Traitement efficace de la rhinite prolongée chez l'adulte

La rhinite prolongée chez l'adulte est un problème qui se produit assez souvent et qui est extrêmement désagréable. Avec une telle maladie, on peut la rencontrer à n’importe quel moment de l’année, mais elle est le plus souvent activée en automne ou en hiver, lorsque la défense immunitaire du corps faiblit légèrement.

Un long nez qui coule peut être causé par diverses raisons. L'un des plus courants est de mettre en évidence l'évolution des maladies ORL chroniques ou l'apparition d'une rhinite. Indépendamment de l'étiologie d'une rhinite prolongée, chaque adulte doit se débarrasser du problème, sinon il existe un risque de complications.

Nez long et coulant: causes

Un écoulement nasal prolongé est un écoulement nasal qui dure plus d'une semaine.

L'écoulement prolongé du nez chez l'adulte peut survenir pour différentes raisons. La présence de toute infection dans le corps pendant une longue période peut provoquer une congestion nasale prolongée accompagnée de complications périodiques qui se manifestent sous la forme d'un rhume léger.

Il est important de comprendre que pour organiser un traitement efficace en pathologie, il est nécessaire d'identifier correctement la cause de son apparition et d'éliminer tous les facteurs déclenchant la congestion nasale.

Les principales causes de rhinite prolongée chez un adulte en médecine sont:

  • Rhinite dans diverses formes de sa manifestation. Cette maladie est caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire constant dans la membrane muqueuse. Cependant, les autres symptômes du rhume ne se manifestent souvent pas. La maladie est de plusieurs types. Les plus courantes sont les rhinites allergiques et chroniques. La raison de l'apparition de ce dernier est l'irritation de la membrane muqueuse du nasopharynx, provoquée par des conditions environnementales défavorables (faible humidité, température, etc.). La rhinite allergique se manifeste sous la forme d'une congestion nasale prolongée, provoquée par l'effet constant d'allergènes sur une personne (facteurs professionnels, poussière à la maison, etc.).
  • L'évolution des maladies chroniques ORL. La liste des maladies des voies respiratoires supérieures pouvant provoquer un écoulement nasal prolongé est assez longue. Le plus souvent, la cause de la pathologie est le développement d'une sinusite ou d'une bronchite chronique. Dans ce dernier cas, la congestion nasale principale est que l'infection permanente sur les bronches s'étend également à la membrane muqueuse. La sinusite est une inflammation chronique des appendices des sinus. Par endroit, la maladie est divisée en sinusite, sinusite, ethmoïdite et sphénoïdite.
  • Pathologies héréditaires et congénitales. Ce phénomène provoque la soi-disant rhinite physiologique. Souvent, les pathologies héréditaires sont représentées par une courbure du septum nasal et des problèmes similaires.

Les autres causes rares sont la survenue d'une congestion nasale prolongée due au cours de la grossesse, la présence de substances endocriniennes, auto-immunes et un certain nombre d'affections graves. N'oubliez pas que, en fonction de la cause de la maladie, est déterminé par le bon déroulement du traitement et des méthodes de traitement.

Signes dangereux et complications possibles

La rhinite prolongée peut devenir chronique

Un écoulement prolongé du nez peut pendant assez longtemps causer des inconvénients à une personne sans causer de complications. Cependant, il faut comprendre qu'avec le temps, l'apparition de ce dernier ne peut être évitée.

Seulement après avoir trouvé le problème, il est nécessaire de commencer à éliminer la congestion nasale prolongée. Mais comment déterminer comment se passe la situation? Tout d'abord, il est important de prêter attention à certains signes pouvant indiquer le danger d'une pathologie.

Ainsi, les signes dangereux d’une rhinite prolongée chez l’adulte incluent:

  • l'apparition de problèmes graves dans le processus de respiration, qui ne sont éliminés qu'à l'aide de gouttes
  • troubles du sommeil
  • faiblesse, somnolence accrue et malaise général
  • développement périodique et spontané d'un état fébrile semblable à celui d'un rhume léger
  • maintien de la rhinite avec toux chronique
  • maux de tête et vertiges fréquents
  • perte de poids
  • pâleur de la peau

L'apparition même de plusieurs des phénomènes ci-dessus indique soit la naissance, soit le développement complet de complications causées par une rhinite prolongée. Dans une telle situation, il est conseillé de consulter immédiatement un médecin et d’organiser le traitement pathologique approprié.

Ignorer le problème et l’absence de traitement contre le rhume peut entraîner des complications telles que:

  • développement de la rhinite chronique
  • l'émergence de maladies chroniques ORL
  • activation d'une infection respiratoire aiguë
  • développement de troubles pathologiques et irréversibles du fonctionnement de la membrane muqueuse du nasopharynx
  • l'apparition de maladies graves affectant tout le corps

Partant du danger considérable que représente un coryza apparemment inoffensif, on peut affirmer toute l’importance et la nécessité d’organiser un traitement rapide. Sinon, les complications obligeront à prendre des mesures thérapeutiques plus complexes, prenant beaucoup de temps et plus sérieuses.

Médicaments

Le traitement de la rhinite prolongée doit être immédiat, complet et systématique.

Avant de commencer le traitement de la rhinite prolongée chez l'adulte, il est nécessaire de mettre en œuvre un certain nombre de mesures obligatoires. Tous consistent à minimiser les effets néfastes des facteurs environnementaux externes sur la muqueuse nasale. Plus précisément, il est nécessaire de procéder comme suit:

  • Organiser pour le patient un environnement normal et confortable pour le système respiratoire (humidité, température, ventilation de la pièce, etc.).
  • Limitez le contact du patient avec des allergènes potentiellement dangereux (poussière, fumée, gaz, etc.).
  • Éliminez les autres facteurs qui provoquent une congestion nasale prolongée chez l'homme.
  • Si vous recevez des gouttes vasoconstricteurs pendant une longue période, vous devez les abandonner progressivement.

Lors de sa mise en œuvre, il est important de fournir au patient tout le confort et la sécurité nécessaires. L'essentiel pendant le traitement est de ne pas nuire.

Se débarrasser complètement d'un écoulement nasal prolongé et de ses causes facilitera l'utilisation complexe de la physiothérapie, des recettes folkloriques et des médicaments.

En ce qui concerne ce dernier aspect, on peut dire que la prescription de médicaments est souhaitable pour le médecin, sur la base du tableau étiologique de la pathologie. Dans la plupart des cas, le traitement thérapeutique de ces affections consiste à prendre les médicaments suivants:

  • gouttes antibiotiques (Isofra, Polydex, Bioparox), qui sont prises avec une étiologie bactérienne de la maladie
  • gouttes vasoconstrictrices (Nazivin, Sanorin, Xymelin) - en présence d'un secret liquide transparent (la durée du traitement ne dépasse pas 2 semaines, car elles entraînent une dépendance et sont contre-indiquées dans les anomalies congénitales)
  • solutions pour le lavage du nez et des sinus (Aqua Maris, Aqualor, Marimer) - pour toute étiologie pathologique
  • antihistaminiques (Zyrtec, Loratadine, Kestin) - en cas d'étiologie allergique de la congestion, car ils aident à soulager l'enflure et l'inflammation des muqueuses
  • immunostimulants - pour toute étiologie de pathologie
  • médicaments antiviraux - au cours d'une infection virale

Pour organiser l’accueil d’un médicament, il est important de respecter scrupuleusement les instructions pour son utilisation. Il ne serait pas superflu de consulter un médecin ou un pharmacien d’une pharmacie avant de l’utiliser.

Recettes folkloriques

Rincer le nez aidera à se débarrasser de la congestion, à hydrater la membrane muqueuse et à soulager l’enflure.

Il est possible de compléter les principales méthodes de traitement d'une rhinite prolongée par des recettes populaires, mais uniquement si cela est opportun, autorisé et n'aggravera pas le patient.

Il est également important, lors de l'inclusion de recettes folkloriques au cours du traitement, d'exclure la possibilité que le patient soit allergique aux composants constitutifs de tout médicament maison, car cela provoquerait des complications au cours de la pathologie.

Les méthodes de traitement traditionnel les plus efficaces et les plus couramment utilisées contre la rhinite prolongée chez l'adulte sont les suivantes:

  • Des solutions pour le lavage. Préparez cet outil de plusieurs manières. Les meilleures options de solution de lavage sont: «un demi-verre d'eau tiède + une demi-cuillère à soupe de sel de mer», «un verre d'infusion de camomille + une cuillère à soupe de sel», «un plein verre d'eau tiède + une cuillerée à thé d'huile d'eucalyptus». Rincer le nez de préférence de 3 à 5 fois par jour.
  • Procédures de bain. Une visite systématique au bain avec une rhinite prolongée est l’un des meilleurs moyens d’accélérer le processus de traitement. Dans ce cas, vous ne pouvez pas simplement «vous baigner», mais ajouter quelques gouttes d’huile essentielle aux pierres chauffées et vous asseoir dans la pièce. Pour obtenir l'effet, il suffit de se rendre au bain une fois par semaine pendant le traitement.
  • L'ail L'ail est un excellent agent antimicrobien pour l'étiologie virale ou bactérienne du coryza prolongé. Il peut être pris dans les aliments et vous pouvez en inhaler les vapeurs pendant 2 à 5 minutes par jour. L'effet sera unique.
  • Thés de vitamine. Tout thé vitaminé présentant une congestion nasale prolongée constituera un excellent immunostimulant pour un corps affaibli. Des tisanes, des confitures, des baies, des fruits secs ou du miel peuvent être ajoutés à la boisson. L'essentiel - boire beaucoup.
  • Gouttes faites maison. Ceux-ci peuvent être fabriqués à partir de la décoction ou de l'infusion d'herbes médicinales. Les gouttes les plus efficaces de la teinture de calendula, qui doivent être instillées trois fois dans le nez, 3-5 gouttes dans chaque narine.

Avant d'inclure des recettes populaires dans votre traitement, n'oubliez pas de consulter votre médecin à ce sujet.

L'inhalation

L'inhalation dans le traitement de la rhinite prolongée peut être réalisée dans le cas où la pathologie n'est pas accompagnée de fièvre et d'ulcères dans les voies respiratoires du patient. En outre, la procédure doit être abandonnée lorsque le patient présente des maladies du système cardiovasculaire ou des vaisseaux sanguins du nez.

Dans d'autres cas, l'inhalation est non seulement applicable, mais également très efficace, car elle accélère le processus de traitement.

L'inhalation peut se faire de deux manières principales:

  • méthodes folkloriques (inhalations thermiques, bains, etc.)
  • avec un dispositif spécial - nébuliseur

Les méthodes d'inhalation les plus répandues reposent sur l'inhalation de vapeur chaude contenant des oligo-éléments bénéfiques. L'inhalation de vapeur la plus efficace. Une procédure similaire est réalisée en préparant un liquide spécial. Le moyen le plus courant consiste à mélanger 3 à 4 litres d'eau avec 2 à 3 grosses pommes de terre et quelques gouttes d'huile essentielle, puis à porter à ébullition. Après la cuisson, vous devez poser le récipient sur la table, vous asseoir devant et inhaler les vapeurs de l'eau pendant 10 à 20 minutes. Vous devez d'abord vous couvrir avec une grande couverture ou une serviette.

Plus d'informations sur la manière de traiter correctement la rhinite prolongée peuvent être trouvées dans la vidéo:

Inhalation de nébuliseur effectuée dans le cas où il y a ce dispositif. Pour la mise en œuvre des mesures thérapeutiques devra préparer une solution spéciale en utilisant soit uniquement des médicaments, soit un mélange de ceux-ci avec une solution saline.

L'inhalation avec un nébuliseur peut également être réalisée avec des eaux minérales.

La durée de la procédure est de 7 à 10 minutes. Il est nécessaire de le dépenser 2-3 fois par jour. Les solutions d'inhalation les plus efficaces pour le nébuliseur sont:

  • Teinture alcool de propolis avec une solution saline (1:20)
  • Tonsilong avec la même solution saline (1: 1)
  • Furacilin à l'état pur
  • Teinture d'esprit de calendula avec une solution saline (1:40)
  • Interféron une ampoule avec 3 ml de solution saline

L'inhalation réduit non seulement parfaitement le gonflement et l'inflammation des muqueuses, mais aide également à lutter contre la toux, bien sûr, le cas échéant.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical peut être prescrit par un médecin uniquement lorsque cela est nécessaire.

Dans le cas où l'écoulement nasal prolongé chez un adulte est causé par les caractéristiques anatomiques du nez ou des sinus nasaux dues à des anomalies héréditaires ou congénitales, un traitement chirurgical ne peut être évité.

La faisabilité d’une intervention chirurgicale ne pouvant être déterminée que par un médecin, vous ne devez donc pas ignorer le contact avec la clinique.

En règle générale, les mesures suivantes sont prises pour diagnostiquer les caractéristiques anatomiques du nez ou des sinus:

  • Inspection détaillée chez le médecin ORL.
  • Mesures diagnostiques (IRM, scanner, rayons X).
  • Autres tests de diagnostic (lavages expérimentaux, par exemple).

Si le patient présente une déviation anatomique prononcée, il devra subir une opération chirurgicale. Cependant, une telle mesure n'est presque toujours pas nécessaire et le patient a le droit de la refuser. Mais il est important de noter qu'après l'opération, la rhinite physiologique va se résorber et disparaître complètement.

En général, le problème de la congestion nasale prolongée n'est pas si dangereux et grave pour une personne. Cependant, il faut comprendre que l'innocuité relative de la pathologie ne permet d'économiser qu'avec un traitement rapide. En l'absence de tout traitement, une rhinite prolongée peut entraîner un certain nombre de complications dangereuses, ne l'oubliez pas. Santé à vous!

Comment guérir la rhinite prolongée chez les adultes

La congestion nasale constante et la rhinorrhée empêchent une personne de vivre pleinement, d'interagir avec d'autres personnes normalement, de travailler et de dormir. En conséquence, non seulement sa condition physique, mais aussi son côté émotionnel en souffrent. Une personne devient irritable, il y a un changement d'humeur fréquent et une diminution des performances. Quel est le traitement de l'écoulement prolongé du nez chez l'adulte?

Contenu de l'article

Pour vous débarrasser rapidement des symptômes de la rhinite chronique, vous devez d’abord établir la cause de la maladie:

  1. infection bactérienne. Il s'associe souvent à une inflammation virale de la muqueuse nasale, à un affaiblissement des défenses immunitaires locales ou à un traitement inefficace d'une pathologie. Le retrait rapide des médicaments ou même l’absence de traitement entraîne une inflammation chronique du nasopharynx. Les microbes sont à l’état inactif mais, dans certaines conditions, provoquent l’apparition de symptômes de la maladie;
  2. La cause de la rhinite prolongée peut être une réaction allergique qui se développe sous l'influence d'un allergène sur le corps humain. Dans ce cas, l'écoulement prolongé du nez chez un adulte ne peut être complètement guéri qu'après la cessation du contact avec le facteur provoquant. Dans la pollinose saisonnière, il est conseillé à la personne de commencer l'administration prophylactique de médicaments 2 semaines avant l'apparition d'allergènes (pollen végétal);
  3. Les causes de la rhinite vasomotrice doivent être recherchées dans le corps, en examinant les systèmes nerveux et cardiovasculaire. Les symptômes de la rhinite vasomotrice peuvent être provoqués par des changements de conditions météorologiques, le stress, un effort physique ou des odeurs fortes;
  4. risques professionnels liés à la pollution de l'air par des produits chimiques. Dans ce cas, la question du changement de type d'activité ou de l'optimisation des équipements de protection au travail est posée;
  5. rhinite provoquée par l'utilisation prolongée de gouttes nasales ayant un effet vasoconstricteur. Habituellement, ce groupe de médicaments est prescrit pour une durée maximale de 5 jours, mais toutes les personnes ne suivent pas les recommandations médicales. Lorsque les médicaments vasoconstricteurs sont utilisés, les vaisseaux sanguins se contractent progressivement, provoquant un dessèchement de la membrane muqueuse des voies nasales;
  6. le nez qui coule peut être retardé en présence de défauts structurels dans la région du nasopharynx, par exemple, avec un septum incurvé ou après une lésion traumatique des formations osseuses et cartilagineuses.

La rhinite est retardée si la maladie n'a pas été commencée à temps ou si le traitement n'a pas été effectué correctement.

En outre, l'immunisation chronique de l'inflammation contribue à l'affaiblissement du système immunitaire et à une pathologie concomitante grave.

Afin de diagnostiquer correctement et d'établir la cause de la maladie, un examen complet du patient est nécessaire:

  1. test sanguin (PCR, ELISA, étude immunologique);
  2. tests d'allergie;
  3. analyse microscopique d'écouvillons nasopharyngés;
  4. écoulement bakposev des cavités nasales;
  5. Examen aux rayons X des sinus paranasaux;
  6. rhinoscopie.

De plus, les conditions de travail sont analysées et la gravité des maladies associées est évaluée.

En l'absence d'effet des médicaments sur la rhinite allergique, une désensibilisation de l'organisme peut être réalisée.

Traitement à domicile

Il est possible de traiter un long nez qui coule à la maison, mais seulement après avoir consulté un médecin. Les principales directions de thérapie:

  • élimination de la cause de la rhinite (cessation du contact avec l'allergène, lutte contre l'infection);
  • rincer le nez;
  • prescrire des médicaments;
  • utilisation de remèdes populaires;
  • effectuer les procédures de réchauffement;
  • but de l'inhalation;
  • effectuer un massage;
  • respect du régime nutritionnel.

Un rhume commence par des éternuements, des écoulements nasaux et un malaise général. Dès que les symptômes de la maladie ont été remarqués, il est nécessaire de commencer le traitement. La procédure de lavage nasal peut être utilisée à des fins thérapeutiques ou prophylactiques. Sa tâche:

  1. nettoyer la surface de la muqueuse de la poussière, des germes;
  2. normaliser la sécrétion;
  3. améliorer la fonction de drainage;
  4. hydrater la muqueuse;
  5. réduire les poches;
  6. rétablir la respiration nasale;
  7. augmenter la défense immunitaire;
  8. prévenir l'accumulation de mucus.

Pour le traitement peut être utilisé de telles solutions:

  1. des produits finis, par exemple Humer, Marimer, Dolphin;
  2. solution saline;
  3. eau alcaline non gazeuse;
  4. une solution de sel (4 g), deux gouttes d'iode et 300 ml d'eau tiède;
  5. décoctions d'herbes (écorce de chêne, sauge, calendula, millepertuis). Pour préparer, vous devez verser 15 g d'herbe avec de l'eau bouillante de 260 ml et laisser agir un quart d'heure. Pour améliorer les propriétés thérapeutiques de la solution, vous pouvez ajouter 30 ml de jus d’aloe;
  6. Les gousses d'ail pelées et hachées (4 morceaux) doivent être remplies avec de l'eau bouillante de 650 ml, laissés pendant une demi-heure, fermés avec un couvercle. Avant de rincer, vous devez ajouter du jus d'aloès. Le rapport d'infusion et de jus d'aloès (3: 1);
  7. Le jus de betterave frais doit être dilué avec de l’eau au 1/10, ajouter quelques grammes de sel.

Traitement médicamenteux

Il n'est pas recommandé de traiter les rhinites prolongées exclusivement par des méthodes traditionnelles. Seule une approche thérapeutique globale vous permet de vous débarrasser rapidement des symptômes de la maladie. Si le nez qui coule ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez contacter un spécialiste ORL pour déterminer la cause de la maladie et les tactiques médicales.

Que peut-on prescrire pour le traitement de la rhinite?

Les médicaments sous forme de spray nasal ou de gouttes doivent être appliqués sur une muqueuse nasale nettoyée.

Pourquoi le nez qui coule ne passe pas 2 semaines pour un adulte? Traitement de la rhinite prolongée.

Tu vas toujours chez le médecin quand tu as un rhume? Et dans la pharmacie? Très probablement, pour la plupart la deuxième option est préférable, car la morve n'est pas grave, ils vont passer en 2 semaines. Et si tout le même nez qui coule ne passe pas 2 semaines chez un adulte. Est-ce dangereux? Signe, quelles pathologies peut-il être?

Pourquoi le nez qui coule a été retardé. Causes possibles


Le plus souvent, l'écoulement prolongé du nez est un symptôme:

La sinusite est une maladie inflammatoire des sinus paranasaux. Selon la localisation du processus pathologique, il y a:

Beaucoup moins souvent, la raison pour laquelle un nez qui coule ne passe pas deux semaines pour un adulte est:

  • l'ozène;
  • pathologies héréditaires;
  • les maladies auto-immunes, par exemple la sclérodermie systémique, la polyarthrite rhumatoïde, etc.
  • maladies endocriniennes;
  • la grossesse

Rhinite chronique

Cette maladie se développe à la suite d'une lésion de la muqueuse nasale, qui peut être déclenchée par des facteurs tels que:

  • rester constamment dans une pièce avec de l'air sec, chaud et poussiéreux;
  • inhalation de certains gaz et vapeurs de substances toxiques, tels que les acides, le mercure, etc.
  • action prolongée du froid;
  • exposition aux radiations.

Mais les causes les plus fréquentes de la maladie sont les processus inflammatoires aigus dans la cavité nasale, le pharynx et les sinus paranasaux, en particulier, caractéristiques de toutes sortes de maladies infectieuses. En même temps, des facteurs pathologiques prédisposent:

  • système cardiovasculaire;
  • les reins;
  • l'alcoolisme;
  • la dysménorrhée;
  • système endocrinien;
  • système nerveux, etc.

Contribue à l'apparition de la maladie et aux diverses déformations des structures anatomiques, notamment la courbure du septum nasal et des végétations adénoïdes. Néanmoins, les médecins souffrent souvent de rhinite chronique, résultant de l’abus de gouttes vasoconstricteurs.

Traitement de la rhinite chronique

Si la présence de rhinite chronique est confirmée, un traitement conservateur est initialement prescrit au patient. Son orientation est déterminée par la forme de la maladie. Le plus souvent, il est nécessaire d'éliminer initialement les divers facteurs contribuant à l'apparition d'un rhume, tels que:

  • maladies infectieuses des sinus paranasaux, des amygdales, des dents, etc.
  • sécheresse et pollution de l'air;
  • maladies d'autres organes;
  • l'obésité.

Dans la forme catarrhale, des médicaments nasaux antibactériens (Polydex, pommades salicyliques, sulfanilamides, etc.) sont présentés, ainsi que des préparations astringentes, par exemple, le protéinate de collargol ou d'argent. Si le long nez qui coule est une conséquence du développement de la rhinite hypertrophique, vous ne pouvez pas vous passer de la sclérothérapie.

Son essence consiste en l'introduction d'une suspension d'hydrocortisone une fois quelques jours dans le bord de la conque nasale. Habituellement, 8 à 10 manipulations suffisent pour rétablir une respiration nasale normale. Si nécessaire, les patients ont reçu une cautérisation de l'argent avec du nitrate ou de l'acide trichloroacétique.

Dans le diagnostic de la rhinite chronique atrophique, on procède à un traitement irritant dont l’essentiel consiste à traiter les zones touchées de la membrane muqueuse avec une solution spéciale contenant de l’iode. En outre, un traitement symptomatique est nécessaire, qui consiste en un lavage régulier du nez avec une solution saline ou des préparations de sels spéciaux, par exemple, Hyumer, Aqua Maris, Marimer et autres.
Source: nasmorkam.net Le traitement de la rhinite vasomotrice est assez laborieux. Pour y faire face, il faut prendre des antihistaminiques systémiques, de préférence les dernières générations. Cependant, des médicaments plus anciens peuvent être utilisés: Loratadine, Cetirizine. L'utilisation de préparations antiallergiques sous forme de pommades, de sprays, etc. est également présentée. Souvent nommé:

  • blocus de procaïne;
  • la sclérothérapie;
  • l'introduction de liants;
  • injections intramuceuses de corticostéroïdes;
  • cautérisation locale des sites réflexes;
  • procédures physiothérapeutiques.

Dans les cas particulièrement avancés de rhinite hypertrophique et vasomotrice, les patients nécessitent une intervention chirurgicale dont l'apparition dépend du degré de modification. Par conséquent, dans certains cas, il suffit de procéder à une échographie, ce qui implique le rétrécissement et la désolation des vaisseaux altérés par des ondes ultrasonores. Mais dans des situations plus difficiles, il est impossible de se passer de l’enlèvement de parties du cornet (conchotomie).

La sinusite est l'une des raisons

De telles pathologies peuvent survenir en raison de l'absence de traitement de diverses maladies infectieuses, de la présence de polypes dans le nez, de la courbure du septum, etc. Comme ils sont principalement de nature bactérienne, ils se caractérisent par un nez qui coule, une morve verte chez un adulte.

De plus, les patients se plaignent de difficultés respiratoires nasales importantes, de maux de tête et souvent d'une élévation de la température. Mais si la pathologie est ignorée pendant longtemps, l'état général des patients peut se détériorer légèrement. Le traitement de la sinusite est toujours associé à une antibiothérapie intensive, mais nécessite avant tout l’élimination des foyers d’infection chroniques, qui peuvent même être des dents affectées par la carie. Peut aussi être assigné:

  • AINS;
  • corticostéroïdes locaux;
  • des antihistaminiques;
  • agents vasoconstricteurs.

La plupart des patients ont présenté une inhalation avec un nébuliseur avec des solutions de divers médicaments et procédures physiothérapeutiques, notamment le "coucou" bien connu. Si ces mesures ne donnent pas le résultat souhaité, il est recommandé aux patients de percer le sinus touché ou même de réséquer (retrait d'une partie) de l'extrémité postérieure de la coque médiane (avec une sphénoïdite).

Écoulement prolongé du nez chez un adulte: traitement

Tout d'abord, demandez à un médecin de parler de ce qu'il faut faire si un nez qui coule ne disparaît pas avant plusieurs semaines, car seul un spécialiste qualifié sera en mesure de reconnaître la véritable cause du nez qui coule debout et de trouver le traitement approprié pour une personne en particulier. Et vous devez être préparé au fait que le diagnostic ne sera pas posé en quelques minutes, car cela nécessitera une série d'études de laboratoire et d'instruments, voire la visite de plusieurs spécialistes restreints pour écarter d'autres pathologies.

Écoulement nasal permanent et congestion nasale chez un adulte

Une des raisons les plus courantes pour lesquelles un nez qui coule ne disparaît pas est une allergie. La rhinite allergique est accompagnée non seulement d'un nez qui coule et d'une congestion nasale, mais aussi d'un éternuement. Ils sont souvent rejoints par des signes de conjonctivite.

Il se développe en raison de la sensibilité excessive d'une personne à diverses substances - les allergènes. Souvent dans le rôle de ceux-ci sont:

  • pollen de certaines plantes;
  • produits chimiques ménagers;
  • poils d'animaux;
  • les déchets d'acariens contenus dans la poussière de maison en abondance;
  • nourriture pour le poisson, etc.

Ainsi, si une personne souffre de pollinose (une allergie au pollen), elle aura le nez qui coule pendant toute la période de floraison de la plante. Si les animaux sont à l'origine de la rhinorrhée, celle-ci ne sera présente que lors d'un contact avec eux et pendant plusieurs heures par la suite.

Nez qui coule adulte avec du sang

La présence d'impuretés sanguines dans les écoulements nasaux nécessite une attention particulière. Cela peut arriver quand:

  • dommages mécaniques à la muqueuse lors du soufflage ou d'autres manipulations;
  • abus d'agents vasoconstricteurs;
  • prendre les antiplaquettaires et les anticoagulants nécessaires au traitement et à la prévention de la thrombose veineuse, des accidents vasculaires cérébraux, de l'athérosclérose, etc.
  • défauts de la structure du nez, des polypes et ainsi de suite.

Il est extrêmement rare qu'une maladie systémique grave, la granulomatose de Wegener, puisse provoquer un rhume avec du sang. Mais il est facilement reconnaissable par la formation de croûtes dans le nez, qui sont éliminées par les moulages entiers de la cavité nasale.

Comment traiter un nez qui coule chez un adulte?

Si les tests montrent des taux élevés de lgE dans le sang, c'est l'un des signes de la rhinite allergique. C'est lui qui agit souvent comme la raison pour laquelle un nez qui coule ne passe pas longtemps. Dans de tels cas, le traitement est effectué dans 3 zones:

Pharmacothérapie Cette méthode implique le traitement symptomatique du patient afin d'améliorer son état, par exemple lors de la floraison de la plante à l'origine de la rhinorrhée. Habituellement, les patients sont prescrits:

  • antihistaminiques - agents qui contribuent au blocage des récepteurs responsables du développement des allergies;
  • corticostéroïdes locaux - médicaments qui éliminent rapidement le gonflement et l'inflammation du nez;
  • Cromolyn-sodium est un remède efficace et sans danger, mais son utilisation ne se manifeste qu'après plusieurs semaines d'utilisation continue.
  • gouttes vasoconstrictrices - médicaments qui contribuent au soulagement rapide.

Comment guérir rapidement un nez qui coule chez un adulte

Malgré les progrès loufoques de la médecine, de nombreuses personnes continuent de lutter de manière ancienne contre diverses maladies à l'aide de méthodes traditionnelles. Que pouvons-nous dire du froid? Et en effet, il existe des moyens de faire face rapidement à ce phénomène désagréable.

  1. Inhalations à la vapeur avec décoctions d'herbes médicinales ou, selon la tradition, sur des pommes de terre bouillies.
  2. Appliques avec un mélange préparé à partir de 30 g d'huile d'argousier, 10 g de miel, 20 g de jus de calendula, 15 g de beurre de cacao fondu et 5 g de propolis. Une boule de coton est imprégnée du produit fini et injectée dans chaque narine pendant 20 minutes.
  3. Lubrifiez la muqueuse nasale avec du jus de feuilles de Kalanchoe quelques fois par jour.
  4. Instiller jusqu'à 4 fois par jour dans une masse préparée à partir de quantités égales de feuilles d'aloès finement hachées et de craie en poudre. Après 5 heures de perfusion, le mélange est prêt à l'emploi.

Utiliser des remèdes populaires est possible que si il n'y a pas d'allergie à leurs composants et après consultation avec votre médecin!

En outre, il ne sera jamais superflu de boire beaucoup de liquide chaud, d’abandonner ses mauvaises habitudes, de se rincer le nez avec une solution saline, de se promener souvent à l’air frais et de bien aérer régulièrement les locaux résidentiels. Ces mesures permettront non seulement de se débarrasser d'un écoulement nasal prolongé et d'empêcher qu'il ne se reproduise, mais également de réduire le risque de développer d'autres maladies.

Ainsi, il existe de nombreuses raisons de conserver la rhinorrhée pendant plus de 2 semaines et seul le médecin est en mesure d'établir quelle était exactement la raison de son développement. Par conséquent, afin d’éviter l’apparition de complications graves et de ne pas nécessiter une intervention chirurgicale, vous devez vous adresser au thérapeute ou à l’ORL et lui demander quoi faire si le nez qui coule ne passe pas pendant plusieurs mois. Tout traitement dans de tels cas peut être extrêmement dangereux.

Il est facile de surmonter le long nez qui coule chez les adultes: découvrez comment le faire.

Un long nez qui coule chez l'adulte est considéré comme un phénomène fréquent. Elle s'accompagne de problèmes de respiration, de démangeaisons, de maux de tête et d'écoulements nasaux.

Fille avec un mouchoir

Un traitement de froid avec qualité a lieu en une semaine. Si vous ne réussissez pas à attraper un rhume chez un adulte, consultez votre médecin.

La rhinite prolongée a de nombreuses causes résultant de réactions allergiques à des maladies infectieuses.

Causes d'écoulement prolongé du nez chez un adulte

Un écoulement nasal prolongé résulte des raisons suivantes:

  1. En cas de rhume, il n’ya pas eu de traitement complet et le nez qui coule persiste après une maladie.
  2. L'utilisation de gouttes conduit au développement d'un stade chronique.
  3. La rhinite prolongée chez l'adulte survient sous l'influence d'une réaction allergique.
  4. Les symptômes sont retardés après une blessure. L'inflammation de la membrane muqueuse se produit après des dommages mécaniques, thermiques ou chimiques. Si la blessure est petite, des agents cicatrisants sont utilisés. Dans les cas difficiles, la chirurgie aide.
  5. La rhinite prolongée apparaît lorsqu’elle est exposée à des substances agressives. Le mucus abondant provient du smog et de la fumée.
  6. L'écoulement prolongé du nez chez l'adulte survient à la suite de complications dues à la grippe ou aux ARVI. Ne retardez pas le traitement de la maladie.
  7. Les causes de maladie prolongée incluent la sinusite. Cette sinusite frontale, sinusite, ethmoïdite et sphénodité.
  8. L'une des raisons d'une rhinite prolongée est l'air sec dans la pièce. Cela se produit pendant la période de chauffage avec des appareils de chauffage. Humidificateur appliqué pour augmenter l'humidité de l'air.
  9. Les causes communes incluent une faible immunité et le développement d'adénoïdes.

Causes et traitement de la rhinite prolongée chez les adultes

En init ou en d'autres termes, un nez qui coule qui dure plus de 10-14 jours est considéré comme prolongé dans la pratique médicale. Cette condition n'est pas la norme et nécessite un diagnostic obligatoire, car elle peut avoir différentes causes, mais des symptômes similaires. Selon la cause, le traitement est également différent.

Ignorer un traitement froid ou incorrect peut entraîner des complications parmi la liste, dont: antrites, sinusites d’origines diverses, amygdalite, laryngite, trachéite et autres.

Ce que vous devez savoir sur l'étiologie du processus et sur la manière de traiter les rhinites prolongées devrait être plus détaillé.

Pourquoi il y a un nez qui coule prolongé

L'écoulement prolongé du nez chez l'adulte survient à la suite d'une exposition prolongée du facteur irritant aux muqueuses de la cavité nasale.

Ces facteurs peuvent être:

  • les virus;
  • les bactéries;
  • les allergènes;
  • drogues.

Il est important de comprendre la différence entre rhinite aiguë et prolongation. La forme aiguë est la principale réponse immunitaire à la pénétration de microorganismes pathogènes et conditionnellement pathogènes dans les muqueuses des voies nasales, ce qui inclut la sécrétion de mucus nasal, un œdème et une augmentation de la température.

Dans la phase prolongée, le processus pathologique passe dans le cas où le traitement a été initié tardivement ou mal effectué. Les bactéries se propagent plus profondément et colonisent de nouvelles parties du corps - les sinus paranasaux, le pharynx ou le tube auditif.

Nous pouvons en conclure qu'un écoulement nasal prolongé est déjà un symptôme secondaire d'un processus inflammatoire profond.

Quels sont ces processus:

  • inflammation chronique des sinus - sinusite, sinusite;
  • processus inflammatoire chronique des amygdales pharyngées et du pharynx - amygdalite et pharyngite;
  • tabagisme, y compris passif;
  • utilisation incontrôlée et prolongée de gouttes nasales vasoconstricteurs;
  • air intérieur sec;
  • courbure pathologique du septum nasal, congénitale ou résultant d'une lésion nasale;
  • anomalies congénitales de la structure de la cavité nasale - dans ce cas, un nez qui coule inquiète une personne dès les premières années de la vie.

Les principaux types de rhinite au long cours et leurs symptômes

Selon la nature de l'origine, l'écoulement prolongé du nez peut être de plusieurs types, les symptômes cliniques étant également différents.

Les symptômes courants de la rhinite prolongée sont la congestion nasale, des écoulements abondants, une violation de la respiration nasale et une odeur. Pour chaque type de rhinite a ses propres manifestations cliniques.

Rhinite catarrhale

En cas de catarrhe nasal, congestion nasale, gonflement des tissus, éternuements et rougeur de la peau autour du vestibule de la cavité nasale en raison d'une irritation constante provoquée par les écoulements (le mucus contient une grande quantité de sels qui nuisent à la peau autour du nez et la brûlent).

Les 3 à 4 premiers jours d'écoulement nasal sont clairs, muqueux, le cinquième jour, ils deviennent jaunâtres et plus épais. En cas de traitement incorrect ou d'absence de traitement, la flore bactérienne secondaire rejoint la rhinite virale, puis l'écoulement nasal devient vert et désagréable.

En cas de rhinite atrophique prolongée, le patient a tendance à avoir des saignements de nez fréquents, se plaint de sécheresse et de démangeaisons au nez, de formation de croûtes qui, lors du retrait, laissent des formations ulcéreuses et érosives à la surface des muqueuses.

La rhinite catarrhale hypertrophique est caractérisée par une altération de l'odorat, l'apparition d'une odeur désagréable par la bouche, une congestion nasale chronique, qui ne passe pas même après l'utilisation de gouttes nasales vasoconstrictives.

Allergique

Elle se caractérise par un gonflement soudain des muqueuses, des démangeaisons, une sensation de brûlure au nez, des éternuements constants, une profusion, une morve claire et aqueuse, une toux paroxystique.

Dans le même temps, des larmes peuvent couler des yeux, il y a une rougeur de la conjonctive, un gonflement des paupières. Dans les cas graves, la rhinite allergique peut être compliquée par un gonflement du tissu laryngopharyngé et une asphyxie (asphyxie).

Médicamenteux

Ce type de nez qui coule persistant est caractérisé par une congestion nasale constante, qui ne survient que brièvement après l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs nasales. Le patient se plaint de détérioration de l'odeur, de manque d'air, de maux de tête et de vertiges. Écoulement nasal insignifiant ou absent. En savoir plus sur les médicaments contre la rhinite dans cet article.

Vasomoteur

Ils sont un compagnon inévitable des futures mères et de celles qui sont constamment dans la pièce avec des appareils de chauffage en marche. Cliniquement, la rhinite vasomotrice se manifeste par une congestion nasale et une détérioration de l’odorat, qui augmente dans la position couchée. En général, lorsqu’on entre à l’air frais, en particulier par temps brumeux, tous les symptômes désagréables disparaissent d'eux-mêmes.

Principes généraux de traitement

Guérir un écoulement nasal prolongé ne peut se faire que si vous connaissez exactement la cause de son apparition. Pour cela, vous devriez consulter un otolaryngologue.

Les principes généraux de la thérapie, qui sont utilisés pour tous les types de rhinite prolongée, sont les suivants:

  • humidification de l'air ambiant - utilisez un humidificateur pour maintenir le niveau optimal d'humidité, ou suspendez simplement des feuilles éponges humides à proximité d'appareils de chauffage;
  • boisson abondante - eaux minérales alcalines, thé chaud, compote, jus, jus de canneberge, décoction d'églantier (le liquide aide à éliminer les toxines du corps, aide à liquéfier le mucus visqueux et empêche la propagation de l'infection aux voies respiratoires inférieures);
  • inhalations - conduisent la chaleur, la vapeur, à travers un nébuliseur. Solutions pharmaceutiques spéciales pour inhalations (pour un nébuliseur) ou huiles essentielles, décoctions d’herbes médicinales (pour inhalateurs à vapeur), description détaillée du procédé et médicaments - apportez ce bon effet dans cet article;
  • remèdes symptomatiques - lavage, gouttes nasales vasoconstricteurs, solutions huileuses dans le nez, antihistaminiques et vaporisateurs hormonaux;
  • procédures physiothérapeutiques - sont effectuées dans la période de rémission (affaissement) du processus inflammatoire aigu et sont efficaces pour la rhinite virale et bactérienne.

Traitement de forme allergique

Le traitement de la rhinite prolongée chez les adultes d'origine allergique commence par l'identification de l'allergène qui a provoqué cette affection et par la cessation du contact avec celle-ci. Pour ce faire, vous devriez consulter votre allergologue pour des tests cutanés.

Au cas où il ne serait pas possible d'arrêter complètement le contact avec lui, par exemple avec une rhinite avec les herbes et les arbres en fleurs, le médecin choisit des médicaments qui contribueront à soulager l'enflure et à soulager l'état du patient.

Pour faciliter la respiration nasale, des gouttes nasales à effet vasoconstricteur sont prescrites au patient:

Les gouttes ne sont utilisées que si nécessaire, mais pas plus de 2 fois par jour, pour prévenir la dépendance, et la durée totale du traitement ne dépasse pas 3 à 5 jours.

Pour réduire le nombre de sécrétions nasales et soulager l'œdème tissulaire, le traitement de la rhinite prolongée implique également l'utilisation de préparations locales de composition hormonale.

La liste des médicaments est la suivante:

  • Avamys en spray dosé;
  • Nasonex;
  • Allergodil;
  • Fliksonaze.

La durée du traitement est déterminée par le médecin. En fonction de la sévérité de l'allergie et des caractéristiques individuelles de l'organisme, elle se situe généralement entre 7 et 10 jours minimum.

Dans la rhinite allergique sévère, accompagnée d'un œdème des tissus du pharynx et de la conjonctivite, d'autres préparations d'action générale du groupe des antihistaminiques sont prescrites:

  • Comprimés Suprastin;
  • Tavegil;
  • La loratadine;
  • La diazoline;
  • Claritin.

Traitement des formes bactériennes prolongées

Pour traiter la rhinite prolongée avec des sécrétions jaunes ou vertes, il faut utiliser principalement des antibiotiques, car ces symptômes indiquent l’adhérence de la flore bactérienne.

Le médicament Isofra est un antibiotique topique sous forme de spray nasal dosé. L'ingrédient actif du médicament Framycetin est un antibiotique du groupe des aminoglycosides.

Le médicament présente un avantage considérable en ce qu’Izofra agit localement, presque sans être absorbé par la circulation sanguine en général. Le médicament a une grande efficacité dans le traitement de la rhinite bactérienne compliquée, la rhinopharyngite, la sinusite et la sinusite. Il peut être utilisé comme moyen indépendant et dans le cadre d’une thérapie complexe.

Des antibactériens à action systémique (Amoklav, Augmentin, Sefpotek) sont utilisés en cas d'autres symptômes associés à des douleurs à la tête et aux oreilles, une faiblesse générale, l'ibuprofène est prescrit pour une fièvre de plus de 38,1 degrés.

Pour sécher les membranes muqueuses irritées et les désinfecter, les préparations d'argent colloïdal Protargol ou Collargol l'aident bien, et Sinupret et Gelomirtol mucolytics aident à diluer le mucus nasal épais. La morve deviendra plus grande, mais sa consistance sera plus liquide, ce qui facilitera son élimination.

Avant l'instillation de tout médicament, le patient doit nettoyer soigneusement le nez des mucosités et des croûtes accumulées, en le rinçant avec une solution saline à raison de 1 cuillère à café pour 0,5 litre d'eau tiède.

Ne commencez jamais à chercher vous-même des antibiotiques, car ils sont absolument inutiles contre une infection virale. Le diagnostic de rhinite bactérienne est posé sur la base des résultats de la maladie de Bakpev au niveau de la cavité nasale.

Traitement de forme vasomotrice

Chez l'adulte, la rhinite vasomotrice revêt de nombreuses formes et causes - de l'air poussiéreux et une réaction allergique à des troubles endocriniens du corps (voir ici). Même un médecin expérimenté n’est pas toujours en mesure d’établir sa véritable étiologie.

Sans diagnostic, le traitement est symptomatique et repose sur l'utilisation d'hormones locales (Avamys, Nasonex) pour éliminer l'œdème et le lavage des voies nasales avec des solutions salines.

Chez la femme enceinte, la rhinite vasomotrice est causée par des modifications hormonales. Toute thérapie sera donc inefficace et peut même nuire au fœtus.

Le phénomène de la rhinite prolongée dans ce cas se passera indépendamment après l'accouchement. Pour faciliter la respiration nasale, il est recommandé à la future mère d'aller plus souvent au grand air, de surveiller l'humidité de la pièce et de ventiler davantage la pièce.

Pour éliminer la sécheresse du nez, vous pouvez utiliser des solutions pharmaceutiques pour laver et hydrater la cavité nasale:

Vous pouvez également utiliser la solution isotonique habituelle de chlorure de sodium à 0,9% - tous les médicaments mentionnés ci-dessus sont absolument sans danger et peuvent être utilisés dès les premiers jours de la grossesse.

Traitement de la rhinite catarrhale prolongée

Le traitement de la rhinite catarrhale est divisé en général et local. Les actions thérapeutiques locales visent à éliminer les symptômes de la maladie qui empêchent le patient de respirer complètement:

  • nettoyer et hydrater la cavité nasale du mucus et des croûtes - en utilisant des solutions salines à base d'eau de mer stérile ou une solution physiologique de chlorure de sodium;
  • gouttes nasales vasoconstricteurs - soulagent rapidement le gonflement des tissus, réduisent la sécrétion de mucus par le nez, facilitent la respiration;
  • antiseptiques locaux - La solution de Miramistin, Furacilin et Chlorhexidine est utilisée pour rincer la cavité nasale du mucus anormal accumulé et détruire l’infection du nez;
  • gouttes d'huile et sprays - utilisez Pinosol, Evkazolin, ce sont des préparations aux huiles essentielles de menthe et d'eucalyptus, qui favorisent la guérison des fissures microscopiques des muqueuses de la cavité nasale et créent également un film protecteur invisible à leur surface qui empêche le dessèchement des muqueuses.

Les actions thérapeutiques générales consistent en l'inhalation. La procédure peut être effectuée sur une cuvette d'eau chaude, dans laquelle sont ajoutées des huiles essentielles ou une décoction de plantes médicinales - la patiente nettoie le nez des croûtes et du mucus et respire calmement par le nez avec de la vapeur d'eau, recouvrant sa tête d'un drap.

Après une telle inhalation de vapeur, la sortie de mucus est améliorée, les expectorations sont expectorées, l'oedème des muqueuses est réduit et la respiration nasale est facilitée. La procédure a des contre-indications, vous devriez donc consulter votre médecin avant de commencer le traitement. En savoir plus sur tous les types de procédures d'inhalation ici.

Une méthode plus sûre et plus efficace de traitement de la rhinite prolongée chez l’adulte est l’inhalation par nébuliseur. Une certaine dose de la solution médicamenteuse est versée dans l'appareil, un masque est placé sur le visage, un nébuliseur est inséré dans le réseau et le brouillard de pulvérisation est doucement inhalé par le nez. Règles de procédure et liste de médicaments, lisez cet article.

Le dispositif injecte le médicament directement dans la cavité nasale, ce qui procure un effet thérapeutique rapide et prononcé.

La rhinite prolongée catarrhale est un foyer d'infection chronique, ce qui en soi réduit le système immunitaire et contribue à la reproduction constante de la flore bactérienne.

Pour renforcer les défenses immunitaires et accélérer la récupération, des immunostimulants à base d'interféron humain sont prescrits - sous forme de gouttes nasales, de solutions pour inhalation ou de suppositoires par voie rectale (suppositoires par voie rectale).

Ces médicaments sont:

  • Lyophysiathe d'interféron;
  • Le viferon;
  • Nazoferon - spray nasal;
  • Suppositoires Laferobion.

Les patients doivent faire très attention à leur régime alimentaire - les aliments doivent être enrichis et facilement absorbés par le corps.

Après avoir éliminé les symptômes aigus de la maladie, la forme catarrhale est traitée avec succès par des procédures de physiothérapie:

  • Thérapie au laser;
  • OVNI
  • Électrophorèse;
  • "Grottes" de sel;
  • Aromathérapie.

Thérapie de rhinite de médicament

La rhinite médicale prolongée est le résultat d'une utilisation prolongée et incontrôlée de gouttes nasales à effet vasoconstricteur, ce qui a pour conséquence que l'organisme développe une dépendance à la substance active et que le gonflement des muqueuses devient un compagnon constant.

Pour soulager cette affection, il est conseillé aux patients d'hydrater régulièrement les muqueuses nasales avec une solution saline à base d'eau de mer stérile, de surveiller le niveau d'humidité dans la pièce, de marcher davantage, en particulier par temps nuageux et brumeux.

Dans les cas graves, afin de guérir la dépendance, le patient reçoit des injections de Dexamétozone, directement dans la conque nasale - cette méthode de traitement permet d’éliminer rapidement l’enflure des tissus et de faciliter la respiration. Après une injection hormonale, le patient reçoit un traitement de 5 à 7 jours avec Avamys, Nasonex ou Fliksonaze.

L'utilisation d'hormones pour le traitement de la rhinite médicale peut entraîner des complications graves - une telle décision ne peut être prise que par l'oto-rhino-laryngologiste, si toutes les méthodes ci-dessus n'aboutissent pas au résultat souhaité.

Comment guérir le nez qui coule prolongé chez un adulte

En règle générale, un nez qui coule après un rhume dure environ deux semaines. Pendant ce temps, la quantité, l'épaisseur et la couleur du mucus peuvent changer, ce qui indique divers changements dans le corps. Si, au bout de deux semaines, non seulement le nez qui coule ne coule pas, mais qu’il augmente, il est considéré comme étant de longue durée. Le mucus épais de couleur jaune foncé ou verte est particulièrement préoccupant. Cela signifie qu'un nez qui coule d'un virus est devenu bactériologique.

La rhinite prolongée est dangereuse car elle peut entraîner des complications et des maladies des voies respiratoires inférieures. La rhinite prolongée est le risque d'ostéomyélite, de méningite et même de septicémie. Si le nez qui coule ne disparaît pas, cela conduit souvent à une otite moyenne et à des maladies chroniques de la cavité de la gorge. Tout cela suggère que vous n’avez pas besoin de vous lever la main devant un symptôme apparemment inoffensif comme le rhume. Il doit être traité et le plus tôt possible. Mais il faut d’abord comprendre les raisons de son apparition.

Pourquoi le nez qui coule est retardé

Mais pourquoi ne pas courir froid en deux semaines? Pourquoi développe-t-il des complications sérieuses et un long trajet de mucus nasal? Il peut y avoir plusieurs raisons à cela.

  1. Faible immunité. L'immunité peut être affaiblie par une maladie grave, une mauvaise nutrition, un exercice insuffisant. Avec des forces de défense aussi faibles, le corps ne peut tout simplement pas faire face au froid.
  2. Maladies infectieuses cachées. Si toutes les forces du corps visent à combattre les infections cachées ou les bactéries, le nez qui coule ne passe pas pendant une longue période.

Une blessure ou une courbure du septum nasal peut également causer un rhume de longue durée.

En cas de froid, l'écoulement nasal ne s'arrête pas, surtout à l'air frais et à basse température. En outre, il existe une congestion, une personne ne peut pas respirer librement par le nez, le mucus devient purulent, jaune ou vert. Souvent, cela s'accompagne d'un manque d'odeur, de démangeaisons au nez. En plus de cela, un mal de tête, une détérioration du sommeil, une fatigue rapide. Quelle que soit la cause d'un rhume, vous devez vous en débarrasser au plus vite.

Comment se débarrasser de la rhinite allergique prolongée

Il arrive souvent qu'une personne soit traitée pour un rhume et qu'un nez qui coule ait une cause allergique. Le mucus allergique est généralement clair et fluide, bien qu’il puisse parfois être épais et plutôt jaune. Dans ce cas, vous devez d'abord exclure l'allergène. Analysez ce qui peut être associé à un nez qui coule. Peut-être un animal est-il apparu chez vous, on vous a présenté une nouvelle fleur d'intérieur ou vous avez commencé à dormir sur un autre oreiller. Un nez qui coule est souvent saisonnier - pendant la floraison de nombreux arbres et plantes. S'il est impossible d'identifier l'allergène, vous pouvez passer des tests d'allergie dans un établissement médical, ce qui vous aidera avec précision à identifier la source d'irritation de la membrane muqueuse.

Après avoir éliminé l’allergène, vous devez boire un traitement antihistaminique. C'est le cours, pas une réception unique. Le fait est qu’après une exposition à long terme à un allergène sur le corps, un traitement est également requis pendant une longue période.

Avec la rhinite allergique fréquente devrait faire attention à l'état de l'intestin. En effet, les parois intestinales sont souvent responsables du système immunitaire et de la capacité de résister à divers allergènes. Il est nécessaire de nettoyer régulièrement les intestins, de se débarrasser de la constipation. Essayez de ne pas nettoyer la chambre vous-même si possible. Après tout, l'excès de poussière peut provoquer la réapparition d'un nez qui coule. Enlevez de la maison tout ce qui contient du coton et du duvet, débarrassez-vous des jouets en peluche et des vieux couvre-lits, matelas et couvertures ramassant la poussière. Lavez les rideaux souvent. Gardez vos vêtements d'hiver dans des sacs hermétiques, nettoyez régulièrement les toiles d'araignées et effectuez souvent un nettoyage humide. N'utilisez pas de produits chimiques ménagers à la maison, nettoyez régulièrement les filtres des humidificateurs et de la climatisation.

Comment guérir un nez qui coule chez un adulte à la maison

Pour soigner un rhume, il faut le traiter. Ne jetez pas le traitement, même si vous remarquez la première amélioration - amenez le dossier à la fin. Sinon, la maladie reviendra à nouveau. Pour vous débarrasser d'un écoulement nasal prolongé à la maison, nos conseils vous aideront.

  1. Rinçage. Les lavages conventionnels sont non seulement le moins cher, mais aussi le remède le plus efficace contre le rhume, aussi froid ou prolongé soit-il. Pour le lavage, nous aurons besoin d’une petite bouilloire et d’eau salée tiède (une cuillerée à thé par litre de liquide). Le rinçage peut être effectué sur un évier, une baignoire ou un lavabo. Tapez de l'eau dans la bouilloire et placez un bec sur l'une des narines. Inclinez lentement la tête sur le côté afin que, à un certain angle, le liquide commence à couler de la deuxième narine. Répétez la procédure avec l'autre narine. Si le mucus dans la tête est épais et jaune, vous pouvez ajouter du furatsilin à l'eau. Cela désinfectera le passage nasal et accélérera la récupération.
  2. L'inhalation. Il arrive parfois qu'une congestion nasale sévère ne permette pas le lavage. Dans ce cas, vous devez faire une inhalation. Verser de l'eau chaude dans le bassin et couvrir avec une serviette. Inspirez de l'air chaud et réchauffez la membrane muqueuse. Pour supprimer le gonflement et ouvrir la respiration nasale, ajoutez une goutte de baume Asterisk à l'eau chaude. Il est basé sur les huiles essentielles qui vous aident à respirer par le nez. Vous pouvez faire des inhalations à base d'herbes médicinales - camomille, calendula, sauge.
  3. Compresse Faites une petite mèche de coton et humidifiez-la dans une faible solution de permanganate de potassium et de miel. Laissez les mèches dans le nez pendant une demi-heure. C'est un outil très efficace si vous effectuez la procédure plusieurs fois par jour. Au lieu de permanganate de potassium, la laine de coton peut être humidifiée dans le jus d'oignon, d'ail et de solution saline.
  4. Gouttes de nez. Parmi les remèdes populaires pour le traitement de la rhinite prolongée peuvent être notés aloès, oignons, ail, kalanchoe, betteraves. Diluez le jus de la plante ou du légume sélectionné avec de l'eau et versez deux gouttes dans chaque narine. La rhinite est traitée très efficacement avec des huiles - d’amande, de pêche et d’argousier. Pour obtenir un effet antiseptique, vous pouvez utiliser la décoction de propolis.
  5. Échauffement Il est possible de réchauffer le nez et les sinus maxillaires à l'aide de deux œufs à la coque. Il suffit de mettre des œufs chauds sur le nez des deux côtés et d'attendre un moment. Il est très pratique de chauffer le nez avec du sel. Chauffez le sel dans une poêle, versez-le dans un sac en tissu ou un châle et fixez le nodule au nez. Cependant, rappelez-vous que vous ne pouvez vous réchauffer le nez qu'après avoir consulté un médecin - si les masses muqueuses sont purulentes, le réchauffement peut aggraver la situation.

Si vous ne pouvez pas faire face au froid seul pendant plusieurs jours et que vous ne constatez aucune amélioration après un traitement à domicile, consultez un médecin. ORL vous donnera le diagnostic correct et vous prescrira un traitement adéquat.

Traitement de la rhinite

Voici quelques médicaments qui peuvent être utiles dans le rhume. Cependant, rappelez-vous, ils ne devraient être utilisés qu'après avoir consulté un médecin.

  1. Gouttes de vasoconstricteur. Leur réception n'est justifiée que dans les cas où une personne ne peut pas respirer normalement et vivre avec un nez bouché. Rappelez-vous que ces gouttes ne peuvent pas être appliquées plus de cinq jours, sinon il peut y avoir une dépendance. Ces médicaments peuvent être présentés sous forme de sprays ou de gouttes. Parmi les plus populaires figurent Naphthyzinum, Sanorin, Vibrocil, Otrivin, etc.
  2. Solutions salines. Ces agents sont efficaces au début de la maladie, ils éliminent parfaitement le virus de la muqueuse nasale et peuvent donc être utilisés comme agents prophylactiques. Absolument sûr, même pour les enfants et les femmes enceintes. Cette Aquamaris, Dolphin, Snoop.

L'auto-guérison est dangereuse, elle peut avoir des conséquences. Assurez-vous de consulter votre médecin avant de prendre tel ou tel médicament.

Si le corps ne peut pas vaincre le rhume, cela signifie que le système immunitaire est affaibli. Parallèlement au traitement local, il est très important de travailler au renforcement général du corps. Buvez des vitamines, mangez bien et pleinement, passez plus de temps à l'extérieur. Reposez-vous davantage, essayez de dormir suffisamment, moins nerveux. Il est très important de ventiler régulièrement la pièce et de fournir de l'air humide à la pièce. Durcissez le corps pour que la maladie soit facile et sans complications plus tard. En suivant ces règles simples, vous pouvez aider votre corps à battre un nez qui coule longtemps.