Comment déchiffrer les résultats de la fluorographie?

Les résultats de la fluorographie peuvent révéler non seulement l'apparition de la tuberculose, mais également de nombreuses maladies inflammatoires et processus affectant les poumons, les bronches et les tissus voisins.

Être examiné à des fins prophylactiques, de préférence une fois par an. En cas d'antécédents de maladie du système respiratoire ou de menace pour le système respiratoire résultant d'activités professionnelles, ils peuvent ordonner des examens supplémentaires - cela ne constitue pas un risque pour la santé.

Types de pannes dans les poumons

De quoi s'agit-il - des pannes dans les poumons en fluorographie, et comment peuvent-elles être classées?

En fonction de la lésion, vous pouvez voir l’obscurcissement suivant dans l’image:

  • focale;
  • segmental;
  • partager;
  • focale;
  • indiquer la présence de fluide;
  • forme indéfinie avec des contours flous.

Tous les changements dans le tissu pulmonaire sont reflétés dans l'image et changent l'image clinique.

Les causes de la panne dans les poumons peuvent être:

  • tuberculose pulmonaire à divers stades et formes;
  • processus oncologiques;
  • effondrement des poumons - la formation d'une zone infranchissable pour l'air;
  • processus purulents-inflammatoires - abcès;
  • problèmes de plèvre - la membrane qui sépare le système respiratoire du reste des organes situés dans la poitrine;
  • accumulation de liquide dans la région pleurale.

Des points sombres sur l'image apparaissent avec des problèmes dans les organes, qui tombent également dans le foyer de l'appareil à rayons X. Cela se produit avec une augmentation des ganglions lymphatiques provoquée par des processus inflammatoires dans n'importe quelle partie du corps, des néoplasmes de la colonne vertébrale ou des côtes du thorax, avec des problèmes d'œsophage, par exemple lors de son expansion pathologique.

Si, pendant la fluorographie, une panne d'électricité apparaît sur la photo, cela ne signifie pas qu'ils vont immédiatement «s'enfermer» dans le dispensaire antituberculeux et commencer à les «nourrir» avec des comprimés antituberculeux. Comme vous pouvez le constater, la zone sombre de la photo n’indique pas toujours des problèmes d’appareil respiratoire.

Premièrement, il est impératif de fixer un examen radiographique détaillé dans lequel la cellule thoracique sera photographiée dans plusieurs projections. Il est très important que l'image soit ensuite lue par un radiologue expérimenté afin d'éviter les erreurs pouvant nuire gravement à la santé du patient.

En cas d'assombrissement des poumons, le diagnostic est posé sur la base de données radiologiques détaillées.

Causes des pannes d'électricité

L’obscurcissement focal dans les poumons ressemble à de petits nodules - jusqu’à 10 mm de diamètre. Leur apparition est due à des troubles vasculaires, aux stades initiaux des processus oncologiques et à des maladies des organes respiratoires. Outre la radiographie, il est nécessaire de réaliser une tomographie assistée par ordinateur et de passer des tests généraux qui, en plus du "service" - urine et sang, incluent également les expectorations.

L'examen des expectorations à des fins d'examen est une procédure courante pour les maladies pulmonaires.

En dépit des plaintes du patient concernant la toux et la douleur thoracique, un test sanguin peut ne pas montrer de changements. Un tel tableau clinique est caractéristique de la tuberculose focale; les examens de routine seront donc poursuivis pour permettre un diagnostic précis.

Des coupures de champ se produisent sur l'image également dans l'infarctus du myocarde ou dans le cancer du poumon. Les symptômes d’une crise cardiaque peuvent en grande partie ressembler au développement aigu de la tuberculose.

Symptômes supplémentaires: douleur à la poitrine, décalage vers le côté gauche et extension au côté et au dos, hémoptysie. Dans l'infarctus du myocarde se développe une thrombophlébite des membres inférieurs.

Le cancer du poumon est détecté par des tests sanguins.

Les coupures de courant segmentaires sont visibles dans l'image sous forme de segments aux contours nets. Dans la plupart des cas, elles ont une forme triangulaire. Si le segment est unique, cela peut être une conséquence d'une lésion traumatique du tissu pulmonaire, de la présence d'une tumeur endobronchique d'étiologie différente, de la présence d'un corps étranger - les enfants inhalent souvent de petites parties de jouets.

S'il y a plusieurs segments, le patient peut être diagnostiqué:

  • pneumonie de gravité variable sous forme aiguë ou chronique;
  • le cancer;
  • la tuberculose;
  • rétrécissement de la branche bronchique centrale dû à une sténose;
  • la présence de métastases dans les organes environnants;
  • accumulation de liquide dans la région pleurale.

L’obscurcissement fractionnel a des contours nets, bien visibles sur la photo. Cette image indique la présence d'une maladie pulmonaire chronique - lésion tissulaire purulente, bronchiectasie ou autres. Si l'image montre une obstruction bronchique, un processus malin peut être suspecté.

La gradation focale apparaît avec les problèmes suivants dans les poumons et les tissus environnants:

  • une pneumonie;
  • accumulation de liquide dans le tissu pleural - épanchement;
  • la présence d'infiltrat éosinophilique - infestation par le ver;
  • asthme bronchique;
  • abcès

Causer des ombres focales dans l’image de tumeurs de différentes étiologies, callosités osseuses, poussant sur les côtes après une fracture.

Le liquide dans les poumons, qui provoque un gonflement progressif de l'organe, s'accumule avec une augmentation de la pression intravasculaire lors d'une ischémie ou d'une intoxication générale du corps.

Les pathologies exprimées par l'obscurcissement des formes indéfinies peuvent être des signes de nombreuses maladies:

  • processus inflammatoires causés par une infection à staphylocoques;
  • accumulation de liquide pleural;
  • crise cardiaque;
  • pleurésie exsudative.

Par conséquent, vous ne devez pas établir vous-même un diagnostic si, à la réception d'un formulaire envoyé par la salle de radiographie, celui-ci sera étiqueté en fonction des modifications. Ensuite, ils dresseront un tableau détaillé et ce n’est qu’alors que, selon la description du spécialiste, une décision sera prise sur d’autres mesures de diagnostic afin de déterminer comment traiter la maladie résultante.

Instantané de décryptage

Les résultats d'un radiologue avec un diagnostic présomptif peuvent ressembler à ceci:

  1. Les racines sont scellées et dilatées - possible: bronchite, pneumonie, asthme bronchique.
  2. La présence de racines dures sur la photo est caractéristique d'exacerbations de bronchites chroniques et peut indiquer un usage abusif du tabac.
  3. Le renforcement du schéma vasculaire peut être un symptôme: problèmes du système cardiovasculaire, inflammation, bronchite, cancer au stade initial.
  4. La présence de tissu fibreux indique qu'il existe des antécédents de maladie du système respiratoire.
  5. Si cela est écrit dans la conclusion du radiologue: ombres focales - ceci est un signal au médecin: demander des examens supplémentaires. Ces symptômes indiquent la présence d'une pneumonie dans les sections supérieures ou moyennes ou d'une tuberculose.
  6. Avec des taches claires dans l'image causées par la présence de calcifications, le traitement du patient n'est pas nécessaire. Le sujet est entré en contact avec des patients atteints de tuberculose ou de pneumonie bactérienne, mais son corps a vaincu la maladie tout seul. L'infection a été isolée par des dépôts de sels de calcium.

Les images peuvent être décrites comme suit.

Il y a des changements dans le diaphragme. De telles anomalies se développent pour des raisons génétiques, en raison de processus adhésifs dans la poitrine, de maladies chroniques des organes digestifs - le foie, l'œsophage, l'estomac, les intestins.

Le sinus est libre ou scellé. Avec des poumons en bonne santé, le sinus est libre, s’il est scellé, un examen supplémentaire est nécessaire - il existe une pathologie du système respiratoire.

La présence de couches pleuropicales et d'adhésions indique des lésions transférées de la plèvre.

Le médiastin est déplacé ou élargi. Le terme médiastin désigne l'espace entre les poumons dans lequel se trouvent les organes: aorte, cœur, ganglions lymphatiques, vaisseaux, trachée, œsophage. L'expansion du médiastin est un symptôme de maladies du système cardiovasculaire: hypertension, myocardite, insuffisance cardiaque.

Sans examens supplémentaires, il est impossible de dire avec certitude comment traiter si les poumons s'assombrissent.

Cette image peut indiquer des maladies du système respiratoire et l'apparition de pathologies dans les tissus environnants. Le schéma thérapeutique est spécifié sur la base de la recherche en laboratoire et du matériel.

Blackouts dans les poumons sur les rayons X

La structure anatomique des poumons, leur capacité à se remplir d’air, transmettant facilement les rayons X, permettent d’obtenir, au cours de la radioscopie, une image reflétant en détail tous les éléments structurels des poumons. Cependant, l'obscurcissement dans les poumons sur les rayons X ne reflète pas toujours les changements dans les tissus du poumon lui-même, car d'autres organes du thorax sont au niveau des poumons et, par conséquent, un faisceau de rayonnement traverse le corps et projette une image de tous les organes et tissus superposés sur le film tomber dans sa gamme.

À cet égard, pour détecter toute formation assombrie sur la photo, avant de répondre à la question de savoir ce qu’elle peut être, il est nécessaire de différencier clairement la localisation du foyer pathologique (dans les tissus du thorax, du diaphragme, de la cavité pleurale ou directement dans les poumons).

Les principaux syndromes sur la radiographie

Sur l'image radiographique réalisée dans la projection frontale, les contours des poumons forment les champs pulmonaires dans toute la région, entrecoupés par les ombres symétriques des côtes. Une grande ombre entre les champs pulmonaires est formée par l’imposition combinée de la projection du cœur et des artères principales. Dans le contour des champs pulmonaires, vous pouvez voir les racines des poumons, situés au même niveau que les extrémités antérieures de 2 et 4 côtes et un léger assombrissement de la zone causé par un riche réseau vasculaire, situé dans le tissu pulmonaire.

Tous les changements pathologiques reflétés sur les rayons X peuvent être divisés en trois groupes.

Gradation

Apparaissent sur la photo, dans les cas où la partie saine du poumon est remplacée par une formation ou une substance pathologique, ce qui entraîne le déplacement de la partie aérienne par des masses plus denses. Il est généralement observé dans les maladies suivantes:

  • obstruction bronchique (atélectasie);
  • accumulation de liquide inflammatoire (pneumonie);
  • dégénérescence bénigne ou maligne des tissus (processus tumoral).

Changement de schéma pulmonaire

Ce groupe de modifications peut être considéré comme le plus courant. Malgré l’énorme liste de pathologies pulmonaires, tous les changements possibles dans l’image radiographique peuvent être attribués à l’un des 5 syndromes suivants:

  • occultation totale (complète) ou sous-totale (presque complète);
  • panne d'électricité limitée;
  • ombre ronde (sphérique);
  • ombre en forme d'anneau;
  • assombrissement focal.

Illumination

L'illumination dans l'image reflète une diminution de la densité et du volume des tissus mous. En règle générale, un phénomène similaire se produit lorsqu'une cavité d'air (pneumothorax) se forme dans les poumons. En raison de la réflexion spécifique des résultats des rayons X sur du papier photographique, les zones qui transmettent facilement le rayonnement sont réfléchies en une couleur plus sombre en raison de l'effet plus intense des rayons X sur les ions argent contenus dans le papier photographique. Les zones de structure plus dense ont une couleur claire. Le terme «occultation» dans l'image se reflète réellement sous la forme d'une zone claire ou d'un focus.

Syndrome de blackout total

L’obscurcissement total du poumon sur la radiographie est un assombrissement complet ou partiel (au moins 2/3 du champ pulmonaire). Dans le même temps, des lacunes dans la partie supérieure ou inférieure du poumon sont possibles. Les principales raisons physiologiques de la manifestation de ce syndrome sont l’absence d’air dans la cavité pulmonaire, l’augmentation de la densité du tissu sur toute la surface du poumon, le contenu du liquide dans la cavité pleurale ou tout contenu pathologique.

Les maladies pouvant causer un tel syndrome incluent:

  • atélectasie;
  • la cirrhose;
  • pleurésie exsudative;
  • pneumonie.

Pour la mise en œuvre du diagnostic différentiel des maladies, il est nécessaire de s'appuyer sur deux caractéristiques principales. Le premier signe est d'évaluer l'emplacement du médiastin. Il peut être correct ou décalé, généralement dans le sens opposé au centre assombrissant. La principale ligne directrice pour identifier l’axe de déplacement est l’ombre du cœur, qui se trouve principalement à gauche de la ligne médiane de la poitrine et moins à droite, et l’estomac, dont la partie la plus informative est la bulle d’air, toujours clairement visible sur les images.

Le deuxième signe qui permet l'identification d'une condition pathologique est une évaluation de l'homogénéité de l'obscurcissement. Ainsi, avec un noircissement uniforme, l'atélectasie peut être diagnostiquée avec un degré de probabilité élevé et avec une cirrhose non uniforme. Le décodage des résultats obtenus à l'aide de la méthode aux rayons X consiste en une évaluation complète de tous les éléments pathologiques détectés visuellement, en comparaison des caractéristiques anatomiques de chaque patient.

Syndrome de gradation limité

Pour identifier les causes de l'atténuation limitée du champ pulmonaire, il est nécessaire de prendre une photo dans les deux sens: projection directe et côté. Selon les résultats des images obtenues, il est important d'évaluer quelle est la localisation du centre d'assombrissement. Si l'ombre de toutes les images se trouve à l'intérieur du champ pulmonaire et que sa taille converge avec ses contours ou a un volume plus petit, il est logique d'assumer une lésion pulmonaire.

En cas d'assombrissement, avec une large base adjacente au diaphragme ou aux organes médiastinaux, des pathologies extrapulmonaires (inclusions fluides dans la cavité pleurale) peuvent être diagnostiquées. Un autre critère d'évaluation de l'obscurcissement limité est la taille. Dans ce cas, deux options possibles doivent être envisagées:

  • La taille de l'obscurcissement suit clairement les contours de la partie affectée du poumon, ce qui peut indiquer un processus inflammatoire;
  • La taille de la panne est inférieure à la taille normale du segment affecté du poumon, ce qui suggère une cirrhose du tissu pulmonaire ou un blocage de la bronche.

Il convient de mentionner en particulier les cas d'assombrissement des tailles normales, dans la structure desquels des foyers légers (cavités) peuvent être localisés. Tout d'abord, dans ce cas, il est nécessaire de préciser s'il y a du fluide dans la cavité. Pour ce faire, effectuez une série d’images dans différentes positions du patient (debout, couché ou incliné) et évaluez les modifications du niveau de la limite supérieure estimée du contenu liquide. Si le liquide est présent, un abcès pulmonaire est diagnostiqué et, dans le cas contraire, le diagnostic probable est la tuberculose.

Syndrome de l'ombre ronde

J'énonce le syndrome de l'ombre ronde lorsque la tache sur les poumons a une forme ronde ou ovale sur deux photos prises perpendiculairement l'une à l'autre, c'est-à-dire devant et sur le côté. Pour déchiffrer les résultats de l’imagerie par rayons X, lors de la détection d’une ombre ronde, ils s’appuient sur 4 signes:

  • forme de panne d'électricité;
  • localisation de la panne par rapport aux organes voisins;
  • clarté et épaisseur de ses contours;
  • structure du champ intérieur de l'ombre.

Étant donné que l'ombre reflétée sur l'image, dans les limites du champ pulmonaire, peut en réalité être en dehors de celle-ci, l'évaluation de la forme de l'obscurcissement peut grandement faciliter le diagnostic. Ainsi, la forme arrondie est caractéristique des formations intrapulmonaires (tumeur, kyste, infiltrat, rempli de contenu inflammatoire). L'ombre ovale est dans la plupart des cas le résultat d'une compression de la formation circulaire, les parois du poumon.

La structure du champ intérieur de l'ombre est très informative. Si, lors de l'analyse des résultats, l'hétérogénéité de l'ombre est évidente, par exemple les foyers plus légers, il est alors possible de diagnostiquer avec une probabilité élevée la désintégration du tissu nécrotique (cancer en décomposition ou désintégration de l'infiltrat tuberculeux) ou la formation d'une cavité. Les zones plus sombres peuvent indiquer une calcification partielle du tuberculome.

Un contour net et dense indique la présence d'une capsule fibreuse caractéristique d'un kyste d'échinocoque. Seules les ombres dont le diamètre est supérieur à 1 cm appartiennent au syndrome de l'ombre ronde; les ombres de plus petit diamètre sont considérées comme des foyers.

Syndrome d'ombre d'anneau

Une tache annulaire sur le poumon sur une radiographie est le syndrome le plus facile à analyser. En règle générale, une ombre annulaire apparaît sur la radiographie à la suite de la formation d'une cavité remplie d'air. La condition obligatoire dans laquelle la panne détectée est attribuée au syndrome de l'ombre annulaire est la préservation de l'anneau fermé lors de la prise de vues dans toutes les projections et dans différentes positions du corps du patient. Si au moins dans l'une des séries d'images l'anneau n'a pas de structure fermée, l'ombre peut être considérée comme une illusion d'optique.

Lorsqu'une cavité se trouve dans le poumon, il convient d'évaluer l'uniformité et l'épaisseur de ses parois. Ainsi, avec une épaisseur de contour large et uniforme, nous pouvons assumer l'origine inflammatoire de la cavité, par exemple une cavité tuberculeuse. Une image similaire est observée dans l'abcès, lorsque la fusion purulente des tissus se produit avec l'élimination du contenu à travers les bronches. Cependant, avec un abcès, le plus souvent, il reste des restes de pus dans la cavité et leur retrait complet est assez rare; par conséquent, une telle cavité est généralement une cavité tuberculeuse.

Des parois inégalement larges de l'anneau indiquent le processus de décomposition du cancer du poumon. Les processus nécrotiques dans le tissu tumoral peuvent provoquer la formation de cavités, mais comme la nécrose se développe de manière inégale, les masses tumorales restent sur les parois internes de la cavité, créant ainsi un effet de «irrégularité» de l'anneau.

Syndrome de gradation focale

Les taches sur les poumons de plus de 1 mm et de moins de 1 cm sont considérées comme des lésions. Sur une photographie aux rayons X, vous pouvez voir de 1 à plusieurs foyers situés à une distance considérable les uns des autres ou en groupe. Si la zone de répartition des foyers ne dépasse pas 2 espaces intercostaux, la lésion (diffusion) est considérée comme limitée et la répartition des foyers sur une zone plus large - diffuse.

Les principaux critères d’évaluation des pannes de courant focales sont les suivants:

  • zone de distribution et localisation des foyers;
  • contours sombres;
  • intensité des pannes d'électricité.

Avec la localisation d'un ou plusieurs obscurcissements dans les parties supérieures du poumon - un signe clair de tuberculose. Les foyers multiples avec une distribution limitée sont un signe de pneumonie focale ou le résultat de l'effondrement d'une caverne pour tuberculose située, en règle générale, un peu plus haute que les foyers détectés. Dans ce dernier cas, une ombre ronde ou annulaire peut également être observée sur la photographie.

La raison de l'apparition d'une seule panne dans n'importe quelle partie du poumon, en premier lieu, considère la probabilité de développer un cancer ou une métastase de la tumeur. Les contours clairs des ombres en témoignent. Les contours flous indiquent l'origine inflammatoire des pannes d'électricité.

Pour évaluer l'intensité de l'obscurcissement, ils sont comparés à l'image des vaisseaux visualisée dans l'image. Si la gravité de la focale est inférieure à l'ombre du vaisseau, il s'agit d'un assombrissement de faible intensité, caractéristique de la pneumonie focale ou de la tuberculose infiltrée. Avec un assombrissement moyen et important de la mise au point, lorsque la gravité est égale ou plus sombre que le schéma vasculaire, il est possible de juger de l'atténuation du processus tuberculeux.

Étant donné que la dissémination étendue de foyers peut indiquer plus de 100 maladies, il convient d’estimer la taille des pannes afin d’en distinguer les causes. Ainsi, les plus petits foyers qui couvrent toute la surface du poumon peuvent être une pneumoconiose, une tuberculose miliaire ou une pneumonie focale.

C'est important! Quels que soient les changements observés sur la radiographie des poumons, il convient de prendre en compte, lors de l’analyse des résultats, la présence d’un schéma pulmonaire normal caractérisé par la présence d’ombres dans le système vasculaire.

Dans la très grande majorité des cas, il est impossible d'établir un diagnostic définitif sur la base d'une radiographie des poumons, car l'analyse de l'image obtenue permet de révéler uniquement le syndrome caractéristique d'une maladie particulière. Si les rayons X montrent un assombrissement d'une zone, pour clarifier le diagnostic et évaluer la dynamique de la maladie, il est nécessaire de réaliser une série de tests de laboratoire et de diagnostics supplémentaires à l'aide de la tomodensitométrie, la bronchographie, la biopsie, etc.

Assombrissement des poumons

Les examens médicaux préventifs doivent être effectués chaque année. L'une des mesures obligatoires de l'examen médical périodique est l'examen radiologique des poumons - il permet de détecter rapidement les maladies. Une alarme sera des pannes d'électricité pathologiques dans les poumons. Les causes de ces manifestations peuvent être différentes et, afin de les identifier avec précision, le médecin vous prescrira un examen supplémentaire. Le symptôme d'assombrissement des poumons, établi lors du passage de la fluorographie, ne constitue pas un diagnostic de la maladie, mais un indicateur de la présence de diverses maladies.

Assombrissement des poumons en radiographie

Qu'est-ce que l'obscurcissement des poumons?

Les maladies pulmonaires sont principalement accompagnées de compactage dans les tissus des poumons, ce qui est dû à une diminution ou à une absence de circulation de l'air dans certaines parties de l'organe, qui se manifeste lors de l'examen aux rayons X des taches noircies. Un tel symptôme peut indiquer des processus pathologiques à la fois dans le poumon et au-delà.

Les pannes d'électricité, dont les causes résident dans des pathologies pulmonaires, peuvent différer par leur intensité, leur clarté, leur nombre et leur taille. La gradation peut montrer:

  • Processus inflammatoires et consolidation des tissus.
  • Nœuds de formation de tumeurs.
  • Impassable pour la zone de l'air - la chute du poumon.
  • Le développement de la tuberculose.
  • La présence de liquide dans la région pleurale des poumons (la plèvre est une membrane qui recouvre les poumons et la cavité thoracique).
  • Inflammations dans la région pleurale, éventuellement purulentes (abcès).

L’obscurcissement pulmonaire, qui se manifeste sous l’effet de problèmes liés à d’autres organes, peut également être observé sur les photographies, notamment:

  • Ganglions lymphatiques enflés.
  • Education sur les côtes ou la colonne vertébrale.
  • Problèmes avec l'œsophage, par exemple, son extension.

Types de pannes d'électricité

L'emplacement des pannes d'électricité, leur taille et leur forme dépendent des lésions pulmonaires pathologiques développées. Plusieurs types de gradation d’organes sont classés:

  • Focal.
  • Focal.
  • Segmentaire.
  • Assombrissement de la forme indéfinie.
  • Partager
  • Assombrissement avec la présence de liquide.

Assombrissement focal dans les poumons

Les pannes de lumière focales sont petites, allant jusqu’à un centimètre, en taches-nodules. Ils se manifestent dans les processus inflammatoires et néoplasiques, ainsi que dans les troubles vasculaires. Cela pourrait bien être le début d'une sorte de maladie pulmonaire. Une image ne peut pas être utilisée pour déterminer avec précision la cause de la lésion et sa nature, des examens supplémentaires sont donc prescrits, notamment une tomographie assistée par ordinateur et une radiographie supplémentaire. Des tests de laboratoire sont prescrits pour les expectorations, l'urine et le sang.

Si la perte de conscience focale est accompagnée de fièvre, de faiblesse, de mal de tête, de toux sèche ou mouillée, de douleurs à la poitrine - ces signes peuvent indiquer une bronchopneumonie.
Si le test sanguin ne montre aucun changement, cela peut être un signe de tuberculose focale et le patient se plaint de perte d'appétit, de faiblesse, de toux sèche, d'irritabilité et de douleur à la poitrine. Si vous soupçonnez ce diagnostic, des études ciblées sont désignées.

L'infarctus du poumon se manifeste le plus souvent par une thrombophlébite des membres inférieurs, des anomalies cardiaques, des douleurs latérales et même une hémoptysie.
Le «petit» cancer du poumon périphérique est généralement immédiatement identifié sur une image fluorographique.

Ce sont les maladies les plus courantes, dont le début peut parler d’ombres focales, mais elles peuvent aussi indiquer d’autres pathologies pulmonaires.

Gradation ronde (focale)

Des ombres focales uniques de formes circulaires et d'une taille supérieure à un centimètre peuvent également être le signe de diverses maladies. Ils nécessitent des recherches plus approfondies pour établir un diagnostic précis.

Ils peuvent être des signes de processus inflammatoires et apparaissent dans les cas suivants:

  • une pneumonie;
  • épanchement local (augmentation du liquide dans les tissus de l'organe);
  • infiltration à éosinophiles pouvant être causée par des parasites du corps, divers médicaments, lésions du tissu pulmonaire, asthme bronchique et autres causes;
  • tuberculome;
  • abcès.

Les causes des points ronds peuvent être acquises ou des kystes congénitaux. Ils peuvent être remplis d'air ou de liquide.

Ces pannes peuvent indiquer la formation de tumeurs:

Callus (sphérique) - il peut s’agir d’une fracture de côte ou d’îlots. Ce facteur doit également être pris en compte lors du déchiffrement d'une image avec des ombres focales.

Panne segmentaire

L'ombrage peut être localisé par des segments individuels de différentes formes, principalement sous la forme d'un triangle. Il peut y avoir plusieurs sites de ce type sur le poumon et le diagnostic est posé après un examen approfondi. L’obscurcissement de segments individuels d’un ou des deux poumons peut parler de maladies telles que:

Segments simples:

  • tumeurs endobronchiques (bénignes ou malignes);
  • corps étranger ou dommages mécaniques au tissu pulmonaire.

La présence de plusieurs segments noircis:

  • pneumonie aiguë ou chronique (pneumonie);
  • tuberculose ou autres processus inflammatoires;
  • cancer central;
  • sténose (rétrécissement) de la bronche centrale;
  • accumulation d'une petite quantité de liquide dans la plèvre;
  • métastases de tumeurs malignes dans d'autres organes.

Gradation neutre

De telles pannes dans les images radiographiques ne forment pas de formes géométriques et n'ont pas de limites définies.

Ces modifications pathologiques du tissu pulmonaire sont le plus souvent une pneumonie à staphylocoques. Cette maladie a des formes primaires et secondaires:

  • La forme primaire résulte de processus inflammatoires dans les bronches ou le tissu pulmonaire.
  • La forme secondaire de la maladie se manifeste par l'introduction hématogène de certains foyers purulents dans l'organisme (il peut s'agir d'ostéomyélite, d'annexite ou d'autres maladies similaires). La pneumonie à staphylocoques est récemment devenue assez courante.

Cet assombrissement peut indiquer un œdème tissulaire, un infarctus pulmonaire, une hémorragie, une accumulation de tumeur, une accumulation de liquide pleural et d'autres maladies pouvant être déterminées avec précision après des tests de laboratoire.

Une telle panne peut survenir en cas d'inflammation des poumons (pneumonie) ou d'épanchement de liquide dans la plèvre (pleurésie exsudative). Fièvre, toux, faiblesse, maux de tête accompagnent ces maladies.

Ombrage fractionnel

En cas d'assombrissement partiel du poumon, ses contours sont clairement visibles et clairement définis sur les photographies. Ils peuvent avoir des formes convexes, concaves, rectilignes et autres.

  • L'assombrissement lobaire peut être le signe de toute maladie pulmonaire chronique. En tomographie, il est facile d’identifier des maladies telles que la cirrhose, la bronchiectasie (expansion d’une partie de la bronche en cas de lésion de la paroi), des lésions purulentes et d’autres maladies.
  • Tous ces processus pathologiques sur les images tomographiques se distinguent facilement des cancers. Par conséquent, la nécessité de déterminer avec précision une tumeur maligne apparaît si une obstruction bronchique est détectée (formation d'inflammation ou de cicatrice).

Les tumeurs malignes et bénignes se forment généralement dans la bronche intermédiaire. Dans le même temps, les lobes inférieurs et moyens de l'organe sont assombris.

Assombrissement avec fluide

Le noircissement des poumons de ce type peut indiquer un gonflement d'un organe en développement. Cela peut se produire avec une augmentation de la pression dans les capillaires pulmonaires ou à de faibles taux de protéines dans le sang. L'eau dans les poumons interfère avec le fonctionnement normal des organes. L'œdème peut être de deux types et dépend des raisons qui l'ont provoqué.

  • L'œdème hydrostatique peut survenir avec une augmentation de la pression intravasculaire, ce qui augmente le risque que du liquide s'échappant du vaisseau, qui pénètre dans les alvéoles (la dernière partie de l'appareil respiratoire), remplisse les poumons. Cette pathologie peut survenir en présence d'une maladie coronarienne ou d'autres maladies cardiovasculaires.
  • L'œdème membranaire se produit sous l'influence de toxines qui peuvent casser la paroi des mêmes alvéoles et quitter l'espace extravasculaire du poumon.

L'établissement du diagnostic dépend en grande partie des qualifications et de l'expérience du radiologue qui décrira l'image radiographique. L'appareil sur lequel les rayons X ont été faits est également important. Par conséquent, il serait utile de revérifier en effectuant une fluorographie, si possible, sur un appareil plus sophistiqué et auprès d'un autre radiologue.

Que signifie noircir dans les poumons en fluorographie?

Panne d'électricité dans les poumons sur l'image Radiographie - de quoi s'agit-il? Cette question est posée par de nombreux patients pour lesquels les résultats de la fluorographie sont ambigus.

"Blackout" peut signifier n'importe quoi, donc si le radiologue a émis une telle conclusion, vous ne devriez pas paniquer - très probablement, vous demanderez un examen supplémentaire.

La panne d'électricité sur l'image peut être un signe du début de la maladie et du défaut habituel sur le film.

Causes des pannes d'électricité

La fluorographie est recommandée à des fins prophylactiques une fois par an. La détection des pannes de courant sur la fluorographie aide à identifier certaines maladies dangereuses et à commencer le traitement à temps.

La panne d'électricité dans les poumons peut être due à:

  • des inflammations;
  • une bronchite;
  • la tuberculose;
  • les tumeurs, y compris le cancer;
  • les blessures;
  • pénétration de corps étrangers;
  • les abcès;
  • accumulations de fluide;
  • fumer

En pratique médicale, ce sont les causes les plus courantes de pannes d'électricité. Parmi eux sont dangereux pour la vie du patient et sa maladie de l'environnement.

Par conséquent, si une panne d'électricité est détectée sur la fluorographie, il est toujours utile de commencer un examen plus détaillé à l'aide d'autres méthodes de diagnostic.

La panne d'électricité dans les poumons, constatée en fluorographie, fait état d'irrégularités à la fois dans les poumons eux-mêmes et dans les zones adjacentes.

La tache peut être élargie des ganglions lymphatiques, l'éducation sur le bord, les vertèbres, l'élargissement de l'œsophage.

La forme et l'emplacement de la panne

Un seul point sur la photo indique une tumeur. Les points multiples concernent l’inflammation, la tuberculose, l’accumulation de liquide et la présence de tumeurs dans d’autres organes.

Si la panne est au sommet du poumon, on peut alors supposer une tuberculose. Une tache aux limites floues indique une pneumonie, en particulier si le sujet est faible, avec une forte fièvre

Mais dans certains cas, la pneumonie survient sans augmenter la température. La forme géométrique spécifique de la tache peut indiquer au médecin que le patient présente un infarctus pulmonaire, une hémorragie.

Poumons fumant à la fluorographie

Les fumeurs sont à risque de maladie pulmonaire. Pendant un an de tabagisme, environ un verre de résines toxiques se dépose sur les tissus de cet organe.

Les fumeurs, plus que d’autres, ont besoin d’un examen annuel aux rayons X.

Les changements dans le tissu pulmonaire chez un fumeur se produisent rapidement, mais en règle générale, ils ne sont pas affichés sur la fluorographie.

La fluorographie aide à identifier non le fait de fumer, et les tumeurs qui sont apparues à la suite de cette habitude néfaste.

Comment le tabagisme affecte les poumons, montre clairement un autre examen - radiographique.

La radiographie montre de manière frappante à quel point les organes d’une personne en bonne santé et d’un fumeur sont différents.

Les non-fumeurs légers sur la photo auront une couleur uniforme, étant donné qu'ils sont remplis d'air, il est possible de distinguer le motif des vaisseaux sanguins. Les poumons du fumeur sont couverts de taches sombres.

À quoi ressemble la panne d'électricité dans un instantané?

Les coupures de courant dans les poumons peuvent être de tailles et de formes différentes, situées n'importe où dans les poumons. La classification d'interdiction suivante est adoptée.

Assombrissement focal des poumons lors de la fluorographie - ressemblent à des taches nodulaires d’un diamètre inférieur à un centimètre. Ils apparaissent à la suite de processus tumoraux, de troubles vasculaires.

L’obscurcissement de ce type peut être une maladie grave, mais la radiographie ne donne pas au médecin l’occasion de poser un diagnostic précis.

L'obscurcissement focal, accompagné d'une forte fièvre, d'une faiblesse générale, d'une toux, peut parler de tuberculose focale - des tests spécialisés sont utilisés pour l'identifier.

Pour clarifier le diagnostic du patient est envoyé à un examen plus informatif: la tomodensitométrie.

Il sera nécessaire de passer des tests de laboratoire: faire des expectorations, du sang, de l'urine.

Le noircissement focal apparaît également dans une maladie aussi rare que l'infarctus du poumon, dans laquelle une hémoptysie est possible.

En outre, l’infarctus pulmonaire est accompagné d’une inflammation des veines des jambes, de douleurs cardiaques et de douleurs latérales.

Les pannes rondes des poumons sont des taches simples circulaires dont le diamètre est supérieur à un centimètre. Signifient ces taches sur l'image comme un processus inflammatoire et la présence de tumeurs (bénignes et malignes).

C’est pour cette raison que, s’il ya des obscurcissements de forme arrondie sur la photo, le médecin vous prescrira certainement des procédures supplémentaires.

Les taches peuvent être un kyste rempli d'air ou de liquide, une congestion de parasites pulmonaires, un abcès. En outre, ces formations apparaissent dans l'asthme bronchique.

Assombrissement segmentaire des poumons en fluorographie - dans ce cas, les points de l’image ont une forme triangulaire, il peut y en avoir plusieurs.

Causes de la gradation segmentaire du poumon ou des poumons - tumeur endobronchique, présence de corps étranger, blessure.

S'il y a plusieurs segments foncés, c'est un signe de pneumonie, de tuberculose, de cancer central, de rétrécissement des bronches centrales, de métastases.

Assombrissement sans forme des poumons lors de la fluorographie - ressemble à des taches sans limites nettes, n'ayant pas la forme géométrique correcte.

Ils parlent souvent de pneumonie à staphylocoques ou ordinaire. La pneumonie à staphylocoques a une forme primaire et secondaire.
Photo:


Primaire apparaît à la suite de processus inflammatoires dans les tissus. Secondaire - lorsqu'un point focal purulent est introduit dans le corps (ceci peut se produire avec une ostéomyélite, un annexite).

La pneumonie à staphylocoques est plus fréquente que d'habitude.

En outre, la panne d'électricité sous une forme indéfinie peut parler de la pleurésie exsudative. Dans tous ces cas, le patient fera de la fièvre, de la toux, de la faiblesse.

La fluorographie assombrit le lobe pulmonaire lorsque le lobe atteint est clairement visible sur la photo et présente des contours nets.

L'assombrissement du lobe pulmonaire est le signe de toute "chronique" dans les poumons: cirrhose, lésions purulentes, bronchectasies.

Blackout avec fluide en fluorographie - indique un œdème pulmonaire survenant pendant une ischémie, une intoxication par certaines toxines et des maladies vasculaires.

Si, après avoir visité le bureau de fluorographie, vous avez été tamponné et renvoyé à la maison de manière pacifique, cela signifie qu'aucune pathologie n'a été trouvée, car sinon, l'employé de bureau est obligé d'avertir le patient ou son médecin traitant de la nécessité de procéder à des tests approfondis.

Décodage des fluorogrammes et autres méthodes

Après avoir visité la salle de fluorographie, le patient reçoit une photo et sa transcription.

Les commentaires de l'instantané peuvent contenir les informations suivantes:

  • augmentation radiculaire - indique une bronchite, une pneumonie;
  • racines dures - modifications pathologiques dues au tabagisme, bronchite;
  • dessin en profondeur des vaisseaux sanguins - parle de troubles de la circulation sanguine dans les poumons, de problèmes cardiaques et cardiovasculaires, de bronchites et de pneumonies, stade initial de l'oncologie;
  • tissu fibreux - trace de maladies, opérations, blessures précédemment transférées;
  • ombres focales - ceci assombrit en fait. Si les ombres sont accompagnées d'une augmentation du motif vasculaire, cela indique alors une pneumonie;
  • Les calcinats - indiquent qu'il y a eu contact avec un patient atteint de tuberculose, mais un organisme sain a placé un bâton dans la «coque» de calcium et il n'y a plus eu de propagation de l'infection;
  • changements dans le diaphragme - les effets de l'obésité, la pleurésie, les maladies du tractus gastro-intestinal;
  • sinus - dans les poumons sains, les plis pleuraux forment des cavités respiratoires; chez les patients, ces cavités sont remplies de liquide ou sont collées les unes aux autres.

Les taches sur l'image peuvent indiquer plusieurs dizaines de maladies. Il est donc impératif de poursuivre l'examen.

Pour un examen plus approfondi, le médecin envoie le patient chez un pneumologue et un oncologue, où il devra se soumettre à des procédures spécifiques.

Diaskintest - une méthode pour diagnostiquer la tuberculose. Contrairement au test de Mantoux, qui donne très souvent des résultats erronés, le Diaskintest ne répond pas au BCG et permet de diagnostiquer plus précisément la tuberculose.

Tests d'expectoration - examen de laboratoire des expectorations. Détecte les bactéries de la tuberculose, les cellules malignes, diverses impuretés caractéristiques de certaines pathologies.

La tomographie par ordinateur des poumons est une méthode supplémentaire, mais informative, de diagnostic des maladies du tissu pulmonaire, de la plèvre et du médiastin.

La bronchoscopie diagnostique des poumons ou la trachéobronchoscopie est réalisée à l'aide d'endoscopes flexibles insérés par le nez.

Avant la procédure, une radiographie pulmonaire est réalisée pour éliminer l'obstruction des voies respiratoires.

L'examen vous permet non seulement de voir les poumons, mais aussi de recueillir le matériel (il est absolument indolore).

Le matériel est ensuite soumis à des recherches histologiques, cytologiques et bactériennes.

Un test sanguin pour les marqueurs tumoraux, une méthode auxiliaire de diagnostic du cancer, vous permet de détecter des protéines spécifiques dans votre sang qui sont produites par des cellules tumorales malignes.

Le sang est prélevé dans une veine, l'estomac vide. Le nombre de marqueurs tumoraux augmente non seulement dans le cancer, mais également dans un certain nombre de maladies infectieuses et inflammatoires.

Lors du décodage de la fluorographie, des erreurs sont commises, mais la méthode elle-même ne peut pas être qualifiée d’inefficace. La fluorographie diagnostique des maladies terribles telles que la tuberculose et le cancer du poumon.

C'est une méthode rapide et peu coûteuse qui peut être utilisée pour l'examen clinique de la population.

Souvent, ce n’est que grâce à lui qu’il est possible d’identifier de nouveaux cas d’infection tuberculeuse et de commencer à traiter le patient à temps.

Blackout dans les poumons avec fluorographie - nous analysons en détail

La fluorographie est une méthode d'examen par rayons X qui consiste à photographier une image d'un objet à partir de l'écran. De nombreuses personnes ayant une photofluorographie ambiguë posent cette question.

Une éclipse peut en même temps parler de beaucoup ou de rien du tout. Par conséquent, si le radiologue donne une telle conclusion, vous ne devriez pas être inquiet, car ces patients se voient prescrire un examen préalable. Une panne de courant sur la fluorographie peut être un signe de pathologie, ainsi qu'un simple défaut d'image.

Causes des éclipses

Il est recommandé de procéder à la fluorographie une fois par an (voir Combien de fois peut-on effectuer une radiographie: caractéristiques de l’enquête). La détection de points noirs sur la fluorographie permet d'identifier des maladies dangereuses et de prescrire rapidement un traitement.

La panne dans les poumons peut être due à: pneumonie, bronchite, tuberculose, tumeurs, cancer, blessures, corps étrangers, abcès, accumulation de liquide et tabagisme prolongé. En médecine, ce sont les causes les plus courantes d’éclipses.

Codes numériques utilisés dans l'évaluation d'un photofluorogramme

Assombrissement de l'image - pas nécessairement pathologie

La panne d'électricité sur l'image ne correspond pas nécessairement à l'oncologie ou à la tuberculose, bien que cela puisse bien sûr aussi parler d'une pathologie grave. En outre, une éclipse peut apparaître sur l'image lors du tabagisme à long terme (voir Présentation des rayons X d'un fumeur: les modifications sont-elles visibles?).

À partir de là, il est difficile de déterminer immédiatement ce que pourrait être l'obscurcissement du poumon droit ou gauche en fluorographie. Peut-être qu'un objet étranger est arrivé là-bas?

Cela arrive souvent avec des enfants curieux. Notez que les types d'éclipses ne sont pas directement liés aux pathologies et que le problème ne peut pas être immédiatement déterminé par la forme du point.

La tache sombre sur le poumon est divisée par le nombre et la taille en fluorographie. Les taches uniques indiquent des tumeurs, elles peuvent être malignes et bénignes.

Si le noircissement dans les poumons sur la fluorographie n’est pas un, cela indique la présence de plusieurs pathologies. L'emplacement des spots est également important.

Ainsi, si une lésion du sommet d'un organe est visible sur l'obscurcissement des poumons en fluorographie, cela peut indiquer une tuberculose, mais le médecin doit prescrire, en plus des tests, un second coup.

Décodage de l'image radiographique

En cas de panne d'électricité, le médecin rédige le diagnostic prévu.

Renforcement du schéma vasculaire

Habituellement, l'amélioration du schéma vasculaire est provoquée par l'ombre des artères ou des veines pulmonaires. Son apparence accrue est un signe de bronchite, stade initial de cancer ou de pneumonie. En outre, il peut parler de carences dans le travail dans le système cardiovasculaire.

Compactage et expansion des racines

La compaction et l'expansion des racines sont caractéristiques de: pneumonie, bronchite et autres pathologies chroniques et inflammatoires.

Sinus pleural

Le sinus pleural est la cavité qui se forme dans les plis pleuraux. Le sinus est libre dans les poumons normaux et, inversement, scellé dans la pathologie pulmonaire.

Tissu fibreux

La présence de tissu fibreux - indique que le patient a déjà souffert de pneumonie.

Pointes

La présence d'adhésions suggère que par le passé, une personne avait une inflammation de la plèvre.

Calcine

Ombres rondes denses sûres. On dit que la personne a eu un contact avec le patient: tuberculose ou pneumonie.

En d'autres termes, une infection est entrée dans les poumons, mais elle était localisée et ne se développe pas. Elle a été isolée par des dépôts de sels de calcium.

Changements d'Aperture

Les changements dans le diaphragme indiquent une anomalie dans ses folioles. Habituellement, cette pathologie se développe en raison de la mauvaise génétique, de la déformation par adhérence, du surpoids et des maladies passées.

Ombres focales

Les ombres focales sont des taches sombres d'environ 1 centimètre. On peut dire que c'est le premier signe de pneumonie ou de tuberculose.

Déplacement de l'ombre médiastinale

Le médiastin est l'espace entre les poumons et les autres organes. L'expansion parle d'augmentation de pression, d'augmentation de la taille du coeur, de myocardite ou CHF.

Types de pannes d'électricité

Blackout avec pneumonie

La pneumonie est causée par Pseudomonas aeruginosa, caractérisé par un début aigu, un état général grave, une température corporelle élevée, un essoufflement, une cyanose, une tachycardie, des signes d'intoxication, une atténuation focale du son de percussion, une crépitation et une respiration sifflante. La pneumonie peut être compliquée par la pleurésie.

Sur la radiographie thoracique, on détecte des lésions focales (foyers d'infiltration inflammatoire), en cas de formation d'abcès, de cavités à niveau horizontal et en présence de pleurésie exsudative, un noircissement homogène intense. Des crachats, le contenu de la cavité pleurale, la décharge des blessures, le bacille bleu de pus est semé.

Blackout avec paragonimiasis

La phase initiale de la paragonimose est une maladie allergique aiguë. Détecter les modifications dans les poumons (infiltrats "volatiles", pneumonie, pleurésie).

La myocardite allergique, la méningo-encéphalite est assez souvent observée. Fondamentalement, le stade initial de la maladie est asymptomatique. Avec le passage au stade subaigu, puis au stade chronique, les changements dans les poumons prédominent: douleur thoracique, toux avec écoulement de crachats, épanchement pleural, fièvre.

Les modifications fibreuses dans les poumons se développent plus tard. Sur le photofluorogramme, elles révèlent des foyers caractérisés par un assombrissement radial caractéristique et des vacuoles claires au centre, des zones d'infiltration dans le tissu pulmonaire, une calcification et parfois une pneumosclérose diffuse.

Blackout avec candidose

Avec une maladie bénigne, la candidose ressemble au tableau clinique de la bronchite. Sur le radiogramme, il y a une augmentation du type de vaisseaux bronchiques. Dans les périodes tardives et dans les cas graves, la candidose pulmonaire se manifeste par une pneumonie focale ou lobaire, des infiltrats instables "volatiles" sont possibles.

Sur la fluorographie sera une éclipse tachetée, ce qui signifie petits foyers pneumoniques, atélectasie. Parfois, il existe des ombres miliaires ("flocons de neige"). La pneumonie à Candida peut être compliquée par la pleurésie.

Blackout avec pneumosclérose diffuse

Caractéristiques de l'évolution clinique de la fibrose pulmonaire diffuse. Plaintes de patients avec toux avec expectorations (à la suite d'une bronchite concomitante), essoufflement, qui survient tout d'abord pendant l'effort physique, plus tard dans l'état de repos, et devient finalement constant, faiblesse générale, parfois en cas d'activation du processus inflammatoire, fièvre. À l'examen, une cyanose est révélée (à la suite d'une hypoventilation par les alvéoles), un gonflement des veines cervicales, un essoufflement (symptômes d'une maladie cardiaque pulmonaire).

La cage thoracique peut être compactée, mais le plus souvent, la présence de légèreté pathologique est déterminée par les espaces intercostaux élargis - la forme emphysémateuse de l'HA. L'excursion respiratoire des poumons et la mobilité de la région pulmonaire inférieure sont limitées. À la percussion, à la suite d'un emphysème concomitant, un son en boîte est détecté.

Lors de l'auscultation des poumons, on entend une respiration vésiculaire dure (avec emphysème), des râles secs et humides. En utilisant des études aux rayons X, on détermine la transparence accrue des champs pulmonaires périphériques en combinaison avec la gravité, l’obscurcissement au foyer et le renforcement du schéma vasculaire, parfois des signes de bronchectasie.

Caractéristiques de l'évolution clinique de la fibrose pulmonaire diffuse

Les tests sanguins biochimiques montrent une augmentation de la teneur en alpha-2 et gamma globulines, le fibrinogène; on note dans les urines une protéinurie modérée. La radiographie du système respiratoire permet de détecter une éclipse du segment / lobe du poumon correspondant, des zones d'infiltration. Lorsque la gangrène des poumons présente des signes prononcés d’insuffisance respiratoire et d’intoxication.

Blackout avec de la fièvre

Plaintes (fièvre du type rémittente, douleur à la poitrine, essoufflement, toux avec écoulement d'expectorations purulentes avec une odeur désagréable de 200 ml à 1-2 litres par jour, transpiration). Radiographie thoracique (grande éclipse à bords déchiquetés et contours flous - en phase d'infiltration et en présence du syndrome de formation de cavité à niveau de fluide horizontal sur une autre période).

Blackout de cancer

Le cancer du poumon est plus fréquent chez les hommes de plus de 40 ans et les fumeurs depuis longtemps. Sur le fond d'une éclipse d'une partie des poumons, il y a principalement une illumination, qui indique une désintégration du tissu pulmonaire, ainsi qu'une métastase focale bronchogène dans les zones adjacentes.

Perte de mémoire exsudative

Très souvent, la pleurésie exsudative dans les premiers stades de la détection est considérée comme une pneumonie car elle présente bon nombre des mêmes signes. Une petite quantité de liquide dans la cavité pleurale est souvent très difficile à déterminer à partir d'une image radiographique.

Dans ce cas, les complications sont très facilement résolues par une échographie des poumons qui détermine 150 à 200 ml d'épanchement dans la cavité pleurale. De plus, la pleurésie exsudative se caractérise par une toux spécifique avec écoulement de crachats muqueux et purulent.

Causes et méthodes de diagnostic de blackout dans les poumons

Le terme "black-out dans les poumons" est utilisé dans la détection de toute pathologie pulmonaire. Qu'est-ce qu'une fluorographie, elle est connue de tous les adultes. Cette étude de dépistage révèle une pathologie dans les poumons, le médiastin et la paroi thoracique. Des examens réguliers comprenant cet examen vous permettent de déterminer la maladie à un stade précoce. À l'heure actuelle, selon les recommandations de l'OMS, la fluorographie doit être effectuée tous les deux ans pour le grand public. Il est recommandé aux ouvriers de la maternelle, aux enseignants, aux médecins et aux travailleurs de l’industrie alimentaire de faire cette recherche une fois par an.

Que peut signifier une panne d'électricité et comment est-elle détectée?

La pathologie de la poitrine, détectée par fluorographie, est formulée par les médecins comme une "panne d'électricité dans les poumons". Dans le même temps, cette formulation repose sur des raisons qui ne sont pas nécessairement de nature maligne. Les ombres dans les poumons peuvent manifester un grand nombre de maladies, allant de la fibrose pulmonaire banale à la fin du cancer. Pour exclure les fausses données lors de la détection de changements pathologiques, il est recommandé d'effectuer un examen radiologique des organes thoraciques.

Cependant, ce n'est pas fondamental dans le diagnostic. Mais cela permet d’exclure les erreurs d’interprétation des données fluorographiques, en excluant la présence de nombreux artefacts, les défauts du film lui-même et la technique d’examen.

L'examen le plus détaillé de la poitrine est la tomodensitométrie. Il vous permet d'établir un diagnostic et de déterminer la tactique d'un traitement ultérieur avec une probabilité élevée.

Il faut savoir que toute maladie pulmonaire se manifeste par une modification du tissu pulmonaire, caractérisée par sa compaction et, par la suite, par une violation de la légèreté. Ce sont ces domaines et forment un foyer pathologique. Dans certains cas, ces modifications peuvent masquer une pathologie plus grave et entraîner des conséquences défavorables. De plus, le terme radiologique «assombrissement» se manifeste en fait par l'apparition de zones claires sur la radiographie.

Qu'est-ce qui cause l'obscurcissement dans les poumons?

Lors de l'examen radiographique du thorax, il convient de déterminer l'emplacement de la pathologie identifiée (dans les poumons ou les structures adjacentes). La clarification de la localisation est d’une grande importance pour déterminer les tactiques d’examen approfondi et les directives de traitement.

Les médecins identifient souvent les causes suivantes de perte de conscience dans les poumons:

  • tumeur (maligne, bénigne);
  • la tuberculose;
  • une pneumonie;
  • changements bulleux dans le tissu pulmonaire;
  • les maladies associées à la formation d'une cavité d'abcès;
  • kystes parasitaires congénitaux;
  • effets d'une blessure (hématome, kyste traumatique);
  • corps étrangers;
  • adénopathie pulmonaire;
  • atélectasie du poumon de toute nature.

Causes d'assombrissement extra-pulmonaire:

  • exsudat pleural;
  • inflammation de la plèvre, accompagnée de son épaississement (y compris des tumeurs);
  • les néoplasmes des côtes, de la colonne vertébrale, du médiastin lui-même et de ses organes;
  • anévrisme de l'aorte thoracique;
  • lymphadénopathie de diverses localisations;
  • pathologie du diaphragme, y compris la nature traumatique;
  • transposition des organes abdominaux dans la plèvre;
  • lipome médiastinal (source - crevasse de Morgagni ou de Lorea).

Les pannes d'électricité détectées sont classées comme limitées et communes.

Les ombres inférieures à un centimètre et demi sont considérées comme limitées et sont souvent appelées nodules pulmonaires. Dans le même temps, ils sont décrits sous la forme: ronde ou ovale. Les contours peuvent être même, ce qui est plus typique pour une pathologie bénigne, ou vallonnée. Les ganglions lymphatiques élargis du médiastin ont des contours polycycliques, ce qui est également important dans le diagnostic.

Les plus courantes sont les modifications du tissu pulmonaire lors d’une pneumonie ou d’un épanchement pleural massif. Les foyers d’obscurcissement avec pneumonie peuvent être si vastes qu’ils occupent tout le poumon. En plus de cela, il peut y avoir un fluide dans la cavité pleurale, ce qui ne fait que compliquer le traitement et le diagnostic.

Par conséquent, il convient de noter les facteurs suivants de gradation massive:

  • hydrothorax (pleurésie, hémothorax, chylothorax);
  • pneumonie polysegmentale;
  • la tuberculose;
  • œdème pulmonaire;
  • cancer du poumon avec atélectasie.

Il convient de rappeler que toutes les maladies pulmonaires précédemment subies: pneumonie, empyème, traumatisme des côtes fracturées et présence de complications pleurales - laissent toujours les changements caractéristiques qui restent à vie. Les données de ces patients doivent être sauvegardées et ne pas être confondues avec celles trouvées pour le moment. Ceci est plus important si le problème concerne un enfant.

Méthodes de traitement Blackout pulmonaire

La nature du traitement dépend entièrement du diagnostic préliminaire établi.

Considérons les types de pathologies les plus courants.

En cas de blessure sans lésion de la cage thoracique, des hématomes ou des atélectases peuvent se former dans les tissus pulmonaires, ce qui peut être à l'origine d'une compression des bronches ou d'un hématome. Le traitement variera en fonction de la présence ou de l'absence d'un. Le traitement médicamenteux convient en présence d’un hématome ou d’une lésion pulmonaire. S'il y a une rupture de la bronche, qui peut être clarifiée avec une méthode de recherche supplémentaire, telle que la fibrobronchoscopie, vous ne pouvez pas vous passer de la chirurgie.

Lorsqu'il est associé à une lésion pulmonaire avec une fracture des côtes, le traitement inclut un soulagement supplémentaire de la douleur. Il est également urgent d’exclure la présence de saignements. S'il en existe un, une opération d'urgence est nécessaire.

Si un cancer du poumon est détecté, un traitement chirurgical est indiqué. Mais l'approche thérapeutique doit être purement individuelle. La tactique des actions dépend de nombreuses nuances. L'opération peut être accompagnée d'un soutien chimiothérapeutique, qui est effectué à la fois au stade préparatoire et au cours de l'opération. Le cancer du poumon est une pathologie grave qui nécessite une approche de traitement intégrée, et il ne peut y avoir de standardisation ici.

Un diagnostic de pneumonie est posé non seulement sur la base d'un examen radiologique, mais également sur la base de données cliniques. L'ampleur des dommages dépend de la cause de la maladie, de l'agent pathogène et de la rapidité du traitement commencé. Selon la nature de l'apparition de la maladie, des antibiotiques à large spectre ou des agents antifongiques, de la pénicilline et des macrolides, ainsi que des médicaments antiviraux sont prescrits. La pneumonie est en soi une grave menace pour la vie humaine. En outre, il comporte de nombreuses complications qui le rendent plus lourd ou qui peut survenir après le traitement.

Parmi les principales complications, on peut noter la pleurésie. Cela se manifeste par l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale du côté de la lésion. Une grande quantité d'exsudat ne permet pas au tissu pulmonaire de fonctionner pleinement et provoque de nombreuses autres affections pathologiques pouvant entraîner des conséquences graves.

Une complication plus grave de la pneumonie est le processus purulent de la plèvre. C'est ce qu'on appelle empyema. Se manifeste par l'accumulation de pus dans la cavité pleurale, ce qui conduit non seulement à une augmentation de l'insuffisance respiratoire, mais également à un empoisonnement du corps avec des produits de décomposition. Et la plèvre, comme on le sait, a une immense surface qui aspire toutes ces substances. Les processus purulents dans les poumons et la cavité pleurale ont un pourcentage très élevé de mortalité. Par conséquent, leur apparence devrait être évitée par toutes les méthodes connues.

Les causes de pertes de conscience dans les poumons sont nombreuses. Par conséquent, au moindre soupçon de la présence de changements pathologiques, un besoin urgent de consulter un médecin.