Tuberculose: comment détecter tôt?

La tuberculose est une maladie connue depuis longtemps qui s'appelait auparavant "consommation" ou "maladie de courte durée". Maintenant, cette maladie peut être guérie, mais la maladie n’est pas encore vaincue à 100%. Les médicaments modernes spécialement conçus facilitent l'état du patient et peuvent même conduire au rétablissement. Cependant, la tuberculose reste la pathologie la plus répandue dans le monde.

Si les symptômes de la tuberculose sont détectés tôt, la maladie répond bien au traitement. Il est difficile de guérir la forme en cours d'exécution, et parfois c'est impossible. Quels sont les premiers signes de la tuberculose? Comment identifier la maladie dans les premiers stades?

Définition de la maladie

La tuberculose est une maladie infectieuse causée par plusieurs types de mycobactéries. Dans la plupart des cas, le bacille tuberculeux affecte le tissu pulmonaire, mais on constate également une infection d'autres organes. Les bâtons Koch sont extrêmement résistants aux effets néfastes de l'environnement. Ils sont capables de rester longtemps dans le sol, la neige et l'eau, ce qui explique la prévalence de l'infection parmi la population.

La tuberculose étant mal traitée, le taux de mortalité de cette maladie était très élevé jusqu'au XXe siècle. Aujourd'hui, la situation s'est améliorée, mais une partie des personnes infectées meurent néanmoins de complications.

Il est extrêmement important de connaître les premiers symptômes de la tuberculose pour ne pas rater le stade initial de la maladie. Dans ce cas, le pronostic du traitement est favorable. Aux stades avancés de la tuberculose, de nombreuses complications sont dangereuses pour la vie du patient.

Les causes

Pour qu'une personne soit atteinte de tuberculose, Mycobacterium doit pénétrer dans son corps, mais cela ne suffit pas. Ainsi, chez certaines personnes, le système immunitaire est si puissant qu'il peut facilement détruire l'agent pathogène et, dans ce cas, l'infection ne conduira pas à la maladie. Dans d'autres cas, le système immunitaire ne fait que supprimer l'activité des bacilles et maintient longtemps le pathogène sous contrôle. Mais dès que le système immunitaire s'affaiblit, l'agent pathogène est activé et provoque la maladie. Seulement cinq personnes en bonne santé sur 100 qui ont contracté des mycobactéries sont immédiatement malades.

Les principaux facteurs contribuant à la tuberculose sont:

  • Conditions sociales et environnementales défavorables,
  • Mauvaise nutrition
  • Alcoolisme, tabagisme, toxicomanie,
  • Immunité réduite
  • Le stress
  • La présence de maladies concomitantes (diabète, ulcère peptique ou 12 ulcères duodénaux, maladies pulmonaires).

Les causes de la tuberculose ont souvent des racines sociales. L'étanchéité, l'étouffement, l'humidité et le surpeuplement augmentent le risque d'infection primaire. Le tabagisme, l'alcoolisme et le stress réduisent également la résistance du corps. Les personnes pauvres sont souvent incapables d’acquérir les médicaments antituberculeux nécessaires au traitement. Tous ces facteurs ont pour conséquence que le risque d'infection et la gravité de la maladie augmentent considérablement.

Dans de nombreux cas, la tuberculose est due à la négligence d’une personne totalement prospère. Voici les 2 scénarios les plus typiques pour le développement de la maladie:

  1. Une toux sèche qui dure depuis plus de 3 semaines et ne tombe pas en dessous de 37,2 ° C; la température du corps qui est malade se réfère à des manifestations d'un rhume. Il ne se dépêche pas d'aller chez le médecin, préférant les remèdes populaires et l'aspirine. Lorsque le patient accepte encore de consulter son médecin, il est envoyé en fluorographie. Parfois, le patient ne se précipite pas pour se rendre au bureau du radiologue et déclenche de plus en plus la maladie. Il n'a jamais su que la tuberculose se propageait depuis longtemps dans tout le corps. Ensuite, la température monte à 39 ºC, la toux sèche fait de plus en plus mal. Il y a essoufflement, transpiration constante, perte de force, perte de poids. Ce n’est qu’alors que le patient comprend la gravité de son état et le fait que lui-même ne peut faire face à la maladie. Six mois à l’hôpital - c’est toujours une peine assez légère des médecins.
  2. L'irresponsabilité du patient est également lourde de conséquences dangereuses. Certains patients du dispensaire de la tuberculose se comportent comme des étudiants essayant de passer le test au hasard: ils oublieront de boire le médicament, ils violeront le régime. En général, ils font tout pour que les bactéries soient habituées aux médicaments antituberculeux. Il existe une résistance aux agents pathogènes de la tuberculose. 10 de ces patients sont enregistrés quotidiennement. Il est beaucoup plus difficile de les traiter: on parle ici de vie ou de mort. Il ne faut donc pas être surpris par les statistiques selon lesquelles de nombreux patients atteints de tuberculose décèdent au cours de la première phase du traitement.

Soyez sérieux au sujet du traitement prescrit par votre médecin: suivez toutes les recommandations, suivez le régime. Sinon, le risque de décès augmente. Un système de traitement spécial pour cette maladie, appelé chimiothérapie, a été mis au point. En outre, la tuberculose à certains stades est arrêtée par les remèdes populaires.

Les symptômes

Les premiers signes de la tuberculose se manifestent individuellement. La sévérité des premiers symptômes est influencée par des facteurs tels que le moment de l'infection, le niveau de défense de l'homme, la présence de comorbidités, les conditions de travail, les facteurs environnementaux, etc. Chez certaines personnes infectées par la tuberculose, les symptômes peuvent ne pas apparaître tant que la maladie ne progresse pas lorsque les complications surviennent. mettre la vie d'une personne en danger. Une autre tuberculose infectée commence à se manifester dès les premiers jours de l’infection ou se développe progressivement. Dans la plupart des cas, les premiers symptômes de la tuberculose sont des signes non spécifiques de cette maladie.

Une personne peut commencer à souffrir de faiblesse, de fatigue, pouvant être le signe de diverses maladies. Il est également possible des troubles du sommeil, l'apparition de la léthargie, l'apathie et l'irritabilité. Ces symptômes apparaissent en raison d'une intoxication du corps due à l'augmentation active de bactéries pathogènes. L'intoxication ultérieure provoque une température subfébrile chez la personne, généralement accompagnée de transpiration. En outre, l'apparence d'une personne est un blush pâle et malsain en raison de l'augmentation de la température et d'une perte de poids soudaine.

L'apparition des symptômes ci-dessus devrait alerter toute personne et inciter à se rendre dans un établissement médical.

Le développement ultérieur de la maladie s'accompagne d'une diminution des taux sanguins de globules rouges, de leucocytes et d'hémoglobine, caractéristiques d'une anémie sévère et d'une leucopénie. En conséquence, de nouveaux symptômes sont ajoutés et l'état de la personne s'aggrave encore plus.

Puis apparaissent les premiers symptômes spécifiques de la tuberculose:

  • Il y a une toux sèche et forte qui s'aggrave matin et soir.
  • Peu à peu, la toux devient humide, des expectorations sont libérées. Une telle toux ne disparaît pas indépendamment et accompagne le patient tout au long du développement de la tuberculose.
  • Une hémoptysie apparaît, c’est-à-dire qu’il ya écoulement d’une petite quantité de sang avec les expectorations.
  • Le patient est tourmenté par une douleur à la poitrine, un essoufflement et un essoufflement.

Symptômes d'autres formes de tuberculose

Outre la tuberculose pulmonaire, il existe d'autres variétés de cette maladie qui se distinguent par leurs symptômes. Les manifestations de la tuberculose extrapulmonaire dépendent de la localisation de l'infection. Par exemple, une tuberculose du tube digestif provoque une diarrhée, une fièvre, des nausées et des vomissements. Il y a des douleurs dans l'abdomen et du sang dans les selles.

Avec la tuberculose du système nerveux central, le patient souffre d'un mal de tête, qui s'accompagne d'irritabilité et de vomissements.

La tuberculose des os et des articulations est caractérisée en premier lieu par une douleur dans les os, les articulations, le dos et également par une limitation de la mobilité.

En cas de tuberculose des organes urogénitaux, les reins sont le plus souvent atteints, ce qui entraîne des perturbations dans le processus de miction. Douleurs et crampes en urinant, sensation de vessie vide, sang dans les urines - seulement une petite partie des signes de ce type de tuberculose.

Il existe également une tuberculose cutanée caractérisée par l'apparition de nodules sur la peau. Au fil du temps, ces nodules mûrissent et éclatent avec un contenu purulent.

Tous les symptômes de la tuberculose peuvent être attribués à d'autres maladies. Par conséquent, le diagnostic correct nécessite la consultation rapide d'un spécialiste.

Types et classifications

Selon la classification généralement admise de la MSCA (Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé révision X), la tuberculose appartient à la classe des maladies infectieuses et parasitaires. Il existe 5 types de la maladie:

  1. Tuberculose respiratoire, confirmée bactériologiquement ou histologiquement,
  2. Tuberculose respiratoire, non confirmée bactériologiquement ou histologiquement,
  3. La tuberculose du système nerveux,
  4. Tuberculose d'autres organes
  5. Tuberculose miliaire.

La tuberculose est également divisée en primaire et secondaire. Primaire, à son tour, peut être dolocale (intoxication tuberculeuse chez les enfants et les adolescents) et localisée (complexe de la tuberculose primaire, qui est le foyer du site de l’infection, et tuberculose ganglionnaire intrathoracique).

La tuberculose secondaire est divisée par localisation en formes pulmonaire et extrapulmonaire. La tuberculose pulmonaire, en fonction de la prévalence et de l'étendue des dommages, est divisée en les types suivants:

  • Miliaire,
  • Disséminé
  • Focal,
  • Infiltrant,
  • Caverneux,
  • Fibro-caverneux,
  • Cirrotique

La pleurésie tuberculeuse, l'empyème et la sarcoïdose ont été identifiés comme des formes séparées.

En dehors des poumons, tuberculose du cerveau et de la moelle épinière et méninges, tuberculose de l'intestin, du péritoine, des ganglions mésentériques, des os, des articulations, des reins, des organes de reproduction, des glandes mammaires, de la peau et du tissu sous-cutané, des yeux. Parfois, il y a des dommages à d'autres organes.

Dans le développement de la tuberculose, il existe différentes phases: infiltration, décomposition, ensemencement, résorption, compactage, cicatrisation et calcification.

En ce qui concerne l'isolement des bactéries, on distingue une forme de tuberculose ouverte (avec libération de bactéries, MBT positive) et fermée (sans isolement, MBT négatif).

Sources d'infection

Le développement de la tuberculose pulmonaire est déclenché par des mycobactéries telles que le complexe Mycobacterium tuberculosis (baguette de Koch) et le complexe Mycobacterium avium. L'infection se produit le plus souvent par des gouttelettes en suspension dans l'air. Il suffit juste d'être près d'une personne infectée pour inhaler des bactéries pathogènes qui sont activement excrétées lors des éternuements et de la toux.

L'infection par le tube digestif, lorsque le patient a mangé un produit infecté ou de l'eau, est moins courante. Cependant, infecter de la même manière nécessite un grand nombre de bactéries pathogènes, ce qui explique la rareté de cette voie de transmission du pathogène.

Il existe également un mode de transmission par contact, qui se traduit par une infection de la membrane muqueuse par la conjonctive.

Le développement congénital de la tuberculose est également possible lorsque le fœtus est infecté par le placenta ou par la mère lors de l'accouchement. Dans ce cas, en règle générale, la forme pulmonaire de la tuberculose se développe.

Il est facile de contracter la tuberculose chez un malade qui, en parlant, éternuant ou toussant, répand autour de lui un grand nombre de bâtons de Koch.

Le risque de contracter la tuberculose pulmonaire est déterminé par 2 facteurs principaux:

  • Contact avec un patient atteint d'une forme ouverte de tuberculose,
  • Augmentation de la susceptibilité à l'infection.

Les groupes à risque de tuberculose comprennent:

  • Personnes qui sont en contact étroit avec une tuberculose malade (membres d’une même famille, étudiants dans un foyer),
  • Les personnes abusant de l'alcool, des drogues,
  • Prisonniers et personnel pénitentiaire,
  • Professionnels de la santé
  • Personnes sans résidence permanente.

Tous les groupes de personnes à risque de contracter la tuberculose entrent automatiquement dans la catégorie des personnes présentant un risque accru de développer la tuberculose, mais pour que la maladie apparaisse, une autre condition est nécessaire: une diminution de l'immunité.

Le groupe de personnes présentant un risque accru de développer une tuberculose pulmonaire comprend:

  1. Personnes récemment infectées (les 2 premières années après l’infection),
  2. Personnes soupçonnées de tuberculose dans le passé,
  3. Personnes atteintes du VIH, du diabète,
  4. Les personnes qui prennent des médicaments qui réduisent l’activité du système immunitaire,
  5. Les personnes qui abusent de drogues, d'alcool, de tabac,
  6. Personnes mal nourries.

Conclusions

Ainsi, le stade précoce de la tuberculose est très difficile à détecter. Les premiers signes ne sont pas spécifiques à la tuberculose et peuvent apparaître progressivement. Tout dépend du type de maladie et de sa forme. Noter cette maladie à un stade précoce n'est pas facile. Écoutez votre corps et rappelez-vous que vous devez toujours surveiller votre santé. Et si vous ressentez les symptômes mentionnés ci-dessus dans l'article, alors faites attention. Encore une fois, vérifiez l'état du corps et consultez un médecin pour ne pas vous faire mal. Il est très important de ne pas passer à côté des premiers symptômes et de commencer le traitement de la tuberculose à temps.

Il convient de rappeler que le facteur le plus important dans les premiers stades de la tuberculose est la fièvre. Bien sûr, avec la moindre augmentation, ne vous inquiétez pas, mais si la température est stable et ne passe pas, comme avec la grippe, vous devriez alors consulter un médecin.

Il sera également intéressant de connaître les voies d’infection par la pneumonie et la maladie non moins insidieuse - l’amygdalite.

4 stades de tuberculose: symptômes

Malgré le développement des méthodes de traitement et de diagnostic, la tuberculose reste au XXIe siècle l’une des maladies les plus courantes et les plus dangereuses. Selon les statistiques, il tue 3 millions de personnes pour l'année. Le caractère insidieux de la maladie se manifeste par le fait que des mois et parfois des années passent du moment de l’infection au passage à la forme aiguë. Pour déceler le problème à un stade précoce, vous devez connaître les signes de la tuberculose chez l’adulte et écouter les signaux que le corps émet.

Causes de la maladie

La cause de la maladie est une bactérie pathogène du corps humain - les bâtons de Koch. Ce microorganisme peut vivre longtemps dans le corps humain sans se manifester. Son activation, la reproduction commence lorsque le système immunitaire est défaillant.

  • usage de drogue;
  • mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme);
  • troubles métaboliques;
  • alimentation déséquilibrée;
  • stress constant;
  • prédisposition aux maladies respiratoires;
  • mauvaises conditions de vie sanitaires et hygiéniques.

La période où la baguette de Koch vit dans le corps, mais ne se manifeste pas, s'appelle une incubation. Pendant ce temps, les bactéries sont constamment soumises aux attaques des forces immunitaires. S'ils s'acquittent bien de leurs tâches, les micro-organismes meurent et la personne reste en bonne santé.

Si l'immunité échoue, environ trois mois après l'entrée de la bactérie dans le corps, la période d'incubation se termine. Les premiers symptômes de la maladie se manifestent, ce qui ressemblera aux signes d'un ARVI ordinaire.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, le tableau clinique devient plus lumineux. Il y a un essoufflement en cas de tuberculose, d'autres syndromes, qui permettent de suspecter que quelque chose n'allait pas. Ce sont souvent des troubles de la toux et de la respiration, des éléments sanguins dans les expectorations qui effraient le patient, le poussent à consulter un médecin.

Premiers signes

Comment la tuberculose pulmonaire se manifeste-t-elle dans les premiers stades de développement? Au début, une personne infectée ne remarque aucun changement dans son corps. Progressivement, les bâtons de Koch commencent à proliférer activement dans les tissus des poumons, provoquant un processus inflammatoire.

  • faiblesse, léthargie, dépression;
  • perte de poids;
  • augmentation de la transpiration la nuit;
  • détérioration de la qualité du sommeil nocturne;
  • vertige gratuit;
  • blanchiment de la peau, apparition de rougissement permanent sur les joues;
  • perte d'appétit.

Aux premiers stades, il n’ya pas de température constante, de crachats de sang et d’autres symptômes caractéristiques de la maladie. Ces signes apparaissent plus tard lorsque les bactéries pénètrent dans le sang.

En règle générale, les premiers symptômes de la maladie ne causent pas d'anxiété chez une personne, le désir de voir un médecin. Il perd donc un temps précieux au cours duquel la maladie progresse sous des formes dangereuses. En règle générale, les patients viennent se faire examiner lorsque d’autres signes plus «éloquents» apparaissent.

Comment détecter la tuberculose au stade initial? Il est nécessaire de faire attention aux signes caractéristiques tels que l'élévation périodique et irrationnelle de la température, l'augmentation de la fatigue et les sautes d'humeur. Si l'un de ces facteurs vous dérange pendant trois semaines ou plus, vous devez consulter un thérapeute. Il n’est pas nécessaire d’expliquer la répartition des forces sous l’effet de charges au travail ou de défaillances sur le plan personnel: c’est ainsi que la maladie progresse et se développe sous des formes dangereuses.

Comment détecter la tuberculose dans les derniers stades?

Alors, comment le révéler? Les symptômes de la tuberculose deviennent plus prononcés lorsque les bâtonnets de Koch pénètrent dans le sang et que la maladie affecte une partie importante des poumons. Plus la maladie progresse, plus elle se manifeste.

  • toux persistante;
  • l'essoufflement, qui augmente progressivement après une infection par la tuberculose, se produit même lors d'activités physiques mineures;
  • respiration sifflante, notée par le médecin lors de l'écoute (sèche ou mouillée);
  • hémoptysie dans la tuberculose;
  • douleurs à la poitrine qui se manifestent lors d'une respiration profonde ou d'un repos;
  • augmentation de la température corporelle: jusqu'à 37 degrés ou plus;
  • lustre douloureux des yeux, pâleur, rougissent sur les joues.

La température de la tuberculose augmente généralement la nuit. Il y a une fièvre, un thermomètre peut indiquer jusqu'à 38 degrés.

Les symptômes de la tuberculose pulmonaire chez l'adulte persistent aux premiers stades. Cette diminution de l'appétit, perte de poids dramatique non motivée (15 kg ou plus), faiblesse, fatigue, apathie. Le patient note une irritabilité accrue, sa performance diminue.

  • Toux sèche qui inquiète le patient principalement le matin et le soir.
  • L'expectoration est expectorée.
  • La toux ne dure pas trois semaines ou plus, malgré les méthodes d'auto-traitement.

Une hémoptysie est un signe caractéristique de la tuberculose. Cela se produit lorsque la maladie affecte les poumons et endommage les vaisseaux sanguins. Lorsque le patient se racle la gorge, une petite quantité de sang frais est sécrétée avec les expectorations. Si sa quantité dépasse 50 ml par jour, une hémorragie pulmonaire a lieu.

Stades de développement de la maladie

Les signes de tuberculose pulmonaire varient en fonction du stade de développement de la maladie. Les médecins distinguent quatre étapes de sa progression:

  1. Lésion primaire
    Koch baguette entre d'abord dans le corps humain. Cette étape est caractéristique des nouveau-nés et des personnes dont l'immunité est affaiblie. Il n'y a pas de symptômes prononcés, il y a des signes d'intoxication flous. La température du corps pendant une longue période est maintenue autour de 37 degrés ou plus.
  2. Tuberculose latente
    La forme fermée des symptômes de la tuberculose est inexprimée, ils ressemblent aux manifestations du SRAS ou du rhume. Le corps du patient lutte activement contre l'infection et la supprime. Une personne n'est pas contagieuse: pendant la période de développement d'une tuberculose fermée, il peut y avoir une légère augmentation périodique de la température, une fatigue accrue, de l'apathie.
  3. Maladie active
    La forme ouverte des symptômes de la tuberculose apparaît en force: une personne craint de tousser, d’hémoptysie, de saignements des bronches, de fièvre, de faiblesse, de perte d’appétit, etc. Cette étape est dangereuse pour les autres: le patient devient porteur d'infection, il est capable d'infecter d'autres personnes.
  4. Rechute de tuberculose (maladie secondaire)
    Dans des conditions défavorables, une maladie précédemment guérie est renée. Les bactéries sont «réveillées» dans les anciens foyers ou une nouvelle infection se produit. La maladie se présente sous une forme ouverte. Il y a des signes d'intoxication et des manifestations broncho-pulmonaires. Le traitement de la tuberculose récurrente nécessite un impact long et puissant.

Pour que la forme primaire de la maladie soit transformée en maladie à ciel ouvert, l'agent pathogène doit passer plus de deux ans dans le corps humain. Pour sa reproduction devrait être des facteurs provocants. S'ils ne sont pas là et que l'immunité fonctionne bien, la baguette de Koch meurt plusieurs jours ou semaines après son entrée dans le système respiratoire.

Vidéo

Vidéo - Comment détecter la tuberculose?

Symptômes de la forme extrapulmonaire de la maladie

La maladie pouvant toucher non seulement les poumons, une attention particulière doit être accordée aux signes de la tuberculose sous forme extra-pulmonaire. Les symptômes dépendent de l'organe dans lequel l'agent pathogène s'est installé. Il y a les options suivantes:

Dommages au cerveau

Cette forme de la maladie peut le plus souvent se développer dans l'enfance ou chez un adulte souffrant de diabète ou d'infection par le VIH.

  • céphalées localisées dans les lobes frontaux et occipitaux;
  • diminution de la capacité de travail;
  • l'apathie;
  • détérioration de la qualité du sommeil, cauchemars fréquents;
  • perte d'appétit.

La transpiration avec la tuberculose, qui se manifeste la nuit, est un autre signe caractéristique de la progression de la maladie. À mesure que la maladie progresse, des symptômes dangereux apparaissent - nausées et vomissements, tension des muscles occipitaux, postures spécifiques du corps, expressions faciales déformées, strabisme, etc.

Si vous identifiez les symptômes et le traitement de la maladie en temps opportun, le pronostic du patient est favorable Ceci est réalisé grâce à une nouvelle génération de médicaments antituberculeux.

Défaite du tube digestif

Le patient ressent des douleurs dans les organes digestifs, une perte d'appétit, des nausées, une fatigue constante, une léthargie, une transpiration accrue la nuit. Si la maladie a frappé les intestins, il existe de fausses impulsions pour aller à la selle, des selles bouleversées et du sang dans les selles. Si la baguette de Koch est localisée dans l'estomac, il y a une soif constante, des éructations, la personne maigrit de façon spectaculaire. La température de la tuberculose dans le tractus gastro-intestinal peut atteindre 40 degrés.

Dommages aux articulations et aux os

Il s’agit d’une forme rare de la maladie dont les symptômes ressemblent aux manifestations de l’arthrite, de l’arthrose. Le patient ressent de la douleur pendant l'activité physique, l'amplitude de mouvement des membres affectés est limitée.

Lésions cutanées

Il s'agit d'un processus infectieux qui capture le derme, l'épiderme et les tissus adipeux.

  • l'apparition d'éruptions cutanées;
  • sécheresse excessive de la peau;
  • allergies fréquentes;
  • immunité réduite;
  • fatigue, léthargie du patient.

Dans les phases initiales, il est possible de développer une tuberculose sans fièvre, puis elle monte au niveau de 37 à 38 degrés.

Affection génito-urinaire

La baguette de Koch est localisée dans les reins ou la vessie. Les patients se sentent constamment fatigués, apathiques, se plaignent de problèmes de sommeil, de perte d'appétit Il y a des douleurs dans la région lombaire, la miction devient difficile ou, au contraire, trop fréquente, avec des sensations désagréables.

Selon les statistiques, la tuberculose extrapulmonaire représente 10% de toutes les infections. Cependant, leur développement a des conséquences dangereuses, voire mortelles. Il est donc important d’écouter les signaux de votre corps et de consulter un médecin à temps.

Méthodes de diagnostic de la tuberculose

N'importe qui, quel que soit son âge ou son statut social, peut être infecté par une maladie dangereuse. Reconnaître une tuberculose latente, une forme pulmonaire ou extrapulmonaire de la maladie n’est pas facile, car les symptômes ressemblent aux manifestations d’autres pathologies. Pour le diagnostic nécessite des recherches spéciales.

Initialement, le patient vient chez le médecin et se plaint. On notera tout particulièrement la toux causée par la tuberculose pulmonaire, qui ne dure pas plus de 3 semaines, la perte de poids, l’essoufflement, une diminution des performances. Le médecin découvre si la personne a eu la possibilité de contracter la tuberculose auprès de quelqu'un de son entourage proche, s'il y a une récidive de la tuberculose ou si l'infection est survenue principalement.

Sur la base des données d'inspection, aucune conclusion ne peut être tirée, on ne peut que suspecter la maladie. Pour un examen intermédiaire de la tuberculose chez l’adulte, une radiographie est recommandée. Elle permet de déterminer s’il existe des foyers d’infection et de déterminer leur localisation.

Pour l'examen des enfants recommandé test de Mantoux. C'est une méthode d'exposition simple et sûre qui ne conduit pas à l'exposition du corps. La tuberculine est injectée dans l'avant-bras de l'enfant et les résultats sont retirés au bout de trois jours. Si le test donne un résultat positif, un diagnostic plus poussé est nécessaire.

La radiographie et Mantoux ne sont pas des motifs pour un diagnostic définitif. Plus de recherche est nécessaire.

Après avoir reçu les résultats de tous les examens et comparé avec eux les symptômes caractéristiques de la tuberculose pulmonaire chez les femmes et les hommes, le médecin établit un diagnostic précis. Sa tâche est de déterminer la résistance de l'agent pathogène à certains médicaments et de prescrire des méthodes efficaces de traitement thérapeutique.

La tuberculose ouverte est une maladie dangereuse non seulement pour le patient lui-même, mais également pour les personnes qui l'entourent.

En l'absence de traitement approprié, cela peut être fatal. Les méthodes modernes de thérapie peuvent faire face à une maladie grave, le plus important est de consulter un médecin à temps et de suivre toutes ses recommandations et prescriptions.

Méthodes de diagnostic précoce de la tuberculose à l'aide de tests de laboratoire

Le diagnostic de la tuberculose est réalisé après l'examen du patient. Le diagnostic de tuberculose n'est pas une phrase s'il a été détecté à un stade précoce. Mycobacterium tuberculosis (bacille de Koch) est provoqué par la maladie. Ils pénètrent dans le corps par des gouttelettes aéroportées. Les pauvres et les personnes vivant dans des conditions insalubres souffrent de cette maladie.

Le diagnostic précoce de la tuberculose vous permet de commencer le traitement avant que la maladie ne devienne chronique et que des complications ne surviennent, ce qui évite la mort. Ce diagnostic concerne environ 2 milliards de patients dans le monde (selon les statistiques de l'OMS).

Période d'incubation

À partir du moment où les bâtons de Koch pénètrent dans le corps et jusqu'à l'apparition des premiers symptômes, 3-12 mois s'écoulent. Pendant la période d'incubation, le système immunitaire produit des anticorps anti-tuberculeux qui attaquent le virus.

Si l'immunité est forte, le corps peut alors faire face au pathogène lui-même, empêchant ainsi le développement de la maladie. Si les anticorps échouent, les mycobactéries pénètrent dans les poumons et provoquent une inflammation. Pendant la période d'incubation, le patient n'est pas contagieux. Chez les enfants à ce stade, les tests de Mantoux sont négatifs.

Les premiers symptômes que la plupart des patients prennent pour le rhume (faiblesse, fatigue). Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Lorsque les manifestations de la maladie est recommandée, demandez l'aide d'un médecin. L'institution médicale effectue des diagnostics de laboratoire de la tuberculose. Le traitement est prescrit en fonction du tableau clinique.

Au stade initial de la maladie, les symptômes suivants apparaissent:

  • faiblesse, fatigue;
  • l'apathie;
  • des vertiges;
  • rougissement non naturel sur les joues;
  • troubles du sommeil;
  • perte d'appétit;
  • transpiration accrue pendant le sommeil;
  • température corporelle 37 ° C;
  • pâleur de la peau.

La détection précoce de la tuberculose augmente les chances du patient de récupérer rapidement sans complications dangereuses. Si le patient ne se rendait pas chez le médecin à temps et si, au début, il n'était pas possible d'identifier la tuberculose, des symptômes plus prononcés se manifesteraient:

  • essoufflement (sans effort physique intense);
  • toux (avec ou sans crachats);
  • peau pâle;
  • haute température;
  • brillance malsaine dans les yeux;
  • respiration sifflante (peut être détecté par un médecin lors d'un examen stéthoscopique);
  • perte de poids (jusqu'à 15 kg et plus);
  • symptômes particuliers à la dystonie végétative;
  • douleur thoracique (avec propagation de l'inflammation dans la plèvre);
  • impuretés du sang dans les expectorations.

Les 2 derniers symptômes indiquent une forme complexe de la maladie et la nécessité d'une hospitalisation urgente du patient. La maladie n'est pas toujours localisée dans les poumons. Il peut être transporté en faisant circuler le sang dans d'autres organes ou dans les os. Avant de reconnaître la tuberculose, vous devez choisir la méthode de recherche.

Stade de la maladie

Les experts identifient 3 stades de la maladie. À chaque stade ultérieur, la tuberculose est détectée plus facilement et la santé du patient se dégrade:

  1. La première étape est l'infection primaire: le processus inflammatoire se développe sur le site de l'infection et ne se propage pas à d'autres organes. Les bactéries atteignent les ganglions lymphatiques. La formation du complexe primaire. Souvent, les patients ne ressentent pas de gêne grave. Il n'y a pas de symptômes spécifiques. Peut-être la détection précoce de la tuberculose.
  2. La deuxième étape est une infection latente: avec une immunité affaiblie, le nombre de mycobactéries augmente. Ils se propagent par la circulation sanguine dans le corps, provoquant une inflammation. Il est recommandé d'utiliser une méthode efficace de détection de la tuberculose (rayons X).
  3. Le troisième stade est une tuberculose récurrente de type adulte: il se produit une infection des organes infectés (le plus souvent, les mycobactéries sont localisées dans les poumons). Des cavités se forment dans les poumons, qui finissent par percer les bronches. La maladie se présente sous une forme ouverte. Le patient est contagieux.

La détection précoce de la tuberculose vous permet d’arrêter le processus inflammatoire avant l’apparition du stade critique.

Il existe plusieurs types de tuberculose (en fonction des dommages causés au corps):

  • fibro-caverneux;
  • miliaire;
  • PCR d'urine;
  • pneumonie caséeuse;
  • focale;
  • diffusé;
  • infiltrant;
  • caverneux;
  • cirrhotique;
  • tuberculome

Le diagnostic de la tuberculose pulmonaire chez l'adulte est réalisé après examen du patient. Le spécialiste doit poser au patient les questions suivantes:

  1. Le patient a-t-il déjà souffert de tuberculose?
  2. Est-il en contact avec des personnes atteintes de tuberculose?
  3. Y a-t-il des patients atteints de cette maladie parmi les proches, l'environnement le plus proche?
  4. La sensibilité à la tuberculine est-elle accrue et le patient est-il enregistré au dispensaire?
  5. Le patient était-il en contact avec des prisonniers ou était-il en prison?
  6. Quand était la dernière radiographie?
  7. Dans quelles conditions vit le patient (patient sans domicile fixe, migrant, vivant dans des conditions défavorables)?

Ensuite, un diagnostic de laboratoire de la tuberculose est effectué.

Moyens de détecter l'infection tuberculeuse

Pour établir un diagnostic précis, les médecins utilisent diverses méthodes d’examen. Le plus souvent, les spécialistes utilisent les méthodes suivantes de diagnostic de la tuberculose au moyen d’un instrument ou en laboratoire:

  • diagnostic tuberculinique (test de Mantoux);
  • examen microscopique des expectorations;
  • un test sanguin pour la tuberculose;
  • analyse d'urine;
  • endoscopie;
  • examens aux rayons x.

Diagnostic tuberculinique (détection précoce de la tuberculose: cette méthode permet de déterminer la sensibilité du corps à Mycobacterium tuberculosis ou au vaccin BCG. Le tiers médian de l'avant-bras est traité à l'alcool éthylique. Sous la peau, parallèlement à sa surface, l'aiguille est injectée vers le haut (dans une seringue, 0,1 ml de tuberculine). Sur place L’administration du médicament se compose d’une petite fiole (7 à 8 mm de diamètre).

Après 72 heures, ils inspectent le site d'injection de tuberculine pour détecter la présence de rougeurs et une accumulation d'infiltrat. Mesurer le diamètre de la réaction avec une règle transparente. Cette méthode de diagnostic précoce est utilisée pour détecter les réactions chez les enfants.

Tuberculine - extrait eau-glycérine, obtenu à partir de la culture du pathogène. Une tuberculine doit être administrée par une infirmière spécialement formée. Sinon, vous pouvez obtenir un résultat peu fiable. Définition (décodage) de la réponse (diamètre de l'infiltrat):

  • 5 mm ou plus (positif);
  • 0-1 mm, pas de rougeur (négatif);
  • 2-4 mm, légère rougeur (douteuse).

Réactions positives (en fonction du diamètre de l'infiltrat):

  • 5-9 mm (doux);
  • 10-14 mm (srednerazhennaya);
  • 15-16 mm (prononcé);
  • pas moins de 17 mm chez l'adulte, pas moins de 21 mm chez l'enfant, réactions vésiculo-nécrotiques (hyperergiques);
  • une augmentation de 6 mm ou plus par rapport à l'échantillon précédent (en augmentation).

Examen microscopique des expectorations (détection précoce de la tuberculose): la collecte des expectorations est réalisée en laboratoire. Le mucus du larynx (excrété lors de la toux et de l'expectoration des expectorations) est recueilli à l'aide d'un coton-tige, placé dans un récipient stérile scellé et envoyé au laboratoire.

Méthodes supplémentaires

À la maison, le matériau de la clôture n’est pas fabriqué. Cette procédure doit être effectuée dans une salle stérile. Après traitement avec des solutions acides, les mycobactéries conservent leur couleur. Ils sont visibles au microscope parmi les frottis d'expectoration colorés. En plus de la microscopie classique, une technique fluorescente est utilisée (réalisée à l'aide de rayons UV).

Numération sanguine complète: le niveau de globules rouges et d'hémoglobine (ne change pas). Par conséquent, un test sanguin de tuberculose est effectué pour déterminer la RSE. Une augmentation de cet indicateur peut indiquer l'apparition de la maladie ou une exacerbation de la forme chronique.

Le médecin peut demander à un patient de faire un don de sang pour la recherche d’anticorps antituberculeux et de réaliser un test ELISA (immuno-adsorbant lié à une enzyme). Analyse d'urine: l'étude est efficace si la mycobactérie a affecté les voies urinaires et les reins. Avec la localisation de l'infection dans les poumons, les résultats de l'analyse resteront normaux.

Endoscopie: il existe plusieurs options pour une telle étude: lavage bronchoscopique, trachéobronchoscopie, biopsie transbronchique, ponction pleurale, thoracoscopie, biopsie par ponction de la plèvre et biopsie à l'aiguille transthoracique. Diagnostic PCR: réaction en chaîne de la polymérase. En laboratoire, effectuez une PCR pour la tuberculose. La méthode permet de détecter et de reconnaître les bactéries dans le matériel collecté.

Recommandations du docteur

Études aux rayons X: vous permettent de détecter des cavités dans les poumons et d'autres organes. Le plus souvent, les patients sont dirigés vers les méthodes suivantes pour le diagnostic de la tuberculose:

  • la fluoroscopie;
  • Radiographie;
  • tomographie;
  • fluorographie.

Les méthodes de dépistage de la tuberculose en laboratoire sont disponibles exclusivement dans des institutions spécialisées. L'échantillonnage du matériel est réalisé par des spécialistes et examiné à l'aide d'un équipement de laboratoire. Quel type d'analyse de la tuberculose pour nommer le patient détermine le médecin traitant.

La sensibilité des mycobactéries est déterminée par l'exposition à de petites concentrations de médicaments. Si, sous l'influence d'un certain médicament, la reproduction des mycobactéries cesse, elles meurent, elles y sont sensibles. Si cela ne se produit pas, les bactéries sont résistantes (résistantes) au médicament. Dans ce cas, vous devez choisir un autre outil.

Il est recommandé de prendre les mesures nécessaires pour prévenir le développement de la maladie. Pour diagnostiquer la tuberculose, les adultes doivent subir une fluorographie une fois par an. Il est recommandé de suivre un régime complet, de rester éveillé et de dormir, d'éliminer les mauvaises habitudes (tabac, alcool), de rester propre dans son lieu de résidence, d'éviter tout contact avec des personnes infectées, de renforcer votre système immunitaire avec des vitamines naturelles et synthétiques.

Détection de la tuberculose pulmonaire dans les premiers stades.

La tuberculose est une maladie infectieuse résultant d'une infection par des microbes de la tuberculose (baguette de Koch). La tuberculose primaire se développe lors du contact du corps humain avec des microbactéries. Le plus souvent, l'infection se produit par des gouttelettes en suspension dans l'air, des microbes de la tuberculose se déposent dans les poumons, mais une infection par le tube digestif (contacts domestiques) est également possible.

La probabilité de contracter la tuberculose active chez une personne en bonne santé est d'environ 5%. Pour une personne au corps affaibli, la probabilité de tomber malade augmente considérablement.
Veuillez noter que les enfants et les jeunes sont les plus susceptibles d’être infectés. Les femmes âgées de 24 à 35 ans souffrent de tuberculose beaucoup plus souvent que les hommes.

Facteurs de risque élevé de tuberculose:

  • contact direct et prolongé avec un patient tuberculeux, en particulier dans une pièce fermée et non ventilée;
  • affaiblissement du système immunitaire (à la suite de stress, mauvaise alimentation, stress excessif, mauvaises habitudes, maladie, ainsi que le diabète et l'infection à VIH).

Les premiers signes de la tuberculose:

  • faiblesse accrue, fatigue, irritabilité
  • augmentation périodique de la température corporelle;
  • transpiration excessive (surtout la nuit);
  • diminution, ainsi que presque pas d'appétit;
  • perte de poids;
  • essoufflement à faible charge;
  • toux avec expectorations (parfois avec du sang);
  • douleur à la poitrine.

Diagnostic et détection de la tuberculose.

  1. Examen microscopique du frottis d'expectoration. L'une des méthodes de détection de la tuberculose est l'examen microscopique du frottis d'expectoration. Cependant, veuillez noter qu'un frottis négatif n'indique pas toujours l'absence de la maladie. Très souvent, la tuberculose au stade initial, comme la tuberculose chez les enfants, peut produire un frottis négatif. C'est pourquoi il est extrêmement important, si vous suspectez une tuberculose, de répéter un test de dépistage au moins trois fois.
  2. Radiographie ou fluorographie du thorax. Il convient de noter que, dans la phase initiale de la tuberculose, si les signes extérieurs de la maladie peuvent être absents, il est recommandé de subir une radiographie ou une radiographie pulmonaire des organes thoraciques une fois par an. Seules de telles études peuvent détecter avec précision la tuberculose.
  3. Culture d'expectorations. Par culture (culture d'expectorations), on entend la culture en laboratoire d'une culture de mycobactéries à partir d'un échantillon d'expectorations prélevé sur un patient. Une telle analyse peut prendre environ trois mois, mais il est très important de la mener car elle permet de déterminer la sensibilité des mycobactéries à différents antibiotiques. C’est le seul moyen de détecter la sensibilité aux médicaments de ce type de bâtons de Koch. Aucune autre recherche ne peut fournir cette information.

Comment détecter la tuberculose pulmonaire à un stade précoce?

Malgré les progrès de la médecine moderne, la tuberculose pulmonaire chez la population adulte reste une maladie dangereuse et active.

En Russie, la consommation était incurable, non seulement les gens ordinaires en sont morts, mais aussi des célébrités: Belinsky, Chekhov, Dzerzhinsky. De nos jours, la maladie est traitée avec succès si une mycobactérie infectée par la tuberculose pulmonaire (baguette de Koch) consultez rapidement un médecin.

Qui est malade de tuberculose pulmonaire?

La tuberculose est une infection bactérienne transmise par des gouttelettes en suspension dans l’air, ce qui signifie que le facteur social joue un rôle important dans sa propagation.

Les victimes de cette maladie sont à la fois des personnes qui ont réussi et des citoyens socialement défavorisés.

  • Enfants de moins de 14 ans;
  • personnes de plus de 60 ans;
  • les diabétiques;
  • prisonniers dans les prisons;
  • personnes sans certain lieu de résidence;
  • Infecté par le VIH;
  • toxicomanes.

Le risque de maladie augmente chez les membres de la famille du patient et dans le personnel médical des centres de traitement de la tuberculose.

Facteurs provocants

Les microbes qui ont pénétré dans le corps d’un adulte ne provoquent pas toujours un processus pathologique avec des signes évidents.

Le bacille tuberculeux semble être en dormance et ne se manifeste pas avant ce moment-là, jusqu'à ce que le corps soit sérieusement secoué:

  • Le stress;
  • ARVI;
  • l'abus de tabac et d'alcool, la prise de drogues;
  • échec hormonal.

Les facteurs favorables au développement de la maladie chez l'adulte sont également les mauvaises conditions de vie, la malnutrition et les maladies chroniques.

Les premiers signes de tuberculose pulmonaire

En quelques mois, la maladie chez un adulte est presque asymptomatique. Avec une immunité affaiblie - masquée par le SRAS, bronchite.

Symptômes aux premiers stades de la maladie

  1. Transpiration excessive la nuit. Le lendemain matin, un homme se réveille littéralement humide.
  2. Augmentation régulière de la température du soir à 37,5 degrés.
  3. Toux non productive sans crachats.
  4. Augmentation de la fatigue même avec de petites charges et des habitudes de sommeil normales.
  5. Diminution de l'appétit.
  6. Maux de tête

Outre ces symptômes de base d'un stade précoce, un adulte peut également présenter d'autres signes: tachycardie, ganglions lymphatiques enflés, foie, respiration sifflante et sifflements dans les poumons.

Plus tard, les expectorations rejoignent la toux, parfois avec du sang.

Que faire si vous soupçonnez une tuberculose?

Vous devez vraiment vous inquiéter si les signes ci-dessus persistent pendant plus de trois semaines.

Il est nécessaire de consulter le médecin local qui rédigera la référence pour les tests généraux et la fluorographie. Certes, cette étude ne montre pas toujours la présence de tuberculose dans les poumons, surtout à un stade précoce, si les foyers se situent dans les apex, plus près du dos.

Les tests généraux montreront:

  • ESR;
  • niveaux élevés de protéines dans l'urine;
  • la leucocytose;
  • diminution du contenu des lymphocytes.

Dans des cas particuliers, le test de Mantoux est effectué sur des adultes - une méthode traditionnelle de diagnostic de la tuberculose, qui a déjà plus de 50 ans. Cela est nécessaire pour contacter une personne malade ou pour déterminer la forme ouverte de la maladie. La drogue tuberculine est injectée dans la peau de l'avant-bras et contient une bactérie de la tuberculose non dangereuse. Si après trois jours, il ne reste aucune trace au site d'injection, le résultat est négatif.

Les personnes qui ont été infectées dans le passé ou le présent auront des signes de rougeur et d’enflure.

Le Diaskintest (DST) est une méthode plus universelle et plus sensible de détection de la tuberculose pulmonaire au cours des premiers stades. Ceci est une version moderne de Mantoux.

Toutefois, les tests DST et Mantoux ne doivent pas être exacerbés par des exacerbations de maladies chroniques, de dermatoses, de réactions allergiques et d'intolérance à la tuberculine.

Une méthode alternative dans cette situation est le test au quantiferone, qui détermine la réponse immunitaire dans le sang en présence de mycobactéries. Étant donné que le test est effectué non pas à l'intérieur du corps humain, mais dans le sang prélevé, il ne présente aucun effet indésirable ni aucune contre-indication.

Dans les cliniques modernes, le diagnostic est réalisé à l'aide de la réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Elle identifie rapidement les fragments d'ADN du bacille tuberculeux aux premiers stades. Ceci est une méthode coûteuse qui nécessite des qualifications élevées du médecin.

Détermination de la forme et du stade de la maladie

La tomographie à rayons X (fluorographie) est une méthode couramment utilisée pour diagnostiquer la forme de tuberculose pulmonaire. La tomographie par ordinateur est une méthode plus précise.

Dans le complexe des mesures de diagnostic, il peut être nécessaire de mener une culture de crachats bactériens. La croissance de microbes contenant des expectorations dans des milieux nutritifs vous permet de déterminer la sensibilité des bacilles aux antibiotiques et de prescrire un traitement très efficace.

Une méthode courante de diagnostic consiste à administrer des expectorations à plusieurs reprises dans un dispensaire pour tuberculose. Lorsque le patient tousse, un frottis de crachat est prélevé, placé sur le verre, ajouté et examiné au microscope. Si vous pouvez détecter la baguette de Koch, cela indique une forme ouverte de tuberculose pulmonaire. Cette analyse durera environ 3 mois.

Précautions et prévention

La première chose à faire si vous soupçonnez une tuberculose pulmonaire est de protéger vos proches. Utilisez uniquement des articles d'hygiène personnelle. Séparément des autres, lavez votre linge et la vaisselle.

Avec la forme fermée identifiée de la maladie dans les premiers stades, il est important d'empêcher sa transition vers la forme ouverte, dans laquelle la tuberculose pulmonaire devient infectieuse.

Pour prévenir l'apparition et le développement de la tuberculose, il est nécessaire de:

  • Effectuer un examen annuel aux rayons X;
  • personnes à risque, améliorer l'immunité, prendre des immunomodulateurs;
  • observer un régime rationnel, travailler et se reposer;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • surveiller de près leur bien-être, écouter le corps.

Les produits de l’apiculture - nids d’abeilles, miel, pollen constituent un excellent stimulant naturel de l’immunité.

Avec la tuberculose, les blagues sont mauvaises. Plus de personnes en meurent que de toute autre infection. Le traitement de cette maladie, même à un stade précoce, est long et difficile pour le corps, car il combine plusieurs médicaments. Le traitement nécessitera beaucoup de temps et d'efforts de la part d'une personne. Par conséquent, il est important de ne pas courir et, idéalement, de ne pas permettre la maladie!

Diagnostic de la tuberculose pulmonaire et méthodes d'examen à un stade précoce

L'infection à l'air par un agent pathogène connu sous le nom de bâtonnets de Koch ou mycobactérie est un organe du système respiratoire et est à l'origine de la tuberculose pulmonaire. Plus d’un million d’enfants et environ 9 millions de la population adulte de la planète sont exposés à l’infection chaque année et, selon l’Organisation mondiale de la santé, sur trois personnes, 3 en sont déjà porteurs. C’est la raison pour laquelle il est si important de soumettre chaque personne à un dépistage approfondi de la tuberculose, quels que soient son âge, son statut social et son sexe. Les méthodes modernes de diagnostic de la tuberculose pulmonaire permettent de déterminer la forme, la gravité et de prédire les conséquences de la maladie, de prescrire un traitement intensif complet. Et ne pensez pas que le diagnostic de tuberculose est une phrase. La détection précoce de la tuberculose et les possibilités actuelles du médicament contribuent au rétablissement de plus de 70% des patients qui ont fait une demande.

Quand un test de tuberculose pulmonaire est prescrit

Le bacille de Koch moderne et ses nombreuses souches, qui sont plus de 74, sont très différents de la mycobactérie précédemment découverte. La capacité du bacille virulent à pénétrer dans les cellules saines du vecteur et à rester inaperçue dans le corps humain, la viabilité et la résistance aux milieux acides et aux désinfectants est une tâche très difficile pour les médecins et le personnel de laboratoire.

Le diagnostic de la tuberculose pulmonaire nécessite de nouvelles opportunités pour mener une étude complète. Ceci s'applique également aux personnes appartenant à un groupe à risque particulier et susceptibles de contracter la tuberculose: patients infectés par le VIH ou diagnostiqués SIDA, dépendants de l'alcool, des médicaments et des produits à base de nicotine, en présence de diabète, d'asthme et de facteurs héréditaires. Les nouveau-nés d'une mère infectée, les mineurs et les adolescents de moins de 17 ans, les retraités et les personnes âgées ont également besoin d'une surveillance médicale.

Il existe une autre catégorie de porteurs potentiels de la maladie - les prisonniers infectés. Mais la tuberculose "carcérale", dont les agents responsables sont principalement de nouvelles souches résistantes du virus Koch, ainsi que son diagnostic et son traitement ultérieur seront en mesure de prévenir la propagation de la maladie et le risque d'infection d'autrui après sa sortie de prison.

Comment se manifeste la tuberculose pulmonaire

Le danger posé par une forme latente de tuberculose est qu’une détection précoce de la maladie n’est pas toujours possible en raison de l’absence de symptômes marqués. Dans d'autres cas, la maladie progresse activement. Comment diagnostiquer la tuberculose et quels signes doivent prêter attention à:

  1. toux sèche, prolongée ou avec expectorations, respiration sifflante;
  2. température corporelle constante 37 ° C;
  3. teint pâle et aspect fatigué;
  4. perte d'appétit et perte de poids;
  5. essoufflement et douleur dans le côté;
  6. sueur abondante.

Chez la femme, la tuberculose pulmonaire peut être diagnostiquée par des troubles menstruels et des maux de tête fréquents, ce qui peut provoquer une cystite ou un écoulement sanguinolent dans les urines.

Diagnostic précoce de la tuberculose chez l'enfant et l'adolescent

Les personnes âgées sont en mesure d'évaluer objectivement leur état de santé et de le surveiller, en faisant appel à des spécialistes. Les enfants mineurs ne comprennent toujours pas tous les dangers des maladies infectieuses. C'est pourquoi les établissements d'enseignement préscolaire et scolaire prennent constamment des mesures pour prévenir et prévenir la tuberculose.

Examen clinique - le principal type d’examen. Un pédiatre ou un phthisiatre est obligé d'écouter les plaintes d'un petit patient et de lire attentivement son dossier médical pour déterminer les anomalies congénitales du système respiratoire, les maladies chroniques de la thyroïde. L’intégrité et la couleur de la peau jouent un rôle important. L’indicateur de température normale est de 36,6 ° C à 36,7 ° C et l’absence de respiration sifflante, d’essoufflement lorsqu’on écoute avec un stéthoscope.

Si l'état général est jugé satisfaisant par le médecin, d'autres méthodes de diagnostic précoce de la tuberculose chez l'enfant nécessitent le test de Mantoux et la vaccination par le BCG une fois par an. Les parents ne font pas confiance à la composition des vaccins et refusent d'introduire la tuberculine chez l'enfant. Dans ce cas, ils sont obligés de fournir prochainement les résultats de l'analyse de la tuberculose, qui a été faite à la place de Mantoux.

Détection de la tuberculose pulmonaire chez l'adulte

Les rhumes fréquents ou les exacerbations de maladies chroniques, d'infections et de processus inflammatoires provoqués par l'hypothermie, un travail physique pénible ou une faible immunité peuvent provoquer la tuberculose chez les générations plus âgées. La réaction de Mantoux n'est pas une étude suffisamment efficace pour les adultes. La vaccination est utilisée après le traitement d'une infection tuberculeuse ou en présence de signes prononcés de la maladie. Il existe des méthodes de diagnostic pour examiner comment reconnaître la tuberculose chez l'adulte.

Le plus souvent, lors de l'examen médical annuel, les médecins prescrivent la fluorographie ou la radiographie des poumons. Une méthode globale de visualisation de la poitrine donne une idée de l'état du système respiratoire sous la forme d'une image en noir et blanc, à partir de laquelle le foyer de la tuberculose peut être détecté. La suspicion d'un radiologue ou de pathologies identifiées du système respiratoire nécessitera un examen supplémentaire.

Diagnostic de la tuberculine

Afin de prévenir la propagation de la morbidité parmi la jeune génération, une injection sous-cutanée ou test de Mantoux est utilisé chaque année. L'enfant reçoit la substance tuberculine ou une souche de l'agent responsable de la tuberculose, créée dans des conditions de laboratoire artificielles. Une mycobactérie affaiblie devrait provoquer une réaction du système immunitaire au site d'injection. Evaluer le résultat du test de Mantoux après 72 heures:

  1. négatif - jusqu'à 1 mm
  2. douteux - 2-5 mm;
  3. positif - plus de 6 mm;
  4. faiblement positif - 5-9 mm;
  5. niveau d'intensité moyen - 10-14 mm;
  6. prononcé - jusqu'à 16 mm;
  7. hyperergique. Chez les enfants et les adolescents - plus de 17 mm, chez les adultes - plus de 21 mm.

En outre, il existe de faux indicateurs. Prendre en compte les données précédentes. Même un résultat négatif ne garantit pas l'absence de bâtons de Koch dans le corps. Même avec de telles insuffisances, le test de Mantoux est la prévention et le diagnostic de la tuberculose les plus répandus chez les enfants et les adolescents à un stade précoce. La vaccination pour les allergies et l'asthme bronchique, le processus inflammatoire et les maladies de l'appareil digestif, le diabète sucré est inacceptable.

Tests de tuberculose

Il est possible de remplacer les méthodes traditionnelles de prévention et de détection précoce de la tuberculose en utilisant un dosage immunoenzymatique, qui est souvent utilisé à la place du test de Mantoux. Le principe de cette étude consiste en la réponse immunitaire du corps, en anticorps, aux antigènes pathogènes des IgG et des IgM, les mycobactéries. Au cours de l'analyse, l'environnement contenant les cellules suspectes de bacilles tuberculeux de M. Tuberculosis est placé sur la cellule contenant les cellules protectrices qui interagissent avec la source de l'infection et transfèrent une partie de l'enzyme au virus.

Diaskintest. Essai d'essai pour remplacer un test à la tuberculine existant. L'ingrédient actif principal n'est pas une souche affaiblie de la mycobactérie du type humain ou bovin, comme dans la tuberculine, mais une protéine contenant un antigène de l'agent causal de la tuberculose, propre à l'homme. Diaskintext limite le nombre de résultats faussement positifs et détermine uniquement le virus actif. Au début de la maladie donne des résultats négatifs.

Méthode de diagnostic par PCR. Pour les études de laboratoire, il est préférable d'utiliser les expectorations. Sous l'influence de hautes températures sécrètent l'ADN étranger. Afin de déterminer les mycobactéries ou leurs souches, comparez l'échantillon avec ceux déjà obtenus auparavant. La tuberculose diagnostiquée peut être obtenue dans les 5 heures qui suivent la livraison du matériel source. La procédure est souvent utilisée chez les enfants présentant des contre-indications au diagnostic à la tuberculine ou à la confirmation du diagnostic.

Examen radiographique

Nommé lors de l'examen médical annuel de l'ancienne génération. Les enfants ne sont pas autorisés à participer à la procédure en raison de la forte dose de radiation pour une immunité qui n’est pas encore devenue suffisante. Le diagnostic radiologique est destiné au dépistage thoracique, à la recherche de foyers de tuberculose et à la prévention d'autres pathologies.

Radiographie et fluorographie de la poitrine. À l'aide d'un écran spécial, les rayons X traversent le corps de la personne examinée, une image fantôme est traitée et transférée sur le film. La manifestation prend quelques minutes. La fluorographie numérique affiche une image prête à l'emploi sur le moniteur, qui est imprimée en noir et blanc sur une imprimante ou enregistrée sous une forme électronique. La tuberculose évolutive focale, infiltrante et chronique sous forme de lésions est visible sur la radiographie.

Imagerie par résonance magnétique et par ordinateur des poumons. Des méthodes plus informatives pour la détection précise de la tuberculose, qui permettent de déterminer avec précision la taille des lésions et des accumulations de liquide, la pathologie. La sensibilité est 100 fois supérieure aux rayons X et aux rayons X.

Numération sanguine complète de la tuberculose

L'étude de la composition et des indicateurs quantitatifs du tissu conjonctif liquide, confronté d'une manière ou d'une autre au bacille M. tuberculosis, est importante pour le diagnostic précoce de la maladie. Chez les patients atteints de tuberculose, une anémie modérée est observée, le taux d'hémoglobine est inférieur à 130 chez les hommes et inférieur à 120 chez les femmes. Pendant l'exacerbation de la forme pulmonaire, la granularité des leucocytes change et leur nombre augmente de 20% à 50%, le nombre d'éosinophiles et de jeunes cellules immunitaires diminue.

Mais le principal indicateur de l'activité de la tuberculose est la vitesse de sédimentation des érythrocytes ou ESR. Cet essai montre l'aptitude des érythrocytes, dont la densité est supérieure à celle du plasma, à se déposer sous l'action de la gravité. Dans un corps en bonne santé, le taux pour les femmes ne doit pas dépasser 15 mm / heure, pour les hommes - 10 mm / heure. Une ESR élevée de 20 mm / h à 80 mm / h indique un grand nombre d'immunoglobulines et de faibles taux d'albumine dans le sang, ce qui signifie l'activation des défenses de l'organisme sous l'action de cellules étrangères.

Le leucogramme, qui repose sur des modifications de la composition protéique du sang au cours d'un processus inflammatoire aigu, est également souvent utilisé. Les comptages de leucocytes tels que les neutrophiles, les éosinophiles, les basophiles, les monocytes et les lymphocytes sont comptés. Un test de tuberculose pulmonaire met en évidence trois phases d'atteinte du système immunitaire:

  • neutrophilic. Réaction de protection active. Le nombre de neutrophiles augmente, le niveau de monocytes et de lymphocytes diminue, les éosinophiles sont absents;
  • monocytaire. Tenter de vaincre l'infection tuberculeuse. Le nombre de neutrophiles est faible, il est possible de détecter les éosinophiles simples et d'augmenter le nombre de lymphocytes.
  • récupération. Observé après la récupération du patient. Le nombre de lymphocytes et d’éosinophiles est augmenté, mais leurs indicateurs reviennent à la normale.

En comparaison avec les analyses ELISA et PCR, l'agent pathogène de la tuberculose lui-même ne sera pas détecté, mais des modifications de la composition du sang seront suffisantes pour suspecter la présence d'un processus inflammatoire dans le corps et poursuivre l'examen visant à trouver la source.

Méthode de détection des mycobactéries résistantes aux acides

Une des caractéristiques de la paroi cellulaire du bacille tuberculeux est l’absence de réponse aux agents contenant du chlore et aux milieux acides. Par conséquent, la réalisation de mesures de diagnostic en laboratoire est souvent impossible à réaliser. Remplace les méthodes d'examen microscopique des frottis dans de tels cas, bactérioscopie ou coloration des expectorations.

La microscopie d'un frottis ou d'un matériau contenant du CUB est réalisée selon la méthode de Gram et la méthode de coloration connue sous le nom de méthode de Ziehl-Nielsen. Le virus Koch est d'abord exposé à la substance rouge Carbol-Fuchsin, qui pénètre dans la membrane cellulaire, puis traité par le haut avec une solution de bleu de méthylène. La présence de mycobactéries rouges dans le frottis sur fond bleu est un résultat positif du bacille tuberculeux. En médecine moderne, l'auramine-rhodamine est plus couramment utilisée. Après le spectre ultraviolet, les bacilles acquièrent une teinte jaune.

Etude bactériologique des eaux de lavage des bronches

Il est utilisé comme méthode supplémentaire de collecte des expectorations et comme méthode de détection de l'agent responsable de la tuberculose lorsque le patient ne parvient pas à collecter le matériel lui-même ou lorsque la quantité de sécrétions est insuffisante pour effectuer l'examen. Il est interdit de désigner des personnes en âge de prendre leur retraite, atteintes de maladies du système cardiovasculaire et d'asthme bronchique, des enfants de moins de 15 ans.

La procédure implique une anesthésie locale des voies respiratoires et une introduction dans le larynx à l'aide d'une seringue spéciale de solution saline chauffée pour augmenter le niveau de sécrétion. Après les manipulations, les expectorations du patient sont excrétées de manière intensive et naturelle et sont collectées par le personnel médical dans un tube à essai en vue de l'ensemencement et de la culture de mycobactéries.

Ponction biopsique du poumon

Pour déterminer le processus pathologique qui se produit dans les poumons et obtenir l'échantillon initial, un diagnostic invasif de tuberculose chez l'adulte est prescrit. Il a pour but d’étudier les causes de crachement de sang, d’hémorragie pulmonaire interne, d’insuffisance respiratoire manifeste, de prélèvement de matériel muqueux, de sécrétions bronchiques ou de crachats et d’obtenir un échantillon de la zone touchée.

Une condition préalable à la biopsie par ponction est un contrôle clair des actions effectuées à l'aide d'un appareil à ultrasons ou à l'aide de rayons X. L’essence de la procédure consiste en une anesthésie locale du thorax et l’insertion d’une aiguille de Silverman pour capturer et séparer un morceau de tissu pulmonaire. Après la biopsie, le degré et la forme de la lésion du système respiratoire sont déterminés. Dans les cas avancés, recourir à une chirurgie ouverte sous anesthésie générale.

Bronchoscopie

Afin d'étudier et d'évaluer l'étendue des dommages causés au système pulmonaire, y compris la trachée, les bronches et les muqueuses, dans la pratique médicale, le diagnostic endoscopique de la tuberculose est de plus en plus préféré. Les indications de la procédure incluent une toux prolongée, observée chez une personne de plus de 1 mois, des expectorations avec du sang, des pathologies précédemment révélées dans les poumons.

Au cours de l'examen, une anesthésie locale et des relaxants musculaires sont nécessaires pour assurer un libre accès aux voies respiratoires du tube flexible avec le dispositif de guidage de la lumière. La prise de matériel muqueux ou des sécrétions de la trachée et des bronches facilite l'étude de la composition cytologique des expectorations en présence de cellules étrangères du bacille tuberculeux.