Produits utiles pour les poumons et les bronches

Les poumons sont des acteurs essentiels dans le processus d'échange de gaz dans le corps humain. Grâce à cet organe, notre corps reçoit de l'oxygène et est libéré par le dioxyde de carbone. Les organes respiratoires, comme les autres systèmes de notre corps, nécessitent des soins attentifs, une alimentation adéquate des poumons humains est le facteur le plus important dont dépend le bon état de l'organe.

De quoi a besoin un homme?

La santé des poumons peut se détériorer en raison de nombreux facteurs: conditions environnementales défavorables, maladies infectieuses et virales, mauvaises habitudes, en particulier le tabagisme. Une alimentation déséquilibrée peut également aggraver l'état du système respiratoire.

Les poumons et les bronches, comme une éponge, absorbent les substances nocives qui remplissent l'air de la ville. L'accumulation d'oxydants perturbe le travail des poumons et des bronches et, pour que ces organes soient nettoyés de substances nocives, il est nécessaire d'utiliser des aliments riches en antioxydants. En outre, les produits sains pour les poumons doivent contenir les vitamines, oligo-éléments, acides et enzymes nécessaires. Les produits que nous décrivons ci-dessous contiennent des nutriments pour le nettoyage, le renforcement et la guérison du système respiratoire.

Les bienfaits des légumes pour les poumons et les bronches

Un régime alimentaire utile pour les bronches et les poumons devrait contenir la plus grande partie des légumes. C'est le type de nourriture végétarienne qui est le plus bénéfique pour les organes respiratoires. On peut dire que les légumes sont les aliments les plus sains pour les poumons. Les légumes et les fruits devraient représenter plus de 65% de l'ensemble du menu.

Les carottes sont extrêmement importantes pour la santé du système respiratoire humain. Le légume orange est utile en raison de sa teneur élevée en bêta-carotène, qui renforce et nourrit les tissus des poumons et des bronches. Tous les légumes oranges seront utiles pour ces organes: poivre, citrouille, etc. En général, non seulement les fruits et les légumes oranges, mais également les fruits verts et jaunes sont des aliments utiles pour les bronches et les poumons.

Le brocoli contient des protéines végétales, utilisées comme matériau de construction pour le tissu pulmonaire.

Les betteraves améliorent les échanges gazeux dans les organes respiratoires, améliorant ainsi les propriétés de drainage des bronches.

Le chou marin aide à la libération des expectorations, ce qui est obtenu grâce à la teneur élevée en iode du produit.

Le cresson, les épinards, la laitue, l'oseille, le persil et le céleri sont également extrêmement utiles pour les poumons et les bronches. Les légumes à feuilles vertes contiennent du magnésium, qui est nécessaire pour prévenir la stimulation excessive du tissu pulmonaire. Lisez dans notre article sur les avantages de différents types de légumes à feuilles.

Les oignons et l'ail, contenant une bonne quantité de vitamine C, et une production volatile, devraient faire partie intégrante du régime alimentaire de ceux qui surveillent la santé des poumons. L'acide ascorbique renforce le système immunitaire en protégeant les poumons contre les micro-organismes nuisibles, tandis que les acides volatils luttent contre les bactéries. L'ail contient de l'allicine, une substance qui sépare et élimine les expectorations des poumons.

Les légumes seront pour les poumons d'une sorte de brosse, qui les purifiera de substances nocives, éliminera les toxines. En même temps, tout le corps sera nettoyé, pas seulement les organes considérés.

Fruits poumon garde

Les fruits contenant des antioxydants, des vitamines et des oligo-éléments, sont valorisés dans l'alimentation des poumons comme autant de légumes. Il est particulièrement important de manger des pommes et des poires régulièrement. Les asthmatiques, par exemple, recommandent de manger une pomme par jour. Et les poires, qui contiennent des flavonoïdes, peuvent constituer une bonne prévention de l'asthme. La consommation complexe de poires et de pommes a des effets très positifs sur la santé des poumons.

Les oranges, les citrons et les mandarines sont connus pour leur composition riche en vitamine C, dont nous avons parlé plus haut. Une grande quantité d'ascorbinka est présente dans la dogrose, à partir de laquelle vous pouvez préparer un thé savoureux et sain.

Les ananas contiennent l’enzyme bromélaïne, qui combat les dangereux bacilles tuberculeux.

Quels autres produits sont utiles pour les poumons et les bronches

L'huile d'olive, qui contient beaucoup de graisses polyinsaturées, est nécessaire au bon fonctionnement du système respiratoire. Le miel, connu depuis longtemps pour ses propriétés miraculeuses, a un effet bénéfique sur les poumons. Le produit contient des vitamines et des oligo-éléments, et tonifie les bronchioles, ce qui contribue à éliminer les expectorations.

Les aliments contenant du calcium sont essentiels pour un travail de qualité et pour renforcer les poumons. Le lait et les autres produits laitiers devraient être inclus dans le régime alimentaire de ceux qui veulent avoir des poumons et des bronches en bonne santé.

L'eau aide à éliminer les toxines, vous devez donc boire un liquide clair au moins un litre et demi par jour. Le thé vert est utile car il facilite la respiration des gros fumeurs et le thé à base de thym et de cardamome favorise l'expectoration.

Le poisson, les viandes maigres, les noix et les céréales doivent également figurer dans le menu pour la santé des poumons et des bronches, mais il convient de rappeler que les fruits et les légumes doivent constituer la base de l'alimentation.

Produits nocifs pour les poumons

Il est recommandé d'éviter le sucre ou d'en minimiser la quantité. Le sel aggrave le travail des bronches, pour cette raison, les expectorations ne fonctionnent pas bien. Le cacao et les assaisonnements contiennent des substances qui provoquent des allergies, qui provoquent la sécrétion de mucus et un œdème.

Qu'est-ce qui est utile pour les poumons et les bronches? (Produits et vitamines)

En moyenne, les poumons respirent quotidiennement environ 20 000 et respirent jusqu'à 10 000 litres d'air. Cependant, comme ce n’est pas étonnant, les poumons sont nécessaires non seulement pour la respiration.

En plus de leur fonction principale, ils servent de protection pour le cœur. En raison de leur structure particulière en air et élastiques, ces airbags protègent ce corps des chocs et des dommages.

Et dans les poumons contient une petite quantité de sang, environ un dixième de son volume total, à savoir 450 ml. Cependant, même cette petite quantité est en mesure de compenser la perte de sang en cas de blessure.

Les poumons se distinguent par une force enviable. Au repos, ils ne sont chargés qu'à 5%. C'est pourquoi une personne ne commence à avoir des problèmes respiratoires que lorsque plus de 75% du tissu pulmonaire cesse de fonctionner. Cependant, vous devez surveiller leur état sans attendre de problèmes.

Quels aliments sont bons pour les poumons?

Bien sûr, tout d’abord, la qualité de l’air que vous respirez affecte l’état des poumons. Le système respiratoire humain est conçu de manière à résister à la pollution et à se nettoyer.

Mais hélas, ce mécanisme est imparfait. Les scientifiques ont constaté que pendant toute sa vie dans les poumons d'un citadin environ 16-20 grammes s'accumulent poussière jusqu'à 200 grammes. divers produits chimiques et 0,1 gr. métaux lourds.

Vous ne pouvez pas tous vous permettre de vivre toute votre vie au bord de la mer ou dans une forêt de conifères, en ne respirant que de l'air sain. Mais abandonner les mauvaises habitudes et repenser le régime alimentaire est tout à fait à la portée de tous.

Alors, quels produits sont nécessaires pour maintenir la santé des poumons et que vous devriez abandonner, surtout si vous avez déjà des problèmes de respiration.

Les légumes

Les principaux ennemis des poumons sont les oxydants, qui peuvent s'accumuler dans leurs tissus par inhalation d'air sale en raison de l'influence des virus ou des bactéries responsables de l'inflammation. Par conséquent, les légumes sont la base d'une nutrition adéquate. Et idéalement, ces produits utiles pour les poumons devraient représenter jusqu'à 50% de l'alimentation quotidienne.

Alors, quel genre de légumes et quels sont les bons:

  • Carottes - contient une substance appelée bêta-carotène, qui dans le corps se transforme en vitamine A, qui est l'un des antioxydants les plus efficaces. Les carottes ne sont pas seulement nécessaires pour nourrir le tissu pulmonaire, mais aussi pour le renforcer.
  • Le brocoli est riche en une protéine unique qui contient des acides aminés tels que l'isoleucine et la lysine et qui est nécessaire à la régénération du tissu pulmonaire. Grâce à ces acides aminés, la protéine de brocoli n’a pas une valeur inférieure à celle du poulet.
  • La betterave, en plus de contenir de nombreux antioxydants, a des propriétés antihistaminiques et régénérantes, améliore la fonction de drainage des bronches et aide également à éliminer les métaux lourds et les radionucléides des poumons.
  • Le chou marin contient une grande quantité d'iode, qui active diverses enzymes, mais il est contre-indiqué en cas de tuberculose pulmonaire.
  • Les légumes à feuilles vertes tels que la laitue, les épinards et le persil contiennent de grandes quantités de magnésium et de zinc. Le premier élément est responsable de la régulation nerveuse dans les poumons et le second a la capacité de soulager l'inflammation.
  • Oignons et ail - outre l’acide ascorbique, qui, comme la vitamine A, est un antioxydant naturel, contient une production volatile, capable de détruire les bactéries et les virus.

En hiver, les légumes doivent également être inclus dans le régime alimentaire. Dans le même temps, il est préférable de les utiliser sous forme congelée. Ces légumes, contrairement aux légumes marinés ou salés, conservent toutes les vitamines et tous les minéraux.

Fruits et baies

Les fruits et les baies ne constituent pas une partie moins importante du régime alimentaire. Ne les consommez que de préférence frais ou sous forme de smoothie, qui conserve également la plupart des nutriments. Mais combiner des fruits avec des desserts ou acheter des jus en conserve d’usine n’en valent pas la peine, ils ont trop de sucre.

Les vitamines et les micro-éléments les plus bénéfiques contiennent:

  • La grenade, riche en vitamines et en acides aminés - renforce les parois des vaisseaux sanguins et du système nerveux, aide à faire face rapidement au rhume.
  • L'ananas contient une enzyme unique, la bromélaïne, qui aide le corps à faire face à une infection aussi dangereuse que la baguette de Koch, responsable de la tuberculose.
  • Les pommes, les poires et les abricots contiennent des flavonoïdes qui ont un effet bronchodilatateur et aident à soulager le gonflement des muqueuses. Les médecins conseillent donc particulièrement aux personnes souffrant d'asthme de manger ce fruit.
  • Rose musquée, canneberge, airelles, mûres et myrtilles sont riches en vitamine C et autres antioxydants naturels.
  • Framboise - contient de l'acide salicylique, qui aide le corps à combattre l'inflammation.
  • Hawthorn - contient une substance appelée quercétine, capable de maintenir l’élasticité des vaisseaux sanguins et d’améliorer l’approvisionnement en sang des poumons.

Afin de maximiser les avantages des fruits, il est préférable de les manger frais en plat indépendant une heure avant le repas principal ou au contraire deux heures après.

Autres produits

Une alimentation saine et appropriée devrait être avant tout équilibrée. Par conséquent, il ne faut absolument pas manger des fruits et des légumes. Qu'est-ce qui est bon pour les poumons d'une personne? Ces produits comprennent:

  • L'huile d'olive, l'huile de maïs et l'huile de lin sont des sources d'acides gras polyinsaturés. Seuls les bienfaits de ces huiles sont conservés aussi frais que possible, vous ne devez donc pas les faire frire, il est préférable de les ajouter aux plats cuisinés ou aux salades.
  • Le miel, en particulier la chaux, le sarrasin ou le conifère - a la capacité unique de raffermir les voies respiratoires et de faciliter la décharge des expectorations des bronches et des poumons.
  • Le lait et les produits laitiers, tels que le fromage cottage, les fromages à pâte molle et à faible teneur en matières grasses, la ryazhenka contiennent une grande quantité de calcium organique, nécessaire au fonctionnement normal des tissus pulmonaires.
  • Noix, presque sans exception. Ainsi, l’amande a un effet athéroscléreux et aide à nettoyer les vaisseaux sanguins, la noix de cajou améliore le sang et soutient le système immunitaire, et les noisettes protègent du cancer. Et les noix contiendront du magnésium, dont le manque provoque un dysfonctionnement des poumons.
  • Thé aux herbes, au thym ou à la cardamome - soulage bien l'inflammation et aide à éliminer les expectorations accumulées dans les poumons.
  • Le curcuma - a la capacité de purifier le sang et a donc un effet bénéfique sur le métabolisme de l’ensemble du système respiratoire.
  • Ginger - est une épice unique qui peut non seulement aider à faire face à l'inflammation, mais aussi à maintenir l'immunité.
  • Le poisson, en particulier le saumon ou la morue, contient tous les mêmes antioxydants, ainsi que des acides gras insaturés utiles - Oméga-3 et Oméga-6.
  • Poulet ou dinde - ils fournissent les protéines légères nécessaires, se digèrent facilement et ne surchargent pas le corps de graisses lourdes.

Qu'est-ce qui peut nuire aux poumons?

Outre les produits utiles qui doivent obligatoirement figurer dans l'alimentation, il en est qui, à l'inverse, devraient être exclus. Pour les personnes ayant des problèmes respiratoires, ceci est:

  • Le sel et le sucre, qui peuvent perturber les poumons en grande quantité, retarder les expectorations et nuire au processus de guérison.
  • Du thé fort, du café, de la viande grasse ou des bouillons de poisson pouvant causer le développement d’allergies, ce qui est particulièrement dangereux dans l’asthme bronchique.
  • Les sauces épicées, les viandes fumées, les cornichons et les cornichons peuvent être à l'origine d'un œdème de la muqueuse bronchique.

Si vous n’avez pas de maladie pulmonaire, il n’est pas nécessaire d’abandonner complètement ces produits. Cependant, ils devraient être utilisés rarement et très peu.

On pense qu'un régime alimentaire sain n'est nécessaire que pour les personnes souffrant de problèmes d'estomac, d'intestins ou de métabolisme. Cependant, ce n'est pas le cas. Une bonne alimentation a un effet bénéfique sur tout le corps et aidera à faire face à toute affection.

Les meilleurs produits pour nettoyer les poumons

Les poumons humains sont l’un des organes les plus importants du corps. Le tabagisme, la pollution de l'air, l'alimentation, les maladies respiratoires et autres peuvent entraîner un dysfonctionnement des poumons. Pour garder vos poumons en bonne santé, veillez simplement à leur propreté. Pour ce faire, arrêtez de fumer, restez plus au grand air et utilisez régulièrement des produits nettoyants pour les poumons. Les exercices physiques et respiratoires sont également importants pour améliorer la ventilation pulmonaire.

Avec l'aide des poumons, l'oxygène nécessaire à l'existence existe dans notre sang. Une nourriture médiocre, combinée à un environnement pollué, obstrue les poumons, même si vous ne fumez pas (lisez ici). Pour éliminer les toxines des poumons, il suffit d'inclure dans le menu des aliments riches en vitamine C, en caroténoïdes, en vitamine E et en acides gras insaturés. En outre, des exercices de respiration spéciaux, des herbes, des assaisonnements et de l’eau simple aideront à dégager les poumons. Tout cela contribuera à améliorer la ventilation pulmonaire, à promouvoir la santé et à éliminer naturellement les toxines accumulées.

Les exercices de respiration procurent une détoxification naturelle du système respiratoire. L'exercice le plus simple est une respiration profonde et lente dans l'air frais. Gardez le dos droit en respirant. Inspirez lentement (comptez jusqu'à 4), puis expirez lentement (comptez jusqu'à 8). Cet exercice devrait être effectué quelques minutes chaque jour. Cela aidera non seulement à nettoyer les poumons, mais également à soulager le stress et la tension.

Produits de nettoyage des poumons à inclure dans le menu

Les meilleurs produits qui améliorent la santé des poumons sont nettoyés des toxines sont les herbes (lire ici), les légumes, les fruits frais. La consommation quotidienne d'aliments riches en antioxydants renforce tous les organes internes.

Produits qui aident à nettoyer les poumons: radis, amandes, olives, courges d'hiver, oignons, raisins, châtaignes, cresson. Certains experts conseillent d’exclure du menu les produits laitiers, le blé pour un nettoyage plus efficace des poumons.

Les légumes crucifères, y compris le chou et le brocoli, ont un effet positif sur le fonctionnement du système respiratoire.

Si vous décidez d'utiliser des herbes pour nettoyer les poumons, vous devez d'abord consulter votre médecin. Légumes crucifères, les légumes verts peuvent être consommés en quantité illimitée, par exemple sous la forme de salades.

Fucoïdane: Des scientifiques ont découvert que l'extrait de fucoïdane extrait d'algues réduit le risque de développer certaines maladies, notamment le cancer du poumon. En outre, il aide à nettoyer naturellement les poumons des toxines, à améliorer leur fonction. Aujourd'hui, il existe divers suppléments d'extrait de fucoïdane.

Légumes crucifères: différents types de chou doivent être utilisés aussi souvent que possible. À partir d’eux, vous pouvez cuisiner des jus de fruits frais, des salades, des soupes ou un ragoût avec d’autres légumes, du riz.

Acides gras oméga-3: on pense que ces acides sont nécessaires au maintien de la santé en général. Les aliments riches en acides gras oméga-3 comprennent le poisson, les graines de lin, les noix et les huiles végétales.

Acide folique: l'acide folique ayant des propriétés anticancéreuses, il constitue donc un excellent moyen de prévention du cancer. On le trouve dans les épinards, les betteraves, les lentilles, les asperges, etc.

Caroténoïdes: Ces pigments antioxydants se trouvent dans de nombreux fruits, légumes, oranges ou rouges. Ils réduisent le risque de cancer du poumon, réduisent l'incidence de l'asthme. Par exemple, les carottes contiennent du bêta-carotène, qui dans le corps se transforme en vitamine A, utile pour diverses affections pulmonaires.

Ail: L'ail reste l'aliment de base protégeant les poumons de la maladie. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes, il combat bien les infections, favorise la désintoxication et réduit les risques de cancer.

Vitamine C: Les produits contenant de la vitamine C sont recommandés pour le nettoyage des poumons. Par exemple, kiwi, oranges, citrons, poivrons, pamplemousses, brocolis, fraises, cantaloup, ananas, légumes verts.

Baies: Les baies sont riches en antioxydants, polyphénols et flavonoïdes. Elles contiennent également des anthocyanes, du bêta-carotène, de la lutéine et de la zéaxanthine. Ces antioxydants protègent les poumons et le corps contre les maladies et les infections. Les baies peuvent être consommées fraîches ou vous pouvez en faire un jus (framboises, mûres, myrtilles, myrtilles).

Pommes: pour nettoyer les poumons, vous devez manger au moins une pomme par jour. Les flavonoïdes et diverses vitamines aideront à améliorer la santé des poumons et à prévenir les maladies.

Gingembre: Le gingembre peut être utilisé contre tous les problèmes de poumons, ainsi qu'après un tabagisme prolongé (lire ici). Il possède des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et détoxifiantes. Cette ancienne épice élimine efficacement le mucus et les toxines du système respiratoire.

Ail et oignons: tous deux ont des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. L'ail et les oignons peuvent prévenir l'apparition de tumeurs malignes.

Curcuma: Le curcuma purifie le sang, améliore le métabolisme et la santé du système respiratoire. Le curcuma a également des propriétés antivirales et antibactériennes.

Élixir nettoyant: Prendre 400 grammes d'eau, 110 grammes d'oignons, 2 cuillères à soupe de cassonade, 1 cuillère à soupe de curcuma et 1 cuillère à soupe de gingembre. Mélanger le sucre avec de l'eau, faire bouillir, ajouter l'oignon finement haché, le gingembre (frais ou sec). Attendez l'ébullition, puis baissez le feu et ajoutez le curcuma. Faire bouillir le mélange jusqu'à ébullition environ la moitié. Après cela, filtrer, verser dans un bocal et mettre au réfrigérateur. Prendre 2 cuillères à soupe le matin avant les repas et le soir 2 heures après le dîner.

Nutrition pour les poumons

Les poumons sont un organe important du corps humain responsable du processus d'échange de gaz. À la suite d'un échange de gaz, l'oxygène pénètre dans le corps humain et le dioxyde de carbone en est extrait. Un fait intéressant: les poumons d’une personne sont conçus de manière à ce que les deux moitiés soient indépendantes, alors que le poumon droit est plus grand que le gauche, il se compose de trois lobes au lieu de deux et pèse plus.

Unique dans sa structure et son tissu, dont sont composés les poumons, il est constitué de lobes, qui comprennent les branches des bronches. Les bronches à leur tour dans les bronchioles et dans les alvéoles. Ainsi, l'échange de gaz dans le corps humain est dû aux alvéoles.

Pour que les poumons restent en bonne santé, vous devez suivre un grand nombre de règles: il s'agit du rejet des mauvaises habitudes, des exigences élevées en matière d'air respiré et, bien sûr, d'une nutrition adéquate, qui aidera les poumons à être en bonne santé.

Règles pour les poumons sains

L’activité normale du système respiratoire et des poumons dépend du respect de certaines règles par une personne. Premièrement, il s'agit d'une activité physique suffisante et, deuxièmement, d'un régime alimentaire approprié. L'option idéale est donc considérée comme un aliment fractionné, lorsqu'une personne mange souvent (toutes les 2-3 heures) mais par petites portions. Une alimentation équilibrée qui combine vitamines, minéraux, graisses et autres nutriments est une condition tout aussi importante pour la santé des poumons. Bien entendu, les produits les plus bénéfiques pour la santé des poumons seront les produits naturels, en particulier si ces produits ont été cultivés et fabriqués dans la région où vit la personne qui les consomme.

Sous l'influence de divers facteurs négatifs, des conditions douloureuses peuvent se développer dans les poumons.

Maladie pulmonaire

Les maladies pulmonaires les plus courantes sont l'asthme, la pneumonie, la tuberculose, la fibrose kystique, l'emphysème, la maladie pulmonaire obstructive chronique, etc. peuvent se développer dans les poumons.

Très souvent, l'altération de la fonction pulmonaire est un processus oxydatif qui commence dans le corps lorsque le degré d'influence sur le corps des oxydants (virus, pollution de l'air, fumée de cigarette, infections) est supérieur au pouvoir antioxydant protecteur du corps humain.

Que manger pour que les poumons soient en bonne santé?

En rapport avec ce qui précède, il est très important de saturer votre alimentation avec des aliments riches en antioxydants. La première chose que vous devez faire attention aux légumes et aux fruits de l’orange (contenant du bêta-carotène), des produits végétaux vert foncé et jaune riche.

Considérant plus en détail les produits utiles à nos poumons, portons une attention particulière aux produits laitiers, qui contiennent du calcium organique, indispensable au bon fonctionnement des tissus pulmonaires.

Carottes - le légume très orange qui contient du bêta-carotène, il sera très utile pour nourrir et renforcer le tissu pulmonaire. Le brocoli, en tant que fournisseur de protéines végétales dans l'organisme, est simplement nécessaire pour créer des cellules de tissu pulmonaire. Les betteraves ont un effet bénéfique sur les propriétés de drainage des bronches et activent les échanges gazeux dans le corps. Les légumes à feuilles vertes contiennent beaucoup de magnésium, ce qui est responsable du fonctionnement stable des poumons et de la prévention d'une stimulation excessive du tissu pulmonaire. N'oubliez pas les avantages de l'ail et des oignons, en tant que sources de vitamine C et d'antioxydants naturels, contiennent également des microbes volatils et destructeurs qui causent des maladies. Beaucoup de vitamine C et d'agrumes, ainsi que dans la rose sauvage, ce qui contribue à augmenter les défenses de l'organisme contre les microorganismes pathogènes.

Fait intéressant, la substance contenue dans l'ananas et appelée bromélaïne peut combattre les bacilles tuberculeux. Mais à une condition que vous utilisiez de l'ananas frais et non en conserve.

Si, à la suite d'une maladie, du mucus s'accumule dans les poumons, les acides organiques avec lesquels l'aubépine est riche aideront à le faire sortir. L’inclusion dans le régime alimentaire du chou marin, également riche en iode, contribuera également au déversement des expectorations.

Non moins utile pour le système respiratoire et le miel, qui tonifiera les bronchioles, saturera le corps de vitamines et d’oligo-éléments bénéfiques qui contribuent à la fois à la prévention des maladies pulmonaires et à leur traitement.

Il est impossible de présenter votre menu complètement sans matières grasses, vous devez donc choisir le plus utile d'entre eux, à savoir l'huile d'olive. L'huile d'olive contient des graisses polyinsaturées, indispensables à la santé et au fonctionnement normal des tissus des poumons.

Bien que le végétarisme soit considéré comme l’aliment le plus sain pour les poumons, il ne faut pas refuser les poissons riches en sélénium, la viande maigre, les noix et les céréales, qui devraient toutefois être modérés.

Façons populaires de guérir les poumons

Parmi les nombreuses recettes populaires figurent celles qui contribuent à la fois à la prévention des maladies pulmonaires et à leur traitement. Ces recettes incluent l'ancienne recette de thé Kalmyk.

Préparer un verre est assez simple. Après avoir fait bouillir un demi-litre de lait, vous devez y verser une grande cuillerée de thé noir et faire bouillir la boisson sur un petit feu jusqu'à ce que sa couleur ressemble à celle du cacao.

Pendant que le lait est bouilli dans un autre récipient, versez un autre demi-litre de lait et ajoutez-y une pincée de sel et de soda, ainsi qu'une cuillère de miel et de beurre. Une fois que le lait présent dans l’assiette a pris la couleur du cacao, filtrez-le et, combiné avec la deuxième partie du lait, portez-le à ébullition. Il est préférable de boire ce thé chaud le soir avant de se coucher.

Quelle nourriture n'est pas des poumons sains

Tous les aliments ne sont pas bons pour la santé des poumons. Par exemple, les aliments salés et le sel lui-même nuisent au travail des bronches, ce qui ralentit la décharge de crachats qui s'y accumulent.

Les bouillons de viande et de poisson saturés peuvent contribuer au gonflement et à la sécrétion de mucus. Une consommation excessive de thé et de cacao peut avoir le même effet.

Il est également important de savoir que l'une des particularités négatives du sucre est sa capacité à ralentir le processus de récupération et la récupération du corps. Par conséquent, au cours du traitement et de la rééducation après une maladie, n'essayez pas de vous gâter avec des bonbons, mais obtenez plutôt des fruits vraiment sains.

Soyez modéré et la nourriture que vous consommez ne profitera qu'à votre corps et à votre santé.

Produits de pharmacie non médicinaux. Le site officiel du Vitamin Center Vitamins for You

Produits de pharmacie non médicinaux

Site officiel du premier centre de vitamines en Russie

Cancer du poumon

Vitamine recommandée médicaments contre le cancer du poumon

Qu'est-ce que le cancer du poumon?

Selon les statistiques, aux États-Unis en 1993, 170 000 cas de cancer du poumon ont été détectés. La maladie touche plus souvent les hommes que les femmes (respectivement 34 et 22% des décès), mais en raison de la forte augmentation du nombre de fumeurs au cours des dernières années, l'incidence du cancer du poumon chez les femmes augmente également rapidement.

Le cancer du poumon, comme toutes les tumeurs malignes, se développe lorsque les cellules normales d'un organe (dans ce cas du poumon) sont endommagées, perdent leurs fonctions normales et échappent au contrôle du corps. Ces cellules anormales commencent à se diviser intensément, pénètrent dans les tissus normaux environnants et suppriment leur activité vitale. Les cellules cancéreuses peuvent pénétrer dans le sang, se répandre dans tout le corps et former de nouveaux foyers de croissance dans des régions isolées du corps, appelées métastases.

Environ 20 types différents de tumeurs du poumon sont connus, mais une partie importante d’entre eux appartiennent à l’un des deux types suivants: épithéliome malpighien et adénocarcinome, ainsi qu’un type à petites cellules. Le nom de la tumeur indique généralement à partir de quelles cellules il est formé. Par exemple, un carcinome épidermoïde - provenant des cellules tapissant les bronches (épithélium squameux), un adénocarcinome - des cellules conjonctives, etc.

Bien que de nombreux facteurs contribuent à la dégénérescence des cellules malignes: exposition à l’amiante, aux métaux lourds, aux radiations, à la pollution de l’air, aux infections entraînant la formation de cicatrices - la principale cause du cancer du poumon est le tabagisme! Si vous fumez maintenant, arrêtez! Aucune vitamine ni aucun médicament ne vous aidera si vous détruisez tous les jours vos poumons avec la fumée de tabac. Mais que peuvent apporter les composants nutritionnels à ceux qui arrêtent de fumer? Voyons voir.

Qu'est-ce qui aide avec le cancer du poumon?

Comme le prouve une étude sur le cancer du poumon, les personnes qui consomment de grandes quantités de vitamine A, formée à partir de bêta-carotène, risquent moins de souffrir du cancer du poumon. Les légumes vert foncé et jaune-orange qui contiennent beaucoup de bêta-carotène semblent mieux protéger contre le cancer du poumon que toute autre source de vitamine A. Recommandations: Augmentez votre consommation de légumes jaune-orange et vert foncé. Essayez de manger des légumes de ces deux groupes tous les jours - pas une pomme par jour, mais dans ce cas une carotte par jour! Prenez également 50 000 UI (30 mg) de bêta-carotène par jour.

Apport complémentaire en vitamine B12 et l'acide folique aide à inverser le développement précoce du cancer dans les cellules bordant l'arbre bronchique (la métaplasie bronchique). Recommandations: Prendre 5 g d'acide folique par jour et 500 μg de vitamine B12 (sous la langue).

La vitamine C, en tant qu'antioxydant puissant, protège le corps contre les effets nocifs des poisons contenus dans la fumée du tabac. Si vous continuez de fumer - et je ne saurais vous convaincre d’arrêter de fumer - vous devez consommer beaucoup de vitamine C pour vous protéger. Recommandations: les personnes non exposées à la fumée de tabac devraient prendre au moins 1 g de vitamine C sous forme cristalline (en poudre) quatre fois par jour. Le reste est préférable de prendre deux fois la dose, si leurs intestins peuvent le porter. Lisez l'article sur la vitamine C pour savoir comment augmenter l'apport quotidien en vitamines jusqu'au niveau de tolérance intestinale. Si vous vous trouvez parfois dans une atmosphère enfumée et que vous savez à l'avance que cela se produira, prenez encore 2 à 4 grammes de vitamine C à l'avance.

La vitamine E étant également un antioxydant, elle aide à réduire les dommages aux tissus causés par la fumée de cigarette et d'autres facteurs cancérogènes (amiante, rayonnement, etc.). Recommandations: Prendre 400 à 800 ME de vitamine E naturelle (sous forme de succinate de d-alpha-tocophérol) par jour. Attention: la vitamine E peut causer une augmentation de la pression artérielle. Lisez l'article sur cette vitamine, qui vous explique comment augmenter en toute sécurité la dose jusqu'au niveau recommandé.

Même une petite carence en zinc peut réduire la capacité du système immunitaire à se protéger contre les cellules tumorales. Selon certaines études, les personnes atteintes d'un cancer du poumon présentent une diminution des niveaux de zinc, une perte de zinc dans l'urine et un système immunitaire affaibli. Recommandations: prenez des composés de zinc complexes (tels que l'aspartate ou le picolinate de zinc) à une dose de 50 mg trois fois par jour. Attention: l'utilisation de zinc sous forme ionique (sulfate de zinc) peut entraîner une carence en oligo-éléments, tels que le cuivre, en raison de l'absorption compétitive dans l'intestin. L'utilisation de composés complexes empêche une telle concurrence.

Les acides gras essentiels, s'ils sont bien consommés, renforcent le système immunitaire, permettant ainsi à l'organisme de produire plus de "bonnes" prostaglandines et moins de "mauvaises". Recommandations: au groupe principal de macro, ajouter de l’acide linoléique et de l’huile de poisson dans un rapport de 1: 4. Prenez ce supplément une à trois fois par jour. Vous pouvez acheter de l’huile d’onagre et de poisson à l’acide linoléique dans la plupart des magasins d’aliments diététiques. Comme ce n'est pas une forme si pure, la dose sera différente. Une telle combinaison est un bon substitut: 500 mg d’huile d’onagre (source d’acide linoléique en capsules), 1 000 mg d’huile de poisson, 200 UI de vitamine E, une à trois fois par jour. (Attention aux diabétiques: parfois, l'huile de poisson provoque des fluctuations de la glycémie. Surveillez attentivement cet indicateur lorsque vous mangez de l'huile de poisson et arrêtez de la prendre si la glycémie est difficile à contrôler.)

Selon des études récentes, le médicament complexe Viusid contenant des vitamines, des oligo-éléments, ainsi que de l'acide glycérisant et malique, la glucosamine, est efficace dans les tumeurs malignes. Lisez un article détaillé sur ce médicament unique.

La mélatonine, une hormone humaine naturelle (substance produite dans la glande pinéale du cerveau) est un puissant antioxydant, stimule le système immunitaire, agit au niveau cellulaire et humoral, réduit la toxicité de la chimiothérapie intensive et prévient le développement du cancer. Lisez l'article détaillé sur ce médicament.

Qu'est-ce qui empire?

Une grande quantité de graisse dans le régime alimentaire peut contribuer au développement du cancer du poumon, bien que l'on ne sache pas pourquoi. Des études ont montré que les personnes consommant le minimum de graisses saturées étaient moins susceptibles de souffrir du cancer du poumon. Recommandations: faites un régime en suivant les instructions ci-dessus, de sorte que la part de toutes les matières grasses ne représente pas plus de 30% des calories, et que les graisses saturées (d'origine animale) donnent environ 10% des calories.

L'augmentation de la consommation d'alcool, en particulier de bière, augmente le risque de cancer du poumon. Recommandations: ne buvez pas plus d'une bouteille de bière, un verre de vin ou un tiers de verre d'alcool une à trois fois par semaine.

Nutrition pour les poumons

Les poumons sont les principaux acteurs du système d’échange de gaz dans le corps. C'est grâce à eux qu'une personne reçoit de l'oxygène et est libérée du dioxyde de carbone. Dans sa structure anatomique, les poumons sont deux moitiés indépendantes. Le poumon droit est constitué de 3 lobes et celui de gauche de 2. A côté du poumon gauche se trouve un cœur.

Le tissu pulmonaire est constitué de lobules, chacun comprenant l'une des branches des bronches. Ensuite, les bronches sont transformées en bronchioles, puis en alvéoles. C'est grâce aux alvéoles et à la fonction d'échange de gaz.

C'est intéressant:

  • La surface respiratoire des poumons, en raison de sa structure, est 75 fois la surface du corps humain!
  • Le poids du poumon droit est beaucoup plus grand que celui de gauche.

Produits utiles pour les poumons

  • Des carottes Il contient du bêta-carotène, grâce auquel la nutrition et le renforcement du tissu pulmonaire sont effectués.
  • Lait et produits laitiers. Ils contiennent du calcium organique, nécessaire au fonctionnement normal du tissu pulmonaire.
  • Cynorrhodon et agrumes. Riche en vitamine C, qui participe à la protection des poumons contre les microorganismes pathogènes.
  • Brocoli Une bonne source de protéines végétales, utilisées comme matériau de construction pour le tissu pulmonaire.
  • Oignons, ail. En outre, comme les agrumes, contiennent de la vitamine C, plus une production volatile, qui détruit les bactéries.
  • Betterave rouge Améliore les propriétés de drainage des bronches et, par conséquent, améliore les échanges gazeux.
  • Huile d'olive Une source indispensable de graisses polyinsaturées, en raison de laquelle le fonctionnement normal du tissu pulmonaire.
  • Miel de sarrasin, citron vert et résineux. Grâce aux vitamines et aux micro-éléments qu'il contient, il tonifie les bronchioles, améliorant ainsi la décharge des crachats.
  • Hawthorn Contient une grande quantité d'acides organiques utiles qui diluent le mucus dans les poumons et contribuent à son évacuation ultérieure.
  • Sea Kale En raison de l'iode qu'il contient et de son composant polychondral, il résiste parfaitement à l'évacuation des expectorations.
  • Légumes à feuilles vertes. Le magnésium qu'ils contiennent est une bonne prévention de la stimulation excessive du tissu pulmonaire.
  • Ananas L'enzyme broméline, qui est contenue dans l'ananas, combat avec succès un micro-organisme aussi dangereux pour l'homme que le bacille tuberculeux.

Recommandations générales

Pour que la respiration reste toujours facile et détendue, il est très important de respecter certaines règles développées par les médecins. La normalisation des poumons, ainsi que de l'ensemble du système respiratoire, dépend des exigences suivantes:

  • Mode d'alimentation;
  • Nettoyage;
  • Respect des recommandations du médecin.

Si possible, les aliments doivent être fractionnés, avec suffisamment de vitamines et de graisses saines. De plus, vous devez consommer des aliments riches en calcium organique (fromage cottage, lait, kéfir, etc.). Les produits doivent être naturels!

Remèdes populaires pour nettoyer et restaurer la fonction pulmonaire

Pour la prévention et le traitement des maladies pulmonaires, il existe une bonne recette pour cet organe. C'est ce qu'on appelle le thé Kalmyk.

Pour sa préparation, vous devez prendre 0,5 litre de lait. Mettez le feu. Lorsque le lait bout, versez 1 c. une cuillère de thé noir. Faites bouillir jusqu'à ce que le lait prenne une couleur cacao claire.

Séparément, dans une tasse de 0,5 litre, versez 1 pincée de sel, 1 pincée de soda, un peu de beurre et le miel.

Ensuite, le lait, devenu couleur de cacao, a été filtré et versé dans un gobelet contenant la composition préparée. Remuer et boire chaud pendant la nuit.

Vitamines pour les poumons

Quelles vitamines sont nécessaires pour les poumons?

Les poumons sont un organe interne très complexe responsable du processus d'échange de gaz: ils fournissent à tout le corps la quantité nécessaire d'oxygène et en éliminent le dioxyde de carbone.

Pour le bon fonctionnement des poumons, ils devraient recevoir les vitamines suivantes:

  1. La vitamine D a un effet positif sur le tissu conjonctif mou, tandis que les poumons sont soumis aux processus de récupération et de transformation tout au long de la vie.
  2. La vitamine C augmente la résistance des poumons aux agents pathogènes qui pénètrent dans le système respiratoire à partir de l'environnement extérieur, ce qui réduit le risque de diverses maladies.
    En outre, il protège contre les effets toxiques de divers poisons, ce qui est très important pour les fumeurs.
  3. La vitamine E est un antioxydant capable de protéger les poumons de l'exposition à la fumée du tabac, des émanations toxiques ou des radiations lors de travaux dans des industries dangereuses.
  4. La vitamine A et la vitamine B12 ont un effet similaire sur le système respiratoire. Des études ont confirmé qu’une quantité suffisante dans le corps réduit le risque de cancer du poumon.

Apport quotidien en vitamine C

Pour assurer le fonctionnement normal des poumons et le maintien de leur état, le corps doit recevoir une quantité suffisante de vitamine C. Le taux journalier pour un adulte sans aucun problème de santé est compris entre 70 et 100 mg.

Dans certains cas, une augmentation de la posologie à 120-150 mg est nécessaire, ce qui peut se produire sous l’influence des facteurs suivants:

  1. Sports actifs, activité physique quotidienne accrue.
  2. Le début de la grossesse.
  3. Période d'allaitement.
  4. Le transfert de maladies graves, la période de réhabilitation après eux.
  5. Long séjour dans des conditions climatiques défavorables.
  6. L'impact systématique des facteurs défavorables liés à la situation environnementale du lieu de résidence.

Bêta-carotène

Pour le fonctionnement normal du système respiratoire, une quantité suffisante de bêta-carotène doit être fournie au corps. Cependant, son absorption est bien pire que celle de la plupart des vitamines. Pour augmenter la productivité, il est donc recommandé de broyer les aliments qui les contiennent et de les mélanger avec suffisamment de graisse.

La carotte contient un volume suffisant de bêta-carotène, mais si elle est râpée finement, ajoutez un peu d'huile végétale, la digestibilité sera augmentée de 1,5 fois. Le bêta-carotène est également présent en grande quantité dans les patates douces, la citrouille, le persil et le basilic.

Que manger pour que les poumons soient en bonne santé?

Assurer une alimentation complète et équilibrée, comprenant une grande quantité d'aliments riches en vitamines, en minéraux et en divers microéléments bienfaisants, est l'une des conditions nécessaires à la santé pulmonaire.

Ci-dessous seront considérés comme des produits alimentaires bénéfiques pour le système respiratoire, ainsi que des aliments pour lesquels il est recommandé, si possible, de refuser ou de réduire sa consommation.

Quels aliments sont bons pour les poumons?

Les aliments suivants contiennent des vitamines qui ont un effet bénéfique sur les poumons:

  1. Les carottes sont un aliment de base pour les poumons. Cela est dû à la teneur élevée en bêta-carotène, qui renforce le système respiratoire et les tissus pulmonaires.
  2. Le lait et tous les produits laitiers contiennent une grande quantité de calcium organique, qui enrichit le tissu pulmonaire et stimule le fonctionnement de cet organe.
  3. Les agrumes contiennent la quantité nécessaire de vitamine C, qui assure une protection complète des poumons contre diverses maladies.
  4. Rose Musquée est également riche en vitamine C.
  5. Les betteraves ont un effet positif sur le processus d'échange gazeux et améliorent également les propriétés de drainage des poumons.
  6. Le brocoli est bon pour les poumons car il contient beaucoup de protéines végétales nécessaires à la régénération du tissu pulmonaire.
  7. L'huile d'olive contient des graisses polyinsaturées, nécessaires également au maintien de l'état du tissu pulmonaire.
  8. Les oignons et l'ail contiennent de grandes quantités de vitamine C et d'autres substances qui offrent une protection fiable contre les infections virales et bactériennes.
  9. Le miel, en particulier pour les poumons, est une variété utile de conifères, de sarrasin ou de tilleul. Il fournit au système respiratoire un ensemble nécessaire de vitamines et d'éléments chimiques, stimule les bronchioles et, lors de maladies respiratoires, contribue à la libération de crachats.
  10. L'aubépine contient un ensemble d'acides organiques qui contribuent à la dilution du mucus dans les poumons. Pour cette raison, il est l'un des assistants dans le traitement de nombreuses maladies du système respiratoire.
  11. Le chou marin fournit aux poumons la quantité nécessaire d'iode et, lors de maladies, accélère la récupération du système respiratoire.
  12. Les légumes à feuilles vertes alimentent les poumons en magnésium.
  13. Les ananas contiennent des enzymes qui protègent contre la tuberculose.
  14. Les pommes sont riches en vitamines et en antioxydants.

Produits nocifs pour les poumons

En cas de maladie pulmonaire ou de tout problème respiratoire, il est nécessaire de refuser ou de réduire au minimum la consommation de la nourriture suivante:

  1. Sel de cuisine
  2. Épices et assaisonnements épicés.
  3. Thé fort.
  4. Cacao
  5. Café
  6. Le sucre
  7. Confiserie, bonbons.
  8. Des cornichons, des légumes en conserve.
  9. Bouillons de poisson ou de viande riches en matières grasses.

Recommandations générales

En résumé, les recommandations suivantes peuvent être faites pour maintenir la santé des poumons:

  1. Il est recommandé de cultiver des légumes dans leur propre jardin, alors que vous devriez abandonner l'utilisation de variétés d'engrais inorganiques, ils apporteront alors un bénéfice maximal.
  2. À la maison, vous devez maintenir des indicateurs d’humidité normaux, effectuer périodiquement des nettoyages humides et ventiler l’appartement.
  3. Lors de maladies respiratoires, il est nécessaire d’abandonner le sel de table, car il nuit au bon fonctionnement des bronches et peut compliquer le processus de décharge des expectorations.
  4. La fumée de tabac cause de graves dommages aux poumons même lorsque de grandes quantités de vitamines pénètrent dans l'organisme. Il est donc recommandé d'arrêter de fumer.

Produits utiles pour les organes respiratoires

Poumons - les principaux participants aux échanges gazeux se produisant dans le corps. Ils fournissent de l'oxygène et sont exempts de dioxyde de carbone inutile. La structure anatomique est constituée de deux moitiés indépendantes: le poumon droit et le poumon gauche, à côté desquelles se situe le cœur. Le tissu pulmonaire, à son tour, est constitué de lobules, chacun comprenant une branche des bronches, les bronches passant dans les bronchioles, puis dans les alvéoles, à travers lesquelles s'effectue la fonction d'échange gazeux. En raison de sa structure, la surface respiratoire des poumons est 75 fois plus grande que la surface du corps humain. Pour que chaque cellule de ce mécanisme complexe soit en bonne santé, il est très important de bien manger en mangeant des aliments bons pour les poumons.

Poumons sains

À bien des égards, la santé dépend du mode et de la composition de la nutrition. Sur la table doivent être présents des produits quotidiens qui favorisent l'immunité, la formation de tissu pulmonaire et le nettoyage naturel du système respiratoire.

Un de ces produits est la carotte, ses propriétés bénéfiques fonctionnent grâce au contenu en bêta-carotène. C'est à travers cette substance que le tissu pulmonaire est renforcé et nourri.

Produits laitiers et lait. En raison du fait qu'elles contiennent de grandes quantités de calcium organique, elles contribuent au processus normal du tissu pulmonaire vital.

Agrumes et rose sauvage. Ces produits sont riches en vitamine C, qui se distingue par sa capacité à renforcer le système immunitaire, protégeant ainsi les poumons des agents pathogènes dangereux.

Chou brocoli. Excellente source de protéines d'origine végétale, utilisée par le corps comme matériau de construction pour le tissu pulmonaire.

Ail et oignons. En plus de la teneur élevée en vitamine C, dont les avantages ont été mentionnés précédemment, comprennent dans leur composition des phytoncides utiles qui éliminent les bactéries.

Betterave rouge Plusieurs fois, améliore les propriétés de drainage bronchique, le résultat est amélioré et amélioré les échanges gazeux.

Huile d'olive Riche en acides gras polyinsaturés, ils contribuent au fonctionnement normal du tissu pulmonaire.

Miel (citron vert, conifère, sarrasin). Ce produit, surprenant à de nombreux égards, contient des vitamines, des micro-éléments qui ont un effet tonifiant sur les bronchioles et améliorent le débit des crachats.

L'aubépine contient de grandes quantités d'acides organiques utiles qui diluent les accumulations de mucus dans les poumons et contribuent à son élimination ultérieure.

La laminaire est bénéfique pour les poumons grâce à sa composition en iode. Elle contient également un composant polychondral qui aide à éliminer les expectorations.

Légumes à feuilles vertes. Ils contiennent du magnésium, ce qui permet de prévenir efficacement la surexcitation des tissus pulmonaires.

Ananas En raison de l'enzyme bromélaïne qu'ils contiennent, ils sont capables de combattre le bacille tuberculeux.

Recommandations générales

Éliminer l'impact de facteurs négatifs tels que:

  • fumée de tabac;
  • sucre qui ralentit le processus de récupération en présence de problèmes dans les poumons;
  • le sel contribue à la détérioration des bronches, en raison de laquelle les expectorations ne bougent pas bien;
  • assaisonnements, cacao, thé, bouillons de poisson et de viande. Inclus dans les allergènes qui contribuent à la formation de mucus et provoquant un gonflement.

Ventilez la pièce, respirez souvent de l'air frais.

Mangez des aliments fractionnés, assurez-vous qu’ils sont riches en vitamines et en graisses saines. Ne négligez pas les produits contenant du calcium organique, de la vitamine C et du bêta-carotène.

En ce qui concerne les avantages des légumes pour les poumons, il est à noter que les fruits cultivés dans leur jardin ont plus de pouvoir sans ajouter d’engrais inorganiques. Il est donc recommandé d’acheter de tels produits «médicinaux» non pas dans un supermarché, mais auprès de résidents ruraux. L'effet de manger de tels légumes augmente considérablement.

Apport quotidien en vitamine C

L'apport quotidien en vitamine C chez un adulte en bonne santé varie entre 70 et 100 mg. Mais sous l’influence d’un certain nombre de circonstances, il est souvent nécessaire d’augmenter la consommation de cette substance.

Par exemple, lorsque vous maintenez un style de vie actif: vous pouvez avoir besoin de 150 mg de vitamine C et même plus. La même chose s'applique aux personnes qui vivent dans un climat défavorable.

Le taux quotidien moyen pendant la période de lactation et pendant la grossesse augmente légèrement.

Souvent, lorsqu'une personne tombe malade, ses besoins en vitamines augmentent également. Dans tous les cas, il est possible d'ajuster et d'augmenter le taux journalier autorisé uniquement après avoir consulté un médecin. Le tableau ci-dessous contient des aliments riches en vitamine C. Le pourcentage est indiqué sur la base des besoins quotidiens en vitamine 70 g dans une portion de 200 grammes du produit.

Contenu de la vitamine C dans les produits (100gr):

% de l'apport quotidien (70 mg) 1 portion de 200 g

Produits utiles nécessaires au fonctionnement normal des poumons et des bronches

Les poumons remplissent la fonction de respiration. Avec l'aide de cet organe, tous les tissus sont enrichis en oxygène et libérés par le dioxyde de carbone. L'homme ne peut pas vivre sans air. Pour que vos poumons restent en bonne santé pendant de nombreuses années, vous devez bien manger. De nombreux produits utiles pour les poumons améliorent la capacité de régénération des tissus respiratoires. Les légumes, les fruits, les produits laitiers, le poisson et la viande ont un effet bénéfique sur la fonction de restauration des poumons. Pour assurer la fonction de drainage des poumons, vous devez boire au moins 2 litres d'eau par jour.

Légumes qui améliorent l'état des poumons et des bronches

Les légumes jouent un rôle important dans la nutrition humaine. Ils contiennent une grande quantité de fibres, vitamines et oligo-éléments nécessaires au fonctionnement normal de tous les systèmes du corps.

Restaurer les poumons est très utile pour manger des carottes crues, riches en bêta-carotène. Cette substance est nécessaire pour renforcer les tissus des poumons. D'autres produits d'orange, de jaune, de couleur rouge sont également très utiles: tomate, citrouille, navet, poivron, radis, radis. La betterave améliore l'écoulement des expectorations et assure également le remplissage sanguin du tissu pulmonaire.

Ne pas contourner les légumes verts latéraux: poivrons, tomates, concombres, légumes verts (persil, aneth, épinards, poireaux, oignons verts), laitue, émincés de radis, carottes, betteraves. Les verts contiennent beaucoup de bêta-carotène, ainsi que de magnésium. Il empêche la survenue d'un état hyperréactif des bronches, réduit le risque de bronchospasme dans l'asthme bronchique.

Baies et fruits

Les baies qui influent positivement sur le travail des poumons et des bronches comprennent: les canneberges, les framboises, les fraises, les raisins, les mûres, les myrtilles et les raisins de Corinthe. Ils sont riches en vitamine C, un puissant antioxydant qui aide à combattre les agents infectieux qui affectent l’arbre bronchique. Le détenteur du record pour la teneur en acide ascorbique est le dogrose.

La vitamine C contient également des fruits: oranges, mandarines, citrons, kiwis. Dans les kiwis, l’acide ascorbique est bien plus que dans les agrumes. Les baies et les fruits augmentent la résistance du corps contre diverses infections virales et bactériennes.

Les abricots sont composés d'antioxydants, ainsi que de substances qui préviennent les bronchospasmes, ce qui réduit le risque de cancer du poumon. Ils sont utiles pour les patients asthmatiques.

Les ananas apparaissent dans la tuberculose pulmonaire en raison de la concentration élevée de l'enzyme bromélaïne qui inhibe la division des bacilles de Koch. La grenade lutte contre les agents cancérigènes qui pénètrent dans le corps et empêchent le développement de l’oncologie.

Poires et pommes pour l'asthme

Les scientifiques ont mené une étude sur les effets de l'utilisation par l'asthme de pommes et de poires contenant des flavonoïdes (elles ont un effet bronchodilatateur). Les médecins ont sélectionné deux groupes de patients souffrant d'asthme bronchique. Le groupe de contrôle, les médecins n'ont pas donné de pommes et de poires. Le groupe d'étude a reçu des fruits quotidiennement. Les résultats ont montré que la fréquence des crises d'asthme avait diminué chez les patients du groupe d'étude.

Aliments sains contenant des graisses

Pour le fonctionnement normal des poumons graisses essentielles. Les nutritionnistes conseillent d'habiller les légumes avec de l'huile d'olive et de l'huile de lin. Ils augmentent l’élasticité des parois des alvéoles, du fait de la présence dans les huiles d’oméga-3-acides aminés. Il favorise un bon échange de gaz dans les poumons.

Les noix contiennent des acides gras oméga-3 et de la vitamine E. Ces substances empêchent la formation de cellules tumorales.

Autres types de produits

L'ail, les oignons, les épices (curcuma, gingembre) contiennent des substances qui empêchent la formation de cellules cancéreuses dans les poumons et possèdent des propriétés bactéricides. L'allicine, qui est à l'ail, est nécessaire pour éliminer le mucus des bronches. Ce composé a un effet antimicrobien (pour les champignons, les bactéries et les virus, toxique pour l’allicine). Ces produits sont utiles pour les patients atteints de maladies infectieuses des poumons.

Les légumineuses, en raison de la teneur en acide phytique, contribuent à éliminer les radicaux libres du corps et réduisent le risque d'oncopathologie des poumons.

Le chou marin est riche en iode, facilite le mouvement des cils de l'épithélium bronchique, stimulant ainsi la libération des expectorations.

Le miel contient des antioxydants et des oligo-éléments qui renforcent le système immunitaire du corps, exercent une fonction de drainage dans l'arbre bronchique.

Produits d'origine animale

Quels autres produits sont bons pour les poumons? Le lait, la viande, le poisson, les fruits de mer (crabes, palourdes, moules) sont importants pour le fonctionnement normal du système respiratoire.

Les produits laitiers contiennent de grandes quantités de calcium, qui contribuent au renforcement de la structure du cartilage bronchique en augmentant leur élasticité. Les protéines de lait sont nécessaires à la division de nouvelles cellules dans les poumons.

Le poisson, les fruits de mer et la viande rouge sont riches en acides oméga-3-aminés. Grâce aux protéines, les processus métaboliques dans les poumons sont améliorés, la tension superficielle des alvéoles est augmentée. Les composés protéiques sont impliqués dans la régénération cellulaire, la synthèse enzymatique, les échanges gazeux.

Eau et autres boissons

Pour le fonctionnement normal de toute cellule, une quantité suffisante de fluide est nécessaire. Pendant la journée, une personne devrait boire 1,5 litre d'eau, sans compter le liquide contenu dans les soupes, les thés, les boissons aux fruits et les compotes. Une eau légère est nécessaire pour liquéfier les expectorations. Lorsque le mucus déshydraté adhère aux parois des bronches, il est difficile de respirer.

Le thé additionné de cardamome ou de thym a des propriétés mucolytiques. Il est recommandé aux personnes qui fument, avec des crachats stagnants le matin et une toux grave. Les jus frais sont utiles, en particulier les jus de tomates et de carottes, ainsi que les boissons aux fruits et aux baies.

Règles de nutrition dans les maladies des poumons

Si les patients ont des maladies pulmonaires, les nutritionnistes recommandent de bien manger. Vous devez boire suffisamment de liquides. Les aliments doivent être équilibrés et contenir toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Le régime devrait contenir un grand nombre de légumes, de fruits et de produits contenant des protéines animales (lait, viande, poisson). Il faut éviter de trop manger, surtout la nuit. Cela conduit au développement de l'obésité. Il y a mieux dans les petites portions, mais toutes les 2-3 heures. Dans ce cas, la personne ne grossit pas, reçoit tous les nutriments nécessaires. Les patients atteints d'une maladie pulmonaire doivent exclure les produits semi-finis, les fast foods, un grand nombre de confiseries, car ils contiennent des additifs déclenchant une réaction allergique. Limitez également l'utilisation du café et du thé. Ils sont diurétiques, peuvent provoquer une déshydratation. Les aliments salés devraient être limités, mais il vaut mieux les abandonner complètement.

Conclusion

Une alimentation saine a un effet positif sur tous les systèmes du corps. Chaque maladie a son propre régime, ce qui aide à faire face à la maladie. Les patients asthmatiques doivent consommer des aliments réduisant le risque d’attaque d’asphyxie. En cas de bronchite ou de pneumonie, le régime alimentaire doit viser à augmenter la résistance du corps et à réduire le processus inflammatoire. Le respect des règles de la nutrition diététique peut réduire la fréquence des rechutes chez les patients atteints de pathologie pulmonaire.