Clinique ORL

Professeurs GF Ivanchenko

Réception d'un ORL à l'adresse Moscou, passage Dosflot, 2, page 1.

  1. Accueil
  2. Articles sur les maladies ORL
  3. Respiration sifflante dans la gorge, cause et effet

Respiration sifflante dans la gorge, cause et effet

Au cours de la vie de chaque personne, d'une manière ou d'une autre, est confrontée à une respiration sifflante dans la gorge. Les hochets sont des bruits respiratoires supplémentaires et leur développement repose sur un rétrécissement des voies respiratoires dû à un gonflement, à un corps étranger ou à une compression due à l'extérieur. Ils peuvent être associés à diverses maladies, mais dans tous les cas, en cas de soulèvements soudains de la gorge, il est nécessaire de consulter un spécialiste, le plus souvent un pneumologue ou un oto-rhino-laryngologiste. Peu importe comment et quand la respiration sifflante est apparue dans la gorge, la cause et l’effet peuvent être très graves.

Trois causes principales de la respiration sifflante

Selon la localisation du substrat de la maladie, la respiration sifflante peut être divisée en trois grands groupes. Le premier groupe comprendra la respiration sifflante dans la gorge, dont les causes et les effets sont dus à la lésion directe du larynx. Le deuxième groupe est constitué de maladies des voies respiratoires inférieures, accompagnées d'une sensation subjective de respiration sifflante dans la gorge, et enfin, le troisième groupe peut être attribué à des maladies non liées étiologiquement au système respiratoire, mais également accompagnées des symptômes de respiration sifflante.

D'autre part, on peut distinguer la respiration sifflante et l'enrouement réels - une violation de la phonation, une diminution de la sonorité de la voix. L'enrouement résulte de mouvements oscillatoires perturbés des cordes vocales, la voix devient basse et sourde, elle peut être organique (en raison de la pathologie des cordes vocales) et fonctionnelle (par exemple, en raison d'une obstruction ou d'une constriction des voies respiratoires). La perte complète de la voix s'appelle aphonie. L'enrouement accompagne de nombreuses maladies catarrhales et peut également survenir à la suite d'une surcharge des cordes vocales.

Respiration sifflante dans la gorge, dont les causes et les effets se trouvent directement dans le larynx

Les hochets avec des infections virales respiratoires aiguës indiquent dans la plupart des cas une diminution de l'infection des voies respiratoires supérieures au larynx; la laryngite se développe - inflammation du larynx. Il est souvent accompagné de maux de gorge, de brûlures, de sécheresse et de douleurs. En cas de respiration sifflante avec ARVI dans la gorge, la cause et l’effet ne devraient pas causer de panique, mais cela suggère la nécessité de consulter un spécialiste. La laryngite chronique est une maladie de longue durée, souvent due à une inflammation aiguë du sous-traitement du larynx, ou survient chez des personnes qui, selon les spécificités de leur travail, doivent parler beaucoup et fort, ainsi que chez les fumeurs mal intentionnés.

Lorsque la laryngite chronique provoque une respiration sifflante dans la gorge, les causes et les effets se situent dans les nodules qui se forment sur l'épiglotte et les cordes vocales. Le traitement dans ce cas est rapide. Après l'opération, le patient peut ressentir une respiration sifflante dans la gorge. Les causes et les effets dans ce cas sont dus aux spécificités de l'opération. Au cours de l'intervention sous anesthésie générale, les anesthésiologistes sont obligés d'intuber le patient afin d'assurer un flux d'air normal dans les poumons.

Le tube endotrachéal est placé directement dans la trachée par la bouche et peut endommager les cordes vocales lors du passage dans le larynx. Des nodules peuvent se former sur le cartilage carpien, ce qui provoque ensuite un enrouement (après quelques jours ou quelques semaines). Différents néoplasmes, bénins ou malins, peuvent provoquer une respiration sifflante dans la gorge. Les causes et les effets dépendent dans ce cas du volume de la tumeur, de son type, de la nature de la croissance. Les polypes bénins, les papillomes et les soi-disant "cordes vocales" sont courants. Les tumeurs malignes du larynx sont une nosologie assez commune dans la structure du cancer, mais le taux de survie pour le cancer des cordes vocales est élevé.

La violation de la phonation est un symptôme précoce, obligeant le patient à être examiné, un diagnostic rapide permet de traiter complètement et d'éviter de nouvelles complications. Légèrement pire que le pronostic, si la tumeur est localisée au-dessus des cordes vocales en cas de cancer de l’espace sous-forfaitaire. Dans les cancers de l’espace secondaire, la respiration sifflante dans la gorge ne se produit que lorsque la tumeur a déjà atteint une taille considérable et provoque un rétrécissement de la lumière laryngée.

Un groupe de maladies qui provoquent une respiration sifflante dans la gorge, des causes et des effets se cache dans les voies respiratoires inférieures.

Un autre groupe important de maladies qui provoque une respiration sifflante dans la gorge, des causes et des effets se cache dans les voies respiratoires inférieures. Par la nature de la respiration sifflante, vous pouvez juger de la maladie qui les a causés. Tout d'abord, la respiration sifflante peut être sèche et humide. Les râles secs indiquent que la lumière des bronches s'est rétrécie. Cela peut être dû à une pneumosclérose, notamment liée à l'âge, ou à un bronchospasme, ou à la compression de la paroi de la bronche par une tumeur. Le gonflement de la membrane muqueuse des bronches est également accompagné de rales sèches.

Les expectorations épaisses et visqueuses peuvent provoquer des râles secs, alors vous pouvez parler de la recherche de grumeaux ou de fils dans la lumière de la bronche. Dans ce cas, la respiration sifflante sera sonore, bourdonnante. On entend des sifflements secs lors du rétrécissement des bronches en l'absence de crachats. La nature de la respiration sifflante peut changer après la toux. Ainsi, lors de l'auscultation (écoute des champs pulmonaires avec un phonendoscope), le médecin doit demander au patient de tousser.

On entend une respiration sifflante sèche chez les patients asthmatiques, atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive au cours de la période d'exacerbation. Un patient souffrant d'asthme bronchique peut être perturbé par une respiration sifflante dans la gorge, dont les causes et les effets résident dans l'œdème de la muqueuse respiratoire. Les balles humides indiquent au médecin qu'il y a du liquide dans les poumons. Il peut s'agir de transsudat, d'exsudat, de sang et autres. Selon le calibre des bronches, on peut écouter des rales à bulles fines, moyennes et grandes. Le liquide peut être présent non seulement dans les voies respiratoires, mais également dans les cavités pathologiques des poumons.

On entend des râles humides avec une pneumonie (sur certains champs pulmonaires correspondant à la lésion), avec une insuffisance circulatoire, caractérisée par une stagnation du sang dans un petit cercle et par conséquent, la formation d'un épanchement dans la lumière des bronches. Pour un diagnostic complet, il ne suffit pas de connaître la nature de la respiration sifflante, il est important de les évaluer en combinaison avec le tableau clinique et les données d'examens instrumentaux.

Alexandre2018-06-16 06:16:55

Bonne nuit Mon nom est Alexander, je travaille comme constructeur. J'ai eu un tel cas lorsque j'ai nettoyé dans une pièce petite et très poussiéreuse et fortement avalé la poussière. Le matin, ma température a augmenté et a même atteint 39,2 ° C. De plus, la toux sèche était forte et durait trois jours. Cela fait déjà deux semaines et l'après-midi, rien ne me dérange, parfois une courte toux, mais quand je me couche, je commence à avoir une telle attaque de toux (improductive) qu'avant de m'endormir je tousse pendant une demi-heure, je ne peux pas tousser. ? Je ne peux pas aller chez le médecin alors je suis à l'étranger (illégalement). Merci d'avance.

Asya2018-05-05 14:04:53

Une position couchée est une respiration sifflante constante avec une gorge déjà trois mois

Lor Docteur en sciences médicales. Professeur Directeur général adjoint pour le traitement

Cher Asya. Venez nous consulter à un moment qui vous convient. Coordination par téléphone: 7 495 545-66-86.

Victoria2018-03-07 22:35:41

Bonjour, j'ai été confronté à un problème très grave. 2 mois, je ne peux pas me débarrasser de la respiration sifflante dans la gorge. Dès que je parle fort ou que je commence à chanter le refrain de votre chanson préférée, le son de la voix et la respiration sifflante changent immédiatement. Donnez des conseils et dites-moi comment gérer cela, parce que je chante depuis longtemps et que le chant fait partie intégrante de ma vie, merci.

Lor Docteur en sciences médicales. Professeur Directeur général adjoint pour le traitement

Bonjour Victoria Afin d'établir la cause de l'enrouement, il est nécessaire d'examiner le larynx. Je recommande de contacter un oto-rhino-laryngologiste sur le lieu de résidence.

Galina2017-07-04 08:40:05

Déjà 2 mois de sensation que les bronches sont remplies de crachats et que dans la gorge (surtout quand je suis allongé) un propyl sifflant se fait entendre, une collection de poitrine, de réglisse. Dans les poumons, tout est propre, il n'y a pas de température, il y a une toux rare, la gorge ne fait pas mal.

Lor Docteur en sciences médicales. Professeur Directeur général adjoint pour le traitement

Bonjour, Galina! Besoin de conseil, inspection. Vous pouvez vous inscrire par téléphone. 7 (495) 545-66-86 Moscou, passage Dosflot, 2, page 1.

Tatyana2017-03-16 18:52:04

J'ai une endobronchite diffuse Respiration sifflante Lorsque vous expirez et avez de la difficulté à respirer profondément Atteignez l'asthme Peut-être avez-vous de la difficulté à respirer pendant l'asthme?

Lor Docteur en sciences médicales. Professeur Directeur général adjoint pour le traitement

Tatiana, tu as contacté la mauvaise adresse.

Tatyana2017-03-11 17:29:33

Dites-moi s'il vous plaît, le 6.03.17, une opération a été pratiquée pour supprimer une appendicite, et pendant 2 jours, je m'inquiétais d'une toux sèche et sourde, d'une sensation désagréable dans la gorge.

Inna2017-03-05 01:53:26

Bonjour, aidez-moi à comprendre. Sur l'expiration et quand tousser enroué sourd. Avant cela, il y avait une toux sans fièvre. Cette heure quand on tousse avec respiration sifflante dans la trachée (sourde et terrible). Il y a un sentiment qu'il n'y a pas assez d'air. Pas vivement, tu veux tousser. Comme si quelque chose interférait. A quel docteur s'adresser (sauf la thérapeute, cela ne lui sert à rien) et ça vaut le coup. Ou attendre et se passer?

Anna2017-02-22 17:47:54

Bonjour, un bébé a 1 an et 9 mois, une respiration sifflante depuis plus de deux semaines Au début, il y avait une morve, qui venait de provoquer une congestion dans l'une des voies nasales et était accompagnée d'une respiration sifflante dans la gorge., le médecin nous a examinés et nous a dit qu’il n’y avait rien dans les poumons et que la gorge n’était pas rouge, mais que la respiration sifflante persistait.On observe le plus souvent une respiration sifflante en position couchée, le nez se réveille donc souvent.

Sergey2017-02-13 18:26:27

Bonjour! La raison en est qu’après avoir été soigné pour un rhume, il y avait une forte respiration sifflante dans la zone située sous le code, dites-moi quel est le problème !! Que vous voulez abandonner, mais c’est impossible!

Catherine2017-02-09 16:10:55

Bonjour, pendant trois jours il y avait une température de 37,8-38,5, rien ne fait mal, seulement une toux, ou plutôt je ne peux pas soulager, à cause de cela, même la voix s'est assise, la respiration sifflante a commencé. Récemment, j'ai remarqué une respiration sifflante lors de l'expiration, tout à la fin, dites-moi s'il vous plaît, je travaille comme enseignant

Comment éliminer la respiration sifflante dans la gorge?

Contenu:

On entend de loin une respiration sifflante dans la gorge chez la plupart des gens au cours d'un rhume. Mais la cause de la respiration sifflante n’est pas toujours aussi banale, parfois des sons étrangers peuvent être dus à des raisons assez graves. Et ils doivent être installés dans les plus brefs délais, car un traitement rapide vous permettra de récupérer rapidement et de minimiser le risque de complications.

Qu'est-ce que la respiration sifflante

Le terme respiration sifflante fait référence à toute forme de sons supplémentaires qui apparaissent pendant la respiration. La "respiration sifflante" se développe en raison du fait que le flux d'air lors du passage dans les voies respiratoires est confronté à un obstacle. Il peut s'agir d'un rétrécissement de la lumière de la gorge, d'une collection de mucus ou de pus, d'un corps étranger ou d'une tumeur.

Les hochets dans la gorge quand la respiration diffèrent par la durée et la tonalité, ils peuvent apparaître à la fois lors de l'inspiration et lors de l'expiration. Les bruits de respiration sifflante sont définis comme étant secs ou humides, ils peuvent être crépitants ou sifflants. Toutes ces caractéristiques de la respiration sifflante permettent au médecin d’établir le diagnostic présomptif le plus fiable.

Maladies accompagnées de respiration sifflante dans la gorge

Les pathologistes, manifestés par une respiration sifflante dans la gorge, sont divisés en trois groupes:

  1. Le premier groupe comprend les infections et les maladies inflammatoires des voies respiratoires inférieures.
  2. Le deuxième groupe comprend les dommages au larynx directement ou la formation en son sein de divers types de tumeurs.
  3. Le troisième groupe comprend les maladies qui ne sont pas directement liées au système respiratoire.

Le mal de gorge chez les nourrissons peut être physiologique. Dans les premières semaines de vie, les miettes produisent trop de salive et de mucus, le secret s’accumule dans les régions inférieures de l’oropharynx et affecte l’apparition de la respiration sifflante. Les hochets en train de respirer chez les bébés résultent du fait qu'une partie des aliments de l'estomac pénètre dans les parties inférieures de la gorge et empêche le libre passage de l'air. En règle générale, le troisième ou le quatrième mois, le corps de l'enfant termine son adaptation et sa respiration devient calme.

Une respiration sifflante dans la gorge lors de l'expiration des gargouillis indique un asthme bronchique. L'apparition d'une respiration sifflante pendant un rhume est due au fait que l'inflammation se développe dans la gorge, des poches apparaissent et une épaisse expectoration commence à se produire.

Au début des maladies respiratoires, la respiration sifflante est généralement sèche. Ensuite, les expectorations sont liquéfiées et la respiration sifflante devient hydratée, des maladies et des gargouillis se font entendre pendant cette période.

L'apparition d'une respiration sifflante est possible avec une bronchite, une pneumonie aiguë et chronique, une laryngite, une pharyngite. Chez l'adulte, une respiration sifflante persistante dans la gorge peut être causée par le tabagisme à long terme.

La respiration sifflante dans la gorge pendant le traitement respiratoire est choisie en fonction de la cause de ce changement. Dans certains cas, la respiration sifflante se développe de manière dramatique et s'accompagne de symptômes, indiquant qu'une personne a besoin d'une aide d'urgence.

Conditions nécessitant des soins médicaux d'urgence

Les hernies dans la gorge chez un adulte ou un enfant de tout âge sont souvent accompagnées de symptômes indiquant une pathologie aiguë. Appelez une ambulance ou contactez immédiatement un médecin vous-même si:

  1. La dyspnée apparaît sur le fond de gargouillis ou de sifflements. Une respiration rapide, une respiration sifflante dans la gorge lors de l'expiration et une toux sont les principaux symptômes de l'asthme bronchique, indiquant le début d'une crise. Pour interrompre la crise, seuls des inhalateurs bronchodilatateurs et un certain nombre de médicaments administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire. Un essoufflement et des changements soudains dans la respiration indiquent parfois une réaction allergique aiguë.
  2. Des sons de gargouillis sortent de la gorge et une crachat mousseuse apparaît avec une teinte rosâtre. Ce symptôme est dans la plupart des cas avec un œdème pulmonaire. Avec cette condition, un traitement intensif est effectué dès que possible.
  3. En plus de la respiration sifflante chez une personne, l'enflure des membres inférieurs ou du visage augmente. Avec ces symptômes, l'insuffisance cardiaque est la première à être exclue.

Le hochet dans la gorge d'un enfant se produit souvent lorsqu'un petit objet étranger pénètre dans les voies respiratoires. Lorsque la lumière dans la gorge est complètement bloquée par un objet étranger, une suffocation se développe, ce qui entraîne une issue fatale en l'absence d'aide médicale.

Respiration sifflante dans la gorge en position couchée, il apparaît dans différentes pathologies du système respiratoire. Les bruits de respiration sifflante, aggravés en position horizontale, se manifestent dans les cas de pneumonie aiguë et de bronchite, ils peuvent accompagner la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Comment éliminer la respiration sifflante dans la gorge

Le traitement de la respiration sifflante pendant la respiration dans la gorge ne devrait être effectué qu'après avoir établi la cause principale de leur apparence. Cela n'est pas possible sans procédures de diagnostic spéciales.

Après avoir établi la cause de la "respiration sifflante", le médecin vous prescrira un traitement médicamenteux et, si nécessaire, fera consulter d'autres spécialistes.

Avec une infection bactérienne aiguë, il est possible de rétablir la respiration normale uniquement après un traitement antibactérien. Les antibiotiques soulagent l'inflammation et interrompent le processus de reproduction des bactéries. Leur but est d'éviter des complications graves.

En plus du traitement antibactérien, des médicaments agissant directement sur les facteurs responsables de la respiration sifflante sont utilisés:

  1. Mucolytiques - un moyen d'aider à réduire la viscosité des expectorations. Ceux-ci incluent Mukaltin, Lasolvan, ACC. Lasolvan peut être utilisé comme solution pour inhalation via un nébuliseur. Dans ce dispositif, la substance médicinale est divisée en plus petites particules qui pénètrent facilement dans la couche muqueuse de l’arbre bronchique.
  2. Bronchodilatateurs - un moyen d'élargir la lumière des bronches. En particulier, leur utilisation est nécessaire pour l'asthme, la pneumonie et la bronchite. Dans l'asthme, les bronchodilatateurs font partie des inhalateurs.
  3. Les médicaments expectorants facilitent l’expectoration des expectorations. Appliquez du codelac, de la racine d'Althea, des décoctions d'herbes.

Chez un enfant souffrant de respiration sifflante dans la gorge, la façon de traiter devrait être expliquée par un pédiatre et vous ne devriez pas différer son appel. Chez les enfants, tous les processus inflammatoires se développent rapidement et une respiration sifflante dans la gorge peut indiquer le développement d'une laryngite sténosante - dans cette maladie, la lumière de la gorge se rétrécit et le bébé développe une suffocation.

Si la respiration sifflante dans la gorge n'est pas causée par des modifications du système respiratoire, le traitement doit être choisi de manière appropriée. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer un néoplasme ou un corps étranger. Chez certains patients, la respiration sifflante passe après la stabilisation des fonctions du système cardiovasculaire.

Respiration sifflante respiration sifflante: causes et traitement

Lors de la respiration chez l'homme, un échange de gaz se produit entre l'environnement et le corps. L'air qui traverse le larynx et la trachée pénètre dans les poumons, tandis que les muscles inspirent et expirent facilement et sans difficulté. Mais parfois, sous l’influence de causes de natures différentes, inhaler ou exhaler peut s’accompagner d’un sifflet. Le terme médical pour cela est stridor ou sifflement. Les causes les plus probables de cette pathologie peuvent être diverses maladies du système respiratoire. Mais il existe un certain nombre de cas où le sifflet apparaît sur d’autres facteurs. Les causes et le traitement typiques de la respiration sifflante chez l'enfant et l'adulte sont discutés dans cet article. Respiration sifflante est un symptôme plutôt dangereux de nombreuses pathologies. Laissez-le sans attention.

Certaines maladies des voies respiratoires s'accompagnent d'une sorte de respiration sifflante, semblable à une respiration sifflante. De tels symptômes devraient alerter le médecin expérimenté, car ils peuvent indiquer le développement de nombreuses maladies graves chez le patient.

Causes de respiration sifflante chez les patients

Le rétrécissement des voies respiratoires dans les organes respiratoires provoque l'apparition de sifflets chez des patients de différents âges. La fraction du cycle respiratoire au cours de laquelle les râles sont produits correspond au degré d'obstruction des voies respiratoires. Cependant, il faut comprendre que, chez différents patients, les causes de la respiration sifflante sont causées par le développement de certaines maladies du système respiratoire.

Expliquer physiquement le phénomène du sifflement en respirant est assez facile. Elle est causée par le mouvement de l'air traversant les voies respiratoires rétrécies. Pour se débarrasser des sons sifflants ou des stridors, il suffit d’établir les raisons du rétrécissement des chemins et de prendre des mesures pour les éliminer. La respiration sifflante n'est pas une maladie, mais l'un des signes d'un grand nombre de maladies et des conséquences d'un traumatisme respiratoire.

Asthme bronchique

Une des causes les plus courantes de respiration sifflante lors d'une expiration ou d'une inhalation est une maladie des organes du système respiratoire. Le bronchospasme sous l'influence de l'asthme bronchique est l'une des causes courantes du rétrécissement des voies respiratoires. Les spasmes entraînent un rétrécissement des voies respiratoires des bronches et des poumons, ainsi le sifflet apparaît. Si vous ne prenez pas le médicament à temps et que vous ne commencez pas le traitement, le sifflement peut devenir plus fort. Avec une nouvelle attaque, les voies respiratoires vont se contracter tellement que le sifflet risque de disparaître. Dans ce cas, des mesures urgentes devront être prises, allant jusqu'à l'hospitalisation.

Choc anaphylactique

Une réaction allergique mettant en jeu le pronostic vital ou une réaction anaphylactique peuvent également expliquer l'apparition de sifflets lors d'une inspiration ou d'une expiration. Un allergène qui est entré dans le corps provoque un gonflement des voies respiratoires et leur constriction, qui traverse l'air avec force et crée un sifflement. La cause du développement d'un choc anaphylactique peut être la piqûre d'un insecte toxique, la réaction à la nourriture ou à la boisson. L'œdème de Quincke qui se propage à la membrane muqueuse de la bouche et du larynx peut provoquer un sifflement. La réduction du larynx se produit très rapidement, avec une forte concentration d'allergène pouvant survenir une asphyxie.

Corps étrangers

Si un corps étranger pénètre dans les voies respiratoires, un sifflement est émis, car il y a un blocage périodique du pharynx et de la trachée. Le sifflement peut se produire soudainement. Un tel symptôme est à la base de la suspicion d’accident et de la nécessité de prendre des mesures d’urgence. À l'avenir, un chevauchement des voies respiratoires peut survenir et le patient suffoque.

Lésions pulmonaires

Siffler lorsque vous inspirez ou expirez peut causer des dommages aux poumons. Les causes peuvent être différentes: inhalation de gaz caustique, blessure due à un accident, conséquences de manipulations médicales ou pénétration de substances traumatiques. Dans ce cas, le seul moyen d’aider est d’appeler la brigade des ambulances.

La bronchite comme cause du sifflement lors de la respiration

Parmi les raisons de l'apparition éventuelle de sifflets, on peut compter et la bronchite. Causé par une infection bactérienne ou virale, il peut entraîner une restriction de l’accès des bronches à l’air en raison du gonflement de la membrane muqueuse. Parmi les types de bronchite présentant de tels symptômes, il peut exister à la fois une maladie aiguë et une maladie chronique. Le plus souvent, une respiration sifflante se produit lorsque la toux sèche.

Trachéite

L'inflammation de la trachée, appelée trachéite, peut endommager les voies respiratoires inférieures. Le plus souvent, il se développe avec d'autres maladies: bronchite, laryngite ou pharyngite. Un processus aigu ou chronique dans la trachée la rétrécit, ce qui peut entraîner des sifflements lorsque vous inspirez ou expirez.

Cancer du poumon

Une tumeur en cas de cancer du poumon peut fermer les bronches, bloquant l’accès de l’air, gêne la respiration et la rend difficile. L'effort de respiration effectué par une personne crée des sifflements.

Coqueluche

En cas de coqueluche, des sifflements sont également possibles. Cela peut être dû à l'accumulation de mucus, à une réaction allergique de la membrane muqueuse des voies respiratoires à une infection et à d'autres facteurs. En outre, le sifflement peut apparaître lors du développement de l'emphysème, des ruptures de certaines parties des voies respiratoires dues à des accès de toux convulsive.

Mauvaises habitudes

Les causes du sifflement peuvent souvent être les mauvaises habitudes présentes chez le patient, notamment le fait de fumer. Il se manifeste plus souvent le soir ou le matin. Chez les fumeurs expérimentés, on observe plus souvent une respiration sifflante. La raison en est que les sécrétions muqueuses s'accumulent dans les voies respiratoires sous l'influence de la fumée de tabac. Après avoir éclairci la gorge, vous pouvez éliminer ce problème pendant un moment, mais il sera plus efficace de renoncer à la mauvaise habitude.

Traitement de la respiration sifflante chez les enfants

Pour le traitement des maladies associées au sifflement chez les enfants, il est recommandé de consulter un médecin. Le plus efficace est le traitement des voies respiratoires par inhalation. En cas de complications et de difficultés respiratoires, il convient de recourir à l'apport artificiel d'oxygène dans le corps. L'auto-traitement de la respiration sifflante chez les enfants est complètement exclu, le médecin doit déterminer la cause de ces manifestations et prescrire le traitement approprié. Il est possible de traiter les enfants à la maison et à l'hôpital, en respectant scrupuleusement tous les rendez-vous et les recommandations des médecins.

Les méthodes de traitement sifflant lors de la respiration chez les adultes

Les méthodes de traitement pour les adultes avec respiration sifflante sont presque identiques à celles des enfants. Mais le nombre de facteurs menant à cette maladie, ils ont beaucoup plus. Le traitement dépendra des raisons. Ceux-ci incluent: le tabagisme, les blessures de toutes sortes, les allergies, l'asthme, la bronchite et d'autres maladies respiratoires.

La détermination des causes des maladies associées au sifflement peut être diagnostiquée à l’aide d’un examen aux rayons X. Les maladies de la nature inflammatoire des bronches, de la trachée ou du larynx sont bien traitées avec des inhalateurs. Cela peut être fait à la fois dans les conditions des établissements médicaux et à la maison. Pour les fumeurs adultes, la première condition dans le traitement des sifflements lorsque la respiration est une cessation complète du tabagisme.

Respiration sifflante chez les bébés

L'apparition de sifflets lors de l'inhalation ou de l'expiration de bébés et de nouveau-nés devrait obliger les autres à prendre des mesures urgentes pour en déterminer les causes et le traitement. Un jeune enfant ne pourra pas aider à déterminer les causes des pathologies respiratoires. Par conséquent, un diagnostic précis doit être effectué pour identifier les facteurs qui ont provoqué le sifflet.

Dans les maladies infectieuses, le traitement de la respiration sifflante est effectué avec l'utilisation d'antibiotiques, d'inhalations et de frictions dans les voies respiratoires supérieures. En cas d'urgence, le nourrisson peut se voir attribuer un apport supplémentaire d'oxygène au corps. Quel traitement spécifique devrait être déterminé par le médecin en fonction des résultats de l'examen. Dans ce cas, l'automédication est inacceptable.

Mesures préventives

Pour exclure l'apparition de diverses maladies pouvant être accompagnées de sifflements, il existe les mesures préventives habituelles. Évitez le contact avec les infections virales malades, durcissez le corps. Aux premiers signes d’indisposition et d’inconfort du système respiratoire, fièvre, mal de gorge, toux, douleur à la poitrine, il est préférable de consulter un médecin.

Creak en respirant dans la gorge

En expirant et en inspirant, des sifflements et des bruits peuvent se produire, pouvant indiquer une respiration sifflante dans la gorge. Ils se produisent en raison du rétrécissement de la bronche, de l'apparition de crachats en eux, ainsi que du cancer du larynx ou de la pénétration d'un corps étranger dans la trachée. Quelle que soit la cause de l'enrouement, cela peut nuire à la santé humaine et mettre la vie en danger. Il est donc nécessaire de consulter rapidement un médecin et de procéder à tous les examens recommandés.

La respiration sifflante est le bruit dans les organes respiratoires résultant du rétrécissement des voies respiratoires en raison d'un œdème, de corps étrangers ainsi que de diverses maladies. La «respiration sifflante» peut avoir une localisation, une tonalité et une durée différentes, venir avec un sifflet, humide ou sec. Selon ces signes, le médecin peut facilement déterminer la cause du bruit et prescrire un traitement. Des hochets dans la gorge lors de l'inspiration peuvent indiquer des maladies du système respiratoire.

La gorge est enrouée, douloureuse, la voix devient enrouée. Tous ces symptômes peuvent survenir pour diverses raisons. En outre, ils peuvent apparaître chez les personnes qui n'ont pas eu de problèmes respiratoires, ce type de rage est appelé récurrent. Ils peuvent être causés par des maladies virales, l'asthme bronchique, le rétrécissement des voies respiratoires ou un corps étranger.

La respiration sifflante dans la gorge est sèche et humide. Dry - écoute à l'expiration et indique la déformation des parois après la maladie de pneumosclérose. Enrouement est entendu avec une bronchite ou un asthme bronchique. Une respiration sifflante pendant l'expiration est leur ton musical et leurs sifflets. Humide - indique les maladies suivantes: bronchite, pneumonie, congestion pulmonaire. Ces respiration sifflante doivent écouter pour respirer.

Sur la base du soulagement de la base de la maladie, tous les rôles peuvent être regroupés en trois groupes:

Le groupe 1 comprend la respiration sifflante causée par une lésion de la gorge. Le groupe 2 comprend les maladies qui se développent dans les voies respiratoires inférieures. Ce problème peut entraîner une perte de voix absolue.

L'enrouement peut survenir à la suite d'une infection virale respiratoire aiguë ou d'une inflammation du larynx - laryngite. Les hochets se produisent parallèlement à la douleur, aux brûlures et au mal de gorge. Si vous avez la gorge enrouée pour un rhume, vous ne devriez pas semer la panique, mais cela ne signifie pas que vous n’avez pas besoin de traiter une voix enrouée. Cela est particulièrement dangereux pour les personnes exerçant une profession spécifique, telles que les chanteurs, les diffuseurs, les présentateurs et les enseignants. Ces symptômes doivent être traités de toute urgence car ils entraînent de graves complications qui peuvent faire en sorte que la voix disparaisse.

Une voix enrouée dans la laryngite chronique peut survenir en raison d'une laryngite sous-traitée ou, pire, négligée ou négligée. Il n'est pas nécessaire de commencer les phases initiales de la maladie, car si elles entrent dans les phases chroniques, elles ne seront pas complètement guéries. Les personnes qui fument beaucoup devraient être particulièrement attentives. Aussi, les personnes dont la profession est associée au besoin constant de parler longtemps et fort. Lors de la respiration, la respiration sifflante résulte des phoques (plis) de la voix, ce qui explique pourquoi il est plus difficile de faire passer l'air dans les voies respiratoires, ce qui crée les sons correspondants. Ces symptômes dans la forme chronique de la maladie sont permanents. Et pour se débarrasser de cela, il n'est pas nécessaire de négliger le traitement, et à temps de faire attention aux changements du système respiratoire. Enlevez la respiration sifflante dans la gorge seulement par la chirurgie.

Le grattement dans la gorge peut être une conséquence de la chirurgie. En effectuant l'opération sous anesthésie, le tube est inséré dans la trachée. Cela signifie que l'extrémité du tube risque d'endommager l'organe et de provoquer des égratignures. À la suite de telles procédures, une inflammation se forme, la gorge se gonfle et une respiration sifflante est provoquée. Souvent, il n’ya rien de terrible et de dangereux, et le phénomène s’en va tout seul, sans prendre de médicaments.

Une respiration sifflante dans la gorge peut survenir lorsque:

Tumeurs bénignes (papillomes, polypes). Se lever en raison d'une immunité affaiblie et de maladies fréquentes. Après leur élimination, respiration sifflante. Malignes (maladies oncologiques du larynx). Cependant, le taux de mortalité par tumeurs malignes est assez faible.

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est nécessaire de procéder à un examen et à un diagnostic afin qu’il n’y ait plus de complications à l’avenir.

Étonnamment, une respiration sifflante lors de la respiration peut résulter d'une réaction allergique, qui est une fonction protectrice contre les stimuli externes. Il est allergique aux composants qui étaient auparavant inconnus du corps et commence à prendre des mesures pour se débarrasser des corps étrangers. La réaction allergique rend difficile la respiration, en raison du gonflement de la gorge. La respiration sifflante ne peut être perdue qu'après la localisation d'une attaque allergique. Mais le problème n’est pas aussi simple que cela puisse paraître à première vue. Il existe un risque d'œdème pour les grandes tailles, ce phénomène de réaction allergique est appelé œdème de Quincke. Dans l'œdème de Quincke, la respiration devient difficile et le fonctionnement des organes internes est perturbé. Si le patient ne fournit pas de soins médicaux rapides, la mort peut survenir.

Pour traiter une voix enrouée et une respiration sifflante lorsque la respiration commence par un examen thoracique à l'aide d'un stéthoscope. Un patient avec enrouement doit être surveillé pour les expectorations. Il peut avoir une teinte verdâtre, cela indique une infection dans le corps et il est nécessaire de prendre des antibiotiques.

Une inflammation dans la gorge peut toucher les cordes vocales, ce qui a pour effet que le patient acquiert une voix enrouée et perd la capacité de parler normalement. Lorsque la voix commence à perdre de la tonalité, les remèdes populaires peuvent aider. Le traitement comprend: l'inhalation d'herbes médicinales ou de décoctions à base d'herbes médicinales, la consommation de lait tiède avec du miel, le réchauffement des compresses.

Vous pouvez également traiter une voix enrouée en utilisant des méthodes modernes, qui sont déterminées en fonction du stade de la maladie. Par exemple, dans les maladies respiratoires aiguës, la respiration sifflante est traitée avec des aérosols de sauge ou de menthe poivrée. Lorsque la laryngite aidera l'inhalation avec l'ajout d'huiles essentielles. Au stade avancé de la maladie, pour ne pas perdre la voix, le seul moyen de se débarrasser de la respiration sifflante est la chirurgie.

L'inhalation d'eau minérale aidera à la bronchite.

Il est nécessaire de traiter la respiration sifflante pour la bronchite en fonction du type de maladie. Par exemple, le traitement de la bronchite obstructive se fait à l'aide d'antibiotiques ou d'inhalations à base d'eau minérale ou d'herbes. Le traitement ne doit être prescrit que par un médecin. N'oubliez pas que la bronchite est de nature infectieuse, ce qui signifie que le traitement sera administré à l'aide d'agents antibactériens et antiviraux.

La respiration sifflante, accompagnée d'expectorations, nécessite l'utilisation de médicaments expectorants. Pour se débarrasser des difficultés respiratoires, les dernières études scientifiques recommandent un traitement anti-inflammatoire de base aux corticostéroïdes.

Si un adulte a la gorge enrouée, alors c'est fondamentalement la cause d'une maladie virale, l'enfant a une respiration sifflante plus souvent en raison d'un contact avec un corps étranger dans le système respiratoire. Pour se débarrasser de la respiration sifflante, retirez le mucus qui s'est accumulé dans les bronches. Un enfant présentant de tels symptômes doit être traité avec des expectorants, qui sont autorisés pour les nourrissons.

En fonction des râles secs ou humides, prescrire un traitement.

Un enfant souffrant de respiration sifflante dans la gorge a souvent une pneumonie due à la présence d'un contenu anormal dans les organes respiratoires. Enrouement est distingué humide (avec œdème pulmonaire), sec (avec bronchite), ce qui signifie qu'il doit être traité avec des médicaments différents. S'il y a un bébé avec une gorge enrouée, il peut faire des compresses chaudes pour aider à éliminer le processus inflammatoire dans les bronches. L'enfant otpaivat de grandes quantités de liquide non chaud.

Un coffre avec une voix enrouée a besoin d'une gymnastique du système respiratoire. Toutes les techniques nécessaires peuvent montrer au médecin traitant. La gorge enrouée, la toux chez un enfant indiquent les processus d'inflammation dans le corps. Ce peut être une laryngite, une trachéite, une bronchite, une pharyngite, un cancer du poumon. Mais ces symptômes ne sont pas des indicateurs uniques pour le diagnostic et, parallèlement, les médecins effectuent les recherches nécessaires. Après cela, prescrire un traitement qui aide à éliminer l’inconfort de la gorge.

Chaque mère doit pouvoir fournir les premiers soins à son enfant. Avec une toux vive la nuit, le bébé est arrosé de lait chaud. Un enfant plus âgé avec une forte attaque de toux devrait être du thé chaud otpaivat ou du Borjomi.

Si le bébé est dans la famille, la mère trouvera probablement une bouteille d'antihistaminique dans le réfrigérateur. Cela supprimera le gonflement et supprimera les attaques par suffocation.

En cas de respiration irrégulière avec respiration sifflante dans la gorge chez les nourrissons de moins de 5 mois, le traitement n'est pas nécessaire, car il s'agit d'un phénomène fréquent et est dû à l'incapacité d'avaler la salive.

Également à cet âge, le nourrisson développe des voies respiratoires. Et si la température ne monte pas et s'il n'y a pas d'autres signes de maladie, un traitement spécifique n'est généralement pas nécessaire, mais l'état de l'enfant doit être surveillé. Seul un médecin devrait traiter une maladie grave - l'auto-traitement est complètement exclu.

Peu importe l'âge d'un patient, d'un nourrisson ou d'un patient, vous devez savoir que l'enrouement est un symptôme concomitant de la maladie. Et lequel, seul le médecin peut le savoir.

Les hernies dans la gorge sont un symptôme grave qui mérite qu'on y prête autant d'attention que possible.

Cela peut entraîner une distorsion de la voix et même sa perte.

Il exerce une pression sur les tissus mous de la gorge, ce qui peut entraîner une inflammation et la survenue de maladies.

Sans aucun doute, chez un adulte, une voix rauque peut être causée par un tabagisme excessif, mais dans tous les cas, vous devez consulter un médecin. S'il y a un problème important de respiration qui provoque une respiration sifflante dans la gorge, il doit être résolu de manière urgente.

La distorsion du son dans la gorge provoque souvent une respiration sifflante, qui peut se produire pour plusieurs raisons:

Tumeurs du système vasculaire; Maladies infectieuses; Objets étrangers dans les cordes vocales.

TOUT LE MONDE devrait savoir à ce sujet! INCROYABLE, MAIS FAIT! Les scientifiques ont établi une relation effrayante. Il s’avère que la BACTÉRIE et les PARASITES, tels que Lyamblia, Ascaris et Toksokara, sont à l’origine de 50% de toutes les maladies associées aux ARVI, accompagnées de fièvre, ainsi que de symptômes de fièvre et de frissons. À quel point ces parasites sont-ils dangereux? Ils peuvent nuire à la santé et même à la vie, car ils affectent directement le système immunitaire et causent des dommages irréparables. Dans 95% des cas, le système immunitaire est impuissant contre les bactéries et les maladies ne tarderont pas à attendre.

Pour oublier une fois pour toutes les parasites et préserver leur santé, experts et scientifiques conseillent...

La respiration sifflante dans la gorge parle de l'incapacité des voies respiratoires à exercer pleinement leur respiration. Pour une raison quelconque, il ne survient pas, en tout cas, il n'est pas bon et indique l'existence d'une maladie quelconque.

Les médecins appellent respiration sifflante tout bruit provenant des organes respiratoires provenant de la respiration et classent même ces sons.

Ils diffèrent par la hauteur, la durée et l'emplacement. Sur ces motifs, vous pouvez déterminer avec précision les causes.

La respiration sifflante dans la gorge peut être humide, sèche et sifflante, et il existe également différents degrés de difficulté.

Le grincement dans la gorge en respirant ou en parlant est un symptôme dérangeant. Cela peut indiquer la présence d’un certain nombre de maladies très désagréables. Une des raisons les plus anodines est:

Les conséquences de l'opération; Tumeurs du larynx; Réactions allergiques.

Toute intervention chirurgicale peut endommager la région du larynx. L'inflammation qui en résulte provoque un gonflement de la gorge, qui provoque une respiration sifflante. Un symptôme similaire dans ce cas est absolument sans danger et avec le temps passe sans résidu, même sans intervention extérieure.

Bien entendu, tout dommage à la muqueuse laryngée et aux cordes vocales peut être dangereux. En cas de négligence médicale, une infection peut être introduite et elle ne se passera pas sans une respiration sifflante normale. Par conséquent, il est important de consulter un médecin en cas de changement et s'il s'agit d'une respiration sifflante dans la gorge lors de la respiration, y compris.

Une respiration sifflante dans la gorge peut survenir à la suite de l'apparition d'une tumeur bénigne ou maligne. La première option n'est pas dangereuse. Ce sont généralement des polypes ou des papillomes.

Leur apparence indique une faible immunité et des rhumes fréquents. C'est une sorte de signal: améliorer de toute urgence le système immunitaire. Il est très facile de se débarrasser des néoplasmes bénins de la gorge. Habituellement, immédiatement après leur retrait, le hochet dans la gorge disparaît.

Dans le second cas, le patient porte moins. Les tumeurs malignes sont des tumeurs cancéreuses qui ne permettent pas une respiration complète. Ils affectent le larynx, les cordes vocales, peuvent provoquer un essoufflement et des conséquences graves. Mais, si vous les trouvez à temps, le cancer peut être complètement guéri.

Une respiration sifflante dans la gorge peut être causée par une allergie banale. On croit que les allergies sont une réaction protectrice du corps. Il cherche à se débarrasser des composants qu'il considère dangereux pour lui-même et les empêche de rentrer. Souvent, cela s'accompagne d'un gonflement du larynx, ce qui rend la respiration difficile et provoque une respiration sifflante.

Dans le cas où la respiration sifflante dans la gorge est causée par une réaction allergique, il suffit de prendre les médicaments nécessaires. L'œdème va s'atténuer et tout est normal.

Habituellement, les gens sont conscients de leurs allergies et évitent ce qui peut les causer. Mais il existe des cas dans lesquels des conséquences très graves sont possibles. Par exemple, une allergie aux piqûres d'abeilles peut provoquer un œdème de Quinck, qui affecte non seulement la respiration, mais également le fonctionnement de tous les organes internes.

Si vous ne fournissez pas de soins médicaux urgents, la mort est possible.

En plus de ces raisons, la respiration sifflante dans la gorge pendant la respiration peut être causée par des maladies graves qui ne peuvent être guéries avec un seul comprimé. Vous avez besoin d'un traitement complet et de la supervision d'un médecin.

Toutes les maladies catarrhales, y compris les ARVI, sont causées par l’ingestion de bactéries pathogènes, de virus et d’infections. En se concentrant principalement dans l'air, ils affectent le système respiratoire et se déposent sur la membrane muqueuse de la gorge, des amygdales et d'autres organes.

L'infection a tendance à se multiplier rapidement et à pénétrer plus profondément dans le corps, jusqu'aux organes respiratoires inférieurs, dont les lésions portent de graves problèmes. En chemin, il irrite la membrane muqueuse, ce qui provoque une respiration sifflante, une toux et un mal de gorge.

Détecter les signes d'une infection par le froid est important dès la première étape de son apparition dans l'organisme. Pour cela, vous devez connaître les symptômes du SRAS:

Fièvre et faiblesse dans tout le corps; Mal de tête, larmoiement; Maux de gorge; La toux; Nez qui coule; Éternuement; Parfois, des vertiges et des nausées se produisent.

Si vous trouvez l'un de ces signes, il est urgent de consulter un médecin. Si vous ne pouvez pas, il est souhaitable de commencer au moins un traitement, basé sur les recettes folkloriques standard.

Qu'est-ce qui pourrait être pire que le rhume? C'est vrai, sa forme chronique. La laryngite est une maladie grave qui endommage gravement le corps et affaiblit le système immunitaire. Et la laryngite chronique est deux fois plus grave que l’infection s’adapte au traitement et reste longtemps avec le patient.

La maladie entre dans la phase chronique lorsque le traitement a été abandonné ou interrompu dès les premiers signes d'amélioration. Une infection guérie devient résistante aux médicaments et presque incurable, et la toux avec une laryngite perturbe gravement le patient.

En outre, une laryngite chronique peut être gagnée si elle est initialement mal traitée. La plupart des gens ne vont pas à l'hôpital, convaincus de pouvoir diagnostiquer et guérir leur maladie. Cela conduit à une mauvaise définition de la maladie et, par conséquent, à un mauvais traitement.

Pour éviter cela, il est important de distinguer les symptômes de la laryngite et d’aller chez le médecin lors de sa première apparition.

La température augmente. Mais dans certains cas, il peut rester immobile sans réagir à l’infection et le rage de la laryngite peut être entendu sans température; Sensation de chatouillement dans la gorge, sécheresse et enrouement; Toux sèche, mal de gorge douloureux; Douleur à la poitrine lors de l'inhalation et de la toux.

Si vous ne traitez pas la laryngite, il peut rester avec le patient pendant de nombreuses années, provoquant une respiration sifflante et une toux à toute heure du jour ou de la nuit. Au fil du temps, les cordes vocales chargées de toux s'affaiblissent, changeant la voix. De plus, des phoques malins peuvent se former et devront être enlevés chirurgicalement.

Toute maladie est grave et ne tolère pas la négligence de soi. Vous ne pouvez pas compter sur leurs connaissances et leurs recettes populaires et espérer que la maladie disparaîtra facilement après quelques jours de traitement.

Il est important de consulter un médecin et de suivre scrupuleusement les instructions de son médecin.Pour ce qui est du traitement traditionnel de la grippe, la vidéo de cet article propose d’intéressantes options de traitement de la laryngite.

Le grattement dans la gorge pendant la respiration est un symptôme alarmant qui nécessite une attention particulière. Une voix enrouée et une respiration sifflante peuvent accompagner de nombreuses maladies, parmi lesquelles les deux sont relativement inoffensives et mortelles. Afin de faire face à la respiration sifflante dans la gorge et à la façon de s'en débarrasser, il est nécessaire de définir des concepts centraux dans ce sujet. Premièrement, vous devez être capable de faire la distinction entre le concept de "respiration sifflante" et "enrouement".

La respiration sifflante est la définition médicale du bruit pathologique résultant du processus de respiration lors de l'inspiration ou de l'expiration.

La respiration sifflante se produit lorsque le flux d'air rencontre un obstacle sur son passage - crachats, néoplasmes, etc. Si les voies respiratoires sont rétrécies sur un site, un sifflet rejoint le hochet. De tels symptômes accompagnent de nombreuses maladies. Parmi eux - pneumonie, bronchite, insuffisance cardiaque et autres.

Enrouement - changement de voix. Enrouement (il est également appelé enrouement) signale un dysfonctionnement des cordes vocales.

La gorge peut être enrouée à la suite d'une fatigue importante des cordes vocales, de la consommation de liquide froid ou de nourriture et d'une hypothermie générale. En outre, la cause de l'enrouement peut être fréquente dans les pièces poussiéreuses.

Dans cet article, nous discuterons plus en détail du type d’aide dont vous avez besoin si votre gorge est enrouée et de la marche à suivre si votre gorge respire bruyamment.

Le larynx est un organe situé entre le pharynx et la trachée. Il remplit de nombreuses fonctions - il participe à la respiration, à la déglutition et aux processus de formation de la parole (les cordes vocales sont situées dans le larynx).

Si les cordes vocales sont enflammées ou rétrécies par la tumeur, la voix est différente de celle habituelle. Enrouement, enrouement peut apparaître, et dans certains cas, il peut disparaître complètement.

L'inflammation du larynx s'appelle laryngite. La laryngite a généralement un caractère infectieux, principalement viral.

Comme les virus pénètrent plus facilement dans un organisme en surfusion, la laryngite tombe généralement malade après une longue période dehors par mauvais temps, tout en buvant des boissons glacées, des glaces, etc. En outre, le larynx peut être enflammé à la suite d'un effort excessif des cordes vocales. Cela arrive souvent avec des enseignants, des conférenciers, des présentateurs qui sont obligés de parler fort et longtemps.

Symptômes de la laryngite chez l'adulte et l'enfant:

changement de voix - enrouement, enrouement; chatouilles, inconfort dans la gorge; essoufflement; toux humide de surface, dont les attaques perturbent généralement le matin au réveil; la température corporelle peut légèrement augmenter (n'atteint généralement pas 38 ° C); faiblesse générale, malaise. Les changements de voix peuvent être causés non seulement par la laryngite, mais également par d'autres maladies du larynx - papillomatose, syphilis laryngée, formation d'une tumeur bénigne ou maligne. Si la laryngite ne répond pas au traitement standard pendant 7 à 10 jours, consultez un médecin.

Que faire pour se débarrasser de la laryngite? Premièrement, il est nécessaire de donner aux cordes vocales le temps de récupérer. Essayez de parler le moins possible 3-4 jours, jusqu'à ce que la voix redevienne normale.

Vous ne devriez pas parler à voix basse - cela nécessite des cordes vocales encore plus stressantes que d'habitude pendant le discours. Si vous avez besoin de dire quelque chose, parlez doucement, mais pas dans un murmure.

Le traitement du larynx enflammé comprend les mesures thérapeutiques suivantes:

se gargariser avec une solution aqueuse tiède de soude (une cuillère à thé par verre) ou de sel (une cuillère à thé par litre d'eau); se gargariser avec une infusion de plantes médicinales (feuilles d'eucalyptus, camomille, anis, etc. peuvent être utilisés); inhaler de la vapeur avec de l'eau minérale ou de l'eau additionnée d'infusions de plantes médicinales; boire de grandes quantités d'eau (pure, minérale, et également sous forme de thé, compotes, etc.); Si vous avez une toux intrusive, vous devriez consulter votre médecin sur la possibilité de consommer des sirops pour la toux (par exemple, avec de l'extrait de lierre, de la banane plantain).

À l'observation des recommandations spécifiées, la laryngite recule de 3 à 6 jours après la maladie. La laryngite déclenchée peut devenir chronique et difficile à traiter.

La respiration sifflante pendant la respiration peut être sèche ou humide. La détermination du type de respiration sifflante joue un rôle important dans le diagnostic.

Râles secs - sifflements lors de la respiration. Ils se produisent lorsque la lumière des voies respiratoires est considérablement rétrécie (en l'absence de crachats). Un rétrécissement marqué des bronches est appelé bronchospasme. En outre, la lumière des voies respiratoires peut être partiellement obstruée par une tumeur, un kyste ou un corps étranger. Les râles humides accompagnent les maladies dans lesquelles le liquide s'accumule dans les bronches ou les alvéoles (expectorations, sang, pus, etc.). Les râles humides se manifestent dans les cas de pneumonie, d'œdème pulmonaire, de tuberculose et d'autres maladies des voies respiratoires inférieures, accompagnés d'une inflammation.

Il est assez difficile de déterminer vous-même le type de respiration sifflante. Mieux en la matière fera confiance à un spécialiste - pneumologue.

Une respiration bruyante indique généralement une violation des voies respiratoires inférieures - les bronches et les alvéoles des poumons. Lors du diagnostic, le médecin fait attention à l'endroit où le sifflet et la respiration sifflante apparaissent dans la partie de l'acte de respiration - lors d'une inspiration ou d'une expiration. On observe des hochets et des difficultés respiratoires lors de l'inhalation dans l'asthme cardiaque (dyspnée inspiratoire) et à l'expiration - dans l'asthme bronchique, l'œdème pulmonaire (dyspnée expiratoire). Des bruits peuvent également être observés pendant l'inspiration et l'expiration.

Les principales causes de respiration sifflante pendant la respiration:

long tabagisme; effets de la chirurgie sur le larynx (par exemple, ablation de néoplasmes) ou sur la glande thyroïde; pneumonie (pneumonie) - dans ce cas, le patient présente une augmentation significative de la température corporelle et une forte toux humide; asthme bronchique - respiration sifflante pendant la respiration accompagnée d'essoufflement, respiration sifflante, respiration, caractère paroxystique; œdème pulmonaire - dans ce cas, la respiration sifflante est accompagnée d'une toux avec une expectoration rose mousseuse; bronchite (inflammation des bronches) - accompagnée d'une toux sèche, qui devient humide en quelques jours; bronchite obstructive chronique - inflammation des bronches, accompagnée d'une respiration sifflante pendant la respiration, essoufflement, toux gênante et modifications irréversibles de la structure des bronches; allergies respiratoires (poussière, composants ménagers, phanères d'animaux, pollen de plantes, etc.); une respiration sifflante associée à un gonflement des jambes et du visage peut indiquer des problèmes cardiaques.

Comment traiter la respiration sifflante dans la gorge?

Lorsque vous respirez chez des adultes, vous pouvez parfois avoir une respiration sifflante dans la gorge, c'est-à-dire bruyante. Le développement de l'enrouement a plusieurs causes: il s'agit du rétrécissement des bronches, de l'accumulation de crachats visqueux, de la compression de la tumeur ou du chevauchement de la lumière des vaisseaux avec un objet étranger.

Avant de traiter une respiration sifflante provoquant un inconfort, il est nécessaire de déterminer quelle cause a influencé leur survenue dans votre cas particulier.

Provoque un enrouement dans la gorge

Toutes les sifflements, fixés dans le larynx, n’indiquent aucune maladie du système respiratoire. Fondamentalement, les maladies qui provoquent une respiration sifflante pendant la respiration peuvent être divisées en trois grands groupes.

  1. Le premier groupe de maladies comprend les pathologies inflammatoires qui se produisent dans les voies respiratoires inférieures.
  2. Le deuxième groupe de causes est une lésion immédiate du larynx, c'est-à-dire son inflammation ou la formation d'une tumeur dans celles-ci.
  3. Le troisième groupe de causes n'est pas directement lié aux pathologies du système respiratoire. Dans ce cas, les hochets peuvent être dus à un dysfonctionnement du cœur, à une pression accrue.

Parmi les pathologies du système broncho-pulmonaire, la respiration sifflante dans le larynx se manifeste principalement dans les bronchites, pneumonies, laryngites, œdèmes pulmonaires et asthmes bronchiques. Dans ce dernier cas, des gargouillis se produisent lorsque vous expirez. La majeure partie de la respiration sifflante apparue doit être traitée de manière planifiée, c'est-à-dire après un examen préliminaire et le choix du traitement le plus efficace. Mais parfois, la décision apparue concernant le traitement de la respiration sifflante doit être prise immédiatement, car elle peut indiquer le développement d’une maladie grave nécessitant un soulagement immédiat des symptômes de la maladie. Il est nécessaire de demander une aide médicale dans les plus brefs délais pour les manifestations suivantes de respiration sifflante:

Un diagnostic précis pourra mettre un spécialiste

Une respiration sifflante dans la gorge chez les adultes lors de la respiration et si une personne fume pendant une longue période. Habituellement, cette difficulté à respirer est particulièrement prononcée le matin et disparaît après avoir toussé les expectorations. La laryngite peut également causer une respiration bruyante, et les agents pathogènes infectieux et les risques professionnels entraînent à leur tour cette maladie. Autrement dit, un enrouement dans la gorge peut être observé lorsque les cordes vocales sont endommagées chez les personnes qui sont constamment forcées de parler fort. En outre, l'inflammation et le rétrécissement des bronches se produisent lors de l'inhalation de vapeurs nocives lors de la fabrication de divers produits chimiques. Par conséquent, pour traiter l’anxiété, il faut commencer par déterminer la cause première du problème, son élimination facilite déjà la respiration.

Traitement

Le traitement de toute respiration sifflante dans la gorge devrait commencer par déterminer la cause sous-jacente. Si les sifflements sont causés par une réaction inflammatoire aiguë, il sera difficile de se débarrasser complètement du problème sans traitement antibactérien. Plus tôt vous commencez à traiter une bronchite, une pneumonie ou des pathologies des voies respiratoires supérieures, plus grande est la probabilité que la maladie passe en quelques jours. Outre les antibiotiques, ces médicaments sont nécessaires pour faciliter la libération des crachats accumulés. Ceux-ci comprennent:

La bromhexine et les autres mucolytiques sont efficaces au début de la maladie.

Les personnes asthmatiques devraient toujours avoir un inhalateur de poche avec elles. Il est conseillé de l'utiliser immédiatement, car l'attaque commence à se développer.

Si une respiration sifflante dans la gorge est apparue soudainement sans détérioration préalable de la santé, et si elle s'accompagne d'un essoufflement grave, vous devez appeler une ambulance. Une condition similaire peut survenir lors de la première crise d'asthme, souvent aussi une réaction allergique aiguë. Le traitement de ces pathologies nécessite l'introduction immédiate d'un groupe de médicaments spéciaux. Retarder le processus fait face à l'apparition de complications graves.

Si la respiration sifflante pendant la respiration se produit chez les fumeurs, alors leur élimination complète est possible après avoir abandonné l'habitude. Traiter la dépendance au tabac peut être à la fois des remèdes populaires et des médicaments spéciaux.

Le traitement à domicile des bruits de respiration sifflante dans la gorge peut être effectué à l'aide d'herbes anti-inflammatoires, de diverses teintures à effet expectorant, facilite la respiration et l'inhalation.

Une respiration sifflante dans la gorge peut être le premier signe des pathologies les plus graves, y compris les excroissances cancéreuses, de sorte qu'un examen de diagnostic ne doit jamais être différé indéfiniment. La médecine moderne peut faire face aux pathologies les plus graves, mais l'efficacité du traitement est toujours dix fois supérieure dans les premiers stades du développement de la maladie.