Traitement de l'asthme bronchique

Le nombre de patients asthmatiques bronchiques est en augmentation constante. Avec cette maladie, un diagnostic opportun et des méthodes de traitement progressives n’aident pas toujours.

L'apparition d'asthme bronchique

La maladie elle-même est due à une inflammation chronique qui recouvre les voies respiratoires. Ce sont les périodes d’exacerbation qui entraînent des crises d’asphyxie. Selon le stade de la maladie, les attaques peuvent être à court ou à long terme.

Lorsque la maladie est à un stade précoce, une asphyxie apparaît et passe d'elle-même. Par conséquent, une personne pendant longtemps peut ne pas savoir qu'elle est malade.

Si vous ne prenez pas les mesures thérapeutiques et préventives nécessaires, les attaques d'asphyxie augmenteront et prendront une forme plus sévère. Ce n’est qu’alors qu’une personne peut demander une assistance médicale. De plus, il est nécessaire de prendre en compte le caractère familial de l’asthme bronchique, qui peut être une prédisposition génétique.

La présence d'asthme chez les parents augmente de deux fois le risque de contracter la maladie chez un enfant. Si père et mère souffrent d'asthme, ce risque double.

Il convient de rappeler que les enfants et les personnes âgées sont beaucoup plus difficiles à souffrir de cette maladie. Par conséquent, dans le cas de l'asthme bronchique, le traitement approprié peut donner le résultat positif nécessaire.

Médicaments pour le traitement de l'asthme bronchique

Dans les conditions modernes, le traitement de l'asthme bronchique est effectué avec de nouvelles méthodes. L'inflammation des voies respiratoires, qui est de nature allergique, joue un rôle crucial dans le développement de cette maladie. De plus, une hyperactivité bronchique associée à une sensibilité accrue a été identifiée.

Sur cette base, les principales directions de thérapie ont été identifiées. La première direction est liée aux mesures de base destinées à lutter contre les processus inflammatoires et la seconde concerne les soins d'urgence, qui doivent souvent être rendus lors d'attaques. Le complexe de mesures thérapeutiques est sélectionné pour chaque patient individuellement. Tout d'abord, la gravité de la maladie est prise en compte, ainsi que les données d'enquête et les analyses.

Selon la gravité de l'asthme bronchique est divisé:

  • Degré doux Il se caractérise par de rares attaques, pas plus de 1-2 fois par mois. Il ne nécessite aucun traitement ni médicament.
  • Degré moyen. À ce stade, les crises deviennent plus dures, accompagnées de suffocation et de perturbation du système circulatoire. Les battements de coeur augmentent, les tons de coeur deviennent plus sourds. Dans un tel état, le patient suffit d'inhalation de bronchospasmolytiques.
  • Lourd degré. Pendant cette période, des attaques fréquentes se produisent. Ils peuvent être quotidiens ou jusqu'à 2 ou 3 fois par semaine, un état qui met souvent la vie en danger, par conséquent, des mesures urgentes s'imposent. La position du patient est compliquée par un essoufflement persistant entre les attaques.

Au stade sévère, des mesures thérapeutiques anti-inflammatoires de base sont appliquées. Cela comprend la prise d'hormones sous forme de corticostéroïdes sous forme de comprimés ou d'inhalations. La préférence est donnée à l'inhalation. Dans ce cas, le médicament pénètre immédiatement dans les voies respiratoires, sans effets secondaires.

Les formes d’inhalation couramment utilisées sont Aldecine, Beclazone, Becotide, Ingakort et Pulmicort. Un puissant effet anti-inflammatoire ont des médicaments Intal et Tayled. L’accueil de ces médicaments s’effectue depuis longtemps. En cas d'exacerbation, un traitement supplémentaire est prescrit et à la fin de l'attaque, le traitement reprend son traitement de base.

Traitement de l'exacerbation de l'asthme

Lorsque l'asthme est exacerbé, le patient est traité sous forme de soins d'urgence. La première étape consiste à éliminer tous les allergènes susceptibles de provoquer une attaque. Les vêtements du patient doivent être détachés et l'air frais doit pénétrer dans la chambre.

Avec un médicament, entrez 1-2 doses d'un médicament bronchospasmolytique avec un intervalle de deux minutes. À cette fin, un inhalateur de dosage d'aérosol ou un nébuliseur est utilisé. En l'absence d'effet, l'inhalation doit être répétée après 20 minutes.

Si l'asphyxie continue à augmenter, vous devriez demander des soins médicaux d'urgence. Un patient souffrant d'asthme bronchique doit constamment consulter un médecin. Il existe donc un contrôle sur l'évolution de la maladie, permettant de prévenir les attaques.

Asthme bronchique et traitement par inhalateur

L'avantage des inhalateurs dans le traitement de l'asthme bronchique est leur capacité à administrer le médicament directement à l'organe enflammé. De plus, l'inhalateur est facile à utiliser et ne nécessite aucune mesure antiseptique, comme avec les injections. Ainsi, ce dispositif dans la lutte contre l'asthme devient simplement indispensable.

Pour le traitement, plusieurs types modernes d’inhalateurs sont utilisés:

  • À l’aide d’inhalateurs à poudre dosée, la quantité de médicament en poudre sèche absorbée est fixée par le fabricant. Ils sont faciles à utiliser, donnent un effet élevé pendant le traitement.
  • Les espaceurs sont fabriqués sous la forme de chambres en plastique ou en métal qui se connectent à un inhalateur. Ils représentent une sorte de mécanisme de valve qui assure que le médicament pénètre dans le corps uniquement lors de l'inhalation. Lors de l'expiration, la valve est à l'état fermé, empêchant ainsi une consommation excessive du médicament.
  • Les dispositifs de dosage liquides sont capables d’éjecter le médicament sous forme d’aérosol, à dosage dosé. L'aérosol pénètre dans les poumons lorsque le patient inspire et le médicament est libéré simultanément. Les patients sont assez faciles à apprendre cette procédure.
  • L'utilisation de nébuliseurs vous permet de pulvériser le médicament en petites pièces. En conséquence, les particules légères tombent dans les parties les plus éloignées des organes respiratoires et produisent un effet maximal.

Lors de l'utilisation d'inhalateurs, le patient ne doit en aucun cas installer une seule dose du médicament. Ceci est fait par le médecin traitant qui, tout en surveillant la santé du patient, peut réduire ou augmenter la dose. Ainsi, la réalisation de l'effet thérapeutique souhaité.

Le patient doit pouvoir utiliser correctement l'inhalateur. Si l'état s'aggrave après la prise du médicament, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est possible que vous deviez remplacer le médicament.

Asthme bronchique, traitement des remèdes populaires

Dans le traitement de l'asthme bronchique, l'utilisation de la médecine traditionnelle est acceptable. Pendant cette période, vous devez manger le moins possible de produits laitiers et de sel.

Les prescriptions suivantes sont recommandées pour le traitement de l'asthme:

  • Décoction d'avoine. Pour un kilogramme de grains d'avoine, vous devez prendre deux litres d'eau. L'avoine devrait être mijotée pendant quatre heures. Le bouillon obtenu est filtré et refroidi. Préparez des feuilles d'aloès en quantité de 400 grammes, émincées. Prenez des parts égales de feuilles de framboise, de bouleau et de thym. Versez cinq cuillères à soupe du mélange dans un demi-litre d'eau, faites bouillir et laissez reposer 10 minutes. Versez l'infusion dans le bouillon à l'avoine et ajoutez de l'aloès, un verre de miel et du vin rouge, 200 g de beurre et 100 g d'alcool médical. Les composants sont soigneusement mélangés et le médicament obtenu est conservé au réfrigérateur. Le médicament est pris sous forme de chaleur, la dose quotidienne est de quatre cuillères à soupe.
  • Pour l'infusion de noix: mélanger 0,5 litre de vodka et 1 kg de noyaux mûrs sans séparations. Pour insister, le mélange est placé dans un endroit sombre pendant une semaine. 30 gouttes du médicament fini sont prises trois fois par jour avant les repas. La teinture est lavée avec du lait chaud.

Il existe d’autres recettes qui aident à appliquer les principales mesures thérapeutiques.

Traitement non médicamenteux de l'asthme bronchique

Le traitement avec des agents non pharmacologiques vise principalement à prévenir la maladie. Dans le même temps, le patient apprend le bon comportement lors des attaques, il explique la nécessité d'appliquer soigneusement les prescriptions médicales.

Il est important d'éliminer les facteurs responsables des crises d'asthme. À cette fin, une étude complète du mode de vie du patient, des maladies qu’il a subies et des médicaments pris est réalisée. Sur la base des données obtenues, il peut être recommandé de changer de profession ou de lieu de résidence.

La relaxation joue un grand rôle. Si, au cours d'une attaque, le patient est dans un état de calme et de détente, cela réduit considérablement sa gravité et empêche tout développement ultérieur. Dans de telles situations, le contrôle de la respiration évite les bronchospasmes lors d'une attaque.

Traitement de l'asthme bronchique chez les enfants

Le contrôle de l'évolution de l'asthme bronchique chez les enfants revêt une importance particulière. Dans ce cas, le traitement appliqué aide à réduire le nombre d'attaques. L’enfant doit comprendre qu’avec l’aide de drogues, il est possible de prévenir les moments désagréables.

Il est maintenant possible de déterminer à l'avance l'attaque imminente avec la vitesse à laquelle l'air des poumons expire. Ceci est fait en utilisant un instrument spécial - débitmètre de pointe. Avec le développement de l'obstruction dans les poumons, une diminution du taux d'air expiré devient perceptible. Pour obtenir une image complète, vous devez vérifier et accumuler les données deux fois par jour pendant une semaine entière. Sur la base de ces données, calculez la vitesse moyenne de l'air expiré. Avec une déviation de la norme, la probabilité d'une attaque.

Le traitement direct, ainsi que chez l'adulte, comprend une thérapie de soutien et un contrôle anti-épileptique. Sous réserve des recommandations du médecin traitant, le pronostic de récupération est favorable. Au fil du temps, il se forme une rémission prolongée qui ne nécessite pas de traitement d'entretien.

Régime de traitement de l'asthme bronchique

Il existe un schéma clair, qui comprend cinq étapes de traitement de la maladie. Chaque étape consiste en un ensemble spécifique de mesures thérapeutiques:

  • À la première étape, le nombre minimum de mesures thérapeutiques est appliqué. Voici assez d'imitante adrénergique à haute vitesse. En cas d'action insuffisante, il y a une transition vers la 2ème étape, où des médicaments supplémentaires sont ajoutés.
  • Pour la plupart des patients, le deuxième stade est utilisé initialement. Si les résultats de l'enquête indiquent qu'il est impossible de suivre l'évolution de la maladie, le traitement commence au 3ème stade.
  • Si le traitement n'a pas produit l'effet souhaité, passez à l'étape suivante. Et au contraire, lorsque les résultats positifs stables sont préservés pendant une longue période et que la maladie est entièrement contrôlée, une transition vers un niveau inférieur est possible.

Le médecin traitant doit déterminer pour le patient le niveau actuel de traitement et le degré de contrôle de l'asthme bronchique. Ainsi, le traitement est effectué en tenant compte des caractéristiques de chaque patient. Même avec le même diagnostic et les mêmes manifestations cliniques, le même médicament peut avoir un effet différent.

Il convient également de rappeler que les médicaments les plus puissants sont utilisés au cinquième stade.

Traitement de l'asthme bronchique

Les principaux objectifs du traitement de l'asthme bronchique incluent la prévention des attaques, la restauration de la conduction aérienne des bronches et la diminution de l'intensité des processus inflammatoires, y compris l'épanchement du liquide intercellulaire. L’élaboration d’un plan de traitement détaillé de l’asthme est réalisée en étroite collaboration avec votre médecin. Le spécialiste prend en compte à la fois la forme de votre maladie et son étiologie, ainsi que la gravité de l’état général. Pour prévenir efficacement les crises d'essoufflement, il est important de prendre des médicaments en temps utile et ayant un pouvoir préventif. Avec le développement d'attaques d'asthme bronchique, vous pouvez avoir besoin d'autres médicaments, une liste de ce que vous pouvez également clarifier avec votre médecin.

Un traitement bien choisi permet d’éviter les crises d’essoufflement sur une longue période, qui peut durer jusqu’à un an. Lors d'une crise épileptique sévère ne provoquant pas de convulsions, les patients devraient être hospitalisés pour de l'oxygène et l'utilisation de médicaments administrés par voie intraveineuse.

Mode de vie et traitement de l'asthme bronchique

Dans le processus de traitement de l'asthme bronchique, votre style de vie joue un rôle important. Vous devez écouter les recommandations suivantes:

  1. Si vous fumez, vous devez cesser de fumer.
  2. Il devrait perdre du poids si vous êtes en surpoids. Le surpoids peut exercer une pression sur les poumons et provoquer des réactions inflammatoires.
  3. Surveillez votre état chaque jour, utilisez un appareil portable qui vous permet d'évaluer le fonctionnement de vos poumons.
  4. Tenez un journal des crises et notez les facteurs qui les ont provoquées.
  5. Autant que possible, essayez d’éviter à l’avenir des situations qui provoquent des crises d’asthme.

Médicaments pour le traitement

Les préparations pour le traitement de l'asthme bronchique sont prescrites pour atteindre deux objectifs différents: arrêter l'attaque d'asphyxie, et également contrôler l'inflammation et réduire les dommages aux poumons pendant une longue période de la maladie.

Médicaments à action rapide pour le traitement de l'asthme bronchique - bronchodilatateurs. Ils éliminent le spasme de l'arbre bronchique lors d'une crise d'asphyxie.

Les médicaments pour le traitement de l'asthme bronchique à courte durée d'action sont les bêta-agonistes. Ces médicaments comprennent:

  • Albuterol (Proventil).
  • Métaprotérénol (Alupent).
  • Pyrbuterol (Maxair).
  • Terbutaline (Brethaire).
  • Levalbuterol (Xopenex).

Parfois, des stéroïdes sont nécessaires pour soulager une crise d'asthme bronchique aiguë. Ils ont un effet thérapeutique pendant plusieurs jours et comprennent:

  • Prednisone
  • Prednisone
  • Méthylprednisolone.
  • Hydrocortisone.

Les médicaments pour le traitement à long terme de l'asthme sont généralement pris tous les jours.

Les corticostéroïdes inhalés réduisent l'inflammation et ont moins d'effets secondaires que les corticostéroïdes oraux. Ils comprennent:

  • la béclaméthasone (Qvar);
  • pulmacort (budésonide);
  • flunisolide (Aerobid);
  • fluticasone (flovent);
  • triamcinolone (Azmacort).

Une classe de médicaments appelés modificateurs de leucotriènes réduit la production de substances inflammatoires appelées leucotriènes, responsables du spasme des voies respiratoires. Ils comprennent:

  • Montelukast (Singulair);
  • zafirlukast (accolate).

Intal et Nedocromil sont des médicaments destinés au traitement de l'asthme bronchique qui, lorsqu'ils sont inhalés, peuvent aider à prévenir les crises d'asthme légères à modérées.

La théophylline aide à dégager les voies respiratoires et à prévenir les symptômes de l’asthme bronchique, en particulier la nuit. Une posologie excessive peut entraîner des effets indésirables graves, il est nécessaire de surveiller les indicateurs de la formule sanguine globale.

Les antihistaminiques sont utilisés pour traiter l’asthme allergique lorsque d’autres médicaments n’aident pas.

Nutrition et compléments nutritionnels dans le traitement

Malgré l'absence d'un régime alimentaire spécialisé dans le traitement de l'asthme, les personnes souffrant d'asthme allergique peuvent également avoir des allergies alimentaires qui aggravent leur état. La correction du régime est nécessaire.

Manger des fruits et des légumes riches en antioxydants peut vous aider à maintenir un poumon et un tissu bronchique en bonne santé. Une alimentation saine vous aidera à obtenir les nutriments nécessaires et à faire face à l'asthme.

Il est recommandé d'utiliser les substances suivantes:

Choline - Cette vitamine peut aider à réduire la gravité et la fréquence des crises d'asthme. Certaines données montrent que des doses plus élevées (3 g par jour pour les adultes) ont un effet rapide, mais vous ne devez pas le prendre sans surveillance médicale.

Magnésium - L'idée d'utiliser le magnésium pour le traitement de l'asthme est liée au fait que les personnes qui développent un asthme bronchique ont souvent de faibles taux de magnésium dans le sang. Le magnésium par voie intraveineuse est utilisé comme aide d'urgence en cas de crise d'asthme.

Huile de poisson - Les résultats obtenus avec l'utilisation d'acides gras oméga-3 (présents dans l'huile de poisson) pour le traitement de l'asthme sont mélangés. Au moins plusieurs études ont montré que l’utilisation d’huile de poisson pouvait réduire l’inflammation et les symptômes chez les enfants et les adultes souffrant d’asthme bronchique. Mais des recherches ont été menées sur un petit nombre de personnes. À fortes doses, l'huile de poisson peut augmenter le risque de saignement.

La quercétine est un type d'antioxydant appelé flavonoïde qui aide à réduire la libération d'histamine et d'autres produits chimiques allergiques ou inflammatoires dans le corps. L'histamine provoque des symptômes d'allergie tels que nez qui coule, yeux larmoyants et démangeaisons. À cet égard, la quercétine a été proposée comme traitement de l'asthme. La quercétine peut interagir avec certains médicaments, par conséquent, consultez votre médecin avant de le prendre.

Vitamine C (1 g par jour) - Des études ont montré que les enfants asthmatiques se sentaient mieux, leur respiration sifflante disparaissant lorsqu'ils suivaient un régime alimentaire riche en fruits C. La vitamine C possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui peuvent vous aider à rester en bonne santé. en général. Certaines études ont montré que la prise de vitamine C (1 g par jour) pouvait aider les voies respiratoires à ne pas respirer.

Les autres suppléments nutritionnels pouvant aider à traiter l'asthme comprennent: la coenzyme Q 10, le lycopène et le bêta-carotène, la vitamine B6 et le potassium. Le dernier oligo-élément doit être prélevé par les personnes utilisées pour le traitement permanent de la théophylline.

Traitement des remèdes populaires

Les méthodes de traitement de l'asthme bronchique comprennent plusieurs domaines. Parmi eux, il convient de noter:

  1. traitement médicamenteux;
  2. prévention des crises;
  3. soins d'urgence en cas d'essoufflement;
  4. traitement sanatorium de l'asthme bronchique;
  5. traitement folklorique.

Le traitement populaire de l'asthme est une combinaison de méthodes comprenant la phytothérapie, l'acupuncture, les exercices de respiration, le durcissement et bien plus encore.

Les herbes doivent être prises avec prudence, sous la direction de votre médecin. Il est possible de recommander à la fois une collection de poitrines prête à l'emploi et une herbe d'origan, du millepertuis, du romarin sauvage. Une décoction de menthe, de camomille pharmaceutique et de plantain aide à éliminer les processus inflammatoires de l’arbre bronchique.

Certaines études préliminaires ont montré que l'acupuncture peut aider à réduire les symptômes chez certaines personnes asthmatiques, mais pas dans tous les cas. L'acupuncture doit être utilisée en complément de la médecine traditionnelle dans le traitement de l'asthme et non en remplacement de celle-ci.

Pronostic et complications

Les personnes asthmatiques peuvent mener une vie normale et active. Comme l'asthme est une maladie chronique, elle nécessite une surveillance constante pendant une longue période, ainsi qu'un contact étroit avec votre médecin. La plupart des asthmatiques ont de rares crises d'asthme, séparées par de longues périodes asymptomatiques. Faites attention à votre état émotionnel, évitez le stress et la surcharge psycho-émotionnelle. Mener une vie saine

Asthme bronchique: diagnostic et traitement

À propos de l'article

Pour citation: Ovcharenko S.I. Asthme bronchique: diagnostic et traitement // Cancer du sein. 2002. №17. Pp. 766

MMA nommé d'après I.M. Sechenov

Selon l'OMS, la BA est «une maladie chronique à la base d'un processus inflammatoire des voies respiratoires impliquant divers éléments cellulaires, notamment les mastocytes, les éosinophiles et les lymphocytes T. Chez les personnes prédisposées, ce processus entraîne l'apparition d'une obstruction bronchique généralisée de gravité variable, totalement ou partiellement réversible spontanément ou sous l'effet d'un traitement. Le processus inflammatoire provoque également une augmentation concomitante de la réponse des voies respiratoires sous forme d'obstruction bronchique à divers stimuli externes et internes. "

Le diagnostic de l'asthme repose sur l'analyse des données suivantes:

  • plaintes, symptômes cliniques et antécédents de la maladie;
  • résultats de l'examen physique;
  • données de l'étude de la fonction respiratoire;
  • éosinophilie des expectorations et / ou sécrétion bronchique (caractéristique obligatoire) et éosinophilie sanguine (caractéristique supplémentaire);
  • statut allergologique (schémas 1 à 4).

Si le diagnostic est douteux, des tests de provocation avec de la méthacholine ou de l'histamine sont effectués pour clarifier la présence de BA.

Les approches du traitement des patients atteints de BA sont déterminées par la gravité de la maladie et le stade de la maladie.

La gravité de BA est établie conformément aux dispositions définies par l'Initiative mondiale pour la prévention et le traitement de BA (CB1A, 1998, 2002) et est basée sur les indicateurs suivants:

- le nombre de symptômes nocturnes par mois, semaine, jour;

- le nombre de symptômes quotidiens par semaine, par jour;

- gravité de l'activité physique et des troubles du sommeil;

- volume expiratoire maximal en 1 s (VEMS1) et le débit expiratoire de pointe (PSV), le pourcentage des valeurs appropriées ou les meilleures valeurs du patient;

- variations journalières du PSV et du FEV1.

Classification de l'asthme bronchique par gravité

Lumière épisodique (intermittente)

  • Symptômes à court terme moins d'une fois par semaine.
  • Exacerbations courtes (de plusieurs heures à plusieurs jours).
  • Symptômes nocturnes = 80% de dus.
  • La dispersion des indicateurs PSV 2 fois par mois.
  • PSV et FEV1:> = 80% du dû.
  • La dispersion des indicateurs du PSV est comprise entre 20 et 30%.

Schéma 2. Évaluation de l'examen physique du patient

Schéma 3. L'étude de la fonction respiratoire

Schéma 4. Évaluation du statut allergique

Modéré

  • Symptômes quotidiens.
  • Les exacerbations peuvent limiter l'activité physique et le sommeil.
  • Symptômes nocturnes> 1 fois par semaine.
  • PSV et FEV1: 60–80% du dû.
  • La variation journalière du PSV> 30%.
  • Présence constante de symptômes.
  • Symptômes nocturnes fréquents.
  • Limitation de l'activité physique en raison de symptômes d'asthme.
  • PSV et FEV1: = 30%.

Compte tenu de la gravité de la maladie dans un état stable du patient, le traitement doit être effectué conformément aux recommandations présentées dans GINA (2002, tableaux 1 et 2).

Dans le traitement de l'asthme, on utilise actuellement une approche «graduée», dans laquelle l'intensité du traitement augmente à mesure que la gravité de l'asthme augmente. L'approche par étapes est recommandée en raison du fait qu'il existe une grande variété de sévérité de l'asthme chez différentes personnes et même chez le même patient à différentes périodes. Le but de cette approche est d’atteindre le contrôle de l’asthme avec le moins de médicaments possible. La dose et la fréquence des médicaments augmentent si le cours de l'asthme s'aggrave et diminuent si le cours de l'asthme est bien contrôlé. Ce n'est qu'avec un bon contrôle de l'asthme pendant trois mois qu'il est possible de passer d'une étape à l'autre.

Le traitement des crises d'asthme doit commencer dès que possible. L'algorithme de traitement est présenté dans le schéma 5.

Après le soulagement des crises d'asthme, si des corticostéroïdes systémiques sont prescrits au patient, ils doivent être poursuivis pendant 7 à 14 jours, en association avec des corticostéroïdes par inhalation, dont la dose doit être plus élevée qu'avant l'exacerbation. Assurez-vous de surveiller les mesures de débit de pointe. Une grande attention doit être accordée à l’éducation des patients, à l’acquisition de compétences de maîtrise de soi et de règles de prise de médicaments.

Le patient reste à l'hôpital jusqu'à la fin des symptômes nocturnes de la maladie et jusqu'à ce que les valeurs de PSV atteignent plus de 75%, ce qui est le mieux pour le patient.

À la sortie de l'hôpital, un plan de traitement écrit doit être préparé pour le patient. Le patient est prescrit pour visiter la clinique de la clinique au cours de la première semaine.

En conclusion, il est nécessaire d’attirer l’attention des médecins sur le fait que les recommandations du GINA (2002) indiquent que, à partir du deuxième stade, si l’asthme n’est pas suffisamment contrôlé uniquement par les glucocorticoïdes inhalés, il est nécessaire d’y ajouter 2- agonistes à longue durée d'action. Le principal avantage de la polythérapie est d’augmenter l’efficacité du traitement lors de l’utilisation de glucocorticoïdes inhalés à des doses plus faibles, et la combinaison de ces deux médicaments dans un seul inhalateur facilite l’accomplissement de la prescription du médecin,

Seretid Multidisk et Symbicort Turbuhaler font partie de ces médicaments. Les composants du sérétide sont le xynophoate de salmétérol et le propionate de fluticasone. Le médicament est présenté à différentes doses: 50/100, 50/250, 50/500 mcg, respectivement, salmétérol / fluticasone en une dose par inhalation. Les composants de symbicort sont le budésonide et le fumarate de formotérol à une posologie standard de 160 / 4,5 μg, ce qui permet une administration flexible du médicament (de 1 à 4 inhalations par jour), en fonction de l'état du patient.

Le tableau 2 présente la dose de dipropionate de béclométhasone (BDP) et les doses équivalentes d’autres glucocorticoïdes inhalés.

JMedic.ru

Quels médicaments sont habituellement prescrits pour l'asthme bronchique. Quel est l'algorithme principal maintenant utilisé pour cela: le traitement de l'asthme en fonction du stade de la maladie.
De nos jours, de plus en plus de personnes souffrent d'asthme. À cet égard, les méthodes de traitement et les médicaments utilisés à cet effet subissent des modifications. Certains médicaments disparaissent complètement de la liste standard des ordonnances, alors que d’autres, au contraire, se révèlent efficaces, occupent une place de choix dans les schémas thérapeutiques modernes.

Chaque patient adulte a besoin de savoir quels groupes de médicaments anti-asthmatiques sont actuellement les plus demandés pour pouvoir ajuster correctement la composition de sa trousse de premiers soins à domicile.

Le mécanisme de la maladie

Presque tous les groupes de médicaments utilisés dans l'asthme bronchique ont un effet inhibiteur sur l'un ou l'autre des liens du mécanisme holistique du développement de la maladie. Laissez-nous nous attarder sur ce dernier en détail.

Le diagramme montre les principaux participants à la réaction bronchique dans l'asthme bronchique

À la base de l'apparition des symptômes de la maladie se trouve une obstruction bronchique panachée transitoire, c'est-à-dire un rétrécissement temporaire des différentes parties de l'arbre bronchique, qui se manifeste à des degrés divers.

Tout commence avec le fait que la muqueuse bronchique est affectée par un agent, ce dernier ayant une sensibilité accrue. Cet agent provoque et maintient l'inflammation chronique en elle. Les microvaisseaux de la membrane muqueuse sont remplis de sang, les cellules inflammatoires migrent vers le foyer inflammatoire, notamment:

Dans les mastocytes, les granules sont des médiateurs inflammatoires

Les cellules inflammatoires sécrètent des substances spécifiques, appelées médiateurs de l'inflammation, telles que l'histamine et les leucotriènes. Ces substances conduisent à la présence d'un spasme des cellules musculaires lisses dans les parois des bronches, qui s'accompagne d'un rétrécissement de la lumière de ces dernières. Les médicaments couramment utilisés dans l'asthme bronchique interfèrent avec ce processus.

Système de contrôle des maladies

Dans le monde médical, le concept de contrôle de l’asthme bronchique a récemment été mis au point. Elle suggère que les médicaments soient prescrits en fonction du stade de la maladie. Au total, il y a cinq stades d'asthme bronchique. À chaque nouvelle étape, la trousse de premiers soins du patient contient plus d'un médicament. Si la maladie n'est pas trop dure, le patient est suffisant pour utiliser des médicaments à la demande, c'est-à-dire uniquement pendant l'attaque.

Le facteur décisif pour déterminer l'étendue de la maladie chez les patients adultes est la fréquence et la gravité des crises d'asthme.

  • Le stade I suggère le déroulement dit intermittent de la maladie, autrement dit, l'asthme est appelé épisodique. Cela signifie que les symptômes de la maladie, tels que l'essoufflement, la toux et la respiration sifflante, ressemblant à un sifflet, n'apparaissent pas plus d'une fois par semaine chez un patient. Dans ce cas, les attaques nocturnes ne surviennent pas plus de 2 fois par mois. Entre les attaques, les symptômes de la maladie ne dérangent pas du tout le patient. Les poumons, selon la spirométrie et la picfluométrie, fonctionnent normalement.
  • Le stade II correspond à un asthme persistant léger. Cela signifie que les symptômes de la maladie dépassent le patient 1 fois par semaine ou même plus souvent, mais pas tous les jours. Les attaques nocturnes se produisent plus souvent que 2 fois par mois. Lors d'une exacerbation, l'activité habituelle du patient peut être perturbée. Ces pics de fluométrie sont tels qu’ils indiquent une certaine augmentation de la sensibilité des bronches du patient.
  • Le stade III correspond à un asthme persistant modéré. Cela signifie que le patient note tous les jours les symptômes de la maladie et que les exacerbations perturbent considérablement son activité et son repos habituels. Les attaques nocturnes se produisent plus d'une fois par semaine. En règle générale, le patient ne peut pas faire même une journée au moins sans médicaments à action brève.
  • Le stade IV correspond à un asthme persistant sévère. Cela signifie que les symptômes accompagnent le patient tous les jours de la journée. La maladie impose de sérieuses restrictions à l'activité habituelle du patient. Selon la spirométrie, tous les indicateurs sont généralement réduits de manière significative et représentent moins de 60% du délai, c'est-à-dire normal pour une personne présentant les mêmes paramètres qu'un patient particulier.
  • Étape v Elle se caractérise par des exacerbations extrêmement fréquentes et de graves déviations. Les crises se produisent souvent comme si, sans raison apparente, plus d'une fois par jour. Le patient a besoin d'un traitement d'entretien actif.

Vue d'ensemble des principaux groupes de médicaments

Les médicaments couramment utilisés pour l'asthme ont des mécanismes d'action, des degrés d'efficacité et des indications immédiates pour l'administration. Considérez les outils de base qui devraient être présentés trousse de premiers soins de l'asthme.

Les bronchodilatateurs unissent sous leur nom tous ces outils qui élargissent la lumière des bronches et éliminent le bronchospasme. Ceux-ci comprennent les médicaments suivants:

    • Рен-adrenomimetics à courte durée d'action.
      Stimuler les récepteurs médiateurs de l'adrénaline et de la noradrénaline. Habituellement administré par inhalation. Ils ont un effet bronchodilatateur. Les exemples sont le salbutamol, le fénotérol.
    • Рен-adrenomimetics à longue durée d'action.
      Inhalé également administré. Les exemples sont le formotérol, le salmétérol. Appliqué comme thérapie de base, c'est-à-dire constamment.
    • Cholinolytiques ou bloqueurs M-cholinergiques.
      Les cholinolytiques sont des bronchodilatateurs qui interfèrent avec l’interaction du médiateur acétylcholine avec ses récepteurs. Les anticholinergiques sont également prescrits pour réduire les spasmes des muscles bronchiques.
      Les cholinolytiques peuvent être présentés à titre d'exemple du bromure d'ipratropium (Spiriva), car il s'agit du médicament le plus fréquemment prescrit parmi ce dernier.
    • Préparations de xanthines ou de théophylline.
      Les xanthines sont des bronchodilatateurs qui sont des dérivés de la xanthine.
  • GKS
    Glucocorticoïdes. Les médicaments de ce groupe sont des substances de nature hormonale. Ils sont anti-inflammatoires. Ils ont également des effets antiallergiques et anti-œdèmes sur la muqueuse bronchique. Le GCS peut être inhalé, c'est-à-dire reçu par le patient par inhalation. Ceux-ci incluent le béclométhasone, le budésonide et le fluticasone.

Cependant, généralement avec un cours sévère de la maladie, les corticostéroïdes sont introduits dans le système systémique du patient. Les corticostéroïdes systémiques incluent la prednisone, la dexaméthasone.

  • Stabilisateurs de la membrane des mastocytes.

Acide cromoglicique

Les médicaments de ce groupe sont également anti-inflammatoires. Ils affectent les mastocytes qui participent activement aux réactions inflammatoires. Les stabilisants membranaires des mastocytes sont des médicaments tels que l'acide cromoglycique, le nédocromil.

  • Antagonistes des récepteurs de leucotriènes.

Les leucotriènes sont des médiateurs inflammatoires et les agents anti-leucotriènes ont des effets anti-inflammatoires. Les médicaments de ce groupe comprennent le zafirlukast et le montelukast (singulier).

  • Anticorps monoclonaux dirigés contre l’immunoglobuline E.

Les préparations d'anticorps monoclonaux sont relativement nouvelles. Anticorps spécifiques qui se lient à l’immunoglobuline E et l’éliminent d’une réaction allergique si l’asthme est allergique. Pour pouvoir utiliser de tels agents, il faut prouver le caractère allergique de l'asthme, c'est-à-dire confirmer par une étude supplémentaire du taux d'immunoglobuline E dans le sang du patient.

Produit à l'étranger. En laboratoire, généralement chez la souris.

Les mucolytiques, c'est-à-dire les expectorants, sont très probablement utilisés non pas pour traiter la maladie elle-même, mais pour soulager l'état du patient dans son ensemble. L'asthme bronchi produit beaucoup de mucus vitreux épais, ce qui facilitera sa séparation contribuera évidemment au bien-être et à une respiration plus libre du patient. Les mucolytiques illustrent des médicaments tels que l'acétylcystéine, l'ambroxol.

Traitement de l'asthme à chaque stade de la maladie

Au premier stade de la maladie, le patient n'a besoin que de temps à autre de médicaments pour arrêter l'attaque, qui peut parfois se terminer seule. Pour soulager l'attaque d'une maladie, des Β-adrénomimétiques à action brève, du salbutamol ou du fénotérol sont administrés par inhalation.

Au stade II de la maladie, la trousse de secours du patient devrait déjà contenir une préparation de base. Les médicaments de base sont pris constamment. Ils servent de base de traitement. Ce sont généralement des médicaments anti-inflammatoires qui ont un effet bénéfique sur la muqueuse bronchique, réduisant ainsi son inflammation chronique. Les préparations basiques du stade II sont généralement des agents GCS ou anti-leucotriènes inhalés. La patiente continue également d'utiliser des bronchodilatateurs à courte durée d'action à la demande pour soulager les attaques de la maladie.

Au stade III de la maladie, avec un β-bloquant à courte durée d'action, 2 médicaments de base sont généralement utilisés pour soulager une attaque. Pour obtenir le meilleur effet pour le patient, vous pouvez essayer diverses combinaisons. La combinaison de faibles doses de GCS inhalé et de β-bloquants à longue durée d'action est considérée comme l'une des meilleures. Les GCS par inhalation et les agents anti-leucotriènes sont également bien combinés, comme dans la deuxième étape. De plus, des théophyllines prolongées, à faible dose, peuvent être prescrites, c'est-à-dire des théophyllines à action prolongée. Des médicaments comme le teopek ou le teotard.

Cependant, ces médicaments doivent être soigneusement titrés. Cela signifie qu'ils sont utilisés à partir des doses les plus faibles, pour amener la dose à un niveau adéquat pour un patient particulier. Les théophyllines sont généralement prescrites pour la nuit.

Il est important de rappeler que la plus forte contre-indication à l'utilisation de préparations à base de théophylline est la présence d'une tachyarythmie auriculaire chez le patient.

Les complications dans ce cas peuvent être très graves. Jusqu'à un arrêt cardiaque.

Au stade IV de la maladie, la trousse de premiers soins du patient doit contenir au moins 3 préparations de base. Par exemple, il peut s'agir de représentants du groupe de GCS inhalé, d'un groupe de β-bloquants à action prolongée, ainsi que de médicaments anti-leucotriènes. Certains patients prennent également des théophyllines prolongées la nuit. Les β-bloquants ou anticholinergiques à action brève peuvent toujours être utilisés pour soulager une attaque. Cependant, ces derniers sont moins efficaces.

Au stade V de la maladie, la trousse de premiers soins pour l'asthme est la plus nombreuse et la plus diversifiée. Appliquez toutes sortes de préparations de base. En plus de la GCS inhalée, ils commencent également à utiliser la GCS orale ou systémique, qui peut avoir de nombreux effets secondaires. Les anticorps monoclonaux dirigés contre l’immunoglobuline E peuvent également être utilisés si son taux sanguin élevé et son association avec l’asthme sont prouvés.

Ce que vous devriez aussi savoir

Chaque asthme doit savoir quels avantages, y compris les médicaments gratuits, peuvent lui être donnés en relation avec la maladie.

Bien entendu, les avantages de l'asthme bronchique ne sont pas uniquement liés à la délivrance de médicaments. Il existe également des avantages qui vous permettent d’obtenir un voyage gratuit et un logement partiel. La liste, qui constituent les avantages de l’asthme, est très diverse.

Les avantages du traitement comprennent également les avantages d'obtenir des bons pour des centres de santé. Le patient a la possibilité de subir gratuitement une série de procédures de renforcement, ce qui contribue également à l'évolution plus favorable de sa maladie.

Conclusion

Aujourd'hui, le traitement médicamenteux de l'asthme bronchique a acquis une certaine structure. La pharmacothérapie rationnelle de l'asthme bronchique est le traitement de la maladie, en fonction du stade de la maladie, qui est déterminé lors de l'examen du patient. Les nouvelles normes pour un tel traitement suggèrent des algorithmes assez clairs pour prescrire l'asthme à différents groupes de médicaments. Malgré le fait que l’asthme IV ou même le grade V soit souvent retrouvé chez les patients adultes, il est généralement toujours possible de soulager l’état du patient.

Pratiquement tous les patients adultes ont droit à des prestations en raison de la maladie. La composition de ces avantages est déterminée par les lois applicables. Il est important que les patients puissent obtenir des médicaments gratuitement. Quels médicaments peuvent être obtenus, vous devez demander à votre médecin, car les médicaments sont généralement délivrés sur la base d'un établissement médical.

Caractéristiques du traitement de l'asthme bronchique chez l'adulte

L'asthme bronchique est traduit du grec comme "essoufflement, respiration lourde". Il s'agit d'une inflammation des voies respiratoires de nature non infectieuse. Chaque année, le nombre d'asthmatiques augmente et aucun moyen efficace de guérir complètement la pathologie n'a été trouvé. Cependant, le traitement de l'asthme bronchique chez l'adulte est en mesure d'arrêter efficacement les crises d'asthme en combinant un traitement médicamenteux avec des méthodes supplémentaires.

Principes de thérapie

Au cours du diagnostic, les spécialistes déterminent la gravité de l'asthme bronchique, déterminant le traitement individuel à partir des données obtenues. En fonction des symptômes et du traitement, la maladie présente plusieurs degrés:

  • légère - crises d'asthme au maximum deux fois par mois, ne nécessitant pas de traitement ou faisant l'objet d'une petite quantité de médicaments;
  • Suffisamment prononcés épisodes de suffocation et de palpitations, des inhalations bronchodilatatrices sont nécessaires pour soulager les symptômes;
  • sévère - les attaques fréquentes, une semaine plus de trois fois, nécessitent un traitement immédiat.

Le traitement de la maladie ne doit pas se limiter à l’utilisation de médicaments qui contribuent à l’extension des bronches. Une approche intégrée implique l'utilisation de:

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • immunostimulants;
  • moyens de contrôler l'évolution de la maladie;
  • méthodes d'assistance.

Le diagnostic de l'asthme aide à identifier les maladies associées (emphysème, silicose).

Traitement médicamenteux

Le traitement de la pathologie est effectué sous la supervision d'un spécialiste qui détermine la tactique consistant à traiter un patient en particulier. Divers schémas thérapeutiques pour l'asthme reposent généralement sur l'utilisation de:

  • glucocorticoïdes - contrer l'inflammation. Inhalation plus efficace, éliminant rapidement les lésions des bronches;
  • bêta-agonistes et M-cholinolytiques, au besoin (action rapide) - facilitent instantanément les crises d'asthme en élargissant les bronches. Contribuer à l'élimination de l'œdème bronchique;
  • Les bêta-agonistes à long terme contrôlent l'évolution de la maladie. Pendant longtemps, ils sont capables d'étendre les bronches;
  • anticorps responsables du développement de réactions allergiques - pris dans les formes pathologiques allergiques et en l'absence d'effet de l'hormonothérapie;
  • Cromon - supprime l'inflammation dans les bronches. Utilisé pour l'asthme léger à modéré;
    immunostimulants.

L'asthme a des périodes d'exacerbation et de rémission. Une exacerbation peut survenir en quelques jours, voire quelques semaines, ou être unique. Lorsque le patient est en rémission, il se sent mieux et les symptômes d'asthme ne le dérangent pas.

Nuances de thérapie

La plupart des médicaments anti-asthmatiques peuvent provoquer des complications graves que seule leur association individuelle peut minimiser. Le traitement des crises d'asthme est basé sur le principe pathogénétique. Cela implique l'utilisation obligatoire de produits capables non seulement d'éliminer les symptômes asthmatiques, mais également de prévenir leurs rechutes. Lors de l'utilisation d'adrénomimétiques seuls, ce qui contribue à l'asphyxie, une adaptation des récepteurs à leur action peut se développer. L'effet de l'utilisation des fonds diminuera et finira par ne plus rien avoir.

Le plan de traitement au cours de la maladie, les médecins peuvent ajuster, en fonction de la gravité de ses manifestations. Atteindre un maximum de résultats peut être atteint avec un traitement par étapes. Elle implique l’accélération des interventions thérapeutiques lorsque les signes asthmatiques augmentent. La réduction de la gravité des symptômes, qui dure trois mois ou plus, est la raison du transfert du patient au stade inférieur de la thérapie et de l'abolition des médicaments. La tâche principale de la technique est une rémission à long terme avec un nombre minimal d'attaques d'asthme ou leur absence complète.

Le traitement de l'asthme bronchique en dehors de l'hôpital nécessite le suivi obligatoire du médecin, notamment:

  • respect des doses de bronchodilatateurs;
  • exclusion des allergènes (fumée de tabac, poils d'animaux, poussière) et de l'inflammation des organes respiratoires;
  • prévenir l'activité physique excessive.

Soulager une crise d'asthme

Pour aider le patient à étouffer, il est urgent de:

  • se débarrasser des allergènes (y compris non évidentes);
  • déposez-le et fournissez un accès à l'air frais (en aucun cas il ne fait froid);
  • exposer le cou et le sternum;
  • laissez-le entrer une ou deux fois par l'inhalateur (nébuliseur);
  • en l'absence de soulagement après 10-15 minutes, inhalation à nouveau;
  • s'il est impossible d'arrêter d'étouffer, appelez les soins d'urgence.

La méthode la plus efficace dans le traitement de l'asthme est considérée comme l'utilisation d'un nébuliseur.

L'utilisation de la médecine traditionnelle

Les partisans du traitement avec des remèdes populaires sont convaincus qu'en cas d'asthme bronchique, l'état du patient s'améliore considérablement après un "nettoyage" en profondeur du corps. Dans le même temps, il est important non seulement d'éliminer toutes sortes de substances toxiques, mais également de dégager les voies respiratoires des cellules mortes «éventées» de l'épithélium muqueux. Pour "rétablir l'ordre" dans le corps, utilisez souvent la racine de gingembre. En outre, lorsqu’on étouffe un adulte, il est recommandé d’utiliser d’autres «grand-mères»:

  1. Noix (1 kg) versez un demi-litre de vodka. Laissez-le reposer pendant sept jours. Buvez 30 gouttes trois fois par jour;
  2. Ail (100 g) et miel (550 g) versez un demi-litre de vodka. Cuire pendant 30 minutes. Prenez une cuillère à soupe trois fois par jour;
  3. Une cuillère à café d'absinthe versez un verre d'eau bouillante, laissez infuser 30 minutes. Buvez une cuillère à soupe une demi-heure avant les repas trois fois par jour.
  4. Graines Datura verser de l'alcool dans le rapport de 1: 5. Laissez-le reposer pendant un jour. Diluer deux gouttes d'infusion dans trois cuillères à soupe d'eau, utiliser 3 à 5 fois par jour;
  5. Grains d'avoine (0,5 kg) versez de l'eau (1 l). Deux heures pour laisser mijoter au four à 50 degrés. Strain. Ajoutez 50 g de cognac et de miel. Faire bouillir. Boire 2-3 fois par jour.

Lors des crises d'asthme, les inhalations avec de l'huile d'eucalyptus et du bouillon, des compresses de graisse de porc (intérieur) ont été bien recommandées. Efficacité prouvée dans le traitement de l'asthme:

Il est nécessaire d'être traité par tous les moyens de l'asthme, après avoir consulté le médecin.

Alimentation et nutrition

Un régime alimentaire spécial aide à réduire la gravité des symptômes d'asthme. Manger devrait être souvent en petites portions. Le patient doit boire plus d'un litre d'eau pure chaque jour. Les produits allergènes (chocolat, noix, agrumes) du régime alimentaire doivent être exclus. Dans le menu des asthmatiques, il est proposé d'inclure davantage de légumes et de fruits, de céréales, de viandes et de poissons allégés.

Les aliments destinés à l'alimentation asthmatique doivent contenir des protéines d'origine végétale. Les aliments gras de l'alimentation doivent être éliminés. Vous devez porter une attention particulière au contenu des plats préparés. L'utilisation d'extraits de goût, de colorants et d'autres produits chimiques n'est pas autorisée. Il est utile d’organiser des journées de jeûne, par exemple sur le sarrasin, le riz, les pommes ou le kéfir. Le "déchargement" aide à restaurer le microenvironnement de la membrane muqueuse des bronches et augmente la résistance du corps.

Les médicaments de base sont utilisés de préférence un quart d'heure après l'inhalation. Les hormones piégées dans les bronches dilatées améliorent la qualité du traitement.

Prévention des maladies

La principale composante de la prévention de l'asthme bronchique est son effet sur les foyers d'infection chroniques. Le traitement doit être accompagné de physiothérapie (y compris la spéléothérapie), de massages et de soins de spa. Le choix du lieu de résidence joue un rôle important dans la prévention primaire de l'asthme. Des conditions environnementales acceptables sont nécessaires dans un climat sec et chaud. En outre, les asthmatiques (en particulier ceux qui ont une prédisposition génétique à la maladie) sont recommandés:

  • bien manger;
  • abandonner les tapis et ouvrir les étagères à l'intérieur, coussins et matelas en plumes, tissus pour la sieste;
  • faire systématiquement le nettoyage humide;
  • limiter l'utilisation de parfums et de produits cosmétiques odorants;
  • changez de litière fréquemment, en la lavant dans l'eau la plus chaude possible;
  • limiter les promenades pendant la période de floraison active des plantes;
  • portez toujours votre inhalateur et utilisez-le correctement;
  • prenez régulièrement les médicaments prescrits par votre médecin;
  • mesurer constamment le débit de pointe, tenir un journal avec les mesures;
  • éviter les surtensions émotionnelles et physiques;
  • refuser de visiter des lieux avec de l'air pollué;
  • mener une vie saine.

Des médicaments bien choisis et la régularité de leur utilisation peuvent aider les asthmatiques à oublier les crises d’essoufflement pendant de nombreuses années. Mais la grande majorité des médicaments anti-asthmatiques combattent les symptômes et non la cause de la maladie. Traitement primaire, utilisation raisonnable du sida et prophylaxie - il s’agit de trois piliers, mais qui devraient être utilisés pour le traitement de l’asthme bronchique.

Médicaments contre l'asthme

L'asthme bronchique est une pathologie chronique dont le développement peut être déclenché par divers facteurs, tant externes qu'internes. Les personnes chez qui on a diagnostiqué cette maladie devraient suivre un traitement complet afin d’éliminer les symptômes qui l’accompagnent. Tout médicament pour l'asthme bronchique ne doit être prescrit que par un spécialiste étroit, qui a subi un diagnostic complet et a identifié la cause de l'apparition de cette pathologie.

Méthodes de traitement

Chaque spécialiste du traitement de l'asthme bronchique utilise divers médicaments, en particulier des médicaments de nouvelle génération qui n'ont pas d'effets secondaires trop graves, sont plus efficaces et mieux tolérés par les patients. Pour chaque patient, un allergologue choisit individuellement un schéma thérapeutique comprenant non seulement des comprimés pour l'asthme, mais également des médicaments à usage externe.

Les experts adhèrent aux principes suivants dans le traitement de l’asthme bronchique:

  1. L'élimination la plus rapide possible des symptômes accompagnant l'état pathologique.
  2. Prévention des crises.
  3. Assister le patient dans la normalisation des fonctions respiratoires.
  4. Minimiser le nombre de médicaments à prendre pour normaliser la maladie.
  5. Mise en œuvre rapide de mesures préventives visant à prévenir les rechutes.

Drogues de base d'asthme

Un tel groupe de médicaments est utilisé quotidiennement par les patients afin de soulager les symptômes associés à l'asthme bronchique et de prévenir de nouvelles attaques. Grâce à la thérapie de base, les patients ressentent un soulagement important.

Les médicaments de base qui peuvent arrêter les processus inflammatoires, éliminer les poches et autres manifestations allergiques incluent:

  1. Inhalateurs.
  2. Antihistaminiques.
  3. Bronchodilatateurs.
  4. Corticostéroïdes.
  5. Médicaments anti-leucotriènes.
  6. Théophyllines qui ont un effet thérapeutique long.
  7. Cromons.

Groupe anticholinergique

Ces médicaments entraînent un grand nombre d'effets secondaires et sont donc principalement utilisés pour soulager les crises d'asthme aiguës. Les experts prescrivent les médicaments suivants aux patients pendant la période d'exacerbation:

  1. Ammonium, non adsorbable, quaternaire.
  2. "Sulfate d'atropine".

Groupe de médicaments hormonaux

Les asthmatiques prescrivent souvent les médicaments suivants, notamment des hormones:

  1. Bécotide, Ingakort, Berotek, Salbutamol.
  2. "Intal", "Aldetsin", "Tayled", "Beklazon".
  3. "Pulmicort", "Budésonide".

Groupe Cromon

Ces médicaments sont prescrits aux patients qui ont développé des processus inflammatoires sur fond d’asthme bronchique. Les composants qu'ils contiennent peuvent inhiber le processus de production de mastocytes, ce qui réduit la taille des bronches et provoque une inflammation. Ils ne participent pas au soulagement des crises d'asthme et ne sont pas utilisés dans le traitement d'enfants de moins de six ans.

Les médicaments suivants sont prescrits aux asthmatiques du groupe Cromon:

  1. "Intal".
  2. "Nedokromil".
  3. Kétoprofène.
  4. "Ketotifen".
  5. Kromglikat ou Nedokromil sodique.
  6. Tayled.
  7. "Kromgeksal."
  8. "Cromolin".

Groupe de médicaments non hormonaux

Lors d'un traitement complexe de l'asthme bronchique, les médecins prescrivent des médicaments non hormonaux aux patients, par exemple des comprimés:

Groupe de médicaments anti-leucotriènes

Ces médicaments sont utilisés dans les processus inflammatoires accompagnés de spasmes dans les bronches. Les experts prescrivent aux patients asthmatiques les types de médicaments suivants en tant que thérapie supplémentaire (ils peuvent être utilisés pour soulager les crises d'asthme chez les enfants):

  1. Comprimés "Formotérol".
  2. Comprimés "Zafirlukast."
  3. Comprimés "Salmeterol".
  4. Comprimés "Montelukast."

Groupe de glucocorticoïdes systémiques

Lors d'un traitement complexe de l'asthme bronchique, les experts prescrivent de tels médicaments à des patients dans de très rares cas, car ils ont de nombreux effets secondaires. Chaque médicament pour l'asthme de ce groupe peut avoir un puissant effet antihistaminique et anti-inflammatoire. Les composants qu'ils contiennent inhibent le processus de production d'expectorations et réduisent au maximum la sensibilité aux allergènes.

Ce groupe de médicaments comprend:

  1. Injections et comprimés Métipréda, Dexaméthasone, Celeston, Prednisolone.
  2. Inhalations de Pulmicort, Beclazon, Budésonide, Aldecine.

Groupe bêta-2-adrénergique

Les médicaments utilisés par les experts pour soulager les crises d'asthme, en particulier l'asphyxie, sont généralement utilisés par les experts. Ils sont capables de soulager l'inflammation et de neutraliser les spasmes dans les bronches. Les patients sont encouragés à utiliser (une liste complète des patients peut être obtenue auprès du médecin traitant):

Expectorants de groupe

Si une personne a une exacerbation de pathologie, alors ses voies bronchiques sont remplies de masses qui ont une consistance épaisse, qui empêchent les processus respiratoires normaux. Dans ce cas, les médecins prescrivent des médicaments capables d'éliminer rapidement et efficacement les expectorations:

L'inhalation

Lors du traitement de l'asthme bronchique, on utilise souvent des dispositifs spéciaux destinés à être inhalés:

  1. Inhalateur - un appareil qui a une taille compacte. Presque tous les asthmatiques le portent avec eux, car on peut rapidement arrêter une attaque. Avant d'activer l'inhalateur, il est nécessaire de le retourner afin que l'embout buccal se trouve au fond. Son patient doit insérer dans la cavité buccale et ensuite appuyer sur la valve spéciale, le médicament est dosé. Dès que le médicament pénètre dans le système respiratoire du patient, une crise d'asthme est arrêtée.
  2. L'entretoise est une chambre spéciale qui doit être mise sur un ballon avec un aérosol médicamenteux avant utilisation. Le patient doit d’abord injecter le médicament dans l’entretoise, puis prendre une profonde respiration. Si nécessaire, le patient peut mettre un masque sur la caméra à travers lequel le médicament sera inhalé.

Groupe de médicaments par inhalation

Actuellement, le soulagement des crises d'asthme par inhalation est considéré comme la méthode thérapeutique la plus efficace. Cela est dû au fait que, immédiatement après l'inhalation, tous les composants thérapeutiques pénètrent directement dans le système respiratoire, ce qui entraîne un effet thérapeutique meilleur et plus rapide. Pour les asthmatiques, c’est la rapidité des premiers secours qui est extrêmement importante car, en l’absence de tels soins, tout peut se terminer fatalement pour eux.

De nombreux spécialistes prescrivent à leurs patients des inhalations au cours desquelles ils doivent prendre des médicaments appartenant au groupe des glucocorticoïdes. Un tel choix est dû au fait que les composants présents dans les médicaments peuvent avoir un effet positif sur les muqueuses du système respiratoire, par le biais de l’adrénaline. L'utilisation la plus couramment recommandée est:

Les spécialistes de ce groupe participent activement au traitement des crises aiguës d'asthme bronchique. En raison du fait que le médicament est administré au patient, sous forme d'inhalation, la possibilité d'un surdosage est exclue. De cette façon, les enfants et les asthmatiques qui n'ont pas encore 3 ans peuvent suivre un traitement.

Lors du traitement de jeunes patients, les médecins doivent déterminer plus précisément la posologie et surveiller l'évolution du traitement. Les spécialistes peuvent prescrire aux bébés le même groupe de médicaments que les patients adultes. Leur tâche consiste à arrêter l'inflammation et à éliminer les symptômes asthmatiques. Malgré le fait que l'asthme bronchique est une pathologie incurable, grâce à des schémas thérapeutiques bien choisis, les patients peuvent améliorer de manière significative leur état et transférer la maladie dans un état de rémission persistante.