Brûlure à la poitrine en toussant

Il n'y a guère de personne sur terre qui n'ait pas toussé au moins une fois. Ce phénomène ne surprend personne, mais que faire si la toux commence à acquérir un caractère paroxystique, et lors d'une attaque, il y a une douleur dans le sternum.

Lorsque vous toussez, des crises convulsives apparaissent très souvent à la poitrine. La tâche principale est de déterminer à temps les perturbations dans le fonctionnement de certains organes.

Les crises de toux sont accompagnées de douleur.

Si la cause de la toux est un rhume, le patient présente un mal de gorge, des bronches. Mais dans certains cas, la toux peut être accompagnée d'une sensation de gêne dans la poitrine. La douleur, les brûlures et autres moments négatifs dans le sternum inquiètent le patient, l'effraient et le forcent à consulter un médecin.

Lorsque vous toussez, vous pouvez avoir l’impression qu’il se met à cuire dans la poitrine, il est parfois difficile d’inspirer et d’exhaler régulièrement, tout mouvement causant de la douleur.

Raisons

Quel pourrait être le déclencheur d'un tel phénomène? Causes de douleur thoracique:

  1. Toutes sortes de lésions traumatiques. S'il y a des blessures aux côtes ou à la poitrine, la conséquence naturelle de ce processus est une douleur aux côtes lorsque vous toussez. Le soulagement pour le patient n'apporte que la position couchée sur le côté affecté. Il n'est pas surprenant qu'une toux sèche et certaines actions provoquent un grand inconfort.
  2. Maladies de la colonne vertébrale. La périodicité et l'apparition de sensations désagréables sont caractéristiques de la péricardite sèche, dans laquelle le moindre mouvement fait souffrir le patient, lorsque vous expirez et inspirez, vous avez mal à la poitrine.
  3. La présence de processus inflammatoires graves lorsque la membrane recouvrant la partie interne du thorax et des poumons est affectée.
  4. Maladies catarrhales et virales. Les maladies respiratoires aiguës, la grippe entraînent une inflammation de la trachée et, par conséquent, le patient ressent une douleur à la poitrine lorsqu'il tousse.
  5. Inflammation bronchique, qui peut souvent provoquer une sensation de brûlure dans la poitrine.
  6. Névralgie entre les côtes. Les récepteurs affectés des cellules nerveuses réagissent de manière aiguë à tout mouvement, y compris à la toux.
  7. Tuberculose L'un des symptômes caractéristiques de cette maladie est la douleur aux poumons lors de la toux.
  8. Coliques dans les reins. La douleur sous-costale et scapulaire augmente avec la toux et donne au sternum.
  9. Ostéochondrose.
  10. L'accumulation d'air dans la zone pleurale (pneumothorax). Cette maladie est difficile - avec la présence de douleur dans le sternum, une sensation de brûlure.
  11. Tumeurs malignes. Les maladies oncologiques sont des provocateurs de toux persistante, accompagnées de difficultés respiratoires et de douleurs au site de la tumeur.
  12. Une surcharge des muscles pectoraux peut entraîner des sensations négatives dans la région de la poitrine.

Brûlure à la poitrine en toussant

La toux est un symptôme courant qui indique des processus inflammatoires dans les organes respiratoires ou une irritation de la muqueuse respiratoire provoquée par des facteurs externes ou internes. La toux n'est pas le seul symptôme qui peut tourmenter une personne. Parfois, en plus de lui, il y a une sensation de brûlure dans la poitrine lorsque la toux, qui doit toujours alerter la personne, devient une raison pour rechercher un médecin.

Toux thoracique brûlante et douloureuse - causes

Une sensation de brûlure dans la poitrine lors de la toux peut apparaître à tout moment, provoquant des sensations désagréables, parfois une douleur, un essoufflement. Il est nécessaire de fournir immédiatement une assistance au patient.

Qu'est-ce qui mène à un phénomène aussi négatif qu'une sensation de brûlure à la poitrine en toussant? Les causes de ce phénomène peuvent être:

  1. Blessure possible dans les côtes. Il y a une pression sur les bronches et les poumons, la personne commence à tousser et à haleter. Cela devient plus facile seulement quand le corps est situé du côté blessé.
  2. La bronchite, en tant que maladie infectieuse qui se produit lorsque les virus pénètrent dans les voies respiratoires.
  3. Dans les maladies de la colonne vertébrale, il existe également une compression des voies respiratoires, accompagnée de douleur et d'une sensation de brûlure à la poitrine due à une toux hystérique.
  4. Brûlure causée par des maladies des voies respiratoires associées au SRAS, à la grippe, à la pharyngite, à la trachéite, etc.
  5. En présence d'un processus inflammatoire, lorsque la membrane entre la poitrine et les poumons est affectée.
  6. Pathologies cardiaques et vasculaires, au cours desquelles des attaques de toux aggravées.
  7. Névralgie intercostale. Même avec une inspiration normale, la douleur est ressentie et la toux provoque une sensation de brûlure dans la poitrine.
  8. Dans la tuberculose, les douleurs thoraciques sont courantes.
  9. Ostéochondrose et hernie vertébrale.
  10. Avec l'accumulation de liquide dans la zone de la plèvre (pleurésie, pneumothorax), une douleur et une sensation de brûlure apparaissent.
  11. Maladies oncologiques des voies respiratoires, lorsque la tumeur ferme les canaux principaux et provoque une douleur constante.
  12. La surcharge physique des muscles pectoraux affecte également négativement l’état général du syndrome de la toux.

Les causes de brûlure à la poitrine peuvent être des maladies de tout organe situé dans cette zone: cœur, poumons, bronches, œsophage, etc. Des conclusions hâtives ne peuvent être faites. L'autotraitement pour de tels symptômes est également strictement interdit.

Vous serez intéressé par l'article - Comment traiter la toux, les douleurs thoraciques et la fièvre?

Localisation de la douleur dans le sternum

Pour établir le bon diagnostic en cas de toux et de brûlure à la poitrine, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi afin d'éliminer les pathologies graves.

Bon à savoir - Quelles sont les causes de la douleur du côté droit lorsque vous toussez?

Le médecin examine soigneusement le patient en écoutant ses plaintes. À l'examen, il est nécessaire de déterminer où se trouve la douleur, à droite ou à gauche. De tels moments sont très importants dans une enquête complète.

La toux peut provoquer une sensation de brûlure à la poitrine, ainsi qu'une conséquence d'une autre maladie. Il est beaucoup plus facile de découvrir la cause lorsque la douleur est localisée à un certain endroit. Les points douloureux peuvent être diagnostiqués sur un équipement spécial (rayons X, ultrasons, etc.) afin de réaliser des tests de laboratoire.

Diagnostic et signes cliniques

Le patient doit surveiller l'évolution de la maladie de manière à pouvoir lui dire, lors de ses visites chez le médecin, ce qui le tourmente: toux sèche, sensation de brûlure à la poitrine ou démangeaisons aux poumons, autres symptômes.

Si les patients se plaignent d'une sensation de brûlure au niveau du sternum au centre, les raisons ne doivent être clarifiées qu'à l'aide de méthodes de diagnostic:

  • examen fluorographique;
  • numération globulaire complète;
  • IRM du thorax;
  • électrocardiogramme;
  • test tuberculinique (pour suspicion de pneumonie);
  • ponction pulmonaire pour éliminer complètement le cancer.

Que faire si on tousse la poitrine

Les accès de toux, accompagnés de douleur et de sensation de brûlure à la poitrine, devraient poser des questions au patient et à sa famille. Il est préférable de ne pas traiter ces symptômes vous-même, mais de consulter un médecin pour un examen approfondi.

Pour les premiers secours, les préparations contre la toux et beaucoup de boissons chaudes sont préférables (les décoctions d’herbes sont préférables). Si une personne a des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures, du système cardiovasculaire, du tractus gastro-intestinal, elle devrait savoir quels sont les symptômes de ces maladies. Prenez immédiatement les médicaments qui élimineront le premier stade de la douleur et ne feront pas de mal. Par exemple, des gouttes de valériane, menthe poivrée, aspirine, analgine. Sur cette liste de médicaments se termine et commence un traitement médical prescrit par un médecin.

Voir aussi - Pourrait-il y avoir une toux causée par un climatiseur?

Quand voir un docteur

Avec le rhume, l'apparition de fièvre, de maux de gorge et de toux, une sensation de brûlure à la poitrine peuvent être une conséquence de l'état général du patient. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour écarter toute complication grave. Tout d’abord, avec ces symptômes, vous devriez contacter le thérapeute, le pneumologue, le cardiologue, l’oncologue. Mais il est préférable de commencer le diagnostic par une visite chez le médecin de famille.

Si un enfant est malade, il doit être examiné dans les meilleurs délais par un pédiatre. Dans le corps de l'enfant, tous les processus se produisent beaucoup plus rapidement que chez l'adulte. Par conséquent, il est important d'arrêter le développement de la maladie au tout début.

En cas d'urgence (une personne suffoque de toux ou de douleur intense), vous devez appeler une ambulance. Les spécialistes élimineront les syndromes douloureux et conduiront le patient à la clinique pour un examen.

Méthodes de traitement

Le médecin choisit un certain nombre de médicaments et de remèdes populaires pour le diagnostic final.

  • Si les infections virales sont à l'origine de douleurs et de brûlures à la poitrine, des médicaments antiviraux ainsi que des médicaments antitussifs (sirops, médicaments, comprimés) sont prescrits.
  • Les névralgies, les myosites et autres inflammations du tissu musculaire, des articulations, des vertèbres, des gels, des pommades et des crèmes, ainsi que des compresses chauffantes sont prescrits. Les exercices thérapeutiques et les massages aident dans de tels cas.
  • En cas de maladie cardiovasculaire, outre la toux, il est nécessaire de traiter le cœur en prenant des médicaments prescrits par un médecin.
  • Les maladies oncologiques nécessiteront une chimiothérapie spéciale.

Quel que soit le diagnostic, il est nécessaire de traiter la toux, principal symptôme ou conséquence d'une maladie chronique. En prenant des médicaments, n'abandonnez pas les décoctions de guérison des herbes, teintures et autres recettes populaires.

Quels sont les symptômes dangereux

La douleur et la sensation de brûlure dans la poitrine provoquées par une toux sèche peuvent entraîner des complications. Les expectorations commencent à se libérer du sang, la respiration est perturbée, la fièvre ne diminue pas. Retarder le traitement ne peut pas être. L'automédication n'aura aucun effet si le diagnostic final n'est pas établi. Seul un examen complet en milieu clinique, des recommandations et la prescription d'un traitement médicamenteux complexe permettront au patient de sortir d'un état grave.

Si vous ne savez pas comment traiter une toux pour Enalapril, lisez cet article avec une comparaison détaillée.

Recommandations pour le traitement et la prévention

Des symptômes de brûlure et de douleur thoracique au moment d'une attaque de toux sèche, un traitement spécial est prescrit. Pour cela, un diagnostic approfondi du patient. Pour réduire le risque de maladie ou faciliter son évolution, vous devez:

  • prendre des préparations vitaminées et des aliments vitaminés;
  • ne pas trop refroidir pendant la saison froide;
  • surveiller la propreté et l'ordre dans la pièce, aérer la pièce;
  • faire du sport, de la marche, de la gymnastique médicale;
  • évitez les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool, etc.).

Prendre des mesures préventives et un traitement approprié vous permet de vaincre la maladie dans les plus brefs délais. Grâce à cette approche, il n'y aura pas de complications dans le corps. Bientôt, le patient oubliera pour toujours la toux débilitante, la douleur et la sensation de brûlure dans la poitrine.

Toux brûlante dans la poitrine.

Accueil »Toux» Lorsque vous toussez, brûlure à la poitrine

Brûlure, douleur à la poitrine: au centre, à gauche, à droite, les raisons de quoi faire

Les symptômes tels que la douleur et la sensation de brûlure à la poitrine sont plutôt effrayants. Après tout, nous savons tous qu’il existe un cœur dont les maladies sont dangereuses. Mais il y a d'autres organes: gros vaisseaux, poumons, œsophage. En outre, les parois de la poitrine sont constituées d'os, de muscles et de ligaments. Chez la femme, les glandes mammaires sont abondamment pénétrées par les fibres nerveuses. Tous ces organes peuvent faire mal.

Afin de différencier la douleur «terrible» de la douleur «non terrible», nous proposons l'algorithme suivant: nous déterminons d'abord où cela fait mal, puis nous nous concentrons sur des symptômes supplémentaires. Pour certains États, une ambulance est nécessaire pour le transport, pour d'autres, des spécialistes de la polyclinique locale.

Mal à droite

Le syndrome douloureux, localisé dans le côté droit de la poitrine, se fait habituellement sentir:

Maladies du foie et des voies biliaires

Dans ce cas, la douleur est généralement:

  • stupide;
  • paroxystique;
  • ne dépend pas du mouvement du corps;
  • donne à l'omoplate, la moitié du cou, le bras - à droite;
  • a un lien avec l'apport alimentaire: il est amélioré en mangeant gras et frit, c'est pourquoi il y a souvent de l'aversion pour de tels plats.

En même temps, une fleur jaune apparaît sur la langue, une amertume peut se produire dans la bouche. Si une pierre (ou un gonflement) «s'enroule» dans les canaux biliaires, empêchant ainsi le passage de la bile par ses voies naturelles, le blanc des yeux deviendra d'abord jaune, puis la peau. L'urine devient sombre, les matières fécales - la lumière. La même chose peut être observée avec la défaite du foie lui-même avec l'hépatite, l'hépatose ou la cirrhose. Seuls les spécialistes qualifiés peuvent différencier les états: les chirurgiens et les spécialistes des maladies infectieuses (voir également douleur dans l'hypochondre droit, douleur dans l'hypochondre gauche).

Autres maladies du tractus gastro-intestinal

La gastrite, un ulcère de la partie supérieure du tube digestif, les coliques intestinales peuvent également se manifester soit par une douleur, soit par une sensation de brûlure au côté droit de la poitrine, mais sont plus souvent localisées à gauche ou immédiatement derrière le sternum. Ces pathologies sont associées à la prise de nourriture. Considérez-les plus en détail dans la partie consacrée à la douleur dans le reste de la poitrine.

Névralgie intercostale

C'est l'état où les nerfs qui vont aux muscles intercostaux (ils «se remplissent» de respiration) sont enflammés ou altérés. Le zona provoqué par le virus de la varicelle est la cause la plus courante de la maladie. Dans ce cas, une éruption cutanée sous la forme de cloques dans un ou plusieurs espaces intercostaux est ajoutée aux symptômes énumérés ci-dessous.

Les principaux signes de névralgie intercostale sont:

  • douleur intense, peut être décrite comme une sensation de brûlure, mais dans un endroit strictement localisé et palpable;
  • douleur en inspirant, en tournant le torse, en toussant, en se baissant.

Si l '«ancêtre» de la névralgie intercostale est l'ostéochondrose, la douleur thoracique peut également être complétée par un «lumbago» au bras droit ou à la moitié droite du cou. Et si vous demandez à l’assistant d’appuyer sur chaque vertèbre, en partant du col utérin, la douleur augmentera à un endroit donné.

Pneumonie

L'inflammation du poumon droit, si elle se produit avec une inflammation de la muqueuse du poumon, la plèvre (cette complication est appelée pleurésie), peut également être accompagnée d'une douleur dans la poitrine gauche. Si vous avez cette maladie particulière, alors même avant l'apparition du syndrome douloureux, une faiblesse, une fatigue se fait sentir, l'appétit disparaît, des nausées, des douleurs musculaires et / ou osseuses. Presque toujours la température augmente, une toux apparaît, parfois avec du sang, parfois avec des expectorations de caractère muqueux ou purulent, ou une toux sèche. Immédiatement avant l'apparition de douleurs à la poitrine, il devient difficile de respirer.

Douleur durant le syndrome prémenstruel

Un des signes de la mammite est une douleur dans la période prémenstruelle. Il est généralement localisé dans les deux glandes mammaires, mais ne peut affecter que la glande droite, ce qui peut être considéré comme une douleur thoracique.

En faveur de la mastopathie, on dira que le syndrome douloureux se manifeste surtout avant les règles, alors que la poitrine se gonfle («versée») et qu’un ou plusieurs nodules s’y sentent.

Myosite intercostale

La myosite est une inflammation d'un seul muscle, dans ce cas intercostal. La douleur dans le même temps a une localisation claire. On peut noter qu’il n’ya pas de douleur au repos, mais il apparaît à un certain mouvement, il ne s’accompagne que d’une respiration profonde ou d’une toux.

Scoliose

La courbure de la colonne thoracique sur le côté est extrêmement rare: sa pathologie est plus sensible à ses parties «mobiles» - cervicale et lombaire. Mais si la scoliose thoracique se développe quand même, et qu’elle a une apparence en forme de C ou de S, avec le côté convexe tourné vers la droite, puis à la violation d’un des nerfs intercostaux, la douleur apparaît au côté droit de la poitrine.

Lorsque cela se produit, ces symptômes:

  • douleur localisée: une personne peut clairement indiquer le point où elle fait mal;
  • la douleur augmente avec la respiration et la toux;
  • faiblesse, nausée et pas de toux.

Maladie mentale

Cela peut être indiqué par l’absence de toux, de fièvre, de contact avec la respiration ou de manger. Une personne peut avoir des difficultés à respirer, mais si vous demandez à l’assistant de calculer le nombre de mouvements respiratoires par minute pendant une période arbitraire pendant laquelle le patient lui-même n’est pas au courant, il se trouve qu’il se situe dans la plage normale (12-16 par minute). En écoutant les poumons, le médecin n'entend objectivement aucun bruit pathologique, et les rayons X, l'IRM ou le scanner thoracique ne révèlent aucune pathologie.

On peut suspecter de telles maladies si elles ont débuté après un stress nerveux intense ou si elles résument la fatigue chronique. Ils sont référés à un psychiatre lorsque les autres causes de douleur thoracique à droite sont exclues.

Douleur dans les parties restantes de la poitrine: au centre, à gauche

En raison des caractéristiques du parcours anatomique des nerfs allant aux organes internes, des douleurs thoraciques au centre et à gauche peuvent avoir des causes communes. Nous énumérons les maladies possibles pour le symptôme principal.

Avoir une toux

Si une sensation de brûlure dans la poitrine est accompagnée d'une toux, cela peut être:

  • Pneumonie compliquée par une pleurésie. Dans ce cas, la sensation de brûlure est généralement localisée à gauche, dans une zone plus grande ou plus petite, mais:
    • pas derrière le sternum;
    • pas dans la région de 3 à 5 espace intercostal à gauche du sternum au milieu de la clavicule.

La douleur ou les brûlures sont constantes, mais empirent lorsque vous respirez. En même temps, il y a faiblesse, fatigue, manque d'appétit, sentiment de manque d'air. Habituellement - une température élevée, mais si la pneumonie avec la pleurésie étaient des complications de la tuberculose, alors elle ne pourrait pas augmenter du tout. Dans certains cas, une diarrhée peut survenir sans symptômes respiratoires.

  • Bronchite Il y aura une douleur dans la poitrine au milieu, une toux (généralement humide, quand une expectoration mucopurulente tousse), une perte d'appétit, une élévation de température.
  • Grippe. Cette maladie est basée sur un virus d'une structure particulière qui provoque des hémorragies plus ou moins mineures dans les voies respiratoires supérieures. Un tel trempage hémorragique de la muqueuse trachéale provoque une douleur ou une sensation de brûlure dans la poitrine. En outre, la grippe se manifeste par une température corporelle élevée, une faiblesse, des douleurs dans les muscles et les os. Un nez qui coule avec cette maladie n'apparaît pas immédiatement, mais le deuxième ou le troisième jour de la maladie, mais une toux peut survenir le premier jour.

Si les symptômes initiaux étaient très similaires à ceux de la grippe: la température augmentait, il y avait une douleur dans les os et les muscles, au même moment ou un peu plus tard, la douleur derrière le sternum apparaissait, puis elle se déplaçait sur le côté, cela signifiait à peine le développement d'une pneumonie hémorragique. Cette dernière, causée par l’imprégnation sanguine du tissu pulmonaire, se manifeste par des difficultés respiratoires et des symptômes d’intoxication, et non par un mouvement douloureux.

Douleur après le surmenage

Alors peut être IRR, maladie mentale:

Dystonie végétative-vasculaire - dans le premier cas, il fait mal à la région du cœur, la douleur n'est pas intense et n'a aucun lien avec l'exercice, la position du corps ou la respiration. En plus de la douleur, une personne rougit souvent / pâlit, la jette dans la sueur ou la fièvre.

Lorsque les troubles mentaux de tels troubles autonomes ne sont pas, mais il y a un changement d'humeur, une diminution du désir de faire quelque chose, une détérioration de l'appétit. Mais il n'y a pas de nausée, faiblesse, fièvre.

Douleur à l'exercice

Les douleurs thoraciques dues à l'effort, qui se produisent du côté gauche et derrière le sternum, sont principalement des maladies cardiaques. Cela peut inclure la maladie ischémique et ses sous-espèces - angine de poitrine et infarctus du myocarde. En outre, la myocardite et la cardiomyopathie sont douloureuses au cours de l'effort physique. Dans ce cas, la charge doit être considérée non seulement comme l'exécution d'un travail physique, mais également:

  • monter les escaliers;
  • marcher contre le vent (particulièrement froid);
  • exécution de travail même minime après le froid.

S'il est douloureux de n'effectuer que certains mouvements, le cas est probablement une myosite ou une névralgie intercostale.

Angine de stress

  • La douleur est localisée dans la région du cœur, c'est-à-dire approximativement dans l'un des emplacements d'un tel carré: horizontalement - du bord droit du sternum à la ligne passant par le milieu de la clavicule, verticalement - de 3 à 5 espaces intercostaux;
  • La douleur donne ou dans le côté gauche de la mâchoire, ou dans l'omoplate gauche; l'irradiation peut également aller de la main gauche jusqu'au petit doigt inclus;
  • se sent comme pression, compression, lourdeur, douleur sourde;
  • provoqué par un effort physique, parfois par une excitation ou une consommation alimentaire abondante;
  • douleur ou sensation de brûlure au fil du temps ou après le repos, ou - en raison de la prise d'un comprimé de nitroglycérine sous la langue;
  • toux, le changement de position du corps n'augmente pas la douleur.

Infarctus du myocarde

C'est une pathologie qui apparaît rarement de manière abrupte: elle est généralement précédée de «signes» d'avertissement sous la forme de coups, alors que leur provoquer nécessite de moins en moins de pression au fil du temps.

L'infarctus se caractérise par une douleur aiguë dans la région du cœur qui, apparaissant au fond d'une charge (pas toujours significative), ne disparaît pas après un repos et n'est pas éliminée en prenant même quelques comprimés de nitroglycérine sous la langue. Donne des douleurs au côté gauche du corps: main, omoplate, mâchoire. Souvent, le syndrome douloureux est accompagné de sueurs froides, d'arythmies cardiaques, de vertiges et d'un essoufflement.

Myocardite

C'est le nom de l'inflammation du muscle cardiaque causée par un processus infectieux (grippe, amygdalite, diphtérie, scarlatine), une intoxication et des pathologies auto-immunes systémiques. Il se développe plus souvent chez les jeunes (voir myocardite).

Il y a une maladie de la douleur derrière le sternum ou ailleurs dans la région du cœur, des interruptions dans le travail de cet organe musculaire, un essoufflement, un gonflement des jambes. Des symptômes similaires peuvent régresser périodiquement puis se reproduire.

Douleur / brûlure associée à la nourriture

Ainsi, des pathologies du tractus gastro-intestinal se manifestent: œsophagite, corps étrangers dans l'œsophage, cancer de l'œsophage, gastrite, ulcère peptique, pancréatite, colique intestinale. Chacune des maladies a ses propres symptômes caractéristiques.

Ainsi, avec la défaite de l'œsophage, une douleur au milieu de la poitrine se produit précisément lors de la déglutition.

L'inflammation de l'estomac se fait sentir par la douleur qui se développe après avoir mangé, située juste en dessous de la poitrine. Souffrance du duodénum, ​​au contraire - douleur, développement sur un estomac vide. La pancréatite et les coliques intestinales réagissent avec douleur 1 à 1,5 heure après avoir mangé. La douleur localisée dans l'inflammation de l'intestin et du pancréas est également légèrement inférieure à l'arcade costale.

En cas de cuisson derrière le sternum après avoir pris une position horizontale

Une forte sensation de brûlure derrière le sternum, apparaissant après qu'une personne a mangé pendant une demi-heure, puis a décidé de s'allonger, est un symptôme de reflux gastro-oesophagien, c'est-à-dire que de la nourriture (de l'eau) est projetée de l'estomac dans l'œsophage (voir Traitement des brûlures d'estomac). En plus de la brûlure à la poitrine, une personne n'a ni perte d'appétit, ni de température, ni de faiblesse. Seul l'enrouement de la voix augmente progressivement, il commence périodiquement à "tousser" avec une toux sèche. Si une tumeur commence à se développer dans l'œsophage «brûlée» avec de l'acide, une boule constante dans la gorge apparaît, ce qui constitue une violation du passage de la nourriture solide, puis de la nourriture liquide.

Douleur associée à la respiration

De même, dans la partie gauche de la poitrine, apparaissent des pathologies d'organes dont les membranes sont en contact avec la face interne des côtes. Il s'agit d'une inflammation de la poche cardiaque, de la plèvre, de la présence d'air libre dans la cavité pleurale. Le même symptôme sera accompagné d'une névralgie intercostale, décrite précédemment.

Péricardite

Cette maladie a deux sous-espèces:

  • Péricardite sèche, lorsque la paroi externe du cœur (son «sac») est enflammée, tandis que la libération de liquide inflammatoire ne se produit pas. La maladie se manifeste par une faiblesse, une toux, une douleur dans la région du coeur - constante, terne, aggravée par une respiration profonde, une déglutition et une toux. Le syndrome de la douleur est légèrement soulagé en prenant une position assise, mais il s'aggrave en position couchée.
  • Épanchement péricardique - inflammation de la poche cardiaque dans laquelle il sécrète un liquide inflammatoire (exsudat). Il s’accumule à l’intérieur de celui-ci et, dans le cas d’un grand nombre, est capable de serrer le cœur et les gros vaisseaux qui le quittent. La maladie se manifeste par des douleurs compressives au cœur, un essoufflement, de la fièvre, un hoquet et une sensation de grosseur dans l'œsophage lors de l'ingestion d'aliments solides.

Pleurésie

L'inflammation de la «couverture» double couche du poumon, comme la péricardite, peut être sèche et épaisse. Les symptômes de ces sous-espèces sont différents. La maladie ne survient que comme complication: pneumonie, cancer ou manifestation de la tuberculose.

La pleurésie sèche du côté gauche se manifeste par des douleurs à la couture dans le côté gauche de la poitrine, s'étendant dans l'hypochondre et l'abdomen. Il est aggravé si la personne tousse, respire profondément et fait tourner tout le corps. Cela devient plus facile si vous vous allongez du côté endolori.

Si la pleurésie est de nature exsudative, c’est-à-dire qu’un liquide inflammatoire apparaît entre les deux couches de la «gaine», les symptômes sont différents. Une personne ressent une douleur sourde à la poitrine (décrite par le mot "lourdeur") qui augmente avec la respiration, l'essoufflement augmente, il y a une faiblesse, une augmentation de la température, une transpiration et une sensation de manque d'air.

La douleur du sternum ou dans le côté gauche de la poitrine n'est liée à rien

  • Prolapsus de la valve mitrale et fibrillation auriculaire - peuvent se manifester par une douleur derrière le sternum. Dans les deux cas, la douleur n'est pas prononcée, il n'y a pas de lien visible avec la respiration, la position du corps et le travail effectué. La fibrillation auriculaire nécessite un diagnostic et un traitement précoces, car il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle.
  • Maladies de l'aorte et de l'artère pulmonaire - de la même manière, des maladies des gros vaisseaux survenant dans la cavité thoracique peuvent se manifester.
    • La dissection aortique est une affection extrêmement grave nécessitant des soins d’urgence, qui se manifeste par une douleur intense et déchirante au milieu de la poitrine ou par un glissement de la douleur vers la gauche.
    • La thromboembolie de l’artère pulmonaire, si elle laisse une personne consciente, peut se manifester par une douleur thoracique grave ne réagissant pas à la nitroglycérine. En outre, il existe un essoufflement, une sensation de manque d'air, une toux, lorsque les expectorations "rouillées" se détachent.
  • Oncologie:
    • Tumeurs malignes des organes du médiastin - non associées à la respiration, douleur sourde et pressante qui grossit très progressivement - une tumeur de l'un des organes de la cavité thoracique peut apparaître. Il peut s'agir d'un cancer du poumon, de la plèvre, d'une bronche, d'un myxoedème du coeur, de métastases aux ganglions lymphatiques du médiastin.
    • Une tumeur dans la glande mammaire gauche, si elle a germé dans la poitrine, manifestera également une douleur. Dans ce cas, la glande doit être déformée, il peut être déterminé phoque, fusionné avec des tissus, il peut y avoir écoulement des mamelons (voir cancer du sein).

Traitement de la douleur thoracique

En tant que causes du symptôme, nous avons décrit diverses maladies, chacune étant traitée différemment. Par conséquent, avant de commencer le traitement, vous devez établir un diagnostic. Cela aidera les médecins: un thérapeute, un gastro-entérologue, un pneumologue, un chirurgien, un oncologue ou un psychiatre. Nos conseils sont:

  • Lorsque la douleur est dans le côté gauche ou au milieu de la poitrine, arrêtez-vous et reposez-vous. Si cela vous aide, allez à la pharmacie et achetez de la nitroglycérine - vous en aurez besoin dans de telles situations. Faites un ECG et assurez-vous de vous rendre à un rendez-vous avec un médecin généraliste ou un cardiologue.
  • Si la douleur vous rendait la respiration difficile, appelez l’ambulance.
  • Lorsque la douleur est apparue à gauche ou au milieu, la douleur est grave: ouvrez la fenêtre, prenez une position semi-assise, prenez "Nitroglycerin". Si cela n’existe pas ou n’aide pas, appelez Ambulance, mais pour l’instant, buvez 1 à 2 comprimés d’aspirine (Aspekarda, Aspeter, Cardiogyla) à une dose totale de 300 mg.
  • Si la douleur est plus probable dans la glande mammaire, associée aux menstruations ou aux pertes de mamelon (même chez les hommes), vous devez consulter un mammologue. Ces spécialistes organisent des réceptions privées ou travaillent dans des dispensaires Oncologic locaux.
  • Lorsque le syndrome douloureux est associé à la toux, la radiographie des poumons ou leur tomodensitométrie est nécessaire, après quoi le thérapeute est visité pour la première fois. Celui-ci recommandera ensuite la voie à suivre: un pneumologue, un oncologue, un gastro-entérologue ou un chirurgien.
  • Si vous avez de la difficulté à supporter un effort physique après une maladie infectieuse, contactez votre cardiologue en urgence. Vous pouvez faire un ECG le même jour, devant le médecin, et subir une échographie du coeur.
  • Une douleur intense et éclatante malgré le fait qu'au cours de l'exercice, rien ne vous dérangeait auparavant - une raison pour appeler une ambulance et parler d'un anévrisme présumé de l'aorte thoracique.

Dans tous les cas, ne prenez aucun analgésique avant votre rendez-vous chez le médecin. Il sera plus difficile pour vous d’aider. Mangez plus de légumes frais et moins de viande, marchez au moins 2 km par jour au moins lentement et soyez en bonne santé!

Douleur et sensation de brûlure à la poitrine en toussant

Réponses:

Katya Yulina

https://www.youtube.com/watch?v=xvt46pPwHFg jetez un coup d'oeil ici et allez mieux.
Succès et santé.)

87055 861691

Succès et santé.)

Oeil qui voit tout

Essayez d'être traité pendant des siècles, mais pas par la chimie
Les principales méthodes de traitement sont les inhalations; le rinçage; lubrification de la gorge; ingestion de boissons antiseptiques, toniques et anti-inflammatoires.
Bien traité
Produits apicoles - miel (en particulier chaux, sarrasin), pollen, propolis;
Baies - canneberges, églantine, canneberges, argousier, cassis, framboises, fraises, fraises;
Huiles - eucalyptus, sapin, olive.
Thés - karkade, vert.
Bouillons - gingembre, sauge, achillée millefeuille, camomille, elecampane, tilleul, églantier, framboises, pins et bouleaux.
Il est conseillé de se tremper les pieds avec de la moutarde ou de bien se détendre dans un sauna.

Brûlure du sternum: causes et traitement

La sensation de brûlure dans le sternum est une sensation désagréable qui provoque un inconfort et affecte négativement la qualité de notre vie. Dans la poitrine, il existe de nombreux organes, dont les maladies peuvent se manifester avec cette sensation désagréable.

Causes de brûlures dans la région thoracique

Une plainte fréquente à laquelle une personne s'adresse à un médecin est une sensation de brûlure dans le sternum au centre. Les causes de ces sensations peuvent être très diverses, ne nécessitant aucun traitement, ou plus graves. Parmi les plus courants figurent les maladies cardiovasculaire, mentale, le rhume, des problèmes du tractus gastro-intestinal, l'ostéochondrose, etc.

Brûlure à la poitrine en tant que signe de maladies du système cardiovasculaire

Une brûlure au sternum gauche n'est pas toujours un signe de maladie cardiaque, comme on le croit généralement. Ces douleurs sont le plus souvent localisées au centre du sternum.

L'infarctus du myocarde est une maladie très dangereuse. La survenue d'une sensation de brûlure dans la poitrine peut simplement être le symptôme d'une crise cardiaque. De tels symptômes ne disparaissent pas même après qu'une personne a pris un médicament pour le coeur ("Nitroglycerin", "Validol"). Des sensations désagréables peuvent donner à différentes parties du corps: mains, mâchoires, jambes, omoplates. En outre, une personne est glacée, transpire, elle a le souffle court, la peau pâlit. Parfois, une perte de conscience est possible.

Avec l'angine de poitrine, il y a aussi une sensation de brûlure dans le sternum. Causes de la maladie: efforts physiques excessifs, stress et anxiété. La douleur et la sensation de brûlure disparaissent généralement dans un état calme. Une position confortable du corps, une entrée d'air frais et le comprimé de nitroglycérine peuvent apporter un soulagement. Mais si une personne ne va pas mieux, il est nécessaire de faire appel à une ambulance pour éliminer le problème de pré-infarctus.La chaleur dans la poitrine est souvent un symptôme de la dystonie végétative-vasculaire. Avec cette maladie, les médicaments pour le cœur ne vont pas améliorer la situation. Les brûlures résultent souvent d'une excitation intense ou de la peur, accompagnées par la libération d'adrénaline dans le sang. Les sédatifs aident à calmer et à soulager les symptômes désagréables.Pour comprendre quel spécialiste traiter un symptôme tel qu'une brûlure à la poitrine, il convient de faire attention à ce qui précède exactement l'apparition d'un tel symptôme. Si ces sentiments surviennent après qu'une personne a subi un choc violent, s'il est excité, surchargé de travail et si les sédatifs ou les troubles cardiaques ont contribué à les éliminer, cela signifie que le patient souffre très probablement d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Si vous craignez une sensation de brûlure dans le sternum, un cardiologue ou un thérapeute vous aidera à en déterminer la cause.

Brûlure dans la région thoracique dans les maladies du tractus gastro-intestinal

Il semblerait qu'il n'y ait pas de lien entre le tractus gastro-intestinal et le système cardiovasculaire. Mais le fait est que beaucoup de maladies sont bien déguisées et il semble que le problème se situe dans un autre organisme. Par exemple, une sensation de brûlure dans la région du cœur, qui devient plus forte quand elle est inclinée, peut être le symptôme d'une hernie du veau de qualité alimentaire.

Les brûlures d'estomac sont une condition plutôt désagréable qui peut ruiner le plaisir de la nourriture délicieuse. Le contenu de l'estomac est projeté dans l'œsophage dont les parois tendres sont irritées par le suc gastrique. Une personne ressent une sensation de brûlure dans le sternum et la gorge, elle peut survenir immédiatement après avoir mangé ou après une demi-heure, et même sur un estomac vide. La chaleur dans la poitrine peut durer quelques minutes ou une heure entière.

Des brûlures, des nausées et des vomissements peuvent être des signes de cholécystite, d'hépatite, de pancréatite, de troubles des voies biliaires. Les maladies de la rate, du rein et des voies biliaires sont accompagnées de symptômes similaires.

Une forte brûlure provoque l'accumulation de calculs dans les voies biliaires et la vessie. Une douleur et une sensation de brûlure au sternum à droite peuvent être un symptôme de cholécystite calcique. Toutes ces conditions justifient le recours à un gastro-entérologue.

Problèmes de dos et brûlures

L'ostéochondrose est la cause la plus courante de brûlure. Les racines nerveuses étranglées entraînent une gêne dans la région du cœur. Les symptômes de l'angine de poitrine et de l'ostéochondrose sont similaires. La différence est que l'effort physique et l'ostéochondrose ne sont pas liés et que, dans un état calme, les symptômes désagréables ne disparaissent pas. Une personne a tendance à occuper une position dans laquelle le malaise est minimal. Dans ce cas, vous devrez consulter un neurologue ou un thérapeute.

Des symptômes similaires peuvent survenir avec une scoliose et une courbure de la colonne vertébrale. Besoin de consulter un neurologue. Faciliter l'état aidera des exercices spéciaux complexes.

Chaleur dans le sternum pendant la ménopause

Pendant la ménopause, parallèlement au phénomène de «bouffées de chaleur», les femmes ressentent souvent une sensation de brûlure à la poitrine. Pour soulager la maladie, il est nécessaire de consulter un gynécologue. Prendre des sédatifs améliorera grandement votre bien-être et vous aidera à survivre à une période aussi désagréable.

Maladies du système respiratoire

Des brûlures au niveau du sternum à droite surviennent généralement lors d'affections du système respiratoire et des poumons. Des sensations désagréables se manifestent lors de la respiration profonde, de l'éternuement ou de la toux. S'il s'agit d'un rhume, la sensation de brûlure et la douleur peuvent disparaître après un traitement médicamenteux et le repos au lit. Mais parfois, l’état d’une personne s’aggrave à un point tel que de graves problèmes de fonctionnement des organes de l’appareil respiratoire se posent.

L'inflammation des poumons est une maladie très grave des voies respiratoires, qui peut toucher à la fois un poumon et les deux. Dans les cas graves, la mort est possible, surtout avec un traitement inapproprié. La fièvre, une douleur et une sensation de brûlure dans la poitrine, une toux et une respiration sifflante sont les principaux symptômes de la pneumonie. La brûlure de la poitrine dans les maladies pulmonaires provoque une inflammation de la plèvre et une accumulation de liquide dans la cavité pleurale. De plus, une sensation de brûlure peut survenir avec un abcès, une gangrène du tissu pulmonaire. Dans ce cas, la toux peut ne pas être présente, mais si le contenu de la cavité pénètre dans l’arbre bronchique, il se produit une sécrétion de crachats purulente, qui peut parfois provoquer une sensation de brûlure au centre du sternum. Les causes de cette condition dans le développement de l'inflammation bilatérale.

Maladie mentale

De tels symptômes dans la maladie mentale se produisent rarement. En raison de stress intense, de frustration, de sensation de brûlure dans le sternum. Les raisons seront déterminées par le psychothérapeute et prescriront le traitement nécessaire.

Traitement

Si la cause de la brûlure est une maladie cardiaque, une électrocardiographie et une échographie du cœur seront nécessaires. Une fois que le médecin a déterminé la cause de l’inconfort, un traitement approprié vous sera prescrit.

Dans le cas où le problème est dû à des maladies des organes respiratoires, vous devrez prendre des antibiotiques, que le médecin doit vous prescrire.

Dans les maladies du tractus gastro-intestinal, qui s'accompagnent d'une sensation de brûlure à la poitrine, il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui protègent la muqueuse gastrique.

De ce qui précède, il est clair qu'une sensation aussi désagréable, comme une sensation de brûlure du sternum, dont les causes peuvent être très diverses, nécessite un examen attentif. Vous ne devriez pas contracter de possibles maladies, plus le traitement commence tôt, plus il sera facile de se débarrasser du problème.

Que faire et que craindre quand la poitrine commence à faire mal pendant les épisodes de toux?

Très souvent, les crises de toux sont accompagnées de douleurs à la poitrine. Certains patients ne font tout simplement pas attention à cette maladie et ne se demandent même pas pourquoi il y a une douleur à la poitrine quand on tousse. Dans ce cas, les causes de telles manifestations peuvent être nombreuses et, dans la plupart des cas, elles indiquent l'évolution de maladies dans le corps humain. En pareil cas, la tâche principale du patient et des médecins est de déterminer à temps la présence de perturbations dans le fonctionnement de certains organes et systèmes et de procéder au traitement approprié.

Pourquoi les crises de toux sont-elles accompagnées de douleur?

La douleur thoracique lors de la toux n'est pas considérée comme normale et indique inévitablement certaines anomalies. La douleur peut survenir dans de tels cas:

  1. Inflammation de la membrane. Comme vous le savez, les poumons et la partie interne de la poitrine sont recouverts d’une membrane spéciale. Lorsqu'un processus inflammatoire se produit dans cette membrane, une douleur dans le sternum est ressentie pendant la toux. Un tel processus inflammatoire en médecine appelé pleurésie sèche et se produit le plus souvent dans la pneumonie.
  2. Troubles fonctionnels de la colonne thoracique. La péricardite sèche est un trouble fréquent qui s'accompagne de douleurs dans le sternum lors de la toux, de l'inhalation et des mouvements. Habituellement, la douleur est vive et périodique. Lorsque la cage thoracique est endommagée, la douleur s'intensifie même lors de l'inhalation.
  3. Raccourcissement du ligament interprévial. Dans ce processus, une personne sera constamment tourmentée par une toux qui provoque une douleur dans le sternum. Si vous surveillez votre corps pendant un certain temps, les patients peuvent remarquer qu'ils deviennent plus intenses pendant l'exercice ou les conversations.
  4. Inflammation de la trachée. Avec le SRAS et la grippe, la trachée s'enflamme souvent, puis la toux commence et la poitrine guérit. Dans le traitement des maladies, la douleur passe immédiatement.
  5. Bronchite Dans la bronchite, le patient ressent une douleur à la poitrine et une sensation de brûlure lorsqu'il tousse. Parfois, cela devient si intense que cela provoque un mal de tête.
  6. La formation de tumeurs sur les poumons. La présence d'une forte toux, qui ne s'arrête presque jamais, est un signe de la formation d'une tumeur maligne dans les poumons. Dans ce cas, la douleur à la poitrine lors de la toux est aiguë et présente un coup de couteau qui empêche la respiration du patient. Habituellement, il se produit constamment à un endroit donné, mais s'étend parfois aussi au cou et aux bras. Parfois, la tumeur va à la colonne vertébrale, puis la toux thoracique fait de plus en plus mal.
  7. La présence de tuberculose. La tuberculose provoque une toux sèche ou mouillée et une douleur au sternum lors de tout effort physique.
  8. Étirer les muscles. Très souvent, lorsque vous toussez, vous ressentez des douleurs à la poitrine lorsque vous étirez les muscles ou que la poitrine est passée à travers. Un tel processus s'accompagne d'une toux sèche et d'une légère douleur à la poitrine. Après le traitement, la douleur est éliminée et la personne n'est plus dérangée.

Il est impossible de laisser la maladie suivre son cours, car souvent, une douleur thoracique apparue à l’origine du rhume peut indiquer une lésion de la membrane muqueuse, du tissu pulmonaire ou de la plèvre.

Diagnostic de la douleur

Lorsque la détérioration de la santé, qui se manifeste par une toux et une douleur thoracique, il est nécessaire de consulter des médecins tels qu'un pneumologue, un thérapeute, un neurologue. Dans le cas où la cause de la douleur ne peut pas être établie, le médecin chargé du diagnostic peut utiliser une radiographie thoracique complète, une numération sanguine complète, une culture de l'expectoration, un test tuberculinique ou un test sanguin d'infection virale ou bactérienne.

Pour exclure la présence d'une tumeur dans les poumons, il est nécessaire de pratiquer une ponction du tissu pulmonaire pour un examen histologique. Si vous pensez que des maladies telles que la trachéite, la bronchite, la pharyngite, les ARVI, la radiographie pulmonaire et l'analyse des expectorations sont prescrites.

Après avoir examiné les indicateurs d’une numération globulaire complète, vous pouvez déterminer la profondeur du processus inflammatoire dans les organes du système respiratoire.

Quelles mesures prendre?

En cas de toux causant des douleurs au sternum, il est possible d’atténuer légèrement l’état du patient. Mais il convient de refuser l’auto-traitement dans les cas où la cause d’un tel processus est inconnue. Si le patient sait que la douleur thoracique résultant de l’étirement des muscles lors de la toux est provoquée, on peut utiliser une pommade chauffante. Acheter la pommade doit être prescrite par un médecin, appliquer sur un point sensible et bien frotter, de sorte que la zone touchée soit chaude. Ces actions doivent être effectuées pendant 3 jours, au cours desquels le processus inflammatoire est supprimé.

Il est également recommandé de prendre des médicaments qui suppriment les attaques de toux ou un moyen d'augmenter la quantité d'expectoration et de contribuer à son écoulement. La douleur thoracique lors de la toux est en tout cas un indicateur de violations du fonctionnement du corps, raison pour laquelle il est important de consulter un spécialiste le plus rapidement possible.

Douleur à la poitrine en toussant: causes possibles

Une crise de toux est souvent accompagnée de douleurs à la poitrine. Les raisons de cette condition sont nombreuses. La douleur thoracique causée par la toux peut être le signe d’un processus inflammatoire sévère qui se produit dans les poumons ou dans la zone de la plèvre. Mais les maladies du système respiratoire ne sont pas la seule cause possible de douleur dans cette région. En outre, ce symptôme peut indiquer des problèmes du système cardiovasculaire, etc.

Raisons

Considérez les causes les plus courantes de toux, douleur à la poitrine:

  • ARVI, grippe saisonnière, etc.
  • Bronchite, trachéite, pneumonie.
  • Pleurésie.
  • Emphysème
  • Diphtérie.
  • Épiglottite
  • Asthme bronchique.
  • Réactions allergiques.
  • Corps étranger.
  • Embolie pulmonaire.
  • Fractures des côtes.
  • Névralgie intercostale.
  • Tumeurs d'origine différente (bénignes et malignes).
  • Tuberculose
  • Maladies cardiovasculaires.

Considérez certaines des maladies dans lesquelles il existe un symptôme similaire plus en détail.

Pleurésie

La plèvre est une membrane séreuse qui recouvre la surface des poumons et la paroi interne du thorax. Ainsi, entre eux, il y a une cavité pleurale. En cas d'inflammation pleurale, une pleurésie survient. Il peut être exsudatif, lorsque le liquide s’accumule dans l’espace pleural, et se dessécher.

Les symptômes suivants sont caractéristiques de la pleurésie:

  • Toux sèche, douleur à la poitrine, essoufflement.
  • Faiblesse et transpiration excessive, généralement la nuit.
  • La température est basse, monte rarement à des nombres élevés.
  • Si le patient est couché du côté affecté, la douleur est légèrement réduite, car les mouvements respiratoires sont limités.

Avec la pleurésie exsudative (en cas d'accumulation de liquide), l'essoufflement augmente. Et si la pleurésie prend une forme purulente, la température augmente fortement.

Un traitement antibactérien est utilisé pour le traitement de cette maladie et, dans le cas du contenu purulent de la cavité pleurale, il est recommandé de retirer le liquide par ponction pleurale.

Pneumonie

Dans cette maladie, la douleur à la poitrine lors de la toux est également caractéristique. Surtout si la pneumonie lobaire se développe avec des dommages au lobe ou à un segment du poumon. La maladie commence généralement par une forte augmentation de la température. Il peut atteindre jusqu'à 40 degrés. Douleur dans la poitrine et apparaissent avec une respiration profonde. La dyspnée survient chez un patient dès les premiers jours.

L'état du patient s'aggrave. En plus des symptômes décrits - douleur thoracique, toux, température - des taches rouges peuvent apparaître visibles sur le visage du côté de la lésion, ainsi qu'une cyanose (cyanose) des lèvres en cas de participation au processus pathologique du système cardiovasculaire. Des palpitations cardiaques et des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir.

Après quelques jours, le flegme commence à tousser, d'abord transparent, puis rouille.

Les symptômes peuvent augmenter dans les deux semaines. Ensuite, avec un traitement approprié, la crise passe et le patient devient progressivement plus facile. La pneumonie croupeuse est une maladie très grave. Traitez-le uniquement avec l'utilisation d'antibiotiques. Parfois utilisé plusieurs médicaments antibactériens. Avant l’arrivée des antibiotiques, cette maladie était très souvent fatale.

Maladies catarrhales

La douleur à la poitrine causée par la toux peut être causée par un rhume causé par un virus ou une bactérie. Ces maladies incluent:

Les symptômes suivants sont caractéristiques de ces maladies: toux, douleur à la poitrine, nez qui coule (avec une bronchite et une trachéite, ce n'est peut-être pas le cas). En outre, le patient s’inquiète de la faiblesse, des frissons, de la hausse de température, parfois jusqu’à 38-39 degrés et plus. Les patients disent souvent qu'ils ont le sentiment que quelqu'un se gratte la poitrine de l'intérieur. Au début du traitement, ces sensations disparaissent progressivement. Dans la bronchite, le patient est souvent tourmenté par une forte toux et la douleur à la poitrine augmente.

La thérapie antivirale est utilisée pour la grippe et les ARVI. En présence de rhinite utilisé médicaments vasoconstricteurs (gouttes, sprays). Des antibiotiques peuvent être utilisés pour traiter la bronchite et la trachéite.

Névralgie intercostale

Cette maladie se caractérise par une douleur à la poitrine pouvant se présenter sous la forme d'une forte exacerbation sous la forme de coups de feu. Ils sont aggravés par une profonde respiration et peuvent être insupportables, comme le prétendent les patients.

Dans la névralgie intercostale, il est important de ne pas confondre cette maladie avec des accidents vasculaires cérébraux ou d'autres maladies cardiaques.

Blessures à la poitrine

Ceux-ci comprennent des ecchymoses et des fractures des côtes. Dans ce cas, la douleur est prononcée et tous les mouvements sont intensifiés. Il est important de ne pas les confondre avec la douleur liée à l'ostéochondrose. Pour cela, une radiographie pulmonaire est effectuée. Des symptômes similaires entraînent parfois des lésions de l’articulation de l’épaule (subluxations, luxations, fractures).

Un pneumothorax peut parfois se produire en cas de fracture du poumon ou de blessure au couteau ou à une balle dans la poitrine, etc. Cette condition nécessite généralement une intervention chirurgicale.

Parfois, un petit pneumothorax spontané peut se produire, il passe tout seul et ne nécessite pas de traitement.

Cancer du poumon

Dans ce processus tumoral, il se produit une croissance incontrôlée de cellules anormales dans les tissus pulmonaires. Le processus peut également affecter les organes voisins. Il est important d'identifier la pathologie le plus rapidement possible et de prendre des mesures urgentes. Par conséquent, il est recommandé à tous les citoyens de subir une radiographie pulmonaire ou une radiographie au moins une fois par an.

Les statistiques montrent que sur tous les cas de cancer du poumon, 85% des patients sont des fumeurs. Les 15% restants sont des patients héréditaires, vivant dans des zones défavorisées sur le plan écologique, travaillant dans des industries dangereuses, etc.

Douleur dans la poitrine avec cancer du poumon, picotements, aiguës. Ils peuvent ceindre toute la poitrine ou être d’un seul côté, donner au cou, au bras, à l’omoplate. Si le processus est allé très loin et que les métastases pénètrent dans la colonne vertébrale ou les côtes, le patient souffre d'une douleur à la poitrine très forte, littéralement intolérable, qui est aggravée par tous les mouvements.

Si vous ressentez ces symptômes, vous devez identifier la cause de la gêne et de la douleur. Pour cela, vous devez consulter un médecin. Seul un spécialiste établira sa véritable cause et prescrira le traitement approprié.