JMedic.ru

L'asthme bronchique, tel que décrit dans les manuels de médecine, est une maladie chronique caractérisée par un processus inflammatoire des voies respiratoires, qui comprend de nombreuses cellules et éléments cellulaires. Chez les personnes prédisposées à l'asthme, une obstruction bronchique survient en réponse à divers stimuli externes et internes. L'hyperactivité bronchique apparaît, la personne se sent essoufflée, engourdie et développe une forte toux et une respiration sifflante. Surtout ces symptômes apparaissent le matin après le réveil.

Les causes de l'asthme s'appellent:

  1. L'hérédité.
  2. Facteur de la profession. Les symptômes de la maladie se rencontrent le plus souvent chez les personnes qui, de par leur profession, sont en contact avec des facteurs nocifs (vapeurs nocives, gaz, inhalation de poussières).
  3. Écologie (gaz d'échappement, fumée, humidité élevée, évaporation, polluants divers).
  4. Puissance
  5. Produits chimiques ménagers, notamment sous forme d'aérosols.

Les facteurs provoquant des crises d'asthme et une forte toux caractéristique de l'asthme, appelés déclencheurs, sont les suivants:

  • odeurs nettes;
  • manque de ventilation adéquate, air moisi dans la pièce;
  • surmenage physique;
  • l'hypothermie;
  • produits chimiques; et aussi
  • allergènes (pollen de plantes à fleurs, poils d'animaux, poussière de maison ordinaire, micro-champignons, etc.)

Pourquoi une personne asthmatique commence à tousser

De nombreuses maladies respiratoires présentent des symptômes similaires. Par exemple, des attaques de toux sèche et d'étouffement peuvent se produire lorsque:

  • asthme bronchique;
  • une bronchite;
  • laryngite, trachéite, laryngotrachéite;
  • pharyngite, autres maladies.

Ces symptômes peuvent également apparaître dans certaines maladies du système cardiovasculaire. Par conséquent, pour diagnostiquer l’asthme bronchique, la plainte d’un patient de toux sèche ne suffit pas. La présence d'autres signes de la maladie, tels qu'essoufflement et crises d'asthme, est confirmée; des examens supplémentaires sont nécessaires.

La toux dans l'asthme bronchique est une réaction du corps à l'irritant existant. Ainsi, le corps essaie de normaliser la respiration.

Types de toux dans l'asthme bronchique:

  • sec;
  • humide, avec des sécrétions obstructives (minimes, significatives).

Une expectoration légère et visqueuse peut apparaître à la fin d'une crise d'asthme.

Le flegme excessif est excrété dans les cas d'asthme non atopique avec l'ajout d'une infection respiratoire. Ensuite, il devrait y avoir d'autres symptômes d'ARVI - fièvre, rhinite, intoxication, etc.

Une toux humide et la libération d'une quantité importante d'expectorations muqueuses sont les symptômes d'une variante cholinergique de l'asthme.

En cas d’asthme bronchique, les tests de toux suivants sont effectués en laboratoire:

1. Test d'expectoration:

  • l'asthme bronchique est caractérisé par une leucocytose à éosinophiles, le nombre d'éosinophiles lors de l'exacerbation de la maladie atteint 5-15%.
  • dans les expectorations des patients, on peut distinguer les spirales de Kurshman (elles forment un fil axial dense dense et du mucus l'enveloppant, entrecoupées de leucocytes éosinophiles et de cristaux de Charcot-Leiden, composés de leur protéine, qui est libérée lorsque les éosinophiles se décomposent).

Ils sont effectués pour identifier les allergènes qui provoquent la toux chez un patient. Un immunologiste utilise des tests d'inhalation spéciaux avec des allergènes, ainsi que des tests d'allergie cutanée.

3. L'étude de la fonction respiratoire.

Cette méthode de diagnostic permet de connaître la nature et les caractéristiques des troubles de la ventilation dans les bronches, qui sont en fait la cause de la toux. L'étude de la fonction de la respiration externe permettra de distinguer la toux dans l'asthme bronchique et les autres cas de toux (infections virales respiratoires aiguës, amygdalite, toux réflexe, etc.); (pneumonie, bronchite obstructive, cancer du poumon).

Le cas de la toux de l'asthme bronchique

Cette variante de la maladie est isolée séparément, car c’est la toux qui est le principal et souvent le seul symptôme. Les crises d'asthme typiques avec essoufflement et difficulté à respirer sont absentes.

Ce type d'asthme affecte les enfants et les adolescents. La toux se manifeste généralement la nuit, l'après-midi est absent. Souvent, les enfants se réveillent à cause d'une telle toux, il est difficile pour eux d'expirer. Des tests de provocation bronchique sont effectués pour poser un diagnostic et une hyperréactivité bronchique est détectée. Les indicateurs de la fonction respiratoire, non obtenus pendant la période de toux, sont normaux.

Les médicaments anti-asthmatiques classiques aident à réduire le soulagement de la toux.

La variante toux de l'asthme bronchique se distingue de la bronchite à éosinophiles et, selon le diagnostic spécifié, un traitement est prescrit.

L’anamnèse et toutes les études complexes permettront au médecin de poser le bon diagnostic et de prescrire le traitement approprié.

Traitement de la toux sèche asthmatique

Une toux sèche menant à des spasmes et à un patient débilitant est traitée à la fois de façon symptomatique et en agissant sur la cause de son apparition.

Les traitements symptomatiques comprennent des médicaments qui régulent la respiration, permettent l'expansion des bronches et normalisent le volume d'air expiré. En règle générale, ces préparations antitussives contiennent des composants antispasmodiques et des anesthésiques faibles. La fonction de médicaments similaires:

  1. affecter le centre de la toux dans la moelle épinière;
  2. supprimer l'excitabilité des récepteurs de la toux;
  3. détend les muscles des voies respiratoires.

Les médicaments de base utilisés dans le traitement de la toux asthmatique sont les corticoïdes et les sympathomimétiques.

Les corticostéroïdes sous forme d'inhalateurs comprennent:

  • la béclométhasone (ou bekotid, beklazon, beklorforte);
  • le budésonide (ou pulmicort, benacort);
  • le flunisolide (ou ingakort);
  • fluticasone (ou flixotide).

Les sympathomimétiques sont divisés en médicaments à action brève et à action prolongée.

Les sympathomimétiques à courte durée d'action sont le salbutamol (ou ventolin), le fénotérol (ou berotok) et la terbutaline.

Sympathomimétiques à action prolongée: salmétérol (ou serevent) et formotérol (ou foradil).

Il existe également des médicaments combinés, qui comprennent à la fois des médicaments sympathiques et corticostéroïdes prolongés, par exemple, le salmétérol en association avec la fluticasone est un sérateide et le formotérol en association avec le budésonide est un symbicort.

Tous les médicaments et les médicaments destinés au traitement de la toux asthmatique et à l'atténuation d'autres symptômes et manifestations de l'asthme bronchique lui-même sont prescrits exclusivement par un médecin, sur la base des symptômes et du diagnostic confirmé.

Quel genre de toux dans l'asthme bronchique, comment y faire face

Tout type de toux est le symptôme de nombreuses maladies, mais il est considéré dans l’asthme comme l’un des principaux signes d’une maladie grave. Pour les asthmatiques, le réflexe de la toux n'est pas seulement la cause de l'inconfort. La nuit, la toux d'asthme peut s'accompagner de sensations de suffocation. Il est donc important de savoir comment lutter contre les symptômes dangereux.

Quelle est la cause de la toux de type asthmatique

Puisque l'asthme est associé à une insuffisance des voies respiratoires, une toux est considérée comme un symptôme caractéristique de celle-ci. Le réflexe est accompagné d'asthme et d'essoufflement dû au rétrécissement de la lumière des bronches et à la violation de leur perméabilité. Des attaques de toux sévère se développent en raison d'une obstruction bronchique ou sont associées à une obstruction des voies respiratoires, en raison d'une hypersensibilité aux stimuli environnementaux.

L'asthme bronchique est appelé maladies respiratoires chroniques. Fait intéressant, une avancée majeure dans le traitement de la pathologie est intervenue il y a un peu plus de 15 ans, lorsque la maladie était considérée comme une maladie inflammatoire.

Le développement d'une condition asthmatique a souvent un caractère allergique, peut être associé à une prédisposition héréditaire, ainsi qu'aux effets néfastes de facteurs environnementaux (écologie). Les déclencheurs allergènes suivants peuvent être des provocateurs d'attaques d'asthme en cas d'asthme bronchique et de forte toux:

  • les particules de poussière ou les poils d'animaux;
  • pollen des plantes pendant la floraison, spores fongiques;
  • moisi et humidité élevée avec moisissure;
  • faits d'hypothermie, de surtension (physique);
  • la présence de fumée de tabac, d'air givré.

Les symptômes du réflexe de la toux peuvent se manifester dans un certain nombre d'autres maladies. Par conséquent, pour poser un diagnostic d'asthme bronchique, des études approfondies sont nécessaires. Après tout, une toux sèche présente certaines particularités et l'hyperactivité persistante des bronches après le traitement d'une maladie qui provoque la toux indique un asthme.

Caractéristiques du réflexe de toux

Les symptômes de la toux dans l'asthme peuvent être variés. La toux peut être sèche, mais aussi humide, accompagnée par la décharge d'expectorations abondantes. Le type de toux est influencé par un certain nombre de facteurs, comme ce sera le cas en cas d'asthme bronchique, dépend du type de maladie concomitante. Le plus souvent, il s'agit de maladies catarrhales qui aggravent les symptômes de la pathologie asthmatique:

  • l'apparition de respiration sifflante et de congestion dans la poitrine;
  • malaise avec difficulté soudaine à respirer avec le nez;
  • râles bien écoutés dans les bronches;
  • augmentation des attaques de réflexe de toux pendant une nuit de sommeil;
  • sensation de mal de gorge sur le fond de mucus abondant du nez;
  • pâleur de la peau, rythme cardiaque rapide.

Les principaux symptômes qui indiquent le caractère asthmatique de la toux sont considérés comme des signes de difficulté à respirer, accompagnant la crise. La condition est menacée de suffocation en raison de la détérioration de la ventilation.

Comment diagnostiquer l'asthme bronchique

En raison de ses caractéristiques, une toux asthmatique est différente du réflexe associé à un rhume. Une caractéristique frappante d'une crise d'asthme en inspiration rapide, suivie d'une exhalation difficile avec élévation de la poitrine (semblable à l'inhalation). Exacerbe le problème de l'asthme bronchique en respirant avec un sifflement lorsque la toux est sèche avec un léger dégagement d'expectorations visqueuses. Au fil du temps, une ventilation excessive des poumons entraîne une augmentation du volume pulmonaire.

Dans le cas d'une infection respiratoire associée, le réflexe de toux s'accompagne d'une grande quantité d'expectorations en raison d'une forte fièvre associée à une infection des signes. Ce qui est nécessaire pour diagnostiquer la pathologie:

  • faire passer les expectorations pour détecter la présence d'inclusions spécifiques;
  • être testé pour les allergènes provocants de la toux d'asthme;
  • tester la fonction respiratoire pour déterminer la nature de sa déficience.

Afin de traiter efficacement une maladie, il est important de diagnostiquer correctement, car l'asthme bronchique et l'évolution de la bronchite chronique présentent des symptômes similaires. Dans la bronchite chronique, la toux augmente pendant les exacerbations et diminue pendant les rémissions. Des symptômes de toux asthmatique, généralement non productifs (sécheresse, sans crachats abondants), sont observés après une exposition à des irritants. Par conséquent, pour le traitement réussi de la pathologie devrait entrer en contact avec l'asthme provocateur provoquant.

Pathologie de la toux

L'évolution atypique de la pathologie bronchique, lorsque la toux devient l'unique manifestation de l'asthme, affecte la catégorie d'asthmatiques de l'enfant. Les épisodes de toux se développent particulièrement dur chez les enfants et sont plus brillants que les bébés en général fréquentant des établissements pour enfants (préscolaires) avec le facteur de risque héréditaire existant. Les symptômes de toux de la maladie gênent l'enfant la nuit, les crises de difficultés respiratoires ne sont pas corrigées le jour. Les attaques provoquent une nuit de sommeil agitée lorsque le bébé a du mal à expirer. Pour soulager l’état des jeunes patients, il est nécessaire de recourir à des médicaments anti-asthmatiques qui arrêtent la toux.

L'apparition d'un symptôme de toux avec bronchite, ainsi que son évolution chronique, sont associés à un refroidissement excessif du corps, à une infection bactérienne et virale, à une activité physique intense. La présence de toux asthmatique se produit même dans un état de calme absolu. Si, au fond de la bronchite dans les voies respiratoires, les allergènes inhalés avec l'air semblent être en suspension dans l'air, cela peut entraîner une obstruction et le développement d'un bronchospasme. Si vous ne commencez pas le traitement du syndrome de la toux à temps, de tels facteurs conduiront au développement de l'asthme.

Méthodes de traitement complexes

Le traitement médicamenteux consiste à soulager le spasme bronchique et à prévenir son apparition. Il est important de noter qu'un spécialiste devrait prescrire des médicaments contre la toux pour l'asthme.

Aide Expectorants

Pour prévenir le développement de l'obstruction des bronches, l'utilisation de moyens expectorants est nécessaire. Les préparations contribuent à la dilution des expectorations, à la transformation du type de toux sèche en un analogue productif:

  • Sirop d'herbion Plantain, bloquant l'effet irritant du réflexe de la toux, l'affaiblissant;
  • la composition du sirop Bronholitin a un effet antispasmodique, réduit le gonflement de la muqueuse bronchique;
  • la prise de gouttes de Stoptussin aide à bloquer la douleur dans la région de l’arbre bronchique.

Les comprimés de médicaments mucolytiques Bromhexin, Acetylcysteine, Ambroxol sont destinés à la catégorie des asthmatiques adultes. Les comprimés contre la toux aident à renforcer la sécrétion bronchique dans l'asthme bronchique, diluent les expectorations et facilitent son évacuation. Si les symptômes de l'asthme ont éclaté à la suite d'une rencontre avec un allergène, un antihistaminique est nécessaire. Si une infection bactérienne est confirmée, un traitement antibiotique la libèrera.

Thérapie systémique

L'activation d'une crise d'asthme est bloquée par des agents symptomatiques, complétés par des antispasmodiques. Les préparations aident à stabiliser le volume d'air inhalé en assurant l'expansion de la région bronchique. Le salbutamol est l'un des inhalateurs les plus couramment utilisés.

Des préparations de corticostéroïdes sont prescrites pour bloquer les bronchospasmes systématiques. Les médicaments en pilules et en aérosols soulagent l'inflammation due au contenu d'une certaine dose d'une substance hormonale, le plus souvent il s'agit du béclométhasone.

Un traitement inadéquat de la toux persistante ou de son absence augmente généralement la charge sur la poitrine. Le résultat est le développement de l'asthme et son évolution, et les organes adjacents, y compris le cœur, sont affectés par l'expansion de la poitrine.

Le développement de la toux asthmatique

Une toux asthmatique peut survenir à la suite du processus inflammatoire des voies bronchiques. La raison en est peut-être une diminution de la lumière bronchique, déclenchée par des spasmes musculaires.

Le plus souvent, la maladie a une voie allergique de développement et se produit en réponse à des stimuli externes et internes. En règle générale, l'intensité de la toux augmente la nuit. Il est caractéristique que la toux en cas d'asthme bronchique se déroule sans hyperthermie et ne prévoie pas d'antibiothérapie.

Causes de la toux

La toux allergique sèche la plus courante dans l'asthme résulte de:

  • contact étroit avec les déchets animaux;
  • Les patients adultes et, en particulier les enfants, peuvent tousser en raison de l'inhalation de poussière domestique.
  • des épisodes de toux et d'étouffement peuvent être causés par le pollen des plantes à fleurs;
  • en plus des allergènes, un effort physique actif, des odeurs désagréables, un contraste d'air chaud et froid, des éclats de rire, etc. peuvent provoquer une toux sèche;
  • souvent la maladie contribue à la prédisposition génétique;
  • réaction négative à divers médicaments pris pour neutraliser les symptômes.

De plus, les infections virales et chroniques peuvent augmenter l'activité bronchique. Par conséquent, la réhabilitation en temps voulu des foyers d’infection, en particulier chez un enfant, est nécessaire. Dans le cas où, malgré le traitement en cours, une toux sèche ne disparaît pas, on peut affirmer qu'il s'agit des premiers symptômes de manifestations asthmatiques.

Les symptômes

Avec le contact direct de l'enfant et de l'adulte avec des allergènes, des accès de toux sévère, d'étouffement et d'autres symptômes caractéristiques des manifestations allergiques sont possibles.

Ceux-ci comprennent:

  • augmentation de la sécrétion de mucus par le nez;
  • chatouilles dans le larynx;
  • la toux avec l'asthme bronchique peut être paroxystique;
  • pendant l'auscultation, on entend des râles bronchiques;
  • une cyanose de la peau peut être observée;
  • la toux d'asthme peut être pire avec peu d'effort;
  • si grave, des signes de suffocation sont possibles.

Il est à noter que les symptômes de l'asthme bronchique sous forme de toux varient considérablement par rapport au rhume. Par exemple, un enfant a une toux accompagnée d'une inspiration rapide et d'une expiration lente. Dans le processus de développement d'une exacerbation, une toux asthmatique est accompagnée d'une respiration sifflante avec un écoulement de crachats minimal.

Le développement de la toux asthmatique dans l'enfance

La toux asthmatique est possible à tout âge, mais l'attaque est particulièrement difficile pour les adolescents et les jeunes enfants. Une toux sèche peut survenir à la suite d'une exposition à des facteurs environnementaux défavorables. Ses symptômes se manifestent par le développement d'un essoufflement grave.

En outre, il a été constaté que les enfants qui fréquentent une garderie, signes du développement de l'asthme bronchique de la toux sont plus prononcés que ceux qui ne fréquentent pas la maternelle. En outre, la toux asthmatique se développe plus souvent chez les enfants prédisposés aux maladies allergiques.

En règle générale, la toux chez les enfants peut survenir de manière latente, mais si les symptômes prolongés ne sont pas traités, les attaques de l’enfant peuvent alors prendre une forme chronique en raison de l’augmentation des altérations obstructives des bronches.

Événements médicaux

Bien que presque tous les symptômes du processus pathologique résultent de l'influence d'allergènes externes, il peut être très difficile de les déterminer. Par conséquent, il est tout d'abord recommandé d'effectuer les examens de diagnostic et les tests de laboratoire nécessaires (en particulier pour un enfant) afin de prescrire le médicament nécessaire. Les enfants sont le plus souvent des pilules ou des sirops prescrits. Cette forme posologique est la plus pratique à utiliser.

Si le diagnostic confirme le caractère allergique de la toux, il est recommandé de limiter autant que possible le contact avec l'allergène. Si le diagnostic d'allergie est confirmé chez un enfant, des médicaments (sirops, comprimés, etc.) peuvent être pris sous la supervision directe du médecin traitant.

Pour soulager les symptômes allergiques aigus, des médicaments à base de cromones et de glucocorticoïdes peuvent être prescrits. Lorsque vous choisissez un traitement médicamenteux, vous devriez envisager la forme de toux asthmatique.

L'utilisation de glucocorticoïdes systémiques afin de neutraliser une attaque est recommandée uniquement en cas d'absolue nécessité et pour une très courte période. L'utilisation prolongée des médicaments hormonaux peut entraîner un certain nombre de conséquences négatives (diabète, obésité, cataractes, hypertension, etc.).

Pour traiter les adultes et les enfants, vous pouvez utiliser beta2-adrenomimetikov. Ces fonds ont des effets indésirables minimes et jouent donc souvent le rôle principal dans le traitement des enfants atteints de maladies bronchiques.

Tout d'abord, en cas de crise d'asthme, des bronchodilatateurs et des pilules par inhalation sont prescrits. Le traitement de la toux asthmatique à l'aide d'inhalations peut réduire considérablement la quantité de médicaments utilisés (comprimés, injections, sirops, etc.), tout en améliorant le processus de récupération de la fonctionnalité bronchique. Avec le respect constant de toutes les conditions nécessaires et les recommandations de telles mesures thérapeutiques, on obtiendra un résultat positif.

Avec la pharmacothérapie, vous pouvez éliminer les toux sèches et humides de l'asthme grâce aux recettes traditionnelles qui peuvent réduire considérablement l'asthme et réduire la fréquence des crises. Les médicaments peuvent causer des dommages irréparables au traitement, en particulier chez les enfants, mais un effet positif peut être obtenu en utilisant des perfusions et des décoctions à base de plantes.

Traitement des remèdes populaires

Une toux sèche qui accompagne l'asthme peut être traitée avec succès par des décoctions:

  • vous devez prendre 1 cuillère à soupe. une cuillerée d'herbe de valériane et d'Agripaume;
  • ajouter 1,5 st. cuillères de racine de réglisse broyée;
  • 2 cuillères à soupe cuillère de camomille et de menthe poivrée.

La masse préparée (1 cuillère à soupe) est versée 200 ml. l'eau bouillante et infusé pendant une demi-heure. Ensuite, vous devez filtrer la solution et utiliser ce médicament quotidiennement (1/4 tasse) après chaque repas.

  • 3 cuillères à soupe cuillères de boutons de bouleau;
  • 2 cuillères à soupe cuillères de prêle de l'éphédra;
  • 10 art. cuillères de fleurs de camomille séchées et de romarin sauvage luxuriant.

Tous les ingrédients doivent être mélangés. 2 cuillères à soupe cuillère mélange préparé versé 0,5 litres. l'eau bouillante, laissant la solution pour perfusion pendant 5-6 heures. Ensuite, le médicament est filtré et pris 3 p. pendant la journée avant les repas (125 grammes).

Il est important de garder à l'esprit que la décoction et les herbes ne doivent en aucun cas remplacer complètement le traitement principal. Ils ne peuvent être utilisés qu'en complément d'un traitement de base. Avec leur aide, vous pouvez étouffer les principaux symptômes de la maladie et réduire au minimum les crises d'asthme.

Prévention de l'apparition de la maladie

En plus de soulager les symptômes aigus avec des médicaments, l'asthme bronchique nécessite des mesures préventives pouvant neutraliser les signes de son développement.

  1. La prévention primaire implique des promenades quotidiennes en évitant le contact avec des substances pouvant causer une toux allergique grave. En outre, il est recommandé de pratiquer des procédures de trempe et de sport, ainsi que de rejeter les mauvaises habitudes, notamment le tabagisme.
  2. La prophylaxie secondaire est utilisée pour soulager les symptômes d'asphyxie et à l'aide de recommandations générales de santé. Les principaux facteurs pour un traitement efficace de la forme asthmatique de la maladie incluent un diagnostic opportun. Plus la nature du développement de la toux est révélée rapidement, plus les chances de guérison et de prévention des complications sont grandes.

ARTICLE EST EN RUBRIQUE - maladies, asthme.

Comment traiter la toux dans l'asthme bronchique?

La toux dans l'asthme bronchique est un symptôme symptomatique important des troubles inflammatoires des voies respiratoires.

Avec une exacerbation clinique, l'asthme bronchique peut avoir un réflexe de toux productif, qui s'accompagne de la libération d'une petite quantité de crachats ou d'un aspect non productif, c'est-à-dire une toux sèche. La toux sèche ou humide causée par l’asthme bronchique chez l’enfant ou l’adulte apporte souvent une sensation de malaise la nuit.

Attention! La violation du centre de la toux est un signal clinique alarmant qui nécessite des soins médicaux urgents.

L'asthme bronchique: déterminer l'état clinique

Les troubles respiratoires entraînant des crises aiguës d'essoufflement, un essoufflement et une toux sont diagnostiqués comme étant de l'asthme bronchique. Une toux sévère dans l'asthme est causée par une obstruction bronchique ou une obstruction des voies respiratoires due à une hypersensibilité aux stimuli externes. Aujourd'hui, environ 250 millions de personnes dans le monde sont exposées à cette maladie grave du système respiratoire.

L'asthme bronchique est diagnostiqué comme un trouble des voies respiratoires, une suffocation aiguë, un essoufflement et une toux.

Il existe plusieurs facteurs de causalité conduisant à la formation et au développement d'une condition asthmatique:

  1. Facteur héréditaire. La prédisposition génétique est diagnostiquée chez 1/3 des personnes exposées à cette maladie. Si l'asthme bronchique atopique est présent chez l'un des parents, la probabilité d'inflammation chronique chez les enfants est de 30 à 40% et si les deux parents souffrent d'asthme, la probabilité d'obstruction bronchique chez la progéniture atteint 75 à 80%.
  2. Facteur professionnel. Contact avec des poussières biologiques et / ou minérales, des impuretés nocives, des gaz et des vapeurs lors de la production, jusqu'à 50% du nombre total de maladies. La toux chronique avec expectorations dans l'asthme bronchique est un symptôme symptomatique peu fréquent de la dégradation du système broncho-pulmonaire.
  3. Facteur écologique. Des études épidémiologiques confirment que, chez 5% de la population, les voies respiratoires sont altérées en raison d’influences environnementales. Les effets néfastes (humidité élevée, émanations, évaporation, etc.) contribuent aux dommages actifs des voies respiratoires.

C'est important! L'inflammation chronique du système respiratoire est aggravée par les mauvaises habitudes d'une personne - tabagisme, aliments irrationnels, mode de vie malsain.

Contact avec des poussières biologiques et / ou minérales, des impuretés nocives, des gaz et des vapeurs lors de la production, jusqu'à 50% du nombre total de maladies

Symptômes classiques de l'asthme bronchique:

  • respiration sifflante et congestion dans la poitrine;
  • essoufflement;
  • toux

Dans l’asthme bronchique, le traitement d’une maladie repose sur le diagnostic correct, en tenant compte de points clés tels que:

  • manifestations cliniques;
  • l'anamnèse;
  • plaintes de patients;
  • étude biochimique en laboratoire de la fonction respiratoire;
  • la présence ou l'absence de sécrétions bronchiques;
  • statut allergique du patient.

Lors de la détermination du schéma thérapeutique, il est très important de prendre en compte la stratification de la gravité de la maladie, qui présente un certain degré d'indicateurs diagnostiques de l'asthme. Le traitement médicamenteux est effectué sur la base d'une thérapie de base, qui affecte les muscles lisses de l'arbre bronchique et du centre de la toux. Les médicaments inhalés du groupe des glucocorticoïdes (Beclazol, Benacort, Becotide), les cromones (Tayled, Intal) ainsi que les antagonistes des récepteurs du leucotriène suppriment divers éléments inflammatoires cellulaires et ont des effets anti-inflammatoires.

En cas d’asthme bronchique, le traitement de la maladie repose sur le diagnostic correct

Caractéristiques de la toux asthmatique

Qu'est-ce qu'une toux allergique pour l'asthme bronchique? En raison d'une obstruction bronchique due à des facteurs spécifiques (immunologiques) ou non spécifiques, la lumière des bronches se rétrécit. La réaction de défense naturelle du corps face aux obstructions des voies respiratoires est un réflexe inconditionnel, qui tousse. La contraction musculaire due à l'irritation des récepteurs forme une expiration forcée d'air par la bouche, nettoyant ainsi les voies respiratoires et les voies respiratoires des éléments étrangers. Un pollen de plantes, de moisissures, de champignons, de poussières domestiques, de poils d'animaux de compagnie est un irritant provocateur de la toux allergique. Une telle toux ne se prête pas au traitement avec des préparations pharmacologiques d'origine naturelle ou semi-synthétique, et n'affecte pas non plus le système de thermorégulation du corps. La toux allergique dans l'asthme bronchique, dont les symptômes et les signes peuvent se manifester avec des effets indésirables se faisant sentir pas plus d'une fois par an, est la suivante:

  • essoufflement et difficulté à respirer sans signes de suffocation;
  • maux de gorge et inconfort général;
  • congestion des sinus nasaux;
  • changement soudain de la peau;
  • l'arythmie cardiaque;
  • transpiration excessive.

La dyspnée dans l'asthme bronchique est le principal symptôme de toute forme et de toute gravité du processus inflammatoire.

La toux d'asthme de type allergique est saisonnière et se produit au même moment. La cause de l'attaque est la réaction du corps à l'allergène. Si dans les 3-4 jours la toux ne recule pas, alors vous devriez consulter un médecin.

Note! La prévention de la toux allergique consistera à éliminer les facteurs de risque pour éliminer l’allergène provoquant.

Comment distinguer l'asthme bronchique de la bronchite?

Même un pneumologue expérimenté avec un diagnostic différentiel entre ces maladies peut se tromper. En fonction de l'interprétation correcte de tous les signes symptomatiques, un traitement approprié est sélectionné.

L'hypocondrie est un facteur provoquant la bronchite.

Il existe des différences majeures dans les maladies du système broncho-pulmonaire dans les principales caractéristiques:

  1. La dyspnée dans l'asthme bronchique est le principal symptôme de toute forme et de toute gravité du processus inflammatoire. Dans la bronchite chronique, l'essoufflement survient en cas d'exacerbation grave du tractus broncho-pulmonaire.
  2. Avec l'asthme, la toux sèche. Dans la bronchite, l'inflammation du centre de la toux peut se produire de manière mixte, lorsque la toux sèche (non productive) et la toux humide (productive) se produisent en alternance, accompagnées de sécrétions sécrétoires.
  3. La réaction de la température dans la bronchite chronique se produit périodiquement et en cas d’asthme bronchique.
  4. La sécrétion des expectorations dans la bronchite chronique a une formation muqueuse purulente de couleur jaune verdâtre ou brune, tandis que dans l'asthme, les sécrétions muqueuses sont plus rares et transparentes.
  5. L'évolution de la maladie dans la bronchite chronique est constamment prononcée et, en cas d'asthme bronchique, elle présente l'apparence de crises soudaines de différentes durées.
  6. L'hypothermie, une infection virale ou bactérienne, provoque une toux consécutive à une activité physique. Les allergènes, inhalés avec l'air, tombent sur les parois des voies respiratoires, provoquant une attaque d'obstruction et un bronchospasme, sont un facteur provoquant l'apparition d'un asthme bronchique. La toux d'asthme peut survenir dans un état de repos complet.

Herbion - un expectorant à base de plantes

Expectorant pour l'asthme bronchique

Les crises de toux sèche avec obstruction bronchique peuvent être douloureuses et longues sans mettre en évidence les sécrétions bronchiques. La tâche de la thérapie complexe consiste à soulager l'état du patient en éliminant les bronchospasmes, en activant le travail des poumons et en transformant la toux sèche en un aspect productif.

A ces fins, des agents pharmacologiques expectorants et des agents mucolytiques sont utilisés:

1. Herbion - un expectorant à base de plante. La préparation comprend de la vitamine C, de l'extrait de plantain et de la mauve. Le médicament stimule parfaitement les fonctions de sécrétion des bronches, renforce l'immunité, protège les voies respiratoires des irritants externes.

2. Bronholitine. Ce médicament a une structure visqueuse de couleur jaune clair ou jaune-vert. L’effet thérapeutique d’un agent pharmacologique vise à bloquer le centre de la toux et à renforcer l’effet bronchodilatateur, c’est-à-dire à fournir un effet antispasmodique sur le muscle lisse et à éliminer l’œdème de la muqueuse des voies respiratoires.

3. Stoptussin est un autre médicament expectorant efficace contre la toux sèche pour l'asthme bronchique. Le médicament contient de la guaifénésine, du citrate de butamirata et divers excipients (extrait de réglisse, arôme de fleur, éthanol, etc.). L’agent pharmacologique a pour objectif de produire un effet anesthésique sur les zones périphériques de la muqueuse bronchique et d’accroître les fonctions de sécrétion des glandes bronchiques.

Stoptussin est un médicament expectorant efficace pour la toux sèche dans l'asthme bronchique.

4. Le Sinekod est un agent pharmacologique universel qui exerce un effet combiné sur toute la structure du système broncho-pulmonaire. Le médicament stimule l'activité des voies respiratoires, supprime les récepteurs de la toux, a un effet expectorant et anti-inflammatoire. Cependant, ce remède universel est contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes et n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 6 mois. La posologie du médicament est déterminée par le médecin traitant ou le médecin local.

5. L'ambroxol, l'acétylcystéine, le bromhexine et le sirop de racine de réglisse peuvent être distingués parmi les médicaments à action mucolytique affectant le tractus broncho-pulmonaire.

La composition des combinaisons pharmacologiques pharmaceutiques énumérées comprend des composants d'origine végétale, qui sont également utilisés en médecine traditionnelle dans le traitement de la toux asthmatique.

Le sirop de racine de réglisse a un effet expectorant.

Prévention de l'asthme

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Par conséquent, il est difficile de surestimer l’importance de la prévention des pathologies. Chaque dixième habitant de la planète souffre dans une certaine mesure d'asphyxie, d'une toux sèche et épuisante et d'un manque d'oxygène. Chaque année, le nombre de patients asthmatiques augmente. Parmi les mesures préventives efficaces figurent les suivantes:

  • cesser complètement de fumer;
  • l'évolution des conditions de travail;
  • minimiser le contact avec les animaux domestiques et les autres allergènes;
  • l'élimination des aliments riches en calories, ainsi que des additifs alimentaires d'origine semi-synthétique;
  • respect des règles d'hygiène personnelle et d'un mode de vie sain;
  • consulter en temps opportun un médecin pour éliminer les infections respiratoires.

L'abandon total du tabac est l'une des mesures de prévention de l'asthme.

Pour la prévention des exacerbations du système broncho-pulmonaire, il est recommandé d’effectuer des exercices de respiration et des traitements de cure dans des établissements médicaux spécialisés pour les asthmatiques.

Toux pour l'asthme bronchique

La toux est l’un des principaux signes de l’asthme. Il y a une toux en cas d'asthme bronchique avant une crise, pendant et même pendant la rémission.

Toux et forme de la maladie

  1. Dans l'asthme allergique, la toux provoque du pollen, des médicaments, des acariens de la poussière, des insectes, des squames animales, des champignons, de la nourriture.
  2. Si l'asthme est endogène, alors une forte toux commence lors d'effort physique, de situations stressantes, d'inhalation de fortes odeurs ou d'air pollué.
  3. Dans l'asthme mixte, tous les facteurs ci-dessus agissent négativement sur le corps.
  4. Une crise de toux dans l'aspirine à l'aspirine fait en sorte que les médicaments non stéroïdiens éliminent le processus inflammatoire.

Bouts de toux dans l'asthme bronchique

Chaque stade de développement de la toux a ses propres symptômes, qui apparaissent de manière séquentielle.

En variante du développement d'une crise d'asthme, ce qui se produit généralement la nuit - une crise de toux, c'est-à-dire une personne qui souffre de toux suffocante avec peu ou pas de pertes de crachats. Dans le même temps, la peau du visage prend une teinte cyanotique, on note de la transpiration et des vertiges.

Toux sèche pour l'asthme bronchique

La toux est en soi une réaction de défense des voies respiratoires aux irritants. Au début de la crise, et même à n'importe quelle période de la maladie, on observe le plus souvent une toux sèche qui épuise le patient et provoque un bronchospasme. Par conséquent, le traitement vise à éliminer la cause de la toux en tant que telle et la liquéfaction des expectorations.

On prescrit au patient des médicaments qui contribuent à la dilatation des bronches, à la régulation de la respiration et à la normalisation du volume d'air pendant l'expiration. Les médicaments antitussifs contiennent généralement des antalgiques et des substances antispasmodiques. L'action des médicaments vise à réduire la fonctionnalité du centre de la toux, situé dans la moelle oblongue, à minimiser l'excitabilité des récepteurs de la toux et à détendre les muscles des voies respiratoires.

Les corticostéroïdes inhalés ainsi que les sympathomimétiques sont utilisés pour traiter la toux sèche et asthmatique. Ces derniers sont divisés en moyens d'action courte et prolongée. Les médicaments pour inhalation d'asthme sont combinés et le plus souvent prescrits, c'est-à-dire qu'ils contiennent une hormone et des substances qui empêchent le développement d'une crise.

Le traitement de l'asthme et de la toux qui l'accompagne est prescrit exclusivement par un spécialiste en fonction des résultats du diagnostic et des symptômes présents.

Toux avec expectorations pour l'asthme bronchique

Les expectorations sont un symptôme variable de l'asthme bronchique. Dans les bronches, des accumulations de mucus se forment lors d’une inflammation ou lorsqu’elles sont exposées à un allergène. Le flegme réduit la perméabilité des bronches, mais après avoir toussé chez le patient, la situation est quelque peu soulagée et l’attaque suffocante est totalement ou partiellement éliminée.

Pour faciliter la décharge des expectorations sont attribués:

  1. Bronchodilatateurs.
  2. Préparations et décoctions d'herbes pour liquéfier le mucus.
  3. Il est recommandé de boire plus de boissons aux fruits, compotes, thés, eau minérale, lait chaud avec sodas, eau plate. Le fluide réduit la viscosité du secret et l’aide à sortir des bronches.
  4. Expectorant signifie que, lorsqu’il est exposé à des zones réflexes, il peut provoquer une contraction musculaire, ce qui permet un meilleur écoulement du mucus.
  5. Antihistaminiques - pour l'asthme allergique.
  6. Mucolytiques - réduisent la formation de mucus.
  7. Il est également nécessaire d'augmenter l'humidité de l'air pour lequel vous pouvez suspendre les serviettes humides sur les radiateurs, tout autour de la pièce.
  8. Bon effet donne l'inhalation de vapeur. Ici, vous pouvez utiliser de l'eau avec vous-même et du sel, de l'eau minérale alcaline, des décoctions d'herbes avec inclusion d'eucalyptus, dissoudre le validol dans de l'eau bouillante.
  9. L'asthme face à une maladie infectieuse nécessite l'ajout d'un antibiotique.
  10. Les patients souffrant d’asthme bronchique doivent suivre un traitement de sanatorium régulier, se rendre en mer et se rendre dans les grottes de sel, dans les forêts de conifères et prendre des complexes vitaminiques à l’automne et au printemps.

En aucun cas, le traitement antitussif n'est utilisé - sans toux des expectorations, il faudra se débarrasser de moyens plus désagréables.

Avec la formation de crachats et l'apparition d'un essoufflement, et également si le traitement prescrit ne aide pas, un examen supplémentaire du patient est nécessaire.

  • expectoration bakposev;
  • numération globulaire complète et sa biochimie;
  • radiographie pulmonaire.

Selon les résultats de l'examen, un traitement est prescrit.

Les flegmes dans l'asthme peuvent être de couleur et de texture différentes, selon la nature de la maladie.

  1. Si l'exacerbation de la maladie est causée par des allergies et des rhumes, le mucus sortant des bronches est liquide et transparent.
  2. L'ajout d'une infection bactérienne est indiqué par la couleur jaune-verte du mucus.
  3. Les impuretés du sang dans les expectorations se produisent généralement avec un panier pour la toux, mais peuvent également se produire avec une pneumonie, une tuberculose et un œdème pulmonaire. Les crachats de couleur rouge et brune, qui sont possibles avec les saignements, le cancer du poumon, la pneumonie, compliquée par une infection à pneumocoque, sont particulièrement préoccupants.
  4. Lorsque les maladies fongiques toussent crépiter des bosses blanches.
  5. Les expectorations nauséabondes nécessitent un examen. Habituellement, l'odeur survient lors d'un abcès pulmonaire, d'une décomposition tissulaire, d'une bronchectasie avec la présence d'une flore putride.

La toux avec expectorations et l'asthme bronchique en tant que tels n'est pas autorisée, en particulier avec une grande quantité d'expectorations, sinon cela peut entraîner une détérioration, une progression des symptômes, le développement d'une sepsie.

Quelle est la toux observée dans l'asthme bronchique?

Beaucoup de gens s'inquiètent de la toux causée par l'asthme, car son traitement dépend de la détection rapide de la maladie. C’est pourquoi la définition de la toux asthmatique est un processus assez important, qui laisse le temps d’identifier la progression de la maladie et de prendre les mesures qui s’imposent.

L'influence des conditions de vie modernes affecte de plus en plus la santé humaine, entraînant en elle des maladies très spécifiques qui étaient auparavant rarement diagnostiquées. L'asthme bronchique peut être attribué sans risque à de telles maladies, dont personne n'a récemment entendu parler dans notre pays. Néanmoins, le fait est évident et, aujourd'hui, cette maladie est de plus en plus détectée chez les enfants et les adultes.

Le développement de la toux asthmatique et les facteurs qui en déclenchent l'apparition

L'asthme bronchique est une maladie chronique qui se développe à la base de tout processus inflammatoire ou infectieux et qui affecte le fonctionnement complet du système respiratoire. Dans la plupart des cas, sa formation est favorisée par divers rhumes sous-traités et par une diminution générale des propriétés protectrices du système immunitaire. Sur la base de ces facteurs, il se produit un changement dans la structure des voies respiratoires, ce qui entraîne une réponse extrêmement aiguë aux stimuli externes.

A l'état normal, les bronchioles réagissent à peine aux stimuli externes et continuent leur travail à part entière. Dans le même temps, leur structure est constituée de tissus musculaires, qui ont la capacité de se contracter. C'est cette action qui résulte de la réaction des bronchioles à structure modifiée. Après ce processus, le canal d'air est partiellement obstrué par les parois de la bronchiole, ce qui complique considérablement la respiration. Cependant, un processus similaire est accompagné d'un écoulement de crachats qui peut bloquer partiellement ou même complètement les voies respiratoires. C'est pourquoi la toux dans l'asthme bronchique est la plus dangereuse, ce qui fait de son identification une tâche extrêmement importante, dont dépend la santé ou la vie humaine.

Dans le même temps, un grand nombre de facteurs peuvent provoquer une contraction des muscles lisses et provoquer des accès de toux.

Les plus dangereux d'entre eux sont les États suivants, responsables de la formation des attaques et affectant leur intensité. Ces critères ressemblent à ceci:

  • les allergènes;
  • le rire
  • activité physique;
  • la climatisation;
  • odeurs nettes.

Sur la base de cette liste, on peut comprendre que tout effet sur le système respiratoire peut provoquer une attaque pouvant avoir des conséquences graves sans intervention immédiate.

Caractéristiques d'une crise d'asthme et des symptômes qui l'accompagnent

La toux avec l'asthme peut être absolument n'importe quel caractère, allant de la sécheresse à la fin avec une décharge abondante de crachats. De tels symptômes assez répandus impliquent le fait que le type de toux dans l'asthme bronchique est influencé par de nombreux facteurs. Une attention particulière doit être portée aux moments où les manifestations asthmatiques sont accompagnées de symptômes d'une autre maladie.

Tout d'abord, nous parlons des maux du rhume, accompagnés par la libération d'expectorations. C'est la condition la plus dangereuse, car l'asthme et ses symptômes sont grandement exacerbés. En général, les crises d’asthme, accompagnées d’une toux aiguë, et parfois suffocante, sont les suivantes:

  • inconfort dans le larynx;
  • congestion nasale;
  • respiration sifflante dans les bronches;
  • peau pâle;
  • difficulté à respirer.

Tous ces symptômes peuvent se manifester seuls ou en association, accompagnant la toux d'asthme et l'aggravant. Cependant, même en l'absence de toute maladie supplémentaire, les épisodes de maladie peuvent être accompagnés par la production de crachats et de tous les autres signes énumérés ci-dessus.

Les bases du traitement de l'asthme et l'importance de chercher des soins médicaux qualifiés

Comment guérir la toux d'asthme? Une réponse sans équivoque à cette question n'existe pas à ce jour, car cette maladie est assez spécifique et chronique.

Sur cette base, la conduite de toute mesure médicale vise principalement à soulager les symptômes de la maladie. Le choix des méthodes les plus efficaces et les plus efficaces pour supprimer la toux et les autres manifestations de l'asthme ne doit être effectué que par un médecin.

C’est lui qui, sur la base du tableau clinique et des observations systématiques du patient, fera le meilleur traitement et donnera également une liste de recommandations pour neutraliser les effets de la maladie.

Le traitement complet de l'asthme et de ses symptômes est effectué à l'aide d'une approche intégrée basée sur l'utilisation d'agents et de techniques prophylactiques. Les effets des médicaments servent uniquement à soulager les manifestations aiguës qui affectent l’état et la santé d’une personne. La toux sèche est exactement la même que celle accompagnée de crachats, elle est supprimée par l'utilisation d'une variété de sprays bronchodilatateurs et d'aérosols qui sont injectés dans la gorge du patient avec l'activation de l'attaque.

La vidéo traite des symptômes et du traitement de l'asthme bronchique.

Cependant, la tâche principale des experts dans le traitement d'une maladie est d'éliminer les causes qui la provoquent. C’est le seul moyen d’obtenir un effet positif et d’assurer une vie bien remplie sans toux, ainsi que d’autres manifestations inhérentes à une maladie comme l’asthme.

Conclusion sur le sujet

Le traitement de la toux asthmatique est tout un défi et nécessite des soins médicaux qualifiés.

Cette vidéo raconte l'algorithme d'action dans les crises d'asthme bronchique.

En général, ces manifestations ne représentent que la partie émergée de l'iceberg et sont à l'origine de la formation de la maladie. C'est sur elle et vous devriez porter une attention particulière, car sans sa neutralisation, il est presque impossible de se débarrasser complètement de la toux.

Toux d'asthme - causes, symptômes et traitement

La toux asthmatique est le principal symptôme de l'asthme bronchique, dont le développement résulte du processus inflammatoire, accompagné d'un rétrécissement des bronches et du spasme musculaire. En règle générale, il se forme sur le fond d'un effet allergique ou d'un irritant spécifique; par conséquent, la toux asthmatique est souvent appelée allergique. Cette caractéristique indique le développement d'une maladie bronchique nécessitant un traitement immédiat. Un symptôme similaire se manifeste également dans le diagnostic de bronchite asthmatique.

La toux d'asthme peut survenir à tout moment de la journée, mais le plus souvent, un symptôme paroxystique est observé la nuit. Il est souvent accompagné d'un sifflet ou d'un dormeur qui ronfle. Un symptôme douloureux ne permet pas à une personne de bien dormir et de se reposer. Par conséquent, pendant la journée, une personne asthmatique ressent de la fatigue et de la nervosité. Laisser de côté une toux pour l'asthme est inacceptable! Un traitement efficace prescrit par un spécialiste vous permet de vous débarrasser du symptôme déplaisant qui provoque de nombreux effets indésirables.

Causes de la toux d'asthme

Le contact avec l’allergène est la principale cause de toux dans l’asthme. Cela peut être de la poussière, des poils d'animaux, des plantes à fleurs, des allergènes fongiques, etc. En pénétrant dans les organes respiratoires, il se produit une réaction naturelle d'irritation qui provoque une quinte de toux. Dans la forme chronique de la maladie, il y a des symptômes à long terme dans la période d'exacerbation. Au début du stade de rémission, ce symptôme disparaît de lui-même, mais pas pour longtemps. En règle générale, non seulement le contact avec l'allergène, mais également d'autres facteurs peuvent provoquer une autre attaque:

  • surpoids;
  • infection virale, ce qui est particulièrement important en automne-hiver;
  • fumer et inhaler de la fumée de tabac;
  • odeurs nettes de parfum, produits chimiques ménagers;
  • produits alimentaires contenant des composants dangereux qui développent une réaction allergique;
  • odeur de moisissure, humidité;
  • l'utilisation de certains médicaments.

La toux avec l'asthme bronchique a des caractéristiques spécifiques. Ce symptôme se caractérise par des respirations intermittentes, des expirations prolongées, un affaiblissement du bruit respiratoire. Dans certains cas, il est accompagné d'une respiration sifflante.
Si vous rencontrez une forte toux, ayant un caractère paroxystique, le patient doit demander de toute urgence l'aide de médecins

Selon les résultats de l'examen du patient, seul un spécialiste qualifié sera en mesure de déterminer le diagnostic exact et de prescrire un traitement efficace, permettant au patient de se débarrasser de la toux. Il convient également de noter que ce symptôme peut indiquer l'apparition d'autres maladies du système respiratoire (tuberculose, cancer du poumon, pneumonie, bronchite asthmatique, etc.).

Symptômes et caractéristiques de la toux dans l'asthme

La plupart des asthmatiques ont une toux saisonnière, se manifestant une à deux fois par an, au même moment. Dans la plupart des cas, ce symptôme survient au printemps, pendant la période de floraison de diverses plantes. La toux allergique asthmatique peut être accompagnée de symptômes supplémentaires. Conjonctivite et nez qui coule le plus souvent. Ces symptômes sont également allergiques.

Avec une forte toux, on observe souvent une petite quantité d'expectorations visqueuses d'une structure spécifique. Si un symptôme asthmatique est accompagné d'une autre maladie virale ou respiratoire, les expectorations sont sécrétées en plus grand nombre et peuvent présenter certaines particularités de couleur ou de structure. Des signes identiques sont détectés dans la forme non atopique de la maladie.

L'asthme cholinergique est diagnostiqué chez certains patients. Il se caractérise par une toux avec une grande quantité d'expectorations de couleur claire. Le symptôme paroxystique provoque parfois un étouffement. Beaucoup de patients se plaignent d'une toux excessive de nature humide.

Principaux symptômes de la toux asthmatique:

  • le symptôme douloureux se manifeste plus souvent la nuit, plus près des heures du matin;
  • la respiration devient difficile, l'essoufflement apparaît;
  • une toux peut se manifester au contact d'allergènes, par inhalation d'air froid et également sur le plan émotionnel (rire, pleurer, crier, etc.).

Lors de la toux causée par l'asthme bronchique, les sinus nasaux sont obstrués, il y a un certain inconfort dans la gorge et la peau devient pâle. Ce symptôme se caractérise également par une transpiration accrue, une augmentation de la fréquence cardiaque, des palpitations cardiaques, de l'anxiété et de la panique.

Distinguer les symptômes de la toux asthmatique des symptômes de la bronchite chronique n’est possible que par diagnostic différentiel. Les rémissions de trois semaines sont plus caractéristiques de la bronchite, à la suite de quoi une exacerbation réapparaît.

Toux pour l'asthme chez les enfants

L'asthme chez les enfants de moins d'un an se manifeste avec une respiration sifflante et une toux occasionnelle. Ces symptômes sont dus à une infection des voies respiratoires. Le plus souvent, la toux se manifeste la nuit et le matin, ainsi que par contact direct avec des allergènes irritants. Lors d'une attaque, l'enfant peut éprouver un essoufflement grave accompagné de sifflements, d'une respiration rapide et d'une respiration sifflante.

Un enfant plus âgé peut se plaindre d'une sensation de lourdeur dans la région thoracique. En raison du rétrécissement des bronchioles, l'expiration de l'air est retardée. Il devient difficile pour les enfants de respirer et le traitement de la toux asthmatique doit être effectué exclusivement sous la surveillance de spécialistes. Les enfants, contrairement aux patients adultes, ne peuvent contrôler leur état et leurs émotions lors d'une attaque. Dans certains cas, une assistance médicale d'urgence est requise. Il est nécessaire d'appeler la brigade d'ambulances si:

  • on entend une forte respiration sifflante lors de l'expiration d'air et lors de l'inspiration, un fort dessin de la paroi thoracique à l'intérieur est observé;
  • l'état du bébé est lent, inhibé, somnolent;
  • les phanères pâlissent nettement, le bleus caractéristique est visible sur les lèvres et le bout des doigts;
  • essoufflement, qui peut aussi être accompagné de nausées ou de vomissements;
  • un enfant se plaint de fortes douleurs à la poitrine, au cou ou à la gorge.

Si un enfant a une température corporelle élevée pendant longtemps et qu'une toux douloureuse n'est pas éliminée par des médicaments efficaces, il est nécessaire d'appeler le pédiatre de district à la maison. La toux asthmatique chez les enfants peut être héréditaire ou se produire en raison de certains facteurs environnementaux. En règle générale, les bébés qui vivent dans des conditions de vie défavorables, ainsi que ceux qui ont une tendance innée aux réactions allergiques, sont sujets à cette maladie.

Diagnostic et traitement de la toux d'asthme

Toux dans l'asthme a une identité avec des signes d'autres maladies du système respiratoire, par conséquent, pour établir un diagnostic précis, basé sur les symptômes présentés, ne fonctionnera pas. Pour identifier la maladie, provoquant une forte toux, vous avez besoin d'un diagnostic bien conduit, en direction du pneumologue traitant.

Le diagnostic différentiel, la radiographie, les tests de laboratoire sur le sang et l'urine aident à déterminer le diagnostic correct. En cas de suspicion d'asthme, des tests d'allergie et des tests d'inhalation spéciaux peuvent également être prescrits au patient. Il convient également de noter que la procédure de radiographie n'est pas prescrite pour confirmer l'asthme, mais pour exclure d'autres maladies des organes respiratoires. Ce diagnostic ne montre pas d'anomalies significatives dans les poumons de l'asthme.

Après avoir déterminé le diagnostic exact, le patient reçoit un traitement médicamenteux efficace visant à éliminer le principal symptôme de l'asthme. Toux sèche asthmatique avec respiration sifflante, traitée avec des médicaments contribuant à la dilution et à l'excrétion des expectorations. Il est recommandé au patient d’utiliser autant de liquide que possible.

En outre, le traitement obligatoire comprend des agents prophylactiques visant à réduire le risque de manifestation de symptômes paroxystiques. L'absence de traitement adéquat pour une telle maladie a des conséquences irréversibles et la maladie elle-même devient chronique. Il est inacceptable de s'engager soi-même! Si le patient souhaite suivre un cours de bien-être avec l'utilisation de remèdes populaires, il est nécessaire de consulter le pneumologue traitant avant de commencer le traitement.

Des médicaments efficaces pour le traitement de l'asthme

Dans le traitement de l'asthme bronchique, des médicaments ayant un spectre d'action différent sont utilisés, en fonction des symptômes et de la gravité de la maladie. Le cours de prescription requis comprend les médicaments de base, ils doivent être pris quotidiennement. L’effet de ces médicaments vise à arrêter et à prévenir les attaques. L'utilisation régulière soulage grandement les symptômes de l'asthme.

Certains médicaments de la catégorie de base neutralisent simultanément les processus inflammatoires dans les organes respiratoires, réduisent les poches et la susceptibilité allergique. Ce groupe comprend les antihistaminiques, les bronchodilatateurs, les corticostéroïdes, les inhalateurs et les anti-leucotriènes. Dans certains cas, les croons et les théophyllines sont prescrits aux patients.

Dans le traitement de l'asthme, des médicaments hormonaux et non hormonaux, des glucocorticoïdes systémiques, des bêta-2 adrénergiques et des anticholinergiques sont également utilisés. Pour éliminer la toux en période d'exacerbation, appliquez des préparations expectorantes à base d'acétylcystéine, d'ambroxol, de bromhexine, de mélanges alcalins et d'iodure de potassium. Les inhalateurs contenant des glucocorticoïdes sont utilisés efficacement pour réduire les poches sur les muqueuses des organes respiratoires. Les médicaments les plus populaires dans cette catégorie sont Bécotide, Ingakort, Fluticasone, Flixotide, Benacort et autres.

Pour les soins d’urgence lors d’une crise grave, les médicaments sont utilisés pour favoriser l’expansion rapide des voies respiratoires. Médicaments efficaces dans cette catégorie: "Levalbuterol", "Salbutamol", "Terbutaline", etc.

Pour éliminer les symptômes allergiques de l'asthme, on utilise des antihistaminiques, tels que prescrits par un médecin. Certaines pilules entraînent un effet sédatif. Par conséquent, après leur utilisation, le patient doit éliminer les activités de travail associées à la concentration et à la conduite automobile.

Traiter l'asthme et les symptômes de cette maladie, vous devez être responsable, assurez-vous de suivre toutes les recommandations du médecin traitant. Seule une telle approche thérapeutique garantit de bons résultats de guérison, à l'exception des rechutes mettant la vie en danger. Une attention particulière devrait être portée au traitement de l'asthme chez les enfants. Bon nombre des médicaments recommandés pour éliminer les symptômes douloureux qui se produisent lors d'attaques sont interdits à l'utilisation par des patients mineurs.

Les mesures thérapeutiques contre l'asthme doivent être effectuées uniquement selon les directives du pneumologue! L'auto-traitement dans ce cas est lourd de conséquences très dangereuses!