Symptômes, traitement de la bronchite chez les enfants de moins de 5 ans

La thermorégulation imparfaite et l'immunité non formée chez les enfants sont des facteurs de risque de maladies virales inflammatoires fréquentes. À un âge précoce, ils sont particulièrement difficiles, ils nécessitent la plus grande attention.

La bronchite chez les jeunes enfants est souvent l'une des manifestations de l'infection virale, l'incidence la plus élevée étant observée chez les enfants de moins de 3 ans. Une inflammation bronchique est diagnostiquée annuellement chez 10 à 25% des enfants de moins de 6 ans.

Les symptômes

L'inflammation des bronches chez les enfants à un degré beaucoup plus élevé que chez les adultes est déclenchée par des facteurs externes. Contribue à l'augmentation de l'incidence de la pollution des voies respiratoires.

Le chauffage au four, la cuisson sur les cuisinières à gaz, les gaz d'échappement des voitures, les émissions industrielles de gaz toxiques, le tabagisme passif - ces facteurs contribuent à une augmentation de l'incidence chez les enfants.

Le principal symptôme de la bronchite chez les enfants est la toux. Au début, il est sec, puis, à mesure que les expectorations apparaissent, elles sont humidifiées. La toux dure 2-3 semaines, en fonction de l'agressivité du virus qui a provoqué l'inflammation.

Chez les jeunes enfants et les jeunes enfants, la bronchite se manifeste généralement par une fièvre sous-fébrile (37,5 ° C), une léthargie, un manque d’appétit et des toux répétées.

Il est particulièrement important de ne pas avoir de pneumonie ou d'autres complications chez les enfants, de ne pas oublier les signes de bronchite au tout début de la maladie.

Chez les enfants jusqu'à un an

Les nouveau-nés et les bébés tombent facilement malades en contractant un virus respiratoire chez leurs enfants plus âgés, leurs parents. La bronchite aiguë chez un enfant de moins de 6 mois se manifeste souvent par des symptômes d'obstruction bronchique - difficulté à éliminer les expectorations.

Si l'on note chez les nourrissons des premiers mois de vie une toux, une léthargie, une perte d'appétit et une respiration rapide, on peut alors supposer que la forme chlamydiale de la maladie se développe.

Le traitement de la bronchite avec de tels symptômes implique l'utilisation d'antibiotiques chez les enfants sous la surveillance d'un médecin.

Comprendre que l’enfant a une bronchite aiguë aidera à soulager des symptômes tels que rougeur du cou, manque d’appétit, sommeil agité. Les symptômes caractéristiques de l’inflammation bronchique chez les nourrissons jusqu’à l’année sont les suivants:

  • toux sèche, alternant humide;
  • respiration difficile avec difficulté à l'expiration.

La température de la bronchite chez les enfants dans les premiers jours monte à 38 0 C, puis diminue jusqu'à subfebrile. La température chez les enfants ne sert pas d'indicateur de la gravité de la bronchite, elle peut souvent rester normale; ce dernier se produit souvent avec une évolution atypique de l'inflammation. Nous recommandons également au sujet de l’article «Toux chez les nourrissons sans fièvre: comment traiter»

Chez les enfants de moins d'un an, le risque de complication de la bronchite est élevé, le développement de la bronchiolite, caractérisé par un essoufflement accru, une cyanose de la peau, des symptômes visibles de tension musculaire intercostale.

En savoir plus sur la bronchiolite dans l'article "Bronchiolite chez les nourrissons et les enfants jusqu'à 2 ans."

Enfants de moins de 5 ans

Chez les enfants âgés de 3 à 4 ans, on observe souvent des symptômes de bronchite obstructive, caractérisés par des symptômes tels que l'essoufflement lors de l'expiration, des râles humides.

L'enfant transpire abondamment dans son sommeil. Au matin, la mère est confrontée à un symptôme de "coussin mouillé", dans lequel ses cheveux sont à la nuque, son cou est humide de sueur.

Chez les enfants de moins de 5 ans atteints de 2 à 3 bronchites aiguës répétées au cours de l'année, développe une forme récurrente d'inflammation. Cette maladie, qui dure plus de 2 ans, devient chronique chez les enfants qui toussent avec des expectorations purulentes.

Traitement

Les bébés et les nouveau-nés sont hospitalisés pour une maladie grave, les enfants âgés de plus d'un an sont traités à domicile, sur rendez-vous avec un pédiatre ou un pneumologue.

Enfants jusqu'à un an

Les bébés sont massés à la poitrine et frottés avec la pommade Vishnevsky, sans toucher la région du cœur. Dans la pièce, vous devez maintenir une humidité constante de 55 à 65%, surtout en hiver, lorsque l'air est séché par chauffage à la vapeur.

Dans la bronchite aiguë chez un enfant de moins de 5 ans, un pédiatre peut prescrire un traitement avec les médicaments suivants:

  • munomodulateurs - Kipferon, Viferon:
  • antibiotiques pour prévenir les complications bactériennes, doivent être prescrits par un médecin aux nourrissons jusqu'à 6 mois;
  • signifie la restauration de la microflore intestinale - Bifidobactérine, Linex.

Il est possible d'améliorer la décharge de mucus par inhalation via un nébuliseur de solution saline avec Pulmicort ou Lasolvan. Hydrater la muqueuse, avoir un effet anti-inflammatoire d'inhalation avec une solution saline, solution de soude à 2%, décoction de camomille, Borjomi.

La durée d'inhalation ne doit pas dépasser 7 minutes, la procédure est effectuée trois fois par jour. Pour plus d'informations sur les méthodes d'inhalation, consultez l'article "Inhalation lorsque vous toussez".

De l'accumulation de mucus dans les voies nasales aide à laver le nez avec une solution saline, solutions Dolphin, Aquamaris.

Enfants de moins de 5 ans

Jusqu'à 2 ans, les enfants dans le traitement de la bronchite aiguë ne prescrivent pas de mucolytiques, essayez de ne pas utiliser de médicament contre la toux. Cela est dû à la faiblesse des poumons à cet âge. Ils ne pourront tout simplement pas éliminer indépendamment la quantité de crachats résultant de la prise de mucolytiques.

Mucolytiques, expectorant

À l'âge de 2 ans, on prescrit à l'enfant un traitement par expectorant pour une bronchite aiguë grave. Si une forte toux ne s'arrête pas, vous pouvez donner Bromhexin, Docteur Maman, ACC, Flujditek, Guaifenizin, Bronhikum, Ambroxol.

L'action de ces médicaments dilue les expectorations, mais ne provoque pas une augmentation de son volume. Lors de la prescription d’expectorants, il est nécessaire de fournir une boisson chaude et abondante. Avec un manque d'eau, la viscosité des expectorations augmente.

Chez les jeunes enfants, l’expectoration peut provoquer des vomissements. Pour éviter que cela ne se produise, il est préférable de donner le médicament sous forme de sirop. Les comprimés doivent être bien écrasés, dissous dans de l'eau et lavés à l'eau tiède.

Immédiatement après une quinte de toux, le bébé doit boire de l'eau tiède. Cette technique simple fonctionne souvent. Lorsque les signes d'une toux qui approche se préparent, une gorgée d'eau tiède peut aider à la prévenir. Un verre de boisson chaude doit toujours être à proximité du patient.

Les antihistaminiques ont un effet desséchant avec des crachats abondants, ils sont prescrits aux enfants souffrant d'allergies.

Pour améliorer l'évacuation des expectorations, traitez Mukaltin. Ces comprimés sont fabriqués à base d'Althea - une plante médicinale aux propriétés expectorantes. Le comprimé de Mukaltin peut être administré aux enfants en le dissolvant dans de l'eau.

Amincit les expectorations muqueuses Mukosalvan, Bronkatar, Bizolvon, Mukodin, Mukopront. L'eau pour la toux aide aux infusions de plantes médicinales - plantain, anis, racine de réglisse.

Les mucolytiques sont prescrits avec des médicaments facilitant l’expectoration des expectorations. Pour une meilleure élimination du mucus des bronches, un massage est effectué sous la forme d'une légère pression sur la poitrine et le dos.

Les médicaments antitussifs pour la bronchite aiguë ne sont pas prescrits aux enfants de moins de 5 ans.

Pour libérer les bronches du mucus immédiatement après le réveil, vous pouvez demander au bébé de se pencher en avant du lit en insistant sur les bras pour que la partie supérieure du corps pende librement. Sous la forme d'un jeu, vous devez le prendre de manière à ce qu'il soit suspendu au lit, en faisant cet exercice plusieurs fois en 15 minutes.

Antibiotiques

Jusqu'à 5 ans, les enfants essaient de ne pas prescrire d'antibiotiques systémiques. À partir de 2,5 ans, l’antibiotique local Fusafungin est utilisé. Le médicament est disponible sous forme d'aérosol, est utilisé pour l'inhalation.

Fusafungin a un effet antimicrobien, anti-inflammatoire et antifongique, qui est important dans le traitement aux antibiotiques pour empêcher la croissance de sa propre microflore fongique.

De la bronchite chez les enfants de moins de 5 ans, les antibiotiques sont utilisés:

  • pénicillines protégées (amoxicilline + acide clavulanique) - Amoxiclav, Augmentin;
  • Céphalosporines de 3e génération (Cefuorxim, Cefaclor);
  • Macrolides - Sumamed, Azitroks, Clarithromycine, Azithromycine.

Dans une forme commode pour le traitement des jeunes enfants - sous la forme de comprimés effervescents solubles, produit Flemoksin, Flemoklav. Ne provoque pas d'émotions négatives chez les jeunes enfants traités pour une bronchite avec un sirop Ospé contenant un antibiotique de la pénicilline.

Parmi les anti-inflammatoires utilisés chez les enfants atteints de bronchite, prescrire Fenspirid. Dans la bronchite virale aiguë, on prescrit aux enfants de moins de 5 ans des antiviraux, des interférons - Viferon, Cycloferon.

L'inhalation de vapeur est strictement interdite aux enfants en raison du risque de brûlure des voies respiratoires.

Procédures auxiliaires

Outre le traitement médical, les enfants sont représentés:

Dans le traitement des enfants de tous âges, il est particulièrement important de fournir une boisson chaude abondante. Le manque de liquide est rempli de fruits chauds - canneberges, airelles, chauffés avec de l'eau minérale (Borjomi), thé chaud aux framboises.

Il est conseillé aux enfants de rester à la maison jusqu'à leur rétablissement complet. Si le bébé n'est pas guéri et amené à la maternelle, il tombera facilement malade à nouveau, infecté par d'autres enfants. À mesure que l'enfant récupère et améliore son bien-être, de brèves promenades au grand air seront utiles.

JMedic.ru

La bronchite est un processus pathologique et inflammatoire qui se développe dans l’arbre bronchique, notamment dans la paroi de la bronche, et conduit à la formation de crachats, de toux et d’essoufflement, même avec un effort physique minime chez les enfants. Les causes du développement de la maladie sont des microorganismes pathogènes: bactéries ou virus, qui forment un processus inflammatoire avec une immunité réduite de l’enfant.

Outre les symptômes associés aux lésions du système broncho-pulmonaire, il existe également des symptômes d'intoxication du corps:

  • fièvre
  • fièvre
  • transpiration;
  • somnolence;
  • fatigue
  • faiblesse générale;
  • diminution ou manque d'appétit complet;
  • des nausées;
  • mal de tête;
  • perte de poids.

Traitement médicamenteux de la maladie

Le traitement de la bronchite doit être complexe et viser non seulement à atténuer les symptômes, mais également à la cause diagnostiquée de la maladie. Par conséquent, il est conseillé dès les premiers jours de l'apparition de la bronchite la nomination de médicaments antiviraux ou antibactériens.

En prescrivant ces médicaments, les médecins raccourcissent le processus inflammatoire et facilitent l'évolution de la maladie chez les enfants.

Agents antibactériens à large spectre

Pour le traitement des enfants, des agents antibactériens sont prescrits dans les sirops, les suspensions ou dans les formes de libération injectables. Les formes injectables sont fournies pour les formes graves et extrêmement graves de bronchite et ne conviennent que pour le traitement hospitalier.

  • L'azithromycine est un médicament antibactérien à large spectre (utilisé comme infection à Gram positif - staphylocoques, streptocoques et infection à Gram négatif - légionelles, Pseudomonas aeruginosa, protei), qui est également actif contre les parasites intracellulaires, les représentants - mycoplasme, ureaplasma.

L'ingrédient actif du médicament, l'azithromycine, est disponible sous forme de comprimés, de gélules, de poudre pour suspension et d'injections, ce qui le rend universel dans le traitement de la bronchite chez les enfants de différents groupes d'âge et de gravité différente du processus.

Azitroks, Azithromycine Zentiva, Azithromycine Sandoz, AzitRus, Zetamax Retard, Facteur ZI, Sweetrox, Sumamed, Tremak-Sanovel, Hemomitsin, Ecomed ont une forme à libération de poudre pour préparer une suspension de 100 mg / 5 ml et 200 mg / 5 ml dans une bouteille.. Ces dosages indiquent la quantité d'ingrédient actif dans 5 ml de la suspension déjà diluée et, par conséquent, la dose de médicament est plus élevée lorsque la quantité d'ingrédient actif dans 5 mg est plus grande.

Cette forme de libération est très pratique pour les enfants, en particulier au cours des 3 à 4 premières années de la vie, puisqu'un enfant de cet âge n’est pas capable d’avaler la pilule ou de boire un verre d’eau contenant un médicament soluble dans celle-ci.

Comment préparer azithromycine suspension est écrit en détail dans les instructions de la préparation: à 100 mg de poudre dans le flacon, ajouter 9 ml d'eau propre et bouillie, et à 200 mg de poudre dans le flacon 12 ou 17 ml d'eau. Les dilutions d’azithromycine dépendent de la dose de médicament contenue dans 1 ml, nécessaire pour vos enfants.

Le médicament est prescrit en fonction du poids corporel, qui est indiqué ci-dessous dans le tableau 1 fois par jour. La durée du traitement est de 3 à 5 jours.

Azithromycine-J, Sumamed, Hemomitsin sont sous forme de poudre pour la préparation d’injections intraveineuses de 500 mg dans un flacon. Ces médicaments ne sont prescrits aux enfants que dans les formes sévères de bronchite chez les enfants.

Préparation de la solution injectable en 2 étapes, ajoutez d’abord 4,8 ml de solution saline au flacon et agitez. Cette dilution du médicament est conservée pendant environ 24 heures. Immédiatement avant l'introduction du médicament dans le corps, la deuxième étape de dilution a lieu - le contenu du flacon est versé dans 100,0 ml de solution saline, d'une solution de glucose à 5% ou de dextrose. Le médicament est administré 1 fois par jour, par voie intraveineuse. La durée du traitement est de 3 jours. Les injections d'azithromycine sont généralement bien tolérées par les enfants de tous les groupes d'âge. Aucune réaction allergique telle que l'urticaire sur ce principe actif lors d'une administration par voie intraveineuse n'a été enregistrée.

Pour les enfants de plus de 12 ans, l'azithromycine est prescrite en gélules ou en comprimés de 250 mg une fois par jour. Les noms commerciaux de ces médicaments sont Azivok, Azimycin, Azitral.

  • L’amoxicilline est un médicament antibactérien à large spectre qui est bactéricide (favorise la mort d’une cellule bactérienne en détruisant son organe), bactériostatique (bloque la multiplication des bactéries dans le corps de l’enfant) et a un effet antibactérien sur un certain nombre de bactéries gram-positives (pneumocoques, staphylocoques) et gram-négatives (synegna coli, Proteus, Clostridium), micro-organismes parasites dans les parois de l’arbre bronchique.

Amoxicillin-ratiopharm, Amosin, Grunamoks, Ospamoks, Hikontsil ont la forme de libération du médicament en poudre pour la préparation de suspensions de 125 et 250 mg dans un flacon.

Pour préparer la suspension, il est nécessaire d'ajouter la quantité requise d'eau bouillie à la poudre dans le flacon jusqu'au repère indiqué sur l'emballage et bien mélanger.

Pour obtenir correctement le dosage souhaité, vous devez lire attentivement les instructions ou demander l'aide de votre pédiatre, car l'effet thérapeutique dépend directement de la dose de dilution. En cas de dilution inappropriée du médicament devient inutilisable.

Pour stocker la suspension prête au réfrigérateur. La dose du médicament prescrit pour la bronchite dépend de l'âge de l'enfant:

Quoi et comment traiter la bronchite chez les enfants à la maison: thérapie avec des médicaments, des inhalations, des remèdes populaires et d'autres moyens efficaces

La bronchite est une maladie des voies respiratoires inférieures. Cette pathologie est souvent diagnostiquée chez les bébés, leur corps n'est pas encore complètement développé et il est sujet à diverses infections virales. Dans la plupart des cas, la maladie survient de manière chronique ou résulte d'une maladie infectieuse transmise précédemment.

L'absence de traitement approprié et efficace entraîne l'apparition d'asthme bronchique ou de pneumonie. Les deux conditions affectent négativement la santé des miettes. Tous les parents doivent savoir ce qui cause la maladie, les symptômes caractéristiques et les méthodes de traitement de la bronchite chez l’enfant.

Les causes

Les médecins identifient plusieurs raisons principales de l'apparition d'une bronchite chez les enfants:

  • infections virales. Le problème se produit assez souvent, souvent une bronchite apparaît dans le contexte des maladies respiratoires aiguës, la grippe. Principaux agents pathogènes: adénovirus, virus parainfluenza, grippe, rhinovirus. Initialement, les microorganismes pathogènes tombent dans les voies respiratoires supérieures, de faibles défenses corporelles permettent à l’infection de s’infiltrer en profondeur, le processus inflammatoire débute dans les bronches;
  • infections bactériennes. Il y a beaucoup moins de virus, mais les effets des maladies peuvent être plusieurs fois plus graves. Principaux agents pathogènes: moraccella, streptocoques, staphylocoques, pseudomonas, hémophilus bacillus. La microflore bactérienne pathogène est souvent diagnostiquée chez les enfants, ils ne suivent pas toujours les règles de l'hygiène personnelle, ils mettent tout dans la bouche;
  • irritation des voies respiratoires par diverses vapeurs chimiques présentes dans l'air. La cause de l'apparition d'une bronchite peut être la poussière domestique ordinaire, le tabagisme passif, l'inhalation de vapeurs de produits chimiques ménagers;
  • infection mixte. Le bébé est d'abord infecté par un virus, puis une infection bactérienne se joint. La combinaison d'agents pathogènes conduit à des complications fréquentes et à l'évolution complexe de la maladie;
  • infection par des agents pathogènes atypiques: légionelles, chlamydia et autres. Les symptômes de la maladie deviennent inhabituels; pour déterminer la cause exacte de son apparition, des manipulations diagnostiques supplémentaires sont effectuées;
  • infections parasitaires. Pour les enfants, la présence de vers migrateurs est caractéristique, ils sont capables de se déplacer dans le corps d'un enfant, souvent localisé dans les poumons. Avec leur activité vitale, les vers irritent les muqueuses des bronches, provoquent l’apparition de la maladie;
  • réaction allergique. L'environnement est rempli d'un grand nombre d'allergènes, la pathologie chez les enfants est dans la plupart des cas causée par les poils d'animaux, le pollen;
  • maladies respiratoires congénitales. Certaines maladies ne peuvent être guéries, les parents doivent en outre protéger les miettes de facteurs environnementaux externes négatifs pour prévenir l’apparition d’une bronchite;
  • maladies sous-traitées des voies respiratoires. Un rhume avec un traitement inapproprié ou son absence complète peut conduire à une bronchite chez un enfant.

Que sont les glissades pour les nouveau-nés et comment les fabriquer vous-même? Nous avons la réponse!

À propos du taux et de la déviation de la taille de la fontanelle chez un nouveau-né, lisez cet article.

Les enfants souffrent beaucoup plus souvent que les adultes, en raison de la structure spécifique du système respiratoire du bébé, de la faiblesse de son immunité, qui parfois ne peut pas faire face à des infections de différentes étiologies. Les voies respiratoires des enfants se distinguent par des bronches larges et courtes, et les agents pathogènes s'y fixent facilement que chez l'adulte.

Le rôle important joué par l'environnement miettes. À la maternelle ou à l'école, sûrement une ou deux personnes tombent malades. Un contact constant avec le porteur de l'infection mène éventuellement à l'infection de l'enfant. Protéger le bébé d'un tel danger est presque impossible, l'école à la maison n'est pas bien accueillie par tous les parents. Le seul moyen de sortir est de renforcer le système immunitaire et de traiter rapidement la bronchite aux premiers stades de développement.

Symptômes caractéristiques

Les principaux signes et symptômes de la bronchite chez les enfants:

  • au début, l'enfant s'affaiblit, l'appétit disparaît, des maux de tête apparaissent;
  • les parents remarquent alors l'apparition d'une toux sèche ou d'une petite quantité de crachats. Au fil du temps, la douleur dans la gorge augmente, il y a une respiration sifflante, une toux aboyante, un nez qui coule.

En moyenne, la température corporelle monte à 38 degrés, pour les formes légères se caractérise par une marque de 37,5 degrés. Une semaine plus tard, une toux sèche pénètre sur le sol mouillé, ce qui facilite le processus d'expectoration. Vous pouvez complètement guérir le bébé en 14 à 21 jours. Un traitement inapproprié peut entraîner des complications, une évolution plus longue de la maladie.

En cas de rechute après la récupération, consultez un médecin, parfois la cause de la maladie récurrente sont des maladies chroniques cachées, une immunité affaiblie. Dans ce cas, vous aurez besoin d'une cure d'antibiotiques, qui sont prescrits exclusivement par un médecin.

Traitement à domicile

La bronchite chez les enfants est vraiment guérie à la maison, pour ce médicament spécial, la médecine traditionnelle est utilisée. Une hospitalisation est nécessaire uniquement en cas d'augmentation de la température corporelle, qui ne diminue pas, de la présence de complications, d'une détérioration de l'état du bébé. Il est interdit de pratiquer l'auto-traitement des enfants jusqu'à un an. Le fonctionnement incomplet des voies respiratoires peut entraîner des complications graves, la triste issue des événements.

Conseils utiles pour les parents

Le respect de certaines règles visant à normaliser l'état d'un petit patient et à éliminer les agents pathogènes du corps joue un rôle important dans le traitement de la bronchite chez les enfants.

Au cours des trois premiers jours de maladie, fournissez au bébé un repos complet au lit et aérez régulièrement la chambre. Quelques jours plus tard, de petites promenades à l'air frais sont autorisées, à condition qu'il n'y ait pas d'augmentation de la température corporelle.

Adhérez à un régime spécial: penchez-vous sur les céréales, les produits laitiers, n'oubliez pas les vitamines naturelles - fruits et légumes frais. Si quelqu'un fume dans la famille, protégez le bébé de la fumée du tabac, l'irritant nuit au rétablissement du bébé.

La dilution des expectorations est obtenue en buvant de grandes quantités d'eau tiède. Aspect aide à éliminer les toxines du corps. En outre, il est recommandé d'utiliser de l'eau pure pour recevoir des boissons vitaminées (décoctions de cynorrhodons, framboises, tilleuls, menthe, thé à la camomille, lait + miel).

Il est important d'humidifier la pièce dans laquelle se trouve un petit patient avec une toux sèche. Effectuer des manipulations avec un humidificateur spécial. Tous les jours, effectuez un nettoyage humide en nettoyant "l'atmosphère" dans la chambre d'un bébé malade.

Traitement médicamenteux

Beaucoup de parents se demandent: faut-il des antibiotiques pour la bronchite? Dans la plupart des cas, une telle thérapie est inappropriée. Les antibiotiques ne vont pas aider s'il y a une grippe, un rhume. Forte immunité pour faire face au problème, il n’est pas nécessaire d’utiliser de puissants médicaments. Les antibiotiques ne sont prescrits que si la température dure plus de quatre jours, si des expectorations purulentes se sont formées, l’état général se dégrade fortement.

Médicaments nécessaires:

  • avec une forte fièvre, les pédiatres recommandent de donner au bébé des médicaments antipyrétiques pour les enfants. Le paracétamol au sirop est excellent à cet effet;
  • médicaments antitussifs. Le traitement de la toux sèche consiste à prendre le médicament combiné Sinekod. Les expectorants sont prescrits lors du passage à une toux grasse: Gedelix, Mukaltin, Sirop Alteiny, Prospan, Bronhikum, préparations pour la poitrine.

Il est interdit à la plupart des jeunes enfants de prendre la majorité des médicaments. Il existe un remède populaire éprouvé qui aide le bébé à expectorer s’il ne peut le faire tout seul: tournez régulièrement l’enfant d’un côté à l’autre. Le flegme descend progressivement, irritant les bronches, ce qui provoque une toux réflexe.

Inhalation à domicile

L'inhalation de bronchites est utilisée depuis très longtemps, les couples de médicaments s'introduisent directement dans les bronches, puis font rapidement face à la maladie. Pour effectuer la procédure à la maison, utilisez un nébuliseur; à l’aide d’un appareil spécial, la procédure est simple et rapide.

Ne versez que des produits pharmaceutiques dans le nébuliseur, utilisez une casserole remplie d’eau chaude pour les médicaments à usage domestique: le bébé incline la tête au-dessus du récipient, est recouvert d’une serviette, l’enfant respire les vapeurs utiles.

Les recettes suivantes conviennent aux inhalations à domicile:

  • prenez une cuillerée à soupe de feuilles sèches de framboise, de cassis, d'argousier (brins), versez de l'eau bouillante avec un litre d'eau, utilisez-la comme prévu;
  • Pour deux litres d'eau bouillante, prenez 10 gouttes d'iode, ajoutez une cuillère à soupe de sel, 4 gouttes de teinture de propolis contribueront à augmenter les propriétés cicatrisantes de la solution. Laissez le remède préparé infuser pendant 10 minutes;
  • Mélangez dans des proportions égales la collection thoracique (vendue en pharmacie) avec des feuilles d'eucalyptus. Utilisez 50 grammes de matières premières par litre d’eau bouillante; à mesure que le volume d’eau augmente, ajoutez la quantité d’herbes.

Massages

Les manipulations médicales contribuent à éliminer les expectorations, à restaurer la circulation sanguine dans les bronches et à prévenir les complications éventuelles.

Les médecins distinguent plusieurs techniques pour masser les enfants atteints de bronchite:

  • drainage. Il est effectué sur le dos dans une position du corps telle que la tête soit plus basse que le corps;
  • en pointillé. Certaines zones sont massées (cou, région thoracique), utilisées comme aide aux manipulations de base;
  • massage de la poitrine. Faites la procédure doucement, en tapotant les mouvements;
  • vibrant. Effectuez des mouvements de tapotement sur votre dos;
  • chérie Pas différent de l'habituel, mais en plus utilisé miel légèrement chauffé. Autorisé à effectuer qu'en l'absence d'allergie aux produits apicoles;
  • en conserve. La méthode est obsolète, mais certains l'utilisent encore. Pour ce type de massage nécessitera des banques spéciales.

Remèdes et recettes populaires

Remèdes populaires pour la bronchite:

  • des pommes de terre Écraser le légume, cuit dans l'uniforme, ajouter un peu d'huile végétale, 2 gouttes d'iode. Placez la masse résultante sur la poitrine, la gorge de l'enfant, assurez-vous d'envelopper les endroits traités. Effectuer des manipulations au coucher;
  • bourgeons d'épicéa + lait (ratio 1:10). Faites bouillir le mélange d'ingrédients pendant 10 minutes. La dose minimale pour un enfant est de 200 grammes par jour. Il est permis de boire jusqu'à 1 litre de médicament par jour.
  • frottant le saindoux. La méthode efficace est utilisée depuis des siècles: faites fondre la graisse, frottez-la sur le dos, le cou, la gorge, enveloppez-la, laissez-la la nuit.

Comment se débarrasser de la morve verte chez un enfant? Apprenez des méthodes efficaces.

Sur cette page, il est écrit comment la rubéole se manifeste chez les enfants.

Allez sur http://razvitie-malysha.com/uhod/pitanie/molochnye-smesi.html et lisez quelle préparation pour nourrissons est la meilleure.

Prévention des maladies

Il n'est pas facile de protéger votre enfant de la bronchite, mais essayez de traiter tous les rhumes, renforcez les miettes du système immunitaire, tempérez le corps de l'enfant et donnez régulièrement des préparations à base de multivitamines. Si possible, limitez la communication avec les enfants malades.

En savoir plus sur les symptômes et le traitement de la bronchite chez les enfants dans la vidéo suivante:

Bronchite chez les enfants

Bronchite chez les enfants - inflammation non spécifique des voies respiratoires inférieures, apparue avec des lésions des bronches de différentes tailles. La bronchite chez les enfants se manifeste par une toux (sèche ou avec des expectorations de nature différente), une fièvre, une douleur à la poitrine, une obstruction bronchique, une respiration sifflante. La bronchite chez les enfants est diagnostiquée sur la base du tableau auscultatoire, des données radiologiques des poumons, de la formule sanguine complète, de l’examen des expectorations, de la fonction respiratoire, de la bronchoscopie, de la bronchographie. La pharmacothérapie de la bronchite chez les enfants est réalisée avec des médicaments antibactériens, mucolytiques, antitussifs; Le traitement physiothérapeutique comprend l'inhalation, l'irradiation ultraviolette, l'électrophorèse, le massage en boîte et par vibration, la thérapie par l'exercice.

Bronchite chez les enfants

Bronchite chez les enfants - inflammation de la membrane muqueuse de l'arbre bronchique d'étiologies diverses. Chaque année, il y a 100 à 200 cas de bronchite pour 1 000 enfants. La bronchite aiguë représente 50% de toutes les lésions des voies respiratoires chez les jeunes enfants. La maladie se développe surtout chez les enfants des trois premières années de la vie; le plus grave chez les nourrissons. En raison de la diversité des facteurs de causalité, la bronchite chez l’enfant fait l’objet d’une étude pédiatrique, de pneumologie pédiatrique et d’allergologie-immunologie.

Causes de la bronchite chez les enfants

Dans la plupart des cas, l’enfant contracte une bronchite à la suite de maladies virales - grippe, parainfluenza, rhinovirus, adénovirus, infection respiratoire syncytiale. Plus rarement, la bronchite chez les enfants est causée par des agents pathogènes bactériens (streptocoque, pneumocoque, bacilles hémophilus, moraccella, pseudomonas et bâtonnets intestinaux, Klebsiella), champignons du genre Aspergillus et Candida, infection intracellulaire (infection inflammatoire intracellulaire), infection intracellulaire (chlamydia, mycoplasme, cytocolorovirus). La bronchite chez les enfants accompagne souvent le cours de la rougeole, de la diphtérie et de la coqueluche.

Une bronchite d'étiologie allergique survient chez les enfants sensibilisés avec des allergènes inhalés entrant dans l'arbre bronchique avec de l'air inhalé: poussière domestique, produits ménagers, pollen végétal, etc. Dans certains cas, la bronchite chez l'enfant est associée à une irritation de la muqueuse bronchique par des facteurs chimiques ou physiques: air pollué, fumée de tabac, vapeurs d'essence, etc.

Des prédispositions à la bronchite sont présentes chez les enfants ayant une formation périnatale lourde (naissance, traumatismes, hypotrophie, hypotrophie, etc.), des anomalies de la constitution (lymphatique-hypoplastique et exhalatif), ainsi que des maladies respiratoires, ainsi que des maladies respiratoires, ainsi que des troubles respiratoires trachéite), une violation de la respiration nasale (adénoïdes, courbure du septum nasal), une infection purulente chronique (sinusite, amygdalite chronique).

Sur le plan épidémiologique, la saison froide (principalement la période automne-hiver), les épidémies saisonnières de SRAS et de grippe, le séjour des enfants dans des groupes d’enfants et les conditions sociales et de vie défavorables sont de la plus haute importance.

Pathogenèse de la bronchite chez les enfants

La spécificité du développement de la bronchite chez l’enfant est inextricablement liée aux caractéristiques anatomiques et physiologiques des voies respiratoires de l’enfant: apport sanguin abondant à la membrane muqueuse, laxité des structures sous-muqueuses. Ces caractéristiques contribuent à la propagation rapide de la réponse proliférante exsudative des voies respiratoires supérieures dans les voies respiratoires profondes.

Les toxines virales et bactériennes suppriment l'activité motrice de l'épithélium ciliaire. En raison de l'infiltration et de l'œdème des membranes muqueuses, ainsi que de la sécrétion accrue de mucus visqueux, le "scintillement" des cils ralentit encore plus - désactivant ainsi le mécanisme principal de l'autoépuration bronchique. Cela conduit à une forte diminution de la fonction de drainage des bronches et empêche l'écoulement des expectorations des voies respiratoires inférieures. Dans ce contexte, des conditions sont créées pour la reproduction et la propagation de l’infection, l’obturation par le secret des bronches de plus petit calibre.

Ainsi, les particularités de la bronchite chez les enfants sont une longueur et une profondeur significatives de la lésion de la paroi bronchique, la gravité de la réaction inflammatoire.

Classification de la bronchite chez les enfants

Par origine, distinguent les bronchites primaire et secondaire chez les enfants. La bronchite primaire débute initialement dans les bronches et seul l’arbre bronchique est touché. La bronchite secondaire chez l'enfant est la continuation ou la complication d'une autre pathologie des voies respiratoires.

L'évolution de la bronchite chez l'enfant peut être aiguë, chronique et récurrente. Compte tenu de l'ampleur de l'inflammation, on distingue une bronchite limitée (inflammation des bronches dans un segment ou un lobe pulmonaire), une bronchite commune (inflammation des bronches de deux ou plusieurs lobes) et une bronchite diffuse chez l'enfant (inflammation bilatérale des bronches).

Selon la nature de la réaction inflammatoire, la bronchite chez l’enfant peut être catarrhale, purulente, fibrineuse, hémorragique, ulcéreuse, nécrotique et mixte. Chez les enfants, les bronchites catarrhale, catarrhale-purulente et purulente sont plus courantes. Une bronchiolite chez les enfants (y compris oblitérante) - une inflammation bilatérale des parties terminales de l’arbre bronchique est une place particulière parmi les lésions des voies respiratoires.

Selon l'étiologie, il existe une bronchite virale, bactérienne, virale-bactérienne, fongique, irritative et allergique chez les enfants. La présence de composants obstructifs sécrète une bronchite non obstructive et obstructive chez les enfants.

Symptômes de bronchite chez les enfants

Dans la plupart des cas, l'apparition d'une bronchite aiguë chez les enfants est précédée par les signes d'une infection virale: mal de gorge, toux, enrouement, nez qui coule, conjonctivite. Une toux survient rapidement: obsessionnelle et sèche au début de la maladie, elle redevient molle, humide et productive au bout de 5 à 7 jours avec la séparation des muqueuses ou des expectorations mucopuruleuses. Dans la bronchite aiguë, la température corporelle de l'enfant augmente de 38 à 38,5 ° C (entre 2-3 et 8-10 jours, en fonction de l'étiologie), elle transpire, est indisposée, a la poitrine quand elle tousse, chez de jeunes enfants - essoufflement. L'évolution de la bronchite aiguë chez les enfants est généralement favorable; la maladie se rétablit au bout de 10 à 14 jours en moyenne. Dans certains cas, la bronchopneumonie peut compliquer la bronchite aiguë chez les enfants. Avec une bronchite récurrente chez les enfants, des exacerbations se produisent 3 à 4 fois par an.

La bronchiolite aiguë se développe principalement chez les enfants de la première année de vie. L'évolution de la bronchiolite est caractérisée par de la fièvre, une affection générale grave de l'enfant, une intoxication, des signes graves d'insuffisance respiratoire (tachypnée, dyspnée expiratoire, cyanose du triangle nasolabial, acrocyanose). Les complications de la bronchiolite chez les enfants peuvent être l'apnée et l'asphyxie.

La bronchite obstructive chez les enfants se manifeste généralement vers l'âge de 2 ou 3 ans. Le symptôme principal de la maladie est l'obstruction bronchique, qui se traduit par une toux paroxystique, une respiration sifflante bruyante, une expiration prolongée, une respiration sifflante lointaine. La température corporelle peut être normale ou subfebrile. L'état général des enfants reste généralement satisfaisant. La tachypnée, l'essoufflement, la participation à la respiration des muscles auxiliaires sont moins prononcés qu'avec la bronchiolite. La bronchite obstructive grave chez les enfants peut entraîner une insuffisance respiratoire et le développement d'un cœur pulmonaire aigu.

La bronchite allergique chez les enfants a généralement un cours récurrent. Pendant les périodes d'exacerbation, il y a transpiration, faiblesse, toux avec séparation des expectorations muqueuses. La température corporelle reste normale. La bronchite allergique chez l'enfant est souvent associée à une conjonctivite allergique, une rhinite, une dermatite atopique et peut se transformer en bronchite asthmatique ou en asthme bronchique.

La bronchite chronique chez l’enfant se caractérise par une exacerbation du processus inflammatoire 2 à 3 fois par an, se produisant de manière séquentielle pendant au moins deux années consécutives. La toux est le symptôme le plus constant de la bronchite chronique chez les enfants: elle est sèche pendant la rémission et humide pendant les exacerbations. Le flegme tousse avec difficulté et en petites quantités; a un caractère mucopurulent ou purulent. La fièvre est basse et instable. L'inflammation suppurée chronique dans les bronches peut être accompagnée du développement de bronchites déformantes et de bronchectasies chez les enfants.

Diagnostic de bronchite chez l'enfant

Le diagnostic primaire de la bronchite chez les enfants est réalisé par un pédiatre, en spécifiant - un pneumologue pédiatrique et un allergologue-immunologiste pour enfants. Lors de la détermination de la forme de bronchite chez l’enfant, les données cliniques (nature de la toux et des expectorations, la fréquence et la durée des exacerbations, les caractéristiques du parcours, etc.), les données d’auscultation, les résultats d’analyses en laboratoire et instrumentales sont pris en compte.

Le tableau auscultatoire chez les enfants atteints de bronchite se caractérise par des râles sèches dispersées (avec obstruction bronchique - sifflement) et humides, de tailles diverses,

En général, un test sanguin à la hauteur de la gravité du processus inflammatoire montre une leucocytose neutrophilique, une lymphocytose et une augmentation de la RSE. Pour la bronchite allergique chez les enfants est caractérisée par une éosinophilie. L'étude de la composition gazeuse du sang dans la bronchiolite permet de déterminer le degré d'hypoxémie. L'analyse des expectorations revêt une importance particulière dans le diagnostic de la bronchite chez l'enfant: examen microscopique, expectoration, recherche sur le CUB, analyse PCR. S'il est impossible pour un enfant de tousser un secret des bronches, une bronchoscopie avec expectoration est prise.

La radiographie des poumons chez les enfants atteints de bronchite révèle une augmentation du schéma pulmonaire, en particulier dans les zones radiculaires. Lorsqu'il exerce une fonction respiratoire, un enfant peut avoir des troubles obstructifs modérés. Dans la période d'exacerbation de la bronchite chronique chez les enfants atteints de bronchoscopie a révélé le phénomène d'endobronchite catarrhale commune ou catarrhal-purulente. Pour exclure la bronchectasie, une bronchographie est réalisée.

Le diagnostic différentiel de la bronchite chez l'enfant doit également être réalisé avec pneumonie, corps étrangers bronchiques, asthme bronchique, aspiration chronique de nourriture, infection à tubin, fibrose kystique, etc.

Traitement de la bronchite chez les enfants

Au cours de la période de crise, les enfants atteints de bronchite se reposent au lit, se reposent, boivent beaucoup, des aliments enrichis à part entière.

Un traitement spécifique est prescrit en tenant compte de l’étiologie de la bronchite chez l’enfant: médicaments antiviraux (chlorhydrate d’umifenovira, rimantadine, etc.), antibiotiques (pénicillines, céphalosporines, macrolides), antifongiques. Les mucolytiques et les médicaments expectorants qui augmentent la dilution des expectorations et stimulent l'activité de l'épithélium bronchique des bronches (Ambroxol, Bromhexin, mukaltin, préparations pour la poitrine) constituent un élément obligatoire du traitement de la bronchite chez les enfants. Un antitussif est prescrit avec un enfant sec, harcelant, toussant et harassant (okseladin, prenoksdiazin); avec obstruction bronchique - bronchodilatateurs en aérosol. Les antihistaminiques sont indiqués chez les enfants atteints de bronchite allergique; avec bronchiolite inhalé bronchodilatateurs et les médicaments corticostéroïdes.

Parmi les méthodes de physiothérapie pour le traitement de la bronchite chez les enfants, on utilise les inhalations médicamenteuses, à base d’huile et alcalines, la thérapie par nébuliseur, l’électrophorèse UVA, UHF et thoracique, la thérapie par micro-ondes et d’autres procédures. La mise en place de pansements et de canettes de moutarde, ainsi que le massage par ventouses sont utiles en tant que thérapie gênante. Pour les problèmes de décharge des expectorations, un massage thoracique, un massage par vibrations, un drainage postural, une bronchoscopie de rééducation, une thérapie par l'exercice sont prescrits.

Prévention de la bronchite chez les enfants

La prévention de la bronchite chez les enfants comprend la prévention des infections virales, l'utilisation précoce d'antiviraux, l'élimination du contact avec des facteurs allergiques, la protection de l'enfant contre l'hypothermie, le durcissement. La vaccination préventive rapide des enfants contre la grippe et l’infection à pneumocoque joue un rôle important.

Les enfants atteints de bronchite récidivante et chronique doivent être surveillés par un pédiatre et un pneumologue pédiatrique jusqu'à la cessation persistante des exacerbations dans les deux ans, et un traitement anti-rechute en automne-hiver. La prophylaxie vaccinale est contre-indiquée chez les enfants atteints de bronchite allergique; avec d'autres formes est effectuée un mois après la récupération.

Comment traiter la bronchite chez les enfants à la maison?

Pratiquement chaque personne sur terre a eu une bronchite au moins une fois dans sa vie. Malheureusement, même les parents les plus attentionnés ne pourront généralement pas éviter l'apparition de cette maladie inflammatoire chez leur enfant.

Quelle est la bronchite?

La bronchite est une inflammation diffuse de la muqueuse bronchique, touchant souvent les muqueuses de la gorge, du nez, de la trachée et du larynx. La maladie apparaît d'abord dans le nasopharynx de l'enfant, puis dans les voies respiratoires.

Comment est-ce?

La bronchite a plusieurs classifications:

Par ordre d'occurrence

  1. Primaire - le processus inflammatoire a commencé à se développer dans les bronches.
  2. La bronchite secondaire est apparue dans le contexte d'une autre maladie: coqueluche, tuberculose, grippe, maladie cardiaque, maladies pulmonaires chroniques (pneumonie).

Par type d'inflammation

  1. Hémorragique - les hémorragies dans la membrane muqueuse des bronches, la présence de sang dans les expectorations en sont caractéristiques.
  2. Fibrinous - il se caractérise par une sécrétion accrue de fibrine dans la sécrétion (protéines insolubles dans l'eau), ce qui rend les expectorations épaisses et difficiles à séparer et la circulation de l'air dans les bronches.
  3. Purulent - implique la libération d'expectorations purulentes.
  4. Muco-purulent - il se caractérise par une augmentation de la sécrétion de crachats mucopurulents.
  5. Catarrhal - avec une accumulation accrue de mucus dans les bronches.

Par la nature du processus inflammatoire

  1. Diffuse - l'inflammation a affecté les bronches dans les deux poumons.
  2. Focal - l'inflammation a un emplacement spécifique.

Pour la durée de la maladie

Pointu

Il s'agit d'une inflammation virale ou bactérienne des bronches, résultant de:

  • hypothermie
  • contaminants dans les voies respiratoires (tabac ou toute autre fumée, poussière, allergènes),
  • manque d'oxygène dans l'air,
  • prédisposition héréditaire d'un enfant aux maladies pulmonaires chroniques.

La bronchite aiguë est déterminée par les symptômes suivants:

  • maux de gorge,
  • mal de tête
  • nez qui coule
  • toux (sèche d'abord, puis humide),
  • augmentation de la température corporelle (37,5-38 degrés).

En l'absence de complications, l'enfant récupère dans environ deux semaines.

Chronique

Il s’agit d’une lésion progressive des branches bronchiques, accompagnée d’échecs dans les fonctions de sécrétion, de nettoyage et de protection des bronches. Un tel diagnostic est posé si la toux de l’enfant dure 3 mois pendant au moins deux ans.

Le plus souvent, l'inflammation chronique des bronches est la conséquence d'une bronchite aiguë sous-traitée et d'un long séjour dans les voies respiratoires de virus et de bactéries pathogènes.

La bronchite chronique est dangereuse car elle se développe progressivement, l’essoufflement devient plus fort et la quantité de crachats augmente. Ses exacerbations chez les enfants se produisent principalement en hiver et hors saison.

Par localisation

Trachéobronchite

Dans cette forme de bronchite, l'inflammation se produit dans la trachée et les bronches. L'enfant est tourmenté par une toux paroxystique et libère souvent des sensations douloureuses à la poitrine, tandis que l'écoulement muqueux n'est généralement pas important et difficile à séparer.

Bronchite

Avec la bronchite, l'inflammation se produit dans les bronches moyennes et petites. Elle se caractérise par les symptômes traditionnels de la maladie du froid: toux aiguë, fièvre, transpiration, léthargie. Si elle n'est pas traitée et dans des conditions appropriées, elle peut être compliquée avant la bronchopneumonie et la pneumonie.

Bronchiolite

La bronchiolite, à son tour, affecte les tubes bronchiques - ramification des petites bronches.

Dans la très grande majorité des cas, la maladie débute par les signes habituels du rhume, elle est longue et difficile et, même avec un traitement de qualité, elle peut durer jusqu'à deux mois. Au cours du processus de la maladie, divers dommages cardiaques peuvent survenir.

La bronchiolite apparaît plus fréquemment chez les nourrissons et parfois même avec un traitement intensif peut être fatale.

Par fonctionnalité

Obstructive (blocage de la bronche)

La bronchite obstructive est accompagnée d'un souffle sifflant, d'un essoufflement progressif et d'une léthargie de l'enfant. Au début, le processus est facilement réversible. Cependant, dans la bronchite chronique, il existe des modifications qualitatives des bronches, qui ne peuvent plus être restituées à une apparence saine.

Non obstructive (simple)

Cette forme de bronchite est caractérisée par une augmentation de la sécrétion des glandes bronchiques dans les bronches grandes et moyennes.

  • toux profonde
  • grande quantité d'expectorations muqueuses purulentes.

Causes de la bronchite chez l'enfant

Citons les principales raisons de l'apparition de la bronchite chez les enfants:

Les virus

Il s’agit d’un «chef de file» dans la fréquence des maladies: elles pénètrent dans les voies respiratoires par le nasopharynx, endommagent la membrane muqueuse, se multiplient et, si elles n’agissent pas à temps, peuvent pénétrer dans d’autres organes.

En outre, la bronchite est souvent une complication du ARVI, transmise à la gravité.

Les bactéries

Les principaux agents responsables de la bronchite bactérienne sont les bacilles hémophiliques, les streptocoques, les pneumocoques, les staphylocoques, les moraxelles et les chlamydiaes, qui peuvent constituer un grave danger pour la santé et même la vie de l’enfant.

En règle générale, la bronchite bactérienne apparaît chez les enfants immunodéprimés.

Champignons

Ils peuvent provoquer le développement de bronchites chez les jeunes enfants faibles et prématurés à qui on a administré une grande quantité d'antibiotiques. Cependant, cette forme de bronchite est assez rare.

La bronchite fongique se caractérise par une atteinte profonde de la membrane muqueuse des bronches, elle est donc très dangereuse, en particulier pour les bébés.

Allergie

Dans certains cas, la bronchite apparaît en raison de la réaction des allergènes aux stimuli externes (poussière, pollen, fumée, laine).

Toxines (inhalation de produits chimiques nocifs)

Aujourd'hui, en raison de la pollution atmosphérique globale, l'équilibre entre le rapport entre les substances utiles et les substances nocives dans l'air est perturbé. Par conséquent, les enfants ont commencé à souffrir de plus en plus de bronchites. Il convient de noter en particulier que l’inhalation de fumée de tabac a un fort effet d’empoisonnement sur les bébés.

La fumée de tabac contient plus de quatre mille substances puissantes qui ont un effet dépresseur sur le système respiratoire non seulement des enfants, mais également de la population en général.

Le tabagisme, tant actif que passif, est strictement contre-indiqué chez les enfants, car il peut rapidement entraîner une bronchite et d’autres maladies plus graves du système pulmonaire.

Affaiblissement de l'immunité de l'enfant

Pour que la maladie puisse se développer sans entrave, il faut affaiblir l’immunité de l’organisme, notamment en cas d’hypothermie, de séjour prolongé dans un courant d'air ou dans une pièce humide, de fatigue ou de stress graves (chirurgies, maladies graves).

En outre, ils souffrent souvent d'enfants qui vont à la maternelle ou à l'école et sont très proches les uns des autres pendant longtemps, ainsi que d'enfants malades.

De plus, la présence d'une inflammation adénoïde chez l'enfant, qui empêche la respiration par le nez, contribue à l'entrée accélérée de particules nocives dans les voies respiratoires.

Les principaux symptômes de la bronchite chez les enfants

Tout type de bronchite, quel que soit son type, peut être identifié par une toux rugissante et par les signes typiques du rhume (nez qui coule, mal de gorge, derrière le sternum, faiblesse générale du corps).

La température ne monte pas chez un enfant dans tous les cas. Lors du blocage de la petite bronche du bébé peut se plaindre de difficultés respiratoires.

En remarquant les premiers symptômes de la maladie, vous devez immédiatement vous rendre chez le pédiatre pour le traiter et agir conformément à ses recommandations.

Comment est le diagnostic de bronchite chez un enfant?

Il est possible de diagnostiquer une bronchite chez un enfant en écoutant les poumons (auscultation) à l'aide d'un stéthoscope, ce qui permet d'établir la nature de la respiration sifflante.

Dans tous les cas, si une bronchite est suspectée, un test sanguin général est effectué par le médecin pour déterminer la nature du processus infectieux-inflammatoire: avec la progression de la maladie, le nombre de cellules immunitaires diminue.

Lorsqu’on diagnostique une maladie chez l’enfant, un frottis du nez et de la gorge sur la microflore (présence de champignons) et la culture de crachats sont également effectués avec l’identification obligatoire des réactions des muqueuses aux antibiotiques. Les expectorations sont en outre examinées pour le nombre d'éléments cellulaires qu'il contient.

Si vous suspectez une pneumonie à un bébé malade, une radiographie du thorax est prise: vous pouvez voir clairement sur l’image la gravité de la maladie dans les bronches.

La forme de la bronchite chronique est déterminée par bronchoscopie. Pendant son maintien, un appareil spécial (bronchoscope), qui sert de moniteur et de tube à fibres optiques, est inséré à travers le larynx dans la trachée et les bronches de l'enfant.

Cette méthode est également utilisée pour déterminer la luxation de foyers d'inflammation et l'extraction de tout corps étranger du poumon.

Comment traite-t-on la bronchite chez les enfants?

Afin de soigner efficacement la bronchite chez les enfants, il est important d’observer le repos au lit et la consommation excessive de liquides. Le corps des enfants a besoin de repos pour récupérer. Le traitement de cette maladie et le choix du dosage des médicaments doivent être effectués strictement sur ordonnance.

En règle générale, avec un traitement approprié, la maladie disparaît complètement en quelques semaines.

Des médicaments

Dans la bronchite bénigne, des pilules, des suspensions, des sprays et des sirops sont administrés à l'enfant malade et, dans le cas d'une forme grave, à des injections.

Les antibiotiques ne sont prescrits aux enfants atteints de bronchite bactérienne. Par conséquent, avant de les délivrer, le médecin doit diagnostiquer la maladie. En outre, des antibiotiques sont prescrits pour les symptômes suivants: essoufflement, expectorations purulentes, augmentation de la température corporelle pendant plus de trois jours (dans d'autres cas, il est préférable de se passer d'antibiotiques).

Pour retirer les expectorations des bronches, il est généralement prescrit à l'enfant de prendre des médicaments expectorants. En cas de suspicion de bronchiolite, des médicaments bronchodilatateurs sont nécessaires: ils sont aujourd'hui produits sous forme d'aérosols, de sirops et de comprimés.

Le médecin calcule la posologie et la fréquence des médicaments pris individuellement en fonction de l'âge et du poids corporel de l'enfant.

L'inhalation

Chez les enfants atteints de bronchite, les inhalations sont très efficaces: elles pénètrent profondément dans les alvéoles, éclaircissent les expectorations et leur permettent d'être retirées du corps, hydratent les muqueuses, améliorent la circulation sanguine dans les poumons, permettant aux tissus de se régénérer plus rapidement.

Après avoir consulté un médecin, ces procédures peuvent être effectuées à l’aide d’inhalateurs aérosols ou de nébuliseurs (vapeur et ultrasons) ou d’inhalations à la vapeur.

Comment effectuer l'inhalation de vapeur pour bronchite à la maison?

Un enfant malade doit se couvrir d'une casserole avec le liquide d'inhalation ou mettre un entonnoir avec un bout découpé sur le nez de la bouilloire avec du liquide médicinal chaud et inhaler la vapeur. L'inhalation est recommandée 2 à 3 fois par jour pendant 10 à 15 minutes.

En tant que substance active, vous pouvez utiliser de la soude, de l'eucalyptus, du calendula, de la racine de réglisse, du millepertuis, de l'écorce de chêne, du miel, de la camomille, de l'origan ou de l'igname (1 à 3 cuillères à soupe de la substance active par capacité en eau). Vous pouvez également utiliser des mélanges prêts à l'emploi et des décoctions pour inhalation.

Les inhalations de vapeur étant chaudes, elles ne doivent jamais être utilisées pour des processus inflammatoires purulents: sinusite, sinusite, amygdalite, car la hausse de la température dans les voies respiratoires contribuera à la reproduction accélérée d'organismes pathogènes.

Massages

Le massage pour la bronchite est particulièrement indiqué pour les enfants en bas âge, car il contribue non seulement à l'élimination rapide des crachats des voies respiratoires, mais a également un effet bénéfique sur le développement du système respiratoire, en général. De plus, il stimule la réduction des parois des bronches et améliore la circulation sanguine.

  • drainage (l'enfant est placé sur le rouleau avec le ventre, chauffe bien le dos, puis il est massé des côtes inférieures aux côtes supérieures. Il est ensuite giflé entre les omoplates avec une brosse comprimée en forme de bateau. Puis il serre le sternum de l'enfant par les côtés, répète la procédure 3 fois et lui permet de tousser )
  • miel (les éléments actifs sont absorbés par la peau et exercent un effet tonique sur le corps du bébé);
  • point (utilisant l'acupuncture);
  • vibratoire (tapotement rythmique sur le dos d'un enfant);
  • en conserve.

N'importe lequel de ces types de massage est recommandé de faire le matin strictement avant les repas. Attention cependant (!) S'il y a de fortes éruptions sur le dos ou si la toux n'est pas encore devenue humide (afin d'éviter de "baisser" la maladie dans les petites bronches), sa performance est contre-indiquée pour le bébé!

Remèdes populaires

Le traitement avec des remèdes populaires a principalement un effet de réchauffement, de sudation et / ou de diurétique, en raison duquel le métabolisme et la restauration du corps d'un enfant atteint de bronchite sont accélérés.

Voici les recettes maison les plus efficaces:

Mélanger avec du miel (pour l'ingestion)

  • jus de légumes fraîchement pressés (carottes, betteraves) avec du miel,
  • purée de pommes au miel,
  • viburnum, frotté avec du miel;
  • jus de radis, ainsi que le jus de navet avec du miel ou du sucre;
  • lait bouilli à la sauge, miel avec une cuillère de soda ou gousses d'ail hachées grossièrement;
  • Mélangez 300 g de miel, un demi-verre d’eau et de la pulpe râpée à l’aloès et laissez cuire à feu minimum pendant 2 heures, après avoir refroidi le mélange, et utilisez 3 fois par jour, 1 cuillère à soupe chacune. (aide bien avec la bronchite chronique).

Herbes, infusions et thés

  • tisanes chaudes: menthe, sauge, violette, tilleul, gingembre, sureau;
  • thé additionné de baies de framboise (contribue à augmenter la transpiration), il est recommandé de porter un pull chaud en laine et des chaussettes après avoir bu;
  • jus d'oignon ou décoction et jus de chou (à boire en petites quantités comme expectorant puissant);
  • sucre brûlé, dissous dans la sève de bouleau;
  • figues bouillies dans du lait (manger des fruits, boire du lait);
  • tendue décoction de fleurs de tilleul;
  • 3 c. menthe + 5 c. à thé de l'herbe de blé pour 3 tasses d'eau, attendez que le mélange bouillisse, puis laissez-le reposer, égouttez-le, buvez un tiers du verre pendant 5 à 10 minutes avant de manger;
  • lactosérum préchauffé (boisson).

Échauffement

  1. Pommes de terre bouillies ou sel rouge enveloppé dans un sac en tissu ou une serviette pour ne pas trop brûler (ce type de chauffage est utilisé lorsque la température corporelle de l'enfant n'est pas élevée, le plus souvent avant de se coucher).
  2. Une autre solution consiste à pétrir les pommes de terre en jaquette et à y ajouter quelques gouttes d'iode et une cuillerée d'huile de tournesol, d'olive ou de lin.
  3. Des pansements de moutarde sur la poitrine (dans la zone des clavicules) et le caviar, maintenez jusqu'à ce que la sensation de brûlure devienne trop forte (convient aux enfants à partir de 5 ans).
  4. Compresse au raifort râpé sur la poitrine.

Il est recommandé aux enfants les plus petits qui ne savent toujours pas tousser tous les jours de se retourner plus souvent (les expectorations commencent à se déplacer à travers les bronches, ce qui provoque une toux réflexe).

Aussi, pour les bébés de tous âges, les inhalations avec la décoction de pommes de terre et l’ajout de quelques gouttes d’huile de sapin (s’il n’ya pas de contre-indications) sont très utiles.

Physiothérapie

Traitement complexe de l'inflammation des bronches chez les enfants aident non seulement les remèdes populaires et le massage, mais aussi la physiothérapie.

Ainsi, pour un résultat plus rapide et plus efficace, le médecin peut également prescrire la thérapie physique suivante à l'enfant:

  • électrophorèse de calcium;
  • irradiation ultraviolette du sternum;
  • solux sur la poitrine;
  • champ magnétique haute fréquence (inductométrie) sur la poitrine et entre les omoplates.

Complications de la bronchite chez l'enfant

En cas de non-respect des prescriptions médicales pour le traitement de la bronchite et le maintien du corps dans des conditions stressantes, les complications suivantes peuvent survenir:

  • le développement de la pneumonie;
  • le flux de bronchite d'aigu à chronique;
  • asthme bronchique;
  • emphysème des poumons (expansion pathologique des espaces aériens dans les bronchioles, entraînant des modifications destructrices des parois alvéolaires);
  • pathologies cardiaques (il s’agit généralement de complications d’une bronchite chronique avancée dues au déséquilibre entre la charge sur le corps de l’enfant et le volume d’oxygène produit lors de difficultés respiratoires).

Prévention de la bronchite infantile

Prévenir l'apparition et la récurrence de la bronchite chez un enfant des manières suivantes:

  • vaccination contre la grippe;
  • apport régulier en vitamines complexes et régime équilibré (protéines facilement digestibles (volaille, poisson), fruits, légumes);
  • propreté et humidité optimale de l'air à la maison (de 40 à 60%);
  • hygiène personnelle;
  • prendre des médicaments qui renforcent la résistance des bronches aux stimuli externes (tels que prescrits par un médecin);
  • Apprendre à un enfant à respirer uniquement par le nez.

Avec le développement moderne de la médecine, il est facile de guérir la bronchite, l’essentiel est de consulter un médecin en temps utile et de choisir les médicaments qui conviennent, en tenant compte des caractéristiques du corps de l’enfant. Si la réglementation et les mesures préventives sont pleinement respectées, la maladie régressera rapidement.