Bronchite obstructive chez les enfants

La bronchite obstructive est une maladie des voies respiratoires supérieures, dans laquelle les membranes muqueuses de la trachée et de l'arbre bronchique sont les plus activement touchées.

Elle peut se manifester sous une forme aiguë, acquérir les caractéristiques de la bronchite chronique obstructive et se transformer en asthme bronchique. Fondamentalement, les infections bactériennes et virales provoquent le développement de la maladie.

Les bronches sont un vaste réseau de tubes de différents diamètres, permettant le passage de l'air. Il entre par le larynx, les bronches et pénètre dans les poumons. Lorsqu'une infection pénètre dans les bronches et qu'elles s'enflamment, la circulation de l'air est perturbée et l'air se déplace plus difficilement vers les poumons. La bronchite obstructive est essentiellement une bronchite aiguë causant le syndrome d'obstruction bronchique.

Afin de prévenir la bronchite obstructive chez les enfants, elle n’acquiert pas de forme aiguë ou chronique, il est nécessaire d’en connaître les causes, les méthodes de traitement (les conseils du Dr Komarovsky aideront à cela) et les caractéristiques de la prévention.

Qu'est-ce qui cause le développement de la maladie?

Considérons d’abord le mot «obstructif». Ce nom vient du mot obstruction, qui signifie compression, constriction ou spasme. Le concept de "bronchite" vient du mot bronchi, qui signifie le nom du poumon dans le corps humain.

Pour résumer: la bronchite obstructive est un rétrécissement des bronches ou un spasme, à la suite duquel le mucus accumulé ne peut pas sortir et rend donc la respiration difficile.

Les causes de bronchite obstructive chez les enfants comprennent:

  • inflammation allergique des bronches - due à la réaction allergique de l'enfant (poussière, pollen, poils d'animaux, etc.);
  • infections virales;
  • sur-refroidissement ou surchauffe;
  • tabagisme passif - en plus du fait que l'inhalation de la fumée de tabac dans son ensemble entraîne une diminution de l'immunité, la fumée provoque également une sécrétion excessive de mucus, qui peut devenir une obstruction bronchique;
  • conditions environnementales polluées;
  • pleurs fréquents au cours desquels les fonctions naturelles de la respiration sont perturbées;
  • blessures à la naissance et santé au cours des deux premières années de la vie d'un enfant;
  • une humidité élevée entraîne la formation de champignons à l'intérieur, ce qui provoque une obstruction bronchique;

Il est nécessaire de prendre des mesures immédiatement après le diagnostic. La manière de traiter la bronchite obstructive chez les enfants dépendra de la gravité des symptômes, de leur âge et de son bien-être.

Signes de

Les premiers signes de bronchite sont un nez qui coule et une toux sèche, aggravée la nuit. Un enfant malade ressent une faiblesse, une douleur derrière le sternum, généralement agité, capricieux, l'irritabilité nerveuse est accrue.

  1. Des signes de difficulté à respirer expiratoire apparaissent, sa fréquence et sa durée expiratoire augmentent, il est bruyant et s’accompagne d’un sifflement que l’on entend de loin.
  2. Parfois, la poitrine de l'enfant grossit visuellement.
  3. La pâleur de la peau apparaît.
  4. Toux au début non productive et peu fréquente.
  5. La température corporelle est basse ou normale.
  6. Dans les derniers stades de la maladie, il y a des râles humides.
  7. La radiographie montre des signes de distension pulmonaire.

Chez les enfants plus âgés, la bronchite obstructive aiguë est parfois accompagnée d'un mal de gorge ou d'une lymphadénite cervicale, elle a un cours prolongé.

Symptômes de bronchite obstructive chez les enfants

Le plus souvent, le premier épisode de bronchite obstructive survient chez un enfant de 2 à 3 ans. Au cours de la période initiale, le tableau clinique est déterminé par les symptômes d'infections virales respiratoires aiguës - augmentation de la température corporelle, maux de gorge, nez qui coule, malaise général. Les jeunes enfants développent souvent des symptômes dyspeptiques.

L'obstruction bronchique peut se manifester dès les premiers jours de la maladie ou dans les 2-3 jours. Dans le même temps, il y a une augmentation du taux de respiration (jusqu'à 50-60 par minute) et de la durée d'expiration, ce qui devient bruyant, sifflant et audible à distance.

Outre la tachypnée, la dyspnée expiratoire ou mixte chez les enfants atteints de bronchite obstructive, la participation à l'acte de respiration des muscles auxiliaires, une augmentation de la taille antéro-postérieure de la poitrine, une contraction à la respiration, un gonflement des ailes du nez.

La toux chez les enfants atteints de bronchite obstructive est improductive, avec peu de crachats, parfois douloureuse, paroxystique, ne soulageant pas. Même avec une toux humide, les expectorations sont difficiles à déplacer.

On note une pâleur de la peau ou une cyanose périorale. Les manifestations de bronchite obstructive chez les enfants peuvent être accompagnées d'une lymphadénite cervicale. L’obstruction des bronches dure de 3 à 7 jours et disparaît progressivement au fur et à mesure de la disparition des modifications inflammatoires dans les bronches.

Prévention

Tout d'abord, la prévention de la bronchite obstructive chez les enfants consiste à renforcer le système immunitaire: maintien de l'allaitement pendant au moins un an, promenades en plein air, alimentation saine et variée, prise de vitamines, durcissement.

En outre, il est très important de traiter correctement et en temps voulu le rhume afin d'éviter le développement de complications. L'autotraitement est le premier ennemi de la santé. Bien que les conséquences peuvent ne pas être immédiatement apparentes. Cela induit les parents en erreur sur le tort causé par leurs actions.

Traitement de la bronchite obstructive chez les enfants: Komarovsky

Un spécialiste bien connu, le Dr Komarovsky, expliquera en détail les symptômes et la manière de traiter la bronchite obstructive chez les enfants. Recommandé pour la visualisation à tous les parents.

Étapes de traitement

La bronchite obstructive aiguë chez les enfants est une pathologie grave qui persiste longtemps sans traitement ou qui se complique de pneumonie, d'apparition d'une insuffisance respiratoire et de troubles métaboliques des tissus corporels.

Il existe plusieurs situations où la présence d'une bronchite obstructive chez les enfants nécessite un traitement urgent à l'hôpital:

  1. La présence d'obstruction chez les nourrissons.
  2. Si, dans le contexte de la maladie, se développent des symptômes tels que fièvre très élevée, somnolence générale et léthargie, nausées et perte d’appétit.
  3. L'apparition de signes d'insuffisance respiratoire, tels qu'une acrocyanose et un essoufflement grave.

De l'hospitalisation et le traitement de la bronchite obstructive chez un enfant présentant les symptômes ci-dessus à l'hôpital ne peut être refusé, car sous l'apparence d'une bronchite ordinaire peut cacher une pneumonie aiguë dangereuse.

L'objectif du traitement de cette maladie est d'éliminer les causes qui l'ont provoquée, de soulager l'obstruction bronchique, d'améliorer le fonctionnement du système respiratoire et de traiter les symptômes en fonction des manifestations. Tout d'abord, des mesures sont prises pour nettoyer les bronches du mucus, des mesures bronchodilatatrices et anti-inflammatoires sont prescrites.

Des médicaments

Les médicaments antiviraux sont indiqués dans les premiers jours de la maladie. Pour les jeunes enfants, utilisez des bougies (Genferon), des gouttes nasales (Grippferon), des sirops (Orvirem). À partir de 3 ans, vous pouvez utiliser des comprimés (Arbidol, Kagocel, etc.).

Le traitement antibactérien n’est pas un élément obligatoire du traitement de la bronchite obstructive, et la nomination et le choix du médicament ne doivent être faits que par un médecin. Les indications pour la connexion d'antibiotiques sont:

  1. Forte fièvre pendant plus de 3 jours;
  2. Intoxication grave;
  3. Changements inflammatoires dans les tests sanguins;
  4. Expectorations purulentes (jaune, jaune-vert) - signe de lésion bactérienne des bronches;
  5. Les pédiatres écoutent les râles humides ou tout autre signe de pneumonie possible.

L'inhalation

Afin de réduire le gonflement et de faciliter le passage des expectorations, l'inhalation est utilisée à l'aide d'un inhalateur-nébuliseur utilisant des solutions spéciales, créant ainsi une vapeur froide des plus petites particules acheminées vers les poumons. Cette procédure est facile à utiliser.

La toux sèche, douloureuse et les expectorations difficiles à séparer sont traitées à l'aide de médicaments mucolytiques, de tels médicaments, stimulent les expectorations chez l'enfant et ont un effet anti-inflammatoire. Pour les enfants, utilisez une solution ou un sirop, ces médicaments sont administrés par la bouche. Les médicaments mucolytiques à éliminer doivent être détectés lorsqu'un enfant présente une toux productive avec une séparation des expectorations.

Gouttes contre la toux

Un traitement efficace repose sur la fourniture d'un écoulement d'expectoration. Des agents de mucorégulation sont prescrits à ces fins. Ils ont pour but de diluer les expectorations visqueuses et leur écoulement précoce. Les médicaments sont populaires:

Ambroxol est très efficace. Souvent, il est prescrit sous forme d'inhalation via un nébuliseur. Le traitement avec les remèdes ci-dessus dure 7 à 10 jours.

Après un tel traitement, la toux passe de paroxystique, douloureuse à humide. Le flegme est moins visqueux, mais ne bouge pas bien. A ce stade, les mucorégulateurs sont remplacés par des médicaments expectorants.

La préférence est donnée aux plantes médicinales:

Les médicaments antitussifs contenant de la codéine ne sont pas indiqués et peuvent être recommandés (uniquement par un médecin) pour une toux sèche paroxystique obsessionnelle avec surveillance obligatoire de l’état de l’enfant et correction du traitement.

Massages et exercices de respiration

Massage très utile pour la décharge de crachats. Le bébé doit taper légèrement sur le bord de la paume de la main. Les hommes plus âgés sont invités à prendre une respiration et une expiration lente et douce, sur laquelle ils effectuent des tapotements.

Recommandé pour les enfants des exercices de respiration spéciaux. De tels exercices stimulent le corps à se débarrasser des expectorations. On peut recommander aux bébés de gonfler une balle ou d'éteindre une bougie.

Bronchite obstructive chez les nourrissons

Les troubles respiratoires chez les bébés de la première année de vie constituent une condition assez dangereuse. Diverses raisons peuvent conduire à un rétrécissement de la lumière bronchique chez un nourrisson. Seuls un diagnostic et un traitement rapides peuvent aider à éliminer les symptômes indésirables.

Qu'est ce que c'est

Le rétrécissement de la lumière des bronches chez les nourrissons à la suite d'une exposition à une cause provoquante est appelé bronchite obstructive. Il en résulte une insuffisance respiratoire. Cette situation est dangereuse en raison d'un apport insuffisant d'oxygène dans l'organisme des enfants. Une privation prolongée d'oxygène entraîne une perturbation du travail de nombreux organes internes.

Les garçons et les filles peuvent attraper une bronchite obstructive. Les symptômes qui surviennent dans la période aiguë de la maladie chez les nourrissons sont beaucoup plus brillants et plus prononcés que chez les écoliers. Une évolution plus sévère de la maladie survient chez les prématurés, ainsi que chez les enfants présentant un faible poids à la naissance ou un déficit immunitaire congénital.

Raisons

L'évolution de la maladie chez un nouveau-né et un bébé a ses propres caractéristiques. Même les causes qui causent cette maladie peuvent être très diverses.

Infections virales. Les virus grippaux et parainfluenza, les virus PC, les adénovirus contribuent le plus souvent à l’obstruction bronchique. Ces microorganismes ont une très petite taille et pénètrent facilement dans les cellules épithéliales des voies respiratoires supérieures. En se multipliant rapidement dans l'organisme, ils contribuent au développement d'un processus inflammatoire fort dans les bronches.

Bactéries Les streptocoques et les staphylocoques provoquent des lésions graves des bronches. Les infections bactériennes sont assez dures, avec de la fièvre et une forte toux. Des antibiotiques sont nécessaires pour éliminer les symptômes indésirables.

Fumée ou inhalation d'émissions industrielles. Selon les statistiques, les bébés vivant en milieu urbain souffrent plus souvent de bronchite obstructive que leurs pairs ruraux. Les plus petits composants de poussière et de particules toxiques présents dans l'air à proximité des routes principales, des usines et des usines industrielles tombent dans les voies respiratoires supérieures et contribuent au développement de l'obstruction bronchique.

Prématurité La formation finale du système respiratoire a lieu au troisième trimestre de la grossesse. Si l'enfant est né avant le moment prévu, il peut alors avoir de multiples troubles et anomalies de la structure des poumons et des bronches. Cela augmente le risque de développer une obstruction bronchique dans le futur.

Les allergies Apparaissent généralement chez les bébés âgés de 5 mois et plus. Se produisent souvent après l’introduction dans l’alimentation de l’enfant de nouveaux produits comme aliments complémentaires. Les formes allergiques de la maladie chez les nourrissons sont assez difficiles.

Toute bronchite obstructive peut être divisée en plusieurs groupes. Le plus souvent, les médecins utilisent des classifications qui reflètent la cause de la maladie, sa forme et le degré de gravité de l’exacerbation.

Selon la durée du traitement, toutes les bronchites obstructives sont divisées en aiguë et chronique. La première apparition d'une maladie qui est enregistrée pour la première fois chez un enfant particulier s'appelle aiguë. En règle générale, cette bronchite dure 7 à 10 jours et, chez les bébés affaiblis, jusqu'à deux semaines.

Si, malgré le traitement, la maladie réapparaît après un certain temps, cette forme est appelée maladie chronique. Les périodes d'exacerbation et de rémission conduisent au développement de bronchites récurrentes. Ces formes de la maladie sont les complications les plus dangereuses.

Selon la gravité de la bronchite obstructive sont divisés en:

Poids léger Procédez sans complications et répondez bien au traitement. Les symptômes indésirables de la maladie sont légers. Peut couler sans chaleur.

Moyen lourd. Un parcours plus long est caractéristique. Avec certaines infections bactériennes, même jusqu'à 1 mois. Avec ce cours, diverses complications peuvent apparaître.

Lourd. Il est traité uniquement dans un hôpital. Accompagné de l'apparition d'une dyspnée sévère et de manifestations d'insuffisance respiratoire.

Les symptômes

Les premiers signes de la maladie apparaissent après la période d'incubation. Cela prend habituellement 3-4 jours pour les infections virales et 7-14 jours pour les infections bactériennes. Si la bronchite obstructive est devenue une manifestation d'allergie, les premiers symptômes peuvent apparaître quelques heures seulement après le moment où l'allergène pénètre dans l'organisme.

Les manifestations cliniques du rétrécissement de la lumière bronchique comprennent:

Toux C'est épuisant. Souvent, l'enfant tousse avec des accès. Pendant la journée, la toux inquiète beaucoup plus le bébé que la nuit.

Respiration profonde et bruyante. Même à distance, on entend une respiration sifflante et des gargouillis dans la poitrine.

Essoufflement. Le bébé commence à respirer plus souvent. Le symptôme peut être vérifié à la maison. Pour ce faire, vous devez compter les mouvements respiratoires effectués par la poitrine en une minute. Une dyspnée accrue est un symptôme défavorable. Cela peut indiquer l'apparition d'une insuffisance respiratoire.

Augmentation de la température. Il peut atteindre 37-39 degrés. Chez les enfants en bas âge, il se produit souvent des vomissements.

Violation de la condition générale. Les enfants refusent d’allaiter, d’agir, de plus en plus de demander des stylos. La somnolence et la faiblesse générale augmentent.

Violation de la respiration nasale et rougeur de l'oropharynx. Se produit avec des infections virales et bactériennes.

Douleur dans la poitrine après avoir toussé. Une toux causée par des expectorations difficiles entraîne la fatigue rapide de l’enfant et des douleurs à la poitrine durant la respiration.

Bronchite obstructive chez les nourrissons - que faire?

La bronchite obstructive chez les nourrissons est une pathologie très courante dans cette tranche d’âge, seule la pneumonie étant le plus grave parmi les maladies pulmonaires.

Chez les enfants dans la première année de vie après la première apparition de la maladie, celle-ci peut se reproduire (se reproduire).

La bronchite obstructive est considérée comme une bronchite avec présence d'obstruction (blocage, rétrécissement) de la lumière de l'arbre bronchique.

Un blocage (obstruction) peut être provoqué par de grandes accumulations d'écoulements muqueux, des spasmes des muscles lisses des parois bronchiques et des muqueuses enflammées oedémateuses des bronches.

Peut-être le développement de cette pathologie sous la forme d'un processus aigu ou chronique.

Causes de la maladie

Parmi les principales raisons figurent diverses maladies infectieuses virales des voies respiratoires supérieures.

Les agents infectieux viraux sont les suivants:

  • Infection à adénovirus;
  • virus parainfluenza;
  • Virus de la grippe;
  • RS est un virus.

Les agents bactériens et infectieux peuvent également causer une inflammation des muqueuses des bronches:

Il existe également des facteurs non infectieux qui conduisent au développement d'une bronchite avec obstruction:

  • miettes de nourriture;
  • petites pièces de jouets;
  • Boutons, boutons, céréales, perles, perles;
  • exposition aux allergènes des muqueuses.

Il existe également un certain nombre de facteurs provoquant l'apparition d'une bronchite obstructive chez les nourrissons:

  • alimentation artificielle;
  • inhalation d'air pollué;
  • vivant dans les grandes villes avec des entreprises industrielles;
  • diverses helminthiases;
  • tabagisme passif;
  • présence de prédisposition génétique.

Le tableau clinique de la maladie

Chez les nourrissons parmi les principales causes d'infections virales, dans ce cas, la maladie se manifeste non seulement par des signes de lésions des bronches, mais également par d'autres organes.

Le début de la maladie dans ce cas est aigu, avec les symptômes suivants:

  • la température corporelle monte à 38 - 39 ° C;
  • l'enfant devient morose, en pleurs;
  • la respiration nasale est difficile en raison de l'écoulement abondant de muqueuse du nez (rhinite);
  • rouge gorge, avec le développement de la pharyngite;
  • l'enfant peut être léthargique.

Les symptômes suivants sont présents sur la partie du système respiratoire:

  • respiration bruyante et audible à distance;
  • la durée expiratoire dépasse de loin le temps d'inhalation;
  • un sifflement particulier se fait entendre lors de l'expiration de l'air;
  • toux paroxystique;
  • toux sèche ou avec de faibles expectorations difficiles à séparer.

Avec un blocage prononcé de la lumière de l'arbre bronchique chez un enfant, il peut y avoir une coloration cyanostatique du triangle nasolabial.

Lorsque le spécialiste de l'auscultation peut détecter les symptômes suivants:

  • un certain affaiblissement de la respiration dans les poumons;
  • le sifflement résonne dans tous les champs pulmonaires.

À l'avenir, les symptômes des bronches changent quelque peu, le bébé a une toux humide productive.

Tout est gêné par le fait que les nourrissons ne peuvent pas cracher de la qualité, ce qui contribue à une accumulation encore plus importante de mucus dans les interstices de l'arbre bronchique.

Les nouveau-nés peuvent développer cette pathologie sans augmenter la température, en raison de l'immaturité du système immunitaire.

Il n'y a pas non plus d'augmentation de la température lors de l'apparition d'une obstruction bronchique due à une exposition à des facteurs allergiques. Cependant, après une exposition à des allergènes, une obstruction bronchique se développe rapidement.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic d'obstruction bronchique chez les nourrissons repose principalement sur la présence de signes caractéristiques de la maladie.


Lors d’un test sanguin général, il est possible d’établir la nature de la maladie.

Ainsi, en cas d'effets allergiques chez les nourrissons, il y aura une teneur élevée dans le sang périphérique des éosinophiles (cellules qui augmentent uniquement dans les maladies allergiques).

Et avec les infections virales et bactériennes, il y aura des signes d'un processus inflammatoire (leucocytose, ESR accélérée).

Traitement de la bronchite obstructive chez les nourrissons

Il est nécessaire de traiter la maladie chez les nourrissons dès l'apparition des premiers signes de bronchite obstructive. Le traitement est prescrit par un pédiatre ou un pneumologue.

Le traitement des nourrissons présentant des signes d'obstruction est effectué dans la plupart des cas dans les services somatiques ou pulmonaires des enfants.

Il est impossible de traiter indépendamment les enfants de la première année de vie, cela contribue au développement de complications et au passage à une maladie chronique.

Les enfants reçoivent un traitement complexe avec l'utilisation de médicaments et un traitement physiothérapeutique. Le traitement commence par l'observation des mesures suivantes:

  • assurer une humidité normale de l'air inhalé;
  • fournir de l'air frais;
  • exclusion de la nourriture et de l'environnement d'allergènes possibles;
  • les mères nourricières à l'exception des allergènes possibles.

Le traitement médicamenteux comprend l’utilisation des thérapies suivantes.

Traitement aux antispasmodiques (pour détendre les fibres du muscle lisse):

Pour élargir la lumière des bronches provoquée par un spasme de la paroi, un traitement bronchodilatateur est effectué en cas de bronchite:

Pour assurer la séparation normale des expectorations dans la bronchite, les médicaments mucolytiques et expectorants sont prescrits:

Quand une étiologie bactérienne de la bronchite obstructive est prescrite, une antibiothérapie:

  • L'amoxicilline;
  • Flemoxin;
  • Augmentin;
  • L'hémomycine;
  • Suprax;
  • Ceftriaxone.

Pour le traitement de la bronchite virale, des médicaments antiviraux sont utilisés:

Parmi les méthodes physiothérapeutiques pour la bronchite obstructive chez les nourrissons, les inhalations et le massage par vibration sont largement utilisés.

L'inhalation chez les nourrissons atteints de bronchite est le plus souvent effectuée à l'aide d'un nébuliseur. Pour les inhalations avec un nébuliseur pour bronchite, vous pouvez utiliser:

  • solution de chlorure de sodium à 0,9%;
  • La solution de Berodual;
  • eau minérale;
  • Pulmicort (médicament hormonal);
  • Ambrobene solution pour inhalation;
  • Solution d'adrénaline.

Tous les médicaments utilisés pour l'inhalation d'une bronchite, dilués avec une solution de chlorure de sodium. Le dosage et la fréquence des procédures déterminées par un spécialiste.

Lorsque la bronchite chez les nourrissons passent massage vibrant pour améliorer la sécrétion de mucus de la lumière des bronches.

Le traitement de la bronchite chez les nourrissons ayant inhalé diverses solutions d'huile n'est pas utilisé. Avec un traitement retardé, la bronchite obstructive peut se transformer en une forme chronique et récurrente.

Avec un traitement approprié et rapide, la bronchite obstructive évolue favorablement.

Bronchite obstructive chez les nourrissons: symptômes et traitement

L'immunité d'un nouveau-né est imparfaite et s'attaque aux virus, microbes et autres microorganismes exotiques beaucoup plus difficile. Les processus inflammatoires dans son corps, y compris dans les bronches, se développent rapidement. Il est important que les parents voient les symptômes d’une maladie dangereuse à temps et, s’il existe des déviations dans le comportement du bébé, consultez immédiatement un médecin. Dans notre article, nous parlerons de ce qui constitue la bronchite obstructive chez les nourrissons. Les symptômes et le traitement de cette maladie chez les enfants du premier mois de la vie sont caractérisés par un certain nombre de caractéristiques recommandées pour les parents de nouveau-nés.

Qu'est-ce que la bronchite obstructive?

L'infection des voies respiratoires supérieures chez les nouveau-nés est l'une des plus courantes. La gravité de la bronchite obstructive est la pneumonie supérieure de la supériorité inférieure. La principale difficulté réside dans le fait que la maladie est de nature récurrente et qu’elle peut se répéter plusieurs fois au cours de la première année de vie.

Ainsi, la bronchite obstructive chez les nourrissons est un processus inflammatoire dans les bronches, accompagné d'une obstruction (blocage, contraction) de leur lumière. Les virus et les microbes peuvent agir comme agents pathogènes de la maladie.

La bronchite obstructive, transférée plusieurs fois au cours de la petite enfance, a souvent des conséquences graves. Le plus dangereux d'entre eux est l'asthme bronchique.

Causes de la maladie chez le nouveau-né

Il sera très difficile de donner une réponse sans équivoque à la raison pour laquelle une bronchite obstructive se développe chez les nourrissons. Il y a plusieurs raisons. Les plus courants sont les suivants:

  • maladies infectieuses virales des voies respiratoires supérieures (ARVI, infection à adénovirus, grippe, virus respiratoire syncytial);
  • agents pathogènes identifiés dans le corps (streptocoques, staphylocoques, bacilles à hémophilus, chlamydia et autres);
  • exposition aux allergènes des muqueuses chez les enfants prédisposés aux réactions allergiques.

Outre les raisons principales, des facteurs concomitants peuvent également déclencher la maladie:

  • pénétration de corps étrangers dans les voies respiratoires du bébé (miettes de nourriture, petites parties de jouets);
  • inhalation d'air pollué, de vapeurs d'essence, de fumée de cigarette;
  • la présence de vers dans le corps;
  • prédisposition génétique, malformations congénitales des voies respiratoires.

Symptômes de bronchite obstructive chez les nourrissons

Le plus souvent, chez les nourrissons, la cause de la maladie est une infection virale des voies respiratoires supérieures. Dans ce cas, la bronchite obstructive est accompagnée de:

  • montée en température à 38-39 °;
  • rougeur de la gorge;
  • mucus abondant du nez et difficulté à respirer.

Par bien-être, un bébé peut être lent ou, au contraire, trop capricieux.

Les symptômes caractéristiques de la bronchite obstructive chez les nourrissons sont observés de la part des organes respiratoires:

  • lorsque vous expirez de l'air, une sorte de sifflement apparaît;
  • la respiration du patient est difficile, il se produit un essoufflement;
  • les râles dans les poumons sont exploités même à distance, sans stéthoscope;
  • une toux sèche ou humide non productive devient paroxystique.

La maladie chez les nourrissons est souvent gênée par le fait que les nourrissons ne peuvent pas se racler la gorge. En conséquence, encore plus de mucus s'accumule dans la lumière de l'arbre bronchique. L'un des symptômes de cette affection est la cyanose (bleu) du triangle nasolabial.

Diagnostic de la maladie

Sur la base des signes susmentionnés de bronchite obstructive, à savoir une respiration difficile, affaiblie, une toux caractéristique, une respiration sifflante dans les poumons, le médecin peut poser le bon diagnostic. Vous pouvez le confirmer par rayons X.

Le médecin prescrit souvent une numération globulaire complète. Cela vous permet de déterminer avec précision la nature et la cause de la maladie. Si la bronchite obstructive est de nature allergique, une numération globulaire complète indique un nombre élevé d'éosinophiles. En cas de maladie virale ou bactérienne, on observe une augmentation du taux de sédimentation des érythrocytes et une augmentation du nombre de leucocytes dans le sang.

Bronchite obstructive

En règle générale, l'un des premiers symptômes de la maladie est une élévation de la température à 38 ° et plus. Étant donné que l'obstruction provoque un bronchospasme avec des crachats altérés, en présence d'autres signes de la maladie, le médecin peut diagnostiquer avec précision la bronchite obstructive aiguë chez les nourrissons.

Chez les nourrissons, cependant, le système immunitaire est immature. C'est pour cette raison que la bronchite obstructive est souvent observée chez les nourrissons sans fièvre. Dans ce cas, le médecin doit établir un diagnostic sur la présence d'autres symptômes de la maladie. La bronchite obstructive causée par des facteurs allergiques se déroule également sans fièvre. Cependant, lorsqu’elle est exposée à des allergènes, la maladie se développe rapidement et l’état du nourrisson nécessite une assistance immédiate.

Quelle que soit la cause de la maladie et sa nature, les parents doivent immédiatement consulter un médecin pour arrêter la toux et éviter la suffocation.

Traitement thérapeutique hospitalier

Une assistance médicale au bébé doit être fournie immédiatement après la découverte des premiers symptômes de la maladie. Compte tenu des particularités de l'état de santé du nourrisson, le traitement de la bronchite obstructive chez le nourrisson (sans fièvre, sans maladie ou sans augmentation de son importance) est effectué à l'hôpital sous la surveillance d'un pneumologue. Il est vivement conseillé aux enfants de moins de 1 an de ne pas s'auto-traiter afin que la maladie ne devienne pas chronique.

La thérapie médicamenteuse associée à des procédures physiothérapeutiques est très efficace. Bébé nommé:

  • inhalation par le nébuliseur avec des médicaments qui contribuent à l'expansion de la lumière dans les bronches avec spasmes ("Berodual", "Ventolin" et autres);
  • des antibiotiques;
  • médicaments antiviraux.

Si nécessaire, un pneumologue peut se voir prescrire un traitement hormonal sous forme d'inhalations par le biais d'un nébuliseur avec Pulmicort. La posologie et la durée du traitement sont déterminées par un spécialiste.

Les médicaments mucolytiques et expectorants sont prescrits aux nourrissons avec beaucoup de soin. Dans la plupart des cas, les bébés ne peuvent pas tousser normalement, ce qui entraîne une accumulation de mucus dans les bronches.

Les procédures physiothérapeutiques contribuent également à l’accélération de la récupération:

Traitement de la maladie à la maison

Si vous n’avez trouvé que des symptômes de bronchite obstructive chez votre bébé, vous devez immédiatement consulter un médecin et attendre le diagnostic. Jusqu’à ce moment-là, le patient devrait bénéficier de conditions qui pourraient améliorer son état:

  • boire beaucoup d'eau (allaitement sur demande pour les bébés allaités ou eau pour les artificielles);
  • aération constante de la pièce pour assurer l'accès à l'air frais;
  • écoulement de mucus nasal avec un aspirateur;
  • exclusion de la nourriture de la mère (pour les bébés allaités) d’allergènes possibles.

Les recommandations ci-dessus sont obligatoires pour le traitement de la bronchite obstructive chez le nouveau-né à la maison et à l'hôpital.

Combien de temps dure la bronchite obstructive chez un nouveau-né?

Avec un traitement rapide chez le médecin, la maladie progresse favorablement. Mais l’une des principales questions qui inquiètent les parents est de savoir combien de bronchites obstructives sont traitées chez les nourrissons. Il convient de noter qu’en général, après 2-3 jours de traitement, il est possible de soulager les symptômes de l’obstruction, tandis que la toux devient humide et productive. Des complications supplémentaires peuvent survenir lors du déchargement des expectorations chez les nourrissons. En général, le traitement dure environ trois semaines. Le bébé sort de l'hôpital une fois que sa respiration est redevenue claire et que sa température corporelle est revenue à la normale.

Avec un traitement tardif, la bronchite obstructive devient chronique et devient récurrente. Si vous n'arrêtez pas l'infection dans les bronches, le processus inflammatoire pénètre dans les poumons, entraînant une pneumonie.

Massage pour bronchite obstructive chez les nourrissons

Les procédures de physiothérapie sont une condition préalable à la réussite du traitement de la maladie. Le plus efficace pour les nourrissons est le massage. Il aide à faciliter l'écoulement du mucus, améliore la circulation sanguine. Pour les nourrissons, le massage est une procédure indispensable, car ils ne peuvent pas tousser leurs crachats par leurs propres moyens. Dans ce cas, lorsqu’il est effectué, les règles suivantes doivent être observées:

  1. Les médicaments expectorants doivent être pris avant un massage.
  2. La procédure est effectuée au plus tôt 2 heures avant le coucher.
  3. La durée d'un massage est de 30 minutes. Il est recommandé de pratiquer les procédures de bébés 2-3 fois par jour pendant la semaine.
  4. Les mouvements de massage (caresses, frottements) sont effectués dans la direction du bas vers le haut.

Dr. Komarovsky sur la bronchite obstructive chez un nourrisson

Les jeunes mères écoutent avec plaisir les recommandations simples mais efficaces du pédiatre de renom. Dans le cas d'une bronchite obstructive chez les nourrissons, le Dr Komarovsky donne aux parents les conseils suivants pour traiter cette maladie:

  1. Respect du régime de consommation Nourrir le bébé devrait être aussi souvent que possible pour faciliter le déchargement des expectorations.
  2. Fournir un accès d'air frais aux voies respiratoires. En l'absence de température, il est recommandé de marcher souvent à l'extérieur, en cas de gel sévère ou de conditions météorologiques défavorables, pour ventiler systématiquement la pièce.
  3. Normalisation de la température et de l'humidité dans la pièce. Cela est nécessaire pour empêcher les muqueuses de se dessécher chez le bébé. La température de l'air doit être maintenue à 18-20 ° C et l'humidité à 40-60%.

Les mesures ci-dessus doivent compléter le traitement médicamenteux prescrit par un spécialiste. Cela évitera les complications et accélérera le rétablissement de l'enfant.

Mesures préventives pour la prévention de la maladie

La bronchite obstructive, transmise au cours de la petite enfance, est souvent récurrente. Pour prévenir la récurrence de la maladie, il convient de prendre les mesures préventives suivantes:

  • promenades quotidiennes dans l'air frais (de préférence près des plans d'eau, au bord de la mer);
  • nettoyage humide et ventilation de la pièce - tous les jours;
  • pas de contact avec les poils d'animaux.

Il est important de veiller à ce que le bébé ait accès à de l'air frais, sans tabac ni autre fumée, pour surveiller ses aliments et les aliments consommés par la mère qui allaite, afin d'éviter tout contact avec des allergènes potentiels.

Bronchite obstructive chez les nourrissons

Les parents s'efforcent de créer les conditions les plus confortables pour leur enfant. Dans ce cas, il est possible de réduire le risque de maladie. La bronchite obstructive du nourrisson est une indisposition au cours de laquelle la température corporelle du bébé augmente, une toux et un nez bouché apparaissent. Dans ce contexte, l'enfant ne peut pas bien respirer. Les mamans devraient connaître les principaux symptômes de la bronchite. Grâce à cela, il sera possible de commencer le traitement dès la première étape du développement de la maladie.

La bronchite obstructive chez les nourrissons est une maladie qui survient lors de l'accumulation de grandes quantités de mucus dans la poitrine. Grâce à cela, le bébé ne peut pas respirer profondément. De plus, la situation est aggravée par la reproduction active de virus et de bactéries.

Les causes de la pathologie

La maladie chez les nourrissons se développe dans le contexte de l'influence négative de plusieurs facteurs externes et internes. Le plus souvent, la bronchite se manifeste par une complication après des infections virales respiratoires aiguës ou des allergies. Dans ce cas, le bébé a souvent enregistré des attaques bronchiques. Si la maladie n'est pas traitée à temps, une tumeur peut se développer ou une brûlure peut se former sur la membrane muqueuse.

Chez les nourrissons, la maladie se développe sous l’influence des facteurs négatifs suivants:

  • L'effet direct des virus sur le système immunitaire.
  • L'enfant a été identifié une propension à développer des allergies.
  • Les voies respiratoires sont trop sensibles.

Une bronchite chez les nourrissons peut survenir sur fond d'hypothermie. La situation est aggravée pendant la période de coupe des dents. Cependant, il est assez difficile d’établir la cause non équivoque de cette manifestation négative. La probabilité d'infection augmente si le bébé est nourri au biberon ou s'il est constamment en contact avec d'autres enfants d'âge préscolaire. Parmi les risques supplémentaires, il convient d'identifier les enfants souffrant d'allergies, d'asthme et de maladies virales fréquentes.

Les principaux signes de la maladie

La bronchite obstructive chez les enfants entraîne une sécheresse excessive de la bouche. De plus, les parents seront en mesure de remarquer la pâleur de la peau. L'enfant peut refuser de manger et de boire. Des changements de comportement sont observés: l'enfant commence à être très méchant et à dormir mal. Pendant la bronchite, la température peut varier de 37 à 40 degrés, en fonction des caractéristiques du corps humain.

Ce type de bronchite présente plusieurs caractéristiques. Pendant son développement, le bébé a la respiration sifflante et sifflante. Ils se produisent pendant l'inhalation et l'exhalation. La toux n'est pas toujours présente, mais se manifeste par des attaques. Dans les organes respiratoires on entend périodiquement des gargouillis caractéristiques. En outre, un essoufflement peut être détecté chez les jeunes patients. Si la maladie est progressive, l'enfant commence à tousser après chaque respiration.

Caractéristiques de la maladie chez les nourrissons

La maladie survient souvent chez les enfants de moins d'un an et est très dangereuse. C'est pourquoi il n'est absolument pas recommandé de le traiter à la maison sans consultation préalable du médecin. La maladie commence par une forte faiblesse de l'enfant.

Il devient irritable. La situation est aggravée par la toux et l'écoulement nasal. Dans ce cas, la sélection peut être très abondante.

Une toux aiguë conduit au fait que les attaques se manifestent de manière hystérique. Ceci est particulièrement vrai la nuit. Le traitement doit être instauré rapidement. Sinon, le risque de problèmes respiratoires graves augmente. Au fil du temps, la situation peut entraîner un essoufflement.

La toux humide devient quelques jours. Dans ce cas, l'enfant présente en outre un écoulement visqueux.

Dans ce cas, le passage à l'étape suivante est enregistré chez le nouveau-né. Les parents devraient recevoir une consultation et un examen complet d'un médecin. La maladie devient aiguë pendant six jours au maximum. Dans ce cas, le bébé se distingue par des crachats complètement transparents.

Le traitement de la bronchite obstructive chez les nourrissons doit être instauré rapidement. Dans cette affaire, l'auto-traitement n'est pas autorisé. Si l'enfant n'a pas encore deux mois, les parents ne doivent prendre aucune mesure sans consulter un spécialiste dans ce domaine. Sinon, le risque de gonflement dans la région du larynx augmente. Dans ce cas, le bébé change la couleur des lèvres et des doigts. En regardant de plus près, vous pouvez voir qu'ils ont une teinte bleue.

Premiers secours

Cette maladie pose un grand danger pour le nourrisson. Il ne peut être évité que si vous ne permettez pas les complications d'infections respiratoires aiguës et d'allergies. Si nécessaire, le contact avec l'irritant, qui entraîne une obstruction, doit être éliminé.

Il suffit de dire à quel point la maladie est traitée, seul un médecin peut le faire. Pour éliminer l’obstruction des bronches, il est recommandé d’utiliser un ioniseur d’air et des lampes à sel dans la chambre du bébé. Les inhalateurs devant être utilisés avec des mélanges médicamenteux ont également un effet positif. Leur composition devrait également consulter votre médecin.

Pour l'inhalation, il est permis d'utiliser "Fliksotid" et "Ventolin". Ces médicaments facilitent l'état du patient immédiatement après la procédure. Le bébé est capable de respirer profondément. Cependant, cette amélioration ne vient qu'à une certaine heure.

Traitement de la maladie

La bronchite obstructive doit commencer à guérir dès les premiers jours alors qu'elle se déroule sans température. Dans ce cas, il sera possible de prévenir le développement d'une inflammation et de minimiser le risque de complications. C'est pourquoi vous devriez immédiatement consulter un médecin qui peut évaluer correctement l'état du patient.

La véritable cause de la maladie est la première étape de son élimination. Par exemple, si une bronchite se développe à la suite d’une allergie, il est conseillé d’exclure tout contact avec l’allergène et de prendre des antihistaminiques. Seul un médecin pourra les récupérer correctement.

Une autre voie est choisie si la nature de la maladie est virale. Dans l'histoire de la maladie doit contenir des informations sur les antibiotiques qui sont attribués à un jeune patient. Dans ce cas, le pédiatre pourra à l'avenir choisir l'option de traitement la plus efficace et éliminer les virus nocifs. Rappelez-vous que les bactéries sont la première cause de pneumonie.

Traitement de la toxicomanie

Après avoir analysé l’état du patient, il est invité à poursuivre le traitement à domicile ou à l’hôpital. Cette dernière option devrait être utilisée de manière obligatoire si le bébé est enregistré en présence de complications. Par exemple, la situation est souvent aggravée par la fièvre ou la pneumonie.

Dans cette manifestation, les bronchodilatateurs sont le plus souvent utilisés. Grâce aux médicaments, il est possible d'éliminer l'obstruction des poumons. "Salmeterol", "Ascoril", "Clenbuterol" - des sirops qui aident votre bébé à mieux respirer. Pour l'inhalation, il est également conseillé d'acheter des solutions spéciales. En pédiatrie, des aérosols sont utilisés. Pour le traitement de certaines maladies doivent être utilisés antispasmodiques.

Grâce à eux, ils parviennent à éliminer les spasmes des bronches. Parmi eux, No-shpa, Drotaverin ou Papaverin sont particulièrement populaires. Les médicaments mucorégulateurs aident à éliminer les expectorations. Ils doivent également être sélectionnés par le médecin sur la base des antécédents du patient. Pour le traitement des manifestations d'allergie, il est conseillé d'utiliser des antihistaminiques. Parmi eux, Zodak, Parlazin et d'autres sont très populaires.

Procédures pour éliminer la bronchite

En médecine moderne, les médicaments et les inhalations ne sont pas uniquement utilisés pour traiter la bronchite avec obstruction. Le massage de drainage est également très populaire. Ses actions sont simples. Avec eux, l'un des parents va faire face. Pour cela, le cou, la poitrine ou le dos est suffisamment affecté. Toutes les manipulations doivent être lisses. Il est recommandé de commencer par plier les mains dans le bateau et de placer le bébé sur le ventre. Effectuer le massage sera suffisant pour passer quinze minutes.

À l’aide de simples manipulations, il est possible de soulager l’état du patient par pulvérisation cathodique. L'hormonothérapie n'est prescrite qu'en cas de maladie grave. Dans ce cas, les médicaments doivent être utilisés conjointement avec l'inhalation. La physiothérapie ne montre son efficacité qu’à un stade précoce. Dans certains cas, éliminer la maladie n'aide que la chirurgie. Au cours de la période de réhabilitation et de récupération, il est conseillé de suivre un cours d'électrophorèse et UHF.

Méthodes traditionnelles de traitement

Cette option est également autorisée à utiliser uniquement après avoir consulté un médecin. Pour éliminer la bronchite obstructive, il est conseillé d’utiliser des racines d’onagre, des oignons, du miel, de l’élecampane et des radis. Les bouillons ont un effet expectorant considérable. Une utilisation régulière facilite la respiration des miettes.

Le médecin sera en mesure de suggérer l’option de traitement la plus efficace. Il faut écouter sa consultation sans faute. Sinon, le risque de réaction allergique augmente.

Si le bébé est malade, vous devez immédiatement vous rendre au bureau du pédiatre. L'auto-traitement non seulement ne donne pas le résultat souhaité, mais peut aggraver le tableau clinique.

Traitement de la bronchite obstructive aiguë chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an: symptômes et conséquences de la maladie

Le système respiratoire humain se compose de plusieurs sections. La partie du tube respiratoire située sous la trachée s'appelle les bronches. Ils sont responsables de l'apport d'air inhalé. L'inflammation de cet organe s'appelle une bronchite.

La maladie a plusieurs variétés. Si l'inflammation s'accompagne d'un rétrécissement des voies respiratoires et, par conséquent, d'une accumulation de crachats, le médecin établit un diagnostic de bronchite obstructive.

La bronchite chez les nourrissons avant l’année se développant rapidement, il est donc très important de commencer le traitement à temps.

Causes de la maladie chez les nourrissons

La bronchite obstructive chez les nourrissons peut se développer pour diverses raisons. Les plus fréquents sont:

  1. Souffre de grippe ou de rhume. Dans ce cas, le nombre de pathogènes comprend les virus de la grippe, le parainfluenza, les adénovirus et le cytomégalovirus. Avec les ARVI, l’un des principaux symptômes est la congestion nasale. Le mucus s'accumule dans les sinus. Si le corps ne parvient pas à s'en débarrasser naturellement, les expectorations pénètrent davantage dans les poumons.
  2. Infections virales. Nous parlons de la reproduction de microorganismes pathogènes directement sur la membrane muqueuse. Les staphylocoques, les streptocoques, les bacilles hémophiles, les pneumocoques font partie des «ennemis».
  3. Chez les bébés d'un an, la bronchite devient souvent une conséquence de l'hypothermie. Probabilité d'infection particulièrement élevée en période de forte humidité. L'incidence maximale se produit pendant la saison automne-printemps.

Les enfants à risque sont sensibles à la maladie. Parmi eux se trouvent:

  • les enfants souffrant d'asthme bronchique;
  • les nourrissons ayant une prédisposition héréditaire à des maladies du système respiratoire;
  • patients immunodéprimés;
  • les nourrissons souffrant d'hypoxie pendant la gestation ou l'accouchement;
  • les nouveau-nés qui ont eu une naissance difficile;
  • bébés atteints de pathologies des bronches.
Les bébés dont le système immunitaire est affaibli sont sensibles au développement de la maladie.

Le dernier point comprend les malformations du système pulmonaire. Il s’agit souvent d’un arbre bronchique long et étroit, d’un appareil mucociliaire sous-développé, d’une excitabilité élevée de la couche musculaire des bronches.

Types et stades de bronchite

Selon la nature de l'évolution de la maladie, il existe 4 types de bronchite chez les bébés de moins d'un an:

  1. obstructive, quand la muqueuse souffre le plus;
  2. aigu, lorsque le foyer de l'inflammation est localisé sur la membrane muqueuse de l'arbre bronchique;
  3. récurrent, lorsque la maladie se fait sentir plusieurs fois par an;
  4. bronchiolite, lorsque le foyer de l'inflammation est localisé dans les petites bronches.

De plus, ces maladies sont souvent mélangées. Ensuite, la bronchite obstructive est divisée en:

  1. La forme tranchante. Le plus souvent manifesté chez les enfants de 6 mois à 3 ans. Les symptômes ressemblent aux ARVI, mais se développent rapidement et l’essoufflement apparaît.
  2. Forme chronique. Chez les jeunes enfants, il se développe extrêmement rarement, principalement dans le contexte d’une faible immunité et de fréquentes infections virales.
  3. Bronchite obstructive récurrente. Généralement due à une maladie non traitée. Un traitement inadéquat et des rechutes fréquentes peuvent entraîner une évolution chronique de la maladie.
  4. Type asthmatique. Dans ce cas, parlez de la nature mixte de la pathologie: infection et allergène. Pour traiter cette forme de maladie, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer l'allergène.

Première alerte et suivi des symptômes

Ainsi, les symptômes de la bronchite incluent:

  • toux fréquente et improductive, aggravée le soir et la nuit;
  • essoufflement, sifflements puissants pendant la respiration;
  • inhalation de cavités intercostales pendant l'inhalation;
  • manque d'oxygène, manifestant une peau bleue;
  • perte d'appétit et fatigue;
  • fièvre
  • selles molles.

La bronchite chez les nourrissons présente un certain nombre de caractéristiques qu’il est important de prendre en compte:

  • les symptômes se développent très rapidement, l’état peut s’aggraver en quelques heures à peine;
  • chez les nourrissons, le manque d'oxygène peut entraîner une hypoxie aiguë;
  • Chez les nourrissons, une forte augmentation de la température corporelle entraîne une surchauffe du corps.

Tous ces points suggèrent que la bronchite chez les enfants de moins d'un an est une raison d'appeler une ambulance. Il est souvent suggéré de traiter la maladie dans le cadre d’un hôpital ouvert 24 heures sur 24 ou d’un hôpital de jour.

Méthodes de diagnostic

Le tableau clinique de la bronchite avec obstruction est facilement confondu avec d'autres infections virales ou maladies catarrhales.

Parfois, un examen aux rayons X est nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Un diagnostic précis ne peut être posé par un médecin qu'après un examen complet. Les méthodes de diagnostic de la bronchite obstructive incluent:

  1. Examen par un pédiatre, collection d'anamnèse.
  2. Des analyses cliniques de sang et d'urine détermineront le degré d'insuffisance d'oxygène, cause de l'inflammation.
  3. La bronchoscopie est un examen visuel des bronches avec un appareil spécial. La méthode est utilisée en cas de suspicion de pathologies chroniques des bronches, de rechutes fréquentes, de lavage et de nettoyage des organes.
  4. Rayon X - est prescrit pour suspicion de pneumonie.
  5. La bronchographie est une autre méthode d’étude de l’état interne des bronches. Contrairement à la bronchoscopie, donne une image plus détaillée de la structure de l’arbre bronchique, mais la procédure est douloureuse et les nourrissons ne peuvent être pratiqués que sous anesthésie générale.
  6. Méthodes de recherche fonctionnelle de la respiration. Permet d'estimer la profondeur et la vitesse de respiration, les paramètres d'inhalation et d'expiration. Les méthodes de diagnostic du matériel incluent la spirographie, la mesure du débit de pointe, la pléthysmographie corporelle.

Traitement complet

Après l'examen et le diagnostic, le médecin vous prescrira un traitement. Le patient doit être surveillé non seulement par un pédiatre, mais également par un pneumologue.

Boire beaucoup d'eau pendant la période de traitement vous permettra de transférer la maladie sous une forme plus douce et d'obtenir un rétablissement rapide.

La thérapie se résume à plusieurs domaines:

  • reconstitution de la perte de liquide dans le corps;
  • l'inflammation;
  • normalisation de la température corporelle;
  • retrait du spasme et dilatation bronchique;
  • nettoyer les bronches des expectorations.

À la maison, l'inhalation, les médicaments, les massages sont utilisés. Un médecin peut prescrire des procédures de physiothérapie. Dans certains cas, le traitement à domicile des enfants de moins d’un an n’est pas possible, puis l’enfant est placé à l’hôpital. Ce sont des situations où:

  • il y a une forte intoxication du corps, de grandes pertes de liquide;
  • essoufflement excessif, symptômes de grave déficit en oxygène;
  • avec des complications soupçonnées.

Régime du sein pendant et après le traitement

L’efficacité du traitement dépend en grande partie de l’exactitude des services de garde.

Si le bébé n'a pas de température et que son état général est satisfaisant, incluez dans la routine quotidienne les promenades au grand air. N'oubliez pas de ventiler la pièce et d'effectuer un nettoyage humide quotidien. Protégez l'enfant de toutes les odeurs agressives qui provoquent un bronchospasme. En outre, à côté du bébé ne devrait pas être des allergènes.

La nutrition de l'enfant dépend entièrement de son âge. Inclure dans le régime plus de fruits et légumes frais, mais seulement ceux déjà familiers au bébé. Buvons des jus de fruits et des boissons aux fruits, des tisanes. À des températures élevées, l'allaitement peut être proposé au sein ou sous forme de mélange adapté, de bouillon de poulet végétal ou léger.

Un diagnostic et un traitement opportuns permettront de guérir rapidement et sans douleur la bronchite obstructive. Faites attention aux premiers symptômes et à l'état du nouveau-né.