Que faire si un long nez qui coule chez un adulte ne s'en va pas

Pendant longtemps, le nez qui coule chez l'adulte ne disparaît pas s'il a acquis une forme chronique ou même s'est transformé en sinusite chronique. Un écoulement nasal muqueux prolongé ne peut être ignoré.

La rhinite chronique peut provoquer une sinusite, causer des complications intracrâniennes et orbitales (yeux).

Les raisons de la longue rhinorrhée

La rhinite chronique prolongée peut être déclenchée par un traitement inapproprié du rhume. Cette raison est assez fréquente chez les adultes. L'abus de gouttes vasoconstricteurs pendant plus d'une semaine contribue à la violation du tonus des vaisseaux sanguins, leur expansion.

Une rhinorrhée prolongée sans fièvre ni toux peut signifier une allergie provoquée par des médicaments, une infection ou des allergènes domestiques, tels que la poussière, le pollen de plantes, l'entrée dans un appartement par les bouches d'aération, la fumée de tabac.

Mais la cause la plus fréquente de rhinite prolongée est sa transition vers la forme chronique et la survenue d'une sinusite. Cette transition se produit chez l'adulte à la suite d'une rhinite catarrhale aiguë sous-traitée.

Types de rhinite chronique

Une congestion nasale chronique, des écoulements muqueux et purulents sont constatés avec une rhinite:

  • catarrhal;
  • vasomoteur;
  • hypertrophique;
  • atrophique;
  • fétide (ozène).

Rhinite catarrhale

Les maladies respiratoires infectieuses commencent généralement par des phénomènes catarrhales (inflammatoires) - inflammation du nasopharynx, conjonctive des yeux, bronches, trachée. Avec la rhinite catarrhale, l'écoulement est si abondant que le patient est littéralement attaché à un mouchoir.

Avec une forme bénigne de la maladie, une immunité active telle qu'un nez qui coule prend entre 3 et 5 jours. Mais en moyenne, la rhinite catarrhale aiguë, même avec un traitement approprié, prend 1-2 semaines.

Si le nez qui coule dure plus de 2-3 semaines, cela signifie alors la transition de la forme aiguë à la forme chronique. Cette forme de la maladie est caractérisée par des exacerbations périodiques au cours de l'année, au cours desquelles le nez est bouché et le mucus est sécrété.

Pendant les périodes sans exacerbations peuvent survenir:

  • démangeaisons, brûlures au nez;
  • muqueuse nasale sèche;
  • des éternuements.

Rhinite vasomotrice

Les périodes d'exacerbation de la rhinite vasomotrice chronique se poursuivent longtemps. Ce type de maladie n'est pas associé à une inflammation de la muqueuse nasale. Les causes de ce phénomène ne sont pas entièrement comprises.

Mais le plus souvent, la rhinite vasomotrice est déclenchée par une circulation sanguine altérée dans la membrane muqueuse de la coque inférieure du nez. Les vaisseaux sanguins dans cette zone sont dilatés, ce qui explique l'apparition de l'œdème, la sécrétion de mucus et l'écoulement nasal ne se dissipant pas avant plusieurs semaines ou mois.

Le mucus libéré lors de la rhinite vasomotrice est très similaire en apparence à une eau claire, sans odeur et claire. L'apparition d'écoulement nasal s'explique par un dysfonctionnement du nerf vasomoteur (vasomoteur).

Normalement, le nerf vasomoteur doit contrôler le diamètre de la lumière des vaisseaux sanguins de la cavité nasale. Lorsque les vaisseaux de la rhinite vasomotrice sont constamment élargis.

Afin de rétrécir les vaisseaux sanguins, il est nécessaire d’utiliser des gouttes vasoconstricteurs qui, comme on le sait, ne peuvent pas être utilisées plus de 5 jours de suite. Aujourd'hui, les personnes souffrant de rhinite chronique doivent faire face à un problème de traitement allant de la dépendance aux gouttes dans le nez.

Le problème de la rhinite vasomotrice est résolu chirurgicalement par élimination au laser des coquilles nasales inférieures. 50% des personnes traitées peuvent obtenir un résultat positif stable.

Pour en savoir plus sur la rhinite vasomotrice, consultez l'article Rhinite vasomotrice.

Rhinite allergique

La membrane muqueuse du nez sert à purifier et à réchauffer l'air atmosphérique et constitue en même temps un lieu de rencontre pour les allergènes volatils. Avec l'air atmosphérique, les allergènes pénètrent dans la membrane muqueuse du nez, ce qui provoque une pollinose chronique.

Pourquoi existe-t-il une pollinose, combien de temps elle ne disparaît pas, quelle est la nécessité de traiter un nez qui coule avec cette maladie chez un adulte, vous pouvez en apprendre davantage dans l'article sur la rhinite allergique.

Rhinite hypertrophique

Dans la rhinite hypertrophique, la membrane muqueuse s'épaissit, un tissu fibreux se forme, ce qui serre les vaisseaux sanguins et perturbe la circulation sanguine dans la coque du nez.

La cause de la rhinite hypertrophique peut être l'inhalation de produits chimiques caustiques, la courbure du septum nasal. Cette maladie est traitée par des méthodes chirurgicales.

En savoir plus sur la maladie dans l'article Rhinite hypertrophique.

Rhinite atrophique

Dans la rhinite atrophique, la couche muqueuse devient plus fine et les cellules épithéliales ciliées disparaissent à sa surface. Ce type de rhinorrhée se caractérise par des saignements de nez, l'apparition de sang dans l'écoulement.

Si le nez qui coule ne disparaît pas pendant plus de deux semaines et que du sang est présent dans les sécrétions muqueuses du nez, la probabilité de rhinite atrophique augmente. Cette maladie est également indiquée par une forte sensation de brûlure, voire une douleur, lors de l’instillation de gouttes vasoconstrictrices, qui sont utilisées pour se débarrasser du froid.

Ozena

Il est difficile à traiter et ne transmet pas la rhinorrhée avec une maladie comme la rhinite à ozène - fétide. Ozena a un caractère infectieux, caractérisé par une dystrophie de la muqueuse nasale et des cavités paranasales.

La membrane muqueuse amincie se recouvre de croûtes, l'odorat du patient se détériore, voire disparaît complètement.

Les malades souffrent des adultes. La maladie est traitée chirurgicalement. Et pour ne pas tomber malade avec un lac, il est nécessaire de respecter les règles d'hygiène personnelle, surtout si les personnes proches souffrent de cette maladie.

Outre son origine infectieuse, l'ozène peut survenir pour d'autres raisons, parmi lesquelles:

  • manque de vitamines A, B, D, K, microélément d'iode;
  • causes neurodystrophiques - manifestation de maladies hormonales, troubles de l'innervation sympathique;
  • manifestations héréditaires associées aux caractéristiques de la structure du crâne, la circulation nasale.

La terrible odeur qui se dégage lorsque Ozen apparaît suite à la destruction des protéines des os de la cavité nasale et à leur remplacement par du tissu conjonctif. Ce processus s'accompagne de la libération de sulfure d'hydrogène, l'indole, qui détermine l'apparition des odeurs.

Sinusite chronique

La cause la plus commune d'un adulte qui a le nez qui coule depuis plus d'une semaine est une sinusite chronique.

Que faire si un adulte a longtemps - plus de 2-3 semaines voire plusieurs mois, une rhinite ne disparaît pas, et comment et comment traiter une rhinite dans une sinusite chronique, comme indiqué dans la rubrique "Rhinite".

Comment traiter un long nez qui coule

La rhinite chronique d'origines diverses est traitée à l'aide de:

  • des antibiotiques;
  • médicaments antihistaminiques;
  • gouttes vasoconstrictrices;
  • glucocorticoïdes pour la sinusite grave, origine allergique de la rhinite prolongée.

Les médicaments ne peuvent pas prescrire les leurs. Il est nécessaire de passer un examen et de découvrir la cause de la rhinorrhée. Ainsi, l'origine allergique de la rhinite est établie par un taux accru d'IgE dans le sang, qui ne peut être identifié sans l'aide d'un diagnostic en laboratoire.

La plainte selon laquelle je ne peux pas guérir d'un nez qui coule se produit souvent chez les fumeurs chroniques. L'irritation de la fumée de tabac par la membrane muqueuse peut provoquer une inflammation allergique, suivie d'un gonflement de la membrane muqueuse et de l'apparition de rhinorrhée.

Dans un tel cas, pour se débarrasser d'un rhume, il suffit de se séparer d'une cigarette. S'il n'est pas possible d'obtenir un résultat instantané, vous pouvez alors recourir à un traitement à domicile avec l'approbation du médecin:

  • bains de pieds chauds;
  • les inhalations sont chaudes et humides ou avec un nébuliseur;
  • lavages des sinus nasaux.

Pour savoir comment procéder pour inhaler un rhume chez l’adulte, sur les méthodes de lavage du nez, reportez-vous aux sections "Lavage" et "Inhalation".

Pendant longtemps, l'écoulement nasal persistant est un nidus d'infection chronique. En raison de la proximité du cerveau, une telle bombe à retardement doit être traitée dans la salle ORL, et non auto-médicamentée, en particulier si le nez qui coule dure plus de deux à trois semaines et se développe souvent de nouveau dans l’année.

Pourquoi ne pas attraper un rhume pendant une longue période?

Un nez qui coule peut être un véritable cauchemar, empoisonner la vie, jour et nuit. Un nez bouché, une voix enrouée, un essoufflement, une toux, une douleur à la tête, des douleurs aux yeux - tout cela apparaît souvent avec un nez qui coule, et en l'absence de traitement approprié, il peut durer des semaines.

Comment gérer avec compétence une telle rhinite? Est-il possible d'empêcher son développement? Pourquoi ne pas attraper un rhume et que faire pour rétablir la respiration nasale?

Ces questions et d’autres, vous trouverez des réponses dans cet article.

Variétés de rhinite

Rhinite - maladies du nasopharynx, caractérisées par des processus inflammatoires de la muqueuse nasale à des degrés divers. Dans les gens on les appelait le nez qui coule. Nous sommes habitués à comprendre cette affection comme un écoulement nasal excessif, en d’autres termes, une morve. Les experts identifient plusieurs types de rhinite, en fonction de l'agent pathogène et du stade d'inflammation.

Nature d'origine

Des lésions du tissu épithélial à l'intérieur du nez peuvent survenir pour plusieurs raisons. Le plus souvent, la rhinite se développe par le biais de virus. Les agents pathogènes pénétrant dans le nasopharynx provoquent une inflammation et un gonflement des muqueuses. Les symptômes suivants sont associés à des infections similaires:

  • La fièvre;
  • Léthargie, faiblesse;
  • La toux;
  • Écoulement nasal copieux;
  • Maux de tête;
  • Perte d'appétit

L'allergie est une autre cause fréquente de rhinite. La rhinite allergique saisonnière (réaction au pollen) et toute l'année (réaction aux poils, à la poussière, à la moisissure, etc.) sont divisées. Si la toux et le nez qui coule ne se manifestent qu’à une certaine période de l’année ou en l’absence d’autres symptômes du rhume, vous devez rechercher une irritation parmi les allergènes.

Symptômes de la rhinite allergique:

  • Démangeaisons dans le nez;
  • Éternuement;
  • Couper dans les yeux;
  • Des larmes;
  • Diminution de l'odorat.

Les troubles vasomoteurs (vasculaires) peuvent dans certains cas provoquer une congestion nasale prolongée, une accumulation de mucus dans les sinus et un écoulement abondant de la cavité nasale. Lorsque, avec un traitement approprié, on n'observe pas de dynamique positive, l'écoulement nasal ne disparaît pas longtemps chez un adulte, mais aucun signe d'allergie, d'infection virale ou bactérienne n'est observé, le diagnostic le plus probable est ce qu'on appelle la rhinite neurovasculaire. Son développement est associé à une activité capillaire sanguine altérée. Ces maladies sont caractérisées par des problèmes de santé tels que:

  • Écoulement nasal avec tension nerveuse, stress;
  • Irritabilité accrue, fatigue;
  • Sensibilité aux températures extrêmes;
  • Congestion nasale (souvent unilatérale ou alternative);
  • Maux de tête

Nature de l'inflammation

Quelle que soit la nature de l’origine de la rhinite, insuffisamment guérie une fois, elle peut se reproduire et, à la suite d’un traitement inapproprié ou en l’absence d’une telle, prendre une forme chronique.

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'une rhinite de longue durée et de faible intensité:

  • Perte d'odeur;
  • Décharge épaisse et visqueuse;
  • Maux de tête pressants (région frontale, tempes);
  • Douleur épisodique dans les oreilles;
  • Nez "bouché";
  • Perte d'odeur;
  • Diminution de l'activité, de la concentration;
  • Mauvais sommeil;
  • Ronflement

Dans de tels cas, les processus inflammatoires dans la muqueuse nasale peuvent affecter les structures profondes des voies respiratoires supérieures. Un long nez qui coule peut provoquer des accumulations de mucus et de pus dans les sinus paranasaux et provoquer ainsi le développement d'une sinusite. En outre, les inflammations à long terme menacent d'otites, de sinusites, d'exacerbations d'adénoïdites et d'autres complications.

Les formes les plus graves de rhinite chronique incluent les inflammations de type atrophique (nécrose tissulaire) et hypertrophique (prolifération tissulaire).

Il y a des rhinites unilatérales et bilatérales. Le plus souvent, le stade initial de la maladie se produit dans une cavité nasale, mais au fil du temps, l'inflammation affecte l'autre partie.

Mucus nasal

Qu'est-ce que le mucus nasal ou, comme on dit, la morve? Pourquoi cela change-t-il, quelle est la raison de son contenu accru dans la cavité nasale?

La composition

Le liquide nasal - un mélange d’eau, de sel et de protéines de mucine - est le produit de la sécrétion nasale. Il est formé à l'aide de cellules épithéliales spéciales en permanence tout au long de la vie. Dans le nez d'une personne adulte en bonne santé, environ 100 ml de mucus sont produits quotidiennement.

Apparence et texture

Le spécialiste est en mesure d'établir le diagnostic initial en fonction du type et de l'état des écoulements nasaux. Un liquide clair et aqueux se forme le plus souvent dans les premiers stades d'un rhume ou lors d'une exacerbation de réactions allergiques. La consistance visqueuse de la morve indique un processus inflammatoire plus avancé.

La teinte jaune ou verte du mucus nasal indique la présence de bactéries.

Pour guérir un tel nez qui coule est généralement plus difficile que les autres.

Comment faire face à la rhinite prolongée?

Que faire si un nez qui coule ne passe pas longtemps? Bien sûr, vous devez commencer à contacter un spécialiste. En cas de suspicion de lésion nasale (ecchymose, coup, corps étranger tombé dans la cavité nasale), il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un chirurgien. Dans tous les autres cas, l'oto-rhino-laryngologiste s'occupe de l'état du nez. Le même médecin jugera de l'opportunité de consulter un allergologue (si la nature virale du rhume est exclue).

Afin d’améliorer votre état en cas d’écoulement nasal prolongé, utilisez des moyens sûrs. Ces médicaments comprennent une solution saline et des pulvérisations ou des gouttes à base de sel marin. Ils ne sont pas addictifs, hypoallergéniques, ont un puissant effet anti-inflammatoire.

ATTENTION! La procédure de rinçage du nez doit être sans pression spéciale, le liquide dans les voies nasales doit être versé avec précaution, en aucun cas sous pression. La bouche doit rester ouverte afin de ne pas exercer de pression excessive sur les oreilles et de ne pas provoquer d'otite.

Remèdes populaires

Par le biais de la médecine traditionnelle, éprouvée avec succès dans la lutte contre la rhinite prolongée, comprennent:

  • Inhalations à base de plantes (sauge, eucalyptus, camomille, pied bot). Tisane verser de l'eau bouillante, laisser infuser. Le meilleur résultat est obtenu avec un jet de vapeur dirigé. Pour ce faire, enroulez un capuchon en papier serré en plaçant un côté large sur le plateau et un goulot étroit en alternance dans les deux narines. Veillez à ne pas brûler;
  • Inhalation de vapeur à l'aide de pommes de terre. Faire bouillir les pommes de terre, laisser refroidir légèrement, ajouter une cuillerée d'huile végétale. Grâce à cette méthode, la muqueuse nasale est humidifiée, le débit du liquide nasal est amélioré;
  • Échauffement Pour cette procédure, vous pouvez utiliser un œuf à la coque ou du sel calciné dans une casserole (placé dans un sac en tissu épais). Chauffer les deux sinus nasaux;
  • Inhalation d'ail, d'oignons ou de raifort. Hacher finement, placer sur le tableau, inhaler alternativement avec les deux narines. Les propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires de ces plantes contribuent à la restauration de la respiration nasale;
  • Massage d'acupressure. Aide à établir la circulation sanguine, soulage la douleur, supprime le gonflement de la muqueuse nasale. Les zones suivantes doivent être massées: des deux côtés de la cavité nasale, au-dessus des ailes du nez, des sourcils, sous les yeux. Agissez sans pression, en utilisant vos doigts dans un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d'une montre;
  • Boisson abondante avec de la vitamine C et d'autres boissons enrichies. Jus de canneberge, thé au gingembre, thé au citron, infusion d'églantier. Premièrement, une grande quantité de liquide sauvera le corps de la déshydratation, soulagera la sensation de sécheresse et de tiraillement dans le nez. Deuxièmement, les nutriments contenus dans ces boissons soutiendront le système immunitaire dans la lutte contre le rhume;
  • Bain de pieds chaud. S'il n'y a pas de température, faites tremper vos pieds dans une bassine d'eau chaude (la procédure ne devrait pas durer plus de 30 minutes). Une cuillerée de moutarde sèche doit être ajoutée à l'eau.

Prévention

Pour l'état avec un long nez qui coule ne pas aggraver, créer des conditions favorables dans la chambre où se trouve le patient. Une règle indispensable: le renouvellement constant de l'air. Ceci est important à la fois pour faciliter la respiration et pour lutter contre les germes.

L'air ne doit pas seulement être propre et frais, mais également assez humide. Utilisez un vaporisateur, suspendez les serviettes humides (elles absorbent la poussière et les odeurs), nettoyez-les plus souvent.

Que faire d'autre pour vaincre un rhume? Donner au corps plus de force, d’énergie. Pour ce faire, organisez une bonne nutrition. Les vitamines, les protéines et les glucides naturels doivent être présents dans le régime alimentaire du patient. Ceci, bien sûr, n’est pas une maladie grave, quand une personne est privée d’appétit.

  • Alcool, tabac;
  • Assaisonnements épicés;
  • Produits allergènes (lait, œufs, fruits de mer, fruits exotiques);
  • Long séjour dans les salles poussiéreuses et polluées;
  • Contact avec des animaux (si le nez qui coule est de nature allergique).

Traitement

Comment traiter une rhinite prolongée, seul le médecin décide après un examen approfondi et un diagnostic. L'utilisation indépendante de médicaments peut entraîner un œdème plus important de la membrane muqueuse, une congestion nasale et provoquer des problèmes chez d'autres systèmes et organes.

Le programme de traitement comprend généralement:

  • Médicaments vasoconstricteurs (ne pas utiliser plus de 5 à 7 jours);
  • Physiothérapie;
  • Antihistaminique et agents hormonaux (pour la rhinite allergique);
  • Médicaments antibactériens et antiviraux.

Le respect des règles simples de prévention permet de minimiser le risque de développer une rhinite chronique. Mode de vie actif, bonne nutrition, traitement rapide du rhume en basse saison, soutien immunitaire à l'aide de complexes vitaminiques.

Que faire si un nez qui coule ne passe pas longtemps?

Complications possibles

Cette maladie se développe en plusieurs étapes.

Stades de développement de la rhinite:

  • La première étape s'appelle le réflexe. Il survient presque immédiatement après le contact avec le facteur qui a provoqué la maladie (allergènes, virus, bactéries, basse température). Cette phase ne dure que quelques heures. A ce stade, les vaisseaux sanguins sont d'abord rétrécis, puis leur expansion, qui provoque un gonflement de la muqueuse nasale, une rougeur. Il y a aussi une sensation de sécheresse et de brûlure, d'éternuement.
  • La deuxième étape - catarrhale - dure les prochaines 48 à 72 heures. À ce stade du développement de la maladie, de tels symptômes apparaissent: respirer par le nez est difficile, l’odorat est réduit et des écoulements aqueux sortent du nez.
  • La troisième phase remplace la seconde pendant 4-5 jours de maladie. A ce stade, tous les symptômes précédents persistent et l'écoulement nasal devient mucopurulent, verdâtre, jaune ou brun. Habituellement, cette étape dure plusieurs jours, après quoi la récupération commence. Toutefois, si le système immunitaire est faible et incapable de combattre l’infection, ou si le contact de la patiente avec l’allergène est maintenu, l’écoulement nasal ne disparaît pas avant 2 semaines pour un adulte et même 3 semaines pour un enfant.

Si le troisième stade de la maladie est prolongé, un certain nombre de complications peuvent survenir:

  • L'otite Apparaît en raison de la propagation de l'infection par les tubes auditifs. Il se caractérise par des signes tels que douleur dans les oreilles, congestion, avec pour conséquence une diminution de l'audition, une température corporelle supérieure à la normale et une fatigue rapide. Cette maladie, à son tour, peut entraîner d'autres complications, vous devez donc commencer le traitement immédiatement.
  • Sinusite Apparaît en raison de la propagation de l'infection dans les sinus maxillaires. En même temps, la douleur se fait sentir au niveau du nez, parfois des tempes, la température corporelle augmente, des larmoiements apparaissent, surtout par temps ensoleillé. Comme pour le rhume, il existe des écoulements nasaux purulents.
  • Ligne de front Cette maladie est similaire à la précédente, mais se caractérise par une lésion des sinus frontaux et non nasale. Il se manifeste par de tels symptômes: douleur au nez et un peu plus haut, fatigue, température corporelle supérieure à 37 degrés, congestion et écoulement nasal.
  • Polypes. Ce sont des tumeurs qui se développent à partir des tissus de la membrane muqueuse et des sinus paranasaux. Ils se produisent en raison de ne pas transmettre la rhinite infectieuse. Les signes de la maladie sont les suivants: congestion nasale sévère, maux de tête. Souvent, les polypes dans le nez sont combinés avec une sinusite frontale et une sinusite.

Traitement conservateur des maladies infectieuses

Parfois, dans le cas de la rhinite chronique et la chirurgie est appliquée. Mais dans la plupart des cas, un traitement conservateur est suffisant.

Si le rhume bactérien pendant 2 semaines ne passe pas, l'utilisation d'antibiotiques est nécessaire. Ils sont de deux types: ceux qui tuent les microorganismes et ceux qui bloquent leur reproduction.

Pour les rhinites prolongées, les antibiotiques sont utilisés:

  • La midécamycine;
  • Érythromycine;
  • L'amoxicilline;
  • Ceftriaxone;
  • L'azithromycine;
  • Cefodox;
  • La clarithromycine;
  • Augmentin;
  • La néomycine;
  • La novoimanine;
  • Le cefprozil;
  • Framycetin

Le plus souvent, les médicaments antibactériens sont disponibles sous forme de comprimés et de solutions injectables. Cependant, il existe également des gouttes nasales contenant des antibiotiques.

Que faire en cas de rhinite allergique prolongée?

Si la rhinite de ce type ne passe pas, vous devez diagnostiquer à nouveau pour identifier avec précision les causes de la maladie. Pour ce faire, des tests d'allergie. Le plus souvent, il s'agit d'un test de grattage.

Elles sont réalisées de la manière suivante: une goutte d’une solution d’allergène spécialement préparée est appliquée sur la peau de la main du patient et au même endroit, elle ne gratte pas le sang. Le test est évalué en 1/3 heure. Si rien n'a changé pendant ce temps, l'échantillon est considéré comme négatif. En cas de démangeaisons, de rougeur et d’enflure du bras, une allergie à la substance présumée est confirmée.

Une fois l'allergène identifié, il est nécessaire de minimiser le contact du patient avec lui.

Vous pouvez le faire comme suit:

  • si une personne a une intolérance individuelle aux acariens, si possible, débarrassez-vous de la moquette, des oreillers et des couvertures et nettoyez-les à l'eau une fois par semaine;
  • en cas d'allergie à la laine, ne pas entrer en contact avec des animaux;
  • en cas d'intolérance aux médicaments ou aux produits chimiques ménagers, il est nécessaire de déterminer avec précision la substance qui provoque la maladie et d'étudier attentivement la composition du produit avant de l'acheter.

Si le nez qui coule de nature allergique ne disparaît pas pendant une longue période, on prescrit des gouttes nasales contenant des corticostéroïdes. Ils sont utilisés uniquement pour les adultes, les enfants sont contre-indiqués.

Liste des gouttes de corticostéroïdes:

Même si la rhinite allergique ne dure pas longtemps, des comprimés d'antihistaminique sont utilisés. Les médicaments les plus couramment prescrits appartiennent à la troisième génération, avec un minimum d'effets secondaires.

Liste des antihistaminiques:

Leur utilisation est nécessaire pour la prévention de la rhinite. Par exemple, si vous êtes allergique au pollen, vous devez le prendre pendant toute la période de floraison des plantes.

Remèdes populaires

Si le nez qui coule a été retardé, les médicaments préparés à la maison sont appropriés pour soulager les symptômes. Toutefois, il convient de noter qu’en aucun cas ils ne doivent remplacer le traitement traditionnel. Avant de les utiliser, vous devez également consulter votre médecin, car certains remèdes populaires peuvent ne pas être associés à d'autres médicaments et avoir des effets secondaires.

Pourquoi ne pas passer un rhume

Les patients demandent souvent à un oto-rhino-laryngologiste de lui demander quoi faire s'ils ne sont pas enrhumés. Il arrive qu'un rhume, une grippe ou une autre maladie respiratoire se soit déjà estompée et que l'écoulement nasal se soit fait sentir pendant longtemps. Afin de comprendre pourquoi un nez qui coule ne disparaît pas longtemps, il est nécessaire de déterminer les raisons qui auraient pu en être la cause et de commencer ensuite le traitement. Si l'écoulement nasal ne s'est pas écoulé depuis une semaine, il n'y a rien de terrible, cependant, s'il ne s'est pas arrêté plus longtemps, il est alors nécessaire de consulter un médecin.

Un nez qui coule chez un adulte et chez un enfant peut survenir pour différentes raisons, le plus souvent comme symptôme d'une maladie respiratoire. Si l'écoulement nasal ne s'est pas écoulé plus d'un mois, une complication est apparue et un traitement approprié est nécessaire. La rhinite, qui s'est développée à la suite du SRAS, cesse habituellement au bout d'une à deux semaines. S'il est observé plus longtemps, la consultation du médecin est nécessaire. Chez les enfants, le nez qui coule et la toux peuvent être retardés pendant une période plus longue. L’ensemble de l’hypersécrétion de crachats, mais si le mucus laisse normalement, ne contient pas d’impuretés purulentes, il n’ya pas lieu de s’inquiéter.

Stades de développement du rhume

Un nez qui coule se développe comme suit:

  1. La première étape. Cela s'appelle le réflexe. Immédiatement le même jour, lorsque le contact avec l'agent pathogène a eu lieu (quel que soit le virus en question, un virus, un agent allergique, les basses températures, les bactéries), un net rétrécissement des vaisseaux sanguins commence à se dilater, ce qui provoque une hyperhémie et un gonflement de la muqueuse nasale. La sécheresse et la sensation de brûlure se produisent dans le nez, la personne commence à éternuer. Cette étape ne dure que quelques heures.
  2. La deuxième étape est catarrhale. Cela s'arrêtera dans les deux ou trois prochains jours. La respiration nasale devient difficile, le sens de l'odorat est soit réduit, soit complètement disparu, avec l'écoulement aqueux du nez.
  3. La troisième étape. Après 3 à 5 jours, les symptômes persistent, mais l'écoulement nasal devient muco-purulent et devient vert, jaune ou brunâtre. Cette étape dure plusieurs jours, après quoi la personne récupère. Mais si le système immunitaire fonctionne mal et ne peut pas vaincre le processus infectieux, ou si la personne continue à être en contact avec l'allergène, le nez qui coule ne disparaît pas longtemps.

Les causes d'un long rhume

Pourquoi ne pas passer un rhume plus d'un mois? La rhinite prolongée, qui ne peut pas s'arrêter, est causée par des agents non viraux. Ceci est le plus probable:

  • infection bactérienne;
  • la sinusite;
  • rhinite vasomotrice;
  • allergie

Lorsque l’immunité d’une personne est réduite, une infection bactérienne peut rejoindre toute infection virale. Les facteurs de prédisposition sont les expectorations visqueuses, qui se sont accumulées dans les organes respiratoires. En règle générale, ce phénomène se produit dans les phases finales ou après un rhume.

  • écoulement nasal jaune ou vert;
  • il y a un mélange purulent;
  • la température;
  • les antiviraux sont inefficaces;
  • plus de 2 semaines ne passent pas la morve et une forte toux.

Si la rhinite est bactérienne, dans la plupart des cas, la membrane muqueuse du nasopharynx et de l'amygdale est enflammée. Dans ce cas, la toux est due à l'écoulement de mucus à l'arrière de la gorge.

Le traitement de la rhinite bactérienne doit être prescrit par un médecin.En général, des antibiotiques et un drainage nasal avec une solution saline ou des agents antibactériens spéciaux sont généralement nécessaires. Si l'infection bactérienne n'est pas complètement guérie, le rhume deviendra chronique (cela ne prend pas un mois ou plus, il rechute plusieurs fois par an).

La sinusite est également accompagnée d'un long nez qui coule, elle peut ne pas durer 2 mois ou même 6 mois. La sinusite est causée à la fois par des bactéries et des virus. En même temps, la sortie de mucus est bloquée et des conditions idéales se créent dans le sinus nasal pour que des bactéries puissent s'y développer. Le kyste, les polypes, le septum nasal courbé et l'œdème tissulaire peuvent empêcher la circulation du mucus. Tous ces phénomènes sont considérés comme des provocateurs de la sinusite.

La pathologie peut être de plusieurs types, la division se produit sur la base de la localisation du site de l'inflammation:

  • sinusite - dans le sinus maxillaire;
  • frontalis - sinus frontal;
  • ethmoïdite - labyrinthe sur réseau;
  • sphénoïdite - sinus sphénoïdal.

Lorsque sinusite écoulement nasal peut ne pas prendre très longtemps. La maladie de la toux, en règle générale, n’est pas accompagnée et n’est traitée dans la plupart des cas qu’avec des antibiotiques. Une ponction des sinus peut également être prescrite pour obtenir un écoulement normal de mucus. Après une sinusite au stade aigu, le médecin est en mesure d’offrir une opération pour niveler la cloison nasale (si elle a causé la maladie), sinon les rechutes ne tarderont pas.

Si le nez qui coule ne disparaît pas pendant une longue période et qu’il n’ya pas d’autres symptômes d’une maladie respiratoire, alors c’est très probablement une rhinite allergique. Cela peut durer plusieurs années, parfois se produire et disparaître.

Les allergies peuvent être:

  • plantes à fleurs de saison;
  • ménage - sur la poussière, les poils d'animaux;
  • nourriture - sur les produits, etc.

Comment traiter les allergies, le médecin doit expliquer en fonction de la cause et de la gravité de la maladie.

Dans la rhinite allergique, une personne éternue souvent, l'écoulement nasal est liquide et ne change pas de couleur ni de consistance avec le temps, la température ne monte pas et la réaction ne se produit qu'en présence d'un allergène.

Que faire si le nez qui coule ne disparaît pas et s'il n'y a pas d'infection ni d'allergies? Dans ce cas, il est logique de penser à la rhinite vasomotrice. Avec ce type de rhinite, le tonus vasculaire du nasopharynx est perturbé, ce qui peut se produire en cas de problèmes de glande thyroïde, de carence en iode, de lésions du nez, d’administration prolongée de gouttes à effet vasoconstricteur, de changements hormonaux, de tumeurs et de kystes dans la cavité nasale. Le traitement est chirurgical. Pour diagnostiquer la rhinite vasomotrice, vous avez besoin de l'avis d'un spécialiste.

Que peut-on faire?

Que faire si le nez qui coule longtemps chez un adulte ou un enfant ne disparaît pas? La première chose à faire est d’aller chez le médecin. Seul un spécialiste sera en mesure de déterminer pour quelle raison il y a une rhinite prolongée, il attribuera, si nécessaire, des tests et des diagnostics supplémentaires, puis, en fonction du matériel collecté, déterminera la solution appropriée.

Ceux-ci peuvent être des médicaments antiviraux, antibactériens, vasoconstricteurs, le lavage nasal avec une solution saline, des formulations de sels spéciaux, des procédures inhalatoires et physiothérapeutiques et des interventions chirurgicales. Le choix du traitement ne doit être déterminé que par un médecin. Bien entendu, les conseils folkloriques peuvent apporter un soulagement, mais vous ne devez pas les utiliser sans l'avis d'un spécialiste, car l'auto-traitement peut entraîner diverses complications.

Antibiotiques prescrits pour la rhinite persistante:

  • Augmentin;
  • Érythromycine;
  • Cefodox;
  • Cefposyl;
  • La midécamycine;
  • L'azithromycine;
  • Neomycin et al.

Recettes folkloriques

Les remèdes populaires peuvent atténuer les symptômes et accélérer la récupération, mais leur utilisation uniquement pour traiter une rhinite prolongée n’est pas efficace, un traitement médicamenteux est nécessaire.

Râpez l'oignon moyen sur une râpe fine et versez 0,5 tasse d'eau bouillante, puis filtrez et dissolvez dans le liquide obtenu 1 c. chérie Creusez dans votre nez pour éliminer l'infection bactérienne.

Mélanger l'huile de pêche (100 g) et la momie (1 g). Enterrer dans le nez avec les muqueuses sèches.

Cuire l'œuf, l'essuyer avec un chiffon en coton et appliquer à chaud sur les sinus. Attention, dans certains cas, il est dangereux de réchauffer les sinus nasaux!

Complications causées par une rhinite prolongée

Si une infection de la cavité nasale pénètre dans les tubes auditifs, un processus inflammatoire s'y produit. Symptômes de l'otite:

  • mal d'oreille;
  • la congestion;
  • perte auditive;
  • la température;
  • fatigue

L'otite, à son tour, peut entraîner de nombreuses complications graves et son traitement doit donc être rapide.

La polypose est la formation qui résulte de la croissance du tissu muqueux. Le plus souvent, il est causé par un écoulement nasal prolongé de nature infectieuse. Lorsque cela se produit, maux de tête, congestion nasale, perte totale de l'odorat. En règle générale, la polypose accompagne une frontite ou une sinusite.

Les complications d’un rhume de longue durée peuvent avoir de très graves conséquences - il s’agit d’une perte irréversible de l’odorat et de l’ouïe, de la propagation de l’infection plus loin dans le corps, y compris le cerveau. Par conséquent, si la toux et l'écoulement nasal ne disparaissent pas dans les 3 semaines, une visite chez le médecin est obligatoire.

Si un nez qui coule ne disparaît pas chez un adulte, quels médicaments faut-il prendre?

Ce n’est un secret pour personne que, avec le mauvais traitement, le patient développe le caractère chronique de la maladie. L'écoulement nasal est un phénomène courant et inoffensif, mais apporte beaucoup de problèmes. Cet article vous aidera à comprendre comment éviter les maladies graves.

Causes de la rhinite prolongée chez l'adulte

  • Il n'est pas complètement guéri à froid.
  • Utilisez de longues gouttes pour le nez.
  • Allergie.
  • Dommages aux voies respiratoires supérieures.
  • Inflammation de la muqueuse nasale.
  • La conséquence du mauvais traitement des maladies respiratoires.
  • Le processus douloureux de la membrane muqueuse des sinus paranasaux.
  • Pas assez d'air humide dans la pièce.
  • Faible immunité.
  • Inflammation du tissu lymphatique.

Que faire si un nez qui coule dure plus de 2-3 semaines?

D'habitude, le nez qui coule passe vite. Si l'écoulement nasal dure 2 à 3 semaines, cela signifie que le traitement est de mauvaise qualité. Par conséquent, il est particulièrement important d'identifier la cause du rhume.

Après examen, le médecin prescrit déjà un traitement. Après tout, nous ne savons peut-être même pas que nous sommes infectés par un type de virus, qui peut devenir par la suite chronique.

Syndrome vasomoteur

La rhinite vaso-motrice est le résultat d'un remplissage incorrect des vaisseaux sanguins du nez, entraînant un gonflement de la conque. Cette maladie est plus susceptible à la moitié féminine de plus de 20 ans.

Caractéristiques distinctives:

  • La congestion apparaît soudainement et passe rapidement.
  • Écoulement nasal clair, semblable au mucus.
  • De la cavité nasale, les expectorations s'écoulent à l'arrière du larynx.
  • Éternuement
  • La capacité à sentir est réduite.

Qu'est-ce qui se passe:

Réflexe - se développe en conséquence:

  • réaction allergique à la nourriture.
  • de l'hypothermie.
  • sous l'influence d'autres conditions extérieures.

Médicament - apparaît:

  • avec l'utilisation à long terme de gouttes vasoconstricteurs.
  • certains médicaments réduisant la pression ont cet effet secondaire.

Hormonal:

  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • tumeurs cérébrales.

Rhinite allergique

La rhinite allergique est l'hypersensibilité du système immunitaire aux effets d'un allergène.

Qu'est-ce qui peut contribuer à l'apparition de la maladie:

  • Chambre sale;
  • Les acariens;
  • Plantes à fleurs;
  • La nourriture;
  • Des médicaments;
  • Insectes

Quels sont les sentiments d'une personne:

  • Éternuements fréquents;
  • Dégager le mucus nasal;
  • Irritation dans la cavité nasale, qui provoque des démangeaisons;
  • Larmoiement et rougeur des yeux.

Pourquoi les adultes ont-ils une morve qui coule sur la tête?

Le cours normal de la maladie est un écoulement nasal sans couleur. Green snot parle de la défaite des bactéries des voies respiratoires supérieures.

Dans cette morve, les cellules responsables de la lutte contre les agents pathogènes de diverses infections meurent.

Ainsi, si vous ne commencez pas un traitement en temps voulu, la maladie ne fera que progresser et devenir chronique.

Traitement de la toxicomanie

Traitement compétent prescrit par le médecin après un examen de laboratoire.

Le plat principal comprend:

Lavage de la cavité nasale avec des solutions:

  • Physiologique;
  • Basé sur l'eau de mer;
  • Antibactérien;
  • Avec complexe minéral et végétal.

Instiller des gouttes de vasoconstricteur nasal:

Les médicaments qui tuent les microorganismes nuisibles et réduisent l'inflammation:

En cas de maladie grave, des antibiotiques locaux sont prescrits:

Septanazal

C'est un spray qui peut être utilisé en traitement, à la fois chez l'adulte et chez l'enfant à partir de 2 ans.

Il est utilisé dans les cas suivants:

  • L'élimination du gonflement de la muqueuse nasale avec un effet cicatrisant contribue à la libération des sécrétions.

L'amélioration intervient dans trois jours. Le cours maximum est une semaine.

Ne pas nommer:

  • Pendant la grossesse
  • Intolérance individuelle aux composants du médicament;
  • Pendant la lactation;
  • Chirurgie pour enlever ou détruire la glande pituitaire par le bas de la selle turque et le sinus sphénoïdal;
  • Enfants âgés de moins de 2 ans.

Protargol et Collargol

Protargol, gouttes formant un film protecteur, rétrécit les vaisseaux sanguins, prévient la propagation des germes.

La réception n'est pas recommandée:

Un analogue avec la même composition de Protargol peut être appelé Collargol.

Médecine homéopathique Korizaliya

Les comprimés de Korizaliya ne sont pas utilisés comme médicament principal, mais seulement comme complément. Son principal avantage réside dans ses composants entièrement minéraux. Il est activement utilisé dans le traitement des voies respiratoires supérieures et inférieures, réduit également les symptômes de la rhinite sévère.

Contre-indiqué:

Médecine traditionnelle

Lavage nasal:

  • Sur un verre d'eau bouillie à la température ambiante, on prélève une demi-cuillère à thé de sel, qui peut également être remplacé par du soda;
  • Dans 250 ml d'eau bouillante, mettez 1 cuillère à soupe de millefeuille, de camomille, d'eucalyptus, d'écorce de chêne, de sauge, une succession en quantités égales;
  • Teinture de propolis 15 gouttes ajoutées à 250 ml d’eau.

La solution est recueillie dans une seringue et le lavage des sinus est ainsi effectué.

Gouttes:

  • Le jus est pressé des feuilles d’aloès et dilué individuellement dans de l’eau; la betterave et le miel seront efficaces;

Ail et oignon

Inhalation:

  • l'ail ou les oignons pétrir dans la bouillie et verser de l'eau bouillante. Il est recommandé à ces paires de respirer pendant cinq minutes deux fois par jour.

Gouttes:

  • L'oignon est pris, le jus est pressé et une à trois huile végétale est ajoutée.
  • L’huile est versée dans le jus d’ail et cuite à la vapeur pendant 30 minutes, après quoi elle peut être utilisée.
  • Miel, oignons et eau Dans trois cuillères à soupe de bouillie, versez une cuillère à soupe d'eau et de miel.

Forme de dosage douce:

Jus d'oignon, onguent Vishnevsky, pulpe d'aloès, racine de cyclamen sont pris en quantités égales, tout est parfaitement mélangé et prêt.

Raifort et moutarde

Les odeurs nauséabondes et les émanations de raifort et de moutarde ont un effet bénéfique dans le traitement de la rhinite. La combustion de ces composants provoque des éternuements, libérant ainsi le nez des bactéries.

Réchauffement des pieds

Pour un effet optimal, il est recommandé de suivre les règles:

  • L'eau verse la vaisselle pour que les tibias soient fermés.
  • Si nécessaire, verser de l'eau bouillante.
  • Suivant pour mettre une serviette et des chaussettes.
  • La température de l'eau est de 38 - 39 degrés, de l'eau bouillante est ajoutée à l'eau toutes les 3 minutes. Cette procédure continue 15 minutes avant le coucher.
    Une fois réchauffés, les pieds sont essuyés et les chaussettes enfilées. Pour améliorer les propriétés efficaces de l'eau ajoutée, le permanganate de potassium, une infusion de sauge, de camomille, de menthe poivrée, de calendula, de millepertuis, de succession.

Inhalation de vapeur

  • Pommes de terre cuites dans leur peau, mettez la casserole, couvrez d’une couverture et respirez jusqu’au refroidissement du bouillon.
  • De l'origan, de la camomille, de l'eucalyptus sont ajoutés à de l'eau bouillante, infusés et préparés par inhalation.

Échauffement du nez

  • Le sel est chauffé dans une poêle à frire, mis dans des sacs en tissu doux. Le patient est allongé sur une surface horizontale et plate, des sacs de sel sont placés sur les sinus maxillaires.
  • Les œufs sont cuits durs, enveloppés dans un linge et réchauffent le nez.
  • Lampe à rayons ultraviolets.

Boisson chaude

Au cabinet médical, on entend constamment: boisson chaude.

Mais qu'est-ce que tout cela donne?

  • Élimine les bactéries dangereuses pour le corps;
  • Mouille les voies respiratoires inférieures;
  • Remplit le manque de liquide dans le corps humain.

Lavage nasal

Qu'est-ce que cela donne:

  • Les microorganismes nuisibles et les particules de poussière sont éliminés par lavage.
  • Prévention des maladies;
  • En renforçant les vaisseaux sanguins, les cellules commencent à mieux fonctionner;
  • Enlèvement du mucus est un nez lâche.

Baume "étoile"

Seules les substances végétales sont incluses.

Indications d'utilisation:

  • Prévention et traitement du rhume.
  • Inflammation des racines nerveuses entrant dans le foramen intervertébral.
  • Étirement des articulations, des tendons.
  • Douleur à la tête, mal aux dents.
  • Dommages à la peau en raison de facteurs externes.
  • Un épaississement dur sur la peau qui a longtemps été soumise à des frictions.
  • Accumulation excessive de liquide dans les membres inférieurs.
  • Prurit, réactions allergiques.

Comme vous pouvez le constater, ce produit peu coûteux et entièrement naturel possède un large éventail d’indications.

Gouttes nasales

Vasoconstricteur - ne traitez pas le nez qui coule, mais supprimez certains symptômes. Avec une utilisation prolongée, la membrane muqueuse est séchée, les vaisseaux sanguins deviennent plus minces, entraînant un saignement.

Hormonaux - sont utilisés comme anti-inflammatoires, augmentent la résistance à la maladie, antibactériens, avec des allergies. Ne pas traiter et éliminer tout signe de décharge de la cavité nasale.

Hydratants - pour nettoyer les voies nasales. Appliqué en combinaison avec des médicaments de base.

Antiviral - visant à la destruction des bactéries.

Immunostimulant:

Contre les allergies:

Avec des antibiotiques - ils traitent:

À base de plantes et d'huile - hydrater et adoucir:

Homéopathie - réduire les symptômes:

Prévention de la rhinite et de la sinusite

  • Prendre une douche;
  • Aérer la pièce;
  • Faire des exercices matinaux;
  • Viens plus souvent en plein air;
  • Restreindre la communication avec les personnes malades;
  • Une alimentation variée, des glucides moins rapides.

Il est considéré comme normal de guérir du rhume 2 fois par an. Si vous êtes malade plus souvent, vous devez consulter un médecin pour un examen complet. Et alors seulement, commence le traitement.

Le nez qui coule ne passe pas 2 mois - que faire?

La rhinite prolongée est une conséquence d'une maladie négligée. La forme de la maladie peut être différente, il est donc très important de comprendre la cause du rhume. Il n'est pas rare qu'il se développe en une maladie chronique, ce qui complique davantage le processus de traitement.

La rhinite chronique, à son tour, conduit à des rechutes et à de graves problèmes de santé. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de rappeler une fois encore la règle la plus importante: même un simple nez qui coule doit être soigné jusqu’au bout, sans laisser la maladie suivre son cours.

Causes de la rhinite prolongée et conséquences dangereuses

Un écoulement prolongé du nez présente le danger de causer des maladies plus graves.

Les principales raisons pour lesquelles peut être une rhinite prolongée:

  • Complications de maladies infectieuses.
  • Maladies chroniques du nasopharynx.
  • Réactions allergiques.
  • Hypothermie constante du corps.
  • Contact constant avec des irritants (fumée, vapeurs chimiques, poussières).
  • Effets secondaires des médicaments.
  • La grossesse
  • Faible immunité.

Un nez qui coule qui dure plus de 2 semaines nécessite de l'attention et une recherche de la cause. Si dans un cas il suffit d'éliminer l'irritant ayant un effet négatif sur le corps, dans l'autre cas, l'aide d'un médecin est nécessaire pour poser le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace. Il est particulièrement dangereux de courir avec le nez qui coule après que la maladie a déjà reculé.

Les symptômes dangereux, qui portent un écoulement prolongé du nez - sont des changements irréversibles dans le nasopharynx et la perte complète de l'odorat.

L'évolution chronique de la maladie peut se propager à la gorge et aux oreilles. Dans le pire des cas, l’infection peut atteindre le cerveau et déclencher une méningite, ce qui peut entraîner une invalidité et même la mort.

Traitement de la rhinite

Médicaments uniquement après avoir découvert les causes d'une rhinite prolongée

Le traitement de base pour une rhinite prolongée est le suivant:

  • Rechercher la cause et son élimination.
  • Traitement complet avec des médicaments et d’autres moyens.
  • Prévention et renforcement de l'immunité.

Le traitement médicamenteux de la rhinite est basé sur un traitement complexe comprenant des médicaments anti-inflammatoires, vasoconstricteurs et antihistaminiques:

  • Les médicaments antibactériens et anti-inflammatoires éliminent l’œdème et les processus inflammatoires.
  • Les gouttes vasoconstricteurs facilitent le soulagement rapide de la respiration.
  • Les antihistaminiques aident à bloquer les récepteurs qui répondent aux stimuli.

Si l'écoulement nasal s'accompagne de la formation de croûtes, des pommades spéciales sont généralement prescrites pour adoucir et hydrater la membrane muqueuse.

Avec une forte défaite des voies nasales, des antibiotiques sont nécessaires.

Si le médecin ne peut déterminer la cause de la rhinite prolongée, il est alors possible d'utiliser des médicaments complexes, comprenant des fonctions antibactériennes, anti-inflammatoires et vasoconstrictives.

Pour un traitement efficace de la rhinite n'est pas suffisant d'utiliser certains médicaments. Il sera plus efficace d'élaborer un plan de traitement complexe comprenant diverses méthodes de lutte contre la maladie.

Procédure de lavage nasal

Pour le rinçage du nez peut être utilisé comme une drogue et des remèdes populaires.

Le rinçage du nez fait partie intégrante du traitement de la rhinite prolongée et contribue également à l'élimination de la microflore pathogène.

La procédure est facile à effectuer à la maison, en utilisant un arrosoir spécial ou une théière ordinaire.

Il existe plusieurs techniques de lavage nasal:

  • D'une narine à l'autre.
  • Du nez à la bouche.

La première méthode est la plus courante et la plus confortable. Dans ce cas, la tête est rejetée sur le côté, l'une des narines étant légèrement plus haute que l'autre. Dans une narine est versé une solution qui passe par la deuxième narine. D'abord, lavez une narine, puis l'autre, en changeant l'inclinaison de la tête. Après la procédure devrait se moucher.

Le lavage est effectué avec une solution tiède (36 degrés). Ne faites pas de jet abondant, car le liquide peut pénétrer dans la cavité auriculaire. En outre, ne vous lavez pas le nez plus de deux fois par jour, car cela aurait un effet négatif sur la microflore de la membrane muqueuse.

Préparations pharmaceutiques à base de sel ou de médicaments additionnés d'antibiotiques;

  • Solution saline.
  • Eau minérale.
  • Décoctions d'herbes.

Herbes, sur la base desquelles il est recommandé de faire une décoction pour se laver le nez:

  • La camomille est un antiseptique naturel qui a un effet calmant et sédatif.
  • Celandine - toxique, mais efficace dans le traitement des maladies prolongées, par exemple la sinusite. Ne faites pas la solution très concentrée.
  • L'écorce de chêne a un bon effet anti-inflammatoire, car elle contient des tanins.
  • Le calendula est également un excellent antiseptique, nettoyant parfaitement la cavité nasale des agents pathogènes.

La procédure comporte des contre-indications qui valent également la peine d'être considérées:

Inhalation avec rhinite prolongée

L'inhalation de nébuliseur est une méthode sûre de traitement de la rhinite chez les enfants et les adultes.

L'inhalation est une excellente méthode pour le traitement complexe de la rhinite. L'effet de l'inhalation sur la muqueuse nasale est très doux, cependant, il est efficace. La procédure est considérée comme sûre.

Les principaux avantages de l'inhalation:

  • L'effet sur la muqueuse nasale se produit doucement, ce qui aide à soulager la maladie.
  • La solution médicinale se situe exactement au centre de l'inflammation et de la reproduction de l'infection.
  • La procédure contribue à la dilution et à l'élimination plus aisée des masses purulentes de la cavité nasale.
  • La vapeur hydrate la muqueuse nasale.

Il est possible d'effectuer cette procédure à la fois à l'aide d'ustensiles ménagers et en achetant un nébuliseur à la pharmacie.

Règles d'inhalation:

  • L'inhalation est préférable de faire une heure avant ou après les repas.
  • L'inhalation est contre-indiquée à haute température.
  • Après l'inhalation, il ne faut pas sortir à l'extérieur pendant quelques heures. Il est préférable d'effectuer la procédure de nuit.
  • Le temps d'inhalation standard est de 5-15 minutes.
  • La solution ne doit pas être supérieure à 50 degrés.
  • Pour le traitement de la rhinite, la vapeur doit être inhalée par le nez et exhalée par la bouche.

Pour en savoir plus sur la façon de traiter une rhinite prolongée, consultez la vidéo:

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser différentes solutions:

  • La méthode d'inhalation la plus courante consiste à utiliser des pommes de terre bouillies. Cette méthode est connue de tous et absolument sans danger, même pour les femmes enceintes.
  • L'inhalation de soude contribue à la dilution et à l'élimination plus facile du mucus, ainsi qu'au ramollissement des croûtes à l'intérieur du nez.
  • Les inhalations avec l'utilisation des huiles essentielles de conifères ont un excellent effet anti-inflammatoire.
  • Les solutions d'inhalation d'herbes médicinales sont considérées comme très utiles.

Pour effectuer la procédure à l'aide d'un nébuliseur, vous devez acheter des solutions spéciales à partir de médicaments.

Recettes folkloriques efficaces

La médecine traditionnelle vient souvent au secours du rhume, la rhinite prolongée ne faisant pas exception.

Les recettes les plus courantes et les plus efficaces dans le traitement de la rhinite prolongée:

  1. Inhalation à l'aide d'huile de sapin. Sur un bol d’eau bouillante, prenez 5 gouttes d’huile et procédez à l’opération, recouverte d’une serviette.
  2. Se réchauffer avec du sel chaud. Il est nécessaire de chauffer le sel dans une poêle, puis de le mettre dans un foulard ou une serviette propre. Cette compresse doit être appliquée sur le nez.
  3. Un autre bon moyen d'atténuer la forme d'un nez qui coule est de bouger les jambes. Pour ce faire, préparez une solution saline et plongez les jambes. Après la procédure, portez des chaussettes chaudes.
  4. Compresse de moutarde. La poudre de moutarde est mise dans des chaussettes et mise pendant la nuit.
  5. Nez gouttes à base d'huile de menthol. Chaque jour, 5 gouttes de cette huile sont instillées dans le nez dans chaque narine.
  6. Gouttes à base de jus de betterave. Il faut presser le jus de betterave et enterrer 5 gouttes dans chaque narine.
  7. Teinture à la proue. Il est nécessaire de couper l'oignon et d'insister sur l'huile de tournesol. Cet outil doit lubrifier la muqueuse nasale.
  8. Il existe un remède totalement non standard pour le traitement de la rhinite. Vous devez mettre vos pieds dans une solution saline tiède tout en gardant la vodka dans la bouche. La durée de la procédure est de 10 minutes. Ensuite, buvez quelques verres de thé chaud avec de la confiture de framboises et allez au lit enveloppés dans une couverture de laine.

Bien entendu, toutes les méthodes de traitement de la rhinite doivent être convenues avec le médecin traitant afin de constituer un lien efficace dans le traitement complexe de la maladie. Grâce au traitement effectué avec compétence, il y a une chance de se débarrasser de la rhinite chronique et de ses conséquences.