Traitement de la toux pendant la grossesse

Une toux peut dépasser une femme enceinte dans n'importe quelle période de procréer. L'immunité est affaiblie et, par conséquent, les agents responsables des maladies infectieuses pénètrent facilement dans le corps de la future mère et deviennent la cause de la toux. Pourquoi un traitement contre la toux pendant la grossesse devrait-il commencer immédiatement?

Que peut-on prendre pour tousser enceinte: médicaments

Toute femme enceinte qui tousse doit attraper une toux doit être bien conscient qu'il est absolument impossible d'utiliser des drogues synthétiques dans une position aussi intéressante. C’est particulièrement vrai au cours du premier trimestre, lorsque le cœur et le cerveau de bébé se forment et se développent. Par conséquent, la première chose à faire est de demander de l'aide à un médecin, qui vous conseillera de prendre des médicaments contre la toux pour les femmes enceintes. Un grand nombre de traitements contre la toux sont sûrs et très efficaces, mais ils doivent être approuvés par le médecin qui surveille la grossesse.

Traitement de la toux sèche pendant la grossesse

Je terme

Dans les premiers mois de la grossesse sont autorisés à boire des sirops:

Trimestres II et III

En milieu de grossesse, le médecin peut vous prescrire les médicaments suivants pour le traitement de la toux sèche:

L'auto-traitement en la matière est exclu: les médicaments énumérés ne seront efficaces qu'après consultation avec le médecin.

Traitement de la toux humide pendant la grossesse

Pour se débarrasser de la toux grasse, toute la grossesse est autorisé à utiliser:

  • La bromhexine;
  • Racine de réglisse;
  • Bronchiprest;
  • Mukaltin;
  • Tussin;
  • Herbion;
  • Prospan;
  • Dr. Mom;
  • Gadelix;
  • Liaison;
  • Collection de coffre;
  • Theraflu (il est préférable de ne pas prendre au premier trimestre).

Si vous vous en tenez à cette liste, approuvée par votre médecin, le traitement de la toux pendant la grossesse ne prend pas beaucoup de temps, et surtout, il sera complètement sans danger pour la santé du bébé. Vous pouvez également acheter dans une pharmacie des inhalateurs spéciaux pour les femmes enceintes, qui aident rapidement à se débarrasser de la toux. En plus des médicaments, les remèdes traditionnels contre la toux qui ont fait leurs preuves au fil des ans sont très efficaces dans ces cas.

Traitement de la toux pendant la grossesse

Oui, les remèdes populaires sont très efficaces et naturels, ne contiennent pas en eux-mêmes la chimie et les synthétiques très nocifs, mais cela ne signifie pas qu'ils peuvent être utilisés de manière incontrôlée, et particulièrement pendant la grossesse. Ils peuvent inclure des composants très actifs, voire agressifs, susceptibles de nuire au bébé dans l'utérus. Par conséquent, avant de traiter une toux pendant la grossesse de cette manière, vous devez toujours consulter un médecin. Si la grossesse se déroule normalement, une femme peut utiliser les remèdes populaires suivants pour traiter la toux.

Bouillons et infusions contre la toux

Radis au miel
Presser le jus du radis noir (200 gr), mélanger avec du miel (100 gr). Boire trois fois par jour, deux cuillères à soupe.

Figues au lait
Les figues (4 à 5 morceaux) cuisent dans du lait (500 ml) pour faire brunir le lait. Ajouter le miel (quelques cuillères à soupe). Boire trois fois par jour 100 ml.

Sauge au lait
Sauce (cuillère à soupe) cuire dans le lait (250 ml), envelopper avec un foulard chaud, laisser pendant 4 heures. Boire une fois par jour avant d'aller au lit dans une cuillère à soupe.

Oignons au miel
Oignons (500 gr), râpez, diluez avec du miel (2 c. À soupe). Boire trois fois par jour pendant une demi-cuillère à thé entre les repas principaux.

Noisette au miel
Hacher les noisettes (3 c. À soupe), mélanger avec du miel (3 c. À soupe). Boire trois fois dans 1 cuillerée à thé.

Raifort au miel
Squeeze le jus de raifort (deux cuillères à soupe), mélanger avec du miel (4 cuillères à soupe). Buvez jusqu'à six fois par jour pendant une demi-cuillère à thé, de l'eau potable (seulement une petite quantité).

Décoction d'herbes à plusieurs composants
La mère et la belle-mère ainsi que la racine de sauge (2 c. À soupe) se mélangent avec de l'origan (cuillère à soupe), brassent avec de l'eau bouillante (verre). Insister pour une demi-heure, tendez. Buvez jusqu'à six fois par jour, 100 ml de bouillon.

Compresse pour la toux

Oignons au miel
Oignons (500 g), râpez, diluez avec du miel (2 c. À soupe), frottez le soir dans la poitrine.

Chou au miel
Étalez la feuille de chou avec du miel, appliquez-la du côté étalé sur votre poitrine toute la nuit. Enveloppez une serviette chaude.

Se gargariser pour la toux

Se gargariser avec la méthode de la toux séparée ne va pas, mais peut être un excellent ajout au traitement général du traitement de cette maladie. Il est nécessaire de rincer après chaque repas - jusqu'à huit fois par jour. Dans ce cas, toutes les femmes enceintes apporteront une aide précieuse dans la lutte contre la toux à base de plantes anti-inflammatoire:

Le rinçage aide même avec de l'eau ordinaire si vous ajoutez du bicarbonate de soude, du sel ou du vinaigre de pomme.

Toux Inhalation

L'inhalation a été et reste l'un des remèdes les plus efficaces et efficaces contre la toux en cette période difficile pour les femmes. Pour ce faire, brasser l'herbe et respirer les émanations qui en émanent alors qu'il fait encore chaud. Mais il est fortement recommandé d'éviter les températures trop élevées. Pour les inhalations de toux sèche, le moyen idéal pendant la grossesse peut être:

Si vous avez une toux grasse pendant la grossesse, vous pouvez respirer les herbes suivantes:

  • une succession;
  • millefeuille;
  • canneberges;
  • pied de biche;
  • l'eucalyptus;
  • romarin sauvage;
  • Highlander serpentine.

Toutes ces herbes peuvent être utilisées à la fois séparément et par inhalation à plusieurs composants. Les huiles d’aromathérapie, qui sont connues pour leurs effets anti-inflammatoires et ont un effet bénéfique sur les voies respiratoires supérieures, ne constituent pas une contre-indication pendant cette période. Il existe des mélanges spéciaux d'huiles essentielles pour inhalation contre la toux pendant la grossesse.

Mélange aromatique numéro 1
Sapin (1 goutte), eucalyptus, bergamote, lavande (3 gouttes chacune).
Mélange numéro 2
Arbre à thé et encens (3 gouttes), géranium (1 goutte).
Mélange numéro 3
Myrrhe et anis (2 gouttes chacune), encens (3 gouttes).
Mélange numéro 4
Arbre à thé, romarin et gingembre (2 gouttes chacun), menthe poivrée (1 goutte).

Il existe des cas où, en raison de complications au cours de la grossesse, les médicaments contre la toux sont catégoriquement contre-indiqués. Dans de tels cas, les remèdes populaires sont la seule issue sûre à ce problème. En plus de la liste qui peut être prise pour tousser enceinte, chaque femme devrait connaître la deuxième liste - ce qui ne devrait pas être utilisé dans ce cas.

Contre-indications pour les femmes enceintes traitées contre la toux

Un certain nombre de médicaments, de remèdes populaires et de procédures pouvant être utilisés de manière assez efficace contre la toux dans des conditions normales ne peuvent absolument pas être utilisés pendant la grossesse. Ils représentent une menace pour la santé de la mère et du bébé. Pendant cette période, vous ne devez pas expérimenter et tester l’effet d’un médicament contre la toux, s’il figure sur la liste des médicaments interdits. Cela peut nuire à la formation des organes vitaux et des systèmes du bébé. Il est strictement interdit de prendre les médicaments contre la toux suivants pendant la grossesse:

  • Travisil;
  • Joset;
  • Ascoril;
  • Pertussin;
  • ACC;
  • La bronholitine;
  • Terpinkod;
  • Codelac;
  • La grippe;
  • La glycodine;
  • Tussin plus.

En aucun cas, ne suivez pas les procédures habituelles de lutte contre la toux qui sont normales à l'état normal et qui ne feront que nuire pendant la grossesse. Vous ne pouvez pas:

  • mettre des pansements à la moutarde et des banques;
  • utilisez de grandes quantités de vitamine C;
  • monter les pieds;
  • prendre des bains chauds;
  • UHF-thérapie et physiothérapie.

En connaissant les listes de ce qui peut être pris de la toux pour les femmes enceintes et de ce qui ne l’est pas, vous pouvez rapidement vous en débarrasser. Il ne peut y avoir rien de secondaire ou d’important en la matière. Le traitement opportun et compétent de la toux pendant la grossesse est une garantie de la santé de votre futur bébé et de l’accouchement réussi.

Comment guérir une toux pendant la grossesse

Les femmes enceintes sont priés de ne pas commencer une bronchite. Avec une forte toux, les muscles abdominaux se contractent, le tonus de l'utérus et le risque de fausse couche augmentent. Le travail des organes respiratoires s'aggrave, la future mère et le fœtus souffrent d'hypoxie. Chez les femmes qui portent un enfant, l'immunité diminue, de sorte qu'une toux négligée peut se transformer en pneumonie. Les symptômes du rhume et de la bronchite tentent de traiter avec des remèdes maison, et s'ils ne vous aident pas, utilisez des médicaments.

Mode de consommation

Lorsque l'inflammation s'accumule dans les poumons expectorations. Qu'elle ne stagne pas et ne gêne pas la respiration, il est conseillé aux femmes enceintes de boire de l'eau potable. Les boissons aux fruits, les jus de légumes et de fruits, le lait chaud et le thé vert conviennent également. Plus le corps de la future mère reçoit un liquide fluide, plus il lui est facile d'expulser les écoulements purulents. Si une femme boit de 500 à 1 000 ml d'eau par jour, les expectorations deviennent épaisses et visqueuses. Enveloppe les alvéoles et augmente la forme de toux.

Les boissons chaudes et les bouillons de poulet légers rétablissent l'équilibre des liquides dans le corps de la femme enceinte, stimulent la transpiration et aident aux températures élevées. Grâce à l'eau et aux mors, le corps est nettoyé des toxines, le bien-être de la future mère s'améliore progressivement.

Morses et décoctions non seulement diluent les expectorations dans les poumons, mais fournissent également les vitamines nécessaires au renforcement du système immunitaire. Mais une femme doit choisir avec soin les herbes, car certaines plantes augmentent le tonus de l'utérus et nuisent au fœtus.

Les perfusions autorisées chez les femmes enceintes, qui comprennent:

  • le tilleul;
  • fleurs de camomille;
  • feuilles de sauge;
  • brindilles et baies de cassis;
  • églantines séchées.

Pour que les boissons aux herbes n'apportent qu'une pose, vous ne devez pas prendre plus de 30 g de composant sec pour 1 tasse d'eau. Si les feuilles de thé pour le thé médicinal contiennent plusieurs ingrédients, les plantes sont d'abord mélangées, moulues dans un moulin à café, puis une poudre aromatique est utilisée pour préparer un antitussif.

La préforme est placée dans un bain de vapeur. Cette méthode vous permet d’économiser plus de nutriments dans la boisson. Les tisanes languissent 10 à 20 minutes après avoir chauffé. Lorsque le médicament refroidit à 40–45 degrés, du sucre ou du miel y est ajouté, si la femme enceinte n’est pas allergique au produit de l’abeille.

Au cours du premier trimestre, lorsque le système immunitaire est réduit en raison d'un ajustement hormonal, les baies d'églantier et de baies de raisin sont particulièrement utiles. Dans les fruits de ces plantes beaucoup d'acide ascorbique. La vitamine C aide à lutter contre le rhume, la bronchite et la trachéite. Une femme enceinte peut manger des baies fraîches de groseilles et de framboises, ainsi que des agrumes. Avec les oranges et les citrons doivent être prudents, car certaines femmes pendant la période de porter un enfant semblent allergiques aux fruits exotiques. Mais si la future mère a normalement toléré les agrumes, il ne se passera rien de grave.

Avec une toux sèche, le bouillon de poulet léger est injecté dans le régime alimentaire d'une femme enceinte. Le plat thérapeutique est préparé à partir de la poitrine ou du bas de la jambe, débarrassé de sa peau. Ajoutez des morceaux de carotte et d'oignon, des épices et du sel. Des pommes de terre et des pâtes est préférable de refuser. Le corps malade est difficile à digérer les aliments glucidiques. Le bouillon de poulet normalise la fonction intestinale, active la transpiration et abaisse la température.

La toux est traitée avec du lait chaud. La composition des outils classiques que peuvent même les jeunes enfants comprend du miel, du beurre naturel et une pincée de soda. Pour un verre de lait bouilli, 30 à 40 g du premier et du deuxième composants sont pris, ainsi que 4 à 5 g du troisième. Buvez, buvez par petites gorgées avant de vous coucher. Le médicament savoureux supprime les chatouilles, fait face à la bronchite et aux premiers symptômes du rhume.

Le lait infusé avec des figues sèches arrête les attaques de forte toux. Un verre de produit de vache est chauffé dans un bain-marie à 80–90 degrés. Dans la base chaude, mettez un demi-fruit pendant 20 minutes. Le médicament filtré se boit avec ou sans miel. Les figues gonflées peuvent être mangées ou réduites en purée avec une fourchette et fouettées avec du lait. La composition fournit au corps des composants anti-inflammatoires de la femme enceinte, dilue également les expectorations et soulage les maux de gorge.

Si une toux est un symptôme de rhume, un cocktail de vitamines aidera la future mère. Il faudra 2-3 grosses carottes. À partir des racines, presser le jus et mélanger avec du lait bouilli dans un rapport de 1 pour 1. Pendant la journée, la femme boit de 250 à 500 ml de médicament à base de légumes. L'outil accélère la récupération, apaise les muqueuses enflammées et élimine les poumons des expectorations. Si une femme enceinte n'aime pas le goût de la boisson à la carotte, il est recommandé d'ajouter 30 g de miel. Si vous êtes allergique au produit d'abeille, il est remplacé par de la confiture de groseille ou de framboise.

Si la future mère a des problèmes de reins ou de cœur, son œdème est toujours grave et la quantité de liquide consommée est réduite à 1–1,5 litre. Sinon, l'état de la patiente pourrait se détériorer et elle devra être hospitalisée à l'hôpital.

Antiseptiques

Une femme ne doit pas seulement boire de l'eau régulièrement, elle doit également surveiller le niveau d'humidité dans la pièce. Lorsque l'air est trop chaud et trop sec, une grande quantité de liquide s'évapore du corps et les expectorations dans les poumons deviennent épaisses. Des bols avec de l'eau fraîche sont placés autour de l'appartement. Les piles sont recouvertes de serviettes ou de chiffons humides.

Des huiles essentielles antiseptiques peuvent être ajoutées aux récipients. Par exemple, arbre à thé ou eucalyptus. Convient également au pin, à la camomille, au sapin et au romarin. Avant de se coucher, il est préférable d’utiliser la lavande, car elle supprime non seulement l’inflammation, mais détend également le système nerveux et normalise le sommeil. Un bon repos est une garantie de récupération rapide et de récupération.

L'évaporation essentielle pénètre dans les voies respiratoires avec des gouttelettes d'eau. Les huiles antiseptiques inhibent la multiplication des bactéries qui causent la toux et aident le corps à combattre l'inflammation. Mais il est nécessaire d’appliquer les désinfectants avec précaution afin qu’ils ne provoquent pas de réaction allergique.

Si la future mère ne tolère pas les huiles essentielles, elles sont remplacées par des oignons ou de l'ail ordinaires. Billette épicée finement hachée et ajoutée à l'eau. Les mélanges émettent des phytoncides qui tuent les germes et renforcent l'immunité. L'eau avec des oignons est changée toutes les 3-4 heures, car l'antiseptique naturel perd rapidement ses propriétés bénéfiques. Le seul inconvénient de la méthode est une odeur désagréable, mais dans l’intérêt d’un rétablissement rapide, il est possible de souffrir un peu.

Les femmes enceintes qui continuent à aller au travail même avec un rhume et une toux sont recommandées pour lubrifier leur nez avec un mélange d'huiles essentielles et végétales. Dans la base de tournesol ou d'olive, ajoutez 2-3 gouttes de composant aromatique. L'outil est frotté dans le mucus avant de quitter la maison, ainsi que pendant la pause du déjeuner. La composition protégera les femmes des germes et des complications supplémentaires.

L'inhalation

Il est interdit aux patients qui attendent un enfant de prendre de la hauteur et de prendre un bain chaud. Les procédures de réchauffement augmentent le flux sanguin vers l'utérus, de sorte qu'une femme enceinte peut augmenter le tonus, exfolier le placenta ou commencer un travail prématuré. En cas de toux due à un rhume ou une bronchite, l'inhalation de vapeur est autorisée.

Le plus simple est la pomme de terre. Dans une petite casserole, faites bouillir plusieurs tubercules de taille moyenne ou grande avec la pelure. Pétrir la pièce avec une fourchette, refroidir à 50-60 degrés, puis commencer à inhaler la vapeur.

Une forte toux est traitée avec des inhalations à base de plantes. Si l'expectoration n'est pas expectorée, un mélange de sauge, de millepertuis, d'Althéa, de camomille, de thym et de tilleul conviendra à la femme enceinte. Avec des sécrétions purulentes abondantes et des sensations inconfortables dans la région bronchique, une ficelle et un romarin sauvage, un serpent montagnard, des feuilles d’airelles et d’eucalyptus, ainsi que des brindilles de millefeuille aident. Les plantes à inhaler ne bouillent pas, mais simplement cuites à la vapeur dans de l'eau bouillante et insistent sous le couvercle pendant 20 minutes.

Toux et rhume, infusion de brindilles ou d’aiguilles de pin. Si vous ne pouvez pas obtenir les matières premières pour les médicaments, vous pouvez les remplacer par des huiles essentielles. Dans 1 litre d’eau, versez 2-3 gouttes du composant aromatique. Chauffez le liquide à 60–65 degrés, ajoutez quelques gousses d'ail, assurez-vous de le hacher ou de le réduire en purée. Remplissez la composition pour l'inhalation avec des feuilles d'eucalyptus, littéralement entre 30 et 40 g. En l'absence de problèmes de cœur et de pression, dissolvez le comprimé de Validol dans de l'eau chaude. Cela rendra l'évaporation plus concentrée.

Il est conseillé aux femmes sujettes aux allergies de remplacer les conifères et les inhalations de thym par des variétés de soda. Le complément alimentaire réduit les spasmes, facilite la respiration et convient à presque toutes les femmes enceintes. Préparez une solution de 1 litre d’eau chaude et 1 à 2 c. poudre Mélanger la pièce à usiner, vous pouvez améliorer les propriétés antiseptiques d’une pincée de sel de mer ou de sel iodé. La composition, refroidie à la température ambiante, est déconseillée, mais utilisée pour le rinçage de la gorge et de la bouche.

Les femmes enceintes qui ont décidé de traiter la toux avec des inhalations doivent suivre quelques règles:

  1. Couvrir le récipient avec une solution chaude avec un capuchon en papier. Inhaler lentement les vapeurs par la bouche. Ne vous cachez pas sous les serviettes et les couvertures en éponge. Les capes denses créent l'effet d'un bain de vapeur, à cause duquel une femme enceinte peut se sentir étourdi, augmenter la pression et le tonus de l'utérus.
  2. L'inhalation ne doit pas être effectuée à une température corporelle supérieure à 37,2 ° C, ni avec une toux forte avec des expectorations abondantes.
  3. Si la femme tombe malade, vous devez immédiatement arrêter la procédure et vous allonger sur le lit ou le canapé. Lorsque l'état de santé se dégrade, la femme enceinte doit immédiatement appeler une ambulance et observer toutes les recommandations des médecins.

Les inhalations sèches sont beaucoup plus simples et sûres. Ils conviennent aux patients qui ne sont pas intolérants aux huiles essentielles. Il faudra 500 grammes de sel ou de sarrasin, ainsi qu'une poêle à frire. La billette est chauffée et 3-4 gouttes d’huile essentielle ayant des propriétés antiseptiques sont ajoutées à la base chaude. Les composants sont mélangés, la femme enceinte se penche sur la casserole et inhale les vapeurs par la bouche. Les inhalations sèches aident à lutter contre la trachéite, la bronchite et le froid. Ils soulagent les crampes et soulagent la toux.

Compresses et solutions de rinçage

Avec une respiration sifflante dans la poitrine et des expectorations stagnantes, la feuille de chou habituelle sauve. Il est lavé à l'eau courante, séché et battu avec un marteau pour la viande. Lorsque le jus sort, la préparation est enduite d'une couche épaisse de miel et appliquée sur la poitrine. Compressez le film alimentaire primatvayut et un foulard en laine, laissez reposer pendant 2-3 heures. La feuille de chou peut être appliquée avant le coucher. L'outil améliore la circulation sanguine dans les organes respiratoires, ce qui permet de mieux séparer les expectorations et de les extraire. Les compresses de vodka et d'alcool pendant la grossesse sont contre-indiquées, de même que les banques, les emplâtres à la moutarde et autres dispositifs agressifs.

Les futures mères traitent la toux avec de la purée de pomme de terre ordinaire, elles ne font que rendre le plat très liquide, de texture similaire à celle de la soupe. On y ajoute un morceau de vrai beurre, un peu de lait bouilli et 10 à 20 g d'ail écrasé. Le dernier composant est parfois remplacé par un gruau d'oignons. Les pommes de terre en purée sont consommées deux fois par jour. Ce traitement ne convient pas aux patients qui se plaignent de brûlures d'estomac et de malaises gastriques.

En cas de toux causée par des chatouillements dans la gorge, il est possible de préparer des solutions pour le rinçage. Décoctions à base de plantes enceintes, qui comprennent:

L'inflammation est éliminée par des solutions salines. Les médicaments sont vendus dans une pharmacie. Les médicaments faits maison sont préparés à partir de 1 c. des épices et des tasses d'eau bouillie, refroidi à la température ambiante. Si la toux est complétée par l'angine et le nez qui coule, ajoutez 3-4 gouttes d'iode à la solution et une pincée de bicarbonate de soude au bout du couteau.

Avec la bronchite et la pharyngite aide le jus de betterave frais. Une partie de la boisson est diluée avec 3 parties d’eau distillée, chargée avec 20 g de miel. Se gargariser en cas de démangeaisons. La composition de betterave contribue également à la rhinite et aux maux de gorge. Au lieu de jus de légumes, on utilise du vinaigre de cidre, qui est dilué dans les mêmes proportions et mélangé avec du miel.

Enceinte autorisée sirop de radis. Le haut d'une grosse racine coupée. Dans la pulpe avec une cuillère ou un couteau, faites un trou profond. Le trou est rempli de miel. Couvrir avec coupé le haut et attendez 6 heures. Jus de radis, mélangé avec du miel, pris trois fois par jour. Il est recommandé à une femme de commencer avec 10 ml et d'augmenter progressivement la dose à 20-30 ml.

Renforcer l'immunité de la future mère peut le raifort ordinaire. La racine nettoyée est finement frottée et mélangée dans le même rapport que le sucre. La messe insiste dans un endroit chaud pendant 12 heures. Le raifort doux se prend 10–12 fois par jour. Au fil du temps, manger 1 c. médicaments. L'intervalle entre les doses est de 1 à 1,5 heure.

Il est interdit aux femmes enceintes de prendre:

  • le ginseng;
  • Eleutherococcus;
  • L'échinacée;
  • le ginkgo biloba;
  • pied de biche;
  • Kalina.

Les teintures et décoctions à base de ces plantes augmentent le tonus utérin et la tension artérielle, provoquent des mutations du fœtus, aggravent la coagulation du sang et provoquent une fausse couche.

Si les remèdes maison ne réduisent pas la toux et n'améliorent pas le bien-être du patient, la femme enceinte devrait consulter un médecin. Le spécialiste sélectionnera des sirops et des pilules qui élimineront à la fois les symptômes et la cause de la bronchite. Vous ne devriez pas acheter des médicaments vous-même, car avec le mauvais traitement, la vie de la femme et de son enfant est en danger.

Comment les remèdes populaires pour traiter la toux pendant la grossesse

Parfois, il n'est pas possible d'éviter les rhumes pendant la grossesse. Le premier signe d'un rhume est une toux. Comment le combattre dans une position intéressante pour les femmes? Après tout, les drogues synthétiques pendant la grossesse ne peuvent pas être prises. Comment soigner une maladie et en même temps ne pas nuire à l'enfant?

Tout d'abord, vous devez consulter un médecin. Il peut suggérer plusieurs méthodes efficaces pour traiter la toux avec des herbes et des médecines alternatives.

Thérapie à domicile pour la toux chez les femmes enceintes

Pour rincer la gorge à la maison, vous pouvez préparer une solution. Pour sa préparation, il faut prendre de l’eau bouillie et du jus de betterave ou d’oignon à parts égales. Vous devez vous gargariser toutes les deux heures.

Infusion d'herbes. Pour le préparer, prenez des fleurs de calendula médicinales, des herbes d'eucalyptus et des herbes médicinales de sauge à parts égales. Les fleurs et les herbes doivent être hachées. Cuillère à soupe du mélange versé un verre d'eau bouillante et réchauffer pendant dix minutes dans un bain-marie. Vous ne pouvez pas faire bouillir l'infusion d'herbes. Après la cuisson, le mélange est égoutté. Appliquer l'infusion tiède. Il est à noter que les qualités utiles ne conservent que 4 heures.

Il est conseillé aux femmes enceintes de limiter la consommation de drogues synthétiques afin d'éviter leurs effets négatifs sur le fœtus. Par conséquent, les femmes enceintes doivent traiter la toux et le rhume avec des remèdes populaires.

Les infusions et les décoctions de viburnum contribuent non seulement à la liquéfaction des expectorations, mais réduisent également la gravité des réactions inflammatoires, réduisent la température corporelle et activent le système immunitaire. Le miel, le lait et les eaux minérales alcalines stimulent l’excrétion des expectorations et l’affectent directement en cas d’inhalation non agressive.

En ingérant des bouillons d’autres plantes médicinales - calendula, camomille, figue - vous réduirez l’inflammation et renforcerez la force de votre corps pour lutter contre la maladie.

Prenez à parts égales les fleurs du trèfle des prés, les feuilles de l’épilobe à feuilles étroites, les boutons de pin, la racine de l’althée médicinale, les fleurs de la camomille de la pharmacie, l’herbe de menthe poivrée, les feuilles de la mère et de la belle-mère et les feuilles de framboisier. Tous les ingrédients doivent être écrasés et verser un verre d'eau bouillante. Mélange infusé pendant 15 minutes sous un couvercle au bain-marie. Après cela, l’infusion est versée dans un thermos et languit encore pendant deux heures. Avant utilisation, un remède populaire doit être filtré.

Pour préparer la solution, vous aurez besoin de bicarbonate de soude et d'eau chaude. Dans un verre d'eau chauffée pour diluer le bicarbonate de soude. Juste une demi-cuillerée à thé.

Boisson chaude de remèdes populaires

1. Beaucoup de gens se souviennent probablement de la forte toux de leur grand-mère: du lait chaud au beurre, une pincée de soda et du miel. Manger cette boisson peut être jusqu'à quatre fois par jour. En outre, le lait chaud peut être mélangé à de l'eau minérale médicinale. Cette boisson va considérablement améliorer l'état pendant la maladie.

2. Si vous n'aimez pas le lait bouilli, vous pouvez le remplacer par du thé noir. Il suffit de boire du thé mélangé avec du beurre plusieurs fois par jour. Convient également au thé avec du miel et du citron.

3. Un excellent remède contre le rhume est une boisson à base de lait et de figues. Pour sa préparation, vous devez faire bouillir pendant deux minutes deux fruits de gingembre séché dans un verre de lait. Buvez cette boisson doit être au coucher et toujours au chaud.

4. À parts égales, vous devez mélanger des fruits d’aubépine, de framboise, de cynorrhodon, de raisins secs sans pépins, de pommes séchées et de feuilles de pommier. Les ingrédients doivent être écrasés. Dans deux tasses d'eau bouillante, préparez 4 cuillères à soupe du mélange.

5. L'infusion est chauffée sur un petit feu au bain-marie pendant 20 minutes. Après cela, vous devez laisser une tisane sous le couvercle pendant encore une demi-heure. Dans l'infusion, vous pouvez ajouter du miel. Prenez ce remède populaire est nécessaire 4 fois par jour pour un demi-verre.

6. Pour préparer le bouillon, vous avez besoin d'un demi-verre de viorne séchée. Les fruits sont brassés dans deux verres d'eau bouillante et cuits pendant 10 minutes. Après avoir filtré, ajoutez une cuillère à soupe de miel à l'infusion. Le médicament est pris trois fois par jour pendant un demi-verre.

7. Le sirop ou le lait au miel doit être mélangé avec du jus de carotte fraîchement préparé. Les produits sont pris à parts égales. Prenez cette boisson jusqu'à six fois par jour pour une cuillère à soupe.

8. Deux bananes sont broyées et remplies d'un litre de lait. Pendant deux heures, le mélange doit être braisé au four. La boisson est utilisée six fois par jour, une cuillère à dessert. Il aide parfaitement à vaincre la toux des rhumes et des bronchites. En outre, un tel dessert médicinal peut remplacer le médicament synthétique expectorant et enveloppant.

9. Remplacez les raisins par des sirops synthétiques expectorants. Il élimine parfaitement les mucosités et accélère le processus de guérison.

10. Jus d'oignons avec du miel. Basé sur l'oignon, vous pouvez faire beaucoup de remèdes contre la toux. Cependant, beaucoup de femmes enceintes ne tolèrent tout simplement pas ce légume. Par conséquent, le bouillon d'oignon n'est pas utile de se souvenir. Un excellent outil peut être le jus de ce légume. Les oignons doivent être hachés et laisser reposer un moment en y ajoutant un peu de miel. Le jus est pris trois fois par jour pour une cuillère à café.

11. Jus de chou. Enrouement et toux, le jus de chou mélangé avec du sucre peut être un excellent expectorant. Prenez ce jus plusieurs fois par jour pour une cuillère à café.

Pendant la maladie, ne vous inquiétez pas et ne paniquez pas. L'essentiel est de trouver exactement la cause de la toux désagréable. Excellente humeur et confiance dans la guérison permettront de guérir la maladie beaucoup plus rapidement.

Traitement de la toux pendant la grossesse

Le processus de porter et de donner naissance à un enfant est une période très responsable et importante dans la vie de toute femme. C'est pendant la grossesse que le corps est extrêmement sensible aux effets de divers virus. C'est pourquoi les maladies infectieuses et catarrhales se développent très souvent. Il est extrêmement important de compléter le traitement avec des méthodes et des moyens traditionnels.

Le danger et les effets de la toux pendant la grossesse

Comme vous le savez, le corps d'une femme enceinte est très vulnérable, à cause de ce qui est encore plus susceptible aux infections, aux virus et aux agents pathogènes. Comme de nombreux médicaments sont interdits, les remèdes traditionnels contre la toux pour les femmes enceintes constitueront une excellente solution au problème. Mais il est important de rappeler que dans tous les cas, une consultation individuelle avec le médecin traitant est requise. Et l'utilisation de remèdes populaires n'est recommandée qu'en tant que thérapie supplémentaire.

Causes de la toux pendant la grossesse.

Toux et nez qui coule - ce sont des compagnons fréquents de tous les rhumes. Le mucus résultant de l'infection provient du nasopharynx directement dans le larynx. En conséquence, les voies respiratoires sont irritées et une toux réflexe se produit.

De plus, les processus pathologiques suivants peuvent être la cause de la toux:

  • troubles névrotiques;
  • fonctionnement anormal du diaphragme;
  • maladies cardiovasculaires;
  • maladie de la thyroïde.

Le danger de tousser pendant la grossesse.

Les futures mères se demandent constamment si la toux est dangereuse pendant la grossesse et quelles pourraient en être les conséquences? Une toux peut-elle affecter le développement d'un enfant?

Si la toux pendant la grossesse est superficielle et que le froid ne s'est pas développé sous une forme sévère, l'enfant n'est pas en danger. Seule la future mère peut éprouver des sensations désagréables ou douloureuses.

Une toux humide ou sèche de forme sévère, y compris une bronchite ou une pleurésie, est caractérisée par une pénétration profonde des microorganismes infectieux dans les voies respiratoires. Outre le fait qu'une telle toux provoque une gêne, elle peut également avoir un certain nombre de conséquences négatives:

  • augmenter le tonus de l'utérus;
  • provoquer des troubles de l'apport sanguin, entraînant une réduction de l'apport d'oxygène et de nutriments au fœtus;
  • augmenter la pression artérielle;
  • provoquer une fausse couche, en présence de menace d'avortement ou d'un certain nombre d'autres pathologies.

Une toux humide caractérisée par l’expectoration des expectorations n’est pas aussi dangereuse que la sécheresse. Une toux non productive (sèche) due à des contractions constantes des muscles du péritoine peut provoquer des vomissements et causer le tonus utérin.

Le tonus utérin, à son tour, provoque une naissance prématurée au début de la grossesse et aux premiers stades de la pathologie existante - le décollement placentaire.

Toutes les complications ci-dessus sont illustrées en tant que cas particuliers. Dans tous les cas, la consultation du spécialiste traitant est nécessaire, au cours de laquelle le traitement de la toux pendant la grossesse est prescrit individuellement.

Traitement de la toux du premier trimestre

Les 12 premières semaines, soit un trimestre, constituent la période la plus importante du développement intra-utérin de l’enfant. C'est à ce moment que tous les organes vitaux commencent à se former dans un petit organisme.

Cette période de grossesse est également caractérisée par une immunité affaiblie chez la mère. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • toxicose;
  • restructuration dans le corps;
  • un grand besoin de nutriments.

C'est pourquoi il est nécessaire de surveiller de près leur santé et d'empêcher le développement de maladies virales et infectieuses. Puisqu'il est nécessaire d'être extrêmement prudent au cours du premier trimestre de la grossesse avec des médicaments, le traitement de la toux pendant la grossesse avec des remèdes populaires est la meilleure façon de résoudre les problèmes. Il est important de se rappeler que les médicaments nécessaires et que les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant.

Il existe plusieurs types de traitement strictement interdits par les médecins au cours des premières semaines de grossesse:

  • bains de pieds chauds;
  • visite de bain ou bain chaud;
  • l'utilisation de plâtre à la moutarde;
  • physiothérapie.

À l'aide de compresses, de produits de rinçage, d'inhalations et de teintures, vous pouvez soulager de manière significative les symptômes de la maladie et vous débarrasser de la toux pendant la grossesse.

Rincer.

Pour soulager l'irritation de la toux dans la gorge, vous pouvez utiliser la méthode de rinçage régulier. Pour ce faire, se gargariser 15 minutes après chaque repas, au moins 5 à 7 fois par jour.

  • Décoction de sauge. Une cuillère à soupe de sauge broyée et séchée versez un verre d'eau bouillante. Donnez le bouillon de guérison refroidir, puis ajoutez environ 1 cuillère à soupe de soda.
  • Bouillons de plantain et de camomille. Mélangez une cuillère à café de chaque plante séchée, versez 250 ml d’eau très chaude et ajoutez 2 à 3 gouttes de vinaigre de cidre ou une pincée de sel. Laisser infuser et refroidir, puis se gargariser avec une décoction de gorge pendant la journée après chaque repas.
  • Décoction de calendula. Vous devez prendre deux cuillerées à thé de fleurs de calendula séchées, verser 240 ml d’eau chaude dessus, puis ajouter environ 2 gouttes de vinaigre de cidre de pomme.

L'inhalation.

S'il n'y a pas d'appareil spécial pour l'inhalation à la maison, vous pouvez utiliser une casserole et une serviette éponge épaisse. Il est important de noter qu’après une inhalation de 40 à 60 minutes, vous ne pouvez pas sortir, boire des boissons fraîches, ainsi que parler. L'inhalation ne se fait pas à des températures corporelles élevées. La procédure ne dure pas plus de 10 minutes, le nombre de répétitions ne dépasse pas 4-5 par jour.

Pour les inhalations de toux sèche, les plantes les plus appropriées sont:

  • fleurs de camomille;
  • la sauge;
  • plantain;

Toux humide (productive) la plus utilisée:

Boissons de guérison.

Lorsque vous toussez au cours du premier trimestre de la grossesse, vous pouvez boire du thé chaud, du lait ou des boissons aux fruits. Pour renforcer l'effet curatif, vous pouvez ajouter de la confiture, du miel, du citron, etc. aux boissons.

  • Lait au jus de radis. À partir d’un petit radis pour obtenir le jus, mélangez-le avec la même quantité de miel naturel. Utilisez cet outil une cuillère à soupe chaque fois que vous toussez.
  • Un mélange d'oignons et de miel. Râpez deux oignons, ajoutez 2 à 3 cuillères à soupe de miel et mélangez. Prenez ce mélange trois ou quatre fois par jour, une demi-heure après un repas.
  • Décoction de camomille avec du sucre. Une cuillère à soupe de fleurs de camomille verser un verre d'eau bouillante. Laissez infuser, puis prenez 50 à 60 ml trois fois par jour.

Compresses.

Comme mentionné précédemment, l'utilisation de plâtre à la moutarde pendant la grossesse est strictement interdite. Mais les compresses faites à la maison peuvent considérablement soulager les symptômes de la maladie.

  • Compresse de chou et de miel. Pour ce faire, une grande feuille de chou se répand d'un côté avec du miel naturel. Fixez le miel sur la poitrine et enveloppez-le d'un film plastique, puis recouvrez-le d'une étole chaude ou d'un châle de laine.
  • Compresse de miel et d'oignons. Environ 3-4 petits oignons, râpez, ajoutez 2 cuillères à soupe de miel. Frottez le mélange dans la poitrine, enveloppez le dessus avec un film plastique et réchauffez-le avec de la laine.

Comment traiter la toux du deuxième trimestre

Bien que le deuxième trimestre soit très différent du premier et que l’enfant soit bien protégé par le placenta des agents pathogènes et des virus, il ne faut pas oublier que les maladies catarrhales de formes sévères peuvent avoir de nombreuses conséquences négatives. C'est pourquoi il est important de prévenir en temps voulu et correctement le développement ultérieur des symptômes.

Alors, comment guérir une toux pendant la grossesse du deuxième trimestre?

Bouillon de son de seigle. Un kg de son verser 4 à 5 litres d’eau et cuire 10 à 15 minutes. Puis filtrer le bouillon et prendre seulement sous forme de chaleur. Si la boisson a un goût trop amer, vous pouvez ajouter du miel pour plus de douceur.

Décoction de boutons de pin. Deux cuillères à soupe de boutons de pin versez 500 ml d’eau bouillante. Envelopper un pot avec du bouillon dans un tissu dense, laisser pendant une heure. À chaque attaque de toux, buvez une cuillère à soupe de bouillon chaud.

Bouillon de la racine d'Althea. Hachez les racines d'Althea et versez un litre d'eau froide. Laisser le bouillon infuser pendant 12 heures, puis filtrer à travers une étamine ou un tamis. Prenez un demi-verre 3 ou 4 fois par jour.

Lait chaud Ceci est un remède populaire très efficace qui a été populaire pendant des siècles. Le lait chaud contribue à éliminer les expectorations des voies respiratoires, accélérant ainsi le processus de guérison. Le miel peut être ajouté au lait ou à divers types de confiture.

En outre, il existe la possibilité de faire du lait avec des figues. Pour ce faire, 5 à 6 figues de taille moyenne sont bouillies dans 1 litre de lait pendant 15 minutes. Après quoi, la décoction est infusée et ensuite prise 150 ml quatre fois par jour.

Et vous pouvez également utiliser toutes les recettes ci-dessus de remèdes populaires recommandées pour le traitement de la toux au cours du premier trimestre de la grossesse.

Comment guérir la toux dans les derniers mois de la grossesse

Après six mois de grossesse vient 3 trimestres. Pendant cette période, le placenta protège efficacement le bébé du monde extérieur et, après un certain temps, il est prêt à naître. Malgré cela, les femmes enceintes sont également exposées au rhume.

Les médecins ne recommandent pas de boire beaucoup de liquide ou d'utiliser des décoctions diurétiques au troisième trimestre. Cela s'explique par le fait qu'il devient de plus en plus difficile pour les reins de travailler. En conséquence, les liquides dans le corps sont retenus et un gonflement apparaît. Il est également recommandé de préserver de manière significative la quantité de sucre dans le bouillon, car ces substances contribuent à la rétention d'eau dans le corps.

Les compresses et les inhalations doivent être évitées car elles peuvent provoquer des saignements. La température de toutes ces méthodes de traitement ne doit pas dépasser 40 ° C. Dans tous les cas, une consultation individuelle avec le médecin traitant est nécessaire.

Vous pouvez rapidement vous débarrasser de la toux en vous gargarisant avec du soda, en utilisant des boissons aux fruits ou du lait chaud au miel. Cure peut également être guéri avec des décoctions et des jus de fruits.

Jus de radis noir.

Cette recette est idéale pour la toux sèche. Il est nécessaire de couper le dessus et d'enlever toute la chair d'un radis de taille moyenne. Placez-le dans un verre, remplissez la cavité du légume avec deux cuillères de miel naturel, puis remplissez le verre d'eau. Avant chaque repas, utilisez ce jus avec du miel et 1 cuillère à soupe.

Sauce décoction au lait.

Une cuillère à soupe de sauge hachée mélanger avec un verre de lait et faire bouillir. Après cela, retirer du feu, verser dans un bocal et envelopper dans un chiffon chaud. Laisser infuser pendant trois heures. Utiliser du bouillon de lait est préférable sous forme de chaleur avant le coucher.

Lait aux carottes.

Dans des proportions égales, mélanger le lait chaud, le jus de carotte fraîchement préparé et une cuillère à café de miel. Tous soigneusement mélangés et consommés la nuit.

Il existe des herbes dont l'utilisation est strictement interdite au cours du troisième trimestre de la grossesse:

  1. L'origan contenu dans la collection de médicaments de poitrine n ° 1 peut entraîner des réactions allergiques soudaines ou des saignements internes, notamment utérins.
  2. La racine de réglisse des collectes thoraciques n os 2 et 4 n’est pas recommandée pour le dernier trimestre.
  3. L'anis peut aussi causer des saignements utérins.
  4. La consoude peut augmenter le tonus de l'utérus.
  5. La chambre haute, ou comme on l'appelle dans le peuple - herbe au sommeil, peut provoquer un travail prématuré.

Sans aucun doute, les méthodes et les remèdes traditionnels contre la toux pendant la grossesse sont l’un des meilleurs types de traitement, car de nombreux médicaments sont tout simplement interdits pendant cette période de la vie. Mais il est important de rappeler qu’un certain nombre de recettes peuvent avoir un effet négatif sur la situation de la future mère et de l’enfant. Par conséquent, dans chaque cas particulier, une femme doit consulter un médecin, qui lui prescrira un traitement supplémentaire.

Comment se débarrasser de la toux

Toux pendant la grossesse. Traitement des remèdes populaires

Où va la personne si elle tombe malade? Bien sûr, au médecin, puis à la pharmacie, pour les pilules et les médicaments. Et qu'en est-il d'une femme enceinte dans une telle situation? Un remède lui est contre-indiqué, l’autre n’est pas recommandé, le troisième est une inscription géniale: "Si le bénéfice escompté dépasse le préjudice possible", etc. Dans notre nouvelle catégorie, des recettes folkloriques spécialement sélectionnées pour le traitement de diverses maladies que les futures mères peuvent utiliser en toute sécurité.

La toux, comme un nez qui coule, est un compagnon fréquent des rhumes banals, et ils sont parfois tout aussi frivoles. À cet égard, il y a un danger pour notre santé, car cela peut être le symptôme de maladies très dangereuses. Quelles sont les armes dans l'arsenal de la médecine traditionnelle contre cet "ennemi"?

La toux accompagne non seulement les rhumes totalement inoffensifs, mais aussi les bronchites, notamment les infections purulentes, la pneumonie (pneumonie) et l’asthme bronchique. Il existe de graves maladies chroniques des poumons, du cœur et du système nerveux, également provoquées par la toux.

Il y a une autre condition, la vie en danger. Il commence soudainement, ses manifestations - crachement de sang, douleur à la poitrine, essoufflement, faiblesse, sueurs froides, chute de pression. C'est une embolie pulmonaire (une maladie dans laquelle un thrombus pénètre dans l'artère pulmonaire ou ses branches). Il survient peu fréquemment et, chez la femme enceinte, est généralement associé à des modifications du système de coagulation sanguine et à une compression prolongée des veines. L'embolie pulmonaire nécessite des soins médicaux d'urgence et une hospitalisation immédiate dans une maternité spécialisée.

Compte tenu de tous ces points, il devient évident que l'autodiagnostic et l'auto-traitement sont dangereux - en particulier pour une femme enceinte. Si vous ne vous sentez pas bien: maux de tête, fièvre, nez qui coule, toux, etc. - Assurez-vous d'appeler le médecin! Avertissez-le de votre grossesse et, dans le cadre de son mandat, consultez sur l'utilisation de remèdes populaires. Parce qu'il existe des conditions qui ne sont pas liées à la grossesse, dans lesquelles une ou une autre herbe ne peut être prise. Celles-ci peuvent être, par exemple, des allergies individuelles (miel, framboises, etc.); en cas de pollinose (nez qui coule, toux, allergie au pollen de différentes plantes), il est généralement déconseillé de recourir à la phytothérapie, notamment pour procéder à des inhalations à base de plantes. Si votre toux pendant la pharyngite (inflammation du pharynx) devient toux, sèche, paroxystique ou mouillée avec des expectorations purulentes, vous remarquez un changement de la toux et une détérioration de la santé, l'intervention d'un médecin est nécessaire.

Vous ne pouvez commencer le traitement qu'après que votre médecin vous a diagnostiqué et a autorisé l'utilisation de médicaments à base de plantes (traitement à base de plantes). Cet article présente des recettes populaires contre la toux causée par une infection virale respiratoire aiguë et ses complications (pharyngite - inflammation du pharynx, laryngite, inflammation du larynx, bronchite, pneumonie).

Une toux sèche causée par une irritation et des maux de gorge accompagnés d'un rhume peuvent être soulagés par inhalation.

Les inhalations sont effectuées à l'aide d'un inhalateur à vapeur spécial ou sur une casserole large (bol). Dans ce cas, la température de l'eau devrait être de 30 à 40 degrés. Plier le récipient avec la solution à une distance de 20 à 30 cm et inhaler la vapeur par la bouche lors de la toux. Pour améliorer l'efficacité, vous pouvez couvrir la tête avec une serviette. Une procédure est effectuée dans les 5-10 minutes; Cela ne devrait causer aucune gêne. L'inhalation par jour peut être répétée de 3 à 6 fois, en fonction de l'état de santé.

L'inhalation ne doit pas être effectuée à une température corporelle élevée, car l'exposition à la chaleur peut entraîner une élévation encore plus élevée de la température. Après inhalation, vous ne pouvez pas fumer, dans les 30 à 40 minutes qui suivent, vous ne pouvez pas sortir ou dans une pièce fraîche, vous ne pouvez pas boire froid. Vous ne devriez pas forcer votre voix pendant une heure: si cela est possible, il est préférable de rester silencieux.

Voici quelques recettes pour l'inhalation.

  • Dissolvez le miel d'abeille naturel dans de l'eau chaude (environ 40 ° C) dans une proportion correspondant à 1 partie de miel et à 5 parties d'eau. Inhaler alternativement avec le nez et la bouche.
  • Un verre d'eau bouillante versez 2 cuillères à soupe d'herbe de sauge hachée et insistez 20 minutes sous le couvercle.
  • 2 cuillères à café de feuilles d'eucalyptus broyées, un quart de la briquette d'extrait de conifère, 1 comprimé de validol (source de menthol) et 1 cuillère à café de gruau d'ail fraîchement préparé dans de l'eau bouillante.
  • 2-3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ordinaire mis dans un litre d'eau bouillante. Les inhalations de soude soulagent la toux spastique avec bronchite et asthme bronchique, ne provoquent pas d'allergies.

Les inhalateurs à ultrasons, qui utilisent de la vapeur "froide", sont maintenant en vente. Ils peuvent être utilisés à une température corporelle élevée. Mais les inhalateurs à ultrasons ne peuvent être remplis qu'avec des médicaments spécialement préparés à cet effet. Par conséquent, avant de procéder au traitement à l'aide de cette technique, nous devons nous assurer que les herbes qui font partie de ces frais sont sans danger pour les femmes enceintes.

Avec une forte irritation de la gorge, une toux sèche et douloureuse, se gargarise bien après les repas et entre les repas (jusqu'à 6 fois par jour). Pour cela, vous pouvez utiliser les frais suivants.

  • À parts égales, mélanger et hacher les herbes de sauge, d'eucalyptus et de calendula. Préparez une cuillère à soupe du mélange avec un verre d'eau bouillante et réchauffez-la pendant 10 minutes sous un couvercle au bain-marie, amenez à ébullition, puis égouttez. Utilisez au chaud. La perfusion conserve ses propriétés curatives pendant seulement 3-4 heures.
  • À parts égales, mélanger les feuilles de framboise, la plante des pieds, la menthe poivrée, les fleurs de camomille, la racine médicinale d'althéa, les boutons de pin, les feuilles bouillies et les fleurs de trèfle des prés. Une cuillère à soupe de mélange haché verser un verre d'eau bouillante et chauffé pendant 15 minutes dans un bain-marie sous le couvercle. Verser l'infusion dans un thermos et insister 2 heures, égoutter.
  • Dissoudre une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d'eau tiède.

Soulage la toux, réduit la douleur et l'irritation dans la gorge, dilue les expectorations et facilite la toux, améliore le bien-être et procure une boisson abondante.

  • Dissolvez dans un verre de lait tiède (la température du lait ne doit pas dépasser 60 degrés, sinon le miel perdra ses propriétés bienfaisantes) une cuillerée à thé de miel, un peu de beurre et de bicarbonate de soude à la pointe du couteau. Buvez un verre de lait 3 à 4 fois par jour.
  • Faites bouillir à feu doux pendant 20 minutes dans un verre de lait 2 fruits de figues sèches. Ce lait est préférable de boire chaud avant le coucher.
  • Mélanger à parts égales des feuilles séchées et des tranches de pommes séchées, des raisins secs sans pépins, des fruits à la framboise, des églantines et de l'aubépine. Quatre cuillères à soupe infuser deux tasses d'eau bouillante et chauffer pendant 20 minutes dans un bain-marie à feu doux. Laisser infuser pendant 30 minutes sous le couvercle. Boire tiède pour un demi-verre 4 fois par jour, vous pouvez ajouter du miel.
  • Une demi-tasse de fruits secs de Viorne ordinaire préparer deux tasses d'eau bouillante, faire bouillir pendant 10 minutes, filtrer, ajouter une cuillère à soupe de miel avec un tas. Buvez un demi-verre 3 à 4 fois par jour.
  • Jus de carotte fraîchement préparé mélangé avec du lait ou du sirop de miel (par 25 grammes d’eau, 1 cuillère à soupe d’eau) dans un rapport 1: 1. Prendre 1 cuillère à soupe à 4-6 fois par jour. Ce cocktail doit être préparé avant utilisation.

La toux sèche avec laryngite, trachéite, bronchite peut être soulagée en prenant des préparations à base de plantes. Cependant, l'utilisation de ces remèdes populaires ne remplace pas, mais complète le traitement médical de base.

  • Prenez des parts égales de feuilles de plantain, de cynorrhodon, d’herbe de primevère et de camomille. Deux cuillères à soupe infuser deux tasses d'eau bouillante, chauffée pendant 20 minutes dans un bain-marie et une autre demi-heure pour insister sous le couvercle dans le feu, égoutter. Prenez une troisième tasse 3-4 fois par jour, vous pouvez sucrer avec du miel.
  • Mélangez dans des proportions égales les boutons de pin, les feuilles du plantain, les fleurs de camomille et le pied de poil aux herbes. Deux cuillères à soupe de mélange haché infuser deux tasses d'eau bouillante, réchauffer pendant 20 minutes au bain-marie, égoutter. Prenez un demi-verre chaud 3 fois par jour.
  • Mélangez également les fruits d'anis et de fenouil, de lin et de thym. Une cuillère à soupe du mélange versez un verre d'eau bouillie refroidie et laissez pendant 2 heures, puis porter la perfusion à ébullition, refroidir, filtrer. Prenez une troisième tasse 3 fois par jour. i 1 cuillère à soupe de racine d'althéa médicinale hachée insister dans un verre d'eau froide pendant la nuit (8-10 heures), égoutter. Prenez une troisième tasse 3 fois par jour.
  • Préparez un verre d'eau bouillante, comme du thé, dans une théière en porcelaine, 2 cuillères à soupe de fleurs de trèfle des prés, laissez reposer 15 minutes. Buvez chaud pendant un demi-verre 3-4 fois par jour, vous pouvez avec du miel.

Les deux dernières prescriptions peuvent être utilisées en complément du traitement médical complet de l'asthme bronchique.

Toux humide avec bronchite, pneumonie et avec | Pour d'autres maladies pulmonaires, de telles préparations à base de plantes peuvent être ajoutées au traitement médical de base.

  • 3 cuillères à soupe de fleurs et les feuilles d'un pied de pied à cuire à la vapeur dans un thermos avec deux verres d'eau bouillante, pour insister une heure et demie, égoutter. Buvez un tiers de verre 3 fois par jour pendant une demi-heure avant les repas. Vous pouvez ajouter 1 cuillère à soupe de miel.
  • Mélanger à parts égales en poids les fruits de l'anis ordinaire, des bourgeons de pin, des fleurs de calendula, des pieds d'herbe, des feuilles de plantain, des fleurs de tilleul, des arbustes d'églantier. 1 cuillère à soupe du mélange infuser un verre d'eau bouillante et chauffer pendant 20 minutes au bain-marie, ne pas porter à ébullition, puis filtrer. Prenez une troisième tasse 3 fois par jour.
  • Mélangez 2 parties de hanches de tranches de cannelle, de fleurs de tilleul et de pommes séchées, 1 partie de fleurs de pieds de pied et de camomille. 2 cuillères à soupe du mélange versez un verre d'eau bouillante, insister une demi-heure dans un thermos. Filtrer, prendre un tiers de verre 3 fois par jour avec du miel ou de la confiture de framboises.

6 façons de traiter une toux pendant la grossesse

La toux est connue de tous: c’est l’une des premières manifestations d’une infection virale respiratoire aiguë ou du rhume. Une toux peut ne pas causer beaucoup d’inconfort et disparaître rapidement, elle peut être très douloureuse et aggraver considérablement l’état de la future mère. Comment traiter une toux pendant la grossesse? Quelles sont les méthodes habituelles d'élimination de la toux pendant la grossesse devront être abandonnées?

Julia Lukina
Thérapeute, Moscou

La toux est une réaction réflexe du corps et un symptôme de nombreuses maladies. Initialement, la réaction de la toux est protectrice: elle permet d’éliminer les agents pathogènes des expectorations.

En règle générale, le réflexe de la toux résulte d'une irritation des terminaisons nerveuses, appelées récepteurs de la toux, dans les voies respiratoires. La toux est rare et fréquente, sèche et humide, constante et périodique, douloureuse et sans douleur, forte et faible.

Pendant la grossesse, la toux est généralement causée soit par des infections respiratoires aiguës (ARVI, ORZ), soit par la présence de maladies chroniques (par exemple, asthme bronchique, pathologie ORL, etc.). Les conditions typiques de la grossesse, qui provoquent la toux, sont diverses réactions allergiques, auxquelles les femmes enceintes ont tendance à augmenter en raison des particularités du système immunitaire, de la toxicose (au cours du premier trimestre) et des brûlures d’estomac, qui surviennent souvent en fin de grossesse. Dans des cas plus rares, les causes de la toux chez la femme enceinte sont des réactions neurogènes (psychogènes), des maladies de l'oreille moyenne, du tractus gastro-intestinal (il contient également des récepteurs de la toux), du système cardiovasculaire (dû à un œdème de la muqueuse respiratoire en cas d'insuffisance cardiaque), de la glande thyroïde (plus souvent en raison de la pression mécanique).

Comment traiter la toux chez les femmes enceintes?

Il faut immédiatement émettre une réserve sur le fait que le traitement de la toux vise à éliminer ce symptôme, qui est symptomatique. Cette approche n’est évidemment pas la plus efficace. Le moyen le plus efficace de se débarrasser de la toux est d'éliminer sa cause, bien sûr, si possible. Ainsi, en cas de processus infectieux et inflammatoires, il est nécessaire de lutter contre l’infection, en cas d’allergie - de rechercher et d’éliminer un allergène, en présence de maladies chroniques - de la traiter en essayant de normaliser la maladie.

Je suis d’accord, il arrive souvent qu’après avoir attrapé un rhume et attrapé un virus, nous ne courions pas chez le médecin, mais nous agissions en utilisant les méthodes habituelles testées dans la pratique. Cependant, l'automédication pendant la grossesse doit être exclue: un médecin doit prescrire tout traitement. Beaucoup de médicaments sont interdits aux femmes enceintes, beaucoup de médicaments qui ne peuvent pas être pris ensemble en raison du risque élevé de complications médicales diverses, et cela s'applique également aux remèdes à base de plantes apparemment inoffensifs. De plus, vous devez d’abord établir la cause de la toux, c’est-à-dire poser le bon diagnostic, sur lequel reposera le traitement.

Chez la femme enceinte (comme tout le monde), la toux est le plus souvent un symptôme du rhume. Les futures mères subissent une diminution naturelle de l’immunité (c’est ainsi que la nature veille à la préservation de la grossesse), ce qui accroît sa vulnérabilité à diverses maladies infectieuses, en particulier pendant la saison froide, ARVI, ARD.

Le premier trimestre de la grossesse est le plus vulnérable et le plus dangereux lorsque se produit, dans le contexte d’une diminution naturelle de l’immunité, la formation de tous les systèmes organiques d’un enfant, ce qui impose des restrictions très strictes à l’utilisation de nombreuses drogues au cours de cette période. Aux deuxième et troisième trimestres, après la formation du placenta, le bébé est beaucoup mieux protégé et les restrictions médicamenteuses sont nombreuses, mais elles ne sont pas aussi strictes qu'au début de la grossesse. Ainsi, le traitement de la toux dans des conditions différentes de porter un bébé est différent, cependant, certaines méthodes sont efficaces et sûres dans tous les trimestres.

Toux de grossesse: recommandations générales

En cas de toux, il est recommandé que l'air dans la pièce soit froid et non sec (humidité de 50 à 70%): l'air frais contribue à l'approfondissement réflexe et à la contraction de la respiration, ce qui rend la respiration plus efficace, et un air suffisamment humidifié contribue à hydrater les muqueuses, à réduire la quantité de mucus visqueux, à diluer crachats, qui est l'une des causes de la toux. Par conséquent, pendant la saison de chauffage, lorsque l'air dans les appartements est très sec, il est impossible de se passer d'aération et d'utiliser des humidificateurs (ou d'autres méthodes d'humidification). De plus, l'air doit être propre, ce qui nécessite un nettoyage régulier à l'eau et l'utilisation d'un purificateur d'air.

Traitement de la toux pendant la grossesse: conseils nutritionnels

On pense que certains des plats auxquels nous sommes habitués ont un effet positif sur la toux: par exemple, la purée de pommes de terre, préparée avec l'ajout de lait, aide à soulager la toux. Il faut également garder à l'esprit que le processus de digestion consomme beaucoup d'énergie. Par conséquent, pour économiser la force du corps et lutter contre les infections (et un appétit insuffisant en est le signal), il est nécessaire de choisir un aliment léger, facile à digérer et non nutritif, riche en vitamines et en minéraux: fruits, légumes, produits laitiers, compotes, gelée, jus de fruits. Afin d'éviter une irritation supplémentaire des muqueuses et une provocation de la toux, il est souhaitable d'exclure du menu les aliments très acides, épicés, salés et, bien sûr, les produits provoquant des réactions allergiques.

Si vous toussez pendant la grossesse, vous devez boire beaucoup (s'il n'y a pas de contre-indications et si le médecin ne vous a pas recommandé de restreindre le liquide): les boissons doivent être chaudes, non allergènes, agréables pour vous (thés, boissons aux fruits, boissons aux fruits, gelée, eau minérale sans gaz). Pourquoi est-ce si important? Le fait est qu’un tel régime d’alcool contribue à l’humidification des muqueuses, les agents pathogènes et le mucus visqueux sont éliminés par lavage mécanique (la gorge est utilisée dans le même but) et les toxines résultant de processus infectieux et inflammatoires sont éliminées de l’organisme.

Traitement de la toux pendant la grossesse: inhalation et gargarisme

L’inhalation est l’une des méthodes relativement efficaces et sans danger pour traiter la toux pendant la grossesse. Elles peuvent être pratiquées à n’importe quelle période de la grossesse à l’aide de dispositifs spéciaux - nébuliseurs (leur fine dispersion facilite la pénétration de la substance médicamenteuse dans les parties inférieures des voies respiratoires), et sans dispositifs spéciaux, respirant à l’ancienne la pomme de terre, décoctions d’herbes à effet anti-inflammatoire. Il faut se rappeler que la vapeur chaude peut brûler les voies respiratoires supérieures. Par conséquent, les pommes de terre et le bouillon d'herbe doivent être laissés refroidir légèrement et ensuite seulement procéder à la procédure. À haute température corporelle, les inhalations chaudes sont interdites, il est possible d'utiliser des inhalations froides, de l'aromathérapie (en l'absence d'une allergie aux huiles essentielles).

Lorsque la toux sèche, il est recommandé d'utiliser des inhalations avec tilleul, althea; lorsqu'il est mouillé - inhalation de camomille, eucalyptus, herbe, poisson poumon, primevère.

Le rinçage de la gorge hydrate les muqueuses, élimine le mucus visqueux et les agents pathogènes de leur surface. Pour le rinçage, il est recommandé d'utiliser des thés chauds et des infusions aux herbes (camomille, tilleul, levrette, etc.), de l'eau additionnée de soude (la soude aide à liquéfier et à éliminer les expectorations), des solutions antiseptiques (furatsiline, miramistine), ayant des effets antibactériens et antiviraux.

Traitement de la toux pendant la grossesse: physiothérapie

Le plus souvent, lorsque la toux est causée par une infection par le froid, une maladie inflammatoire, les types suivants de procédures physiothérapeutiques sont utilisés: inhalation, UVA, thérapie UHF, électrophorèse, massage thoracique.

Chez la femme enceinte, la toux est le plus souvent utilisée.

UHF, à l'instar d'autres procédures de traitement électrique et thermique, est relativement contre-indiqué pendant la grossesse et ne peut être utilisé à des températures élevées.

Dans la mesure où une technique de massage drainant qui favorise l'élimination des expectorations des bronches inclut les vibrations, cette procédure n'est pas recommandée aux femmes enceintes.

L'électrophorèse de magnésium est largement utilisée dans les cas d'avortement menacé, mais cette méthode, mais avec d'autres composants, est utile pour la toux: dans le cas d'une toux grasse, on utilise du chlorure de calcium et dans le cas d'une toux sèche, on utilise de l'iodure de calcium.

L'irradiation ultraviolette (UV) a une puissante action bactéricide. L'application locale d'UV dans les processus infectieux-inflammatoires des voies respiratoires supérieures chez la femme enceinte est autorisée et peut être utilisée comme traitement auxiliaire de la toux.

Médicaments pour le traitement de la toux pendant la grossesse

L'utilisation de nombreux médicaments est interdite aux femmes enceintes, voire plus, dont l'effet chez les femmes enceintes n'a pas été étudié ou n'a pas été suffisamment étudié. Néanmoins, dans certaines situations, il est impossible d'utiliser des médicaments (par exemple, la prescription d'antibiotiques pour une pneumonie ou une bronchite bactérienne sévère est nécessaire), et seul un médecin peut choisir le médicament le plus efficace et le plus sûr pendant la grossesse.

Tous les médicaments contre la toux peuvent être divisés en deux groupes: antitussifs et expectorants, et l’utilisation simultanée de médicaments appartenant à différents groupes est inacceptable. Les antitussifs agissent sur les récepteurs de la toux (action périphérique) ou sur le centre de la toux (action centrale). Les médicaments expectorants, à leur tour, sont divisés en trois sous-groupes: le premier augmente la quantité de mucus (bicarbonate de soude, iodures de potassium et de sodium), le second par irritation des terminaisons nerveuses dans l'estomac active les centres de la toux et des vomissements dans le cerveau (remèdes à base de plantes médicinales: la plupart des plantes médicinales) - et belle-mère, romarin sauvage, thermopsis aux herbes, etc.) et le troisième sous-groupe - mucolytiques - substances qui diluent les expectorations et contribuent à leur élimination (médicaments Ambroxol, chlorhydrate de bromhexine, acétylcystéine).

Si votre médecin a décidé de vous prescrire des médicaments, vous ne devriez pas refuser de les prendre de peur de nuire au bébé. Premièrement, si le médecin vous prescrit des médicaments, cela signifie que dans ce cas, vous ne pouvez pas vous en passer; choisit le moyen de grossesse le plus sûr possible et, troisièmement, la maladie elle-même qui a provoqué la toux et ses complications peuvent être beaucoup plus dangereuses pour vous et pour l'enfant que les médicaments prescrits.

Phytothérapie pour le traitement de la toux chez la femme enceinte

Il est important de rappeler qu'un certain nombre de remèdes à base de plantes sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Ainsi, les femmes enceintes ne devraient pas prendre de remède contre la toux courant à base de réglisse ou de réglisse en raison de son effet prononcé sur le métabolisme du sel de l'eau et de la probabilité élevée de troubles hormonaux. L'aloès, les feuilles de framboise, l'épine-vinette, l'herbe thermopsy, l'elecampane, la tanaisie, l'hysope (ainsi que les préparations à base de celles-ci) peuvent augmenter le tonus du myomètre (couche de muscle utérin), provoquer des contractions utérines et provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré. Dans le plantain, la tansy, la rhubarbe, la succession, le calamus et les bourgeons de pin ont révélé un effet néfaste sur le fœtus; le thym et la sauge peuvent provoquer des saignements utérins. Malheureusement, tous les effets indésirables possibles de la phytothérapie, l’interaction de divers composants de préparations à base de plantes, ainsi que de plantes médicinales avec divers médicaments, n’ont pas encore été complètement étudiés. Par conséquent, l'utilisation de tout médicament à base de plantes pendant la grossesse doit être abordée avec prudence.

En cas de rhume et de toux pendant la grossesse, la couleur du tilleul, des baies et des feuilles d’airelle, de mûre, de bleuet, de myrtille, de camomille, d’achillée millefeuille, de rosier, de bouleau et de viorne est autorisée. La plupart de ces plantes médicinales ont des effets antibactériens et anti-inflammatoires. Les fleurs et la racine d’Althea contribuent à la dilution et à l’élimination des expectorations, mais il est préférable de s’abstenir pendant le premier trimestre de leur utilisation.

Médecine traditionnelle pour le traitement de la toux chez la femme enceinte

Un certain nombre de médicaments traditionnels ont prouvé leur efficacité contre la toux. Ces méthodes connues peuvent également être utilisées pendant la grossesse: radis ou oignon avec du miel (en l’absence de réaction allergique au miel), figues au lait et eau minérale de type Borjomi.

Précautions de sécurité

Lorsqu’on traite la toux chez la femme enceinte, il est déconseillé d’utiliser des procédures thermiques générales (bains chauds) et les procédures thermiques sur la région des jambes (bains au pied chaud, enduit de moutarde, etc.) sont interdites, car elles provoquent un écoulement sanguin prononcé vers les organes pelviens et peuvent provoquer saignements utérins sévères. Il est déconseillé aux femmes enceintes de mettre des pansements à la moutarde, des banques (cette dernière, méthode de traitement très populaire, a été reconnue par les experts comme peu pratique et même nocive en raison de lésions et d'hémorragies de la membrane pleurale (elle recouvre la surface des poumons). À des températures élevées, toute procédure thermique est également interdite. pas recommandé aucun traitement de physiothérapie.

Qu'est-ce qu'une toux dangereuse pendant la grossesse?

Inoffensive, à première vue, une réaction de toux peut être très dangereuse pour la future mère et le futur bébé. Avec une toux forte, souvent sèche et constante, la tension de la paroi abdominale se produit, la pression dans la poitrine et les cavités abdominales augmente. Cela peut entraîner une augmentation réflexe et involontaire du tonus et une réduction de la couche musculaire de l'utérus, ce qui est dangereux pour une fausse couche en début de grossesse (surtout s'il existe une menace d'avortement) et un travail prématuré dans cette dernière.

De plus, avec une toux fréquente et constante, une hypoxie fœtale peut se développer (perturbation de l’apport en oxygène du bébé), ce qui retarde son développement intra-utérin.

En présence de facteurs prédisposants (previa ou faible emplacement du placenta), la toux peut provoquer un saignement utérin.

Une forte toux chez une femme enceinte contribue à l'hypertension.

Source de la photo: Depositphotos

Avec le début de la grossesse, le corps de la femme est soumis à toutes sortes de tests, y compris un risque accru de maladies catarrhales, d’infections respiratoires aiguës et du SRAS, sur lequel il existe de nombreux mythes et illusions..

La future mère n’a rien à craindre, vous devez donc utiliser toutes les méthodes de protection contre les virus.

Lorsque vous avez mal à l'oreille, il est difficile de penser à autre chose. Il tire et tire, et fait très mal. Il s'avère que pendant la grossesse, l'otite survient plus souvent en raison d'une diminution de l'activité du système immunitaire de la future mère.