Bronchite chez l'adulte - symptômes et traitement à domicile

La bronchite est une lésion inflammatoire de la muqueuse bronchique, qui altère la fonction de drainage de l'arbre bronchique.

Avec un traitement analphabète, il entre dans une phase chronique et peut être compliqué par une pneumonie. Il est donc important de connaître les causes de son apparition, les premiers symptômes et les bases du traitement de la bronchite à domicile chez l'adulte.

Les dommages et l’inflammation de l’arbre bronchique peuvent survenir de manière indépendante et isolée (bronchite primitive) ou se développer en tant que complication dans le contexte de maladies chroniques et d’infections existantes (bronchite secondaire).

Des dommages à l'épithélium muqueux des bronches perturbent la sécrétion, l'activité motrice des cils et le processus de nettoyage des bronches. Ils partagent une bronchite aiguë et une bronchite chronique, d’étiologie, de pathogenèse et de traitement différents.

Raisons

Les causes les plus courantes de bronchite sont les étovirus, diverses bactéries et parasites intracellulaires. Dans certains cas, la cause peut être l'exposition à des gaz toxiques ou à des allergènes. Par conséquent, l'incidence élevée de la bronchite est due, en premier lieu, à divers facteurs susceptibles de provoquer son apparition.

Parmi eux sont les plus populaires:

  1. Maladies virales, bactériennes et fongiques du système respiratoire (grippe, parainfluenza, laryngite, pharyngite).
  2. Dommages causés à la bronche par des toxines, par exemple en fumant ou en manipulant des produits chimiques.
  3. Pollution par les poussières des bronches (le plus souvent chez les mineurs).
  4. Exposition aux allergènes contenus dans l'air que nous respirons (laine, pollen, etc.).

Le principal mécanisme de développement de la bronchite causée par des agents pathogènes infectieux - se propage avec l'air ou les expectorations de l'agent pathogène dans le système respiratoire. Les maladies infectieuses provoquent le plus souvent une forme aiguë de bronchite.

Aiguë et chronique

La bronchite aiguë est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse des bronches, résultant de diverses raisons. Ceux-ci incluent des agents infectieux, des virus, des facteurs chimiques, physiques ou allergiques. Dans la bronchite, les tissus situés le long des parois des voies respiratoires gonflent et sécrètent une grande quantité de mucus.

La bronchite chronique est une inflammation progressive des bronches qui se manifeste par une toux. Il est courant de parler de la nature chronique du processus si la toux dure au moins 3 mois. par an pendant 2 années consécutives. La bronchite chronique est la forme la plus courante de maladie pulmonaire chronique non spécifique, avec une tendance à augmenter.

Signes de

Le symptôme le plus important de la bronchite chez l'adulte a toujours été et reste une toux. De plus, il existe un autre symptôme:

  • augmentation de la température: significative ou mineure;
  • spasme de la gorge, douleur;
  • respiration sifflante, difficulté à respirer.

Si vous trouvez ces signes, vous devez résoudre le problème du traitement de la bronchite afin d'éviter les complications.

Symptômes de bronchite

En cas de bronchite, la toux est le symptôme principal. Il est important de comprendre qu'en fait, la toux est une fonction protectrice du corps. En fait, il s’agit d’une exhalation intensifiée, à l’aide de laquelle le corps tente de se débarrasser des agents pathogènes qui ont pénétré dans les voies respiratoires (dans ce cas, des virus, des bactéries).

En outre, un adulte ressent un malaise général, une perte d'appétit, de la fatigue, de la fièvre. Toutes ces manifestations sont des manifestations d'intoxication générale du corps causées par une inflammation des bronches. La température atteint généralement des valeurs élevées - 38 -39⁰С. Mais parfois, il peut être inférieur, cela dépend de la réactivité individuelle de l'organisme.

En règle générale, la toux est sèche au départ, mais au bout de quelques jours, elle devient productive (humide), au cours de laquelle les expectorations se séparent. Le mucus expectorant lors de la toux peut être clair ou avoir une teinte gris jaunâtre ou verdâtre.

En cas de dommages importants aux voies respiratoires, les petits vaisseaux des poumons peuvent être endommagés, ce qui peut entraîner des impuretés sanguines dans les expectorations. La période des symptômes aigus avec une bronchite dure généralement 3-4 jours. Une douleur intense à la poitrine est également possible. Cela est particulièrement vrai pendant la période de la toux. Souvent, les patients se plaignent de transpiration excessive. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est important de réfléchir à la manière de traiter la bronchite et aux médicaments à utiliser à cet effet.

Symptômes de bronchite chronique

Dans la bronchite chronique, la toux avec écoulement de crachats épars, un essoufflement à l'effort peuvent être des symptômes constants qui accompagnent le patient tout au long de sa vie.

Dans ce cas, l'aggravation de la bronchite est dite s'il y a une augmentation significative des symptômes ci-dessus: augmentation de la toux, augmentation du débit de crachats, augmentation de l'essoufflement, l'apparition de la température, etc.

La bronchite chez l'adulte, en particulier aiguë, survient rarement de manière isolée. Le plus souvent, il est associé aux phénomènes de rhinite (rhinite), de trachéite. Cela a certainement un effet sur le tableau clinique global.

Symptômes de bronchite obstructive

Il se caractérise par une longue expiration, un sifflement, une respiration sifflante et sèche et la nécessité d'utiliser les muscles auxiliaires lors de la respiration. Une toux périodique intense cède le pas aux faibles. Les valeurs de température corporelle peuvent fluctuer.

La bronchite obstructive chez l'adulte est particulièrement pénible physiquement, car les muscles auxiliaires interviennent dans l'acte de respiration, il existe une tension constante dans les muscles de la poitrine, du dos, du cou, etc.

Traitement de la bronchite chez l'adulte

Tout d’abord, c’est le repos au lit et la forte consommation d’alcool. La bronchite aiguë est bien traitée avec suffisamment d'humidité (60%) et de température (18-20 ° C) dans la pièce où se trouve le patient, consommation régulière de boissons chaudes (jusqu'à 4 litres par jour), prévention des variations de température de l'air inhalé.

Comment et quoi traiter une bronchite chez l’adulte est une question très grave, car le résultat et la prévention des complications dépendent de l’efficacité du traitement.

  1. Au début, vous devez cesser de fumer, vous débarrasser de vos mauvaises habitudes, cesser de vivre dans des conditions de facteurs environnementaux nocifs. Tout cela augmentera l'efficacité maximale du traitement.
  2. Au deuxième stade, on prescrit des médicaments qui dilatent les bronches, stimulant les récepteurs: «salbutamol», «bromure», «bromure d’ipratropium», «terbutaline», «fénotérol» ou autres. Ce stade est principalement destiné à résoudre les problèmes respiratoires et les affections aiguës. états. Si nécessaire, utilisez des antipyrétiques (ibuprofène, paracétamol).
  3. La troisième étape est la nomination des mucolytiques et des expectorants, qui aident à rendre les expectorations moins épaisses et visqueuses. Ces médicaments contribuent à son écoulement rapide des voies respiratoires. Les plantes médicinales peuvent être utilisées - Thermopsis, Docteur Maman, Racine d'althéa, réglisse, etc., ou synthétiques - Lasolvan, Ambrobene, Bromhexin, Acétylcystéine, etc.
  4. Au quatrième stade du traitement, il ne reste que des antibiotiques. Ils sont nécessaires en cas d'infection bactérienne des bronches ou de complications.

Le traitement de la bronchite aiguë doit être instauré dès que le diagnostic est posé. Les mesures thérapeutiques précoces sont prises, moins il y a de chances que ses complications se développent. Pour guérir la bronchite devrait consulter un spécialiste. Le choix des médicaments appropriés dépend de la gravité du processus et de la durée de cette maladie.

Comment traiter la bronchite à la maison

L'inhalation de bronchites à domicile est un moyen efficace et efficace de traiter une maladie et d'atténuer ses symptômes, en particulier lorsqu'il n'est pas possible de consulter en permanence le physiothérapeute.

  1. L'inhalation de vapeur est une méthode de traitement très abordable à la maison. Pour le mener à bien, il est nécessaire de prendre un récipient, de placer les herbes appropriées sur le fond, par exemple les framboises, le tilleul et le pied-de-poil, de les verser partout avec de l'eau et de les porter à ébullition. La respiration est nécessaire à travers un entonnoir en papier épais.
  2. Inhalation avec de la propolis - faites bouillir l’eau de la casserole, ajoutez 3-5 ml de teinture alcoolique à la propolis et respirez à la vapeur pendant 5-15 minutes. Vous pouvez faire de l'inhalation avec de la propolis pure. Pour ce faire, vous devez chauffer l'eau à grande capacité, placez un plat en métal avec de la propolis soigneusement broyée - un petit morceau de 50 grammes, et respirez à travers la vapeur.
  3. En cas de forte douleur à la poitrine et de toux sèche, il est très utile de procéder à une inhalation à base de sel marin, dont une cuillère à soupe doit être dissoute dans 1 litre d'eau. S'il n'y a pas de sel, vous pouvez le remplacer par un analogue artificiel, qui est préparé à partir d'une cuillerée à thé de sel de table, de la même quantité de soude et de quatre à cinq gouttes d'iode par litre d'eau.
  4. Cueillette d'herbes pour l'inhalation. 50 g de camomille, sauge médicinale, feuille d'eucalyptus, réglisse, calendula. séquence verser un litre d'eau bouillante, insister dans un thermos pendant 2 heures, filtrer.

Pour l'inhalation, des dispositifs spéciaux (inhalateurs) et des dispositifs (nébuliseurs) sont souvent utilisés, comportant une buse spéciale, à travers lesquels se produit l'inhalation de vapeurs et d'aérosols thérapeutiques. Mais en l’absence de tels moyens spéciaux, à la maison, vous pouvez utiliser des ustensiles de cuisine improvisés - une bouilloire, une casserole ou tout autre récipient ou serviette.

Antibiotiques

La question de l'opportunité de prescrire des antibiotiques pour la bronchite est encore discutable. Beaucoup indiquent que ces médicaments détruisent la microflore intestinale et inhibent l'immunité. Mais en l'absence de traitement antibactérien, l'infection par les bronches passera au tissu pulmonaire, à la plèvre avec le développement d'une pneumonie et d'une pleurésie. Longue fièvre - 3 jours ou plus, accompagnée de toux, d'essoufflement, nécessite la prise d'antibiotiques.

Pour le traitement de la bronchite chez l’adulte, les antibiotiques sont les médicaments de choix:

  • pénicillines (amoxicilline, Flemoxin, Augmentin),
  • céphalosporines (céfixime, céfazoline, claforan, céfuroxime, céfaclor),
  • macrolides (vilpramen, clarithromycine, azithromycine, érythromycine, macropen, rovamycine),
  • fluoroquinolones (lévofloxacine, sparfloxacine, moxifloxacine), etc.

Vous pouvez utiliser le médicament avec des antibiotiques pour une utilisation locale - Bioparox. L'introduction d'antibiotiques dans le corps peut s'effectuer par voie orale, parentérale ou par inhalation, par exemple avec un nébuliseur.

Veuillez noter que les médicaments antibactériens ne sont en aucun cas prescrits. Par conséquent, la sélection d'un médicament particulier doit être abordée avec soin, en fonction du spectre d'action et des recommandations du médecin.

Traitement de la bronchite à la maison chez les adultes et les enfants

La bronchite est l'une des maladies les plus courantes du système respiratoire humain. Cette maladie est un processus inflammatoire qui affecte, notamment les bronches. Il existe une bronchite due à une infection: dans la plupart des cas, virale, moins souvent d'origine bactérienne. Dans le classificateur international des maladies, la bronchite se présente sous deux formes: aiguë et chronique. Ils diffèrent par l'étiologie, la pathogenèse et la thérapie nécessaire.

Le principal symptôme de la bronchite est la toux. Dans les premiers jours de la maladie, il est sec avec de fortes attaques nocturnes. En raison de la toux, le patient ne peut souvent pas dormir correctement et souffre de malaise physique. Après quelques jours, la toux devient humide et avec la tactique de traitement appropriée, la bronchite disparaît au bout de 10 jours. Il arrive souvent que la toux, sous la forme d'un phénomène résiduel après une bronchite, dure beaucoup plus longtemps que la maladie elle-même. Cela est dû au fait que le processus de récupération des bronches après le processus inflammatoire est assez long.

L'anxiété ne devrait causer qu'une toux qui dure plus de quatre semaines. Dans de tels cas, consultez un pneumologue, qui déterminera la présence de causes tierces de la toux. En outre, les inclusions de tiers dans les expectorations, en particulier le sang, doivent alerter sur la bronchite. Ils devraient être la raison d’une visite immédiate à l’hôpital, où ils seront examinés pour la tuberculose et le cancer du poumon, pour lesquels le sang dans les expectorations est un symptôme assez caractéristique.

Traitement de bronchite

Compte tenu de la question du traitement de la bronchite, vous devez d’abord identifier deux points importants:

  • la forme de la maladie (infectieuse ou bactérienne) et le type d'évolution (aiguë ou chronique) affectent la tactique de traitement de l'inflammation des bronches;
  • le traitement de la bronchite doit être complet. Le résultat de la prise de médicaments dans la plupart des cas ne sera pas assez efficace.

Dans le même temps, le traitement médicamenteux de la bronchite est assez simple. En soi, il ne nécessite pas de médicaments complexes ou des procédures. La principale chose qui nécessite cette maladie: l'identification correcte de l'agent causal du processus inflammatoire et de la forme du cours.

Antibiothérapie pour l'inflammation bronchique

L'utilisation de médicaments antibactériens pour la bronchite provoque beaucoup de débats. Mais les protocoles médicaux officiels indiquent que l'utilisation d'antibiotiques pour traiter cette maladie est nécessaire dans deux cas:

  • si l'inflammation bronchique est causée par une infection bactérienne;
  • si l'évolution de la bronchite virale s'accompagne de complications ou si le patient est diagnostiqué avec des maladies concomitantes.

La liste des antibiotiques ici est classique pour les infections bactériennes: pénicillines, céphalosporines, macrolides. Le choix dépend des caractéristiques individuelles du patient.
Dans la plupart des cas, lorsque l'inflammation bronchique est virale, les médicaments antibactériens n'ont pas l'action efficace nécessaire. En outre, ils peuvent provoquer le développement d'un syndrome broncho-obstructif - obstruction bronchique provoquée par un gonflement de la membrane muqueuse.

Le symptôme principal de la bronchite, qui indique la nécessité d'utiliser des antibiotiques, est le crachat avec des patchs purulents. Le cas échéant, le médecin prescrit une étude supplémentaire dont les résultats prescrivent un agent antibactérien. Mais dans aucun cas de bronchite, un antibiotique ne peut être prescrit indépendamment. Les dommages probables liés à son utilisation peuvent largement dépasser l’effet escompté.

L'inflammation des bronches dans la forme aiguë est presque toujours traitée à la maison et ne nécessite que des préparations locales. Les antibiotiques pour la bronchite ne sont pas un médicament clé.

Utilisation d'antiviraux pour la bronchite

Le fait que l'inflammation bronchique soit provoquée par une infection virale suggère en soi la nécessité d'utiliser des médicaments antiviraux pour le traitement de cette maladie. Mais la question de l’usage de drogues dans ce groupe est très, très discutable. De nombreux médecins pensent qu'il n'existe pas d'antiviraux à l'efficacité prouvée et que le corps doit simplement créer les conditions optimales pour lutter contre les virus. À certains égards, ils auront raison. L'autre groupe de médecins insiste sur le fait que les antiviraux doivent être supprimés des virus, sans lesquels la maladie ne peut pas y faire face.

Deux médicaments sont utilisés pour les infections virales: l'interféron et l'oseltamivir. Dans ce cas, personne ne les emmène dans une pharmacie sans ordonnance et ne boit pas sans rendez-vous médical. L'utilisation d'antiviraux est indiquée dans le traitement de la bronchite chronique, dans la plupart des cas lors d'une hospitalisation concomitante.

La vérité est en fait quelque part au milieu. Avec un cours normal de la bronchite est surmonté sans médicaments antiviraux, ainsi que sans antibiotiques. Si la maladie est accompagnée de complications ou s'il existe des conditions préalables individuelles, l'utilisation de médicaments de ce groupe peut être justifiée et nécessaire.
Maintenant, à propos de cela, sans lequel, avec une bronchite ne peut vraiment pas faire.

Expectorant pour la bronchite

La bronchite commence toujours par une toux forte et sèche. Par conséquent, le seul groupe de médicaments réellement nécessaires à l'inflammation des bronches est l'expectorant.
En médecine, ce groupe de médicaments est divisé en deux sous-groupes en fonction de la méthode d’influence sur le corps:

  • médicaments pour stimuler l'expectoration,
  • médicaments pour éclaircir les expectorations.

Des médicaments pour stimuler l'expectoration

Ce sous-groupe s'appelle également moyen sécrétomoteur. L'action des médicaments stimulants est destinée à irriter la muqueuse gastrique, ce qui provoque le travail accru des centres de la toux et des vomissements de la moelle oblongée. La conséquence en est une augmentation de la production de sécrétion liquide dans les bronches et une amélioration des réflexes de toux.

Les principaux médicaments de ce groupe sont l'herbe Thermopsis, un certain nombre d'huiles essentielles, le chlorure d'ammonium et d'autres. Il convient de noter que les médicaments destinés à stimuler l’expectoration ont un effet assez rapide et que la surdose menace de vomissements, de nausées, de congestion nasale et de larmoiements.

Drogues de flegme

Un sous-groupe de ces médicaments, également appelés mucolytiques, dilue les expectorations sans entraîner d'augmentation de volume. Cet effet est dû au fait que les liaisons disulfure sont rompues dans les mucopolysaccharides acides. Les principales conditions préalables à leur utilisation sont les expectorations visqueuses, qui sont produites lors de maladies des voies respiratoires, notamment la bronchite.

Les agents d'éclaircissement les plus populaires sont:

En principe, tous ces outils peuvent être considérés comme des analogues entre eux et la nomination d'un médicament spécifique est effectuée uniquement en raison des préférences du médecin et des caractéristiques individuelles du patient.

En plus des groupes de médicaments mentionnés ci-dessus, l'évolution de la bronchite peut nécessiter l'utilisation de médicaments antipyrétiques. Dans la plupart des cas, l'inflammation bronchique ne s'accompagne que d'une légère augmentation de la température corporelle, à laquelle le corps a la possibilité de faire face au problème lui-même. Mais si la température dépasse 38 degrés, l'ibuprofène classique ou le paracétamol classique doit être ajouté au traitement médicamenteux.

À ce traitement médicamenteux de l'inflammation des bronches se termine. Dans le cours normal de la maladie, cette maladie ne nécessite pas d'autres médicaments, mais nécessite en même temps un régime d'entretien spécial pour le patient et des procédures de physiothérapie.

Changements de mode de vie et traitement de la bronchite

En vous demandant comment guérir rapidement la bronchite, vous devez vous rappeler que, dans le cas de la bronchite, la principale condition du rétablissement est de créer l’environnement le plus favorable pour la restauration naturelle du fonctionnement normal du système respiratoire.

L'humidité est le premier et le plus important des bronchites. En même temps, en plus de l'air humide dans la pièce où se trouve le patient, il doit veiller à ce que la boisson soit la plus abondante possible. De plus, vous pouvez boire absolument tout, à l'exception du soda: eau, jus de fruits, tisanes. L'essentiel est d'avoir une température de boisson confortable.

Pour assurer une humidité suffisante dans la pièce, il est préférable d’utiliser des humidificateurs. S'ils ne sont pas là - suspendez les serviettes mouillées aux serviettes humides, vaporisez un jet d'eau - faites tout pour augmenter la teneur en eau de l'air.

Ces deux règles créeront déjà des conditions favorables pour surmonter la toux sèche et amorcer le processus de séparation des expectorations.

En outre, dans la bronchite, en particulier les trois premiers jours, le repos au lit et l’absence d’effort physique sont nécessaires. Les petites promenades ne sont autorisées qu'au premier soulagement et elles doivent être effectuées dans des endroits où l'air est pur: sur les places, dans les parcs, dans la forêt.

La cessation complète du tabagisme est un élément distinct du régime de la bronchite. L'inhalation de fumée de tabac est un facteur provoquant la toux sèche et le fait de fumer avec une bronchite peut non seulement étirer le processus de guérison au fil du temps, mais également entraîner de graves complications. En passant, les médecins pensent que l’inflammation des bronches est une excellente raison (si on peut dire) de cesser de fumer.

Respectant ces règles simples, le traitement de la bronchite aura lieu le plus tôt possible et avec un minimum de médicaments.

Physiothérapie pour la bronchite

Les procédures de physiothérapie recommandées pour l'inflammation des bronches sont assez nombreuses. Mais il y a trois efficacité prouvée parmi eux:

  • inhalation
  • massage,
  • exercices de respiration.

Inhalation avec bronchite

L'inhalation est recommandée avec des dispositifs spéciaux - les inhalateurs. L'inhalation de vapeur est également possible, mais les enfants doivent en particulier faire extrêmement attention à la prévention des brûlures des muqueuses.
Efficace avec l'inhalation de bronchite avec les médicaments suivants:

  • solutions de sel et de soude;
  • huiles essentielles d'eucalyptus, de pin, de menthe, d'ail et de romarin;
  • Lazolvanom, Ambrobene et d’autres préparations médicales dont l’action vise à retirer les expectorations des bronches.

Il n'y a que deux contre-indications à l'inhalation: forte fièvre et palpitations cardiaques. Mais immédiatement après les avoir surmontés, l'inhalation peut être utilisée. C'est l'une des méthodes les plus efficaces pour l'inflammation des bronches.

Exercices de respiration pour la bronchite

Méthodes d'exercices de respiration dans les pathologies des voies respiratoires, il y en a beaucoup. Peu importe qui a développé une série d'exercices spécifique, ils ont tous un impact positif sur le taux de bronchite surmontée. Choisissez des exercices de respiration appropriés ou indépendants du médecin. Les plus populaires sont les méthodes de Strelnikova, Buteko, Koflera, ainsi que le yoga et les arts martiaux du wushu.
Toute série d'exercices pour les organes respiratoires se concentre sur les objectifs suivants:

  • une augmentation des réserves fonctionnelles du système respiratoire;
  • changements dans le travail des organes, ce qui est réalisé en raison de son influence sur le système respiratoire.

Et plus important encore: lors de l'exécution de tels exercices, vous devez vous rappeler - ils doivent être effectués à l'air frais, ce qui en soi a un effet positif sur l'état des organes du système respiratoire.

Massage pour bronchite

Le massage pendant l'inflammation des bronches est nommé lorsque la maladie a disparu: il n'y a pas de température élevée, la toux est passée au stade humide, il n'y a pas de complications associées.
Le pré-massage doit être un bain très chaud, qui adoucira la peau et vous permettra de passer du temps dans une pièce où l'humidité est cent pour cent. Il existe plusieurs méthodes de massage pour la bronchite. Nous les décrivons:

  • 1. Le patient est allongé sur le dos sur une surface dure. Au cours de l'inspiration, le masseur tient avec ses mains les côtés de la poitrine vers le dos et pendant l'expiration. La poitrine pendant cela devrait être un peu serrée.
  • 2. Allongé sur le dos sur une surface dure, le patient doit légèrement lever la tête et mettre un oreiller. Les mains jointes du masseur sont des mouvements allant de l'abdomen aux épaules. Des mouvements similaires sont effectués et le patient, qui se couche sur son ventre. Les mouvements des bras, respectivement, effectués sur le dos. Cela vous permet de stimuler l'élimination des expectorations des bronches.
  • 3. Une autre procédure de massage, qui permet d’améliorer l’élimination des expectorations, est la suivante: le patient s’allonge sur le ventre de manière à ce que sa tête dépasse des limites de la table de massage et s’abaisse légèrement. En même temps, un oreiller est placé sous les pieds afin qu'ils soient surélevés. Dans cette position est le massage intercostal. La durée recommandée de la procédure est de 25 minutes.

Enfin, nous notons que le traitement de l’inflammation des bronches dans le cours normal est assez simple, mais il nécessite une construction compétente de la tactique consistant à prendre des médicaments et à utiliser des procédures physiques. Par conséquent, avec une bronchite, consultez un médecin. Il vous expliquera comment traiter une bronchite à domicile, détermine avec précision les caractéristiques de la maladie et sélectionne le traitement qui donnera le résultat le plus efficace en peu de temps.

Comment guérir rapidement la bronchite et la toux chez un adulte à la maison?

La bronchite est une maladie inflammatoire diffuse des bronches dont le foyer peut être la membrane muqueuse et, dans des cas plus complexes, toute l'épaisseur de la paroi des bronches. Selon la classification internationale des maladies, la bronchite est divisée en deux types: aiguë et chronique.

Aiguë - processus inflammatoire de la membrane muqueuse de l'arbre trachéo-bronchique, caractérisé par une augmentation du volume de la sécrétion bronchique, avec présence de toux accompagnée de crachats.

Processus progressif chronique - diffus de lésion de l’arbre bronchique avec restructuration de l’appareil sécrétoire de la membrane muqueuse avec développement du processus inflammatoire, accompagné d’une hypersécrétion de crachats, violation des fonctions de nettoyage et de protection des bronches.

Symptômes de bronchite

Les symptômes seront similaires à ceux de toutes les maladies liées à l'ARD Toux sèche et prolongée, le traitement se transforme en douleur plus légère, fièvre, faiblesse, frissons, transpiration excessive. Transpiration accrue principalement dans les zones du dos, du cou et du visage.

Il est nécessaire de souligner certaines différences en fonction du type de bronchite:

  • Toux sèche ou atroce sifflante;
  • Essoufflement ou essoufflement jusqu'à l'asphyxie;
  • Affaiblissement général du corps ou maux de tête croissants, jusqu’à la migraine obsessionnelle.

Il est important de lire clairement les symptômes, car très souvent, l'interprétation correcte des principaux symptômes de la maladie devient déterminante pour le choix des méthodes de traitement.

La toux est le principal symptôme de la bronchite. La bronchite chronique s'acquiert principalement en travaillant dans une production dangereuse ou sous l'influence d'une telle mauvaise habitude, comme le tabagisme, à la suite de l'exposition de divers facteurs externes au corps.

Diagnostic de bronchite

Le diagnostic moderne de la bronchite est diversifié, objectif et très instructif. Outre les plaintes des patients et les signes extérieurs de la maladie, les examens par rayons X et les tests de laboratoire appropriés sont également pris en compte.

  • Examen clinique - collecte des plaintes des patients. Outre les symptômes, le délai de prescription et l'évolution de la maladie sont importants à ce stade.
  • Auscultation - un examen général du patient. À l'aide d'un phonendoscope (appareil d'écoute du travail du cœur et des poumons), le type et la nature de la respiration (raideur, présence de respiration sifflante) sont déterminés. Également effectué un examen général de la poitrine et la présence de douleur dans cette région.
  • Hémogramme complet - étude visant à déterminer la cause d'une éventuelle infection, la présence d'un processus inflammatoire dans le corps
  • L'analyse des expectorations permet de déterminer l'agent pathogène et sa résistance à certains groupes d'antibiotiques.
  • Radiographie thoracique - image qui exclut avec précision le soupçon de pneumonie (pneumonie)
  • La spirométrie (spirographie) est une étude des voies respiratoires des voies respiratoires.
    La méthode d’exclusion de l’asthme bronchique et de la maladie pulmonaire chronique (réaction inflammatoire anormale du tissu pulmonaire à une irritation causée par divers gaz ou particules pathogènes).
  • Tomodensitométrie du thorax - une étude qui détermine avec une grande précision les maladies des poumons, du cœur. La méthode diagnostique le plus précisément une possible pathologie.
  • Bronchoscopie - examen des voies respiratoires: gorge, trachée, larynx, voies respiratoires inférieures, examen direct de l'état pathologique et évaluation des muqueuses.

Remèdes populaires dans le traitement des adultes

À la maison, dans le respect des règles générales, il est tout à fait possible non seulement d’améliorer l’état du patient, mais aussi de guérir complètement.

Les recommandations générales comprennent:

  • Conformité au repos au lit
  • Boisson chaude abondante
  • Adhérence complète aux médicaments thérapeutiques: antiviral, expectorant, selon les instructions du médecin
  • Alternance d'inhalation, exercices de respiration, massage

Toux humide

Tous les fonds destinés au traitement de la toux grasse visent à aider le corps à séparer et à éliminer les expectorations.

L'universel le plus simple et le plus abordable à la maison sera le pansement à la moutarde, les compresses.

Pour le traitement des emplâtres à la moutarde:

  • Dans un bol profond rempli d'eau tiède, plongez les sacs de moutarde préalablement préparés pendant dix minutes.
  • Ces sacs sont placés sur la poitrine, le haut du dos
  • Enveloppé dans une couverture chaude, recouvrant les emplâtres de moutarde avec une serviette chaude, laissez-le tremper pendant environ dix à vingt minutes. Dans le même temps, il peut y avoir une sensation de brûlure aux points de contact avec la peau, ce qui indique le processus de chauffage.

Après la procédure, il est recommandé de boire beaucoup de thé, rester au chaud. La compresse est un remède universel contre le rhume, très simple à utiliser.

Se compose de plusieurs couches caractérisées par les caractéristiques suivantes:

  • La première couche, directement imprégnée de la substance (pommade, miel, graisse, eau)
  • La deuxième couche, la barrière (toile cirée, polyéthylène), maintient étroitement la substance utilisée, afin d’éviter les fuites
  • La troisième couche de fixation peut être une écharpe, une écharpe chaude ou une couche.

Avec toux sèche

Très souvent, la cause de la toux sèche est une irritation des voies respiratoires supérieures. Le tout premier remède sera un gargarisme systémique.

À la maison, le moyen le plus utilisé sera la soude, vous pouvez ajouter du bouillon ou de l'huile essentielle de camomille. Une consommation excessive de thé tout au long de la journée aidera à réduire les chatouillements dans la gorge.

Les options de consommation les plus courantes pour la toux sèche sont:

  • Eau minérale alcaline légèrement préchauffée
  • Réchauffement de la poitrine aux herbes (plantain, camomille, églantine)
  • Une solution d'une cuillère à café de beurre dans un verre de lait chaud, avec l'ajout d'une cuillère à café de miel. Buvez vingt minutes avant les repas dans un seul verre.
  • Herb elecampane est un excellent remède contre la toux, en particulier sèche. Il faut 20 g de racines sèches écrasées du devyasila pour cuire dans 250 g d’eau pendant 10 minutes, et pendant 4 heures, vous pouvez en prendre 1 cuillère à soupe. l 4 fois 20 minutes avant les repas. C'est un expectorant merveilleux.

Jus pour bronchite

Pour le traitement de la bronchite à domicile, utilisez le plus souvent du jus de radis noir - un excellent expectorant. Combinant un litre de jus de racine avec deux verres de miel fondu. Utilisez sous forme de sirop, deux cuillères à soupe la nuit, avant le coucher.

Jus de plantes d'intérieur aloès et airelles se combinent une à une avec du miel d'abeille. L'utilisation de carottes, betteraves, pommes, grenade, jus d'orange constituera un excellent traitement pour améliorer l'immunité et améliorer l'état général du corps.

Des antibiotiques sont-ils nécessaires pour la bronchite?

L'efficacité des antibiotiques dans le traitement de la bronchite en raison de l'évolution et du type de la maladie:

  • En cas d'étiologie virale de la maladie, en cas de bronchite aiguë, il existe suffisamment de recommandations générales de base pour traiter la maladie sans inclure le traitement aux antibiotiques.
  • Pour la bronchite chronique, l'utilisation de groupes d'antibiotiques est acceptable compte tenu de l'âge du patient, de la gravité de la maladie, de la présence de complications associées et de processus inflammatoires, ainsi que de sa fréquence pendant une seule période.

En fait, s’agissant d’une bronchite aiguë, si le patient n’avait pas auparavant de maladie respiratoire, les symptômes s’atténuent rapidement, bien qu’une toux prolongée puisse accompagner une infection résiduelle. Ne pas recourir immédiatement à l'utilisation d'antibiotiques. Assez de procédures à domicile.

Comment guérir rapidement la bronchite à la maison?

Diagnostiquer une maladie à un stade précoce, dès le premier jour de l'apparition des symptômes, en adhérant sans aucun doute aux recommandations de base, en appliquant un traitement complet, il est possible de récupérer en moyenne en dix jours.

S'il n'y a pas d'amélioration et que l'état présente une tendance à l'aggravation et à la complication, les examens supplémentaires nécessaires doivent être effectués, et il est possible d'appliquer des méthodes plus agressives pour influencer la maladie (l'ajout d'un traitement antibiotique) et il est possible de réviser l'ensemble du processus de traitement.

Les antiviraux sont efficaces au tout début du traitement car, si plus de deux jours se sont écoulés depuis l'apparition des premiers symptômes, ces médicaments peuvent être considérés comme inutiles. Un exemple d'agent antiviral le plus courant serait: l'interféron, le génféron, le viféron, la désoxyribonucléase, le kipferon et d'autres.

Expectorants

Des médicaments expectorants sont utilisés pour améliorer le déversement des expectorations. Ceux-ci comprennent divers sirops, préparations pour la poitrine à base de plantes, infusions de thermopsis, réglisse et mère et belle-mère.

Lorsque les expectorations se produisent, les herbes mentionnées ci-dessus doivent être remplacées par des plantains, des feuilles de lierre, Althea, thym, gouttes anisées.

L'inhalation est un traitement complémentaire et hautement efficace contre toute forme de bronchite, dans laquelle des médicaments (herbes, huiles, divers ingrédients naturels) pénètrent dans les voies respiratoires à l'aide de la vapeur chauffée lors de l'inhalation.

Les médicaments les plus simples à inhaler sont la décoction de camomille (une cuillère à soupe d'herbes séchées par tasse d'eau bouillante) ou des aiguilles. Les huiles essentielles appropriées sont également le cèdre, le pin et l'épicéa.

À la maison, au départ assez:

  • Placez le liquide médicinal dans un récipient (une casserole ordinaire, une bouilloire fera l'affaire)
  • Inspirez les vapeurs, préalablement enveloppées dans une serviette épaisse, créant un espace clos au-dessus du récipient, protégeant la région des lèvres et autour de la voix avec une crème nourrissante.

Vous devez tenir compte de l’existence de règles et de contre-indications lors de l’utilisation de procédures thermiques:

  • température corporelle, supérieure à la normale (supérieure à 37,5 ° C)
  • la présence d'interruptions dans le système cardiovasculaire (arythmie, hypertension)
  • saignements
  • manifestation allergénique
  • restrictions d'âge (enfants de moins de 2 ans, non recommandés)

Assurez-vous de suivre les règles des procédures d'inhalation:

  • tenir au plus tôt une heure après avoir mangé
  • limiter toute consommation de nourriture après la procédure 30-40 minutes
  • après la procédure est dans une pièce chaude
  • respirer et sortir pendant la procédure doit être lisse

Massages, exercices de respiration sont des procédures auxiliaires connexes. Ceux-ci devraient inclure les pots médicaux, le broyage, les emplâtres de moutarde. L'amélioration de la circulation sanguine dans la poitrine est un outil complémentaire dans le traitement complexe de la bronchite.

En raison de l'amélioration de la circulation sanguine, la contraction musculaire des parois se produit, le mouvement de l'épithélium bronchique est amélioré. Les expectorations précédemment accumulées facilitent la tâche et ne stagnent pas.

Les types de massage les plus courants:

Acupressure - massage avec le bout des doigts à des points d'impact spécifiques.

Le stimulateur Can-Vacuum, formé dans un pot de massage spécial, améliore la circulation de la lymphe, du sang, améliore la nutrition des tissus.

L'utilisation de la gymnastique respiratoire dans le complexe contribue à la dynamique positive dans le traitement de l'insuffisance respiratoire. De plus, la dynamique positive est caractéristique des systèmes respiratoire et cardiovasculaire du corps.

Un exercice simple à l'aide d'un réservoir rempli d'eau et d'un tube. Après avoir collecté suffisamment d'air lors de l'inspiration, l'air doit être expiré par un tube plongé dans un récipient rempli d'eau, ce qui permet un petit effort, qui doit également être normalisé et ne doit en aucun cas en faire trop.

Prévention de la bronchite

La prévention de la bronchite implique un ensemble d’actions visant à renforcer le système immunitaire, qui, si nécessaire, sera capable de résister activement à une infection virale, de prévenir le développement d’une bronchite aiguë ou de récidives chroniques.

Ces actions comprennent:

  • Respect du régime du jour et du régime
  • De grandes promenades au grand air
  • Durcissement,
  • Mode de vie sain
  • Les conditions optimales de température et d'humidité dans la pièce.

Pronostic pour la bronchite

Si nous parlons de bronchite aiguë, qui présente une forme simple avec une réaction rapide optimale et une implication active dans le processus de diagnostic et de traitement, le rétablissement sera complet dans deux semaines.

Un processus de traitement plus long sera caractéristique en présence de maladies concomitantes, y compris de maladies chroniques, ce qui complique le processus de guérison. La forme chronique de la maladie a des poches de feu et de rémission avec ce qui est associé à son évolution à long terme.

Comment traiter la bronchite à la maison chez les adultes?

La bronchite est la maladie la plus répandue du système respiratoire. Souvent, cela résulte de l'attitude frivole des gens vis-à-vis de l'écoulement nasal ou de la rougeur de la gorge. Sous la pathologie se réfère à une inflammation de la membrane muqueuse des bronches de grande et moyenne taille.

bronches normales et bronchites

Types de bronchite

Pour que le traitement soit efficace, il est important de déterminer avec précision la forme de la maladie et d’en décider ensuite.

Selon les symptômes de la maladie, la bronchite est divisée en chronique et aiguë.

  • Par la présence de bronchospasme: obstructif ou non obstructif.

En raison de son occurrence, distinguer:

  • Infectieux causé par un virus, une bactérie ou un champignon,
  • Non infectieux - allergique, asthmatique, fumeur de bronchite.

En fonction du type de maladie, le médecin choisit le schéma de traitement nécessaire.

Symptômes de bronchite

Les symptômes de la maladie sont clairs, il est donc difficile de confondre pathologie avec infections respiratoires aiguës ou grippe. Les principaux symptômes sont:

  • faiblesse générale
  • transpiration
  • respiration sifflante
  • douleur à la poitrine
  • augmentation de la température corporelle, parfois jusqu'à 40 0 ​​С;
  • la toux sèche devient humide avec le temps
  • difficulté à respirer
  • essoufflement
  • les épisodes de toux peuvent durer 15-30 minutes

La bronchite est dangereuse pour les nourrissons: en raison du développement de la foudre, la maladie peut se transformer en pneumonie en quelques heures.

Comment traiter

Il est impossible de guérir la bronchite en une journée car les causes de la maladie sont variées et il est impossible de choisir une «pilule magique» capable de faire face à cette pathologie. Même si l'immunité est suffisamment forte, la maladie durera au moins 4 à 5 jours et il faudra entre 4 et 7 jours pour faire face à une infection bactérienne.

Pour le traitement de la BRONCHITE aiguë et chronique, ainsi que de l’ASTHME bronchique, nos lecteurs ont utilisé avec succès la méthode du PULMONOLOGIST Tolbuzina EV Après avoir soigneusement étudié cette méthode, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.

Pour déterminer le schéma thérapeutique, le médecin doit tout d'abord déterminer la bronchite aiguë ou chronique et sa nature - infectieuse ou bactérienne. Après le diagnostic, un traitement à domicile est prescrit: médicaments, physiothérapie, massage, inhalation, utilisation de remèdes populaires.

Traitement de la bronchite chronique

Les formes chroniques sont caractérisées par une inflammation à long terme des bronches, qui n'est pas associée à des lésions pulmonaires locales ou générales et se manifeste par une toux. Un diagnostic similaire est indiqué si la toux d'un adulte est présente pendant plus de 3 mois par an pendant 2 ans ou plus.

Chez les enfants, cette pathologie découle de nombreuses bronchites aiguës non traitées. Chez les adultes, elle est souvent causée par le tabagisme - cette pathologie est appelée maladie pulmonaire obstructive chronique.

Le fumeur de bronchite suggère un long traitement, c'est pourquoi il est nécessaire de recourir à un bronchodilatateur (mucolytiques et médicaments expectorants) pendant la période d'exacerbation. Si une infection se joint, le médecin peut ajouter des antibiotiques ou des anti-inflammatoires. Les patients se voient prescrire des inhalations avec des solutions alcalines, des infusions aux herbes ou un massage thoracique. En outre, les vitamines, le régime alimentaire et le régime de consommation sont nécessaires. En cas de maladie grave, une bronchoscopie peut être prescrite (évaluation de l'état muqueux de l'arbre trachéobronchique à l'aide d'un appareil spécial). Si la bronchite du fumeur n’est pas traitée rapidement, elle peut entraîner un emphysème pulmonaire et une insuffisance respiratoire chronique.

La toux du fumeur peut entraîner un emphysème

Dans le traitement des maladies chroniques chez les enfants et les adultes, le stade de la maladie joue un rôle important. Au stade de l’exacerbation, les mesures thérapeutiques visent à éliminer les processus inflammatoires dans les bronches, à améliorer la ventilation des voies respiratoires supérieures et à éliminer les spasmes. Malheureusement, il est presque impossible de guérir complètement la bronchite chronique chez l'adulte, mais avec les bonnes mesures thérapeutiques, les périodes d'exacerbation peuvent être minimisées.

Bronchite obstructive

Parfois, avec la nature virale de la maladie, un syndrome obstructif peut survenir, auquel cas on parle de bronchite obstructive. Il se caractérise par des accès prolongés incessants de toux, d'étouffement et d'essoufflement sévère. Cette pathologie rend le traitement beaucoup plus difficile, c'est pourquoi on prescrit au patient un traitement pour soulager l'obstruction. Pour cela, les événements suivants sont organisés:

  • inhalations alcalines et médicinales;
  • inhalations de bronchodilatateurs (salbutamol, hydrobromure) - 3 fois par jour;
  • thérapie antivirale étiotrope (interféron);
  • thérapie antispasmodique (Papaverine, Drotaverine);
  • massage par percussion et vibration;
  • médicaments bronchodilatateurs (eufilline, ventolin).

Quels antibiotiques prendre

L'utilisation d'antibiotiques pour le traitement de la bronchite est recommandée si l'agent pathogène était une infection bactérienne, si le virus était la cause de la pathologie, alors ce traitement n'apportera pas l'effet escompté. Cependant, en règle générale, la forme virale de la pathologie est caractérisée par une diminution de la température au bout de 3 à 4 jours. Si cela ne se produit pas, cela signifie qu'une infection bactérienne s'est jointe et ne peut se passer d'antibiotiques.

Il est possible de prendre un antibiotique seulement après avoir prescrit un médecin, car si on ne le choisit pas correctement, l'effet thérapeutique ne sera pas obtenu. Pour le traitement de la forme aiguë, ces antibiotiques sont utilisés comme:

  • Macrolides - Zomaks, Macropen, Klamed;
  • Panicillines - Amoxicilline, Augmentine;
  • Céphalosporines - Zinnat, Ketocef, Klaforan.

Les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés ou de suspensions pour les enfants. Pour les adultes gravement atteints, les antibiotiques sont administrés par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Thérapie antivirale

La question de l'utilisation d'un traitement antiviral pour le traitement de la bronchite à étiologie virale reste controversée. La plupart des médecins pensent que l'efficacité des médicaments de ce groupe n'a pas été prouvée et que l'essentiel est de créer les conditions propices à la lutte contre le virus et à l'organisme lui-même. Cependant, certains médecins ne sont toujours pas d'accord avec eux.

Lorsqu'une infection virale est le plus souvent un médicament prescrit avec l'interféron ou l'oseltamivir, bien que ces médicaments soient vendus sans ordonnance, nous ne recommandons pas de les prendre sans consulter un médecin.

Pour dire avec certitude si leur utilisation est difficile, mais il est important de rappeler que si le corps est fort, il sera alors en mesure de faire face à la bronchite, à la fois sans médicament antiviral et sans antibiotique.

Expectorants

Le principal symptôme de la maladie est une toux sèche débilitante. Il est donc recommandé d’utiliser des expectorants pour se débarrasser de la bronchite et de la toux. Il existe deux groupes de ces médicaments:

  1. Moyens pour stimuler l'expectoration,
  2. Médicaments pour éclaircir les expectorations.

Les médicaments du premier groupe sont également appelés agents sécrétoires, leur action est destinée à provoquer une irritation de la muqueuse gastrique à cause de laquelle le travail du centre de la toux du cerveau est provoqué. La conséquence en est une production accrue de sécrétions liquidiennes dans les bronches et une augmentation de la toux. Des effets similaires ont thermopsis, chlorure d'ammonium et autres.

Les médicaments qui diluent les expectorations ou les mucolytiques contribuent à la dilution des expectorations, mais leur volume n’augmente pas. Les médicaments les plus populaires dans ce groupe sont:

  • Bromhexine - favorise la séparation des expectorations lors de la toux;
  • La trypsine - a également un effet anti-inflammatoire;
  • Ambroxol - réduit la viscosité des expectorations et empêche leur adhérence;
  • La racine d'althéa est une préparation à base de plantes qui est strictement interdite en cas de toux sèche.

Si une toux sèche non productive survient chez un adulte, il est nécessaire d'utiliser des moyens qui le suppriment:

Vous pouvez également utiliser les médicaments combinés, tels que Sinekod ou Bronholitin. En règle générale, après 3-4 jours de prise de ces médicaments, la toux devient humide et il est conseillé de commencer à prendre mucolytics - acétylcystéine (Ashibrox, Eucabal), carbocystéine (Mucosol, Rinatiol).

Il est également conseillé d’utiliser des examinateurs qui améliorent la toux avec reflector (sirops contenant du lierre, Alteyka, gouttes d’anis).

Physiothérapie

La thérapie physique en combinaison avec un traitement médicamenteux aide à accélérer la récupération. Les procédures les plus efficaces pour la bronchite sont:

  1. Massage, l’avantage de la procédure est qu’elle peut être pratiquée à la fois à l’hôpital et à la maison. Les principales manipulations consistent à taper du bout des doigts sur la poitrine, puis à effectuer des coups. La procédure devrait durer 5 à 10 minutes, soit au moins 5 procédures.
  2. UHF - la méthode est basée sur le rayonnement des ondes électromagnétiques thermiques, lorsque celles-ci sont exposées à une circulation sanguine et à un écoulement lymphatique accrus, ce qui réduit le processus inflammatoire et permet la restauration des tissus. Au moins 6 traitements.
  3. L'électrophorèse est utilisée pour améliorer le drainage bronchique et l'élimination des expectorations.
  4. La thérapie à la paraffine peut également être effectuée à la maison. Au cours de la procédure, le flux sanguin capillaire est activé dans les bronches, le métabolisme dans les tissus augmente.

La physiothérapie la plus populaire est l'inhalation. Le meilleur effet s’il est effectué à l’aide de dispositifs spéciaux - nébuliseurs, inhalations de vapeur, mais vous devez être prudent lors de leur réalisation afin de prévenir les brûlures de la membrane muqueuse.

En cas d'inhalation de bronchite, les agents suivants peuvent être utilisés:

  • solutions de soude et de sel;
  • huiles essentielles d'eucalyptus, de cèdre, de citron, de romarin;
  • Lasolvan, Ambrobene.

Si une bronchite obstructive est diagnostiquée, les inhalations avec des bronchodilatateurs, tels que Berodual, sont indiquées.

Remèdes populaires

L’utilisation des méthodes de médecine traditionnelle permet également d’obtenir un effet positif sur le traitement de la maladie, mais elle ne devrait être utilisée qu’après avoir consulté un médecin.

Pour le traitement de la bronchite chronique, les recettes populaires efficaces sont:

  • Radis noir au miel - lavez les légumes, faites une petite dépression et déposez-y une cuillerée à thé de miel. Après un certain temps, le jus va commencer à se démarquer, ce qui devrait être consommé trois fois par jour.
  • Infusion de camomille, hypericum, calamus et calendula -1 c. l du mélange versez 250 ml d’eau et insistez pour utiliser 100 ml trois fois par jour.
  • Plantain - 2 c. cuillères de feuilles verser un verre d'eau bouillante et insister 2 heures, utiliser 500 ml d'infusion pendant la journée.

Afin de faciliter la dilution et l'élimination des expectorations des bronches, de faciliter la respiration et de supprimer le processus inflammatoire, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Aloès au miel - faites défiler les feuilles dans un hachoir à viande (vous devez obtenir 250 ml), ajoutez la même quantité de saindoux, 500 grammes de miel et 250 grammes de chocolat noir. Mélange mis au feu, et laisser mijoter à une température de 45 0 C jusqu'à la formation d'une consistance pâteuse. Prendre 1-2 cuillères à soupe. cuillères 30 minutes avant les repas (les enfants pas plus de 1 heure l.).
  2. Le traitement avec la teinture de propolis est efficace pour la bronchite, il est possible d’utiliser de l’eau (pour les enfants) et de l’alcool. La recette est simple: ajoutez la teinture 3 fois par jour à l’une des boissons (30 gouttes d’eau ou 15 gouttes d’alcool).
  3. Le lait de chèvre est un bon moyen de traiter rapidement la toux, les formes aiguës et chroniques. Pour ce faire, porter à ébullition 250 ml de lait, laisser refroidir, ajouter une cuillère à soupe de graisse de chèvre et de miel, puis tout cela doit être bu et immédiatement passé sous la couverture. Cette procédure peut être répétée jusqu'à 3-4 fois par jour. Cette recette est efficace même pour les formes chroniques de pathologie chronique. Vous pouvez également utiliser un seul lait de chèvre avec du miel, sans ajouter de graisse.
  4. Un effet bénéfique est également obtenu dans le traitement de la bronchite avec du jus de carotte, en particulier au début de la maladie avec une toux sèche. Le jus est dilué avec de l'eau 1: 1 et prendre 1 c. quatre fois par jour.
  5. La confiture d'oignon est une méthode rapide de traitement de la bronchite et de la toux. 0,5 oignon sauter dans un hachoir à viande, ajouter un litre d'eau et 400 g de sucre, laisser bouillir pendant 3 heures. Laisser refroidir ajouter 100 g de miel. Boire 1 c. cuillère 4-6 fois par jour.
  6. Pour le traitement de la bronchite aiguë, vous pouvez utiliser un mélange de raifort et de citron - 50 g de raifort et 1 citron broyé, prendre 1 hl jusqu'à 3 fois par jour.
  7. Une méthode de traitement efficace et populaire consiste à utiliser de la graisse de blaireau. Il peut être utilisé à la fois pur et boire du thé ou se mélanger au miel.

Ne prenez pas l'automédication, ne serait-ce que parce que l'utilisation d'antibiotiques pour la forme fongique ou allergique de la pathologie n'aura aucun effet.