Récupération d'une pneumonie chez les enfants et les adultes

La pneumonie est une maladie plutôt insidieuse. L'exposition à cette maladie peut être très facile, mais il est souvent difficile de s'en débarrasser. Dans de nombreux cas, le rétablissement de la pneumonie est un très, très long test, rempli de difficultés et d’obstacles divers.

Étapes de récupération après une pneumonie

Ce n’est un secret pour personne que cette maladie relève de conditions pathologiques fondées sur un effet infectieux sur le corps. L’évolution d’une telle maladie, selon ses lois caractéristiques, a pour résultat la destruction du tissu pulmonaire. Cela provoque une intoxication générale du corps, la température du corps du patient augmente rapidement, il commence à éprouver des difficultés dans le processus de respiration.

Le processus inflammatoire peut se développer dans l'une ou l'autre partie du corps et couvrir l'ensemble du poumon, ce qui contribue à une période de récupération encore plus longue pour le patient après le traitement (dans certains cas, cette période s'étend sur deux à trois mois).

Afin de réussir son rétablissement complet et final, une personne atteinte de cette maladie est obligée de se soumettre progressivement à un processus de rééducation physique.

Au total, les médecins décident de distinguer deux stades de récupération du corps après une pneumonie. Le premier vise à combattre les germes, agents responsables de la maladie jusqu'à leur destruction complète. Cette étape implique également une atténuation de la gravité de la maladie.

Le second vise la régénération de la fonction du corps, la mise en œuvre de mesures préventives efficaces pour éliminer et prévenir le développement de complications. De plus, cette étape implique le renforcement de l'immunité: l'amener à l'état dans lequel elle se trouvait avant l'apparition de la pathologie inflammatoire dans les poumons.

Si le patient ne présente aucune complication de pneumonie, la période de récupération indiquée dure en général deux semaines.

Un médecin généraliste prescrit à une personne souffrant d'inflammation pulmonaire des médicaments antibactériens destinés à éliminer les germes responsables de la maladie. Des médicaments anti-inflammatoires, en particulier symptomatiques, sont également prescrits. C’est en fait le traitement de la maladie qui constitue la première étape de la guérison après une pneumonie. Elle est réalisée en permanence et se termine au moment où le patient cesse de s'inquiéter de la température élevée et, sur la radiographie, il n'y aura pas une seule source d'inflammation.

Après cela, vous pouvez passer à la deuxième étape.

Toutes les activités assignées au cours de cette période visent principalement à relancer l'activité des alvéoles, sans lesquelles le fonctionnement normal des poumons ne peut être atteint. De plus, ces activités aident à faire face aux phénomènes de dysbactériose, d'hypokaliémie et d'autres effets secondaires de médicaments divers que le patient est littéralement «nourri» dans le traitement de l'inflammation pulmonaire.

Une rééducation opportune et bien mise en œuvre après une pneumonie élimine la possibilité de certaines complications. En particulier, il empêche le développement de pneumofibrose post-pneumonique (l'apparition de la croissance du tissu conjonctif dans le centre de l'inflammation, et simplement, la cicatrice), ainsi que la cirrhose pulmonaire.

Les méthodes de physiothérapie ainsi que les procédures physiques ont un effet très bénéfique sur la restauration de la santé d'un corps affaibli. Il convient de noter que les mesures physiothérapeutiques et physiques doivent être associées aux médicaments et au respect des recommandations diététiques. Une chose, même si cela est très utile, peut ne pas aider une personne à se rétablir.

Comment se remettre d'une pneumonie: gymnastique et physiothérapie

Lorsque la maladie vient de s'atténuer, de simples exercices de respiration sont recommandés au patient. Plus tard, à mesure que la récupération progresse, un entraînement physique est ajouté. Ne vous embêtez pas trop et essayez d’effectuer un grand nombre d’exercices. Tout d’abord, vous devriez vous concentrer sur deux ou trois techniques de respiration et ensuite leur ajouter quelques techniques physiques.

Les charges doivent être ordonnées et soutenues. Il est conseillé de faire les exercices deux fois par jour. L’entraînement, qui comprend 2 exercices de respiration matinale et 2 autres soirées physiques, permet d’obtenir une efficacité élevée. Afin de répartir uniformément la charge sur les poumons et les bronches, les exercices doivent être modifiés.

À mesure que le corps se renforce, la gymnastique après la pneumonie est complétée par des promenades quotidiennes. Il est souhaitable de marcher par beau temps afin de ne pas nier le résultat obtenu.

La thérapie physique comprend l'inhalation, l'électrophorèse à l'aide d'extrait d'aloe vera. À l'heure actuelle, la tâche principale est de se débarrasser des expectorations et des caillots de mucus qui se sont accumulés dans les alvéoles et les bronches et qui, s'ils ne sont pas enlevés, peuvent provoquer la prolifération du tissu conjonctif.

La rééducation après une pneumonie par inhalation implique l’utilisation d’huiles essentielles, notamment d’huile de sapin et d’encens. Dans ce cas, la soude ordinaire dissoute dans l'eau est également très bonne, mais les huiles restent valables, car elles contribuent non seulement à l'élimination des expectorations, mais également au soulagement de l'inflammation.

Comment se remettre d'une pneumonie: alimentation, motels et centres de villégiature

Le régime alimentaire implique que le patient respecte un certain régime alimentaire, assorti de la désignation de moyens spéciaux, qui rétablissent l'équilibre électrolytique et influent favorablement sur l'équilibre des micro-organismes (probiotiques, vitamines, etc.).

Au cours de la maladie, une personne perd beaucoup d’énergie et commence à se sentir faible. Une alimentation saine et appropriée aide à la guérison rapide d'un organisme fatigué au cours d'une longue lutte contre une maladie.

Une personne qui a eu une inflammation pulmonaire peut donner de la gaieté au régime alimentaire, notamment en protéines, que l’on sait être présentes en grande quantité dans les légumineuses, ainsi que dans les produits à base de viande et de poisson.

Il est préférable de ne pas manger les aliments épicés et les aliments frits pendant la période de réadaptation. Au contraire, une telle nourriture ralentit le processus de guérison dans les organes affectés.

Les médecins, expliquant aux patients comment guérir d'une pneumonie, recommandent généralement de prendre plus de calories qu'une personne consommée avant la maladie. L'attention est également portée sur le régime de consommation d'alcool.

Les boissons devraient être abondantes, une préférence particulière devrait être accordée aux eaux minérales, tisanes fraîches. Parmi ces derniers, il est préférable d'utiliser de la menthe, de la mélisse ou du thym. Toutes ces herbes contribuent à débarrasser le corps de toutes sortes de toxines et de toxines. Et se débarrasser de tout ce qui est superflu et néfaste, comme on le sait, permet de récupérer beaucoup plus rapidement.

Toutes les activités de restauration ne sont pas toujours effectuées lorsqu'une personne est à la maison. Très souvent, pour la réadaptation des personnes atteintes de pneumonie, elles sont envoyées dans des centres de santé et des sanatoriums.

Les patients souffrant de pneumonie peuvent rester dans des sanatoriums dans des centres de villégiature locaux. Les sanatoriums balnéaires situés sur la côte de la mer Noire du Caucase, sur la côte sud de la Crimée et à Vladivostok ont ​​également un effet très positif.

Il est très important que les traitements en spa aient été effectués uniquement pendant la saison chaude, à savoir de mai à octobre.

Médicaments pour augmenter l'immunité après une pneumonie

Pour résoudre le problème de la guérison d'une pneumonie, il est nécessaire de prendre en compte les conséquences possibles de cette maladie, parmi lesquelles on peut citer notamment l'hypokaliémie et la dysbiose.

Dans le premier cas, le patient présente une faiblesse des ligaments, un tremblement des mains se développe et des convulsions se rejoignent. À cause de tout cela, le corps fait mal et le rythme cardiaque est perturbé. Dans le second cas, le muguet se produit, ainsi que des changements dans la nature de la chaise.

Afin d'éliminer de telles manifestations, les médecins prescrivent en principe des médicaments tels que Linex, Asparkam et Panangin à une personne qui en souffre, etc. Cependant, sans ordonnance médicale à utiliser ces médicaments ne devrait pas être, car il peut être dangereux pour la santé.

L'utilisation d'antioxydants permet d'éliminer les produits de peroxydation formés dans l'organisme au cours de la maladie. Cela accélère également la récupération. L'outil principal dans ce cas est la vitamine E, qui est administrée par voie intramusculaire ou en capsules.

Il ne faut pas oublier non plus qu’après la pneumonie, l’immunité de la personne est considérablement réduite, ce qui signifie que le corps devient vulnérable à toute maladie. Par conséquent, l'immunité doit être renforcée.

Sans aucun effet secondaire, les adaptogènes naturels aident à augmenter la résistance. En particulier, vous pouvez appliquer l'extrait d'Eleutherococcus ou d'Echinacea; La teinture de ginseng ou de citronnelle chinoise aide également bien; Les produits apicoles ont un rendement élevé, mais aussi le sapral et le pantokrin. La résistance non spécifique au corps peut être améliorée avec l'extrait d'aloe vera.

Les pneumologues disposent aujourd'hui d'une vaste gamme de produits pharmaceutiques destinés à améliorer l'immunité. Le schéma de leur application est développé sur la base de l'analyse des données d'un test sanguin spécial - immunogramme.

Parmi les médicaments de première intention, les interférons sont couramment utilisés; pas mal prouvé "Imudon", et aussi des moyens tels que "Derinat"; Avec succès, vous pouvez assigner au patient "Viferon", "Amiksin" ou "Arbidol".

Le choix d'un médicament spécifique nécessaire pour rétablir l'immunité après une pneumonie et son dosage sont effectués par le médecin traitant. Dans le même temps, vous devez savoir que tous les immunomodulateurs disponibles aujourd'hui dans l'arsenal médical, qu'ils soient d'origine végétale ou synthétisés chimiquement, font partie des moyens d'une efficacité non prouvée, car il n'y a pas eu d'expériences scientifiques complètes sur cette question.

Comment restaurer l'immunité de l'enfant après une pneumonie

Les maladies pulmonaires inflammatoires chez les enfants sont généralement traitées en milieu hospitalier. L'enfant sort habituellement un mois après l'examen radiographique de contrôle.

Après sa sortie, un petit patient doit être inscrit auprès d'un pédiatre ou d'un pneumologue pendant un an. Environ le même temps sera nécessaire pour la récupération finale du corps.

La guérison de la pneumonie chez les enfants comprend la réhabilitation de tous les foyers d’infection chronique. Afin de protéger contre les infections à pneumocoques et hémophiles, Pneumo-23 peut être vacciné. Il est inclus dans le calendrier de vaccination obligatoire et est gratuit, ce qui crée une immunité de 5 ans.

Il est recommandé d'éviter l'hypothermie, de ne pas être en service dans des pièces poussiéreuses, de procéder régulièrement à un nettoyage humide à la maison.

La rééducation doit obligatoirement inclure gymnastique médicale, physiothérapie, massage, renforcement de l’immunité, en un mot, tout comme lors du rétablissement après une inflammation pulmonaire chez l’adulte. La liste des mesures spécifiques à prendre pour décider de la manière de rétablir l'enfant après une pneumonie devrait être décidée par le médecin traitant.

Rééducation après pneumonie - points importants

La rééducation après une pneumonie est l’un des points importants du rétablissement. La responsabilité du rétablissement incombe entièrement au patient. En suivant les recommandations, vous pouvez rétablir pleinement votre santé après une inflammation.

La pneumonie est un processus inflammatoire dans les poumons qui se produit avec le développement d'une insuffisance respiratoire. Après avoir suivi un traitement antibiotique, peu de patients se sentent complètement en bonne santé et peuvent commencer un travail professionnel. Afin de rétablir pleinement votre santé aidera à la réadaptation après une pneumonie.

Les étapes de la récupération des poumons

La rééducation pour la pneumonie est un ensemble de mesures thérapeutiques et prophylactiques qui affectent le tissu pulmonaire, favorisent une récupération rapide et empêchent le développement de complications après une inflammation.

Les médecins distinguent deux périodes de récupération pulmonaire après la maladie:

  1. La phase précoce dure du début du rendez-vous du traitement jusqu'à la disparition des signes radiologiques d'inflammation dans les poumons et une diminution de la température. Cette période comprend le strict respect des prescriptions médicales en matière de pharmacothérapie, de traitement au pastel, de nutrition et de consommation d'alcool. À ce stade, peu dépend du patient, il n'est pas recommandé de faire de l'exercice (vous ne pouvez pas faire de sport), de la physiothérapie et des soins de spa. La tâche principale de la première période de rééducation (ses termes sont définis par le médecin) est l’élimination de l’inflammation dans les poumons, l’activation du déversement des expectorations et la diminution de la température corporelle. Les groupes de médicaments suivants sont prescrits:
  • antibiotiques en fonction de la sensibilité de la flore;
  • mucolytiques et expectorants;
  • des antioxydants sous forme de vitamines A, C, E;
  • traitement par perfusion sous forme de solutions salines présentant une intoxication grave;
  • les anti-inflammatoires pour les indications à température élevée.
  1. La période tardive commence environ deux semaines après le début du traitement. La responsabilité du rétablissement à ce stade incombe entièrement au patient. Lorsqu'un médecin le laisse sortir d'un hôpital ou après un traitement ambulatoire, il donne ses recommandations, en se référant à des procédures physiothérapeutiques. Le patient de cette période a besoin de beaucoup de travail sur ses poumons pour rétablir le fonctionnement du système respiratoire. Les principales méthodes de rééducation en seconde période:
  • physiothérapie;
  • exercices de respiration;
  • gymnastique hygiénique du matin;
  • récupération de drogue;
  • traitement sanitaire et de villégiature.

La récupération en deuxième période a lieu dans un hôpital de jour dans la salle de physiothérapie, à la maison ou dans un sanatorium.

Tâches de rééducation en seconde période:

  • reprise complète des poumons après pneumonie;
  • éliminer les symptômes résiduels, tels qu'une toux prolongée;
  • prévention de la croissance du tissu conjonctif et de la formation de fibrose pulmonaire, adhérences dans la cavité pleurale;
  • traitement de l'immunodéficience après inflammation;
  • soulagement de la dysbiose après une antibiothérapie;
  • prévention du re-développement du processus inflammatoire dans les poumons.

La durée de la deuxième période de récupération varie de un à trois mois.

Recommandations générales pour la réhabilitation

Afin de ramener votre santé à la normale, vous devez suivre les recommandations sur le régime de travail et de repos:

  • le patient devrait, après le traitement, passer au travail léger en cas de dangerosité ou d'effort physique excessif sur le lieu de travail;
  • observance du régime chez les patients en phase de récupération - récupération;
  • le mode sommeil devrait inclure huit heures de repos nocturne et 1-2 heures de sommeil diurne;
  • avant d'aller au lit, promenez-vous au grand air;
  • l'aération deux fois par jour doit être effectuée à tout moment de l'année, le nettoyage hygiénique en milieu humide étant également obligatoire;
  • éliminer la consommation d'alcool;
  • si possible, arrêtez de fumer, si cela gêne une forte toux, il est permis de fumer moins de cigarettes qu'avant la maladie;
  • vous devez essayer de ne pas trop refroidir le corps.

Méthodes physiothérapeutiques de rééducation

Après sa sortie de l'hôpital, le médecin recommande un traitement ambulatoire à l'hôpital de jour de la salle de physiothérapie.

Sports dans les maladies pulmonaires: contre-indications et recommandations

Les maladies du système respiratoire, en particulier - pulmonaire, occupent malheureusement l’une des premières places en fréquence, aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Parmi ceux-ci figurent les plus fréquents: SRAS, pneumonie, bronchite chronique et aiguë, asthme bronchique, BPCO.

Causes de la maladie pulmonaire:

  1. Conditions environnementales défavorables de l'environnement dans lequel les gens vivent;
  2. Diverses maladies infectieuses;
  3. Complications après d'autres maladies;
  4. L'hérédité;
  5. Mauvaises habitudes

Presque toutes les maladies pulmonaires sont accompagnées d'une restriction de la zone fonctionnelle du patient, de la présence de stagnation dans cette zone, d'une violation de la circulation sanguine dans celle-ci. En conséquence, après la récupération, le processus de cicatrisation a lieu et des adhérences apparaissent. De plus, le rythme respiratoire change, il devient superficiel et rapide, la poitrine devient moins mobile, la ventilation pulmonaire est perturbée et le système de muscles impliqué dans le processus respiratoire est affaibli. Il y a souvent des atrophies, des malformations thoraciques et d'autres conséquences de la maladie. Tout cela détermine les exigences spéciales pour l'activité physique d'une personne.

Puis-je faire du sport avec des maladies pulmonaires?

Tout d’abord, il convient de noter que le sport est un excellent moyen de prévenir l’apparition de maladies pulmonaires. Et cela ne signifie pas du tout que vous devez vous épuiser avec des heures d’entraînement. Des avantages considérables seront la marche quotidienne, l’exercice, la marche avant le coucher, le jogging. En cas de maladie pulmonaire, le choix de l'exercice doit être convenu avec le médecin.

Les clubs de sport de Moscou sur la carte vous aideront à trouver le bon régime d'entraînement. Il est très important de surveiller les conditions sanitaires et hygiéniques de la pièce où ils sont formés, le climat et le microclimat:

  1. Ne faites pas d’exercice si l’air est excessivement humide ou pollué;
  2. Pas de surchauffe ou de refroidissement excessif;
  3. En hiver, dans les zones ouvertes très humides et où les températures sont inférieures à –15 ° C, les cours ne peuvent pas être organisés.

Sans aucun doute, dans le cas de maladies du système respiratoire, les bains de soleil et les procédures eau-air ont des effets bénéfiques sur le corps. Mais ils doivent être dosés avec une extrême prudence.

Objectifs des cours préventifs et récréatifs:

  1. Améliorer le processus d'échange de gaz dans les poumons;
  2. Normalisation des fonctions du système nerveux central (réduction de sa réactivité accrue);
  3. Adaptation de l'appareil respiratoire à un effort physique régulier:
    1. Renforcer les abdominaux;
    2. Renforcement des muscles du système respiratoire;
    3. Relaxation des muscles du corps;
    4. Élimination des malformations de la colonne vertébrale et de la poitrine.
    5. Normalisation du système cardiovasculaire;
    6. Entraînement général du corps pour augmenter sa résistance.

Pour les maladies pulmonaires, les activités physiques suivantes sont recommandées: marche, exercices de gymnastique, course dosée, exercices de respiration, patinage, ski, jeux en plein air de toutes sortes, natation, aviron.

La gymnastique respiratoire est particulièrement importante:

  1. Total, qui est la respiration rythmique lors des exercices;
  2. Gymnastique spéciale, qui inclut la respiration dynamique et statique.

En cas de maladie pulmonaire, les exercices nécessitant des retards de respiration, des tensions et des tensions élevées ne sont pas recommandés. Les exercices de nature concurrentielle, ainsi que la renonciation aux normes, sont contre-indiqués.

Sur la façon dont nous respirons, dépendons de tous les processus de notre corps. Par conséquent, les maladies du système respiratoire représentent un danger particulier pour le corps et nécessitent une approche thérapeutique approfondie.

Conditions de récupération après une pneumonie

La guérison d'une pneumonie est un processus complexe et long. Le processus inflammatoire conduit à la destruction du tissu pulmonaire.

Plus la maladie est grave, plus la période de récupération du corps est longue et il faut parfois plus de deux à trois mois.

Dans cet article, nous vous parlerons des caractéristiques de la pneumonie, ainsi que des méthodes de rééducation du patient et de prévention de cette maladie.

Définition de la maladie

La pneumonie est une inflammation des poumons. Dans cette maladie, l'inflammation des tissus infectieux se produit. Les agents infectieux pénètrent dans les voies respiratoires ou dans le sang.

La maladie peut être causée par des bactéries telles que le pneumocoque, le staphylocoque, le Pseudomonas aeruginosa, la légionelle, etc., ainsi que par des virus de la grippe et du parainfluenza, des adénovirus, des champignons et des protozoaires.

La probabilité de pneumonie augmente avec l'inhalation de vapeurs de substances toxiques, de gaz et d'autres composés chimiques nocifs.

La pneumonie se développe souvent chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Mais cela peut aussi être associé à une hypothermie, à des infections virales, à la prise de certains médicaments qui inhibent l’immunité.

Le groupe de risque comprend:

  • Les personnes âgées
  • Personnes atteintes de maladie pulmonaire chronique.
  • Diabétiques.
  • Les noyaux
  • Les gens qui abusent de l'alcool.
  • Patients opérés.
  • Personnes atteintes de troubles congénitaux des bronches et des poumons, au système immunitaire affaibli.

La maladie peut être transmise par des gouttelettes aéroportées. Une personne malade éternue, des bactéries et des micro-organismes contenus dans ses sécrétions pénètrent dans les poumons d'une personne en bonne santé, provoquant ainsi un processus inflammatoire. Découvrez également comment le virus de la grippe se propage et combien de temps dure la période d’incubation.

De plus, une pneumonie peut survenir en raison de l’activation de bactéries présentes dans le nez et la gorge. Lorsque l'immunité diminue, le corps ne peut plus résister à ces virus, qui se mettent immédiatement à se multiplier, pénètrent dans les poumons et provoquent une inflammation. Cela peut être dû à une hypothermie ou à des infections virales qui affaiblissent le système immunitaire.

Les principaux symptômes de la pneumonie sont les suivants: difficulté à respirer et manque d'oxygène, frissons, fièvre, toux avec expectorations, douleurs thoraciques. D'autres symptômes peuvent être ou ne pas être: faiblesse, perte de force, perte d'appétit, maux de tête, douleurs musculaires, etc.

Par gravité, la pneumonie peut avoir un degré léger, modéré, grave et, par sa longueur, elle est divisée en une forme aiguë, prolongée, sans complications et compliquée. En moyenne, l'évolution de la maladie, qui évolue sans complications dans le contexte d'un traitement bien choisi, est de trois à quatre semaines.

Les étapes

Il y a quatre stades de pneumonie:

  1. Étape de la marée Elle dure de douze heures à trois jours et se caractérise par un sang rempli de vaisseaux pulmonaires et une exsudation fibrineuse dans les alvéoles.
  2. Stade de réchauffement rouge. Cette étape dure de un à trois jours. Les tissus pulmonaires sont compactés et ressemblent au foie par sa structure. Dans l'exsudat alvéolaire, il existe un grand nombre de globules rouges.
  3. Stade d'hépatisation grise. Elle dure de deux à six jours et se caractérise par la dégradation des globules rouges et la libération massive de leucocytes dans les alvéoles.
  4. Résolution de l'étape. La structure normale du tissu pulmonaire est restaurée.

Réhabilitation

La réadaptation est un ensemble de procédures hospitalières et ambulatoires visant à accélérer le rétablissement et nécessaires pour rétablir la santé et la capacité de travail.

Plus la réadaptation d'un patient atteint de pneumonie commence tôt, plus la période de récupération est courte et moins le risque de développer des complications est élevé.

  • Élimination de l'inflammation aiguë et localisation de l'agent pathogène.
  • Restauration du tissu pulmonaire et du corps lui-même.
  • Prévention du développement de complications.
  • Restauration des défenses de l'organisme.

Périodes

La première étape de la rééducation devrait commencer le troisième jour de la maladie sans interrompre le traitement et durer jusqu’à deux semaines, mais seulement si l’état du patient s’améliore et que la température chute à des valeurs subfébriles.

La deuxième période comprend la nomination et l'observation d'un régime alimentaire spécial, l'ajustement de l'équilibre électrolytique et microbiologique, les procédures de physiothérapie, la gymnastique thérapeutique et respiratoire. Tout cela, le patient peut passer dans un centre de réadaptation, un sanatorium ou à la maison. Cette étape est nécessaire pour éliminer les conséquences de la maladie et pour traiter avec des médicaments puissants (antibiotiques).

Réadaptation en milieu hospitalier

  1. Physiothérapie (inhalation, électrophorèse, irradiation UHF de la zone d'inflammation).
  2. Méthodes de traitement physique (gymnastique).
  3. Traitement médicamenteux (probiotiques pour la dysbactériose, préparations de potassium pour son déficit).
  4. Régime alimentaire spécial (prise d'aliments avec une grande quantité de protéines, augmentation des calories quotidiennes).

Sanitaire et resort

La réhabilitation des installations sanitaires et des centres de villégiature est recommandée dans les centres de villégiature locaux, ainsi que dans les sanatoriums balnéaires de Crimée, dans le Caucase, dans la zone de Vladivostok. Il se tient de mai à octobre. Il y a différentes activités de traitement et de rééducation (nutrition spéciale, phytothérapie, massage).

Pour la prévention de la congestion dans les poumons, les procédures sont prescrites en utilisant des courants pulsés qui améliorent la circulation de la lymphe et la circulation du sang dans les poumons et accélèrent le processus de guérison.

Si la pleurésie est apparue en même temps que la pneumonie, il est recommandé au sanatorium de subir une stimulation électrique du diaphragme. Cette procédure améliore la résorption du processus pathologique et constitue une bonne prévention de la formation d'adhérences. Vous pouvez également suivre un traitement par rayonnement infrarouge, qui a un effet anti-inflammatoire prononcé.

En cas d’intoxication grave et d’allergies, on utilise une autotransfusion de sang irradié avec de la lumière ultraviolette. Les stations disposent de bains au quartz et de mercure spéciaux et d'équipements pour l'irradiation du sang par laser par voie intraveineuse.

Vous pouvez également suivre une série d'applications de paraffine et d'ozocérite sur la région du lobe pulmonaire affecté. Les procédures balnéologiques sont également très efficaces. Cette rééducation comprend la thérapie physique et la fourniture de soins psychothérapeutiques.

Gymnastique

La gymnastique médicale est très nécessaire pour restaurer le corps après une pneumonie. Au début, seuls les exercices de respiration sont autorisés, puis au fur et à mesure que vous récupérez, l'exercice est ajouté.

Le régime de gymnastique donne un bon résultat: deux exercices de respiration et deux exercices physiques le matin, puis le soir de la même manière, mais les exercices eux-mêmes changent. Étant donné que différents exercices ont des effets différents sur le système broncho-pulmonaire, cette approche vous permettra de répartir la charge de manière uniforme.

Avec une santé normale, il est recommandé de se promener au grand air tous les jours.

Considérons un complexe de gymnastique physique exemplaire pour la pneumonie:

  1. Assis sur une chaise, alternez les inspirations profondes par de l'eau peu profonde (huit à dix fois). Ensuite, séparez vos mains sur les côtés en combinaison avec des respirations calmes et des expirations (cinq ou six fois). Après avoir marché sur place (douze à seize fois), la respiration est arbitraire.
  2. Debout, les épaules se détendent. En marchant lentement pendant deux ou trois minutes, la respiration est arbitraire. Ensuite, levez la main et faites un tour sur le côté (quatre à six fois) en combinaison avec une respiration profonde. Puis en soulevant les orteils (sept à huit fois), en respirant librement.
  3. Debout exactement, mains libres pour baisser. Penchez-vous, tout en essayant d'obtenir sa main droite avec son pied gauche et vice versa (sept ou huit fois). La profondeur de la respiration est arbitraire.
  4. Assis sur une chaise, levez alternativement vos bras, puis abaissez-les en relaxant (six à huit fois) en combinaison avec une respiration superficielle. Après avoir serré les mains dans les poings et en même temps comprimé les doigts des pieds (huit à dix fois), il est nécessaire de ralentir progressivement la respiration.

Pouvoir

Le régime alimentaire est recommandé non seulement pendant la pneumonie, mais également après la guérison. Avant de commencer un régime, vous devez nettoyer les intestins avec des laxatifs. Il est utile de boire du lait fondu chaud ou chaud avec du ghee - cela est très utile pour les poumons et pour reconstituer le surfactant qu'ils contiennent.

Vous ne pouvez pas manger par la force, ce n'est pas très utile.

La ration devrait inclure des bouillons et du lait. Pour réduire la température, il est utile de boire de l’eau avec du jus de citron ou de canneberge.

Le régime devrait inclure:

  • Viande ou poisson maigre, bouillon.
  • Produits laitiers et lait fermentés.
  • Légumes, fruits, fruits secs.
  • Jus, boissons aux fruits, thés, bouillon de dogrose.
  • Céréales, pâtes.
  • Chérie, confiture.

Une nutrition spéciale contre la pneumonie est nécessaire pour maintenir l'immunité. Avec ce régime, la consommation de glucides et de graisses est réduite plusieurs fois. La consommation de sel est réduite à six à sept grammes.

Fractions recommandées - cinq ou six fois par jour en petites portions.

Il est préférable de manger des légumes et de la viande cuits à la vapeur ou bouillis, il est préférable de prendre des aliments sous forme finement hachée ou pâteuse. Toute boisson doit être chaude et abondante.

Méthodes préventives

La prévention de la pneumonie est spécifique et non spécifique.

  • Respect du régime de travail et de repos.
  • Aération régulière.
  • Nettoyage humide régulier.
  • Isolement des patients atteints d'infections virales respiratoires aiguës.
  • Nutrition complète.
  • Durcissement.
  • Protection du corps contre l'hypothermie ou la surchauffe.
  • Gymnastique respiratoire et physique.
  • Traitement en temps opportun de toutes les maladies.

La prévention spécifique implique la vaccination contre certains types d'agents pathogènes de la pneumonie.

La prévention après une pneumonie consiste à prendre des vitamines, des compléments alimentaires pour restaurer la microflore normale du tractus gastro-intestinal.

Conclusions

La pneumonie est l'une des maladies les plus courantes. Tout microorganisme peut causer une pneumonie. Le traitement de la pneumonie peut être effectué à l'hôpital ou à l'hôpital. Le lieu du traitement est déterminé par la gravité de la maladie, sa forme, etc. La période de rééducation est très importante. Le respect de toutes les recommandations d'un médecin, associé à un programme de rééducation bien conçu, aidera à guérir de la pneumonie et à restaurer le corps.

Restauration du corps après une pneumonie chez l'adulte

La pneumonie est une maladie inflammatoire grave qui nécessite un traitement à long terme et une période de rééducation après le soulagement des symptômes aigus. La guérison après une pneumonie est effectuée à domicile sur recommandation du médecin traitant. Les activités visent à éliminer les expectorations, la régénération des tissus endommagés, la normalisation de la circulation sanguine.

Recommandations générales

La rééducation après une pneumonie vise principalement à restaurer une immunité affaiblie. Pour renforcer le corps chez l'adulte, il faut:

  • mode de fonctionnement économe, effort physique;
  • bonne ration nutritionnelle riche en protéines et en vitamines;
  • aération régulière de la pièce;
  • effectuer le nettoyage humide;
  • utile de marcher dans l'air frais;
  • physiothérapie;
  • laver dans la douche, prendre un bain chaud ne peut pas;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • Ne pas permettre l'hypothermie.

La thérapie par la vitamine joue un rôle important dans la phase de récupération. Les nutriments doivent être ingérés avec des aliments ou des préparations pharmaceutiques. Les médicaments contiennent tous les minéraux et vitamines nécessaires pour normaliser le fonctionnement des poumons et renforcer le système immunitaire.

La complexité des procédures et des événements aidera à restaurer le corps après une maladie grave en prenant des médicaments antibactériens. Une attitude irresponsable à l’égard des recommandations du médecin peut provoquer une rechute ou l’apparition de complications.

L'inhalation

Dans la pneumonie, le processus inflammatoire affecte les alvéoles. Les microorganismes pathologiques en cours de vie produisent des toxines qui entraînent une violation des échanges gazeux dans les poumons. Il faut beaucoup plus de temps pour rétablir le fonctionnement normal d'un organe que pour soulager une inflammation aiguë. Par conséquent, après la fin du traitement de la toxicomanie prescrits procédures de réadaptation.

L'inhalation avec l'ajout d'agents antibactériens, d'huiles essentielles et d'antiseptiques végétaux aide à élargir les bronches. Lorsque la vapeur chaude est inhalée, les préparations médicamenteuses pénètrent directement dans les voies respiratoires et ont un effet local. Les procédures aident à éliminer l'exsudat du tissu pulmonaire, le gonflement des muqueuses est réduit, le bronchospasme est éliminé.

Vous pouvez effectuer une inhalation à la clinique ou à la maison avec un inhalateur. Il est utile d'ajouter l'huile de sapin, d'eucalyptus ou de thym, l'iode, le chlorophyllipt à la solution de traitement. Ces médicaments ont un effet expectorant, anti-inflammatoire et régénérant, aident à améliorer la circulation sanguine et le flux lymphatique. Effectuer un tel traitement n'est possible qu'en l'absence de température.

Gymnastique thérapeutique

Après la pneumonie, il est utile de réaliser des exercices de respiration spéciaux, qui aident à renforcer les muscles thoraciques, empêchent la formation d'adhérences, la stagnation, normalisent la ventilation de l'organe et les fonctions de drainage de la lésion.

Il est utile de prendre une profonde respiration par le nez et d'expirer avec la bouche, de maintenir l'air pendant quelques secondes et de gonfler le ballon. Sur l'expiration, vous devez chanter la mélodie de la chanson. Ces exercices restaurent la fonction pulmonaire, soulagent les spasmes des bronches.

Les exercices de respiration selon la méthode de Strelnikova stimulent la respiration des tissus, améliorent la saturation des organes en oxygène. L'entraînement est effectué dans différentes positions, impliquant pratiquement toutes les parties du corps, de sorte que les muscles thoraciques travaillent activement. En outre, la procédure augmente le tonus général du corps, soulage la fatigue, stimule l'activité cérébrale.

Il est recommandé de pratiquer la gymnastique après une pneumonie infectieuse en conjonction avec des exercices physiques, un massage thoracique et des procédures de physiothérapie.

Exercice physique

La rééducation après une pneumonie est réalisée progressivement, avec une augmentation modérée de l'effort physique. Il est utile de marcher à l'air frais, il est recommandé de visiter le parc ou la campagne où l'air est plus pur. La marche aide à normaliser la respiration, contribue à la décharge des expectorations.

La durée de la rue devrait être commencée à partir de 10 minutes, elle peut être augmentée progressivement. Vous devez marcher par temps sec et sans vent. La pluie et l'humidité sont un terrain propice aux bactéries.

Le sport après la maladie a été recommandé pour des charges modérées. La restauration du corps doit avoir lieu progressivement, jusqu'à ce que les poumons fonctionnent normalement et que tout le corps redevienne normal. Des occupations excessives peuvent provoquer des récidives ou des complications de la maladie chez l’adulte. Au cours de la période de rééducation du corps, le système immunitaire est renforcé, des charges excessives obligeront toutes les forces à se concentrer, une personne deviendra vulnérable aux virus et aux maladies infectieuses.

Vous pouvez faire de la gymnastique de rattrapage. Lorsque la période d'exacerbation est passée, la température corporelle n'augmente pas. À la maison, vous devez faire de l'exercice chaque matin avec une charge modérée. Il est souhaitable de le faire en plein air ou dans une pièce ventilée.

Une fois que le patient devient un peu plus fort, la transpiration disparaît, vous pouvez faire un jogging léger, faire une longue promenade dans la rue, faire une promenade.

Pour les patients dont le sport est une activité professionnelle, il est nécessaire de reprendre progressivement les exercices actifs, à mesure que l'état de l'appareil respiratoire s'améliore et qu'il se rétablit. Tout d'abord, vous pouvez faire une courte promenade dans la rue, puis ajouter une course.

Après des activités physiques, il est permis de se laver sous la douche, l'eau ne doit pas être trop chaude. Vous ne pouvez pas prendre un bain. Cela peut déclencher une augmentation de la température corporelle.

Massage par percussion de la poitrine

Pour renforcer les muscles de la poitrine, la décharge de l'exsudat, améliorer la ventilation broncho-pulmonaire, restaurer la circulation sanguine, vous pouvez faire un massage à percussion. Le patient est frotté dans la région des omoplates, puis les tissus intercostaux sont frappés avec un côté de la paume, un poing et des applaudissements sont utilisés.

L'irritation mécanique des muscles provoque une expectoration des sécrétions bronchiques, augmente la profondeur d'inhalation, améliore l'apport sanguin au tissu pulmonaire. Le cours thérapeutique comprend 10-15 séances. Un massage par jour est recommandé de faire 2-3 fois.

Vous pouvez prendre un autre type de procédure de traitement - un massage sous vide. La rééducation est effectuée à l'aide de bidons médicaux spéciaux. Cet effet aide à éliminer la congestion dans les poumons et procure un réchauffement en profondeur du tissu musculaire.

Nourriture diététique

Le corps affaibli par la maladie, il est nécessaire de combler le déficit en protéines et en vitamines. Dans le régime alimentaire du patient devrait prévaloir:

  • la viande;
  • produits laitiers;
  • poisson;
  • fruits et légumes frais;
  • les verts

Pendant la saison froide ou lorsqu'il n'y a aucune possibilité de préparer un menu complet, vous devez prendre des vitamines, un complexe de minéraux et des immunomodulateurs. Pour maintenir l’équilibre hydrique par jour, vous devez boire au moins 1,5 litre d’eau pure non gazeuse.

Après avoir pris des antibiotiques, la microflore du tube digestif est perturbée. La restauration de la motilité intestinale peut être réalisée par des probiotiques, des produits laitiers (kéfir, yaourt, yaourt). Les vitamines essentielles se trouvent dans:

  • des céréales;
  • les légumineuses;
  • les noix;
  • agrumes;
  • le chou;
  • les carottes;
  • fromage cottage

Les légumes et les fruits contiennent des fibres végétales, qui aident à normaliser le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et à éliminer les toxines du corps.

La rééducation après une pneumonie consiste en un ensemble de procédures que doivent effectuer les patients pour restaurer la fonction pulmonaire et renforcer le système immunitaire. Les activités physiques, les promenades au grand air, les procédures de physiothérapie contribuent à la régénération rapide des tissus endommagés et préviennent la possibilité de rechute.

Récupération d'une pneumonie à la maison

Home »Pneumonie» Restauration après pneumonie à domicile

Comment se passe la récupération après une pneumonie?

La guérison d'une pneumonie nécessite une approche sérieuse. Si nous rappelons des cas de l’histoire de l’humanité, il convient de noter que la pneumonie a toujours été considérée comme une maladie mortelle. À l'heure actuelle, les conditions de la médecine moderne nous permettent de retirer la pneumonie de la liste des dangers accrus. L'insiduité réside dans le fait qu'un comportement inapproprié pendant la période de récupération partielle a des conséquences désastreuses pour tout l'organisme.

Cela vaut la peine de penser à changer votre mode de vie après une maladie.

Les principaux domaines de reprise peuvent être:

  • physiothérapie;
  • préparations médicales;
  • régime alimentaire;
  • exercices thérapeutiques avec une série d'exercices de respiration;
  • réhabilitation dans la zone du sanatorium.

Une bonne santé au premier stade en quelques jours se transforme en fatigue, somnolence, faiblesse. Cela parle encore une fois du processus de traitement inachevé. La récupération du corps après une pneumonie dure longtemps. Une rééducation stricte après une pneumonie doit être suivie au moins 10 à 15 jours conformément à toutes les instructions du médecin traitant.

Inhalation des voies respiratoires

La première étape est l'inhalation des voies respiratoires. Les poumons sont le principal organe touché par la maladie. Les toxines dans les expectorations accumulées nécessitent une élimination obligatoire. Les alvéoles (un petit sac situé à l'extrémité des bronchioles dans la structure des bronches) jouent un rôle dans la fonction d'échange gazeux et constituent la principale structure qui transporte l'oxygène dans le sang et absorbe le dioxyde de carbone. L'accumulation d'expectorations interfère avec le travail des alvéoles et favorise la croissance des tissus conjonctifs (analogue des cicatrices sur la peau).

Différents types d'huiles essentielles (encens, sapin ou thym) sont utilisés pour l'inhalation. À la maison, le bicarbonate de soude a été largement utilisé. Lors de l'utilisation d'huiles essentielles à double effet, on obtient à la fois un processus expectorant et inflammatoire.

En raison de l'utilisation de l'appareil UHF dans le processus de récupération de l'organe affecté, un niveau élevé de récupération a été enregistré.

Thérapie d'exercice et saturation en oxygène

La deuxième étape est la saturation du sang artériel en oxygène. Lors de la restauration d'un appareil respiratoire, la thérapie physique (thérapie physique) aidera à compléter l'activité physique. Dans le complexe de la thérapie par l'exercice sont combinés des exercices de respiration et des exercices faciles. Les courbes et les virages polyvalents empêchent l’apparition d’adhérences pleurales. Les exercices physiques de nature dynamique impliquent plusieurs groupes de petits et moyens muscles.

En cas de toux au moment de l’entraînement, un spécialiste de la thérapie par l’exercice serre la poitrine, créant ainsi une augmentation de la pression dans la région thoracique et augmentant ainsi de manière significative le risque d’élimination des expectorations. Dans ce cas, il est recommandé au patient d’effectuer une secousse d’expiration profonde. L'entraînement respiratoire comprend une respiration isométrique, isotonique et localisée.

Après une thérapie par l'exercice et une respiration de récupération, un massage de la poitrine et des membres est recommandé, en particulier chez les personnes âgées. Des exercices thérapeutiques réguliers avec une répartition correcte de la charge ont un effet bénéfique sur le service broncho-pulmonaire. Marcher en plein air devrait également faire partie de la routine quotidienne.

Restauration de la microflore

La troisième étape est la restauration de la microflore. Après un grand nombre d'antibiotiques, l'inflammation de la membrane muqueuse des organes internes se manifeste, ce qui entraîne: dysbactériose à divers degrés, tremblements de la main, possibilité d'interruptions du rythme cardiaque, convulsions, faiblesse musculaire des membres, apparition de muguet chez la femme. La rééducation comprend la restauration de l'équilibre de la microflore, le médecin prescrit un certain nombre de préparations médicales probiotiques.

Suivre un régime

Le quatrième stade peut être appelé le stade principal de récupération après une pneumonie. La rééducation après une pneumonie tout en observant un régime alimentaire adéquat augmentera les chances de réduire les effets sous forme de lésions supplémentaires aux autres organes.

Le menu non équilibré élimine la possibilité de récupérer plus rapidement. Une alimentation adéquate devrait comprendre les aliments qui augmentent le niveau d'immunodéficience et un ensemble de préparations vitaminées des catégories A, C et B. Il est nécessaire d'exclure du régime les conserves, les viandes fumées, les aliments épicés et salés, le thé fort, le café et l'alcool seront strictement interdits. Accélérer la récupération aidera les produits à haute teneur en protéines, lipides, calcium, phosphore, fer, magnésium, acides nicotiniques et ascorbiques. Il est nécessaire d'augmenter la quantité de liquide utilisée pour éliminer plus efficacement les toxines microbiennes accumulées pendant la période de la maladie. Les infusions de plantes à base de thym, menthe poivrée, mélisse, camomille ont de bonnes propriétés - elles aident à éliminer les bactéries pathogènes et les éléments de décomposition des tissus affectés. Ils aideront les poumons à récupérer avec une amélioration supplémentaire de l'état général du corps.

Les produits laitiers fermentés tels que le kéfir, le ryazhenka, le fromage cottage et le yogourt doivent être inclus dans la ration journalière après une pneumonie. En pharmacie, vous devez acheter des démarreurs bifidobactéries et lactobactériennes. Les plats cuisinés ne doivent pas irriter le tractus gastro-intestinal. Par conséquent, la préférence culinaire est donnée à la cuisson à la vapeur ou par cuisson à l'eau.

Il est interdit de faire frire, mijoter et même cuire au four des produits à base de viande et de poisson, à l'exception de la casserole de fromage cottage sans croûte.

Ne pas oublier les méthodes de la médecine traditionnelle. Grâce aux recettes populaires, le rétablissement de la pneumonie est beaucoup plus facile.

Le produit principal pour les adultes et même les enfants est le miel. Il est ajouté aux bouillons, utilisés pour les compresses, utilisés sous leur forme pure pour renforcer l'immunité. Le principal assistant du miel dans le soutien du corps est l’échinacée - l’un des meilleurs stimulants pour la restauration du déficit immunitaire. La banane plantain invisible vous donne la possibilité de récupérer, l'ail familier sous forme de teinture tue de nombreux microbes. Le lait avec du bicarbonate de soude sous forme de chaleur aidera à atténuer la toux, ce qui vous donnera la possibilité de bien dormir. Pour plus de prévention, en particulier en hiver, utilisez une décoction à base de raisins secs noirs.

Les remèdes populaires pendant de nombreuses années ont eu de nombreux avantages, mais seul un médecin qualifié peut choisir la méthode appropriée pour chaque patient. Un bon homéopathe, en association avec des médicaments, choisira une méthode de prévention individuelle pour maintenir le corps au cours de la période de rééducation après une pneumonie.

Une visite au sanatorium

La cinquième étape comprend une cure thermale. La rééducation pour pneumonie dans des conditions de sanatorium est recommandée pour les adultes et les enfants. Pour une récupération fructueuse, afin de ne pas mettre en danger la santé, les patients encore immatures après une pneumonie sont référés par la commission aux dispensaires locaux. En cas de changement des conditions climatiques, l'adaptation d'un organisme faible prend environ une semaine et peut entraîner des problèmes supplémentaires.

Un des problèmes des patients adultes atteints de pneumonie est un trouble cardiovasculaire. Pour eux, un sanatorium particulier est sélectionné, combinant plusieurs types de traitement possibles.

Pour les adultes, il existe un certain nombre de conditions de référence aux cliniques de prophylaxie pour la réadaptation post-pneumonie. Les maladies chroniques d'autres organes, les maladies du sang au stade aigu, la grossesse, les tumeurs malignes et les maladies vénériennes peuvent constituer une raison sérieuse de ne pas donner le bon.

Un traitement fructueux dans les stations thermales donne d’excellents résultats, la rééducation après une pneumonie est un succès. Avec une récupération adéquate et le passage de l'ensemble du traitement, vous pouvez retrouver un rythme normal et profiter de chaque journée, sans oublier un mode de vie sain.

Comment se remettre d'une pneumonie

Si vous avez eu une maladie aussi grave que la pneumonie, votre corps se rétablira longtemps. Vous pouvez encore parfois ressentir de la faiblesse et des vertiges, de la toux, une fatigue rapide. Pour que cette période passe le plus rapidement possible, développez un ensemble de mesures visant à promouvoir la santé.

Vous aurez besoin

  1. -huile de sapin;
  2. -le lait;
  3. -les figues

Instruction

  1. Après une pneumonie, les poumons peuvent se débarrasser du mucus pendant quelque temps, ce qui provoque une toux. Les inhalations à la vapeur d’huile de sapin vous aideront à vous en débarrasser: déposez 5 gouttes dans une casserole avec de l’eau bouillante et inspirez les vapeurs, recouvertes d’une serviette éponge. Après inhalation, frottez la poitrine avec la même huile et enveloppez-vous dans une couverture chaude.
  2. L'effet antitussif a un tel remède populaire: mettez deux figues dans un verre de lait bouilli. Une fois infusé, buvez-le après les repas. Il faut boire un verre de perfusion 2 fois par jour.
  3. Les convalescents après une pneumonie nécessitent une alimentation complète et équilibrée, y compris riche en protéines (poisson maigre, viandes maigres, champignons, légumineuses). Mangez des noix (sauf les arachides), des graines de tournesol, du caviar, du germe de blé, des céréales complètes.
  4. Assurez-vous de suivre un traitement par vitamines, en particulier les vitamines A, C et B, ainsi que les oligo-éléments - fer, cuivre, sélénium, zinc, iode, potassium, etc.
  5. Prenez des médicaments qui normalisent le travail de l'intestin, car très probablement, au cours de la maladie, vous avez pris des antibiotiques tels que prescrits par votre médecin. Les produits laitiers fermentés sont très utiles pour les intestins, y compris avec des bactéries "vivantes" et fermentées - choux, betteraves, pommes, pastèques, concombres, etc. Pendant la période de récupération, il est bon de boire au moins un verre de jus de fruits et de légumes fraîchement pressé.
  6. Pour éliminer les toxines accumulées au cours de la maladie, buvez de l'eau minérale alcaline, du jus de canneberge, des canneberges au miel et des tisanes.
  7. Pour récupérer et résister au corps contre les maladies, vous avez besoin de médicaments immunostimulateurs, ainsi que d'immunomodulateurs naturels, tels que la schizandre chinoise, la racine de ginseng, l'éleuthérocoque, la camomille, la calendula, le millepertuis, les oignons et l'ail.
  8. Si l'occasion se présente, achetez un billet pour un sanatorium, où toutes les conditions nécessaires à la réadaptation des personnes atteintes de pneumonie sont créées.
  9. De nombreuses procédures physiothérapeutiques peuvent être effectuées dans les polycliniques ou les centres médicaux locaux, en particulier les massages thoraciques, les exercices de respiration, les inhalations alcalines, l’électrophorèse, la thérapie UHF et à micro-ondes, n’ignorent pas les exercices de thérapie physique.
  10. Une activité physique intense pour votre corps n'est toujours pas souhaitable, mais votre programme de récupération devrait vous promener au grand air.
  11. Bien que votre force ne soit pas complètement rétablie, essayez de ne pas oublier le sommeil de jour.

Comment les enfants guérissent-ils d'une pneumonie?

La rééducation après une pneumonie chez les enfants est un processus plutôt compliqué et long. La pneumonie, ou inflammation aiguë du tissu pulmonaire, est une maladie courante. Non seulement le stade critique de cette maladie est dangereux, mais également ses conséquences et ses éventuelles rechutes.

La pratique montre qu’avec un traitement initié en temps voulu et sur prescription d’un médecin, la forme inflammatoire disparaît au bout de 10 à 12 jours. Mais il est trop tôt pour parler de récupération totale. La pneumonie sous-traitée comporte de graves complications.

Cherchez la cause racine!

La pneumonie est une infection. Cela peut être causé par:

  • bactéries (groupe de pneumocoques, streptocoques, bacilles intestinaux et pseudomonas);
  • virus (herpès, grippe, adénovirus);
  • champignons pathogènes (Candida et Aspergillus).

La manière dont l’infection pénètre dans le corps de l’enfant est le plus souvent la bouche et les voies respiratoires supérieures. Dans les processus inflammatoires dans d'autres organes internes avec la circulation sanguine, il peut également pénétrer dans les poumons.

Afin de prévenir la récurrence de la maladie et d’accélérer le processus de guérison, il est important de déterminer pourquoi l’enfant est malade. Cela peut être une immunité réduite, des foyers d’infection dans les jardins d’enfants et les écoles, des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures (bronchite, pharyngite, sinusite, amygdalite).

Le coupable peut être un environnement défavorable: une zone industrielle gazée dans laquelle l’enfant vit ou passe la plupart du temps. Il est impartial d'évaluer la fréquence et la qualité du nettoyage dans l'appartement. Il est élémentaire de penser à la nécessité d'aérer la pièce plus souvent.

Année d'observation

Les maladies pulmonaires inflammatoires chez les enfants d'aujourd'hui sont traitées dans les hôpitaux. En règle générale, l'enfant reçoit son congé un mois après la radiographie de contrôle.

Dans tous les cas, le patient doit être inscrit auprès d'un pédiatre ou d'un pneumologue dans un délai d'un an. Il faudra approximativement le même temps pour la rééducation complète du corps.

Au cours du premier mois suivant leur sortie, ils finissent de prendre des antibiotiques et prennent des médicaments bronchodilatateurs et expectorants, ainsi que des préparations pour restaurer la microflore intestinale. Votre médecin vous conseillera sur le meilleur régime alimentaire pour un enfant. Dans la période post-inflammatoire, la vitamine A est particulièrement nécessaire, ce qui facilitera la restauration des muqueuses des voies respiratoires. Par conséquent, le menu devrait être le suivant: abricots, carottes, jaune d'oeuf, foie, brocoli.

Les céréales (riz, blé, flocons d'avoine), les noix, le chocolat, la dinde, l'agneau et le canard contiennent une assez grande quantité de zinc. Il est établi qu’il est capable d’assurer l’intégrité des cellules des voies respiratoires en cas d’inflammation ou de lésion des poumons.

Assurez-vous que votre enfant boit suffisamment d'eau. L'eau aide à diluer le mucus qui s'est accumulé dans les poumons. Cela facilite l'expectoration.

Tâches de la période de récupération

Les parents doivent connaître et comprendre le but pour lequel un ensemble d'événements divers est organisé, ce qui nécessite beaucoup de temps et d'efforts. Le complexe comprend les tâches suivantes:

  • pour éviter les complications et les récidives, il est nécessaire d'accélérer la résorption de l'exsudat inflammatoire, pour lequel ils stimulent l'irrigation sanguine et la circulation lymphatique dans les poumons;
  • assurez-vous de suivre les expectorations, ce qui est une mesure pour prévenir le développement de la bronchectasie;
  • vous devez entraîner vos muscles respiratoires, rétablir le rythme respiratoire;
  • il est nécessaire de renforcer et de soutenir tous les systèmes du corps;
  • Il est important de mener un traitement de physiothérapie.

Lorsque le patient a une température normale, vous pouvez commencer une cure de physiothérapie. Cette méthode de traitement a prouvé son efficacité anti-inflammatoire, bactériostatique et immunostimulante.
Lors de la rééducation après pneumonie chez l'enfant, la kinésithérapie est obligatoire. Mais certains parents sont plutôt méfiants d'elle. Voyons quels sont les principaux types de physiothérapie:

  1. UHF est une méthode de traitement de champ électrique ultra haute fréquence. Il est utilisé depuis longtemps et avec beaucoup de succès. Les mères des enfants d'aujourd'hui se souviennent de leur enfance et du prétendu échauffement: deux assiettes dans des sacs en tissu. UHF a un effet anti-inflammatoire, améliore la décharge de crachats, améliore l'immunité. Il n'y a pratiquement aucune contre-indication à l'utilisation de la thérapie UHF chez les enfants et les adolescents.
  2. Irradiation UV - ultraviolet. Pendant des décennies, il a été utilisé pour lutter contre les virus, les bactéries et les processus inflammatoires de diverses pathologies. À des doses raisonnables, les UV sont inoffensifs.
  3. Inductothermie. Le principe d'action est basé sur un champ magnétique alternatif. Lorsque cette procédure est effectuée, l'enfant a chaud.
  4. Thérapie au laser Il améliore la microcirculation dans les tissus pulmonaires, réduit les spasmes des muscles lisses des bronches, renforce l'effet des antibiotiques en raison de l'intensification du flux sanguin dans les poumons.
  5. L'électrophorèse combine les effets du courant continu et du médicament (ribonucléase, streptomycine, trypsine) sur le corps. Contre-indications: forme aiguë de la maladie, dermatite.
  6. L'inhalation. Selon l’état physique des substances inhalées, les inhalations peuvent être: sèches, humides, huileuses. Cette procédure est particulièrement pratique car, après avoir reçu les conseils nécessaires d'un médecin, elle peut être effectuée à la maison.

Il existe maintenant des inhalateurs domestiques - des nébuliseurs. Ils pulvérisent le médicament sur les particules dispersées. Ces derniers sont capables d'atteindre les parties profondes des organes respiratoires (bronches et bronchioles). L'inhalation est contre-indiquée dans les réactions allergiques.

La spéléothérapie et l'halothérapie, qui reposent sur la reconstruction du microclimat artificiel des grottes, peuvent être attribuées à des mesures de réadaptation modernes, mais jusqu'ici rares.

Exercices thérapeutiques et respiratoires

Dans la pneumonie, les bronches sont remplies d'un secret qui conduit à des phénomènes hypostatiques (congestifs), entraînant une insuffisance respiratoire et des complications ultérieures. Un programme d’exercice spécial aide à faire face à ce problème. Il existe maintenant des méthodes de l'auteur pour le traitement et les complexes prophylactiques, y compris pour les enfants. Les classes dans les groupes de thérapie physique sont des médecins dans des hôpitaux et des cliniques. Dans tous les cas, vous pouvez obtenir des recommandations spécifiques d'un médecin qui observe votre enfant.

Les cours d'exercices commencent dès que la température du patient se normalise.

L’exercice le plus simple consiste à tourner d’un côté à l’autre, de l’abdomen au dos. Le processus inflammatoire provoque des sensations désagréables, voire douloureuses. L'enfant se tourne instinctivement vers l'autre côté moins douloureux. Maman doit s'assurer qu'il ne dort pas d'un côté, sinon cela pourrait entraîner le développement de processus adhésifs.

Gymnastique respiratoire (respiratoire). Un exercice simple mais efficace: posez vos mains sur votre ventre et respirez profondément au moins 15 fois. Il est important que ces exercices et d'autres prescrits par un médecin soient nécessairement effectués en présence d'un adulte! Parfois, l'engouement et la panique conduisent à la nausée, au vertige et même à l'évanouissement.

Par la suite, si le processus de récupération est normal, vous devez marcher régulièrement à l’air frais. Forêt de pins, plage, bosquet d'eucalyptus - idéal pour les promenades.

A propos des bienfaits du massage

L'inflammation des poumons est associée à des accès de toux. En même temps, la musculature du thorax est tendue. Surtout souvent, on se plaint que tout se blesse à la poitrine et à l'abdomen chez les enfants de la maternelle. Par conséquent, l'un des principaux objectifs du massage est de soulager les tensions en détendant les muscles.

Mais le massage bébé est obligatoirement affiché car il permet de restaurer le système de drainage des poumons: facilite la toux et l'expectoration.

Il est préférable de confier spécialiste des miettes de massage.

Tout ce qui précède - seules les principales mesures de réadaptation de l'enfant après une pneumonie. Les parents doivent écouter attentivement les recommandations du pédiatre, n'hésitez pas à lui demander à nouveau ce qu'ils ne comprennent pas.

Procurez-vous un cahier dans lequel enregistrez chaque jour la surveillance de l'enfant (température, rêve, appétit), écrivez ce qu'il a pris. Prenez ce cahier pour voir un médecin. Des dossiers détaillés sur l'état du patient lui seront utiles.

Comment rétablir la respiration après une pneumonie?

Réponses:

Sergey Filchenko

Nous analysons dans l'ordre.

Gonflez les ballons!

lavande78

vous n'êtes probablement pas fibrome. et la fibrose pulmonaire - comme les effets de l'inflammation - se développe le tissu conjonctif. aide à faire des exercices de respiration - lisez ceux concernant la gymnastique de Strelnikova, chantez, faites sauter les balles, marchez plus souvent

SAMOPOSEBE

La gymnastique respiratoire est très utile et efficace si vous suivez un cours de séjour dans des grottes de sel. Le climat marin naturel a un effet réparateur, donnant une dynamique positive en cas de problèmes avec les organes ORL. Ainsi, premièrement, renforcer le système immunitaire global et élargir la partie broncho-pulmonaire du corps. Deuxièmement, le corps reçoit de l'oxygène complètement saturé en micro-éléments, ce qui constitue la barrière invisible en cas de diverses maladies respiratoires, chez les enfants comme chez les adultes.

Récupération d'une pneumonie

L'inflammation des poumons est une maladie très complexe qui nécessite un traitement approfondi et à long terme. Même après une pneumonie bénigne, la guérison devrait durer au moins un mois. Sinon, la maladie peut se reproduire.

Pourquoi une récupération pulmonaire est-elle nécessaire après une pneumonie?

En cas de maladie, le processus inflammatoire s'étend même aux alvéoles - les plus petites structures existant dans le tissu pulmonaire, qui remplissent néanmoins une fonction très importante - l'échange de gaz. Les agents pathogènes, «agissant» dans les poumons, libèrent des toxines et réduisent la fonction des alvéoles. Et il faut beaucoup plus de temps pour rétablir leur temps que pour éliminer le processus inflammatoire.

Événements de la période de rétablissement de la pneumonie

En fait, la période de récupération est peut-être considérée comme la plus importante du traitement. Pour que les poumons fonctionnent à nouveau normalement, il est recommandé de tenir de tels événements:

  1. Assurez-vous de suivre le régime pendant la récupération du corps après une pneumonie. Les patients devraient consommer davantage d'aliments riches en calories et riches en protéines. Et de plats salés, frits, trop épicés, il est fortement recommandé de refuser.
  2. Très souvent, sur le fond du traitement antibactérien, une dysbactériose se développe pendant la pneumonie. Les probiotiques aideront à faire face à cette maladie.
  3. La restauration à la maison après une pneumonie ne se passe pas sans procédures physiothérapeutiques, telles que les inhalations, par exemple. Le système respiratoire d'une personne récemment atteinte de pneumonie est favorablement affecté par les solutions grasses, alcalines et dilatantes.
  4. La gymnastique thérapeutique joue un rôle important dans le rétablissement de la pneumonie. Vous devez commencer par des exercices de respiration et augmenter progressivement l'activité physique.

Comment effectuer le traitement de la pneumonie à la maison

Comment traite-t-on la pneumonie à la maison et quelle est la maladie? La pneumonie est communément appelée pneumonie. Il s'agit d'une maladie infectieuse des voies respiratoires, causée par des staphylocoques, des streptocoques et une baguette hémophilique. Le plus souvent, la pneumonie se manifeste par une faible immunité et au cours de la saison morte.

Les formes bénignes de pneumonie peuvent être guéries à la maison, mais vous devez toujours vous conformer aux recommandations du médecin. Mais vous devez savoir que des complications peuvent survenir dans le cadre d’une évolution grave de la maladie.

Comment se passe l'infection?

La maladie est transmise par des gouttelettes aéroportées. Les agents pathogènes envahissent le corps s’ils sont en contact avec le patient. Ils tombent avec le flux d'air dans les poumons et dans le sang. Si une personne a déjà un rhume, est atteinte de diabète, boit de l'alcool ou fume, elle est plus susceptible de contracter une pneumonie. Dans de rares cas, il peut provoquer une stagnation du fluide, qui se forme en raison d'un long séjour en position horizontale.

Symptômes de pneumonie:

  1. Essoufflement, difficulté à respirer.
  2. Douleur à la poitrine et au dos.
  3. Faiblesse générale.
  4. Transpiration excessive la nuit.
  5. Confusion de conscience.
  6. Toux
  7. Maux de tête
  8. Douleur dans les articulations et les muscles.
  9. Augmentation de la température

Les symptômes peuvent se manifester dans une plus ou moins grande mesure, il est donc nécessaire de consulter un médecin pour confirmer ou infirmer l'hypothèse de la maladie.

Période d'incubation

La durée de la période d'incubation varie de 1-3 jours à 1-2 semaines. Tout dépend du type d'agent pathogène qu'il cause.

L'infection peut survenir si:

  1. Il existe des déficiences immunitaires, par exemple le sida.
  2. Si des particules non homogènes pénètrent dans les voies respiratoires humaines.
  3. Causée par la chlamydia, etc.
  4. Intra-hospitalier.
  5. Avec ventilation artificielle des poumons.
  6. Quand une greffe d'organe.
  7. Chez les personnes vivant dans des refuges.
  8. Pour ceux qui subissent une purification du sang.
  9. Avec un traitement inapproprié des plaies à la maison.

La gravité de la maladie n’est déterminée que par le médecin traitant lors de l’étude du tissu pulmonaire et de l’état général des voies respiratoires.

  1. Hypothermie générale du corps.
  2. Virus.
  3. Maladies concomitantes.
  4. Alcool
  5. Le tabagisme
  6. La vieillesse
  7. Dépréciation de l'immunité.
  1. Prendre des antibiotiques.
  2. Médicaments contre les expectorations.
  3. Antipyrétique.
  4. Médicaments immunomodulateurs.
  5. Intervention chirurgicale possible.

Toute personne peut contracter une pneumonie, peu importe son âge ou ses conditions de vie. Mais certaines personnes ont un risque d'infection plus élevé. Cette catégorie comprend les personnes âgées, qui devraient surveiller de plus près leur santé.

Il est généralement préférable de traiter la pneumonie en milieu hospitalier. Si cela n’est pas possible, le repos au lit doit être observé à la maison. Les repas doivent être complets, la pièce est toujours ventilée et propre. Vous ne pouvez pas forcer physiquement et mentalement, vous ne devez pas vous fatiguer et en aucun cas, ne portez pas la maladie sur ses pieds. Même après la guérison de la pneumonie, il est nécessaire d'attendre 10 à 15 semaines pour que le corps récupère, c'est le seul moyen de faire du sport et de mener une vie active.

La pneumonie provoque une détérioration de l'appétit, mais vous devez manger au moins par petites portions pour que le corps ne s'épuise pas. Il est nécessaire de boire suffisamment d'eau, car la maladie sort après une transpiration abondante.

En cas d’insuffisance respiratoire, il faut administrer une inhalation d’oxygène.

Si le traitement est effectué à domicile, il est nécessaire de surveiller l’adoption de médicaments. Certains sont administrés par voie intramusculaire, d'autres peuvent être pris par voie orale, tout dépend de la gravité de la maladie.

Le traitement de la pneumonie est effectué pendant 6 à 11 jours. Si l’amélioration de la santé n’est pas observée, l’antibiotique doit être remplacé par un traitement plus efficace.

La maladie provoque une intoxication du corps, vous devez donc boire des médicaments qui éliminent les toxines du corps. Pour soigner la pneumonie, vous devez bien manger et utiliser plus de vitamines pour augmenter l'immunité.

En cas de fièvre et de fièvre pouvant durer plus d’une semaine après le début de l’inflammation, il est nécessaire d’utiliser des médicaments antipyrétiques.

Avec une forte toux, les sirops expectorants sont prescrits. Le traitement comprend l'utilisation d'antihistaminiques pour éliminer les réactions allergiques.

Il est nécessaire d'effectuer des procédures jusqu'à ce que les rayons X montrent une récupération complète.

Quelle est la pneumonie dangereuse et les projections pour l'évolution de la maladie

La maladie peut être compliquée et affecter d'autres systèmes d'organes. La maladie peut provoquer une inflammation de la plèvre. Il peut être purulent et se caractérise par un essoufflement et des poussées de suffocation grave.

La destruction des poumons est due à une diminution de l'immunité lors d'un long trajet de la maladie. Cette inflammation purulente du tissu pulmonaire peut entraîner la gangrène. La pneumonie peut provoquer une myocardite, une insuffisance pulmonaire ou cardiaque, un choc toxique et plus encore.

Tout dépend de l'âge du patient et du stade de la maladie. Dans le cours normal de la maladie, une récupération complète du tissu pulmonaire est également possible.

Puis-je utiliser le régime dans le traitement de la maladie?

La principale caractéristique du menu de la pneumonie est que les aliments doivent être facilement digérés. Cela est dû aux coûts énergétiques les plus élevés du système immunitaire.

En aucun cas, vous ne pouvez vous forcer à manger de la nourriture en l'absence totale d'appétit. Mangez des fruits riches en vitamines et en nutriments. Vous pouvez manger du bouillon de poulet et des soupes de légumes. À toutes les étapes de la guérison, buvez beaucoup d’eau pour «dissoudre» les toxines dans le sang et les éliminer du corps. Thé utile avec des framboises, de l'eau avec du soda dilué dedans.

Malgré le fait que les médecins traitent la maladie à l'hôpital, un traitement compétent de la maladie peut être effectué à domicile. Mais dans le même temps, un seul lit ne suffit pas, il est nécessaire de suivre toutes les prescriptions du médecin. Vous ne pouvez pas plaisanter avec une pneumonie, car les médecins envoient des patients dans les hôpitaux pulmonaires.

Médecine traditionnelle dans la lutte contre la maladie

Traitement de l'inflammation des poumons Les remèdes populaires peuvent être lorsque le médecin détermine le déroulement du traitement et le type de maladie.

Les remèdes populaires sont auxiliaires du traitement médical prescrit par le médecin.

En aucun cas, ne peut pas engager un traitement à la maison sans l'avis d'un médecin. Pour sa part, un suivi régulier de l’état de santé du patient est nécessaire.

Traitement des remèdes populaires:

  1. L'ail est un bon moyen de lutter contre la pneumonie. Prenez 250 g, faites-en une mousse, placez-le dans un récipient et fermez-le avec un couvercle afin qu'il dure 20 minutes. Puis ouvrez, prenez 100 g de la masse d’ail la plus juteuse et versez un litre de cahors. Laissez le mélange pendant 14 jours, puis passez à travers une étamine et mettez-le dans un récipient en verre. Elle peut donc conserver ses propriétés au réfrigérateur pendant longtemps. Le mélange doit être frotté à la poitrine.
  2. Prenez un énorme oignon, faites-en sortir le jus, ajoutez du miel dans les mêmes proportions. Buvez le médicament doit être 3 fois par jour pendant 1 c. 20 minutes avant de manger.
  3. Coupez l'oignon et faites-le bouillir dans 300 g de lait, couvrez le lait bouilli dans un plat avec un chiffon propre et laissez infuser pendant 3 heures. Puis filtrer la composition et verser le liquide dans un récipient en verre, de sorte qu'il reste plus longtemps (à conserver uniquement au réfrigérateur). Mangez après 3 heures et 1 cuillère à soupe. l
  4. L'ail est un outil efficace dans la lutte contre divers maux, mais les enfants refusent de l'utiliser. Comment être Prendre 1 c. sans la collection d'herbe d'Althea racine, boutons de pin, anis, feuilles de sauge et racine de réglisse (ils sont disponibles à la vente et peuvent être achetés dans toutes les pharmacies), versez 300 ml de liquide, laissez-le infuser pendant 15 minutes et filtrez l'infusion au fromage. Prendre 300 g de perfusion 1 fois en 2-2,5 heures.
  5. 5 c. ramassage d’herbe, contenant les sabots, le thym, le fenouil, les bourgeons de pin, l’anis, la racine de réglisse, versez un verre d’eau à la température ambiante, laissez la teinture pendant deux heures et laissez bouillir. Cool, filtrer à travers une étamine, boire plusieurs doses par jour.
  6. Les emplâtres à la moutarde avec pneumonie constituent un remède efficace. Avec le plâtre à la moutarde ordinaire, comme ceux vendus dans une pharmacie, il est autorisé d'utiliser un produit similaire, mais à base d'ail. Hachez l'ail. Mettez du marlechki imbibé d'huile de tournesol sur votre poitrine et dans votre dos, mettez-y de la pulpe d'ail. Le temps de procédure est de 10 minutes, afin de ne pas brûler la peau.
  7. En cas de pneumonie, les inhalations aideront, par exemple, à utiliser de l'huile de sapin (5 gouttes par grand récipient avec de l'eau).
  8. Il est très utile de masser le dos et la poitrine avec des huiles essentielles ou de la purée d’ail.

Les méthodes de prévention ne diffèrent pas des mesures similaires pour tous les rhumes. Lavez-vous soigneusement les mains au savon avant de manger et après être sorti de la rue. Il est nécessaire de maintenir constamment l’immunité, de prendre des complexes de vitamines, de suivre des procédures de bien-être, de marcher au grand air, mais ne pas trop froid

Vous devez essayer de cesser de fumer, car cela augmente le risque de tomber malade de nombreuses fois. Au printemps et à l’automne, les médecins conseillent de porter des bandages de gaze médicale pour se protéger des infections causées par la grippe, ce qui réduit l’immunité de la personne.

Traitement des remèdes populaires contre la pneumonie

Les causes de la pneumonie, appelée pneumonie, peuvent aller de l’infection à l’inhalation de substances nocives. Il existe des cas fréquents où la maladie se manifeste à la suite d'un repos prolongé au lit. Il est important de respecter toutes les exigences du médecin et de traiter en outre le traitement de la pneumonie par des remèdes populaires. Si vous décelez les premiers symptômes afin d'éviter des complications, appelez un médecin.

Comment traiter les remèdes populaires contre la pneumonie?

Le recours à la maison pour traiter la maladie ne devrait se faire qu'après que le médecin a déterminé la pneumonie. L'efficacité du traitement traditionnel est uniquement associée à la thérapie prescrite par un spécialiste. De plus, l'utilisation de telles méthodes devrait être effectuée sous la surveillance d'un médecin.

Remèdes traditionnels à base d'ail et d'oignons contre la pneumonie

Les ingrédients les plus courants pour lutter contre la pneumonie sont les oignons et l'ail. Voici quelques recettes utiles.

  1. Ail haché (trois cents grammes) mis dans un récipient et fermez le couvercle.
  2. Une demi-heure plus tard, prenez le lait qui a été introduit (deux cents grammes) et ajoutez un litre de Cahors.
  3. Laisser infuser pendant deux semaines.
  4. Filtrez et versez le jus dans une bouteille en verre. L'outil peut être stocké pendant un certain temps.
  5. Prendre avec un cours aigu de la maladie dans une grande cuillère une fois par heure.
  1. Oignon finement haché (deux morceaux) versez un verre de lait et faites cuire pendant cinq minutes. Infuser le remède pendant quatre heures.
  2. Prenez, pré-souche, une demi-heure toutes les trois heures.
  3. Conserver dans un récipient en verre, mettre au réfrigérateur.

Pour le traitement de la pneumonie chronique, vous pouvez utiliser la recette populaire suivante:

  1. Jus pressé d'un oignon à combiner avec la même quantité de miel.
  2. Prenez une petite cuillère avant de manger.

Comment guérir les remèdes populaires contre la pneumonie avec des compresses?

Le remède le plus éprouvé contre la pneumonie est l’imposition de plâtre à la moutarde. Cependant, il existe de nombreuses recettes pour d'autres procédures.

  1. Fromage caillé (cent grammes) avec du miel (cuillère).
  2. Lubrifier la serviette avec un mélange et mettre sur le corps, et couvrir avec une compresse de papier et envelopper dans une écharpe de laine.
  3. La procédure devrait durer toute la nuit.
  4. Pour améliorer l'effet, il est conseillé de boire du thé diaphorétique.

Le lendemain matin devrait envisager une serviette. Si le fromage cottage a pris une teinte jaunâtre, cela signifie qu'il reste une inflammation des poumons.

Pour lutter contre la pneumonie focale, un traitement avec un tel remède populaire est appliqué:

  1. L'ail haché (cent grammes) est mélangé avec un demi-kilo de graisse d'oie et chauffé au bain-marie pendant vingt minutes.
  2. Placez la composition sur du papier sulfurisé et enveloppez-la sur une écharpe en laine. La compresse se conserve toute la nuit.

Récupération d'une pneumonie avec des remèdes populaires

Pendant la période de récupération après la maladie, les agents suivants sont utilisés:

  1. Les inhalations de vapeur peuvent être utilisées pour nettoyer les poumons du mucus restant. Cinq gouttes d'huile de sapin sont ajoutées à l'eau bouillie et les vapeurs sont inhalées avec une serviette sur la tête. Après la procédure, la même huile est répandue sur la poitrine et repose sous la couverture.
  2. Les remèdes populaires après la pneumonie comprennent l’utilisation de liquides qui éliminent les toxines du corps. Il peut être composé de airelles et de canneberges, de boissons aux fruits, d’eau minérale, de tisanes.
  3. Pour augmenter la résilience de tout l'organisme, il est nécessaire de prendre des médicaments immunostimulants, ainsi que des plantes qui ont la capacité d'améliorer le système immunitaire. Il s'agit d'une citronnelle chinoise, d'oignon, d'ail, de calendula, de racine de ginseng, de camomille et de millepertuis.
  4. Pour rétablir la fonction pulmonaire, il est recommandé de gonfler les balles et de dissoudre la propolis pendant un mois.