Toux résiduelle: comment identifier et guérir

Même la médecine officielle estime qu'un tel phénomène, comme une toux résiduelle, est une variante de la norme. Avec son aide, le corps se débarrasse des accumulations de mucus dans le nasopharynx et les bronches. Mais très souvent, les gens confondent des maladies broncho-pulmonaires chroniques ou d’autres maladies dont la toux est l’un des symptômes. Comment traiter la toux résiduelle et comment ne pas la confondre avec chronique? Essayons de le comprendre.

Contenu de l'article

Signes et symptômes

Le premier signe qu'une toux est résiduelle est une maladie respiratoire antérieure. Il s'agit le plus souvent d'un rhume, d'infections respiratoires aiguës, d'infections virales respiratoires aiguës, de bronchite, de pneumonie, de pharyngite, de laryngite, etc. Dans certains cas, la toux persiste quelque temps après la sinusite, le mucus étant constamment engourdi pendant la maladie, provoquant une forte irritation des muqueuses du larynx et du nasopharynx. besoin de temps pour récupérer.

A une toux résiduelle d'autres signes évidents:

  • il ne dure pas plus de deux ou trois semaines, au maximum (après une bronchite compliquée - un mois);
  • la production de crachats est minime, elle est épaisse, n'a pas de couleur, une odeur désagréable et des traces de sang;
  • les accès de toux sont de moins en moins fréquents et la toux elle-même - plus faible, se transforme en une toux rare et disparaît progressivement complètement;
  • le bien-être général est bon, il n’ya pas de faiblesse, d’essoufflement, de fièvre;
  • les muqueuses se rétablissent progressivement, deviennent moins sensibles, la douleur et les rougeurs disparaissent dans la gorge;
  • les symptômes communs aux maladies respiratoires sont totalement absents: nez qui coule, douleurs musculaires, vertiges, faiblesse.

Si la toux après la maladie dure plus de 4 semaines, il est fort probable qu'il ne reste aucun foyer inflammatoire non traité ou qu'il existe d'autres toux non encore identifiées. Cela signifie que vous devez consulter un médecin et subir un examen diagnostique.

Traitement supplémentaire

La liste des malades pour la toux résiduelle n'est plus étendue et la personne retourne au travail. Beaucoup sont préoccupés par la question de savoir si une personne est contagieuse et continue de tousser après avoir souffert d'une maladie. Si la toux est de nature infectieuse et que la maladie n’est pas traitée, cela est tout à fait réaliste, car la salive infectée peut se propager de plusieurs mètres. Il est impossible d'être infecté par la toux résiduelle habituelle, car l'agent pathogène a déjà été éliminé.

Mais même si vous retournez au travail, ce n’est pas une raison pour abandonner les méthodes de traitement habituelles, qui permettent de rétablir plus rapidement les muqueuses et d’éliminer la toux résiduelle. De plus, beaucoup d'entre eux sont très simples et peuvent être utilisés même sur le lieu de travail ou après le retour à la maison:

  • L'inhalation. Au travail, vous pouvez utiliser des inhalateurs portables, qui sont versés dans un mélange d’huiles essentielles. À la maison - le pot habituel rempli d'eau chaude. Pour l'inhalation de vapeur solution de soude appropriée, décoction d'herbes (camomille, sauge, eucalyptus), dissous dans un baume d'eau "Asterisk".
  • Boisson chaude copieuse. Hydrate les muqueuses, accélère leur récupération, élimine les restes de mucus, a un effet anti-inflammatoire, réchauffe et dilate les bronches. La boisson la plus utile pendant la période de récupération est une décoction de thé à la camomille, au citron vert, au gingembre ou à la framboise, heure verte au citron et au miel. Vous pouvez boire jusqu'à 5-6 tasses par jour.
  • Exercices de respiration. Aide à activer le système immunitaire, à augmenter la capacité pulmonaire, à restaurer l'activité des cils qui tapissent la muqueuse bronchique. Vous pouvez le faire 2 ou 3 fois par jour, et cela ne prend que 5 à 7 minutes. Après avoir fait les exercices, la toux peut augmenter. Cela signifie que tout est fait correctement, mais il reste encore des crachats dans les poumons ou les bronches, qui commencent à tousser.
  • Médicaments mucolytiques. Leur utilisation est souhaitable si les crachats subsistent après la maladie, mais que la toux est sèche et qu'elle ne part pas. Il est préférable d'acheter des sirops pharmaceutiques sur un "Mukaltin", "Alteyka", "Sirop de Plantain", "Dr. Mom", etc. à base de plantes, mais vous pouvez les faire cuire à la maison. Un bon effet expectorant est donné par le sirop d'oignon ou de gingembre, le lait de figue, le sucre brûlé aux huiles essentielles et le jus de citron.
  • Solutions d'huile. Gorge muqueuse bien humidifiée et gouttes nasales de nasopharynx à base d'huile, par exemple, "Pinosol". Vous pouvez dégoutter nez d'olive, l'argousier, l'huile de pépins de raisin. Cela aidera à calmer rapidement la toux sèche restante et à prévenir son retour.
  • Améliorer l'immunité. Ne pas confondre avec les procédures de modération, qui ne peuvent commencer qu'après une récupération complète. Des doses accrues de vitamine C aident à activer le système immunitaire. Les agrumes, les baies acidulées et le kiwi peuvent en fournir. Vous pouvez boire des préparations multivitamines. Bain de soleil utile et promenades au grand air.

Ces méthodes simples et régulières vous permettent d’éliminer complètement la toux résiduelle en seulement quelques semaines. Les procédures de réchauffement en soirée aideront à accélérer les choses.

Réchauffement et massage

Un bon moyen de soigner la toux résiduelle est de se réchauffer et de se faire masser. Le réchauffement de la gorge et des bronches dilate les vaisseaux sanguins, fournissant ainsi aux organes respiratoires un apport supplémentaire en oxygène. Ils commencent à suivre plus activement les processus de récupération, la respiration est facilitée et la récupération se fait plus rapidement. Il est nécessaire de faire les procédures avant de se coucher, puis de rester dans un lit chaud. Le plus utile:

  • compresse de vodka - avec une toux sèche superficielle qui persiste après une pharyngite ou une laryngite;
  • Pansements à la moutarde - après bronchite et pneumonie;
  • enveloppement à l'huile - après pneumonie;
  • traitement à la paraffine - après toute maladie broncho-pulmonaire.

Il est préférable d'effectuer les procédures tous les deux jours. Appliquez des compresses et des pansements à la moutarde pour qu'ils ne tombent pas sur la région du cœur. Le cours de traitement est 5-7 procédures. Pendant tout ce temps, il est nécessaire d'éviter l'effort physique actif et les changements brusques de température.

Accélère considérablement le massage de récupération de la poitrine ou du corps entier. S'il est effectué par un bon spécialiste, il implique des points biologiquement actifs. Il renforce l'immunité, active la circulation sanguine, améliore l'état général. Lorsque le mucus stagne et que le patient ne peut pas se racler la gorge, un massage de drainage aide à éliminer les expectorations des bronches et des poumons.

Comment accélérer la récupération

La toux qui reste après les maladies respiratoires sera beaucoup plus rapide si de simples mesures préventives sont ajoutées au traitement avec des remèdes populaires:

  • arrêtez de fumer, au moins jusqu'à ce que vous ayez passé la toux résiduelle;
  • éviter les courants d'air, être à l'écart des climatiseurs en fonctionnement;
  • exclure du menu les aliments trop chauds, épicés, salés et acides - tout ce qui peut irriter la gorge;
  • surveiller la température et l'humidité de l'air sur le lieu de travail et les zones résidentielles, en particulier dans la chambre à coucher, les aérer régulièrement, effectuer un nettoyage humide;
  • éliminez tous les irritants de la pièce: fleurs et parfums à forte odeur, produits chimiques ménagers, poils d'animaux, etc.
  • inclure dans l'alimentation autant que possible des aliments riches en vitamines: légumes et fruits frais, fruits de mer, céréales germées, noix, graines, etc.
  • essayez d'augmenter progressivement l'activité physique, de marcher plus à l'air frais, de faire des exercices de respiration.

Si les méthodes traditionnelles pour se débarrasser de la toux résiduelle n’ont pas aidé, elle persiste même après toutes les mesures prises par vous pendant plus de quatre semaines - vous devrez contacter un spécialiste. Votre médecin vous prescrira des tests supplémentaires et, s’ils présentent une infection ou une maladie chronique, sélectionnent un traitement efficace, ils peuvent vous renvoyer à l’hôpital.

Cela devra être fait immédiatement si la température corporelle a augmenté (même légèrement!). La couleur ou la consistance des expectorations a changé ou sa quantité a augmenté, du sang est apparu dans le mucus, la toux est devenue de nature paroxystique. Cela peut indiquer qu'il y a une infection dans le corps.

Notez que dans ce cas, d'autres peuvent être infectés par vous. Ainsi, au moment de prendre des mesures pour identifier et éliminer la maladie, vous vous occuperez non seulement de vous-même, mais également des membres de votre famille.

Après une toux froide ne passe pas?

Tout le monde a la grippe, le froid et les infections respiratoires aiguës au moins une fois par an. Et ce n’est pas surprenant, car de nombreux virus et bactéries vivent dans l’environnement et s’efforcent de pénétrer dans le nasopharynx. L'hypothermie, les contacts avec des personnes malades au travail et dans les transports en commun, une immunité réduite - tout cela conduit inévitablement à une mauvaise santé.

Enfin, la maladie est vaincue, il semble que le problème soit terminé.

Mais une toux gênante peut causer une gêne pendant longtemps.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène résiduel normal qui disparaît avec le temps.

Cependant, nous ne devrions pas oublier d’autres causes plus graves de maladie.

Si après une toux froide ne passe pas pendant trois semaines, on parle alors de longue durée.

Un symptôme indique généralement la présence d'une bronchite.

Il est possible que cela soit le résultat d'un fumage excessif ou de l'inhalation de vapeurs toxiques lors d'une production dangereuse. Pour savoir quoi faire avec une toux chronique qui est restée après un rhume, vous devez savoir pourquoi il est inquiet.

Raisons

Le plus souvent, les facteurs suivants sont à blâmer:

  • air sec et chaud dans la pièce;
  • traitement inapproprié et récupération lente;
  • lésion des muqueuses des voies respiratoires;
  • une bronchite;
  • tabagisme perpétuel;
  • l'allergie;
  • une pneumonie;
  • pathologie cardiovasculaire;
  • néoplasmes à la surface du système respiratoire.

Lorsqu'une toux sèche ne persiste pas après un rhume, elle peut être provoquée par une sensibilité excessive des poumons, de la trachée et des bronches. La surface interne des organes est recouverte d'une membrane muqueuse avec de nombreuses villosités. Ils assurent la promotion et l'élimination des expectorations. L'irritation de ces villosités conduit à la toux. Les terminaisons nerveuses au niveau réflexe continuent de transmettre des signaux au centre de la toux du cerveau.

  • Cela se produit lorsque la pleurésie est une inflammation de la paroi externe des poumons.
  • Ou après avoir inhalé de la fumée de cigarette, une laque à forte odeur après un long séjour dans une pièce poussiéreuse et sèche.
  • Une toux rarement irritante est un symptôme du cancer du poumon.

Avoir un enfant

Si un enfant ne tousse pas après un rhume pendant une longue période, vous devez contacter rapidement un pédiatre. Il est important de vérifier les allergies. Avec un rhume, une toux peut être due au fait que l'excès de mucus nasal coule dans le fond de la gorge. Les enfants avalent souvent la morve, ce qui n'est absolument pas dangereux pour la santé. Une telle toux est sèche, non accompagnée de respiration sifflante et de crachats.

La toux humide n'est pas toujours productive. Il est parfois difficile à l'enfant de se débarrasser du mucus épais laissé dans les bronches après une maladie. Si, après un rhume, la toux de l’enfant n’est pas passée, des exercices spéciaux aideront à faciliter la respiration:

  1. Push-ups rythmiques du sol avec les genoux pliés et les pieds surélevés.
  2. Élevage des mains avec des haltères sur le côté, couché sur le fitball (expirez 10 fois).
  3. Vibromassage - tapotant légèrement les bords des paumes le long de la colonne vertébrale (2–3 minutes).

Contribue à la purification des voies respiratoires en gonflant des ballons, des bulles, en jouant de l'harmonica ou de la pipe.

Avoir bébé

Une toux sèche après un rhume chez les enfants de moins de 2 ans peut être le symptôme d'une maladie grave, la coqueluche. Une maladie bénigne survient chez un enfant vacciné. Si le bébé n'a pas reçu le vaccin contre la coqueluche, l'infection à cet âge peut être fatale en raison du manque d'oxygène. L'agent en cause est une baguette anti-coqueluche qui se dépose dans les organes respiratoires et irrite constamment les cils. L'infection est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air et s'accompagne des symptômes suivants:

  • toux fréquente et sèche;
  • nez qui coule légèrement (pas toujours);
  • une légère augmentation de la température corporelle (jusqu'à un maximum de 37,7 ° C).

Si, après un rhume, la toux ne disparaît pas longtemps et devient paroxystique et spasmodique, il est nécessaire de consulter un médecin plus rapidement. Une telle toux est constituée de plusieurs soubresauts qui se succèdent si rapidement qu'il est impossible même de respirer. Une fois l’attaque terminée, le souffle est sec avec un sifflement caractéristique dû à un spasme de la glotte dans la gorge. Le visage du bébé devient rouge, bleu, vomit ou le mucus coule.

Ne pas passer une semaine?

Si vous ne toussez pas après un rhume et si les autres symptômes du VRAI persistent (rhinite résiduelle - (Voir aussi: Une rhinite ne disparaît pas après le VRAI)), par exemple, fièvre, fièvre et faiblesse, le traitement doit être poursuivi. L'essentiel est de ne pas entamer le processus pour prévenir le développement de complications. Il est important d’exclure l’inflammation des amygdales, de la trachée, des bronches et des poumons.

Lorsqu'il n'y a pas de température et que la pression artérielle est normale, vous pouvez vous débarrasser de la toux sèche par inhalation. Il n'est pas souhaitable d'utiliser un nébuliseur à ces fins. Il pulvérise des particules de fluide trop petites pouvant endommager la muqueuse bronchique enflammée.

S'il reste une toux après un rhume, il n'est pas nécessaire de chercher immédiatement ce qu'il faut traiter. Il est préférable de simplement respirer par-dessus la vapeur dans une casserole, en couvrant sa tête avec une serviette. Ou versez de l'eau dans la théière et inspirez la vapeur par le bec, après y avoir placé un tube de papier ou de carton. Il est important que l'eau ne soit pas trop chaude, sinon vous pouvez brûler vos voies respiratoires. Il est utile d'utiliser des décoctions:

400 ml d'eau bouillante et 2 cuillères à soupe seront nécessaires pour la préparation de l'agent de cicatrisation mentir matières premières sèches. Là, vous pouvez ajouter 1-2 gouttes d'huile essentielle:

Eh bien stimule l'expectoration avec 1 heure lodges. bicarbonate de soude ou saline ordinaire. La procédure ne dure pas plus de 10-15 minutes. En conséquence, l'épithélium des organes respiratoires est ramolli, la circulation sanguine est améliorée et les expectorations diluées sont facilement excrétées. Après inhalation, il est interdit de sortir immédiatement ou de respirer de l'air froid.

Cela ne prend pas plus d'un mois

Si une longue toux après un rhume persiste pendant 3 à 4 semaines, vous devez alors consulter à nouveau votre médecin.

Il est important d’exclure les maladies bactériennes - tuberculose, candidose laryngée, pneumonie et autres infections graves. Dans de tels cas, les médicaments à traiter sont sélectionnés individuellement en fonction du type d'agent pathogène.

L'écoulement des expectorations est un bon symptôme. Mais vous devriez faire attention à la couleur du mucus. Une teinte verte ou jaune indique la présence de bactéries pouvant être éliminées avec des antibiotiques. Et lorsque la décharge de décharge avec mélange de pus et de sang, il est important d'être examiné dès que possible.

Une toux sèche chez un adulte après un rhume peut signaler l'apparition d'asthme bronchique. La pathologie est toujours caractérisée par une toux fréquente et légère. Faites attention à la présence d'essoufflement et de sifflements lors de la respiration. L'asthme peut être déterminé par une respiration sifflante pendant l'inhalation et une difficulté à sortir.

L'allergie est la principale cause de la maladie. Il est nécessaire d'éliminer les effets de la poussière, du pollen, des produits chimiques ménagers agressifs et d'éviter le contact avec les poils d'animaux. Certains produits sont également irritants - il s’agit des agrumes, du miel, du chocolat, du cacao, des épices.

Quand la toux est-elle normale?

Beaucoup se demandent pourquoi une toux ne disparaît pas immédiatement après un rhume. Avec un traitement approprié, les symptômes de la maladie sous-jacente disparaissent en moyenne dans les 7 jours. Mais une toux peut déranger quelques semaines de plus. Ne vous inquiétez pas, il ne s'agit que d'un phénomène résiduel qui disparaîtra sans traitement spécial après quelques semaines. À condition qu'il n'y ait pas d'essoufflement, de respiration sifflante dans les poumons, de crachats avec du pus ou du sang, des douleurs à la poitrine et d'autres signes précurseurs.

Le fait est que les virus et les bactéries, bien que détruits, ont réussi à endommager la muqueuse respiratoire. Par conséquent, sa récupération complète prend du temps. Habituellement, une légère toux et un mal de gorge se produisent le matin. Le corps se débarrasse simplement de la poussière et des expectorations accumulées. Dans ce cas, il est nécessaire de continuer les procédures de bien-être à la maison pour éviter l'hypothermie et le surmenage.

Traitement

Il existe de nombreuses façons de traiter la toux résiduelle après un rhume. La première étape consiste à augmenter le volume de fluide consommé. Il est utile de boire du lait chaud avec du soda, des compotes de fruits secs, de la décoction de menthe poivrée, des thés à la framboise et au cassis. Bien aide le sirop d'oignons, radis et miel.

Remèdes populaires

Il existe des méthodes éprouvées par des gens qui ont été testées pendant des décennies pour soigner rapidement la toux après un rhume:

  • boire l'infusion de graines d'aneth au lieu d'eau tout au long de la journée. 250 ml d'eau bouillante verser 1 heure lodges. écrasé dans un mortier, insister 20-30 minutes;
  • prenez du lactosérum à base d'ail. Pour une dose quotidienne, il faudrait 2 c. mentir clous de girofle écrasés et 250 ml de lactosérum. Les ingrédients sont mélangés, mis à feu, portés à ébullition et refroidis;
  • dissoudre plusieurs fois par jour pendant 1 heure lodges. miel naturel;
  • boire pendant trois doses de bouillon curatif 10 jours de suite. Une cuillère à soupe d'un mélange de Deviace, de réglisse et d'Althea est versée sur 200 ml d'eau froide, portée à ébullition, refroidie et filtrée.

Soulager une forte toux après un rhume aidera à réchauffer les compresses la nuit. Poitrine et pieds frottés avec de la graisse de porc ou de blaireau, enveloppés dans du papier ciré et enveloppés dans une écharpe ou une couverture en laine. À la pharmacie, vous pouvez acheter des produits prêts à l'emploi pour le frottement:

  • Eucalyptus Dr. Theiss;
  • "Baume chauffant" frottant;
  • Vicks Active;
  • Esclave froid Dr. Mom;
  • Travisil.

Lorsque la toux ne disparaît pas après un rhume, c'est un signe d'affaiblissement du système immunitaire. Il est nécessaire de renforcer le corps à l'aide de produits. Le régime devrait contenir des fruits et des légumes, des légumes verts, de la viande maigre, des noix, du sarrasin et du gruau, des jus naturels.

Il est également important de passer plus de temps à l'air frais, de marcher dans les bois ou sur les rives du réservoir et de faire au moins un effort physique quotidien minimum.

Traitement médicamenteux

Si la toux après un rhume ne disparaît toujours pas, ce que le médecin vous dira. Selon le type de symptôme, il prescrira des médicaments:

  • réduire l'excitabilité du centre de la toux et la sensibilité des terminaisons nerveuses (nettoyage de la toux) —Bronholitine, Panatus, Glycodine, Codéine;
  • pour réduire l'excrétion des expectorations et réduire l'œdème des muqueuses (soulagement de la toux) - Althea, Bronhomed, sirop d'herbiona plantain, Mukaltin, Evkabal, Bronhikum, Ambroxol, sirop de Bromhexin Les médicaments sont indiqués pour les expectorations épaisses et visqueuses, difficiles à tousser. Il est strictement interdit de prendre en même temps des mucolytiques et des antitussifs;
  • des allergies - Loratadine, Claritin, Tavegil, Cetrin, Aleron;
  • pour l'asthme, anti-spasmes dans les bronches et obstruction (Salbutamol, Ventolin, Asmadil, Eufillin), ainsi que antihistaminique, stéroïdes topiques (Budésonide, Beclomethasone) ou cromones (Biromat, Intal);
  • complications bactériennes - antibiotiques;
  • pour renforcer le système immunitaire - complexes de vitamines et agents immunomodulateurs.

Prévention

Pour tousser après le passage du rhume le plus rapidement possible, le corps a besoin d'aide. Il n’est pas nécessaire pour cela d’avaler une montagne de pilules, de boire des potions et des sirops. Il suffit de traiter correctement les rhumes et les ARVI. Pour ce faire, suivez les règles préventives simples:

  1. Maintenir une humidité et une température de l'air optimales dans la chambre du patient (pas moins de 70% et pas plus de 19–21 ° C).
  2. Tous les jours pour effectuer le nettoyage humide, aérez la pièce.
  3. Suivez le régime d'alcool. Moins de liquide pénètre dans le corps, plus les expectorations deviennent épaisses. Le mucus visqueux ne peut pas tousser de manière productive et sortir, ce qui est semé d'embûches jusqu'à la pneumonie.
  4. Ne prenez pas d'antibiotiques sans preuve ni ordonnance.
  5. N'utilisez pas de gouttes vasoconstrictrices plus longues que le traitement recommandé (enfants - pas plus de 5 jours de suite, adultes - une semaine).
  6. Il vaut mieux s'abstenir de fumer, en utilisant des parfums et des produits chimiques ménagers sous forme d'aérosols pour la durée de la maladie.
  7. Assurez-vous que la membrane muqueuse du nasopharynx ne sèche pas trop. Pour ce faire, vous pouvez enterrer le nez avec une solution saline ou un moyen salin spécial (Aqua-Maris, Aqualor, Salin).

La toux après un rhume peut être un symptôme normal et dangereux. Vous devez donc savoir comment vous en débarrasser correctement. Mais avant de commencer le traitement, il est important de connaître les causes de la pathologie.

Le médecin est en mesure de l'aider, car il écoutera la poitrine, passera des tests et passera une radiographie. C'est seulement après cela qu'il est possible de prescrire un médicament.

Ne vous soignez pas, car tous les médicaments ont des effets secondaires et des contre-indications. Et les outils mal sélectionnés ne font que nuire.

Causes d'une toux persistante après un rhume

Après un rhume, il y a souvent des signes de toux qui peuvent durer longtemps. La toux peut persister sans symptômes supplémentaires, mais il est préférable de ne pas la commencer et de consulter immédiatement le médecin. En fait, cet état n'est pas dangereux. Si la toux ne persiste pas après un rhume, c'est peut-être un signe de nettoyage actif des bronches et des voies respiratoires du mucus accumulé. Si, à temps, des mesures correctives efficaces ne sont pas prises, cette affection peut devenir chronique.

Description du symptôme

La toux sèche après un rhume est fréquente et peut survenir avec des douleurs atroces et un inconfort. En particulier, il augmente pendant la nuit, de sorte que beaucoup ne peuvent pas dormir correctement. Si une longue toux dure environ un mois, elle devient chronique.

Ne consommez pas de drogue vous-même pour le traitement. Tous les médicaments doivent être prescrits par un médecin après un diagnostic complet.

Avec la toux chronique, d'autres symptômes désagréables tels que:

  • des vertiges;
  • fatigue rapide;
  • transpiration excessive;
  • mictions fréquentes;
  • l'apparition de douleurs tiraillantes dans la poitrine;
  • manifestations de rhinite;
  • présence de maux de gorge;
  • essoufflement;
  • difficulté à respirer.

Parfois, le syndrome de toux chronique peut être accompagné d'expectorations humides. Ce symptôme aidera à comprendre qu’il existe une infection bactérienne dans les voies respiratoires, par exemple une pneumonie ou une bronchite. Si le traitement thérapeutique nécessaire n'est pas effectué, des complications graves peuvent survenir.

Facteurs causant la toux

Chez les enfants et les adultes, le syndrome de la toux à long terme après une maladie respiratoire aiguë et une maladie virale respiratoire aiguë peut provoquer des symptômes d'un processus pathologique prolongé, ainsi que des complications et d'autres facteurs.

Les médecins identifient plusieurs causes pouvant causer une toux chronique:

  • Le développement de l'asthme. C'est une maladie dangereuse dans laquelle il y a souvent des signes de suffocation.
  • L'apparition de mucus provenant du nez, qui peut pénétrer dans la gorge et provoquer une grave irritation de la couche muqueuse. Tout cela peut provoquer un syndrome de toux à long terme avec une évolution douloureuse.
  • Le syndrome de la toux prolongée provoque souvent divers processus pathologiques dangereux dans le système respiratoire - phénomènes de pleurésie, de tuberculose et d'oncologie pulmonaire.
  • Souvent, ce symptôme survient lors d’une forte allergie à divers stimuli.
  • Le syndrome chronique sous forme chronique peut provoquer des processus pathologiques des organes du système digestif - troubles digestifs, reflux dans la forme oesophagienne, présence de parasites. Ces pathologies provoquent souvent le syndrome de la toux chez l'enfant et l'adulte.

Mais les maladies provoquant une toux chronique ne doivent pas être négligées. Il est impératif de les identifier à temps et de prescrire un traitement curatif efficace. Aux premiers symptômes, vous devriez consulter un médecin qui effectuera un diagnostic approfondi avec un traitement médical complémentaire.

Caractéristiques du traitement

Si une toux ne disparaît pas pendant une longue période, il est nécessaire de déterminer ses facteurs provoquants. Ce phénomène n'est considéré que comme un signe et, s'il est éliminé, la maladie elle-même restera. Considérez comment traiter la toux après un rhume. Les remèdes suivants aideront à réduire la toux et à atténuer la maladie:

  • augmentation de la consommation d'alcool;
  • inhalation;
  • l'utilisation de médicaments pour éclaircir les expectorations.

Avec le syndrome de la toux à long terme, les experts recommandent de boire beaucoup d'eau, cela aidera à rétablir l'équilibre eau-sel dans le corps. Le liquide provoque une dilution rapide des expectorations, puis il est activement éliminé.

L'eau minérale alcaline a un bon effet, par exemple, Borjomi ou Essentuki. En même temps que le régime de consommation est nécessaire pour assurer une nutrition adéquate, il doit être équilibré. Une attention particulière devrait être portée aux aliments riches en nutriments.

Utilisation de l'inhalation

Lors de maladies respiratoires aiguës, le syndrome de toux restant peut devenir permanent, mais pour éviter cela, il est possible d'effectuer des inhalations. Ils sont considérés comme une thérapie thérapeutique efficace pouvant soulager la maladie.

Les enfants peuvent inhaler à la maison. Pour cela, vous pouvez utiliser les recommandations suivantes:

  • Vous pouvez faire une décoction à base d'ingrédients à base de plantes avec un pied de champ, du thym, de la camomille et de la sauge.
  • Les herbes doivent se remplir d'eau chaude, fermer le couvercle et brasser pendant un quart d'heure.
  • Ensuite, 5 à 7 grammes de bicarbonate de soude et de l'huile (eucalyptus ou menthol) sont ajoutés à la décoction.
  • Après cela, vous pouvez procéder à l'inhalation. Vous pouvez poser une serviette sur la tête d'un enfant ou d'un adulte, puis le patient devrait inhaler les vapeurs émanant de la décoction.

L'inhalation pour éliminer les manifestations de la toux après la maladie doit être effectuée deux fois par jour. La procédure est effectuée jusqu'à la disparition complète de tous les symptômes désagréables. Il devrait passer 7-8 jours.

Si le syndrome de la toux reste une espèce sèche, vous pouvez appliquer des huiles essentielles. Ils sont considérés comme suffisamment efficaces s’ils sont placés dans un inhalateur à vapeur. Il est intéressant d'utiliser ces variétés qui rendent les expectorations fluides, ramollissent la membrane muqueuse.

Traitement de la toxicomanie

Si les symptômes du syndrome de la toux persistent, alors les médicaments peuvent être utilisés, mais vous devez être très prudent. Tout médicament doit être choisi uniquement par un spécialiste, l'automédication est interdite. De nombreux patients commettent souvent une erreur: ils se rendent à la pharmacie et achètent le médicament sur l'avis d'un pharmacien.

Bien sûr, parfois, les médicaments peuvent aider à éliminer la toux et d’autres symptômes désagréables. Cependant, le pharmacien ne pourra pas choisir correctement un remède efficace, car il ne connaît pas les spécificités de l'évolution de la maladie. Pour cette raison, s'il existe un syndrome de la toux à long terme après un rhume, il est préférable de consulter votre médecin et de procéder à un examen complet.

S'il y a une toux après un rhume chez un enfant et un adulte, alors deux groupes de drogues peuvent être utilisés:

  • Type mucolytique. Il est recommandé d'utiliser les préparations de ce groupe lorsque les crachats ont une structure visqueuse et qu'il est difficile de les retirer.
  • Expectorant. Les médicaments de ce groupe doivent être utilisés lorsqu'il y a une petite quantité d'expectorations. Ces médicaments accélèrent le processus d'expulsion des expectorations par les bronches et rendent également sa structure plus fluide. Le processus d’application de ces fonds peut être accompagné de toux, à la suite desquelles les bronches seront nettoyées.

Les médicaments antitussifs permettent d'éliminer la toux sèche accompagnée de signes de douleur dans la gorge. Cependant, l'utilisation de ces médicaments ne vaut que lorsque des signes de suffocation, d'asthme ou de douleur intense se manifestent.

Il convient de rappeler que seul un médecin doit prescrire l’un des médicaments. Le fait est que les médicaments provoquent souvent des manifestations désagréables et ont également un certain nombre de contre-indications. Parfois, lors de la consommation de drogues, la toux peut durer environ 1 à 2 semaines. Dans ces situations, il convient de consulter le médecin pour modifier le traitement thérapeutique.

Soulagement de la toux allégée

Le syndrome de la toux sèche peut être accompagné de symptômes désagréables supplémentaires - irritation de la gorge, douleur intense, rougeur de la membrane muqueuse. Mais pour alléger un peu la condition, vous pouvez utiliser quelques conseils:

  • Se gargariser avec une solution saline. Cela se fait assez facilement - on verse de l'eau bouillie tiède dans un verre, on verse une cuillerée à thé de sel de table. Tout est bien agité jusqu'à dissolution complète. Ensuite, la gorge est caressée avec la solution préparée. Vous pouvez préparer une solution en ajoutant du bicarbonate de soude et des gouttes d’iode. Cette solution aidera à soulager les symptômes d'irritation.
  • Au moment du traitement, il vaut la peine d'arrêter de fumer ou au moins de réduire le nombre de cigarettes fumées par jour.
  • Humidification régulière de l'air. Vous pouvez acheter des dispositifs d'humidification qui maintiendront constamment le niveau d'humidité requis. S'ils ne sont pas présents, vous pouvez mettre plusieurs conteneurs avec de l'eau.
  • Il est nécessaire chaque jour de manger du miel naturel environ 1 c. Il peut être mélangé avec un mélange d’ail ou d’oignons râpés. Ce mélange doit être consommé après un repas.

Si vous remarquez que la toux devient sèche et provoque une douleur intense, vous devriez alors consulter immédiatement un médecin, même si le processus catarrhal est déjà en cours. Le spécialiste sera en mesure de procéder à un examen complet, à l'aide duquel le motif de sa comparution sera identifié. Ensuite, le spécialiste prescrira le traitement nécessaire pour transmettre la maladie. Ensemble avec lui à la maison devrait suivre les recommandations nécessaires qui aideront à éliminer rapidement les manifestations du syndrome de la toux.

Toux résiduelle chez l'adulte

Comment traiter la toux résiduelle après le SRAS chez un adulte

La présence de toux dans les maladies respiratoires est une fonction protectrice du corps. Avec cela, les voies respiratoires sont libérées du produit inflammatoire accumulé.

La toux ne passe pas toujours avec la fin de la maladie sous-jacente. Parfois, un symptôme peut rester et continuer à tourmenter le patient. C'est une toux résiduelle après des infections virales.

Pourquoi

Tomber malade d'une infection respiratoire est assez facile. Le virus est transmis par des gouttelettes aéroportées. La source d'infection est constituée de personnes malades qui, lorsqu'elles parlent, toussent ou éternuent, sécrètent le pathogène dans l'environnement externe. Les rhinovirus, les coronavirus et les métapnevovirus sont à l’origine des symptômes de la toux. Favorise son développement et la microflore bactérienne.

Un contact direct avec une personne malade n'est pas nécessaire. Il suffit de passer un peu de temps dans la salle infectée. Par conséquent, pendant la période de l’épidémie, il vaut la peine de rester au grand air plus longtemps. Dans les lieux où se concentrent de nombreuses personnes (métro, transports en commun, établissements d'enseignement et autres), un bandage de protection en gaze de coton est appliqué.

Avec une résistance corporelle faible et une faible immunité, parfois pendant 4-5 jours de maladie, des complications se développent: otite, amygdalite, sinusite, trachéite, bronchite, pneumonie. Dans les cas plus graves, des dommages aux systèmes nerveux et cardiovasculaire sont possibles.

La toux virale à ce stade devient déjà très dangereuse et désagréable. Le bronchospasme persiste après la guérison et la disparition d'autres symptômes caractéristiques. Il tousse fréquemment. Cela est dû à la propagation de l'infection dans les voies respiratoires inférieures.

Pour prévenir la progression de la maladie devrait arrêter le processus inflammatoire au stade initial de son développement. Il est nécessaire de commencer le traitement de la gorge (amygdalite) et du nasopharynx (rhinite, rhinotrachéite) - des endroits où une infection virale des voies respiratoires pénètre pendant l’infection.

Comment se manifeste la toux post-virale

La survenue d'une toux sèche est précédée de frissons, d'une augmentation de la température corporelle (38-39 ° C), de maux de tête, d'une faiblesse, d'une sudation, d'un mal de gorge. Par la suite, une toux improductive avec expectorations est développée. Toux persistante pendant 4-6 semaines.

En l'absence de traitement adéquat, les voies respiratoires sont profondément affectées par le développement d'un dysfonctionnement de l'épithélium ciliaire et la clairance de la lumière des voies respiratoires à partir du stimulus (sécrétion excessive accumulée, expectorations) est ralentie.

Espèces

Caractérisation du bronchospasme en fonction du degré de sécrétion bronchique:

  1. Sécher non productif - se produit 4 à 5 jours après l’infection. Entrer dans une forme humide indique une amélioration de l’état du patient.
  2. Non productif - apparaît entre 7 et 10 jours de maladie. Peut durer un mois ou plus.
  3. Humide (humide) - lors de la séparation des expectorations est considéré comme un signe de récupération et passe dans 2-3 semaines.

La toux, en fonction du débit est:

  • aigu - les premiers jours;
  • Subaiguë - 2-3 semaines;
  • chronique - 3-6 semaines;
  • prolongé (long) - quelques mois.

Sous la forme de manifestations distinguent la toux résiduelle:

  • aboiements - se développe avec une inflammation du larynx et du pharynx, du croup, du parainfluenza;
  • paroxystique - survient après la coqueluche (en raison de l'évolution clinique cachée de la maladie rarement diagnostiquée à temps chez l'adulte);
  • profonde (poitrine) - notée au stade de résolution de la pneumonie (pneumonie);
  • nuit - asthmatique.

Au début, une toux sèche se transforme souvent en une toux humide avec la libération d'expectorations muqueuses purulentes (signe de la présence d'une microflore bactérienne). Dans certains cas, il y a une douleur à la poitrine, un essoufflement.

C'est important! Il faut faire particulièrement attention à ne pas rater le début du développement de la pneumonie.

Si même une légère fièvre est notée, mais une toux résiduelle prolongée après le SRAS chez un adulte, il est nécessaire de consulter un médecin pour examiner et écouter les poumons. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin prescrit parfois un examen supplémentaire - radiographie. Il vous permet de prévenir le développement de complications - pneumonie lobaire, abcès du poumon.

Comment traiter la toux résiduelle? En cas de maladie bénigne, il suffit d'utiliser des agents immuno-renforçants et symptomatiques: analgésiques, antipyrétiques, vasoconstricteurs, antiviraux et vitamines. Le traitement de la toux n'est pas nécessaire. Il se passe comme il récupère.

L'apparition d'une forte toux après le SRAS chez l'adulte est plutôt difficile à guérir. L'élimination des symptômes est possible avec l'utilisation complexe de plusieurs groupes de médicaments: immunoprotecteurs, antihistaminiques, agents anti-inflammatoires et antimicrobiens.

L'utilisation d'antiviraux ("Groprinosin" et analogues) est recommandée dans les 48 premières heures de la maladie. Ensuite, le système immunitaire commence à produire ses propres organes immunitaires. Pendant cette période et les suivantes, il est intéressant d’utiliser des immunoglobulines non spécifiques (lysats de bactéries) qui renforcent le système immunitaire - broncho-munal, broncho-cire, wobenzym, arbidol, imunofan, etc.

Une toux après un rhume est traitée avec succès avec le médicament non stéroïdien Erespal (Erispirus), qui a un effet anti-inflammatoire et bronchodilatateur.

La toux résiduelle après ARVI est éliminée par le médicament "Rengalin". Il vous permet de transformer une toux sèche fréquente, apparue après des infections respiratoires aiguës, en une maladie productive plus légère. Dans le même temps, il n'y a pas d'augmentation de la formation de sécrétions bronchiques. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

L'application de Sinekod permet de réduire la toux sèche sèche avec laryngotrachéite (inflammation du larynx et de la trachée). La durée du traitement est de 7 à 10 jours. La décision d'étendre le traitement est prise par le médecin.

L'élimination du bronchospasme résiduel contribue à l'utilisation des moyens et méthodes de la médecine traditionnelle. Les médicaments traditionnels réduisent le gonflement, ont une action expectorante, antispasmodique, antimicrobienne, mucolytique.

  • inhalation;
  • massage thérapeutique;
  • compresses chauffantes;
  • gymnastique récréative et éducation physique.

Un effet prononcé dans le traitement de la toux résiduelle ont des inhalations avec une ficelle, romarin sauvage, plantain, pied de Virginie, achillée millefeuille. Des huiles essentielles de sauge, de calame, de romarin, de pin ou de sapin sont ajoutées aux solutions. En l'absence de nébuliseur, ils inhalent quelques herbes cicatrisantes dans un petit récipient. Après la physiothérapie, vous devriez rester dans la pièce pendant 10 à 15 minutes sans sortir immédiatement.

La graisse de blaireau est utilisée pour frotter, le massage est généralement effectué avant le coucher. Ils appliquent également des compresses chauffantes sur la poitrine et le dos, en évitant le cœur.

La thérapie physique avec un bon bien-être général a un effet positif et contribue à la libération des expectorations. L'un des exercices les plus populaires consiste à pousser les genoux sur une surface horizontale ou à étendre les bras sur le côté avec une petite charge posée sur le dos. Grâce à l'éducation physique, une ventilation active des poumons se produit et la toux est stimulée.

La marche active améliore le corps, surtout le matin près d'un parc, d'un étang ou dans un bosquet. La jeune forêt de conifères sera un lieu idéal pour la réhabilitation après des maladies respiratoires. Il collecte également des aiguilles ou jeunes pommes de pin, qui sont utilisés pour la préparation de décoctions, infusions et inhalations.

Comment prévenir?

Comme vous le savez, il est beaucoup plus facile de prévenir l'apparition de la maladie que de la traiter plus tard.

La prévention des bronchospasmes comprend:

  1. Augmentation de la résistance du corps, durcissement, style de vie actif (mobilité, sports, promenades fréquentes), bonne nutrition, sommeil sain, perception positive de la réalité environnante.
  2. Boisson abondante et humidification périodique de la muqueuse nasale.
  3. Prévention de l'infection - éviter le contact avec les patients, les visites fréquentes dans les lieux publics (avec une foule nombreuse de personnes) pendant le pic d'infection.
  4. Utilisation d’un masque de protection individuel pour les communications fréquentes avec les personnes en cas d’épidémie.
  5. Respect accru des règles d'hygiène personnelle (se laver les mains avec du savon et changer de vêtements après être sorti de la rue).
  6. Aération fréquente des bureaux et des locaux d'habitation, nettoyage humide et traitement préventif au quartz, si nécessaire.

Les recommandations ci-dessus ne permettent pas dans tous les cas de protéger le corps contre la pénétration d’agents pathogènes, mais leur utilisation réduit considérablement le risque de SRAS. Ces règles simples aideront à renforcer le corps et à donner de la vitalité.

L'auteur: Natalia Zyurik

© 2016—2017, OOO "Groupe Stadi"

Toute utilisation du contenu du site n'est autorisée qu'avec l'accord des éditeurs du portail et l'installation d'un lien actif vers la source.

Les informations publiées sur le site sont uniquement destinées à des fins d'information et ne nécessitent en aucun cas un diagnostic et un traitement indépendants. Pour prendre des décisions éclairées sur le traitement et l’adoption de médicaments, il est nécessaire de consulter un médecin qualifié. Informations publiées sur le site, obtenues de sources publiques. Pour sa précision, les éditeurs du portail ne sont pas responsables.

Enseignement médical supérieur, anesthésiste.

Médecin de la plus haute catégorie, pédiatre.

Toux après que l'ARVI ne passe pas chez un adulte: effets résiduels

La grippe est une maladie dangereuse et insidieuse. Si la toux après ARVI et la grippe n'est pas transmise, cela indique une complication grave. En règle générale, il existe un affaiblissement naturel du corps qui doit être éliminé.

Pour qu'une personne n'ait pas de conséquences dangereuses sur le contexte de la grippe transférée, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre d'examens spécifiques.

La toux est un réflexe universel du corps, ce peut être un moyen d'auto-nettoyage des organes respiratoires, mais cela peut aussi être un signe sérieux de problèmes de santé.

Pourquoi tousser après la grippe

La grippe est un processus inflammatoire aigu d'origine infectieuse qui se produit dans les voies respiratoires supérieures. Avec l’évolution de la maladie, l’épithélium des bronches et de la trachée est activement détruit et exfolié.

Ainsi, une inflammation et un œdème exsudatifs apparaissent. La trachéobronchite hémorragique est l’un des signes clés.

Lorsque le traitement compétent de la maladie est effectué, il est possible d'éliminer le virus de la grippe et de se débarrasser des principaux symptômes:

  • processus inflammatoires
  • température élevée
  • spasmes et enflures,
  • intoxication générale du corps.

Dans la plupart des cas, le rétablissement complet des tissus malades nécessitera un certain temps. Les résidus sous forme de toux sont fréquents après l’élimination médicale du groupe principal de symptômes du SRAS ou de la grippe.

La toux sèche survient chez l'homme, comme un réflexe d'irritation. Une toux grasse se produit lorsque les expectorations sont sécrétées. Dans ce cas, les voies respiratoires sont débarrassées de l'exsudat d'agents pathogènes. Le retrait des expectorations est normal pendant une période pouvant aller jusqu'à deux semaines, à condition qu'il n'y ait aucun autre signe résiduel pathologique.

La toux sèche augmente la durée et l'intensité en présence de facteurs provocants:

  1. fumer
  2. l'alcool,
  3. atmosphère polluée
  4. de fumer
  5. air froid et sec.

Complications possibles de la grippe

Si une toux sèche ou humide ne disparaît pas pendant plus de 15 jours ou si d'autres signes avant-coureurs sont observés, des complications de la maladie peuvent alors être suspectées.

Les complications les plus courantes de la grippe incluent:

  • sinusite
  • la trachéite,
  • rhinite bactérienne,
  • bronchite
  • pneumonie,
  • empyema,
  • syndrome de détresse respiratoire.

Les complications consécutives à la grippe touchent généralement les voies respiratoires moyennes et supérieures, ce qui entraîne une laryngite, une laryngotrachéite et une bronchite.

Lorsque la laryngite tousse sèche, type d'aboiement. Il est accompagné d'enrouement. La bronchite provoque une forte toux, suivie d'une douleur et d'une constriction dans la partie supérieure de la poitrine.

Des complications surviennent souvent chez les personnes âgées, ainsi que chez les enfants. De plus, les personnes atteintes de diverses maladies chroniques sont à risque.

Si après le traitement une toux sèche ne disparaît pas, même s'il y a eu à la fois des pilules et de nombreuses inhalations avec une toux sèche, il est impératif de consulter un médecin. Un examen aux rayons X est nécessaire pour identifier la pneumonie.

L'inflammation des poumons est l'un des effets les plus courants de la grippe. Sa détection aux stades précoces est une condition importante pour un traitement efficace.

Toux avec expectorations après la grippe

Une toux avec expectorations après la grippe est considérée comme productive car elle dégage les canaux bronchiques. L'utilité d'une telle toux n'est fixée que sous certaines conditions:

  1. les crachats excrétés sont transparents et ont une consistance liquide,
  2. la toux ne survient que lorsque l'activité respiratoire et physique est intense: respiration profonde et fréquente, jogging, etc.,
  3. une courte toux ne survient pas plus de 5 fois par jour et apporte un soulagement significatif de la respiration. La durée des effets résiduels ne devrait pas durer plus de 2-3 semaines.

Si l'on observe plus longtemps une toux grasse chez une personne, il est important de procéder à un examen médical. Phénomènes dangereux et alarmants - l'apparition dans les expectorations de masse mousseuse ou purulente de couleur jaune-vert.

Une sortie de sang devrait obliger une personne à prendre des mesures immédiates. Les composants de sang et de mousse dans les expectorations peuvent indiquer:

  • problèmes avec le système cardiovasculaire,
  • pathologie pulmonaire,
  • tuberculose pulmonaire.

Infection secondaire

L'infection secondaire est une autre cause importante de toux après la grippe. Le SRAS ou la grippe affaiblit gravement le système immunitaire humain.

Dans ces conditions, une personne devient sans défense contre les agents pathogènes pathogènes. Le risque d'occurrence augmente:

  1. maladies respiratoires
  2. pharyngite,
  3. coqueluche
  4. la rougeole,
  5. pneumonie,
  6. tuberculose et autres infections.

Quand le sol est bon, il peut être activé:

  • mycoplasme
  • chlamydia
  • microorganismes fongiques,

Tout cela provoque des formes atypiques de bronchite et de pneumonie.

Diagnostic et traitement de la pathologie

Si des manifestations de toux sont observées pendant longtemps ou que des phénomènes alarmants sont apparus, il est nécessaire de consulter un médecin qui, sur la base de données de diagnostic et de tests de laboratoire, déterminera la nature de la pathologie prolongée.

Le diagnostic initial est établi en fonction des résultats d'une analyse générale de l'urine et du sang. Capacité hautement informative en méthodes biochimiques pour l'étude des sécrétions bronchiques.

Il est important de déterminer avec la plus grande exactitude la nature de l'agent pathogène dans l'origine infectieuse du syndrome de la toux. L'utilisation de la bronchoscopie est déterminée par l'état actuel de la membrane muqueuse de la trachée et des bronches.

Pour clarifier le diagnostic principal devrait utiliser l'échographie. Les complications pulmonaires sont déterminées par radiographie ou fluorographie.

Si le diagnostic a révélé une complication, le traitement est spécifique, ce qui est dû à la nature de la pathologie identifiée. Le schéma thérapeutique est déterminé par le médecin en tenant compte du stade et de la gravité de la maladie.

S'il n'y a pas de pathologies secondaires graves et qu'une toux après la grippe s'explique par des processus résiduels, il est important de prendre des mesures pour renforcer le corps.

Le traitement doit être prophylactique et réparateur. Il est important de suivre les étapes suivantes:

  1. renforcer le système immunitaire
  2. réparer les tissus endommagés
  3. retirer l'exsudat
  4. desserrer le syndrome de la toux.

Pour réduire l'intensité des symptômes de la toux peut être, en utilisant des médicaments:

Pour éliminer la toux sèche, prenez des expectorants et des mucolytiques qui diluent et éliminent les expectorations du corps.

À l'aide d'exercices de respiration, vous pouvez restaurer le bon fonctionnement des muscles respiratoires. Pour ce faire, utilisez un exercice simple:

  1. en position debout sur un souffle se dissoudre dans les parties d'une main,
  2. sur l'expiration, enroulez vos bras autour de vos épaules et retenez votre souffle pendant 30 secondes.

Un tel exercice peut également être fait en gonflant un ballon.

La toux résiduelle peut être éliminée par inhalation. Les procédures doivent être effectuées avec l’utilisation de perfusions d’herbes médicinales. La composition par inhalation suivante est populaire:

  • camomille de pharmacie,
  • le bicarbonate de soude,
  • huile d'eucalyptus,
  • thym

La toux passe aussi après les inhalations de propolis. À cette fin, 25 g de propolis sont dissous dans un verre d’eau chaude. Sont également présentés de nombreux sirops contre la toux.

En cas de toux sèche ou humide fréquente, une consommation accrue de liquide est indiquée. Dans le même temps, pour améliorer les fonctions de l’immunité, il est important de boire des boissons riches en vitamines. Pour ces fins est bien adapté hanches bouillon.

Pour rétablir l'équilibre hydrique, il est important d'utiliser de l'eau alcaline minérale. La médecine traditionnelle recommande comment utiliser en grande quantité pour boire de l'eau chaude. Des résultats positifs sont illustrés par la consommation de lait chaud aux figues.

Afin de minimiser les effets résiduels, les compresses chauffantes sont largement utilisées. Ces procédures sont effectuées avec de l'huile de blaireau ou du saindoux. Un résultat positif peut être obtenu avec une pommade chauffante aux huiles essentielles.

Il est important de faire attention aux mesures préventives. Par exemple, vous devez garder vos pieds au chaud, par exemple, porter des chaussettes en laine. Pour éviter de tousser, vous devez éviter l’hypothermie, maintenir l’humidité et la température optimale dans la pièce.

Une toux après une maladie est un symptôme résiduel qui peut indiquer qu'un dysfonctionnement s'est produit dans le corps. Il n'est pas recommandé de le laisser sans surveillance afin de ne pas aggraver la situation.

Grâce à des études de diagnostic, le médecin découvre la nature du phénomène et, après le traitement nécessaire, la toux disparaît. Dans la vidéo de cet article, nous vous recommandons de lire l’avis du médecin sur le traitement de la toux, y compris avec un ARVI.

Traitement de la toux résiduelle chez les adultes et les enfants

La toux résiduelle est un symptôme court qui persiste quelque temps après un rhume, un VVA, une bronchite. Parfois, il évoque le développement de complications ou d'une nouvelle maladie. Environ 50% des personnes atteintes de bronchite et d'infections respiratoires toussent parce que leurs voies respiratoires supérieures n'ont pas le temps de se remettre complètement du processus inflammatoire, les poumons sont encore mal ventilés et une quantité importante de crachats est laissée dans les bronches et la trachée, dont le corps cherche à libérer le réflexe. Le tabagisme et la dépendance excessive à l'alcool ne contribuent pas non plus à un rétablissement complet.

La toux après une bronchite ou un ARVI peut être sèche et humide. La sécheresse peut provoquer tout irritant externe: une odeur de tabac, par exemple, du tabac, des particules étrangères coincées dans le nasopharynx, un processus inflammatoire. Wet est associé à l'accumulation de mucus qui est périodiquement expectoré. Mais une telle toux ne peut pas toujours être qualifiée de productive, car les expectorations peuvent être visqueuses et difficiles à séparer.

La raison de l’apparition d’effets résiduels après une inflammation des bronches et du rhume est que le corps, en particulier les plus faibles, ne peut pas récupérer en un éclair après une attaque virale ou bactérienne.

Même lorsque le foyer de l'inflammation est éliminé, les bronches ont besoin de temps pour se rétablir. En outre, la couche muqueuse amincie des organes respiratoires est particulièrement sensible à divers stimuli supplémentaires.

Caractéristiques du cours chez les enfants

La toux résiduelle chez un enfant n'est pas la même que chez un adulte. Les enfants peuvent tousser légèrement, ne pas ressentir d'inconfort important ou souffrir d'attaques douloureuses perturbant leur sommeil et leur bien-être général. Les jeunes enfants souffrent souvent d'une telle toux à cause du SRAS. En fonction de l'âge, de l'état d'immunité, une toux après un SRAS chez un enfant peut durer 2 et parfois 3 semaines, tandis que disparaissent tous les autres symptômes du rhume, des bronchites, des trachéites, des pneumonies et divers SRAS.

Si la toux après une maladie ne gêne pas trop le patient, il se peut que le traitement ne soit pas appliqué. Mais vous devez toujours consulter votre médecin pour éliminer le risque de complications, de réinfection, de transition vers la forme chronique, de survenue d'une nouvelle maladie (en particulier au cours d'un processus résiduel prolongé). Si une toux provoque une gêne importante accompagnée de douleur et d’essoufflement, elle doit être traitée pour aider les voies respiratoires muqueuses à récupérer.

Le principe de base du traitement d'un réflexe de toux résiduel est de diluer les expectorations pour faciliter et accélérer sa séparation. À cette fin, les remèdes médicaux et populaires couramment utilisés. Les représentants de la médecine officielle recommandent l’utilisation de mucolytiques contenant de la carbocystéine: «Flyuditek», «Mucolytique» (sirop), «Ambrobene», «Libexin», «Bronkatar», «Lizomucil», «Fluimucil», «Mukopront», etc.

Les mucolytiques contenant de la carbocystéine sont prescrits même aux enfants de plus de 2 ans - ils sont si sûrs et efficaces. Ils ne conduisent pas à une dilution excessive des expectorations (contrairement aux médicaments contenant de l'Ambroxol), réduisent la sécrétion de mucus, produisent un effet expectorant, régénèrent la muqueuse. Les médicaments en gélules ne peuvent pas être prescrits aux enfants de moins de 12 ans (le sirop leur est destiné). Il existe d'autres contre-indications (grossesse, alimentation, certaines maladies), ainsi que des effets indésirables, à lire au préalable.

Un médecin peut prescrire aux adultes atteints de bronchite, des médicaments contenant de l'ambroxol, de la bromhexine, de l'acétylcystéine, des médicaments combinés: Sinekod, Stoptussin, Gerbion, Codelac Phyto, Bronhikum, etc.

Avant de prendre expectorant. besoin de traduire une toux sèche en une production, mais en aucun cas ne peut pas combiner protivokashlevye et expectorant.

Les expectorants ne peuvent pas être emportés si le réflexe de toux résiduel est une conséquence de la tuberculose transférée.

La gymnastique de drainage, qui favorise l’élimination des expectorations par le biais des positions correspondantes du corps: courbures, squats, fait partie des interventions supplémentaires. Certains sont assistés par un massage spécial (caresses).

Si la toux est prononcée, le gonflement des muqueuses est préservé, en plus des agents mucolytiques, des antihistaminiques sont prescrits. Ils ont un effet décongestionnant, antispasmodique, rétablissent l'élasticité du tissu musculaire des voies respiratoires.

Mesures préventives

  1. Aérez fréquemment la pièce dans laquelle se trouve le patient en convalescence.
  2. Humidifiez l'air avec un humidificateur à ultrasons, nettoyez-le avec des épurateurs d'air.
  3. Régime complet en vitamines.
  4. Marcher dans l'air pur, durcissement graduel.
  5. Exercice modéré, exercices de respiration (respiration profonde du diaphragme).

Remèdes populaires

Un remède traditionnel contre la toux est l'inhalation. Dans ce cas, inhalation efficace en ajoutant des huiles essentielles de romarin, de sauge, de cèdre ou de lavande. De telles inhalations peuvent être faites pour les adultes, et pour les enfants, il est plus recommandé d'utiliser une solution saline et uniquement un compresseur-inhalateur.

Les méthodes de phytothérapie populaire comprennent la prise de bouillons de romarin sauvage et de réglisse. Lorsque vous toussez, buvez un peu de radis et de jus de carotte avec du miel toutes les heures (1 cuillère à soupe pour 100 ml). Une autre façon de préparer le médicament à partir du radis consiste à couper un légume soigneusement lavé (de préférence un radis noir) en un "entonnoir" où le miel est placé. Au bout d'un moment, le radis fait démarrer le jus, qu'il faut boire. On y voit également du lait chaud avec quelques gouttes d’huile de camphre. Dans le lait, vous pouvez encore faire bouillir quelques minutes de figues sèches, puis boire. Sur un estomac vide, vous pouvez manger un jaune, moulu avec du sucre.

L'auteur: Pugachenko Anastasia

Les causes de la toux réflexe du sol nerveux.

Les causes de la maladie, les symptômes caractéristiques.

Causes de toux purulente et traitement

Traitement de la miction lorsque vous toussez.


  • Toux avec crachats chez l'enfant

  • Comment traiter la toux avec des expectorations?