Comment traiter la trachéite chez l'adulte: médicaments traditionnels, médicaments et antibactériens

Une des maladies les plus courantes est la trachéite, qui peut être diagnostiquée chez les patients adultes et les enfants. La trachéite est une pathologie de la trachée qui résulte de la progression d’une infection bactérienne ou virale dans la cavité nasopharyngée.

En l'absence de traitement efficace, une toux peut perturber le patient pendant plusieurs semaines et le développement d'une telle maladie chez les enfants peut provoquer une asphyxie. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire de savoir comment traiter la trachéite chez l'adulte et l'enfant et comment éviter le développement d'une telle maladie.

Causes de la trachéite

La trachéite est une inflammation de la muqueuse trachéale.

Les experts disent que la trachéite a principalement une origine infectieuse. Dans la plupart des cas, il se développe dans le contexte de types de maladies telles que:

En d'autres termes, la trachéite se développe dans la plupart des cas en combinaison avec un rhume. En outre, le développement de la trachéite peut survenir pour les raisons suivantes:

  • L’hypothermie est souvent la cause du développement de la maladie chez l’adulte et l’enfant. En cas de diminution de la température, cela provoque une maladie spasmodique des vaisseaux de la muqueuse respiratoire. Le résultat de cette condition pathologique est la réduction des fonctions de protection du patient, ce qui permet l’activation de microorganismes pathogènes de façon conditionnelle. En fait, ces micro-organismes sont constamment sur la membrane muqueuse des voies respiratoires, mais avec le fonctionnement normal du système immunitaire ne causent pas le développement de la maladie. Dans le cas où le corps "abandonne le jeu", une trachéite se développe.
  • L'allergie peut aussi provoquer la maladie dont l'apparition s'accompagne du développement du processus inflammatoire dans la muqueuse trachéale. Il n'est pas rare qu'une réaction allergique se développe avec une prédisposition génétique, un contact étroit avec divers types de produits chimiques et avec l'évolution de divers types d'infections dans le corps du patient.
  • La trachéite se développe souvent en violation du fonctionnement du système immunitaire du patient. Une telle condition pathologique peut se développer à la suite d'infections fréquentes et prolongées et d'un apport insuffisant en vitamines et en nutriments dans le corps. Avec une diminution de l’immunité, la trachéite peut entraîner des maladies aussi dangereuses que la pneumonie et la bronchite.
  • Dans certains cas, la trachéite peut survenir à la suite de maladies d'organes tels que les reins et le cœur. Dans ce processus pathologique, il y a violation du flux de sang et d'oxygène vers les organes respiratoires et les poumons.
  • Provoquer le développement de la trachéite peut toucher un corps étranger dans la trachée, ce qui provoque le développement du processus inflammatoire. Avec cette condition, le corps tente avec toutes ses forces de se débarrasser d'un objet étranger et de le faire sortir.

La trachéite aiguë peut devenir chronique et cela se produit chez les personnes qui souffrent d’alcoolisme et qui fument beaucoup. La maladie se développe souvent par inhalation d'air froid, poussiéreux ou sec, ainsi que par de fortes concentrations de produits chimiques.

Symptômes de la maladie

Maux de gorge, fièvre et toux sèche sont des signes de trachéite.

Un symptôme caractéristique de la trachéite est une inflammation aiguë des voies respiratoires sus-jacentes. Avec le développement d'une telle maladie, le patient commence à être perturbé par une toux sèche, qui peut survenir le matin et le soir. Souvent, une telle toux obsessionnelle apparaît lorsqu'on rit, pleure et prend une profonde respiration.

Avec une attaque de toux, une personne commence à ressentir une douleur douloureuse au sternum et à la gorge, ce qui cause des problèmes de respiration. Dans cet état pathologique, la respiration devient superficielle et rapide.

En outre, l'état général du patient se détériore de manière notable:

  • la température corporelle augmente
  • il y a augmentation de la faiblesse et de la somnolence
  • le patient se fatigue vite
  • les ganglions lymphatiques peuvent augmenter

Dans la plupart des cas, la trachéite se développe dans le contexte des maladies respiratoires. Par conséquent, des symptômes concomitants se manifestent sous la forme d'éternuements, de congestion nasale et de douleurs à la gorge.

Diagnostic de pathologie

Le médecin peut diagnostiquer une «trachéite» lors d’un examen général du patient lorsqu’il écoute les poumons avec un stéthoscope et utilise un laryngoscope. En outre, l'historique de l'évolution de la maladie et les plaintes du patient concernant son état sont soigneusement étudiées.

Un test sanguin est en cours chez le patient et les résultats obtenus peuvent indiquer une réaction inflammatoire.

Pour confirmer le diagnostic peuvent être affectés les études supplémentaires suivantes:

  • La radiographie pulmonaire élimine le risque d'inflammation dans les poumons
  • effectuer un test d'expectoration pour détecter la présence d'un agent pathogène et déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens
  • la spirométrie aide à évaluer les voies respiratoires dans les voies respiratoires et la capacité des poumons à se lisser

Lors de l'examen du patient par un spécialiste, remarquez immédiatement le gonflement du larynx, ce qui indique le développement d'une trachéite aiguë. En écoutant, il y a une respiration sifflante, qui est dispersée sur les poumons.

Pharmacothérapie

Traitement efficace de la trachéite chez les adultes prenant des médicaments

L'élimination de la trachéite à l'aide d'un traitement médicamenteux est réalisée si la maladie s'est développée à la suite d'une infection bactérienne. Pour éliminer la cause de la maladie, il est prescrit un médicament antibactérien à large spectre disponible sous forme de comprimés et d'aérosols.

La pratique médicale montre que les antibiotiques du groupe des pénicillines naturelles sont prescrits par des spécialistes pour éliminer la trachéite. En cas de bronchite complémentaire au cours de la pathologie, le traitement médicamenteux est complété par les agents antibactériens semi-synthétiques de la dernière génération.

Lors du diagnostic d'une trachéite virale aiguë chez un patient ne présentant aucune complication, le traitement est effectué à l'aide de:

  • antitussif
  • antiviral
  • immunomodulateur
  • médicaments antihistaminiques

L’effet le plus important lors de la mise en oeuvre d’un traitement médicamenteux peut être obtenu à l’aide de médicaments produits sous forme d’aérosols. Cette forme de médicament vous permet de pénétrer dans tous les départements de la trachée et de l’arbre bronchique.

Bon résultat donne l'inhalation avec l'utilisation d'antiseptiques et d'appareils à ultrasons.

Les médicaments les plus efficaces pour aider à se débarrasser de la trachéite sont les suivants:

Lorsque la température corporelle dépasse 38 degrés, des médicaments antipyrétiques sont pris. Il est important de se rappeler que la prise de tout médicament doit être effectuée conformément aux indications et sous la supervision d'un spécialiste.

Inhalation avec trachéite

Inhalation avec trachéite - la meilleure méthode de traitement d'une maladie

Souvent, pour éliminer une pathologie telle que la trachéite, une inhalation est prescrite à l'aide d'un nébuliseur. Grâce à ce dispositif spécial, il est possible de pulvériser les médicaments de manière concentrée et directement sur les parties enflammées de la membrane muqueuse.

À la maison, le traitement de ces maladies du système respiratoire par inhalation est considéré comme la méthode la plus efficace. Lorsque le patient inhale les huiles essentielles et autres substances actives réchauffées, elles s’écoulent directement dans le larynx et le pharynx.

À la maison, le traitement de la trachéite peut être effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • Un bon résultat donne l'utilisation d'une solution saline, c'est-à-dire du chlorhydrate de sodium conventionnel. Avec cette solution, il est possible de bien humidifier la membrane muqueuse et d'aider le corps à bien traiter la toux et le rhinopharynx sec. Il est possible de respirer avec une solution saline avant de consulter un spécialiste et de prescrire un médicament, ainsi que lors de toux fréquentes. En outre, la solution saline est la base de toute inhalation, car tous les médicaments sont dilués dans un nébuliseur avec son addition.
  • Pour le traitement des maladies respiratoires, vous pouvez appliquer une solution de soude, qui est versée directement dans le nébuliseur. À l'aide de telles inhalations, il est possible d'humidifier la muqueuse trachéale et de tousser.
  • Pour effectuer une inhalation avec trachéite, vous pouvez utiliser de l'eau minérale, mais uniquement alcaline. Grâce au traitement avec leur aide, il est possible d'humidifier la membrane muqueuse des voies respiratoires et d'éliminer rapidement les crachats accumulés.
  • Un nébuliseur utilisant des médicaments tels que Lasolvan et Mukolvan procure un bon effet. Ambroxol est le composant principal de ces médicaments et doit être dilué avec une solution saline avant utilisation. Une telle inhalation a un effet hydratant sur les muqueuses et favorise la libération des expectorations.
  • Berodual est l'un des médicaments les plus puissants et les plus efficaces, grâce auquel il parvient à ouvrir les bronches. Il est généralement prescrit pour une maladie telle que la trachéobronchite. Pour éliminer la pathologie, les spécialistes recommandent souvent d'associer Berodual à des médicaments hormonaux. Tenir les inhalations à la maison vous permet de vous débarrasser des symptômes de la trachéite aiguë en quelques jours seulement.

La nomination d'antibiotiques pour la maladie

Un médicament antibactérien pour traiter la trachéite ne peut être prescrit que par un médecin.

En cas de trachéite, des médicaments antibactériens sont prescrits au cas où le développement du processus inflammatoire est observé. L’objectif principal de ce traitement est de supprimer la croissance de microorganismes pathogènes et leur destruction complète.

Les experts prescrivent un traitement avec des médicaments antibactériens dans les cas suivants:

  • pneumonie suspectée
  • toux prolongée ne dépassant pas 2 semaines
  • température corporelle élevée pendant plusieurs jours
  • développement du processus inflammatoire dans la région des amygdales, des sinus et des oreilles

Les groupes suivants d’agents antibactériens peuvent être utilisés dans le traitement de la trachéite:

  • Macrolides: Sumamed, Ormaks et Azithromycine
  • Céphalosporines: Keflix, Cefalexin et Ceftriaxone
  • Pénicillines: Amoxiclav, Flemoxin et Amoxicillin

Il est important de se rappeler que le traitement avec des médicaments antibactériens doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste et en respectant la posologie spécifiée dans les instructions.

Médecine traditionnelle contre la maladie

Les meilleures recettes de la médecine traditionnelle

Afin d'obtenir l'effet le plus rapide lors de l'élimination de la trachéite, il est recommandé de combiner le traitement populaire des organes respiratoires avec la médecine traditionnelle.

La médecine traditionnelle offre les moyens suivants pour lutter contre la trachéite:

  • boisson chaude fréquente, mais en aucun cas chaude
  • bon effet donne l'utilisation de thé à la camomille
  • vous pouvez ajouter du miel au thé et au lait et boire à petites gorgées

Pour le traitement des maladies de la gorge, vous pouvez utiliser la recette suivante:

  • il faut chauffer un verre de lait et y mettre 5 ml de miel
  • ajouter 1/2 cuillère à café de soda au mélange
  • Le médicament doit être bu en petites gorgées.

Un remède efficace dans la lutte contre la trachéite consiste à se gargariser avec une solution avec en plus:

La médecine traditionnelle pour le traitement des maladies respiratoires recommande de mettre des compresses, ce qui accélère considérablement le processus de guérison. Il est important de se rappeler que cette procédure n'est autorisée que si le patient n'a pas de température et que la toux est devenue productive.

Plus d'informations sur la trachéite peuvent être trouvées dans la vidéo:

Les patients continuent à perturber la toux la nuit, il est donc recommandé de mettre des compresses après environ 3-4 jours de maladie. Lors du diagnostic de la trachéite, il est recommandé de mettre des compresses avant d'aller se coucher pendant 15-20 minutes.

Il est important de se rappeler qu'il est nécessaire de mettre des compresses uniquement sur la poitrine, mais en aucun cas sur la gorge.

Dans le traitement des pathologies du système respiratoire, vous pouvez utiliser les recettes compresses suivantes:

  • Il est nécessaire de faire bouillir deux pommes de terre, de bien les laver, d'ajouter un peu d'huile de tournesol et d'appliquer la masse obtenue sur la poitrine.
  • Vous pouvez frotter la poitrine avec un mélange préparé à partir de 10 ml de miel et de 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus.

La médecine traditionnelle offre de nombreux moyens efficaces de lutter contre les maladies du système respiratoire, mais avant de commencer, il est recommandé de consulter un spécialiste.

Traitement de la maladie pendant la grossesse

Traitement sûr de la trachéite pendant la grossesse

La complexité du traitement des maladies respiratoires pendant la grossesse est compliquée par le fait qu’au cours de cette période, l’utilisation de nombreux médicaments est interdite. Il est important de rappeler que lorsque les premiers symptômes de la pathologie de la femme enceinte apparaissent, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Ceci résulte du fait que la trachéite se développe sous l'influence d'un virus qui peut atteindre le fœtus par le placenta.

Grâce aux progrès de la médecine moderne, il existe un nombre suffisant de médicaments autorisés pendant la grossesse. Parmi les médicaments antibactériens, la trachéite peut être traitée avec les céphalosporines et le groupe de la pénicilline.

En outre, l'aérosol Bioparox est considéré comme le médicament le plus efficace dans le traitement de la trachéite chez les femmes enceintes et allaitantes.

Les procédures suivantes sont contre-indiquées pour les femmes en attente d'un enfant:

Il est important de rappeler que pendant la grossesse, il est nécessaire d'abandonner tout traitement personnel, ce qui évitera l'apparition de nombreuses complications.

Caractéristiques du traitement de la maladie chez les enfants

Le développement de la trachéite chez l'enfant indique une violation du système immunitaire, le traitement doit donc être aussi doux que possible. Le plus souvent, le développement des pathologistes se produit sous l'influence d'infections virales, la thérapie est donc réalisée avec l'utilisation d'agents antiviraux.

La tâche principale dans le traitement de ces maladies du système respiratoire consiste à soulager les quintes de toux qui se produisent la nuit. De plus, il est important d’activer les fonctions de protection de l’organisme et de procéder à la désintoxication, car le rétablissement n’est possible que lorsque le virus est complètement éliminé du corps de l’enfant.

En cas de forte toux, il est prescrit à l'enfant de recevoir des sirops antitussifs, largement représentés dans la chaîne de pharmacies. Le choix du médicament dépend de la nature de la toux, car elle peut être sèche ou avec écoulement des expectorations. Si la maladie acquiert une forme prolongée, des médicaments antiviraux sont prescrits.

Avec la progression d’une infection bactérienne dans le corps d’un enfant, la pathologie est traitée avec des médicaments antibactériens, parmi lesquels Sumamed est considéré comme le meilleur.

Il est possible d'arrêter le processus inflammatoire dans les voies respiratoires par irrigation avec un médicament tel que Bioparox. La trachéite est considérée comme une maladie difficile et désagréable nécessitant un traitement obligatoire. Une thérapie complexe éliminera les symptômes désagréables et accélérera le processus de récupération du patient.

Que faut-il prendre pour le traitement de la trachéite?

Le traitement de la trachéite est effectué à la maison. L'hébergement à l'hôpital est nécessaire en cas de complications, par exemple en cas d'asphyxie, d'asthme, de forte fièvre, qui dure plusieurs jours. Pour le traitement des patients adultes, les médecins recommandent de prendre des médicaments appartenant à différents groupes thérapeutiques, de sorte que les effets sur la maladie soient complexes.

Quels médicaments antibactériens sont prescrits pour traiter la trachéite

Les antibiotiques sont conçus pour traiter les trachéites d'origine bactérienne. Ce type de maladie résulte de la forme virale non traitée. Un traitement antibactérien est effectué pour le traitement des adultes. Avec soin, les médicaments de ce groupe sont prescrits aux enfants, aux personnes âgées et aux femmes enceintes.

Efficacité et sécurité des médicaments éprouvés à base de pénicilline. Ils sont utilisés depuis plusieurs décennies dans le diagnostic de diverses maladies infectieuses. Ce groupe comprend:

  • Augmentin;
  • Flemoxine Solutab;
  • L'ampicilline;
  • Amoxiclav

Si les agents du groupe de la pénicilline n’ont pas eu l’effet recherché, des fluoroquinolones sont prescrites. Ceux-ci comprennent:

Le troisième groupe d'antibiotiques est la céphalosprine. Nommé dans les cas graves lorsque la trachéite est compliquée par une bronchite, une forte fièvre, une asphyxie. Ce groupe comprend:

Lorsqu'une maladie infectieuse supprime les bactéries, y compris celles d'origine inconnue, les médecins recommandent de prendre des antibiotiques du groupe des macrolides. Ceux-ci incluent Sumamed.

Pour le traitement des adultes est souvent prescrit un antibiotique "Bioparox", spray dosé. Il vaut la peine d’en parler plus en détail.

Bioparox pour le traitement de la trachéite chez l'adulte

Parmi les médicaments de type aérosol pour le traitement des maladies infectieuses est souvent utilisé Bioparox. La substance active - la fusafungine a une action anti-inflammatoire et antibactérienne. En raison de son large éventail d’actions, il est recommandé de prendre Bioparox avec n’importe quelle forme de trachéite.

Une caractéristique de ce médicament est sa sécurité. Il est prescrit pour le traitement du processus inflammatoire dans les organes respiratoires des femmes enceintes et des enfants. Bioparox est pratique à utiliser - il est fourni avec deux buses, l’une pour l’irrigation des muqueuses, la seconde pour les sinus.

La durée du traitement est déterminée par le médecin traitant. Malgré l'innocuité indiquée, Bioparox ne peut pas être utilisé pendant plus de 10 jours. Dans des cas exceptionnels, le traitement dure jusqu'à deux semaines.

La posologie dépend de l'âge du patient et du stade de la maladie. En moyenne, il faut 4 respirations toutes les 4-5 heures. Enfants Bioparox injecté 2-3 fois toutes les 5-6 heures. Si les symptômes de la maladie, en particulier la toux sèche, ont commencé à disparaître, le traitement ne s'arrête pas.

Comment traiter la toux agaçante

Pour le traitement de la toux avec la trachéite prescrits des médicaments qui suppriment le réflexe de la toux, le vasospasme et l'excrétion des expectorations. Les médicaments sont sélectionnés individuellement, il n’existe pas de remède universel aux symptômes de la maladie.

Les moyens pour le traitement de la toux sont présentés dans une large gamme. Parmi eux sont les plus populaires:

  • Dr. IOM (sirop);
  • Sinekod;
  • Lasolvan;
  • Mukaltin;
  • Erespal;
  • ACC;
  • Brombhexine;
  • Gadelix;
  • Bioparox;
  • Ascoril.

Les médicaments ne peuvent pas prescrire leurs propres médicaments. Chaque remède comporte un certain nombre de contre-indications, y compris le type de toux (avec une toux sèche, vous ne pouvez pas prendre de pilules contre la toux grasse et vice versa).

Pilules Mukaltin: comment prendre

Il est prescrit pour le traitement de la toux non productive avec des expectorations mal séparées. Mukaltin est pertinent dans la forme compliquée de trachéite, lorsque la bronchite rejoint la maladie. Le produit convient au traitement des adultes et des enfants de plus de 2 ans.

Mukaltin est prescrit pour le traitement de la toux dans les maladies des voies respiratoires inférieures. Les médicaments de ce type n'affectent pas la source de l'infection, ils sont nécessaires pour soulager les symptômes. Par conséquent, Mukaltin est prescrit uniquement en association avec d'autres médicaments. Par exemple, le traitement est complété par des inhalations, dans lesquelles des médicaments «puissants» sont ajoutés au nébuliseur: Berodual ou Lasolvan.

Mukaltin doit être pris strictement selon les instructions, en évitant les overdoses. Il a un certain nombre de contre-indications. Mukaltin n'est pas une panacée, un traitement complexe est nécessaire.

Ascoril: quand nommé

Les comprimés Ascoril sont prescrits pour le traitement de la toux sèche et non productive. L'outil contribue à augmenter le volume des expectorations, ce qui les rend plus visqueuses et faciles à séparer. Efficace contre les symptômes de trachéite et de bronchite, facilite l'évolution de la maladie.

Ascoril a de nombreuses contre-indications:

  • maladies du système cardiovasculaire;
  • diabète sucré;
  • maladies gastro-intestinales au stade aigu;
  • la grossesse
  • L'âge d'enfant jusqu'à 6 ans.

Ascoril est pris 1 comprimé 2 à 3 fois par jour pendant 10 jours, même si les symptômes de la maladie disparaissent.

Comme Mukaltin, Ascoril peut être pris en association avec d’autres médicaments. Le médecin traitant prescrit le traitement après avoir diagnostiqué l'état des poumons et déterminé le type de toux. Non prescrit pour les expectorations visqueuses et bien déchargées.

Le sirop Ascoril peut être administré aux enfants de moins de 6 ans.

Erespal: pilules et sirop

Nommé dans le but d'arrêter la toux et de soulager l'inflammation des parois des muqueuses. Le sirop Erespal convient aux enfants. Les comprimés sont prescrits pour les adultes et les enfants de plus de 14 ans.

Erespal est pris en fonction du stade de la maladie et de l'âge du patient. Le sirop agit en douceur, il n'a pratiquement aucune contre-indication. Les comprimés ont un effet plus prononcé, mais les réactions indésirables se produisent beaucoup plus souvent.

Sirop Synekod pour enfants et adultes

Sinekod est un autre remède efficace contre la toux et l'inflammation dans la trachéite. Il est prescrit aux adultes et aux enfants de plus de 6 mois. La substance active est le butamirate, qui a un effet sur la toux sèche, ce qui le rend productif, avec des expectorations faciles à séparer. Sinekod est contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement et les diabétiques, car le sirop contient du sucre.

ACC: accueil pour trachéite

Traiter la toux forte et soulager l'inflammation.Les médecins recommandent de prendre ACC. L'outil est autorisé à emmener les enfants de plus de 2 ans. Pendant la grossesse, la question de la sécurité du traitement est décidée avec un médecin. En règle générale, l'ACC n'a pas d'effet néfaste sur le corps, il est bien toléré et très efficace.

Quels médicaments sont utilisés pour l'inhalation

Les inhalations sont un moyen efficace de soulager l'inflammation et d'éliminer les symptômes de la trachéite. Des produits pharmaceutiques sont utilisés pour la procédure s’il existe un nébuliseur. Le traitement des enfants et des adultes s'effectue à l'aide de médicaments tels que "Lasolvan" et "Berodual". Ces médicaments sont disponibles dans des flacons pratiques qui vous permettent de doser le médicament pour prévenir les surdoses.

Berodual pour l'inhalation

Combiné signifie que Berodual a un effet bronchique permettant de traiter la toux de toute maladie. Cela affecte non seulement les symptômes, mais aussi la cause de la maladie.

Disponible en solution Berodual pour inhalation. Il possède un embout pratique pour la distribution. Le produit convient au traitement des enfants à partir de 1 an. Berodual est également administré aux femmes enceintes, car la substance active n'a pas montré d'effet négatif sur le fœtus.

Berodual convient au traitement de la trachéite aiguë et chronique. Montre en outre la réception de médicaments antitussifs, par exemple, Mukaltin. Traiter la maladie par inhalation nécessite au moins 10 jours. L'alternance des médicaments est autorisée. Berodual et Lasolvan sont souvent combinés. Les médicaments ne créent pas de dépendance, mais le traitement doit être sous la supervision d'un médecin, en particulier chez les enfants.

Berodual ne peut pas être qualifié de médicament sûr, mais il est prescrit plus souvent que les autres médicaments à inhaler. Cela est dû à la possibilité d'utilisation lors de la toux chez les jeunes enfants, lorsque d'autres moyens sont contre-indiqués. Berodual devient un médicament indispensable dans le diagnostic de l'asthme et des crises d'asthme chez les patients. L'inhalation contribue à l'expansion des bronches pour faciliter la respiration et prévenir l'asphyxie.

Les préparations pour le traitement de la trachéite sont disponibles sous différentes formes: comprimés, sirop, aérosol, solution pour inhalation. Les maladies inflammatoires nécessitent une approche intégrée, de sorte que des médicaments de différents groupes sont prescrits. Cela garantit une récupération rapide et l'absence de complications, y compris la transition de aiguë à chronique.

Trachéite - Causes, signes, symptômes et traitement chez les adultes

La trachéite est un syndrome clinique caractérisé par des modifications inflammatoires de la muqueuse trachéale, ce qui est une manifestation d'infections respiratoires aiguës ou chroniques. En plus des infections respiratoires, la trachéite est plus courante en automne, en hiver et au printemps.

En règle générale, la maladie ne se manifeste pas comme une maladie indépendante, mais se développe dans le contexte d'autres infections virales. Quelle est la maladie, quels sont les premiers signes et symptômes, ainsi que la manière de traiter la trachéite chez l'adulte, envisagez ensuite.

Quelle est la trachéite?

La trachéite est appelée inflammation de la muqueuse trachéale. La trachéite chez l'adulte se produit rarement de manière isolée. Elle se manifeste le plus souvent par une rhinite, une pharyngite, une laryngite, une bronchite, une trachéite rhinopharyngée, une laryngotrachéite, une trachéobronchite.

Combien de temps dure la maladie? La période de la maladie et la période de récupération dépendent toujours de la forme du processus inflammatoire, qui peut être à la fois aigu et chronique, c'est-à-dire prolongé. En outre, l’état de l’immunité du patient a une incidence sur la durée de la trachéite. Plus le corps combat activement la trachéite, plus la guérison est rapide.

Le pronostic pour un traitement rapide est favorable, la durée de la maladie varie de 7 à 14 jours.

En fonction du facteur étiologique de la trachéite est:

  • Infectieux:
  • bactérien;
  • viral;
  • mixte, ou bactérienne virale.
  • Allergique.
  • Infectieux-allergique.

En fonction de la combinaison avec d'autres maladies (les formes les plus courantes):

  • Rinofaringotrachéite - inflammation de la membrane muqueuse du nez, du pharynx et de la trachée;
  • laryngotrachéite - inflammation du larynx et de la trachée;
  • trachéobronchite - inflammation de la membrane muqueuse de la trachée et des bronches.

L'évolution de la maladie peut être:

Trachéite aiguë

Il survient plus fréquemment et, au cours de l'évolution et des symptômes, il ressemble à une maladie respiratoire aiguë courante. La trachéite aiguë survient soudainement et a une courte durée (en moyenne deux semaines). Lors de son passage à la forme chronique, des exacerbations périodiques sont observées, alternant avec des périodes de rémission.

Trachéite chronique

La trachéite chronique peut être une conséquence de la trachéite aiguë et d'autres processus inflammatoires chroniques (inflammation des sinus du nez, du nasopharynx). Facteurs contribuant à:

  • tabagisme et abus d'alcool;
  • une forte diminution de l'immunité;
  • risques professionnels et écologie défavorable;
  • emphysème pulmonaire;
  • maladie cardiaque et rénale;
  • rhinite chronique, sinusite (inflammation des sinus paranasaux, par exemple, sinus maxillaires - sinusite).

Dans la trachéite hypertrophique, les vaisseaux se dilatent et la membrane muqueuse se gonfle. Les sécrétions de mucus deviennent intenses, des expectorations purulentes apparaissent.

La trachéite chronique atrophique provoque un amincissement de la membrane muqueuse. Il prend une couleur grise, un aspect lisse et brillant, peut être recouvert de petites croûtes et provoquer une forte toux. La trachéite atrophique est souvent associée à une atrophie de la membrane muqueuse des voies respiratoires, située au-dessus.

Raisons

La cause de la trachéite est la même infection que la rhinite, la pharyngite et la laryngite: staphylocoques, streptocoques, etc. En cas de traitement insuffisant (ou de l'absence de traitement) de ces maladies, le processus inflammatoire peut se propager à la trachée, provoquant une trachéite.

Certains facteurs peuvent provoquer le développement de la trachéite:

  • être dans une pièce humide et mal chauffée pendant une longue période;
  • respirer dans l'air froid, trop sec ou humide;
  • irritation des voies respiratoires avec des vapeurs ou des gaz toxiques;
  • infectieux, contact, aliments et autres types d'allergènes;
  • l'hypothermie;
  • fumée de tabac en fumant;
  • augmentation de la poussière de l'air.

La trachéite allergique est une réaction allergique qui se développe en réponse à l'inhalation de divers allergènes:

  • poussière domestique, industrielle ou de bibliothèque,
  • pollen végétal,
  • microparticules de poils d'animaux,
  • composés chimiques
  • contenus dans l’air des locaux industriels des industries chimiques, pharmaceutiques et de la parfumerie.

Symptômes de trachéite

Le principal signe d'inflammation aiguë de la trachée est une toux aiguë, aggravée la nuit et le matin. Tout d'abord, il sèche "aboiements", dans la suite avec la libération de crachats épais. Avec une attaque de toux, une personne commence à ressentir une douleur douloureuse au sternum et à la gorge, ce qui cause des problèmes de respiration. Dans cet état pathologique, la respiration devient superficielle et rapide.

En outre, l'état général du patient se détériore de manière notable:

  • la température corporelle augmente
  • il y a augmentation de la faiblesse et de la somnolence
  • le patient se fatigue vite
  • les ganglions lymphatiques peuvent augmenter.
  • température corporelle élevée (environ 380 ° C);
  • faiblesse générale du corps;
  • fatigue accrue avec un effort physique minimal;
  • douleur à la poitrine et entre les omoplates lors d'épisodes de toux;
  • essoufflement;
  • maux de tête;
  • l'insomnie;
  • brûlures et maux de gorge;
  • une légère augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • enrouement;
  • respiration sifflante dans les poumons;
  • écoulement nasal sévère;
  • peau grisâtre due à une altération du processus respiratoire;
  • transpiration;
  • manque d'appétit.
  • Se manifeste par des modifications majeures de la gorge muqueuse. Il gonfle, devient œdémateux, les vaisseaux sanguins sont dilatés.
  • Peut-être que l'accumulation de contenu purulent ou muqueux, qui, en se desséchant, donne lieu à des croûtes difficiles à séparer.

La toux paroxystique aiguë est caractéristique de l'inflammation du larynx, de la trachée, des bronches et des poumons. Tout processus inflammatoire dans le tube respiratoire est initialement caractérisé par une toux sèche. Cette affection est due à une légère sécrétion de crachats lors de l'irritation des récepteurs nerveux des bronches, de la trachée, du larynx. Les flegmes ne partent pas d'eux-mêmes, car ils sont formés en petites quantités.

En cas de trachéite concomitante, les patients atteints de pharyngite ou de laryngite se plaignent de:

  • sensation de brûlure
  • chatouiller,
  • la sécheresse
  • chatouillement et autre malaise dans la gorge.

Des complications

Les modifications et les néoplasmes de caractère endotrachéal sont considérés comme l'une des complications de la trachéite. Ils peuvent être à la fois bénins et malins et peuvent survenir en raison de l'influence constante du processus inflammatoire et des modifications de la muqueuse trachéale.

  • une bronchite;
  • une pneumonie;
  • asthme bronchique;
  • l'emphysème;
  • la trachéobronchite;
  • bronchiolite;
  • bronchopneumonie;
  • développement de tumeurs endobronchiques.

Diagnostics

S'il y a des signes d'inflammation des voies respiratoires, vous devriez contacter votre médecin généraliste qui, après un examen physique, recommandera certainement de consulter un oto-rhino-laryngologiste. Le diagnostic de trachéite est établi sur la base de données cliniques et épidémiologiques.

La trachéite est généralement diagnostiquée rapidement, mais dans certains cas (par exemple, si le patient a demandé une aide médicale tardive, lorsque la maladie progresse activement), un examen supplémentaire peut être nécessaire. Cela inclut les procédures:

  • radiographie de la poitrine - les médecins excluent donc la pneumonie;
  • spirographie - les voies aériennes sont évaluées et la maladie pulmonaire obstructive chronique ou l'asthme bronchique est exclue;
  • Examen de laboratoire des expectorations - cette procédure est nécessaire pour identifier l'agent responsable de la maladie, si des médicaments antibactériens (antibiotiques) doivent être prescrits.

Traitement de la trachéite

Les pathologies modérées et bénignes associées à d'autres signes d'infection respiratoire sont traitées à domicile (en consultation externe).

  • identification et élimination du facteur étiologique - allergène, virus, bactérie;
  • soulagement des symptômes de la maladie;
  • prévenir le développement de complications ou le passage à la forme chronique.

L’effet le plus important lors de la mise en œuvre d’un traitement médicamenteux chez l’adulte peut être obtenu avec l’aide de médicaments produits sous forme d’aérosols. Cette forme de médicament vous permet de pénétrer dans tous les départements de la trachée et de l’arbre bronchique.

  • Les antibiotiques sont utilisés dans le traitement de la trachéite bactérienne (amoxicilline, ceftrioxon, azithromycine),
  • viraux - agents antiviraux (protéflazide, umifénovir, préparations d’interféron),
  • avec des allergies - médicaments antiallergiques (loratadine, dézoloratadine, hifénadine).
  • Les médicaments expectorants sont utilisés (racine d'althée, pied de biche, thermopsis) et mucolytiques (acétylcystéine, bromhexine).

Les antibiotiques sont prescrits pour les infections bactériennes prouvées. Pour obtenir les résultats d'un ensemencement bactérien, il faudra compter 1 à 2 semaines. Pendant cette période, la trachéite doit être traitée. Supposons qu'une infection bactérienne puisse être basée sur une augmentation du nombre de leucocytes dans le sang, en maintenant une température élevée pendant plus de 3 jours.

L’effet le plus important lors de la mise en oeuvre d’un traitement médicamenteux peut être obtenu à l’aide de médicaments produits sous forme d’aérosols. Cette forme de médicament vous permet de pénétrer dans tous les départements de la trachée et de l’arbre bronchique.

Tout au long du traitement, un régime chimique doux et mécanique est recommandé (élimination des graisses, des épices, des frites), uniquement des boissons chaudes et une consommation en grande quantité. Des pansements de moutarde sont fixés sur la poitrine, la pièce est régulièrement ventilée et un nettoyage humide est effectué.

Comment traiter la trachéite chronique?

La trachéite chronique chez l'adulte est traitée beaucoup plus longtemps que sa forme aiguë. Cela est dû au fait que le traitement de la trachéite chronique vise non seulement à éliminer le symptôme de la toux, mais également à traiter les complications telles que la pharyngite et la bronchite. La forme chronique de la maladie a le plus souvent une étiologie bactérienne, respectivement, montre un traitement antibactérien.

  • Dans la répartition des expectorations mucopuruleuses, des antibiotiques à large spectre sont utilisés: ampicilline, doxycycline.
  • Phytoncides utilisés pour l'inhalation: oignons, ail et hlorfillipta.
  • Parmi les médicaments expectorants utilisés boisson alcaline abondante, une solution à 3% d'iodure de potassium, décoctions et infusions d'Althea et thermopsis.
  • situations stressantes;
  • activité physique;
  • fumer;
  • boire des boissons alcoolisées.

Comment traiter les remèdes populaires de trachéite

La médecine traditionnelle offre de nombreux moyens efficaces de lutter contre les maladies du système respiratoire, mais avant de commencer, il est recommandé de consulter un spécialiste.

  1. Vous pouvez vous gargariser avec une infusion de pelures d'oignon. 2 cuillères à soupe de cosse verser deux tasses d'eau bouillante, insister 2-4 heures dans un thermos et plusieurs fois par jour se gargariser avec la gorge.
  2. Pour effectuer une inhalation avec trachéite, vous pouvez utiliser de l'eau minérale, mais uniquement alcaline. Grâce au traitement avec leur aide, il est possible d'humidifier la membrane muqueuse des voies respiratoires et d'éliminer rapidement les crachats accumulés.
  3. Bains de pieds à la moutarde. Pour ce faire, il suffit de verser de la moutarde sèche dans les chaussettes (en poudre) et de les mettre sur vos pieds.
  4. La trachéite allergique, la médecine traditionnelle recommande un traitement avec une infusion de feuilles et de fruits de mûre. Pour cela 2 c. l mélanger verser 500 ml. Faire bouillir de l'eau et laisser infuser pendant 1 heure. Buvez la solution filtrée au lieu de thé.
  5. Prendre 1 cuillère à soupe: miel, poudre de moutarde, huile végétale. Mélange le. Chauffer au bain-marie. Ajoutez 1,5 cuillères à soupe de vodka. Envelopper dans une étamine et faire une compresse. Partez la nuit.
  6. La racine de réglisse aide à la trachéite. Le médicament a une propriété expectorante et antitussive prononcée. Cela réduit le nombre d'attaques, mais les rend plus efficaces. Le sirop de réglisse est l’un des moyens les plus efficaces d’origine végétale.

Prévention

La prévention de la trachéite aiguë et chronique vise à éliminer rapidement les causes de la trachéite, en renforçant le corps, en particulier les personnes exposées aux maladies aiguës des voies respiratoires supérieures.

  • Évitez l’hypothermie, un rassemblement important de personnes dans les périodes automne-hiver-printemps.
  • Mode de vie sain (bonne nutrition, promenades au grand air, sports, vitamines), lutte contre les mauvaises habitudes.
  • Durcissement du corps pendant la période de santé (essuyage, aspersion d'eau fraîche).
  • Le traitement précoce des infections respiratoires aiguës et des infections virales respiratoires aiguës peut prévenir, dans certains cas, l'apparition de la trachéite.
  • Traitement opportun des foyers d’infections chroniques et des maladies associées.

Une bonne nutrition, un mode de vie sain et une attention particulière à votre santé aideront à éviter la survenue de maladies telles que la trachéite. Les symptômes et le traitement de cette maladie ne peuvent être déterminés que par un spécialiste.

Traitement efficace de la trachéite

La trachéite (trachéite) est une lésion inflammatoire de la muqueuse trachéale, principalement de nature infectieuse, se manifestant par une irritation de l'épithélium, une toux sèche paroxystique ou des expectorations, des douleurs thoraciques, une température fébrile.

La trachéite survient rarement sous la forme d'une maladie indépendante. Dans la plupart des cas, une lésion complexe est diagnostiquée: avec la trachée, la membrane muqueuse du pharynx, du nasopharynx, du larynx ou des bronches est enflammée. Joignant bronchite, laryngite ou rhinite, les pathologies combinées se forment sous la forme de trachéobronchite, laryngotrachéite, rhinofaringotrachéite. La trachéite allergique se développe souvent en même temps qu'une rhinite et une conjonctivite de même nature.

Étiologie de la trachéite

Les agents responsables de la trachéite infectieuse sont des virus et des bactéries. L'inflammation de nature bactérienne est principalement provoquée par un staphylocoque, un streptocoque ou un pneumocoque, parfois des bâtons de Pfeyfer. Étant donné que la majorité des microorganismes responsables des lésions inflammatoires des voies respiratoires sont instables dans l'environnement extérieur, l'infection ne survient souvent que lors d'un contact direct avec une personne malade.

La trachée peut être enflammée à cause d'une infection virale aiguë, de la rougeole, de la grippe, de la scarlatine, de la rubéole ou de la varicelle. Bien que le plus souvent, la trachéite commence par l’activation de sa microflore conditionnellement pathogène, résidant en permanence dans les voies respiratoires.

Certains facteurs peuvent provoquer le développement de la trachéite:

  • être dans une pièce humide et mal chauffée pendant une longue période;
  • respirer dans l'air froid, trop sec ou humide;
  • irritation des voies respiratoires avec des vapeurs ou des gaz toxiques;
  • infectieux, contact, aliments et autres types d'allergènes;
  • l'hypothermie;
  • fumée de tabac en fumant;
  • augmentation de la poussière de l'air.

La réduction de l'immunité due aux foyers d'infection chroniques (amygdalite, otite, parodontite, sinusite, frontite), aux déficits immunitaires (dus à une irradiation, à une chimiothérapie, au SIDA, à l'infection par le VIH), à des maladies somatiques (diabète, rhumatisme, pathologies du rein) peut contribuer au développement de la trachéite infectieuse., cirrhose du foie), infections aiguës ou chroniques (amygdalite, tuberculose), administration involontaire à long terme d'immunosuppresseurs dans le traitement de maladies auto-immunes systémiques (sclérodermie, lupus rouge) Anki, vascularite).

La trachéite allergique est une sorte de réaction du corps à divers types d'allergènes: pollen de plante; poussière industrielle et plus souvent domestique; microparticules de peau et de poils d'animaux; produits chimiques qui sont nécessairement dans l'air dans diverses industries dangereuses.

Dans le contexte de la trachéite infectieuse peut développer des allergies. Cela devient possible en cas d'allergie aux agents microbiens. Dans ce cas, la trachéite est appelée allergie infectieuse.

Le mécanisme de développement de la trachéite

Normalement, l'air inspiré pénètre d'abord dans le nez où il se réchauffe, se nettoie et s'hydrate. Les particules de poussière se déposent sur les villosités épithéliales, puis lors des éternuements ou du nettoyage hygiénique du nez, sont éliminées mécaniquement des voies nasales. Certaines maladies ou déformations des structures du nez rendent difficile la respiration nasale et violent le mécanisme de purification. Il se produit avec une rhinite, des végétations adénoïdes, une sinusite, diverses tumeurs, une atrésie choanale, une courbure septale, des anomalies de la structure du nez. En conséquence, l'air inhalé passe immédiatement dans le larynx et plus loin dans la trachée, entraînant une hypothermie ou une irritation de la membrane muqueuse, provoquant le développement d'une inflammation de la trachée.

Le processus aigu se manifeste morphologiquement par une infiltration, une rougeur et un gonflement de l'épithélium cilié, à la surface duquel s'accumule une grande quantité de mucus. Dans les lésions virales, par exemple, la grippe, une ecchymose peut survenir - hémorragies mineures.

Dans la trachéite chronique, une hypertrophie et une atrophie de la muqueuse sont possibles. Un gonflement de l'épithélium, une dilatation des vaisseaux sanguins, l'excrétion de la sécrétion purulente sont observés avec la forme hypertrophique de la trachéite. Ceci est accompagné d'une toux avec des expectorations abondantes.

Les changements morphologiques dans la variante atrophique sont différents. Il se produit une atrophie de la membrane muqueuse, qui devient alors plus fine, devient brillante, lisse et change de couleur, passant du rose habituel au gris terne. Parfois, il se recouvre de petites croûtes sèches, à cause de quoi une personne commence à tourmenter une toux sèche débilitante.

La trachéite aiguë commence soudainement, en comparaison de chronique, tous les symptômes sont prononcés. Cela dure environ deux semaines, après quoi la récupération a lieu ou la maladie devient chronique. Cela dépend de la forme de la lésion inflammatoire, du fonctionnement du système immunitaire du patient, de la présence de maladies concomitantes, de l’adéquation et de la rapidité du traitement, ainsi que de son efficacité.

En phase chronique, les périodes de rémission alternent avec des rechutes. La maladie se prolonge. Les patients atteints d'une telle forme sont transférés un peu plus facilement en raison de l'aplatissement des symptômes, mais la période d'exacerbation s'allonge et il est difficile d'en prévoir la fin. Avec un traitement approprié, le rétablissement peut survenir au plus tard un mois plus tard.

Classification de la trachéite

En fonction du facteur étiologique de la trachéite est:

  • Infectieux:
  • bactérien;
  • viral;
  • mixte, ou bactérienne virale.
  • Allergique.
  • Infectieux-allergique.

L'évolution de la maladie peut être:

Symptômes de trachéite

Le principal signe d'inflammation aiguë de la trachée est une toux aiguë, aggravée la nuit et le matin. Tout d'abord, il sèche "aboiements", dans la suite avec la libération de crachats épais. Dans les premiers jours de la maladie, elle a un caractère gluant, puis devient purulente, en particulier dans les cas de trachéite bactérienne ou mixte. Une quinte de toux peut provoquer une respiration profonde, un mouvement brusque, des pleurs, parler, rire, pleurer ou un changement de la température ambiante. Lorsque la toux et après l'attaque est terminée, la patiente s'inquiète d'un mal de gorge et du sternum. Pour cette raison, il essaie de se protéger des virages brusques du corps, de ne pas rire, de respirer de manière uniforme et superficielle. Les enfants ont une respiration rapide et superficielle.

L’apparition aiguë de la maladie est accompagnée d’une élévation de la température, parfois jusqu’à un nombre fébrile (38,6–39,0 0 ° C), mais le plus souvent, elle est subfébrile (pas plus de 37,5 ° C). La température monte dans l'après-midi, vers le soir. Les symptômes d'intoxication sont absents ou non exprimés. Une personne se fatigue plus vite que d'habitude, ressent de la faiblesse, de la faiblesse. Mais le plus grand inconfort produit une toux douloureuse qui entraîne des troubles du sommeil et des douleurs à la tête.

Si la lésion trachéale est associée à une pharyngite, il y a un mal de gorge, une douleur lors de la déglutition, etc. La laryngite accompagnante est accompagnée d'un enrouement. Avec une lymphadénite réactive, les ganglions lymphatiques régionaux augmentent. La propagation du processus inflammatoire jusqu'aux grandes bronches conduit au tableau clinique de la trachéobronchite, exprimé en toux constante et à une température plus élevée. Lors de l'auscultation et de la percussion, des projections sèches diffuses dans la projection des bronches et la bifurcation de la trachée sont détectées.

Chez les jeunes enfants, les personnes âgées ou ayant des problèmes de système immunitaire, des complications peuvent se développer sous la forme d'une inflammation se propageant dans les alvéoles et les tissus pulmonaires. Dans ce cas, une bronchiolite ou une bronchopneumonie se développe.

Le processus chronique dans la trachée est une conséquence de aiguë. Le principal symptôme de la trachéite chronique est une forte toux permanente. Et pendant la journée, ce n'est peut-être pas le cas. Une toux atroce commence la nuit et le matin, ce qui rend difficile pour une personne de se détendre complètement et de rajeunir. Dans la forme hypertrophique, on observe une toux paroxystique avec écoulement de crachats, sous la forme atrophique - sèche et tenace, provoquée par une irritation des muqueuses formées sur celle-ci. Le processus chronique est accompagné par une condition sous-fébrile, une douleur dans la trachée.

La forme allergique manifeste une toux paroxystique persistante, une douleur intense dans la gorge et derrière le sternum. Chez les enfants au plus fort de l'attaque, des vomissements sont possibles. Souvent, cette forme de trachéite se développe simultanément à une lésion allergique de l'épithélium du nez (rhinite), de la conjonctive (conjonctivite) et de la cornée (kératite).

Complications de la trachéite

La trachéite en tant que maladie indépendante entraîne rarement des complications. À cet égard, ses formes combinées sont plus dangereuses. Ainsi, la laryngotrachéite peut être compliquée par une sténose du larynx, caractéristique des jeunes enfants. Lorsque la trachéobronchite due à un spasme et l'accumulation d'une grande quantité de décharge mucopurulent dans certains développe l'obstruction des voies respiratoires.

La propagation du processus inflammatoire de la genèse infectieuse aux organes respiratoires, situés ci-dessous, conduit au développement d'une pneumonie ou d'une bronchite. Il existe souvent une lésion combinée de l'épithélium de la trachée + bronches ou bronches, des alvéoles et du tissu pulmonaire interstitiel; une bronchopneumonie ou une trachéobronchite est diagnostiquée.

Les néoplasmes endotrachéaux malins ou bénins apparaissent à la suite d'un processus prolongé de la forme chronique de la trachéite, accompagné de modifications morphologiques de la membrane muqueuse.

Une exposition prolongée à des allergènes corporels en violation de la sensibilisation, associée à une trachéite allergique, entraîne l'apparition de maladies plus graves - une lésion allergique des bronches accompagnée d'un passage à un asthme bronchique, se manifestant par un asthme et un essoufflement grave.

Diagnostic de la trachéite

S'il y a des signes d'inflammation des voies respiratoires, vous devriez contacter votre médecin généraliste qui, après un examen physique, recommandera certainement de consulter un oto-rhino-laryngologiste. Le diagnostic de trachéite est établi sur la base de données cliniques et épidémiologiques. La collection d'anamnèse permet d'identifier la cause de la maladie, par exemple, en se basant sur la présence de maladies allergiques (pollinose, dermatite atopique), on peut supposer le caractère allergique de la trachéite.

  • CBC. Les indicateurs de cette étude aident à déterminer la nature de la lésion inflammatoire. Les réactions inflammatoires dans les trachéites de genèse allergique sont légèrement exprimées - la RSE et les globules blancs peuvent être normaux, mais une augmentation des éosinophiles est détectée - éosinophilie. Dans la trachéite infectieuse, l'analyse confirme l'inflammation - augmentation de la RSE, leucocytose.
  • Examen bactériologique des frottis nasaux et pharyngés pour déterminer le type d'agent pathogène.
  • Culture de crachats sur microflore suivie d'une analyse bactériologique et de la détermination de la sensibilité des microorganismes aux antibiotiques. Aide à identifier les agents microbiens ou autres et à choisir un traitement antimicrobien rationnel.
  • Test d'expectoration pour KUB (mycobactéries résistantes aux acides). Un examen microscopique peut assez rapidement confirmer ou infirmer la présence de Mycobacterium tuberculosis, bien que la méthode soit moins spécifique. Lors de recherches sur les cultures, l'identification des espèces de mycobactéries résistantes aux acides est réalisée.
  • Tests allergologiques. Différents types d'échantillons (qualitatifs, indirects, provocateurs et autres) ont pour but de déterminer la sensibilité individuelle du corps à divers allergènes.
  • Laryngotrachéoscopie est une méthode de diagnostic de premier plan. L’examen de la trachée au laryngoscope révèle une hyperhémie et un œdème de la membrane muqueuse, accompagnés de lésions virales de pétéchies - hémorragies ponctuelles multiples. Dans la forme atrophique de la trachéite chronique, on observe des muqueuses minces et sèches, ayant une couleur rose pâle avec une nuance grise. Les parois de la trachée sont richement couvertes de croûtes sèches. Une des caractéristiques de la forme hypertrophique est la cyanose de la membrane muqueuse avec son épaississement important, en raison duquel les limites entre les anneaux trachéaux ne sont pas visibles.
  • Rayon X des poumons prescrit pour suspicion de pneumonie ou de tuberculose.
  • Rhinoscopie avec examen instrumental de la cavité nasale est indiqué pour l'inflammation combinée des voies nasales et de la trachée.
  • Radiographie des sinus. Utilisé comme une étude supplémentaire pour confirmer les lésions inflammatoires des sinus paranasaux.
  • Pharyngoscopie nécessaire pour l'inspection de la membrane muqueuse du pharynx et du pharynx avec pharyngite, tumeurs ou la présence d'un corps étranger.

L'apparition de complications broncho-pulmonaires nécessite un traitement par un pneumologue, le développement de la tuberculose par un spécialiste de la tuberculose et un allergologue s'occupe du traitement de la trachéite allergique.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec la tuberculose, les néoplasmes malins dans les poumons, la diphtérie, la coqueluche, la sténose du larynx et les corps étrangers dans les voies respiratoires.

Traitement de la trachéite

Les objectifs du traitement:

  • identification et élimination du facteur étiologique - allergène, virus, bactérie;
  • soulagement des symptômes de la maladie;
  • prévenir le développement de complications ou le passage à la forme chronique.

La trachéite est généralement traitée en ambulatoire. Seulement dans le cas du développement de complications sérieuses, une hospitalisation dans un service spécialisé d'un hôpital est nécessaire. Le repos au lit n’est attribué qu’au moment de la conservation à haute température.

Le traitement étiotropique, sélectionné en fonction de l'agent pathogène, est considéré comme le traitement principal. La trachéite de la genèse bactérienne est traitée avec des antibiotiques à la pénicilline (amoxicilline, ampicilline), des céphalosporines (céphalexine, la ceftriaxone, la céfazoline) et des macrolides (azithromycine). En cas de trachéite virale, des médicaments antiviraux sont prescrits (arbidol, interféron, kagotsel, protéflazide). La lésion trachéale allergique est résolue à l'aide d'agents anti-allergiques (désoradotadine, suprastine, fenkarol).

La thérapie symptomatique aide à combattre les symptômes. Consiste à prendre des antipyrétiques (paracétamol ou aspirine à haute température) et des médicaments antitussifs (libexine, synecode). Pour liquéfier et améliorer l'excrétion des expectorations, il est indiqué les agents expectorants et mucolytiques (bromhexine, acétylcystéine, thermopsis, lasolvan, mucobène, racine de réglisse ou althea). Un traitement immunocorrecteur est nécessaire chez les patients atteints de trachéite chronique.

Le traitement local consiste à utiliser des aérosols (IRS-19, kameton ou hexoral), à boire du lait chaud ou des solutions alcalines (eau minérale), à ​​appliquer des compresses chauffantes (uniquement après normalisation de la température). Inhalation efficace avec des huiles essentielles, de la propolis ou de l'eau alcaline minérale. L'aérosol dans les voies respiratoires à travers un nébuliseur aide. Ce dispositif physiothérapeutique divise les solutions en plus petites particules dispersées, qui enveloppent uniformément les parois du pharynx et de la trachée. De la physiothérapie appliquer électrophorèse, UHF, réflexologie, massage.

La cartographie du traitement, la durée du traitement, le choix des médicaments et leur posologie dans chaque cas particulier sont déterminés strictement de manière individuelle et dépendent de l'âge du patient, de la cause et de la forme de la maladie, de la gravité des symptômes et de la présence éventuelle de pathologies concomitantes qui aggravent l'évolution de la trachéite.

Prévention de la trachéite

Les principales mesures préventives visent à éliminer les causes du développement de la trachéite et à renforcer le système immunitaire.

Cela contribuera à éviter une exacerbation de la maladie en respectant les règles suivantes:

  • durcissement du corps;
  • éviter l'hypothermie et rester dans des pièces très fréquentées en automne-hiver;
  • restriction maximale du contact avec l'allergène, ce qui développe une réaction allergique;
  • cesser de fumer;
  • changement de travail s'il s'agit d'une production nuisible;

traitement opportun et de qualité des foyers d’infection aiguë et chronique.