Hochets chez un nouveau-né

De nombreux parents s'inquiètent lorsqu'ils entendent une respiration sifflante chez les nourrissons. Une telle maladie apparaît parfois chez les bébés après la naissance. Certains sifflements chez les nouveau-nés sont absolument sans danger, tandis que d'autres, au contraire, avertissent de la présence de la maladie. Voyons pourquoi un bébé a une respiration sifflante, quelles sont les causes de ce phénomène, les conséquences dangereuses possibles et comment prévenir la respiration sifflante.

Raisons sécuritaires

Les causes de ce phénomène sont différentes. Coffre-fort concernent le plus souvent l'enfant sans température et d'autres signes de froid. Ceux-ci comprennent:

Caractéristiques physiologiques du corps du bébé

Le bébé mange bien, prend du poids, ne fait pas preuve d'anxiété, ne marche pas à la pression, mais a une respiration sifflante. Cela est possible parce que le nouveau-né n'a pas encore développé ses voies respiratoires et qu'elles sont encore assez étroites. Cela peut provoquer une respiration sifflante lors de l'alimentation ou lorsque le bébé dort. Après toutes les formes de cartilage guttural, la respiration sifflante disparaîtra sans laisser de trace. Cela se produit généralement par an et demi, mais peut-être par trois ans. De plus, au cours des premiers mois de sa vie, le bébé apprend à avaler et s'étouffe souvent avec de la salive, ce qui peut laisser échapper un soupir.

Air intérieur sec

Les voies nasales chez les bébés sont assez étroites, de sorte que la poussière s'accumule rapidement dans le nasopharynx. La raison principale en est l’air sec. Paradoxe, mais la plupart des parents attentionnés et aimants sont coupables de cela. En veillant à ce que l'enfant ne tombe pas malade, ils croient à tort que fermer les fenêtres étroitement, ne pas aérer et chauffer la pièce où se trouve l'enfant, est la bonne façon de le protéger de l'hypothermie et du rhume. Mais les pédiatres recommandent de ne pas oublier de aérer régulièrement la pièce qui contient principalement le nouveau-né, ainsi que la nécessité d'humidifier périodiquement l'air avec des humidificateurs spéciaux ou au moins de mettre de l'eau froide dans la pièce ou d'accrocher des serviettes mouillées à la batterie du radiateur. Selon le Dr E. Komarovsky, les conditions optimales pour un nouveau-né peuvent être considérées comme la température de l'air dans la pièce de 18 à 22 ° C et une humidité de 40 à 60%;

Accumulation de poussière

Les mamans doivent effectuer un nettoyage humide régulier de la chambre du nouveau-né afin d'éviter l'accumulation de poussière. Elles ne seront alors pas gênées par la respiration sifflante des nourrissons. Il est également conseillé de ne pas s’impliquer dans des jouets en peluche, car ils ont tendance à accumuler de la poussière.

Bec non nettoyé

Comme le nez filtre l'air que nous respirons, du mucus s'accumule périodiquement dans le passage nasal, qui forme des croûtes sèches à l'état sec, ce qui provoque une respiration sifflante lors de la respiration des nourrissons. La même chose se produit chez les adultes, seuls les bébés ne peuvent pas encore se moucher et se nettoyer le nez. Par conséquent, chaque jour, vous devez enlever les croûtes et le mucus du nez du nourrisson.

Manque d'activité physique de l'enfant

Si le bébé est constamment en position couchée, il ne le prend pas par la poignée, il ne joue pas avec lui. Il existe alors un risque de "stagnation" et d'œdème des poumons et des voies respiratoires, ce qui entraîne une respiration sifflante encore plus intense. Ce phénomène est souvent observé chez les orphelinats, car les gouvernantes et les personnes en charge des enfants n'ont ni assez de mains ni le temps nécessaire pour prêter attention à tous les enfants.

Air pollué

La respiration sifflante et le mucus chez un nourrisson peuvent être provoqués par un air pollué, dans lequel se dégage de la fumée de cigarette ou des gaz d'échappement. Les bébés doivent donc être soigneusement protégés de cette exposition.

Avec tout ce qui précède, une intervention médicale et médicale n'est pas nécessaire, cependant, vous devez suivre le bien-être général de l'enfant. Avec une température corporelle normale pouvant aller jusqu’à 37 degrés, un bon appétit et un sommeil calme, rien n’inquiète, mais lors de la prochaine visite à la clinique, veillez à faire attention à cette "petite" pédiatre afin qu’il puisse éliminer toutes les maladies.

Situations dangereuses

Et maintenant parlons de respiration sifflante, quand vous avez besoin d'un appel immédiat au médecin. Le corps du nouveau-né est faible et sensible aux effets de nombreux facteurs externes pouvant déclencher l'apparition d'une infection et le développement de toute pathologie. Dans ce cas, la respiration sifflante est généralement accompagnée de symptômes supplémentaires: toux, difficultés respiratoires, anxiété, manque d'appétit, fièvre, etc.

Pour protéger votre bébé du rhume et de la respiration sifflante, vous devez suivre des règles simples lorsque vous marchez avec un nouveau-né dans la rue:

  • vous ne pouvez pas marcher par temps venteux;
  • habillez le bébé selon le temps sur le principe "+1". C'est-à-dire que l'enfant devrait être habillé pour un plus de vêtements que vous. Si votre enfant est habillé trop chaudement, il peut transpirer et tomber facilement malade. Les vêtements légers, s’il fait froid dehors, ne sont pas non plus appropriés, car le bébé gèle et souffre d’hypothermie. Beaucoup de mères, habillées «facilement», soutiennent que l’enfant doit être tempéré. Il s’agit d’une question controversée et le durcissement est également nécessaire correctement et avec compétence;
  • éviter les courants d'air. Même si le bébé est dans une poussette, il est nécessaire de la protéger contre le vent, la pluie et la neige;
  • Ne laissez pas votre bébé et les autres personnes entrer en contact avec une maladie virale récente, et plus encore.

La cause de la respiration sifflante peut être une pneumonie, une bronchite, très dangereuse pour le nourrisson, car toutes les maladies chez les enfants de moins d’un an se développent rapidement et les médecins n’ont pas toujours le temps d’arrêter des symptômes dangereux.

Un enfant est enroué, tousse et a une respiration sifflante si un objet étranger pénètre dans son larynx ou ses voies respiratoires, et une telle respiration sifflante apparaît soudainement. Ne laissez jamais votre bébé seul avec des petits jouets, des bonbons et autres objets avec lesquels il peut s'étouffer! Si cela se produit, vous ne devriez pas paniquer, mais appeler d'urgence une ambulance pour prévenir une défaillance respiratoire.

Maladies avec un symptôme de grippe et quoi faire

Si le bébé a la respiration sifflante, il a la morve et la toux, la température augmente, le bébé se conduit avec lenteur, refuse de manger, alors, très probablement, le diagnostic ressemblera à une "maladie virale respiratoire aiguë". Dans ce cas, seul le médecin doit décider de la nécessité et de l'exactitude du traitement. Tout ce qui vous est demandé est de ne pas forcer l’enfant à manger, de lui donner à boire abondamment et de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin concernant le traitement d’un enfant avec respiration sifflante.

Si un nouveau-né a une respiration sifflante, tousser avec une toux "aboyante", il respire en respirant et lorsque le bébé respire, les espaces intercostaux sont aspirés et la température est élevée (au-dessus de 38,5 degrés), puis les médecins parlent généralement de pneumonie. Si ces symptômes se manifestent, il est nécessaire d’appeler le pédiatre pour poser un diagnostic correct et lui prescrire un traitement adéquat. Il arrive souvent que le bébé soit hospitalisé.

Si un enfant a la voix rauque, le bébé respire fortement, la fièvre, une forte toux sèche et des "sifflements" à la poitrine. Tous ces symptômes sont aggravés la nuit. On peut alors le suspecter chez le nourrisson (difficulté respiratoire causée par l'inflammation et la contraction). lumière des voies respiratoires supérieures). Quand une telle attaque commence, il est nécessaire d'appeler une ambulance ou un pédiatre. En prévision des soins médicaux, l'enfant devrait être autorisé à respirer avec de l'air humide. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un humidificateur ou utiliser la vapeur d'eau chaude dans la salle de bain et amener l'enfant à la salle de bain pendant quelques minutes. Après avoir goutté la buse avec vasoconstricteur gouttes et assurer le flux d'air frais. Vous pouvez également donner à votre bébé des gouttes d’allergies, par exemple Fenistil.

Chez les enfants de moins d'un an peut développer une maladie telle que la bronchiolite. En même temps, de petites zones des bronches deviennent enflammées. Dans ce cas, caractérisé par une forte toux qui ne disparaît pas longtemps (parfois plusieurs heures), une difficulté à respirer enrouée, il existe de tels signes de rhume, comme une morve et un mal de gorge, à cause de ce que le bébé refuse de manger, très irrité et méchant.

Si un bébé a la respiration sifflante après avoir eu le nez qui coule, il ronfle la nuit, son nez est constamment bouché, tandis qu'un membre de sa famille souffre d'asthme ou d'allergies - cela peut indiquer que l'enfant a un asthme bronchique. Besoin d'une consultation d'un enfant allergologue et des examens nécessaires pour un traitement ultérieur.

En outre, lorsque le bébé respire par la bouche, il a le nez qui coule, il ronfle dans son sommeil, il souffre de rhumes fréquents, de nausées nasales et d'otites, de larmes et d'irritation. Dans ce cas, seul un pédiatre sera en mesure de déterminer la cause de l’état de santé insatisfaisant de l’enfant, c’est-à-dire: il s’agit d’un rhume, d’une allergie ou d’une inflammation des végétations adénoïdes. Après avoir posé le bon diagnostic, le médecin pourra vous prescrire un traitement adéquat.

Un enfant doit boire beaucoup pendant une maladie, cela réduira l’intoxication du corps. Et aussi pour respirer de l'air frais et humidifié. Le Dr. Komarovsky insiste constamment sur cela. Il fait valoir que dans la période aiguë de la maladie (fièvre et malaise sévère), il est nécessaire de garantir de telles conditions à la maison, et après l'apparition d'une amélioration persistante de la santé (même s'il y a toujours une toux avec des expectorations, mais la température a chuté, l'enfant avait un appétit et une bonne humeur) marche dans l'air frais. Il faut se rappeler qu’il est possible de sortir un bébé enroué pendant 20 à 30 minutes à l’extérieur par temps ensoleillé et sans vent. Il est donc nécessaire de choisir les bons vêtements pour ne pas surchauffer ou refroidir l’enfant.

Une attention particulière doit être portée sur le fait que ce qui précède ne constitue pas le diagnostic exact, mais les options possibles dans lesquelles l'enfant peut enrouer. Par conséquent, les parents traitent indépendamment les brûlures chez le nourrisson et encore moins lui donnent des médicaments sans consultation avec un pédiatre! Une telle approche irresponsable créera une menace pour la vie et la santé du bébé. Il est possible d'aider un petit enfant à condition que la cause principale de la maladie soit déterminée avec précision. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de refuser des examens supplémentaires si le médecin vous les propose.

Voix rauque chez les nourrissons - causes, signes dangereux et traitement

Les parents de nourrissons sont souvent préoccupés par tout changement concernant la santé de leur bébé. L'un de ces problèmes peut être une voix enrouée chez un enfant. Les causes de cette affection sont variées, mais il est important de savoir quels signes sont considérés comme dangereux dans ce cas. De plus, il existe parfois un risque de complications.

Pour éliminer ce problème chez les nourrissons, on utilise des médicaments et des recettes populaires.

Causes possibles de l'enrouement chez un nourrisson

Afin d'identifier la cause de l'enrouement chez les nourrissons, il est nécessaire de faire attention aux symptômes supplémentaires.

Avec gonflement de la gorge, une augmentation des cordes vocales, ce qui rétrécit sensiblement le larynx et conduit à un enrouement.

La principale cause de cette affection chez les nourrissons est l’infection. Dès que l'agent pathogène pénètre dans les voies respiratoires du bébé, le processus inflammatoire des vaisseaux sanguins de la gorge muqueuse commence.

Par conséquent, les causes les plus courantes sont les maladies inflammatoires telles que:

En outre, l'enrouement du bébé peut être dû aux raisons suivantes:

  • Lésions de la muqueuse du larynx.
  • Souffle retenir.
  • Réaction allergique.
  • Adénoïdite
  • Tension excessive des cordes vocales (parfois avec des pleurs et des pleurs).
  • L'hypothermie

L'apparition d'un enrouement peut être associée à un développement anormal du larynx. Parfois, la raison réside dans l'évolution sévère de la varicelle. Un autre facteur dans le développement de l'enrouement est un objet étranger dans le larynx du nourrisson. Provoque un tel problème avec le bébé aussi faire peur.

Que peuvent être des signes dangereux

Si l'enrouement est accompagné de symptômes alarmants, vous devriez consulter un médecin pour un examen.

Dans certains cas, lorsque l'enrouement apparaît, il est nécessaire de montrer le bébé à un spécialiste. La consultation d'un médecin aidera à démarrer le traitement rapidement et à prévenir d'éventuelles conséquences indésirables.

Les symptômes d'anxiété indiquant la présence de maladies dangereuses sont:

  • Respiration sifflante ou sifflante.
  • Difficulté à avaler.
  • Éternuements fréquents.
  • Yeux rouges.
  • Aboiements toux.
  • La fièvre
  • Augmentation de la salivation.
  • Écoulement nasal abondant.
  • Augmentation de la température.
  • Respiration lourde
  • Perturbation du sommeil
  • Changer la couleur de la peau du visage.
  • Refus de manger.
  • Éruption sur le corps.
  • Hyperémie de la gorge muqueuse.

Si les parents ont remarqué au moins un de ces signes, il est nécessaire d'appeler immédiatement les services d'urgence ou de se rendre seuls à l'hôpital. Un phénomène dangereux est également pris en compte lorsqu'un enfant a une respiration haussée ou qu'il suffoque.

Complications d'état

Un traitement inapproprié de l'enrouement peut déclencher des complications dangereuses.

Si vous retardez le traitement de la maladie, qui s'accompagne d'un enrouement, la probabilité de propagation de l'infection augmente.

En conséquence, les complications suivantes peuvent se développer:

Dans certains cas, les pathologies ci-dessus peuvent être fatales. De tels cas sont possibles avec des maladies infectieuses telles que la diphtérie, la scarlatine ou la coqueluche.

Si l'enrouement est causé par la scarlatine, les lésions des voies respiratoires, du système cardiaque, du foie et des reins peuvent être dangereuses. La diphtérie et la coqueluche conduisent souvent à la suffocation. Les maux de gorge ont un effet particulièrement néfaste sur les reins et le cœur du bébé.

Il est important de se rappeler que l'évolution de la maladie chez un bébé est beaucoup plus rapide que chez l'adulte.

De telles complications ne peuvent être évitées que lorsque les parents ont immédiatement remarqué un enrouement et des signes dangereux et se sont tournés immédiatement vers un spécialiste. Des tactiques de traitement appropriées minimisent le risque de complications graves.

Médicaments sécuritaires

Dans le traitement des nourrissons, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin concernant les caractéristiques du médicament et leur posologie.

Le choix des tactiques de traitement appropriées est effectué uniquement par des professionnels expérimentés. Les parents ne sont pas autorisés à choisir leurs propres médicaments pour leurs jeunes enfants, car une telle décision peut provoquer le développement de complications ainsi qu'une menace pour la vie du bébé.

Il est important de noter qu’une approche individuelle du traitement est nécessaire, qui repose sur le diagnostic, le stade et l’étendue de la maladie dans le corps de l’enfant et la présence de pathologies associées.

Les principaux groupes de médicaments utilisés dans le traitement de maladies dont le symptôme est une voix enrouée comprennent:

  • Antibiotiques - lors de l'ingestion de bactéries pathogènes.
  • Médicaments antiviraux - pour détruire l’infection de l’étiologie virale.
  • Immunomodulateurs - pour renforcer le système immunitaire du nourrisson.
  • Les bronchodilatateurs sont utilisés en cas de respiration lourde, de sifflements et de respiration sifflante chez le bébé.
  • Complexes de vitamines et de minéraux - renforcent le corps des enfants et rétablissent leur force pour lutter contre les maladies.
  • Antipyrétiques - utilisés à des températures élevées.
  • Préparations d'action locale - vous pouvez lubrifier le larynx de la solution pour bébé Lugol.

Médecine populaire

Si les pleurs et les pleurs sont la cause de l'enrouement du bébé, une sédation fréquente du bébé au sein a un effet sédatif, et des boissons chaudes devraient également être administrées régulièrement.

Souvent, le gargarisme avec la décoction de camomille est utilisé pour traiter l'enrouement. Cependant, les nourrissons ne savent toujours pas comment procéder. Cette méthode est donc inappropriée pour le traitement des enfants de moins d'un an. Bien qu'il soit possible de donner au bébé une cuillerée à thé de décoction de camomille faible, cela aidera non seulement à réduire le processus inflammatoire dans le larynx, mais également à améliorer le fonctionnement des organes digestifs.

  • Compresse appropriée sur le cou et la clavicule des pommes de terre bouillies. Pour préparer une telle compresse, les pommes de terre sont bouillies, laissées refroidir légèrement et enveloppées dans un tissu de matière dense. Il est important de s'assurer qu'il fait chaud et non chaud. La compresse est laissée sur le corps pendant environ quinze minutes. Après cela, le bébé est essuyé et recouvert d'une couverture.
  • Vous pouvez faire à votre bébé un léger massage sur le sternum.
  • En l'absence d'une température élevée, un bain chaud avec l'ajout de plantes médicinales (train, calendula, pin, camomille) ou d'huiles aromatiques aidera. Mais ces méthodes peuvent être utilisées si l'enfant n'a pas de propension aux allergies.
  • Il est recommandé de lubrifier le cou avec une solution faible de vinaigre de cidre.
  • Une méthode auxiliaire efficace dans le traitement de l'enrouement consiste à masser les pieds du bébé avec des baumes spéciaux ayant un effet réchauffant.

Il est important de se rappeler que le traitement d'un nourrisson à l'aide de telles méthodes est nécessaire après consultation d'un spécialiste de la possibilité de son utilisation.

Inhalation de nébuliseur

L'inhalation de nébuliseur est une méthode moderne et efficace de traitement des maladies de la gorge chez les nourrissons.

L’inhalation est l’un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs de traiter la gorge du bébé. Lors des inhalations, les symptômes s'atténuent quelque peu, la respiration de l'enfant s'améliore un peu, les expectorations se liquéfient, le processus inflammatoire est éliminé.

Ces procédures sont autorisées à faire des bébés avec l'aide d'un dispositif spécial pour l'inhalation - un nébuliseur. Un tel appareil peut être acheté dans n'importe quel établissement pharmaceutique. Pour une utilisation dans le traitement des jeunes enfants, il est préférable de choisir un nébuliseur à ultrasons.

L’appareil est facile à utiliser - il suffit de verser un agent de cicatrisation dans le réservoir, de connecter un masque de protection respiratoire spécial à la source de courant et de mettre le bébé.

Pour les inhalations chez les nourrissons, les remèdes suivants sont recommandés:

  • Solution de soude.
  • Sel de sel de mer en vrac.
  • L'eau minérale, par exemple, Borjomi.
  • Décoction de camomille.
  • Teinture de calendula.

Efficaces pour les inhalations sont considérées comme des décoctions d'herbes médicinales telles que l'écorce de chêne, la sauge, la ficelle, le tilleul, l'ortie.

En l'absence de susceptibilité d'un bébé aux allergies, vous pouvez appliquer des huiles essentielles, telles que l'eucalyptus, le pin, le sapin, le citron, l'huile de théier.

Il existe également des solutions médicamenteuses pour inhalation avec un nébuliseur. Cependant, il est important de savoir que seul un spécialiste peut prescrire de tels médicaments.

Vidéo utile - Enrouement chez les enfants:

Pour éviter un enrouement dans la gorge du bébé, suivez les instructions suivantes:

  1. Ne permettez pas l'hypothermie au corps de bébé.
  2. Marchez souvent avec votre enfant au grand air.
  3. Aérer régulièrement la pièce où se trouve l'enfant.
  4. Désinfectez les articles qui sont tirés dans la bouche du bébé.
  5. Empêcher la surchauffe.
  6. Observez la température recommandée pour boire et manger le bébé.
  7. En cas d'épidémie, il est souhaitable de limiter les promenades dans les lieux publics.

Si vous suivez ces mesures préventives, vous pourrez réduire plusieurs fois le risque de maladies pouvant entraîner l’enrouement. Il est important que les parents n'oublient pas la règle d'or selon laquelle il est plus facile de prévenir les maladies que de les guérir.

Bébé enroué

Les cordes vocales constituent un lien important dans la formation de la voix. Quand une personne respire, des jets d’air passent à travers le larynx et, en raison des vibrations qu’ils produisent, nous entendons le son des voix. Chaque voix a des caractéristiques acoustiques individuelles: hauteur, force, timbre. Cependant, parfois, une voix enrouée peut survenir, ce qui peut être un symptôme de la maladie. Par conséquent, les parents doivent être extrêmement attentifs, surtout s'ils ont un nouveau-né.

Voix rauque chez les nourrissons

Si un bébé a la voix rauque, vous ne devriez pas paniquer, mais vous ne devriez pas vous arrêter non plus. Habituellement, les parents s’assurent que le nouveau-né pleure beaucoup et qu’il a donc une voix enrouée. Bien sûr, cela est permis. Mais dans la plupart des cas, la cause de ces changements de voix est une maladie infectieuse. Dans cette perspective, nous vous suggérons de déterminer les mesures à prendre si votre bébé a la voix rauque.

Bébé enroué quoi faire

Tout d'abord, pour vous calmer et éliminer les maladies dangereuses, vous devriez consulter un médecin. Après avoir procédé à l'inspection, il assistera éventuellement l'enfant. Même si le bébé n'a pas de toux ou de température, il est préférable de se tromper. Il existe des cas où l'apparition de la maladie ne peut être déterminée que par un médecin et uniquement après avoir examiné la cavité buccale, le larynx et le nasopharynx. Et parfois, il faut passer des analyses bactériologiques et cytologiques.

Lors de l'examen, le médecin peut alerter sur la rougeur du larynx, conséquence de la réaction défensive de l'organisme aux stimuli (bactéries, hypothermie et virus).

La raison voix enrouée bébé

Comme mentionné ci-dessus, la cause d'une voix enrouée peut être un long cri d'enfants. Des pleurs intenses ou, comme on dit, des pleurs, c'est la réaction de l'enfant au stress. Et si le cri continue pendant une longue période, le larynx peut en souffrir. En conséquence, de petites bulles se forment dans ses tissus mous, ce qui empêche l’enfant de respirer normalement et, par conséquent, provoque un enrouement. Mais il arrive parfois que des soi-disant «nœuds screamer» se forment, ce qui empêche les cordes vocales de se fermer et, par conséquent, une voix enrouée apparaît également.

Traitement de la voix enrouée bébé

Pour aider les nourrissons à se débarrasser de l’enrouement de la voix, appliquez-le le plus souvent possible sur la poitrine, inspirez-le et donnez beaucoup de liquide chaud. Les mères qui allaitent devraient exclure du régime les aliments acides, épicés et salés, c'est-à-dire les aliments irritants pour la gorge. Aussi, faites de votre mieux pour que votre bébé pleure le moins possible. Dans de rares cas, le médecin peut prescrire des obturations médicales dans le larynx à base d'huile.

De plus, vous pouvez toujours utiliser les recettes de la médecine traditionnelle. En voici quelques unes:

1. Lait chaud (1/2 c. À thé), mélanger avec du soda (1 c. À thé) et du miel (2 c. À thé). Pendant la journée, l'enfant doit boire 1 verre de boisson.

2. Lubrification du cou avec une solution spéciale. Pour sa préparation, il est nécessaire de diluer environ 100 ml de vinaigre de cidre dans 100 ml d’eau. Humidifiez un coton-tige stérile dans cette solution et lubrifiez doucement les amygdales de l'enfant.

3. Solution de cicatrisation, connectez la teinture de racine de réglisse (1 c. À soupe), 100 ml d’eau et 3 comprimés «Mukaltin». Chaque heure, donnez au bébé 1 cuillerée à thé.

En termes de traitement médicamenteux, des médicaments tels que Erespal, Hexoral ou Septefril sont généralement prescrits.

Symptômes dangereux enrouement bébé

Il faut garder à l'esprit qu'une voix rauque peut être le symptôme de certaines maladies. Et à part ce problème, le bébé n'est plus inquiet. C'est souvent là que réside tout le danger de la situation. Puisque les problèmes de gorge indiquent des maladies telles que la laryngite aiguë, la pharyngite, la trachéite, le croup, les infections respiratoires aiguës, le larynx diphtérique, etc. La cause de l'enrouement de la voix dans ce cas est un gonflement du mal de gorge. En l'absence d'assistance qualifiée et moderne, ces maladies peuvent devenir chroniques ou, pire encore, causer une obstruction aiguë du larynx.

Si la voix enrouée du bébé est accompagnée de température, vous pouvez lui administrer du paracétamol, mais vous devez d'abord consulter votre médecin au sujet de la posologie. Donnez au bébé le plus de liquide possible.

En règle générale, les infections virales se propagent à l’intérieur des cellules. Il est donc essentiel de renforcer le système immunitaire de l’enfant et de ne pas le bourrer de médicaments inutiles.

Mais les irritants externes ne sont pas toujours la cause de la respiration sifflante, il peut s'agir d'anomalies congénitales. Il arrive que des papillomes se forment sur les cordes vocales, qui se développent depuis et affectent complètement le larynx. Le premier signe d'une maladie aussi grave, c'est l'enrouement. Et deuxièmement, c'est une respiration lourde.

En outre, un signe de voix enrouée chez les nourrissons peut être une réaction allergique à tout produit alimentaire.

Dans tous les cas, vous devez être extrêmement attentif à un symptôme aussi déplaisant. Étant donné que le larynx des enfants est très étroit et que ses tissus sont très enflés, ils auront des problèmes de respiration.

Si, en plus de l'enrouement chez le nourrisson, vous remarquez un symptôme ci-dessous, contactez dès que possible votre pédiatre local.

  1. "Aboiements", toux profonde. Ce symptôme se manifeste par une inflammation de la glotte, qui ne peut donc pas s’ouvrir complètement. Et en conséquence, il y a un tel son spécifique.
  2. Chez les nourrissons commence à montrer une respiration lourde, qui est parfois accompagnée d'un sifflement.
  3. L'enfant pleure constamment et ne peut pas s'arrêter. Ce symptôme peut indiquer que l'enfant a une douleur intense lors de la déglutition.
  4. Vous avez commencé à remarquer que le nouveau-né avait augmenté sa transpiration et sa salivation.
  5. L'enfant a une température corporelle élevée.
  6. Le nouveau-né a une perte de voix dramatique.
  7. Chez les nourrissons apparaît périodiquement une hyperémie, c'est-à-dire des rougeurs.

Respiration sifflante dans la gorge d'un nouveau-né

Contenu de l'article

En outre, le passage de l'air est entravé par le rétrécissement de la lumière des voies respiratoires dû au spasme des muscles lisses. Le nourrisson peut également avoir une respiration sifflante en raison de certaines caractéristiques anatomiques congénitales du système respiratoire.

Il est nécessaire de distinguer le concept de "respiration sifflante" - le bruit pendant la respiration et "enrouement" - un changement de timbre de la voix (enrouement).

Parlons des raisons pour lesquelles un nouveau-né peut être enroué et discutons également des causes du bruit pendant la respiration chez les enfants de moins de 3 ans.

Respiration sifflante dans la gorge d'un enfant en bonne santé

Les nourrissons ont souvent une respiration sifflante et c'est normal. Les raisons de ce phénomène sont les suivantes:

  • l'incapacité à avaler la salive est particulièrement caractéristique des bébés âgés de 3 à 4 mois, chez lesquels la salive est produite très activement;
  • dentition - provoque également une augmentation de la production de salive, et s'accompagne également d'un gonflement de la membrane muqueuse de l'oropharynx, pouvant provoquer une respiration sifflante;
  • une respiration sifflante dans la gorge peut apparaître lors de la régurgitation d'aliments;
  • certains bébés ont une respiration sifflante en raison de l'accumulation d'expectorations; lorsque l'enfant apprend à tenir la tête et à s'asseoir, sa respiration sifflante disparaît d'elle-même;
  • l'enfant peut geler à la tension excessive des cordes vocales (long cri, cri).

La respiration sifflante périodique d'un bébé qui mange bien, dort et joue ne menace généralement pas sa santé. Cependant, les parents doivent être vigilants. Il est nécessaire de mesurer la température du corps de l’enfant, de vérifier s’il a un rhume ou si sa gorge est rouge.

Si vous craignez que votre enfant a une respiration sifflante périodique, faites attention à ce pédiatre. Après avoir examiné le bébé, il verra s’il existe des raisons de s’exciter.

Froid et enrouement

Les maladies catarrhales sont des maladies dont le risque est considérablement accru en cas d'hypothermie. Dans la majorité absolue des cas, les rhumes sont causés par des virus du groupe des infections virales respiratoires aiguës (infections virales respiratoires aiguës). C'est pourquoi le concept de "froid" et "ORVI" est souvent utilisé de manière interchangeable.

Une des caractéristiques de l'IVRI chez les enfants âgés de 1 à 5 ans est que l'infection touche plusieurs parties des voies respiratoires à la fois, ce qui entraîne un enrouement accompagné d'écoulement nasal, d'éternuements, de toux et d'autres symptômes du rhume.

Si une infection virale affecte le larynx, une laryngite se développe. Comme les cordes vocales sont situées dans le larynx, la laryngite est toujours accompagnée d'un enrouement. Dans certains cas, avec la laryngite, la voix disparaît presque complètement. Autres symptômes d'inflammation du larynx chez le nourrisson:

  • augmentation de la température corporelle;
  • manque d'appétit;
  • aboiements de la toux;
  • sautes d'humeur, troubles du sommeil;
  • les enfants plus âgés peuvent se plaindre de douleur, de sécheresse ou de maux de gorge;
  • très souvent, la maladie s'accompagne de congestion nasale et d'écoulement nasal.

Chez les jeunes enfants, les infections respiratoires ont tendance à se propager aux voies respiratoires inférieures - la trachée, les bronches et les alvéoles. Pour prévenir le développement de bronchites et de pneumonies, il est nécessaire de traiter la laryngite à temps.

Traitement de la laryngite

Le traitement de la laryngite comprend des médicaments antiviraux ou antibactériens associés à des antiseptiques et des anti-inflammatoires. La difficulté à traiter les nourrissons est que la plupart des médicaments sont autorisés à partir de 3 ans.

De nombreuses procédures de traitement sont contre-indiquées chez les nourrissons - inhalation de vapeur, gargarisme, résorption des pastilles, irrigation de la gorge avec des vaporisateurs.

Quelles mesures les parents devraient-ils prendre pour améliorer le bien-être de l'enfant?

Il ne devrait utiliser que les médicaments autorisés en bas âge. La gorge peut être traitée avec Aqualore Spray pour la gorge. Ne dirigez pas le flux de l'aérosol directement dans la gorge - cela pourrait déclencher une quinte de toux et même un laryngisme. Spray besoin d'appliquer doucement à l'intérieur des joues de l'enfant, et lui-même sera distribué dans l'oropharynx. Vous pouvez également donner à l'enfant une faible décoction de camomille pharmaceutique, littéralement une cuillerée à thé - elle remplace le gargarisme.

Assurez-vous que la respiration nasale du bébé ne soit pas perturbée. Si le nez de l'enfant est bouché, utilisez des gouttes nasales vasoconstricteurs, telles que «Vibrocil».

Si nécessaire, le traitement de la laryngite à l'aide d'antipyrétiques tels que "Viferon", "Paracétamol", "Ibuprofène pour les enfants". Les enfants antipyrétiques sont produits sous des formes commodes - sous forme de suppositoires, de sirops et de suspensions rectales. Pour recours antipyrétique lorsque la température atteint 38 ° C.

Vrai et faux croup

Le groupe s'appelle laryngite aiguë obstructive. Sous l'obstruction, on entend un étroit rétrécissement de la lumière des voies respiratoires. La croupe est une condition très dangereuse qui peut être fatale. Les enfants de 1 à 3 ans sont les plus sensibles au croup.

L'œdème de la membrane muqueuse du larynx d'un nourrisson de seulement 1 mm rétrécit de moitié la lumière des voies respiratoires, ce qui peut provoquer un étouffement.

Il y a vrai et faux croup. Le vrai croup est associé à la diphtérie - une maladie infectieuse infantile. Dans la diphtérie, les amygdales et les ganglions lymphatiques augmentent considérablement. Le cou de l'enfant se gonfle, la gorge est recouverte d'une épaisse pellicule qui empêche le passage de l'air. La diphtérie ne contient qu'un seul traitement: l'administration d'un sérum anti-diphtérique (PDS) antitoxique, qui neutralise les poisons sécrétés par l'agent responsable de la diphtérie.

Le soi-disant faux croup se développe avec des maladies virales et bactériennes pouvant entraîner un rétrécissement de la lumière des voies respiratoires supérieures. Cela peut se produire dans le contexte d'une laryngite ordinaire avec le SRAS.

  • enrouement;
  • aboiements humides;
  • difficulté à respirer, respiration sifflante lors de l'inhalation;
  • attaques de dyspnée de nuit;
  • palpitations cardiaques;
  • transpiration abondante;
  • visage bleu.

Si de tels symptômes apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

L'enfant doit être pris dans une position droite, rassuré. Essayez de le boire avec de l'eau minérale tiède - cela aide à diluer les expectorations et facilite la respiration. Il est recommandé de laisser l'enfant respirer ou d'ouvrir la fenêtre. De nombreux experts conseillent d'égoutter le nez des gouttes vasoconstricteurs du bébé. Une fois drainés, ils sont répartis sur le nasopharynx, réduisant ainsi le gonflement.

Stridor des nouveau-nés - de quoi s'agit-il et comment traiter?

Le stridor est un son rugueux et sifflant qui accompagne la respiration dans diverses pathologies des voies respiratoires. Le stridor est souvent causé par des troubles congénitaux du larynx, de l'épiglotte et de la trachée. En particulier, stridor peut être associé à de telles pathologies:

  1. Larynglomalacie - chute de parties du larynx ou de l'épiglotte dans la lumière des voies respiratoires en raison d'une rigidité insuffisante du tissu cartilagineux. Habituellement, pour atteindre l'âge de 1,5 à 2 ans, les symptômes de la maladie disparaissent.
  2. Tréhalid - faiblesse du tissu cartilagineux trachéal. Manifesté comme stridor pendant l'expiration. Comme la laryngomalacie, la trachéomalacie peut disparaître avec l'âge. Dans de rares cas, le patient nécessite une intervention chirurgicale.
  3. Les kystes du larynx et de l'épiglotte peuvent être diagnostiqués même chez le nourrisson. Les petits kystes ne provoquent aucun symptôme sauf une respiration sifflante dans la gorge. Si le kyste est gros, il est difficile de respirer. Traitement chirurgical.
  4. La papillomatose laryngée juvénile est une tumeur bénigne de la membrane muqueuse. La maladie est diagnostiquée à l'âge de 2 ou 3 ans, parfois plus tôt. Le premier symptôme est l'enrouement, puis le stridor se mêle à l'inspiration et à l'expiration. Le traitement comprend l'ablation chirurgicale des papillomes et une thérapie antivirale.

Il faut le soupçonner de stridor, si la respiration sifflante chez le nourrisson ne disparaît pas pendant longtemps et ne répond pas au traitement traditionnel.

La respiration sifflante de bébé: que faire?

L'apparition du bébé dans la famille suscite toujours beaucoup d'enthousiasme, car son corps s'adapte toujours à la vie dans un nouvel environnement. Les parents s'inquiètent des changements dans l'état du bébé, écoutez chaque nouveau signal. La respiration sifflante chez les nourrissons est un sujet de préoccupation fréquent et, entre-temps, il est trop tôt pour commencer à paniquer, vous devez comprendre les causes possibles de leur apparition.

Sur les raisons

Le bruit pendant la respiration peut être associé à n’importe quel organe du système respiratoire, que ce soit les poumons, les bronches, les sinus nasaux, la trachée ou la gorge. Selon la localisation du problème, la respiration sifflante chez les nourrissons peut être sèche ou humide, sourde ou forte, permanente ou temporaire.

La raison de l'apparition du bruit peut être:

  1. Former des organes respiratoires. Si les voies respiratoires du nourrisson ne se sont pas encore formées et que ses parois sont plutôt minces, elles commencent à vibrer lors de l'inhalation, ce qui crée des bruits parasites. Le plus souvent, ce phénomène se produit chez les bébés prématurés.
  2. Humidité insuffisante dans la pièce. Le plus souvent, cette cause survient chez les parents dont l'enfant est apparu en hiver. Les piles assèchent beaucoup l’air et la peur de geler les miettes empêche les mères et les pères de bien aérer la pièce. Parlons du climat correct un peu plus tard.
  3. Une respiration sifflante et un essoufflement peuvent être causés par la pénétration d’un corps étranger dans les voies respiratoires. Ici, vous ne pouvez pas vous passer de l’aide d’un médecin.
  4. Les infections respiratoires virales sont une cause fréquente d'écoulement nasal et de respiration sifflante. Les symptômes peuvent être complétés par un rouge gorge, une inflammation du larynx.
  5. Allergie. Le seul moyen de résoudre le problème consiste à rechercher et à éliminer l'allergène.
  6. La présence de liquide dans les poumons ou les bronches est un diagnostic grave nécessitant une intervention médicale.
  7. L'asthme La respiration sifflante se produira périodiquement, accompagnée de toux et d'étouffement.

Un nouveau-né peut avoir une respiration sifflante même après un long cri, auquel cas tout retourne rapidement à la normale.

Symptômes inquiétants

Comme vous pouvez le constater, un bébé avec une respiration sifflante peut être complètement en bonne santé. Si le bébé se comporte calmement, dort bien et mange, vérifiez tout d'abord son nez; peut-être que les croûtes qui s'y forment l'empêchent de respirer complètement.

Il est nécessaire de consulter un médecin si les miettes présentent les symptômes suivants:

  • Haute température Rappelez-vous que la température corporelle normale du nouveau-né est de 37˚.
  • Étouffement - un signe de la nécessité de soins médicaux urgents.
  • Si la peau commence à devenir rouge ou pâle, appelez un médecin.
  • Le bébé vomit souvent ou refuse le lait.
  • Le bébé dort beaucoup et se comporte lentement.

C'est important! N'oubliez pas que vous ne pouvez pas établir le diagnostic de manière indépendante, seul le médecin peut évaluer complètement le tableau.

Traitement

Si la respiration sifflante chez les nourrissons est associée à une maladie, y faire face sans l'aide d'un médecin ne fonctionnera pas. Le pédiatre doit diagnostiquer et prescrire le traitement avec précision en fonction de la condition et de l'âge du bébé.

Dans les cas où les nourrissons ont une respiration sifflante due à un larynx non formé, aucun traitement n'est nécessaire, le système respiratoire se développera de manière autonome, avec un maximum d'un an, tous les bruits passeront.

S'il y a des allergies ou des asthmatiques parmi les parents, alors surveillez le bébé et essayez de vous débarrasser des allergènes possibles: poussière, animaux, plantes à fleurs.

Le climat comme méthode de traitement

La chose la plus simple qu'un parent puisse faire pour un nourrisson est d'organiser les soins appropriés. Vérifiez le nez du bambin, si des croûtes sèches s'y accumulent, l'air dans la pièce n'est pas suffisamment humide.

Voici quelques règles simples pour la prévention des maladies pulmonaires et virales:

  1. La température de l’air dans la pépinière devrait être de 20 à 21 20.
  2. Ventilez la salle tous les jours, peu importe la saison. Les virus meurent dans un flux d'air en mouvement.
  3. Un bébé a besoin d’une humidité de 50 à 70%, essayez de vous procurer un humidificateur domestique. Si ce n'est pas possible, utilisez des serviettes humides.
  4. La chambre des enfants nécessite un nettoyage quotidien humide. Essayez de minimiser le nombre de tapis, de peluches et de petits objets qui compliquent le nettoyage.

C'est important! Nous n'avons pas pour rien dit que le bon climat consiste à prévenir les maladies virales. Dans une telle atmosphère, l'enfant grandit en bonne santé, dort bien, son système immunitaire est renforcé.

Comment nettoyer le bec

Si le bébé commence à avoir une respiration sifflante et que vous remarquez une croûte dans le nez, nettoyez-les soigneusement. En aucun cas il ne vaut la peine de flatter les voies nasales avec des cotons-tiges ou d'autres objets. Leurs murs sont encore très fragiles et peuvent nuire au bébé. Pour nettoyer la buse de la croûte ou de la morve, utilisez un aspirateur et de l'eau de mer. Les deux sont vendus dans chaque pharmacie.

Les gouttes les plus connues et les plus abordables pour le nez à l’eau de mer "Aquamaris" et "Aqualor Baby". Les deux médicaments sont prescrits aux enfants dès la naissance, car ils ne contiennent aucun médicament. Soigneusement instillé dans chaque passage nasal, placez l'enfant sur le côté. Le plus souvent, les croûtes sortent avec un liquide ou après un éternuement. Dans d'autres cas, utilisez l'aspirateur.

Ce dispositif est un tube avec une buse en forme de cône. Le bord de la buse est inséré dans la narine, comme indiqué dans les instructions relatives à l'appareil. Maman commence à respirer doucement l'air à travers le tube pour aspirer l'excès de liquide et les croûtes. Les buses changent après chaque procédure.

Le docteur Komarovsky à propos de la respiration sifflante

Le pédiatre le plus célèbre et le plus respecté de toute l'ex-URSS ne se lasse pas de rappeler l'importance d'un climat adéquat dans la pièce. Selon lui, 90% des problèmes chez les nourrissons surviennent précisément à cause de soins inappropriés.

Un air trop sec et trop chaud entraîne une perte de chaleur insuffisante, l'enfant commence à transpirer et perd tout le sel nécessaire au corps. Cette condition provoque un bébé:

  • Malaise: l'enfant a chaud, il est méchant.
  • Croupe, irritation de la peau, apparition d'érythème fessier.
  • Problèmes de sommeil: un sommeil souvent agité au cours des premiers mois est associé à la température de l'air.
  • Problèmes avec les poumons, respiration sifflante. L'air sec provoque un assèchement des muqueuses, elles sont donc plus exposées aux blessures et aux infections.
  • Un mauvais climat peut entraîner des allergies, de l'anxiété, une respiration sifflante et même un épaississement du sang.

De ce qui précède, une seule conclusion peut être tirée: avec l'apparition de la respiration sifflante, faites attention à la condition du bébé. Il peut être utile de revoir les points de vue sur les indicateurs de température et d'humidité dans la pièce. Si l'état du bébé vous rend anxieux, consultez immédiatement un médecin. N'oubliez pas que tous les processus dans le corps de l'enfant se déroulent plus rapidement.

Comment restaurer la santé d'un nourrisson enroué?

Les maladies de la gorge chez les bébés peuvent causer des complications qui menacent sa vie. Si le bébé enroué, vous ne devriez pas paniquer, et contactez rapidement un spécialiste.

Pourquoi il y avait une voix enrouée chez les nourrissons?

L'apparition d'une voix enrouée chez un bébé peut être affectée par des lésions des organes du système respiratoire, en particulier des cordes vocales. Lorsque les tissus du larynx se resserrent ou se gonflent, un enrouement apparaît dans la voix du bébé et il y a aussi le sentiment que quelque chose l'arrête. Une laryngite de toutes sortes est une raison courante pour qu'un bébé soit soudainement enroué. Plus précisément, un état similaire (enrouement) est causé:

Si le bébé est enroué, les cordes vocales fonctionnent, voir la photo

  • processus infectieux et maladies virales de la gorge, de la trachée et du larynx;
  • anomalies du développement intra-utérin;
  • lésions de la gorge (brûlure, impact d'un corps étranger);
  • émotions négatives (peur fréquente, stress);
  • réactions allergiques;
  • un long cri;
  • problèmes de thyroïde (souvent congénitaux).

Toutes ces raisons ont un effet néfaste sur l'état général du bébé et présentent un danger potentiel pour sa vie.

Faites attention! En plus de l'enrouement dans la voix du bébé, d'autres signes indiquant le développement de la maladie peuvent être absents (c'est dangereux). Le pédiatre Komarovsky a déclaré qu'il devrait être alerté des parents et qu'il est impossible de tarder à consulter un médecin. Un œdème laryngé et un étouffement du bébé peuvent survenir.

Comment reconnaître l'enrouement chez les nourrissons à la maison

Les parents sont plus susceptibles de remarquer des changements dans la voix (enrouée) du nouveau-né à la maison. Le timbre devient caractéristique, un enrouement ou un sifflement peut apparaître lors des pleurs. Sans raison apparente, une toux aboyante, du croup (la première manifestation de la laryngotrachéite) peut survenir.

Bébé enroué consulter d'urgence un médecin pour éviter les complications et en découvrir la cause

Faites plus attention aux activités respiratoires chez un enfant. Si elle devient soudainement sévère et que les mouvements de la poitrine en train de respirer sont clairement visibles, il y a gonflement des parois du larynx ou de la trachée. En outre, un symptôme concomitant peut être une salivation abondante et un cri en avalant, d'où l'enfant ne peut pas se calmer, car il est tourmenté par la douleur.

Ils disent les enfants! Sa fille a demandé hier des crêpes. J'enlève la plaque dont ils étaient recouverts et l'intérieur est recouvert de gouttelettes.
- Peut-être juste dans cette position?
- Non, elle est en sueur!
- Oui, c'est juste de l'eau!
- Non, cette crêpe a transpiré!

Ces symptômes indiquent une fermeture progressive des parois de la gorge, à la suite de laquelle le bébé a des difficultés à respirer. Par conséquent, lors des premiers changements de la voix chez les bébés jusqu'à un an, vous devez consulter un spécialiste qui, après un examen, vous prescrira le traitement approprié ou vous dirigera vers le diagnostic d'un ORL.

Comment traiter l'enrouement chez le nourrisson: techniques de base

La génération la plus âgée conseille lorsqu'une voix enrouée ou enrouée apparaît chez un bébé immédiatement utilisé pour le traitement de remèdes populaires. Yevgeny Komarovsky est convaincu que cela ne devrait pas être fait de manière catégorique, car le facteur qui a provoqué un tel syndrome peut être très dangereux et qu'un diagnostic médical est nécessaire.

Le traitement médical varie selon le type de maladie, si bébé enroué.

Réaction allergique

Si un bébé a des allergies alimentaires ou un autre type d'intolérance avec suffocation, une voix rauque et des éruptions cutanées, le médecin recommande d'utiliser des antihistaminiques Claritin, Fenistil, Laratadine au sirop. Avant l'arrivée de la brigade d'ambulances, assurez-vous que l'enfant a une atmosphère calme et veillez à créer un flux d'air frais dans la pièce.

Le bébé peut perdre la voix à cause des manifestations internes des allergies: angioedème, par exemple

Une boisson chaude abondante et un attachement fréquent à la poitrine sont ce qui est particulièrement nécessaire dans de tels moments.

Rhumes: maux de gorge, bronchite

Que faire si bébé est enroué à cause de maladies virales? Encore une fois, consultez votre médecin avant d'utiliser diverses techniques thérapeutiques. Avec un mal de gorge, une rougeur et de la fièvre, vous devrez boire beaucoup d’alcool en traitant le cou avec des sprays de Lugol, Hexoral, Dr. Moma. Vous pouvez humidifier un coton-tige dans une décoction de camomille et enduire les amygdales du bébé.

L'enrouement de la gorge chez les nourrissons est causé par un rhume. Regarde la vidéo

Avant l'arrivée du médecin, veillez à bien aérer la pièce et à réduire la température de l'enfant avec de l'ibuprofène, du Nurofen ou du paracétamol. Malgré le fait que le corps lui-même tente de faire face à l'infection, les bébés âgés de moins d'un an peuvent avoir de la fièvre, il est donc nécessaire de commencer à la frapper si elle a réussi à dépasser 37,5 °.

Note de mamans! E. Komarovsky recommande que les agents antipyrétiques soient présents à la maison dans les suppositoires en suspension orale et dans le rectum. Les premiers sont absorbés plus rapidement, ils affectent donc plutôt la diminution de la température, et les seconds agissent plus lentement, mais conservent l'effet pendant plusieurs heures de plus.

Complications d'infection et de virus

La laryngotrachéite, la laryngite et la pharyngite sont considérées comme une complication fréquente du rhume, des virus du DRA et du VRAI. Ils sont traités avec des médicaments antibactériens dans un hôpital. Pour ce faire, utilisez les antibiotiques Flemoksin, Amoxiclav, Augmentin.

De même, les infections virales et virales provoquent un enrouement.

L'ibuprofène ou le paracétomol antipyrétique essentiel dans le sirop. Une fois que la température corporelle est revenue à la normale, les inhalations sont effectuées à l'aide d'un nébuliseur deux fois par jour à l'aide de Dexaméthasone, Ventalin, Saline, Borjomi, Ambrobene. La posologie est individuelle, calculée en fonction de l'âge du nourrisson.

Ils disent les enfants! Mes beaux amis demandent:
- Veux-tu un petit frère ou une petite soeur?
Penser:
- Mon frère veut papa et je veux un chaton!

Bébé cri enroué

Le médecin ne tire cette conclusion qu’après un examen systématique de l’enfant. En cas d'enrouement, le bébé a besoin de beaucoup de boisson, d'allaitement, d'émotions plus positives et de l'attention de sa mère. Au moment du traitement, il est conseillé d’arrêter toutes les causes du bébé qui pleure, afin de ne pas irriter encore plus la gorge affectée.

Après un examen médical et les recommandations du médecin, si le bébé a perdu la voix après avoir beaucoup pleuré, l'utilisation de remèdes populaires à base de décoctions à base de plantes est autorisée.

La décoction avec l'anis aidera si l'enfant enroué

L'anis aide parfaitement à faire face à l'enrouement chez les nourrissons si le remède est correctement préparé.

Pour préparer les moyens, prenez 20 g, versez 200 ml avec de l’eau fraîchement bouillie, ajoutez 2 ml de miel de citron vert. l, mélangez bien, laissez infuser pendant plusieurs heures, puis distribuez un bébé une fois par jour avec une composition de 1 c.

Un moyen de chou

Jus de chou chauffé au bain-marie

Il est nécessaire de prendre quelques feuilles de chou, d’en extraire le jus et de les verser dans un récipient profond. Après ce conteneur est placé dans un conteneur avec de l'eau chaude et chauffé pendant une demi-heure. Ensuite, vous devriez ramasser le jus de chou dans un biberon avec un mamelon ou un abreuvoir et donner le bébé deux fois par jour. La durée du traitement ne dépasse pas 5 jours.

Décoction de camomille pour le rinçage

Prendre 1 cuillère à soupe. l pharmacie camomille et mettre dans un pot d'un litre, puis versez de l'eau bouillante et laissez la solution refroidir à la température ambiante. Manipulez le cou s'il est nécessaire d'enrouer plusieurs fois par jour à l'aide d'une spatule ou d'un bandage spécial.

Effets dangereux de la voix enrouée chez les nouveau-nés et les nourrissons

Une des complications dangereuses d'une voix enrouée ou enrouée est un arrêt respiratoire, pouvant entraîner la mort d'un enfant. Si tout se passe mieux, des maladies de la gorge de nature chronique peuvent alors se manifester.

Une voix enrouée chez un bébé est dangereuse pour un arrêt soudain de la respiration.

Peut-être le développement d'asthme bronchique de nature chronique, de pleurésie et d'abcès. Toutes ces conséquences conduisent souvent à la mort, les miettes doivent donc être protégées de la scarlatine, de la rougeole, de la rubéole et d'autres processus infectieux au cours de la première année de vie.

Que conseille le médecin? Recommandations de Komarovski

Evgeny Komarovsky conseille d’effectuer les actions suivantes afin de prévenir les complications après le bébé enroué:

  • durcir correctement;
  • rendre visite au pédiatre régulièrement;
  • ne refusez pas les mesures préventives (vaccinations, prise de vitamines);
  • Prévenez le stress, les accès de colère et les pleurs violents bébé.

Si vous pratiquez l’allaitement, assurez-vous de bien suivre la réaction du bébé face aux aliments que vous mangez. Également au cours du premier mois, il est intéressant de mesurer régulièrement la température et de surveiller l'état général de l'enfant.

Regardez la vidéo sur les causes de la voix enrouée chez les nourrissons.

Causes et traitement de la respiration sifflante chez un nourrisson

Les parents sont souvent confrontés à un problème tel que la respiration sifflante chez les nourrissons. Avant de paniquer et de commencer un traitement, vous devriez contacter un spécialiste. Il sera en mesure de déterminer la gravité de la maladie. La respiration sifflante n'est pas toujours associée à la maladie et vous pouvez parfois vous en débarrasser sans médicaments.

Qu'est-ce que la respiration sifflante

L'apparition de divers bruits chez un enfant pendant sa respiration ne fera pas abstraction de l'adulte.

À la localisation de la respiration sifflante, des organes tels que les poumons, les bronches, la trachée, le nasopharynx et la gorge sont isolés.

Si la respiration sifflante se réfère à la gorge et au nasopharynx, elle peut être accompagnée de douleur, d'enrouement et de difficultés respiratoires. De tels bruits peuvent être entendus de loin. Les hochets sont généralement capturés avec un phonendoscope.

La respiration sifflante pendant la respiration peut être sèche et humide, constante et passagère, accompagnant l'inspiration ou l'expiration.

Causes de

La respiration sifflante chez les bébés apparaissent et disparaissent. Leur apparition peut être associée à la maladie ou à d’autres facteurs environnementaux.

  1. Gonflement du larynx.
  2. Accumulation de liquide dans le système respiratoire.
  3. Corps étranger dans les voies respiratoires d'un enfant. La toux survient soudainement, sonore, fréquente. La peau devient bleue, respiration difficile.
  4. Air sec dans la pièce (surtout en hiver, lorsque les chauffages fonctionnent). Le mucus dans le nez se transforme en croûtes qui empêchent l'entrée d'oxygène dans les poumons.
  5. Voies respiratoires insuffisamment formées. Dans ce cas, les organes ont des parois minces qui, lors de la respiration, commencent à vibrer et la respiration sifflante apparaît.
  6. Processus inflammatoires qui se produisent lors de l'ingestion de virus et de bactéries.
  7. Symptôme allergique. Il est nécessaire de trouver l’irritant le plus tôt possible et de l’éliminer afin de prévenir des maladies plus graves.
  8. L'asthme Avec cette maladie, l'enfant tousse, a une respiration sifflante, des attaques d'étouffement apparaissent.


Souvent, l'enrouement survient lorsque la respiration survient après de longs pleurs. Dans ce cas, l'enrouement après un certain temps passe.

Au stade de la récupération d'un rhume, qui s'accompagne d'une toux, un écoulement d'expectoration actif se produit. Le cliquetis peut survenir après avoir dormi, lorsque les expectorations se sont accumulées dans la gorge.

Symptômes de la maladie

Si, en plus de la respiration sifflante, l'enfant présente d'autres signes avant-coureurs, vous devez consulter un médecin.

Ces symptômes incluent:

  • fièvre
  • il devient difficile pour l'enfant de respirer;
  • la couleur de la peau change (devient pâle ou rouge);
  • des régurgitations fréquentes non liées à la nourriture apparaissent;
  • l'enfant devient léthargique et somnolent.

Si l'enfant tousse, la température a augmenté, le pédiatre doit être appelé à la maison. Le plus souvent, ce sont des signes d'ARVI. Les hochets peuvent accompagner des maladies aussi graves que la bronchite et la pneumonie.

La bronchite est caractérisée par une respiration difficile, une respiration sifflante dans les bronches supérieures. La température ne peut pas augmenter.

Il arrive que chez un enfant de moins d'un an, toute maladie du froid tombe rapidement dans les poumons, ce qui entraîne une inflammation et une élévation de la température. Dans certains cas, vous pouvez entendre une respiration sifflante dans la poitrine, même sans stéthoscope. Il est difficile pour l'enfant d'expirer, il commence à pleurer et à être nerveux, des vomissements apparaissent.

Traitement de la maladie

Pour un diagnostic précis, le médecin peut prescrire des méthodes supplémentaires pour examiner le corps de l’enfant:

  • Radiographie des sinus nasaux, des bronches et des poumons;
  • analyses de sang et d'urine: une augmentation du nombre de leucocytes indique un processus inflammatoire et des éosinophiles une allergie.

Après avoir examiné et écouté les organes respiratoires, le médecin décide de la poursuite du traitement:

  • les antihistaminiques sont prescrits pour soulager l'enflure ou éliminer les allergènes du corps;
  • pour les maladies bactériennes inflammatoires, un traitement antibiotique est utilisé;
  • des médicaments antiviraux peuvent être prescrits;
  • complexe de vitamines pour augmenter l'immunité;
  • si l'enfant tousse, un médicament est prescrit en fonction du type de toux (sèche ou humide).

Les rhumes chez un enfant sont également traités avec des remèdes populaires:

  1. Vous pouvez utiliser des pansements à la moutarde, qui contribuent à la dilution des expectorations.
  2. L'action anti-inflammatoire et antimicrobienne a une décoction de camomille, tussilage.
  3. Vous pouvez faire des compresses de moutarde et de miel. Ces composants se combinent avec de l'huile végétale et de l'alcool. Le gâteau obtenu est placé sur la poitrine ou le dos de l'enfant. Une écharpe chaude est attachée par-dessus.
  4. Lorsque l'inflammation des voies respiratoires supérieures, vous pouvez utiliser l'inhalation de vapeur (laryngite, trachéite). Des nébuliseurs sont utilisés pour l'inflammation des divisions inférieures. Dans le récipient du nébuliseur peut être versé comme un médicament, et le nat habituel. solution.
  5. Aide à masser la poitrine et le dos, ce qui contribue à la décharge des expectorations.

Prévention

  1. Assurez-vous d'humidifier la pièce. Vous pouvez placer un récipient contenant de l’eau près des radiateurs ou suspendre des serviettes éponges humides dans la pièce. Pour faciliter le processus d'humidification, vous pouvez acheter un humidificateur. Cet appareil normalise le niveau d’air sec et humide.
  2. Aérer la pièce.
  3. Hygiène des voies nasales. Vous devez laver le bec avec de l'eau salée, ce qui empêche le dessèchement de la muqueuse nasale et du larynx.
  4. Plus souvent être avec l'enfant dans la rue.

Si l'enfant est actif, mange bien et dort, il ne devrait y avoir aucune raison de s'inquiéter. Dans le cas où la respiration sifflante gêne la respiration, l’enfant est devenu lent, d’autres signes respiratoires apparaissent, l’avis d’un spécialiste est nécessaire.