La fluorographie change d'âge ce qui signifie

Aujourd’hui, ma mère a procédé à une photofluorographie et a établi un diagnostic de changements liés à l’âge, mais le médecin ne lui a rien dit!

Les réponses

Bonjour, cela signifie que votre mère a des modifications du tissu pulmonaire liées à l’âge. Les changements dans les poumons liés à l'âge sont le plus souvent associés à la prolifération du tissu conjonctif, une sorte de "sclérose sénile" des poumons. Il n'est généralement pas dangereux et est associé à des modifications du système de microcirculation liées à l'âge. Vous bénisse!

Changements dans le système respiratoire liés à l'âge

Avec l'âge, les organes du système respiratoire varient considérablement. Ces modifications s’appliquent aux voies respiratoires, à la poitrine, au système vasculaire de la circulation pulmonaire.

Les personnes âgées développent une ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, une diminution de la mobilité des articulations costo-vertébrales et une imprégnation du cartilage costal avec des sels. En raison des changements dégénératifs-dystrophiques du squelette musculo-squelettique, la mobilité de la poitrine est perturbée, ce qui prend la forme d'un tonneau, ce qui affecte la ventilation pulmonaire.

Les voies aériennes changent aussi. Les parois des bronches sont imprégnées de sels et d’éléments lymphoïdes, l’épithélium squameux, du mucus s’accumulent dans leur lumière. En conséquence, la lumière des bronches se rétrécit et, lors de l'inspiration, une quantité d'air nettement moins importante les traverse. En raison des rhumes fréquents et de la tension des parois des bronches, certaines touffes de l’arbre bronchique présentent des touffes et une saillie des parois des bronches.

Après 60-70 ans, les gens développent une atrophie de l'épithélium des bronches, les glandes bronchiques travaillent plus mal, le péristaltisme bronchique diminue, le réflexe de toux est considérablement réduit.

Le tissu pulmonaire subit également des changements. Il perd progressivement son élasticité, ce qui affecte également la capacité respiratoire des poumons. Ceci est en partie dû à une augmentation du volume d'air résiduel qui n'est pas impliqué dans le processus respiratoire.

La violation des échanges gazeux dans les poumons entraîne le fait que le corps ne peut plus faire face à un effort physique, à une atmosphère raréfiée - un essoufflement apparaît, qui est un mécanisme adaptatif chez les personnes âgées et les personnes âgées, ce qui est imparfait, car tout le corps a déjà subi certains changements liés à l'âge et l'équilibre le travail de tous les organes et systèmes.

Une saturation insuffisante du sang artériel en oxygène, une ventilation déficiente et une mauvaise circulation sanguine vers les poumons, ainsi qu'une diminution de la capacité vitale des poumons, ont pour conséquence que l'évolution des maladies pulmonaires chez les personnes âgées et les personnes âgées est toujours plus importante que chez les personnes jeunes et d'âge moyen.

Causes de modifications pulmonaires liées à l'âge avec la fluorographie

Il est facile de détecter les changements dans les poumons liés à l’âge au cours de la fluorographie. Les poumons sont conçus pour fournir de l'oxygène à notre corps et pour éliminer le dioxyde de carbone. L'air passe dans toutes les voies respiratoires, remplissant les alvéoles - petits sacs. Aux jonctions des capillaires et de ces poches, le mélange contenant de l'oxygène passe dans le sang et le dioxyde de carbone s'échappe de la même manière. Jusqu'à 20 ans, de nouvelles alvéoles sont produites dans le corps, à l'âge adulte, certaines d'entre elles sont perdues avec les capillaires pulmonaires. Les changements dans les poumons liés à l'âge au cours de la fluorographie deviennent apparents - l'élasticité est perdue, la capacité à s'étendre et se contracter, le tissu d'élastine disparaît.

Le temps ne ménage pas les tissus osseux et musculaires - leur modification entraîne une diminution de la taille de la poitrine et des modifications de la colonne vertébrale provoquent une cyphose, une lordose et une scoliose. Le volume de contenu inhalé diminue, ce qui provoque un essoufflement, une somnolence, un métabolisme lent.

L'effet du mode de vie sur les changements dans les poumons

Au fil du temps, les poumons réduisent leur multifonctionnalité. À l'âge de 30 ans, le débit pendant l'inspiration et l'expiration diminue et les aliments nutritifs, les vitamines et les oligo-éléments du sang commencent à s'écouler en quantité minimale. Les changements d'âge dans les poumons avec la fluorographie ne sont pas immédiatement perceptibles - plus près de 50 ans. Une activité physique suffisante et un style de vie actif aident dans la plupart des cas à maintenir une fonction respiratoire normale chez les personnes âgées. Cependant, les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale à l'âge de la retraite ont souvent pitié d'eux-mêmes, en n'observant que le repos au lit. Une longue période de récupération de la fonction respiratoire après un tel régime est un phénomène fréquent, car les poumons fonctionnent superficiellement, ne reçoivent pas assez d'oxygène, leur consommation et la production de dioxyde de carbone sont perturbées.

Problèmes de changements dans les poumons liés à l'âge avec la fluorographie

Les changements pulmonaires liés à l'âge avec la fluorographie sont caractéristiques de la génération précédente. La capacité de combattre avec diverses infections pulmonaires est progressivement perdue, le réflexe de la toux diminue et moins d'anticorps sont produits dans le nasopharynx, l'immunoglobuline A, donc la pneumonie et toutes sortes de maladies concomitantes persécutent souvent même des personnes relativement en bonne santé.

Les changements dans les poumons liés à l’âge au cours de la fluorographie se manifestent par une diminution du taux d’O2 et l’apparition de:

  • apnée du sommeil (arrêt soudain de la respiration en rêve);
  • une pneumonie;
  • une bronchite;
  • l'emphysème;
  • cancer du poumon.

La capacité du corps à se défendre contre les infections et les facteurs négatifs externes disparaît.

Prévention des modifications pulmonaires liées à l'âge

Les changements liés à l'âge détectés pendant la fluorographie peuvent être éliminés avec des médicaments. Mais un moyen plus efficace consiste à empêcher de tels changements. L'abandon du tabac, l'effort physique, la marche, le respect des recommandations du médecin - tout cela contribuera à éliminer les facteurs qui affectent le vieillissement du système respiratoire.

Les personnes âgées qui sont activement engagées dans le chant, la lecture à voix haute et la communication, le travail intellectuel et physique, sont moins sujettes à divers risques. Et pour prévenir les changements dans les poumons liés à l'âge, visibles avec une radiographie, seul le patient peut effectuer un examen régulier.

Fluorographie des poumons

La fluorographie des poumons est une étude de la poitrine avec des rayons X qui pénètrent dans le tissu pulmonaire et transfèrent le motif des poumons au film. Cette procédure est prescrite pour les personnes de plus de dix-huit ans. La fluorographie de routine ne doit pas être effectuée plus d'une fois par an. Cette étude fournit une opportunité d'identifier les changements pathologiques dans les organes thoraciques.

Caractéristiques de la procédure

Après la fluorographie, le rapport du radiologue est joint à l’image reçue, qui peut contenir les formulations suivantes:

  • Les racines sont lourdes (avec une bronchite ou une autre maladie pulmonaire aiguë).
  • Les racines sont compactées, développées (avec pneumonie, bronchite).
  • Renforcement du schéma pulmonaire (avec pneumonie, bronchite, cancer du poumon, maladies cardiovasculaires).
  • Tissu fibreux (après une maladie infectieuse, une blessure ou une intervention chirurgicale sur les poumons).
  • Ombres focales (avec pneumonie, tuberculose).
  • Couches pleuroapicales (après une inflammation de la plèvre).
  • Calcinates (pour la tuberculose, la pneumonie, les maladies parasitaires).
  • Modifications du diaphragme (après une pleurésie, des maladies de l'œsophage, du foie, de l'estomac ou des intestins, ainsi que par l'obésité et une mauvaise hérédité).
  • L'ombre du médiastin est élargie (avec une myocardite, une insuffisance cardiaque, une hypertension et une hypertrophie du coeur).
  • L'ombre du médiastin est déplacée (en cas de cancer du poumon aux derniers stades, ainsi qu'en cas d'accumulation irrégulière de liquide ou d'air dans la plèvre).

En outre, le résultat de la fluorographie peut refléter des changements liés à l’âge. Au fil des ans, les poumons perdent une partie de leurs tissus, le nombre d'alvéoles et de capillaires pulmonaires diminue et d'autres changements liés à l'âge sont observés.

Étant donné que les organes de la poitrine absorbent les radiations différemment, l’image est hétérogène. Les bronchioles, les bronches et le coeur de la photo sont affichés sous forme de points lumineux. Si une personne a des poumons en bonne santé, la fluorographie affichera l'uniformité et l'uniformité des tissus pulmonaires.

Une fois nommé

La fluorographie des poumons est prescrite dans les cas suivants:

  • Examen prévu.
  • Diagnostic des maladies inflammatoires des poumons.
  • L'étude du tissu pulmonaire.
  • Détection des abcès, des cavités et des kystes dans les poumons.
  • Identifier les métastases.
  • Diagnostic des tumeurs malignes dans les poumons.
  • Détection de corps étrangers dans les poumons.
  • Diagnostic de la tuberculose.
  • Détection de problèmes de ganglions lymphatiques.
  • Détection de la sclérose en plaques et de la fibrose.

En outre, pour la détection de la tuberculose, la fluorographie est obligatoire tous les ans pour les personnes travaillant dans des sanatoriums, divers hôpitaux, cliniques, maternités, épiceries, écoles, jardins d'enfants et autres institutions publiques.

Comment se préparer

La fluorographie des poumons ne nécessite aucune formation particulière de la part du patient. Avant l'examen, les médecins recommandent de ne pas trop manger car un estomac plein peut changer la position du diaphragme, ce qui affectera négativement les résultats de l'étude.

Les résultats les plus courants de la fluorographie et leur valeur


Certes, les personnes sous-alimentées sont davantage prédisposées à cette maladie, mais la vie rassasiée des riches et des personnes prospères les rend également vulnérables à cette infection. La situation sociale ne protégera pas contre la tuberculose et pour qu’ils tombent malades, il n’est pas nécessaire d’être sans abri ou d’anciens prisonniers.

Pour vous protéger, vous devez vous soumettre à une radiographie chaque année. Ayant les conclusions du radiologue entre nos mains, nous voyons les inscriptions mystérieuses sur la carte et ne pouvons pas déchiffrer ce que cela signifie. Certains mots peuvent en quelque sorte être lus, mais leur signification dépasse encore la compréhension de la personne moyenne. Ensuite, nous discuterons de la manière de comprendre la conclusion du photofluorographe et non de la panique.

Fluorographie Informations générales

Les rayons X sont à la base de tout photofluorographe. Ils traversent toute la personne et s'arrêtent au film pulmonaire. Aujourd'hui, c'est le moyen le moins coûteux d'identifier une maladie à la poitrine.

Quels sont les résultats de la fluorographie?

Le changement de la densité des organes dans la poitrine en dit long. Le tissu conjonctif dans les poumons se développe et, en fonction de la façon dont il se produit et de son emplacement, il est classé et porte son propre nom. Le tissu conjonctif est très durable. Si une personne souffre d'asthme ou d'hypertension, des parois vasculaires ou bronchiques épaissies seront visibles sur les images. Les cavités dans les poumons ont leur aspect caractéristique, surtout si elles contiennent du liquide. Les ombres arrondies avec du liquide ont des positions différentes. La cavité pleurale et les sinus pleuraux souffrent souvent de liquides. Les joints de poumon locaux sont également très rapidement détectés par un technicien expérimenté.

La fluorographie révèle des modifications du type suivant:

  • Inflammation dans les dernières étapes.
  • Différents types de tumeurs.
  • Sceaux pathologiques.
  • Sclérose et fibrose.
  • La présence de corps étrangers, d'air ou de liquide.
  • Alors, quels sont les diagnostics les plus courants des fluorographes domestiques?

    Vous avez été tamponné sur une carte médicale et libéré sans plus attendre. Vous pouvez donc dire en toute sécurité que vous êtes en bonne santé. Si soudainement quelque chose ne va pas, alors, conformément à la législation, l'agent de santé doit vous informer qu'un examen supplémentaire est nécessaire.

    La combinaison de structures situées dans les portes des poumons, généralement appelées les racines des poumons. Il se forme également des artères bronchiques, des ganglions lymphatiques, des vaisseaux, etc. Dans la plupart des cas, le phénomène de compactage et d'expansion des racines des poumons va de pair et est très courant. Bien sûr, il y a un phoque isolé sans expansion, mais dans ce cas, ce diagnostic parle d'un processus chronique et il y a une grande quantité de tissu conjonctif dans les structures des racines des poumons.

    La compaction et l'expansion des racines se produisent en raison du gonflement des gros vaisseaux et des bronches ou de l'élargissement des ganglions. Ces processus peuvent être à la fois isolés et de nature simultanée et sont le résultat d'une pneumonie ou d'une bronchite aiguë. Ce diagnostic est également présent dans d'autres maladies, mais elles sont accompagnées de foyers, de caries de décomposition, etc. Dans ce cas, les racines des poumons sont compactées en augmentant les groupes locaux de ganglions lymphatiques. Dans la vue d'ensemble (1: 1), il est assez difficile de distinguer les ganglions lymphatiques des autres éléments structurels des poumons.

    Si vous lisez dans votre dossier médical la conclusion que "les racines sont développées, compactées", mais qu'il n'y a pas de problèmes de santé, cela indique alors une inflammation ou une bronchite. Un tel signe est stable pour les fumeurs, car les particules de fumée irritent constamment les parois des bronches et contribuent au compactage des ganglions lymphatiques. Les ganglions lymphatiques sont responsables du nettoyage des poumons et le fumeur ne ressent aucune gêne.

    Si une personne a des plaintes, il est préférable de contacter un thérapeute. Bien que les maladies chroniques vous permettent de mener une vie normale, cela ne signifie pas pour autant que vous deviez oublier cette nuance déplaisante. Les maladies chroniques, bien qu’elles ne conduisent pas à une mort rapide, deviennent la cause de maladies prédites et déjà mortelles à l’avenir.

    Modèle pulmonaire / vasculaire augmenté

    Toute fluorographie ne se fera pas sans dessin pulmonaire. Le modèle pulmonaire se compose des ombres des vaisseaux, des artères et des veines, il n’est donc pas surprenant que beaucoup utilisent le terme vasculaire au lieu du terme modèle pulmonaire. Un diagnostic assez courant, qui fait référence au renforcement du schéma pulmonaire, est formé du fait que certaines zones des poumons sont alimentées de manière plus intensive en sang. Une inflammation aiguë de n'importe quelle origine conduit à une augmentation du schéma pulmonaire, ce qui peut parler d'une bronchite et d'une pneumonite ordinaires et cela brûle déjà du cancer. En cas de pneumonie, on prescrit souvent un coup de feu répété pour déterminer s'il s'agit d'une pneumonite, car les deux maladies sont très similaires sur les images. Le dessin pulmonaire renforcé parle également de problèmes cardiaques, mais cette maladie ne disparaît généralement pas sans symptômes. En général, on peut dire que l'amélioration du schéma pulmonaire parle de bronchite, de pneumonie, etc., mais elle disparaît quelques semaines après que la maladie a été vaincue.

    Le tissu fibreux sur le photofluorogramme est une conséquence de la maladie pulmonaire. Il remplace l'espace libre dans le corps. Par exemple, une personne a eu une plaie pénétrante à la poitrine ou une intervention chirurgicale a été réalisée, ce tissu agit comme un connecteur et en général, la fibrose est plus positive que le diagnostic négatif et résulte du fait qu'une partie du tissu pulmonaire a été perdue.

    L’assombrissement du champ pulmonaire en est l’un des foyers. Les poches sont très courantes et ne sont pas rares dans la pratique médicale. Ils ont leurs symptômes localisés à certains endroits et souvent associés à d'autres maladies. Une ombre, d’une taille maximale de 1 cm, est généralement appelée un nidus. Un signe de pneumonie focale est la localisation de tissus focaux dans les compartiments pulmonaires inférieurs et moyens. Sur le processus inflammatoire actif, dites dans la fiche médicale des termes tels que "renforcement du schéma pulmonaire", "fusion des ombres" et "bords irréguliers". Denses et même de nature, les lésions s'atténuent avec le temps. Si les lésions se trouvent dans les compartiments supérieurs des poumons, ce diagnostic est caractéristique de la tuberculose et, dans ce cas, un examen supplémentaire est prescrit.

    Les calcinates sont des ombres sur un fluorogramme de forme ronde et ressemblent à la densité des os. La callosité de la côte s'apparente souvent à une calcification, mais quelle que soit la nature de cette formation, elle est inoffensive, car l'organisme calcinite «isole» l'infection du reste de l'organisme.

    Couches pleuroapicales, adhérences

    Les pointes ne nécessitent généralement ni traitement ni intervention. Ils surviennent après une inflammation et isolent le site de l'inflammation à partir de tissus sains. Dans certains cas, les pics peuvent causer de la douleur et, dans ce cas, des soins médicaux sont indispensables. Si la plèvre de l'apex des poumons s'épaissit, vous devez en être averti, car très souvent, cela est dû à une infection tuberculeuse, mais seul un médecin peut en juger.

    Dans les plis pleuraux, les sinus se forment et quand tout va bien, ils sont libres. Le fluide dans ces formations devrait certainement alerter. Un sinus scellé indique des pointes. Un sinus scellé parle d'anciens traumatismes, d'une pleurésie passée, etc. S'il n'y a pas d'autres symptômes en général, alors ce n'est pas dangereux.

    Les raisons qui conduisent à une modification du diaphragme sont nombreuses et constituent un résultat très fréquent d'un photofluorographe. Ce n'est que si cette anomalie combine quelques modifications supplémentaires que nous pourrons parler d'une sorte de maladie. Le médecin prescrira donc des examens supplémentaires. Un diagnostic précis basé sur une anomalie du diaphragme n'est pas possible.

    Mediastinum Shift ou expansion

    L'espace entre les poumons s'appelle le médiastin. L'expansion du médiastin parle généralement d'un coeur élargi. Il est unilatéral et augmente à droite ou à gauche du cœur. Les rayons X ne peuvent pas être jugés sur l'état du cœur. La position normale du coeur dépend de la constitution d'une personne particulière. Pour une personne petite et corsée, un cœur légèrement décalé à gauche n'est pas mauvais. Si une personne est grande, son cœur peut avoir une position à la fois verticale et «en forme de goutte». Sur la carte, les patients hypertendus écrivent ce qui suit: «expansion du médiastin à gauche», «expansion du cœur à gauche» ou simplement «expansion». Le médiastin peut s’étendre uniformément, mais on parle déjà de myocardite, d’indignité cardiaque, etc. Pour les cardiologues, les résultats d'un flurogramme ne sont pas suffisants pour poser un diagnostic spécifique.

    Si la pression augmente d'une part, alors sur le photofluorogramme, cela indique un médiastin mixte. Ce diagnostic signifie la présence asymétrique de fluide ou d'air dans la cavité pleurale ou dans les néoplasmes de grande taille dans les tissus des poumons. Ce diagnostic est déjà sérieux, car il peut provoquer un déplacement important du cœur et l'intervention de spécialistes est très importante dans ce cas.

    P. S. Malgré le fait que la fluorographie dans nos hôpitaux habituels n’est pas sans défauts, elle est toujours capable de détecter la tuberculose ou le cancer du poumon. Passe-le en tout cas. Dans notre pays, les conditions épidémiologiques de la tuberculose sont simplement excellentes. Le groupe de risque est notre état normal. En passant une fluorographie annuelle, nous nous épargnons ainsi des maladies mortelles, car la maladie détectée à temps augmente considérablement les chances de survie d'une personne.

    Changements dans les poumons liés à l'âge

    Les poumons ont deux fonctions principales: obtenir l'oxygène de l'air nécessaire à la vie et éliminer le dioxyde de carbone du corps. Le dioxyde de carbone est un sous-produit de nombreuses réactions chimiques qui favorisent la vie.

    Pendant la respiration, l'air entre et sort des poumons. Il traverse de moins en moins de voies respiratoires (trachées) et, finalement, il remplit de minuscules sacs appelés alvéoles. Le sang circule autour des alvéoles à travers les capillaires (petits vaisseaux sanguins). Aux endroits où les capillaires et les alvéoles se rencontrent, l'oxygène passe dans le sang. Dans le même temps, le dioxyde de carbone passe du sang dans les alvéoles pour être expiré.

    Les poumons sont constamment exposés à des particules microscopiques dans l'air, notamment de la fumée, du pollen, de la poussière et des micro-organismes. Certaines de ces substances respirables peuvent provoquer des maladies pulmonaires si leur concentration est suffisamment élevée ou si le corps y est particulièrement sensible.

    Changements d'âge

    Le corps produit habituellement de nouvelles alvéoles d’environ 20 ans. Après cela, les poumons commencent à perdre une partie de leurs tissus. Le nombre d'alvéoles diminue et il en résulte une diminution des capillaires pulmonaires. Les poumons deviennent moins élastiques et perdent leur capacité à s’étendre et à se contracter en raison de divers facteurs, notamment la perte de protéines tissulaires, l’élastine.

    Les changements dans les os et les muscles changent la taille de la poitrine. La perte de masse osseuse dans les côtes et la colonne vertébrale, ainsi que le dépôt de divers sels dans les cartilages costaux, la courbure de la colonne vertébrale, la cyphose, la lordose ou la scoliose peuvent modifier, voire réduire, la quantité d'air inhalé pendant un soupir. La force inspiratoire ou expiratoire maximale diminue avec l'âge, à mesure que le diaphragme et les muscles intercostaux s'affaiblissent. La poitrine est moins capable de s'étirer pour faire des mouvements respiratoires, et le rythme respiratoire peut changer légèrement pour compenser cette diminution de la capacité d'élargir la poitrine.

    Impact des changements dans les poumons liés à l'âge

    La fonction pulmonaire maximale diminue avec l'âge. La quantité d'oxygène dans le sang, diffusant à partir des sacs aériens, diminue. Le débit d'air dans les voies respiratoires diminue lentement après 30 ans. Et la puissance maximale que vous pouvez créer en inspirant et en expirant diminue. Cependant, même les personnes âgées devraient avoir des fonctions pulmonaires appropriées, leur permettant de mener des activités quotidiennes, car nous avons des fonctions pulmonaires «de réserve». C'est pourquoi les gens normaux tolèrent l'ablation chirurgicale de tout le poumon et conservent la capacité de bien respirer suffisamment de poumons restants.

    Un changement important pour beaucoup de personnes âgées est que les voies respiratoires sont obstruées plus facilement. Les voies respiratoires sont généralement obstruées lorsqu'une personne âgée respire peu ou quand elle est au lit pendant une longue période. La respiration est superficielle car elle provoque des douleurs. La maladie ou l'opération entraîne un risque accru de pneumonie et d'autres problèmes pulmonaires. Il est important que les personnes âgées restent au lit le moins possible, même si elles sont malades ou après une opération. Lorsque cela n’est pas possible, une spirométrie serait utile. Il consiste à utiliser un petit appareil pour maintenir les voies respiratoires ouvertes et exemptes de mucus.

    En règle générale, la respiration est contrôlée par le cerveau. Il reçoit des informations de différentes parties du corps, régulant le niveau d'oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang. Les faibles niveaux d'oxygène ou les niveaux élevés de dioxyde de carbone provoquent un changement de la vitesse et de la profondeur de la respiration. Ceci est normal si même les personnes âgées en bonne santé ont une réponse réduite à la réduction de l'oxygène et une augmentation des niveaux de dioxyde de carbone.

    Les cordes vocales (larynx) changent également avec l'âge. Cela provoque la modification de la hauteur, du volume et de la voix. La voix peut devenir plus calme et un peu enrouée. La taille peut diminuer chez les femmes et augmenter chez les hommes. La voix peut sembler faible, mais la plupart des gens restent pleinement capables de communiquer efficacement avec les autres.

    Problèmes communs

    Les personnes âgées ont un risque accru d'infections pulmonaires. Le corps a de nombreuses façons de se protéger contre les infections pulmonaires. Avec l'âge, cette capacité s'affaiblit.

    Le réflexe de toux ne peut pas être invoqué avec le même empressement, et la toux peut être moins forte. La surface interne du poumon est tapissée de cils. Avec l'âge, les cils sont moins capables de bouger, ce qui réduit la capacité d'éliminer le mucus des voies respiratoires. De plus, le nez et les voies respiratoires libèrent moins de substance appelée immunoglobuline A, des anticorps qui protègent des virus. Ainsi, les personnes âgées sont plus susceptibles à la pneumonie et à d’autres infections pulmonaires.

    Les problèmes pulmonaires courants chez les personnes âgées comprennent:

    - taux d'oxygène chroniquement bas, ce qui réduit considérablement la résistance à la maladie,
    - capacité réduite à effectuer une respiration anormale, y compris l'apnée du sommeil (épisodes d'arrêt respiratoire pendant le sommeil),
    - risque accru d'infections pulmonaires telles que la pneumonie ou la bronchite, et les maladies causées par les dommages du tabac (tels que l'emphysème ou le cancer du poumon).

    Prévention des modifications pulmonaires liées à l'âge

    -Cesser de fumer est le moyen le plus important de minimiser l’effet du vieillissement sur les poumons.
    - L'exercice régulier aide à améliorer le pouvoir respiratoire.
    - Les modifications du cœur, des vaisseaux sanguins, des muscles et du squelette, ainsi que des poumons peuvent influer sur la tolérance à l'exercice. Cependant, des études ont montré que l'exercice physique et l'exercice physique peuvent améliorer la capacité pulmonaire, même chez les personnes âgées.
    -Les personnes âgées doivent être conscientes de la nécessité d'être debout et essaient consciemment d'augmenter la respiration profonde lors d'une maladie ou après une intervention chirurgicale.
    - Maintenir la communication vocale, chanter, lire à haute voix. L'utilisation ultérieure de la voix aide à maintenir la communication générale avec la communauté.

    Indications de fluorographie et résultats d'examen

    La fluorographie fait partie intégrante de l'examen clinique. Il doit être tenu régulièrement. Cela aidera à éliminer ou à identifier les maladies dangereuses pour la vie humaine. À cet égard, diverses questions peuvent se poser: la fluorographie est-elle dangereuse, à quelle fréquence doit-elle être effectuée, une préparation est-elle nécessaire et quelle direction faut-il prendre? Pour trouver les réponses, vous devriez examiner en détail ce type d’enquête.

    Qu'est-ce qu'une radiographie et ce qui montre l'examen des poumons

    La fluorographie est une méthode de radiographie pour examiner les organes thoraciques. Le résultat de ce type de diagnostic est un petit instantané. L'image est obtenue en passant des rayons X à travers le corps humain. La fluorographie est une méthode de diagnostic de masse. Il est utilisé pour évaluer l'état du système respiratoire et du coeur. Que montre une radiographie pulmonaire?

    Sur l'image radiographique, vous pouvez voir:

    • Élargir les limites du cœur;
    • Assombrissement dans les tissus du poumon;
    • La présence de fibres conjonctives et de tissus dans le système broncho-pulmonaire;
    • Renforcement du schéma vasculaire;
    • Renforcement du schéma pulmonaire;
    • Foyers d'inflammation;
    • Des adhérences;
    • Sceller les racines des bronches;
    • Structure osseuse modifiée des côtes.

    L'enquête aide à identifier ces maladies à un stade précoce de développement:

    • Tuberculose des poumons et des bronches;
    • Maladies oncologiques du système respiratoire;
    • Pathologie obstructive.

    Indications pour la fluorographie

    Pour réussir un examen, vous devez être référé. Si le patient a indépendamment décidé de se soumettre à la fluorographie, il doit contacter le registre. Là, il recevra une carte de consultation externe et sera envoyé à un médecin qui donnera une référence. Un thérapeute de district ou un spécialiste étroit qui a actuellement un patient en traitement peut adresser une patiente à la fluorographie. En outre, une radiographie des poumons est effectuée, et la différence entre celle-ci et la fluorographie peut être trouvée ici.

    Lorsqu'il est nécessaire de passer un examen:

    • Chaque année, tous les adultes afin de prévenir. Ce dépistage est principalement nécessaire pour la détection de la tuberculose;
    • Tous les employés des établissements médicaux, des établissements d'enseignement et de la restauration;
    • Tous les consignés;
    • Personnes vivant avec des femmes enceintes et des nouveau-nés;
    • Patients chez lesquels on suspecte un processus tumoral oncologique et bénin;
    • Les patients qui ont fait leur première demande chez un médecin, en l'absence de leur examen aux rayons X pendant 12 mois ou plus;
    • Personnes infectées par le VIH.

    Préparation à la fluorographie

    La fluorographie peut être effectuée dans n'importe quelle clinique privée ou publique à tout moment de la journée. Cette procédure de diagnostic, contrairement à la plupart des autres, ne nécessite pas de formation spécifique.

    Il est nécessaire de mettre en œuvre certaines recommandations qui contribueront à l’obtention d’un résultat fiable:

    • Arrêtez de fumer immédiatement avant l'examen. 1 à 2 heures avant l'examen, le tabagisme devrait être exclu, car cela pourrait affecter le résultat. La fumée de tabac provoque un spasme des vaisseaux sanguins. Si vous fumez avant l'examen, le schéma vasculaire pulmonaire sera modifié;
    • Prendre une carte de référence et une carte ambulatoire;
    • Visitez la salle de toilette avant l'examen. Bien que cette procédure ne dure pas longtemps, il est toujours nécessaire d'éliminer tous les facteurs irritants et gênants;
    • Dénudez jusqu'à la taille;
    • Assurez-vous de retirer tous les produits métalliques et les bijoux (chaînes, pendentifs, croix);
    • Suivez les instructions données par le professionnel de la santé;
    • La fluorographie est faite pendant l'inhalation. Le patient doit prendre une profonde respiration et ne pas respirer pendant la prise de vue (en quelques secondes à peine).

    Enquête

    Considérez comment fonctionnent les rayons X. La fluorographie est réalisée en position verticale. Par conséquent, les patients couchés ne procèdent pas à cet examen. Cette méthode d'examen est effectuée à l'aide d'un appareil spécial. Actuellement, 2 types d'appareils sont utilisés:

    • Film. Cet appareil est de l’ancien type, mais est toujours utilisé dans certaines institutions médicales. L'image est prise sur un film radiographique;
    • Digital - un appareil moderne. Dans ce cas, l’instantané est stocké sur un support numérique. Le résultat peut être visualisé sur un ordinateur, imprimé, copié ou envoyé par courrier électronique. La fluorographie numérique est plus sûre pour les patients, car la dose de rayonnement est nettement inférieure à la méthode par film.

    Le patient entre dans la cabine florogorofa. Sa poitrine doit être fermement pressée contre l'écran de l'appareil, ses épaules doivent être redressées et également appuyée sur cet écran, son dos est droit. Le spécialiste du cabinet de fluorographie ajuste la hauteur de l’écran de fluorographie. Le menton du patient doit être placé sur un support spécial. Le spécialiste donne l'ordre d'inspirer et de retenir son souffle. Un instantané est pris à ce moment. Après quoi, le patient est autorisé à respirer.

    Décodage des résultats de radiographie pulmonaire

    Le radiologue a décodé le résultat de l'examen. Normalement, il ne devrait y avoir aucun changement dans les tissus pulmonaires, vasculaires et bronchopulmonaires. S'il y a des changements, le radiologue les décrit, mais ne les diagnostique pas. Le diagnostic est posé par le thérapeute en présence des résultats des examens complémentaires. Basé sur une seule conclusion de rayon X n'est pas fait.

    Changements pathologiques dans l'image:

    • Les pannes d'électricité;
    • Renforcement du schéma pulmonaire;
    • Les calcinates sont une ombre indiquant une maladie qui a été supprimée par le système immunitaire d’une personne;
    • Le déplacement du médiastin (souvent observé dans les maladies du système cardiovasculaire);
    • Changer d'ouverture;
    • Les changements fibreux (sont un signe du processus inflammatoire dans les poumons).
    • La présence de liquide dans la cavité pleurale. Cela indique la présence de la pleurésie (inflammation de la plèvre).

    Le changement le plus fréquent dans l'image est une panne d'électricité, qui se produit:

    • Focal (forme ronde);
    • Segmental (avoir la forme d'un triangle);
    • Partager (formes variées, extensives);
    • En outre, les pannes sont simples et multiples.

    Les causes des pannes sont très variées:

    • Inflammation des poumons (pneumonie). L'assombrissement peut être vu dans l'image avec un cours étendu ou sévère. Au début de la maladie, les modifications ne sont pas détectées;
    • Formations tumorales (bénignes et malignes);
    • Asthme bronchique;
    • Tuberculose pulmonaire;
    • Abcès pulmonaire (présence d'une cavité remplie de pus);
    • L'emphysème (accumulation d'air);
    • Œdème pulmonaire (urgence nécessitant une hospitalisation immédiate du patient);
    • La présence d'un corps étranger dans la poitrine;
    • Film de radiographie de mariage. Dans ce cas, vous devez refaire la radiographie pour vous assurer qu'il n'y a pas de pathologie.

    Combien coûte un certificat de passage de fluorographie

    Le patient doit avoir un certificat entre ses mains après avoir subi une fluorographie. C'est une preuve documentaire de l'enquête. Mais combien de temps dure ce certificat?

    Pour la population soumise à des examens préventifs annuels, la validité du résultat est de 12 mois à compter de la date de l'enquête. Il existe un certain groupe de personnes dont la validité des résultats est de 6 mois à compter de la date de l'enquête. Ce groupe comprend les personnes présentant un risque significativement plus élevé de contracter la tuberculose que les autres (patients atteints de maladies chroniques, travailleurs médicaux de certains départements, éducateurs).

    Fluorographie pendant la grossesse et l'allaitement

    Pendant la grossesse et pendant la planification de la conception, la fluorographie est contre-indiquée. Si une femme envisage une grossesse, cet examen ne peut être effectué plus d'un mois avant la conception prévue. Dans ce cas, il est recommandé de passer un examen à l'avance pour s'assurer qu'il n'y a pas de maladie pulmonaire.

    Au début de la grossesse, la fluorographie (ou plutôt les rayons X) peut déclencher une fausse couche, ainsi que l'apparition d'anomalies et de malformations congénitales. C'est pourquoi il est interdit de faire de la fluorographie pendant la période de portage.

    Pendant la période d'allaitement, l'examen par fluorographie est autorisé. À l’heure actuelle, toutes les femmes 2 à 3 jours après la naissance, la radiographie est réalisée pour exclure la tuberculose. Après l'examen, il est recommandé de décanter une portion de lait, puis de continuer à allaiter comme avant. Dans ce cas, l'enquête ne nuit pas à la femme et au nouveau-né.

    Changements dans les poumons liés à l'âge avec la fluorographie

    Si les jeunes sont normaux dans l'image ne devrait pas avoir de changements, alors les personnes âgées sont marqués par des changements liés à l'âge. Jusqu'à 20 ans, de nouvelles alvéoles (unités structurelles des poumons) apparaissent dans le corps. Avec l'âge, le nombre d'alvéoles commence à diminuer, le nombre de vaisseaux sanguins change également dans une direction plus petite.

    Changements d'âge:

    • Un changement caractéristique de l’image chez les personnes âgées est la présence de tissu sclérotique. Les poumons perdent leur élasticité avec l'âge. Dans ce cas, les fibres d'élastine sont remplacées par des fibres fibreuses. Dans le même temps, la force du souffle diminue.
    • Une petite expansion des limites du cœur peut être la norme pour les personnes âgées. En présence d'hypertension, la taille du cœur augmente de manière significative;
    • L'amincissement du tissu inerte dû à la perte de masse inerte;
    • Changement de cartilage. La présence de dépôts de sel.

    Combien de fois les rayons X

    À partir de quel âge les rayons X sont-ils destinés aux enfants? Rendre tous les adultes et les enfants qui ont 15 ans et plus. Cette enquête ne peut pas être faite fréquemment. À des fins préventives, la fluorographie est réalisée 1 fois sur 12 mois. Toutefois, il convient de noter qu’un groupe de personnes doit être examiné une fois tous les six mois (deux fois par an). Cela inclut les personnes présentant un risque accru de tuberculose:

    • Personnes atteintes de tuberculose. Et non seulement la tuberculose pulmonaire, mais aussi d'autres sites. Parce que le processus pathologique peut aller aux poumons à partir d'autres organes;
    • Patients atteints de maladies chroniques du système respiratoire;
    • Patients atteints de maladies chroniques graves (diabète, ulcère peptique, maladie cardiaque et autres);
    • Travailleurs médicaux de certains départements: cliniques et hôpitaux antituberculeux, maternités, néonatologie;
    • Un employé de sanatoriums et de camps pour enfants;
    • Le personnel des prisons et des maisons d'arrêt;
    • Personnes travaillant dans le domaine de l’éducation: enseignante de maternelle, enseignante.

    La fluorographie est-elle nocive?

    Beaucoup de patients se posent la question: la fluorographie est-elle nocive? Au cours de l'examen, une personne est exposée à des rayons X, qui sont sans aucun doute nocifs pour la santé. Cependant, il convient de noter que la dose de rayonnement au cours de la fluorographie est insignifiante et ne peut nuire à la santé.

    Lors de l'examen avec un appareil à film, la dose de rayonnement (jusqu'à 0,8 m3v) est supérieure à celle obtenue par fluorographie numérique (0,1 m3v). Par conséquent, une enquête numérique est considérée comme pratiquement inoffensive.

    Il s'avère que la fluorographie n'est pas nocive, mais pas plus d'une fois par an lors de l'examen. Le plus souvent, réussir cet examen ne peut que selon les indications et la prescription du médecin traitant. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur la fluorographie et les rayons X.

    Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

    Résultats de fluorographie - Que signifie le plus commun?

    Selon les statistiques, une personne meurt de tuberculose toutes les heures en Russie. Un examen de routine, en particulier si une personne est à risque, permet de détecter la maladie à temps, ce qui signifie que le traitement prescrit peut prévenir les complications.

    Nous nous intéresserons aujourd’hui aux résultats les plus courants de la fluorographie: le décodage nous permettra de déterminer ce qu’ils signifient, ce à quoi une attention particulière doit être portée, après avoir reçu des informations sur une radiographie pulmonaire entre nos mains.

    Les médecins écrivent très illisible, certaines personnes pensent que cela est dû au fait que le patient ne comprend pas quelle est sa maladie. C'est peut-être vrai, mais il est surprenant que dans ce cas, ils comprennent et comprennent ce que leur collègue a écrit.

    Ensuite, j'écrirai les principaux diagnostics des radiologistes, ce qu’ils sont, la gravité de telle ou telle conclusion.

    Quelle est la fluorographie

    La fluorographie est une étude de la poitrine par irradiation aux rayons X, avec enregistrement des résultats de l'étude sur film. La technique est déjà un peu dépassée, mais reste le moyen le moins coûteux de vérifier vos poumons pour toutes pathologies.

    Principe d'obtention de résultats

    Le radiologue distingue visuellement les modifications de la densité du tissu pulmonaire sur le film. Les endroits où la densité est plus élevée que dans les poumons sains indiquent des problèmes dans les tissus. Le tissu conjonctif, en croissance, remplace le tissu pulmonaire et, sur la fluorographie, semble plus clair.

    Une grande partie des résultats dépend des qualifications et de l'expérience du médecin. Il y a même eu un cas si curieux lorsqu'un jeune médecin a vu de l'ombre dans la moitié gauche de ses poumons et a commencé à sonner l'alarme, mais il s'est avéré que c'était le cœur! Mais cela relève bien entendu de la catégorie des légendes médicales.

    Que peut-on voir dans les images

    Il y a des adhérences, fibrose, marcottage, ombres, sclérose, dureté, éclat, changements cicatriciels. Toutes ces anomalies, si elles sont présentes, sont visibles sur les images des poumons.

    Si une personne souffre d'asthme, la photo montrera que ses parois bronchiques sont épaissies, cela est dû au fait qu'elles ont une charge plus élevée. Sur les photos, vous pouvez également identifier le kyste, les abcès et les cavités, les calcinats, l'emphysème, le cancer.

    Les conclusions les plus courantes après la fluorographie

    Veuillez noter que si vous avez vraiment de sérieux problèmes aux poumons, vous en serez immédiatement informé lorsque vous collecterez les résultats. Si vous n'êtes pas envoyé dans un dispensaire antituberculeux ou sur une radiographie pour clarifier la maladie, tout est plus ou moins bon. Considérons maintenant les problèmes les plus courants dans les poumons.

    Les racines sont étendues, compactées

    Les racines des poumons sont la bronche principale, les artères bronchiques, l'artère pulmonaire et la veine pulmonaire. C'est l'un des diagnostics les plus courants, indiquant certains processus chroniques survenant dans les poumons. Bronchite chronique, œdème, pneumonie, pneumonie.

    Si vous avez écrit dans la conclusion «les racines sont compactées, développées», cela indique que vous avez un processus inflammatoire chronique dans les poumons. Chez les fumeurs expérimentés, on trouve souvent cette fluorographie.

    Les racines sont lourdes

    Ceci est également un résultat fréquent de la fluorographie. Tous ces problèmes sont à blâmer pour sa manifestation - processus chroniques ou aigus dans les poumons. Le schéma pulmonaire le plus commun ou la lourdeur des racines des poumons se retrouve chez les fumeurs, ainsi que dans la bronchite. Cela peut également indiquer une maladie professionnelle associée à des charges sur les poumons, par exemple lorsque vous travaillez dans des industries dangereuses.

    Si les résultats ne disent que "la dureté des racines des poumons", ne paniquez pas, tout est dans les limites, surtout si vous n'avez été envoyé nulle part. Mais le signal est important pour prendre en compte et surveiller l’état de leurs poumons, en évitant l’exacerbation des processus chroniques.

    Renforcement du schéma vasculaire ou pulmonaire

    Le dessin pulmonaire est une ombre sur le photofluorogramme, «projetée» par les veines et les artères qui pénètrent dans les poumons. Cela s'appelle également le modèle vasculaire. Si un tel point est écrit dans les résultats, cela signifie que dans certaines parties des poumons, il existe une zone dans laquelle le sang circule plus intensément à travers les artères.

    Il est fixé pour certains processus inflammatoires aigus, bronchites, pneumonies, et peut également indiquer une pneumopathie. Il nécessite un cliché répété pour s'assurer qu'il n'y a pas d'oncologie.

    Tissu fibreux, fibrose

    Ceci est la preuve d'une maladie pulmonaire. Cela peut être la preuve d’une opération antérieure, d’une blessure ancienne ou d’une infection. Le tissu fibreux appartient au tissu conjonctif et sert à remplacer les cellules pulmonaires brisées. La fibrose dans les poumons indique que tout est guéri et qu'il n'y a aucune menace.

    Calcine

    Ce sont des cellules isolées atteintes de tuberculose ou de pneumonie. Le corps adhère au problème comme le tissu osseux avec la matière. La photo montre des ombres arrondies. Si une personne a beaucoup de calcium, cela signifie que le corps a surmonté l'infection et que la maladie ne s'est pas développée. Par conséquent, si vous avez trouvé des calcifications dans les poumons, vous ne devriez pas avoir peur.

    Une autre chose est la calcification aortique.

    La calcification est une accumulation progressive sur les parois de l'aorte - sels de calcium insolubles. En règle générale, les plaques calcifiées sont visibles en fluorographie: il ne s'agit en principe pas d'un problème pulmonaire, mais il est diagnostiqué par une flûte. À elles seules, ces plaques sont dangereuses car elles peuvent se détacher et bloquer les vaisseaux, mais aussi parce que les vaisseaux eux-mêmes deviennent fragiles, comme si ils étaient en cristal.

    Je vous conseille d'être très sérieux à propos de ce diagnostic. Toute augmentation de la pression peut devenir critique. Consultation spécialiste et limitation du calcium dans l'organisme. Si le calcium se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins, il arrive en excès. Le calcium se dépose dans les tissus et les vaisseaux. Cela se produit lorsqu'il y a un excès de calcium dans le sang.

    Ombre focale - foyers

    Les ombres focales, ou foyers, assombrissent le champ pulmonaire, un symptôme assez commun. Tailles des ombres, en règle générale, jusqu’à 1 cm.

    Si vous ou votre enfant avez des ombres dans la partie moyenne ou inférieure des poumons, cela indique la présence d'une pneumonie focale.

    Les symptômes de l'inflammation active peuvent être des contours irréguliers, une structure pulmonaire accrue, la fusion des ombres. Si les ombres focales lisses et les contours denses, cela signifie que l'inflammation se termine. Mais la consultation avec un thérapeute est nécessaire. Il est probable que la pneumonie ayant évolué en pneumonie se soit "implantée" au fond du tissu pulmonaire.

    Si des ombres focales se trouvent dans les parties supérieures des poumons, cela suggère alors une possibilité de tuberculose et nécessite des éclaircissements.

    Couches pleuroapicales, adhérences

    Après l'inflammation, des adhérences peuvent se produire. Il s'agit également de structures conjonctives isolant la zone d'inflammation des tissus sains. Si vous voyez des pics dans l'image, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

    Les couches pleuroapicales sont des sceaux de la plèvre des extrémités pulmonaires. Les couches peuvent parler d'un processus inflammatoire relativement récent. Le plus souvent au sujet de l'infection tuberculeuse. Cependant, si le médecin considère que l'image n'est pas grave, l'anxiété ne devrait pas être motivée.

    Pneumosclérose

    Cette augmentation du tissu conjonctif dans les poumons peut être le résultat d'une maladie. Comme la bronchite, la pneumonie, la tuberculose, le travail sur la production de poussière, le tabagisme.

    Les tissus perdent leur élasticité, compactés. La structure des bronches peut changer, le tissu pulmonaire lui-même devient semblable aux fruits séchés - sa taille diminue. Aussi parmi les maladies nécessitant une observation. Restez dans l'air sec et raréfié de la montagne est montré. Les stations du Caucase sont fortement recommandées. Par exemple, à Teberda, les hommes de ligne sont très bons, j'ai moi-même été dans ces régions. Si vous le pouvez, alors allez y vivre et en été et en hiver, c'est possible.

    Sinus soudé ou libre

    Les sinus pleuraux sont des cavités formées par des plis pleuraux. Chez une personne en bonne santé, les sinus sont libres. Mais s'il y a des problèmes, le liquide s'y accumule. Si vous avez un «sinus soudé», cela signifie qu'il y a présence d'adhérences, probablement après la pleurésie. Il n'y a aucune raison de s'inquiéter.

    Changements dans l'ouverture

    L'anomalie du diaphragme est assez commune. D'autres noms similaires sont haut standing du dôme, détente du dôme, aplatissement du dôme du diaphragme. Les raisons peuvent être: violations du tractus gastro-intestinal, problèmes de foie, pleurésie, surcharge pondérale, oncologie. Cette fonctionnalité est interprétée à partir d'autres données, analyses et recherches disponibles.

    Exemples de résultats et leur interprétation

    J'envoie régulièrement à [email protected] des courriers électroniques des conclusions du radiologue. J'ai décidé d'ajouter l'écriture illisible des médecins et de leur donner le décodage. En regardant les exemples, vous pourrez peut-être identifier votre diagnostic. Je serais reconnaissant à tous ceux qui reconstituent la base.

    La conclusion d'un radiologue - Pneumosclerosis. Calcification de l'aorte.

    Sur cette conclusion, il est écrit: Le schéma pulmonaire est renforcé, déformé - dans la partie inférieure droite. Les racines sont lourdes.

    Conclusions

    Le passage annuel de la fluorographie permettra d’identifier, le cas échéant, le problème des poumons. Dans de nombreuses entreprises, les travailleurs sont régulièrement envoyés pour des enquêtes, mais ceux qui négligent cette procédure risquent inopinément de se rendre compte qu'ils ont des difficultés, Dieu nous en préserve bien sûr.

    Résultats de fluorographie - Ce que la moyenne signifie le plus souvent: 49 commentaires

    Aidez-nous à déchiffrer la fluorographie du mari. La racine du poumon gauche est élargie à cause de la dilatation des ganglions lymphatiques hilaires, prononcés ramifiés, tirés vers le haut. Tmg recommandée du poumon gauche à travers la racine, consultation d'un phthisiatricien. Travaille comme meunier.

    Bonjour Aide à déchiffrer le résultat de la fluorographie: position élevée du diaphragme à gauche sans ombres de pneumatisation dans l'estomac et les intestins

    Navigation dans les commentaires

    Ecrivez votre opinion Annuler la réponse

    Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.

    Changements dans les poumons: prévenir le danger

    Les poumons sont l'organe le plus important du système respiratoire humain. Deux tâches principales leur sont assignées: obtenir l'oxygène de l'air nécessaire à la vie et éliminer le dioxyde de carbone du corps. Toute modification des poumons ayant un impact négatif sur la santé humaine, un diagnostic et un traitement rapides sont donc d'une importance capitale.

    Changements dans les poumons: prévenir le danger

    Qu'est-ce qu'un changement dans les poumons

    Le processus de fonctionnement des poumons est un mécanisme clair et rationalisé. Lorsque vous inspirez, l’air remplit d’abord les voies respiratoires, puis les petites poches, appelées alvéoles, après lesquelles il pénètre dans le sang. Dans le sens opposé, le dioxyde de carbone expiré bouge.

    Les microbes, les particules de poussière et la fumée pénètrent également dans le corps humain avec l'air. Dans certaines conditions, ils peuvent provoquer des maladies entraînant des modifications des poumons. Les violations du corps peuvent aussi être dues à des facteurs héréditaires ou autres.

    Changements fibreux dans les poumons

    Les modifications fibreuses dans les poumons sont un sceau du tissu conjonctif d'un organe et l'apparition de cicatrices ressemblant à des cicatrices consécutives à des blessures. Ces changements touchent souvent les personnes qui, de par la nature de leurs activités, sont obligées d'inhaler la production et les poussières industrielles. Ce sont d’abord ceux qui travaillent dans le domaine de la métallurgie et de la construction.

    En outre, des modifications fibrotiques dans les poumons accompagnent un certain nombre de maladies, telles que la tuberculose, la cirrhose et les réactions allergiques.

    Au début, le processus fibreux est lent. Il devrait être attentif aux manifestations suivantes:

    • toux
    • respiration rapide;
    • essoufflement, qui ne se manifeste d’abord que lors d’un effort physique, puis au repos;
    • cyanose de la peau;
    • augmenter la pression artérielle.

    Le développement de la maladie dépend notamment des conditions climatiques et de l'environnement. Il est important d'éliminer complètement tous les facteurs pouvant causer des modifications fibrotiques. Les patients ne doivent pas être surchargés de travail; lors de l'exacerbation de la maladie, on leur prescrit des antibiotiques, des médicaments qui dilatent les bronches, par inhalation.

    Mesures préventives pour aider à éviter les modifications fibreuses:

    • exercice;
    • nettoyer le corps des toxines;
    • bonne nutrition;
    • éviter les situations stressantes.

    Changements dans les poumons liés à l'âge

    Le tissu pulmonaire change avec l'âge

    Le développement de nouvelles alvéoles se produit dans le corps jusqu'à l'âge de vingt ans, après quoi la perte progressive de ses tissus par les poumons commence. Le corps perd son élasticité, perd sa capacité à s’étendre et à se contracter.

    Les changements dans les poumons liés à l’âge sont également exprimés dans des phénomènes tels que:

    • réduction de l'air inhalé;
    • diminution du taux de passage de l'air dans les voies respiratoires;
    • diminution de la force de la respiration et de l'exhalation;
    • changement du rythme respiratoire;
    • niveaux d'oxygène réduits, ce qui réduit la résistance aux maladies;
    • risque accru d'infections pulmonaires;
    • changement de voix;
    • blocage des voies respiratoires.

    Les voies respiratoires chez les personnes âgées sont obstrués beaucoup plus facilement que chez les jeunes. Cela se produit à cause d'une respiration superficielle, ainsi que d'un long séjour en position horizontale.

    Le risque de problèmes pulmonaires augmente après une longue maladie ou une intervention chirurgicale et, par conséquent, un repos au lit prolongé. Dans de tels cas, il est recommandé d'effectuer la procédure de spirométrie, ce qui permet d'ouvrir les voies respiratoires et de les éliminer du mucus.

    Avec l'âge, une personne devient plus susceptible aux infections pulmonaires. Cela est dû à une diminution des fonctions de protection du système respiratoire.

    La prévention des modifications pulmonaires liées à l’âge consiste

    • en arrêtant de fumer;
    • en exercice régulier;
    • dans un style de vie actif;
    • en communication vocale régulière, en lisant à haute voix, en chantant.

    Modifications infiltrantes dans les poumons

    Les modifications infiltrantes dans les poumons sont les manifestations d'un processus inflammatoire aigu. De tels changements ne sont pas toujours visibles sur la radiographie. Cela dépend de la gravité et de l'ampleur du processus.

    Les personnes les plus susceptibles aux lésions infiltrantes sont les personnes immunodéprimées, ce qui affaiblit les fonctions de protection de l'organisme. Tout d'abord, ils souffrent de patients atteints du SIDA, de patients atteints de tumeurs malignes, de personnes ayant subi une greffe d'organe.

    Les réactions non médicamenteuses, l’hémorragie pulmonaire et l’œdème pulmonaire sont des causes non infectieuses de l’apparition de modifications infiltrantes.

    Autres changements dans les poumons

    Parmi les autres types de modifications dans les poumons, notons:

    • focale;
    • pathophysiologique (insuffisance respiratoire aiguë causée par un choc septique, traumatique ou autre);
    • induite par la drogue (causée par la prise de drogues);
    • morphologique;
    • génétique (malformations).

    Les changements focaux dans les poumons - ce sont des défauts de forme arrondie avec des sauts nets, des bords lisses ou inégaux. Ces formations sont visibles lors de l'examen radiographique.

    Jusqu'à 80% des modifications focales dans les poumons sont de nature bénigne et sont provoquées par la tuberculose, une crise cardiaque, une hémorragie, un kyste ou une tumeur bénigne. Le plus souvent, ces changements ne présentent aucun symptôme et le traitement dépend de la maladie considérée.

    Ainsi, dans de nombreux cas, la survenue de modifications dans les poumons peut être évitée, dans d’autres, cicatrisée avec succès. Il est important d'identifier le problème et de commencer le traitement.