Etmoïdite - causes, symptômes, traitement

Etmoïdite - inflammation de l'épithélium muqueux tapissant les cellules de l'os ethmoïde.

L'os ethmoïde (du latin os ethmoidale) se situe entre la cavité nasale et la cavité crânienne. Il est constitué de cellules osseuses tapissées par l'épithélium ciliaire - la membrane muqueuse.

En raison de sa position centrale, de la proximité des canaux excréteurs des autres sinus, une inflammation de la membrane muqueuse de la muqueuse de l'ethmoïde entraîne une sinusite frontale. La membrane muqueuse lâche et mince des cellules pendant l'inflammation gonfle rapidement, devient gélatineuse et sert de base à la formation de polypes.

Les cellules antérieures de l'os ethmoïdal s'approchent du sinus frontal; avec l'inflammation, elles provoquent un blocage du sinus frontal. Une autre caractéristique de l'os ethmoïdal est que les branches du nerf trijumeau le traversent - le nerf optique et le maxillaire.

Le plus souvent, l'ethmoïdite est accompagnée d'une sinusite ou d'une frontite, les symptômes et les approches pour le traitement de ces maladies sont similaires.

Types d'ethmoïdite

loading...

Selon la nature de l'écoulement, il existe deux formes d'ethmoïdite:

Distinguer la localisation de l'inflammation:

  • côté droit - l'inflammation affecte les cellules d'ethmoïde du côté droit;
  • côté gauche - les cellules affectées sont à gauche;
  • bilatérale - toutes les cellules de l'ethmoïde sont affectées.

Raisons

loading...

L'ethmoïdite peut être causée par un rhume, des maladies respiratoires fréquentes. Cause ethmoïdite bactérienne micro-fongique, infections virales.

Chez l’adulte et l’enfant, les symptômes de l’ethmoïdite se manifestent dans le contexte d’une diminution de l’immunité, d’une inflammation des autres sinus paranasaux. Dans ce cas, le traitement vise à éliminer les maladies associées.

Chez les enfants, l'inflammation des muqueuses est plus fréquente. La maladie peut provoquer un gonflement de la membrane muqueuse en raison d'un rhume, d'une maladie respiratoire, d'une grippe, d'une sinusite. La cause de l’ethmoïdite chez le nouveau-né est le plus souvent un sepsis cutané et ombilical. La maladie est très difficile, avec une forte fièvre.

Chez les adultes et les enfants plus âgés, l’ethmoïdite est facilement transmissible aux autres sinus paranasaux, associée à une sinusite ou une sinusite frontale. Dans ces cas, la maladie est diagnostiquée comme frontoetmoidit, gaymoretmoidit.

Caractéristiques de l'ethmoïdite chez les enfants

loading...

Le nombre de cellules osseuses chez un nouveau-né est de 2 à 3; avec l'âge, leur nombre augmente et atteint 10 à 15. L'ethmoïdite est observée chez les enfants dès leur plus jeune âge, en raison de l'étroitesse des canaux excréteurs des cellules du labyrinthe de l'ethmoïde.

Un léger gonflement de l'épithélium muqueux tapissant les cellules et des ouvertures de sortie des cellules est suffisant pour arrêter la sortie du contenu sécrété du sinus de l'ethmoïde.

L'ethmoïdite chez les jeunes enfants se propage facilement aux os et au périoste, entraînant la formation d'abcès et de fistules. La proximité de l'os ethmoïde par rapport à l'orbite est une menace pour la santé de l'œil, un abcès provoque une cellulite cellulosique de l'orbite, des complications intraoculaires.

Symptômes de l'ethmoïdite aiguë

loading...

Les principaux symptômes de l’éthmoïdite sont une lourdeur à la base du nez, une congestion nasale et un écoulement de mucus avec du pus jaune-vert, accompagnés de fréquents maux de tête atroces.

La maladie se caractérise par une fièvre aiguë, une détérioration de l'état général, un sentiment de faiblesse, de la fatigue. La douleur est localisée à la racine du nez et dans les orbites. L'intensité de la douleur est déterminée par le degré d'irritation des terminaisons nerveuses des branches du nerf trijumeau, passant dans l'os ethmoïdal.

La peau de la partie interne de l'orbite et de la base du nez est épaissie et sensible au toucher. Douleurs pulsantes au front, à la base du nez et à l’orbite. La douleur s'intensifie la nuit, le jour il y a une fatigue rapide pendant le travail visuel, photophobie.

Chez les enfants, les personnes âgées et les personnes dont l'immunité est affaiblie, une partie des parois osseuses des cellules est détruite et l'inflammation affecte également les tissus mous du coin interne de l'orbite. Le processus s'étend aux tissus environnants, provoquant la formation de nombreux foyers, provoquant des complications orbitales et intracrâniennes, une ostéomyélite de la mâchoire supérieure, affectant le système broncho-pulmonaire.

Dans l’orbite - la région orbitale, un abcès se forme, avec ses fistules et les phlegmon orbitaux en rupture.

Un abcès provoque des douleurs lors du mouvement des yeux, déplace les yeux vers le bas, altère la vision. Dans la région orbitale, les symptômes se manifestent par un œdème des paupières, un déplacement du globe oculaire vers l'extérieur, une douleur accrue au niveau de l'orbite.

Les sécrétions de mucus nasal contiennent des inclusions de pus et de sang. Même après avoir soigneusement soufflé, le patient ressent toujours une sensation de congestion au fond des voies nasales. Une irritation constante conduit à un éternuement paroxystique. Il y a un manque d'odeur.

La zone du sac lacrymal gonfle, la sclérotique des yeux devient rouge et la palpation de l'os lacrymal situé à la racine du nez, la personne souffrant d'ethmoïdite ressent une douleur.

Les symptômes de l'ethmoïdite chez les jeunes enfants peuvent être un manque d'appétit ou des vomissements.

L’ethmoïdite est beaucoup plus aiguë chez les enfants que chez les adultes, ce qui est associé à la faible résistance de l’organisme de l’enfant aux agents infectieux.

Symptômes de l'ethmoïdite chronique

loading...

L’ethmoïdite insuffisamment traitée et non diagnostiquée entre dans une phase chronique. La maladie est souvent une complication de l'inflammation du sinus maxillaire, de la sinusite frontale, de la rhinite chronique.

Les symptômes de l'ethmoïdite chronique apparaissent 2 mois après la forme aiguë.

Avec l'aide de la transition de la maladie du défaut aigu au défaut chronique de la structure du septum nasal. Les causes d'inflammation chronique peuvent être des maladies respiratoires fréquentes, la présence de polypes, des végétations adénoïdes.

L'état général empire, le patient se fatigue rapidement, devient irritable, sa capacité de travail diminue.

L'ethmoïdite chronique prend souvent beaucoup de temps sous une forme latente. La santé du patient dans les périodes entre les rechutes est satisfaisante.

Avec exacerbation de l'ethmoïdite chronique sont observés:

  • écoulement nasal purulent;
  • écoulement de pus et de mucus sur la paroi du nasopharynx, en particulier beaucoup de pertes s'accumulent le matin, le patient ayant de la difficulté à tousser;
  • lourdeur dans le nez, augmentant avec l'inclinaison de la tête;
  • mal de tête;
  • gonflement de la paupière supérieure;
  • mouvement oculaire douleur.

Un gonflement de la paupière et une douleur dans la cavité de l'œil droit indiquent une ethmoïdite droite, avec des symptômes graves sur l'ethmoïdite gauche-gauche. Toutes les cellules de l'ethmoïde peuvent être impliquées dans le processus inflammatoire, dans ce cas, il s'agit d'une ethmoïdite bilatérale.

L'examen endoscopique au stade de l'ethmoïdite chronique révèle un épaississement prononcé des muqueuses - l'ethmoïdite hyperplasique. Dans cette forme de la maladie, la membrane muqueuse de la coquille moyenne du nez se développe tellement qu'elle se confond avec le septum nasal.

Les modifications dégénératives des muqueuses entraînent l'apparition de polypes. Un gonflement prolongé et une inflammation provoquent une polypose - le phénomène de la formation multiple de polypes.

Les polypes sont tellement formés qu'ils remplissent toute la cavité nasale et vont à l'extérieur. Cette forme de maladie est définie comme une ethmoïdite polypeuse. A ce stade, déformation marquée du septum nasal causée par une polypose.

Diagnostic de l'ethmoïdite

loading...

La tomodensitométrie est la meilleure méthode d'évaluation de l'état des sinus ethmoïdaux présentant une ethmoïdite. Une inspection détaillée vous permet d'identifier les premiers signes de la maladie.

La thérapie par résonance magnétique (IRM) est l’outil préféré pour détecter l’éthmoïdite aiguë. Cette méthode a une résolution élevée qui vous permet de diagnostiquer une sinusite causée par une infection fongique.

La méthode IRM est recommandée pour examiner les enfants, car cette méthode de recherche n’utilise pas d’émission radio ionisante.

Les études par rayons X sont utilisées dans le diagnostic des adultes. Sur la radiographie, marquent les cellules colorées de l’os ethmoïde.

Les méthodes efficaces sont:

  • La rhinoscopie - l'inspection est effectuée à l'aide d'un dilatateur nasal et d'un spéculum nasopharyngé.
  • examen endoscopique à l'aide d'une sonde équipée d'un système optique.

Traitement de l'ethmoïdite aiguë

loading...

L'ethmoïdite aiguë est traitée principalement avec des médicaments. Toutes les mesures thérapeutiques visent à réduire le gonflement de la membrane muqueuse des cellules osseuses de l'os ethmoïde, améliorant ainsi la fonction de drainage.

Dans le traitement de l'ethmoïdite, la méthode du cathéter sinusal YAMIK est particulièrement efficace. À l'aide d'un cathéter sinusal, les cellules d'os ethmoïde sont nettoyées du pus à l'aide d'une méthode non invasive, lavées avec des médicaments, inhibant l'activité des bactéries pathogènes et éliminant l'inflammation des muqueuses.

Faire face efficacement à une infection bactérienne d’un large éventail d’antibiotiques - cipromed, amoxicilline, céfazoline, augmentine, clascide, roxithromycine, céfaloridine, sumamed.

Parmi les médicaments anti-inflammatoires, les médicaments de choix sont la chloropyramine, l’ébastine et le fenspiride. La congestion nasale élimine la solution de dimétinden, de naphazoline et d’éphédrine avec des préparations vasoconstricteurs.

Bon effet donne un traitement avec une nouvelle génération de sinuforte. L'outil fait référence aux médicaments homéopathiques, est prescrit pour l'intolérance individuelle aux médicaments traditionnels.

Ethmoïdite allergique

loading...

La maladie survient assez souvent, accompagnée d'éternuements paroxystiques, une violation de la respiration nasale. La rhinoscopie révèle le remplissage des voies nasales avec du mucus mousseux.

L'analyse du mucus montre une teneur élevée en éosinophiles, ce qui indique une réaction allergique. La clé du succès dans le traitement de l'ethmoïdite allergique est l'identification et l'élimination de l'allergène.

Traitement symptomatique de l'ethmoïdite allergique dépenser antihistaminiques, corticostéroïdes, composés de calcium, complexes de vitamines.

Traitement de l'ethmoïdite chronique

loading...

Élimine efficacement les symptômes du traitement de l’éthmoïdite chronique avec des moyens complexes d’isofra, de rinofluimucil, de polydex et de bioparox.

Ils comprennent:

  • médicament vasoconstricteur;
  • antibiotique;
  • analgésique.

De bons résultats sont donnés par les procédures physiothérapeutiques:

  • électrophorèse avec chlorure de calcium, solutions de dimédrol;
  • phonophorèse d'hydrocortisone;
  • UHF sur les sinus ethmoïdes;
  • Traitement de la cavité nasale avec un laser hélium-néon.

Un bon résultat dans le traitement de l'ethmoïdite chronique est observé dans la méthode de traitement YMIK.

La chirurgie

loading...

L'intervention chirurgicale est utilisée dans les cas de complications causées par la propagation du processus inflammatoire au périoste et au tissu osseux. L'ouverture des cellules de l'ethmoïde est réalisée sous anesthésie par un accès externe.

Pour assurer l'accès à l'os ethmoïdal, le canal nasal moyen est dilaté. Ensuite, ouvrez les cellules de l'os ethmoïde. Le nombre de cellules de l'ethmoïde et leur emplacement pour chaque personne individuellement, le nombre de cellules détruites dépend du stade de la maladie. Pendant l'opération, les cellules affectées sont supprimées.

Les techniques endoscopiques modernes permettent une opération sous contrôle vidéo à l'aide d'un endoscope et d'un microscope médical.

Traitement des remèdes populaires ethmoïdite

loading...

Un traitement avec des antibiotiques, des vasoconstricteurs et des anti-inflammatoires, sur recommandation d'un médecin, est autorisé en complément des recettes populaires. À la maison, l’ethmoïdite est traitée en lavant les sinus nasaux avec une décoction de camomille, une infusion puissante de thé noir bien filtré, de la sauge.

En savoir plus sur la procédure de lavage des sinus nasaux dans notre article Nose wash with sinus.

Les méthodes populaires de traitement de l’ethmoïdite comprennent le lavage avec une solution chauffée de romarin sauvage, la succession, l’épilobe. Il est utile de se laver le nez avec une solution de sel, cette méthode est utilisée en médecine traditionnelle.

Des complications

loading...

Les principales complications sont observées depuis l'orbite, l'os ethmoïdal.

Marqué par:

  • névrite optique;
  • empyème - destruction des cellules osseuses de l'ethmoïde;
  • fibre de cellulose de l'orbite.

Les complications de l'ethmoïdite peuvent être une déficience visuelle - apparition de défauts dans le champ visuel, une diminution de l'acuité visuelle, un rétrécissement du champ visuel.

L'ethmoïdite chronique provoque des complications intracrâniennes telles que la méningite purulente, l'inflammation de la membrane arachnoïdienne du cerveau (arachnoïdite) et l'abcès du cerveau. Avec une évolution défavorable de la maladie, une septicémie est possible.

Dans l’éthmoïdite virale, l’odorat disparaît complètement.

Prévention de l'ethmoïdite

loading...

La prévention de la maladie aidera à cesser de fumer, à restaurer l’immunité, au traitement rapide des maladies infectieuses causées par le rhume.

Prévisions

loading...

Avec un traitement adéquat, le pronostic est favorable.

Chez les adultes atteints d’ethmoïdite, un rétablissement spontané est possible, mais dans la plupart des cas, un traitement spécial est nécessaire pour éliminer complètement les symptômes. Prévisions prudentes avec complications.

Étmoïdite

loading...

Les maladies virales respiratoires aiguës, les rhumes et les rhinites (nez qui coule) sont souvent accompagnés d'une inflammation des sinus paranasaux (sinus). Il y en a plusieurs. Le nom commun de leur inflammation s'appelle la sinusite. Mais l'inflammation de chaque sinus a un nom unique. Dans cet article sur vospalenia.ru considérer l'ethmoïdite.

Qu'est-ce que c'est - l'ethmoïdite?

loading...

Qu'est-ce que c'est - l'ethmoïdite (sinusite à l'ethmoïde)? Il s'agit d'une inflammation de l'un des sinus paranasaux (paranasaux), ou plutôt des cellules de l'os ethmoïdal. Il s’agit souvent d’une maladie secondaire qui se développe dans le contexte d’une inflammation des voies respiratoires supérieures. Il est classé 5ème dans l'incidence des maladies traitées aux antibiotiques.

La forme du flux est:

  1. Sharp - manifestation lumineuse et soudaine. Plus fréquent chez les enfants et les adolescents.
  2. Chronique - une conséquence de la pathologie anatomique ou de l'ethmoïdite aiguë insuffisamment traitée.

Il existe les types suivants d'ethmoïdite:

  1. Avec d'autres départements:
    • Haymorothoiditis - inflammation de l'os ethmoïdal avec les sinus maxillaires.
    • Frontoetmoiditis - défaite du sinus frontal avec l'os ethmoïdal.
    • Rinoetmoiditis - inflammation de l'os ethmoïde avec la membrane muqueuse de la cavité nasale.
    • Sphénoétmoïdite - inflammation du labyrinthe d'ethmoïde avec un sinus sphénoïdal.
  2. Par la nature de l'inflammation:
  • Catarrhal
  • Polypes.
  • Œdémateux-catarrhal.
  • Purulent.
  1. Du côté de l'inflammation:
  • Côté droit.
  • Côté gauche.
  • Bilatéral.
monter

Raisons

loading...

Les causes de l'ethmoïdite sont les facteurs suivants:

  • Pénétration de l'infection dans le sinus nasal.
  • Complications d'autres maladies: rougeole, méningite, frontite, scarlatine, rhinite, grippe, encéphalite, sinusite.
  • Propagation de l'infection par d'autres organes par le sang, telle qu'une amygdalite.
  • Immunité réduite.
  • Anatomopathologie.
  • Blessures au septum nasal et au visage.
  • Prédisposition allergique.

Symptômes et signes des cellules d'ethmoïdite de l'os ethmoïde

loading...

Il existe de tels symptômes et signes de cellules d'ethmoïdite de l'os ethmoïde:

  • La douleur Localisé dans le nez et la région orbitale frontale. Accompagné de maux de tête, forte fièvre, photophobie, déficience visuelle. L'insomnie, la fatigue oculaire et les poches sont observés sous forme chronique.
  • Sensation d'éclatement dans la cavité nasale due à l'apparition de pus et au gonflement des cellules. Congestion nasale.
  • Respiration difficile par le nez en raison du gonflement de la membrane muqueuse. Les enfants peuvent ne pas respirer par le nez.
  • Décharge du nez, qui caractérise l'exsudat accumulé dans les cellules enflammées. Il y a des muqueuses, purulentes ou sanglantes. Au début, ils sont rares, puis ils deviennent abondants.
  • Manque partiel ou complet d'odeur.

Ces symptômes sont caractéristiques à la fois sous forme aiguë et chronique. Les symptômes suivants apparaissent clairement que dans la forme aiguë de l'ethmoïdite, et dans le cas de chronique, ils sont faibles et inexprimés:

  • Augmentation de la température
  • Régurgitation (chez les enfants) et vomissements.
  • Malaise.
  • Perte d'appétit
  • Neurotoxicose.
  • Faiblesse
  • Troubles intestinaux: comme pour la colite ou la rectite, il y a violation du fauteuil.
  • Insuffisance rénale.
  • Larmoiement.
  • Gonflement des paupières légèrement ou complètement fermées. Cela se produit à la suite de la destruction d'une partie de l'os ethmoïdal et de la pénétration d'exsudat dans les tissus de l'orbite. Il y a une déviation, une saillie du globe oculaire, une vision réduite et une douleur lors du mouvement de l'œil.
  • La peau est chaude et humide.

Au cours de la rémission dans l'ethmoïdite chronique, les symptômes ne sont exacerbés qu'en cas d'intoxication (faiblesse, fièvre, diminution des performances, douleur à la tête).

Ethmoïdite chez les enfants

loading...

L'ethmoïdite est fréquente chez les enfants (plus souvent que chez les adultes). Cela est dû à la structure anatomique et à la faible résistance corporelle. Il se développe souvent dans le contexte du rhume en hiver, lorsque les enfants se transmettent l'infection. Il peut survenir à la fois chez les nouveau-nés et chez les enfants en âge d'aller à l'école primaire, en particulier chez les adolescents.

Ethmoïdite chez l'adulte

loading...

L'ethmoïdite survient aussi chez les adultes, souvent en hiver, lorsqu'ils attrapent un rhume et ne les traitent pas. La présence de maladies chroniques provoque également le transfert de l'infection vers les cellules de l'os ethmoïde.

Diagnostics

Le diagnostic de l'ethmoïdite est un examen général basé sur les plaintes du patient, pour lesquelles certaines manifestations de la maladie sont déjà visibles, ainsi que lors de la réalisation de procédures de laboratoire et d'instruments:

  • Rhinoscopie
  • Test sanguin
  • Radiographie des sinus nasaux.
  • Examen endoscopique.
  • CT et IRM.
  • Exclusion de dacryocystite, périostite des os nasaux, ostéomyélite de la mâchoire supérieure.
monter

Traitement

Le traitement de l'ethmoïdite est le passage de procédures médicales et de physiothérapie. Comment traiter l'inflammation des cellules de la région de l'ethmoïde du nez? Le médecin ORL prescrit le traitement médicamenteux suivant:

  • Antibiotiques et médicaments antiviraux.
  • Médicaments immunostimulants. Immunomodulateurs.
  • Médicaments vasoconstricteurs.
  • Médicaments antipyrétiques.
  • Antihistaminique.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Analgésiques
    1. Galazolin.
    2. Xymelin.
    3. Oxymétazoline.
    4. Amoxicilline.
    5. Augmentin.
    6. Céfotaxime.
    7. Bioparox.
    8. Ceftriaxone.
    9. Rinofluimucil.
    10. Paracétamol.
    11. Aqua Maris.
    12. Sinuforte.

À la maison, le patient doit respecter les règles:

      • Améliorer l'immunité.
      • Ventilez la pièce et humidifiez l'air.
      • Suivez le régime:
        1. Buvez beaucoup de liquides.
        2. Mangez des légumes, des fruits, des produits laitiers, des noix, de la viande, des céréales, des légumineuses.
        3. Éliminez les produits alcooliques, gras, frits et allergiques.
        4. Utilisez des décoctions d'herbes, de baies et de fruits.

Comme physiothérapie et chirurgie sont utilisés:

  • Cathéter sinusal "YAMIK" lavant les cellules avec des antibiotiques.
  • Autres types de lavage.
  • Électrophorèse avec des antibiotiques.
  • UHF
  • Phonophorèse avec hydrocortisone.
  • Laser hélium-néon.
  • Élimination par exsudat endoscopique.
  • Septoplastie.
  • Résection
  • Polypotomie
monter

Durée de vie

L'etmoïdite se traite facilement et rapidement. Cependant, si le patient ignore le traitement de la maladie, sa qualité de vie s'en trouve réduite. Combien de temps les malades vivent-ils? La maladie elle-même n'affecte pas l'espérance de vie, mais elle provoque plusieurs complications mortelles:

  • Empyema
  • La méningite
  • La destruction de l'os ethmoïde.
  • Encéphalite
  • Les yeux de Phlegmon.
  • Abcès rétrobulbaire.
  • Arachnoïdite.
  • Abcès cérébral.

Etmoïdite. Causes, symptômes, types et traitement de l'ethmoïdite

Avez-vous mal aux sourcils, une tête, un nez bouché ou un odorat? Cela peut indiquer la présence d'une sinusite, dont un type est l'ethmoïdite. Dans cet article, nous allons discuter avec vous, chers lecteurs, de ce qu'est l'ethmoïdite, de ses symptômes, de ses causes et de la façon de traiter l'ethmoïdite avec des remèdes traditionnels et folkloriques. Alors...

Ethmoïdite (latmoïdite) - inflammation de la membrane muqueuse du sinus ethmoïdal, qui est le sinus sinus (sinus).

L'ethmoïdite est incluse dans le groupe des maladies appelées sinusites et, en raison de son emplacement, elle est parfois appelée sinusite ethmoïdale.

La principale cause du processus inflammatoire dans les sinus ethmoïdaux, comme dans d'autres types de sinusites, est principalement les infections (virus, champignons, bactéries) - streptocoques, staphylocoques et autres.

Le principal danger de l'ethmoïdite est l'emplacement du labyrinthe d'ethmoïde, situé à l'avant de la base du crâne, près de l'orbite. C'est pourquoi l'un des signes de cette maladie est un gonflement des yeux, les paupières supérieures. En outre, à cet endroit se trouvent la fosse crânienne antérieure et les artères cribres, responsables de l’approvisionnement en sang des orbites avec tous ses appendices.

Dans la plupart des cas, l'ethmoïdite ne se développe pas comme une maladie indépendante, mais s'accompagne de rhinite et de sinusite. Si elle n'est pas traitée, elle se propage plus loin à la partie frontale, provoquant le développement d'une sinusite frontale, qui peut à son tour entraîner une méningite et d'autres maladies dangereuses pour la santé et la vie des personnes.

Pour afficher la photo plus clairement, regardez la photo ci-dessous, qui montre les types de sinusite, ainsi que l'emplacement des sinus nasaux et paranasaux:

L'ethmoïdite chez l'adulte et l'enfant se produit à tout âge.

Etmoïdite. CIM

CIM-10: J01, J33.1, J33.8,
CIM-9: 461, 473

Causes de l'ethmoïdite

Les causes de l'ethmoïdite, ainsi que celles d'autres types de sinusites, sont assez similaires. Considérez-les plus en détail:

- infections (virus, champignons, bactéries) - streptocoques, staphylocoques, adénovirus, coronavirus, bacilles hémophiles et autres;
- lésions du nez, courbure de la cloison nasale et autres violations de la structure des sinus nasaux et paranasaux;
- éléments pathologiques gênant la respiration nasale - polypes, végétations adénoïdes;
- Complications de diverses maladies infectieuses - antrites, rhinites, ARVI, grippe, rougeole, scarlatine et autres;
- hypothermie du corps;
- affaiblissement du système immunitaire;
- avitaminose (carence en vitamines);
- les effets des allergies;
- air pollué - gaz, poussières;
- pénétrer dans les voies nasales d'objets tiers, ce qui arrive parfois chez les enfants - perles, pièces diverses, etc.

Symptômes de l'ethmoïdite

Parmi les signes de l'ethmoïdite sont les suivants:

- difficulté à respirer par le nez;
- douleur dans la partie supérieure du nez, entre les sourcils, le front, en particulier lorsque vous appuyez sur ces zones;
- les écoulements nasaux, parfois avec une odeur désagréable, sont d'abord transparents, mais au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, ils deviennent visqueux et présentent une teinte jaunâtre-verdâtre;
- Expectoration des expectorations, surtout le matin, après le sommeil.

En outre, les symptômes suivants peuvent survenir:

- mal de tête;
- réduction des odeurs;
- douleur oculaire, photophobie, larmoiement accru;
- gonflement des paupières supérieures;
- une certaine pression dans le contour des yeux et autour d'eux;
- vertiges;
- température corporelle élevée et élevée.

Complications de l'ethmoïdite

Si le traitement de l'ethmoïdite ne fait pas l'objet d'une attention suffisante, il peut se propager au sinus frontal, provoquant une atteinte frontale, et il n'y a déjà pas loin du cerveau. Il peut en résulter une méningite, une sepsie, des problèmes oculaires et d’autres conditions pathologiques dangereuses pour la santé et la vie des personnes.

Types d'ethmoïdite

L'ethmoïdite est classée comme suit:

Par localisation:

  • Côté gauche
  • Côté droit
  • Bilatéral

En aval:

  • Ethmoïdite aiguë
  • Ethmoïdite chronique

Selon le formulaire:

  • Ethmoïdite exsudative:
    - l'ethmoïdite catarrhale;
    - Ethmoïdite purulente
  • Ethmoïdite productive:
    - Ethmoïdite polypeuse et kystique
    - Etmoïdite pristéno-hyperplasique

Selon l'étiologie:

  • Virale
  • Bactérienne
  • Fongique
  • Traumatique
  • Allergique
  • Médicamenteux
  • Mixte

Diagnostic de l'ethmoïdite

Le diagnostic de l’ethmoïdite comprend les méthodes d’examen suivantes:

  • Prise d'histoire
  • Radiographie des sinus
  • Échographie des sinus paranasaux
  • Rhinoscopie
  • Endoscopie du nez
  • Diaphanoscopie (transillumination)
  • Tomographie
  • Imagerie thermique (thermographie)
  • Examen bactériologique des sécrétions nasales
  • Examen cytologique du contenu de la cavité nasale

Traitement de l'ethmoïdite

Le traitement de l'ethmoïdite vise à:

- destruction dans les sinus et excrétion de la microflore pathogène - virus, champignons, bactéries;
- élimination de l'exsudat purulent des sinus;
- normalisation de la membrane muqueuse des sinus ethmoïdaux;
- normalisation de la respiration nasale.

Pour atteindre les objectifs ci-dessus, utilisez les méthodes, moyens et procédures de traitement suivants:

1. L’une des manifestations cliniques de l’éthmoïdite est la congestion nasale. Afin de dégager le sinus de l'infection et du pus, nous avons besoin d'un accès gratuit à celui-ci, nous pourrons alors livrer les médicaments nécessaires sur le site de l'infection.

Pour l’ouverture du sinus ethmoïdal, utiliser des agents vasoconstricteurs: Naphthyzinum, Oxymetazoline, Farmazolin, Sanorin. Après avoir utilisé ces outils après une courte période, la respiration s'améliore. Utilisez ces fonds pour 2-3 gouttes, 3-4 fois par jour.

2. Nous administrons des agents antimicrobiens d'irrigation aux sinus ouverts, qui contribuent à l'amélioration de la membrane muqueuse, réduisent le gonflement des voies nasales: "Bioparox", "Posposol".

3. Si le pus est trop serré, des médicaments sont délivrés aux sinus qui peuvent le liquéfier et l'éliminer rapidement des sinus: «ACC-Long» (600 mg). Appliquez 1 comprimé 1 fois / jour.

4. Si le diagnostic confirme la présence d'une microflore pathogène dans le sinus ou si la maladie a une forme aiguë avec de fortes manifestations cliniques, des agents antibactériens sont utilisés: Duracef, Augmentin, Sumamed, Ampioks, Cephalexin. En outre, le médecin peut entrer par voie intramusculaire - "Ceftriaxone". Il est très important de choisir un antibiotique, car son type est appliqué en fonction du type d'agent pathogène. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

5. Maintenir la microflore intestinale. Parallèlement aux agents antibactériens, des médicaments sont prescrits pour aider à préserver la microflore bénéfique des organes digestifs - probiotiques: «Bifikol», «Probiovit», «Linex».

6. Pour la prévention des manifestations allergiques lors de l’utilisation d’agents antibactériens, il est également prescrit des antiallergiques (antihistaminiques) - "Diazolin", "Suprastin", "Tavegil". Ils sont utilisés sur 1 comprimé, 2 à 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours.

Moyens et méthodes supplémentaires de traitement de l'ethmoïdite

Rinçage. Le lavage est également utile dans le traitement de l'ethmoïdite. Ils contribuent à la réorganisation constante du sinus ethmoïdal et à la normalisation de son efficacité - échange d'air. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des solutions du médicament "Furacilline", utilisé avec succès dans cette procédure de lavage du nez, comme "Coucou". Après la première procédure de ce type, l'état de tous les sinus nasaux et paranasaux s'est sensiblement amélioré.

À une température. Si vous êtes inquiet au sujet des maux de tête, de la température corporelle élevée et du malaise général du corps, vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires - "Acide acétylsalicylique", "Ibuprofène", "Paracétamol".

De plus, ils peuvent prescrire le chauffage des sinus, la thérapie UHF, la thérapie au laser, etc.

Opération Si l'état du patient est assez grave, le pus s'est propagé non seulement à l'ethmoïde, mais également aux autres sinus, le médecin peut vous prescrire une opération (ponction), qui est réalisée sous anesthésie locale.

Traitement des remèdes populaires ethmoïdite

C'est important! Avant d'utiliser des remèdes populaires pour le traitement de l'ethmoïdite, assurez-vous de consulter votre médecin!

Le traitement de l'ethmoïdite à la maison avec des remèdes populaires est similaire au traitement traditionnel. Au début, on utilise un vasoconstricteur, ce dont nous avons parlé ci-dessus. Après cela, les fonds qui peuvent être sous forme de lavage, d’inhalation, de gouttes sont acheminés au centre du processus inflammatoire - dans le sinus ethmoïdal.

Rinçage avec l'ethmoïdite

Sel, soda, arbre à thé. Dissoudre 1 cuillère à café de sel dans un verre d'eau bouillie tiède. Ajouter une pincée de soda et 2-3 gouttes d'huile d'arbre à thé ici. S'il n'y a pas d'huile d'arbre à thé, vous pouvez vous en passer. Lavez-vous plusieurs fois par jour, pour lequel vous pouvez utiliser une seringue.

Camomille Brasser dans un verre de fleurs de camomille d'eau bouillante. Laissez-le infuser pendant plusieurs heures jusqu'à ce qu'il refroidisse tout seul, égouttez-le et faites-le plusieurs fois par jour.

Chlorophyllipt. Solution alcoolique de chlorophyllipt, en quantité de 1 cuillère à soupe. cuillère, diluer avec 500 ml d'eau bouillie tiède. Faites cet agent de lavage plusieurs fois par jour.

Inhalation avec ethmoïdite

L'inhalation se fait mieux sous une serviette épaisse recouverte ou, si possible, avec un nébuliseur.

Feuille de laurier. Remplissez une douzaine de feuilles de laurier avec de l'eau et mettez-les sur le feu. Lorsque l'eau bout, réduisez la chaleur et, pendant l'ébullition minimale, commencez à conduire par inhalation. La procédure de respiration par le nez est de 5 minutes. Faites ces inhalations tous les jours.

Ail et vinaigre de pomme. Moudre 4 gousses d'ail et verser la bouillie d'ail avec 100 ml de vinaigre de cidre et 200 ml d'eau bouillante. Inspirez les vapeurs pendant 15 minutes, 3 fois par jour.

Camomille et arbre à thé. Faites bouillir les fleurs de camomille, puis ajoutez 5-6 gouttes d'huile d'arbre à thé au bouillon, au lieu de quoi vous pouvez également utiliser de l'huile d'eucalyptus. Faites l'inhalation pendant 7-10 minutes, 3 fois par jour.

Gouttes avec l'ethmoïdite

Après avoir instillé le nez, bien masser, sans oublier ses appendices. Pour mieux comprendre quelles zones doivent être massées, regardez la photo verdâtre qui montre l'emplacement de ces sinus ou d'autres. Après le massage, allongez-vous sur le dos et allongez-vous pendant un moment. Ceci est nécessaire pour la distribution normale des gouttelettes. Décharge après instillation.

Cyclamen. Le jus de cyclamen est l'une des substances les plus puissantes utilisées dans le traitement de tous les types de sinusite. Pour sa préparation, il est nécessaire d'extraire le jus des tubercules de cyclamen soigneusement lavés, pour lesquels les tubercules sont d'abord broyés finement, par exemple sur une râpe. Filtrer le jus de cyclamen et diluer avec de l'eau dans un rapport de 1: 4 (jus: eau). Préparé par gouttes 2 gouttes dans chaque narine. La procédure est mieux faite le soir et à la maison, car un écoulement abondant peut commencer.

Kalanchoe. Kalanchoe est un autre géant qui combat diverses infections qui gênent la respiration nasale. Pour préparer les gouttes de kalankhoi, vous devez placer plusieurs grandes feuilles de la plante pendant 3 jours au réfrigérateur. Ensuite, hachez-les et pressez le jus. Filtrer soigneusement le liquide obtenu, diluer avec de l'eau et instiller 2-3 gouttes dans chaque narine, 2-3 fois par jour avec les gouttes préparées.

Radis noir. Prenez un radis noir, lavez-le soigneusement, hachez-le et pressez le jus. Puis filtrer et instiller 3-4 gouttes, 3-4 fois par jour.

Prévention de l'ethmoïdite

Pour prévenir le développement de l'ethmoïdite, les médecins recommandent de suivre les recommandations suivantes:

- ne laissez pas les maladies infectieuses suivre leur cours, traitez-les jusqu'au bout;
- renforce ton immunité;
- Mangez des aliments enrichis en vitamines et en micro-éléments. Si cela vous est difficile, essayez de boire de temps en temps un complexe de vitamines.
- éviter l'hypothermie;
- mener une vie active;
- faire un nettoyage humide à la maison au moins 2 fois par semaine;
- N'oubliez pas de nettoyer les filtres des appareils ménagers: air conditionné, filtre à air, aspirateur;
- Lorsque vous travaillez dans des endroits où l'air est contaminé par de la poussière, des gaz ou des vapeurs, utilisez un équipement de protection.

Etmoïdite: causes, signes, comment traiter, antibiotiques

Ethmoïdite - forme particulière de sinusite caractérisée par le développement du processus pathologique dans le labyrinthe de l'ethmoïde. Il fait partie de l'os ethmoïde, qui sépare le crâne de la cavité nasale. Le labyrinthe est un couple formé de cellules pneumatiques dont la membrane muqueuse est enflammée lors de l'infection.

L'inflammation des sinus de l'ethmoïde se développe souvent dans le contexte d'infections respiratoires aiguës, de rhinite, d'antrite, de frontite, d'adénoïdite, de rougeole ou de scarlatine. Les enfants d'âge préscolaire et d'âge scolaire précoce sont généralement atteints de cette maladie. Chez les nouveau-nés et les adultes, la pathologie est rarement diagnostiquée. La diminution de la résistance globale du corps et les maladies virales fréquentes du nasopharynx contribuent au développement de la maladie.

Étiologie et pathogenèse

L’ethmoïdite bactérienne est causée par des micro-organismes pathogènes de façon conditionnelle - des représentants de la microflore du coccus: staphylocoques et streptocoques. Les agents responsables de l’éthmoïdite virale sont les virus de la grippe, le parainfluenza, les rhinovirus, les adénovirus et les coronovirus. La cause de la maladie sont souvent des champignons pathogènes.

Souvent, dans le matériel biologique étudié prélevé sur un malade, plusieurs agents pathogènes sont simultanément détectés. Dans ce cas, parler d'infections mixtes.

Les dysfonctionnements du système immunitaire et l'affaiblissement des défenses de l'organisme contribuent à la croissance et à la reproduction rapides des microbes.

L'ethmoïdite chez l'adulte est une complication d'une pathologie infectieuse des voies respiratoires supérieures: sinusite ou rhinite. Chez le nouveau-né, la maladie se développe dans le contexte d’une infection bactérienne généralisée - la septicémie fœtale.

végétaux et polypes - une cause possible d'ethmoïdite

Les principales causes de l'ethmoïdite:

  • Infections virales, bactériennes et fongiques;
  • Inflammation de la muqueuse nasale et des sinus paranasaux;
  • Les maladies du nasopharynx;
  • Anomalies congénitales du nez;
  • Rhinite allergique;
  • Polypes, adénoïdes;
  • Défauts de la cloison nasale;
  • Fracture du nez;
  • Immunodéficience.

Les étmoïdites deviennent souvent une complication de la sinusite avancée, de la sphénoïdite ou de la sinusite frontale. La propagation de l'inflammation dans les sections antérieures de l'ethmoïde conduit à la formation de frontoetmoiditis et de gamemoremoidmoiditis. La défaite simultanée de deux ou plusieurs des sinus paranasaux est appelée pansinusite ou polysinusite.

Les causes de l'ethmoïdite polypeuse sont les adénoïdes ou les polypes - des excroissances présentes dans la cavité nasale. Ils interfèrent avec le flux normal de mucus du labyrinthe d'ethmoïde et créent des conditions optimales pour le fonctionnement des microbes. L’ethmoïdite polypeuse chronique n’est traitée que chirurgicalement, ce qui permet de rétablir le fonctionnement normal du nez.

Classification de l'ethmoïdite

  1. Par la nature de l'évolution de l'ethmoïdite est divisé en aiguë et chronique.
  2. En fonction de la localisation du processus pathologique, l'ethmoïdite bilatérale gauche, droite et bilatérale est isolée.
  3. L'ethmoïdite se divise en deux catégories: catarrhale, purulente, œdémateuse, catarrhale et polypeuse.
  4. La maladie est primaire et secondaire. L’ethmoïdite primitive débute de façon aiguë avec une forte augmentation de la température, jusqu’à un nombre important de personnes, avec l’apparition de symptômes de dyspepsie et d’intoxication. L'ethmoïdite secondaire est une complication de la pathologie présente dans l'organisme.

Tableau clinique

L'ethmoïdite aiguë commence soudainement, se poursuit durement et présente des symptômes caractéristiques.

  • Le syndrome douloureux se manifeste par un mal de tête pressant, dont l'intensité augmente lorsque la tête est inclinée.
  • Syndrome d'intoxication - fièvre, faiblesse, fatigue, perte d'appétit et de sommeil, diminution des performances.
  • Violation de la respiration nasale, congestion nasale manifeste, diminution ou absence d'odeur, écoulement séreux du nez. Quand une infection bactérienne est attachée, le mucus s'épaissit, la décharge devient jaune-vert et dégage une odeur désagréable. C'est ainsi que se développe l'ethmoïdite purulente.

La maladie, apparue pour la première fois, répond bien au traitement et passe sans complications. Chaque cas suivant est beaucoup plus difficile que le précédent, est mal traité et passe au stade chronique.

Symptômes de l'ethmoïdite chez les enfants:

  1. Augmentation de la température corporelle à des valeurs fébriles
  2. Préoccupation générale
  3. Vomissements
  4. Régurgitation

En l'absence de traitement opportun et adéquat, il se produit une déshydratation et une neurotoxicose. La maladie est souvent accompagnée de symptômes de lésions oculaires: gonflement et rougeur des paupières, rétrécissement de la fissure palpébrale, faible mobilité du globe oculaire, exophtalmie.

L'ethmoïdite aiguë devient souvent chronique. Une immunité réduite et un traitement inefficace contribuent à ce processus. Dans l'ethmoïdite chronique, les exacerbations sont remplacées par des rémissions.

Lors de l'exacerbation des patients inquiets pour:

  • Douleur pressante et cambrée au niveau du nez;
  • Douleur du coin interne de l'oeil;
  • Écoulement séreux ou purulent du nez;
  • Gonflement des paupières;
  • Diminution du sens de l'odorat;
  • Signes d'intoxication - état subfébrile et détérioration de l'état général.

Au cours de la rémission, l'intensité de l'intoxication et de la douleur s'affaiblit et des maux de tête apparaissent périodiquement. L'écoulement nasal devient rare, purulent. Les patients se plaignent de la stagnation des écoulements nasopharyngés et de la réduction de l'odorat.

manifestations oculaires possibles de l'ethmoïdite en cours d'exécution

L'ethmoïdite chronique est dangereuse car une personne ne soupçonne pas depuis longtemps la présence d'une maladie grave et traite un rhume banal. A partir de là, l'inflammation ne disparaît pas et le risque de développer des complications fond chaque jour.

Des complications

L'étmoïdite est une pathologie grave nécessitant un traitement urgent. La forme aiguë de la maladie devient rapidement chronique, ce qui est difficile à traiter et conduit à l'apparition de complications dangereuses.

  1. La destruction du labyrinthe ethmoïdal et la formation d'empyème se terminent souvent par une percée de pus à travers l'orbite dans la cavité du crâne. Les patients ont de la fièvre et des signes de dommages aux structures intracrâniennes.
  2. Les abcès phlegmon et rétrobulbaire sont formés à la suite du passage de l'inflammation de la membrane muqueuse des sinus ethmoïdaux à l'orbite. Les symptômes de ces pathologies sont une douleur aiguë, un gonflement des paupières, un changement de la position du globe oculaire et une diminution de l'acuité visuelle.
  3. La méningite, l'arachnoïdite et les abcès cérébraux sont des complications intracrâniennes de l'ethmoïdite associées à une inflammation purulente des méninges.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

L'ethmoïdite est une maladie exclusivement indépendante chez les nouveau-nés et les nourrissons. Le sinus frontal chez l'enfant n'est finalement formé qu'à l'âge de 3 ans. La septicémie est la cause de la maladie chez les nourrissons. La propagation de l'infection se produit par voie hématogène.

Chez les enfants d’âge préscolaire et les écoliers, on diagnostique souvent une pathologie combinée - hémorroïdes ou frontoétmoïdite. Ces maladies se manifestent par un nez qui coule, de la fièvre, une détérioration de l'état général, un œdème des paupières, un déplacement du globe oculaire, des sensations douloureuses au coin interne de l'œil, des vomissements et une diarrhée.

Diagnostics

L'otorhinolaryngologue, après avoir entendu les plaintes du patient et examiné l'historique de sa vie et de sa maladie, établit un diagnostic préliminaire et procède à un examen physique du patient.

Les symptômes de la maladie, détectés lors de l'examen du patient, sont une infiltration de tissus mous dans la zone touchée et un gonflement des paupières.

La palpation du coin médial de l'œil et de la base du nez est modérément douloureuse.

Méthodes de recherche supplémentaires:

  • Les signes inflammatoires caractéristiques sont déterminés dans le sang du patient: leucocytose neutrophilique avec déplacement de la formule vers la gauche, augmentation de la RSE. Dans la forme chronique de la maladie, cette analyse n’est pas informative.
  • La rhinoscopie antérieure permet de détecter une hyperémie, un gonflement de la muqueuse nasale, un rétrécissement des voies nasales.
  • Radiographie et tomodensitométrie - les principales méthodes de diagnostic permettant de détecter l’obscurcissement du sinus.

ethmoïdite aux rayons x

Traitement

Traitement de la toxicomanie

  1. La principale méthode de traitement conservateur de l'ethmoïdite est l'antibiothérapie. Pour prescrire un médicament efficace, il est nécessaire de déterminer l'agent responsable de la maladie et sa sensibilité aux antibiotiques. Pour cela, le patient est envoyé au laboratoire de microbiologie pour la livraison de l'analyse de la décharge du pharynx et du nez à la microflore. L’utilisation d’antibiotiques à large spectre (amoxicilline, amoxiclav, céfotaxime, céfazoline) donne de bons résultats dans le traitement de l’ethmoïdite.
  2. Les patients atteints d'ethmoïdite passent un traitement anti-inflammatoire visant à réduire la douleur. Pour ce faire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits - "Paracétamol", "Cefecon", "Ibuklin".
  3. Pour renforcer le système immunitaire et augmenter la résistance globale du corps, il est recommandé aux patients de suivre un traitement par immunomodulateurs - Ismigen, Imunorix, Immunal.
  4. Afin de réduire l'œdème de la muqueuse, il est nécessaire d'utiliser des gouttes nasales vasoconstrictrantes à base de xylométazoline ou d'oxymétazoline, médicaments combinés - Polymyxin, Rinofluimucil. Les patients ont prescrit des agents hyposensibilisants pour administration orale - "Cetrin", "Erius", "Suprastin".
  5. Laver les sinus paranasaux avec des médicaments donne de bons résultats. La procédure de lavage est réalisée à l'aide d'un cathéter sinusal YAMIK, qui aspire l'exsudat et rince les sinus avec des substances médicamenteuses. La procédure est répétée jusqu'à ce qu'un liquide clair apparaisse.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie sont effectuées après la réduction des signes d'inflammation aiguë. On recommande aux patients les effets suivants sur les sinus affectés: UHF, phonophorèse, électrophorèse, échographie avec des antibiotiques ou de l'hydrocortisone.

Traitement chirurgical

La chirurgie est indiquée dans les cas où le traitement conservateur est inefficace et que le patient développe des complications graves.

La chirurgie endoscopique est réalisée sous anesthésie locale. Pour ce faire, utilisez une sonde flexible, qui est introduite dans la cavité de l'os ethmoïde. Toutes les manipulations sont effectuées sous contrôle visuel.

L'ethmoïdite chronique est souvent traitée par chirurgie. Les patients subissent une septoplastie ou retirent les excroissances polypeuses.

Médecine populaire

Les remèdes populaires sont complémentaires dans le traitement de l’ethmoïdite.

  • À la maison, pour le traitement de la maladie, des gouttes sont préparées à partir d’oignons, d’aloès et de miel, à parts égales. L'outil est instillé dans le nez 3 fois par jour pendant une semaine.
  • Savon à lessive mélangé avec une demi-cuillère à café de miel et 2 cuillères à soupe de lait. Le mélange résultant est chauffé au bain-marie jusqu'à l'obtention d'une masse homogène. Ces gouttes sont conçues pour liquéfier et éliminer le mucus des sinus.
  • Le jus de betterave, les carottes et le miel fondu sont mélangés dans des proportions égales et instillés dans le nez.
  • Un mélange de jus de chélidoine et de cyclamen stimule le réflexe d'éternuement, qui élimine le mucus du nez et des sinus.

Prévention

Une prophylaxie spécifique est absente, car les agents responsables de l'étomidite sont très divers. Pour prévenir la maladie il faut:

  1. Maintenir le système immunitaire à un niveau optimal
  2. Prendre périodiquement des complexes de vitamines et de minéraux et des immunomodulateurs,
  3. Éviter les courants d'air et l'hypothermie,
  4. Faites-vous vacciner contre la grippe en temps opportun,
  5. Soigneusement traiter la sinusite aiguë,
  6. Désinfectez les foyers d'infection existants dans le corps,
  7. Lorsque les premiers signes d'un mal de tête froid apparaissent, contactez immédiatement un spécialiste.

Etmoïdite - formes, symptômes et traitement chez l'adulte, médicaments

Transition rapide sur la page

La sinusite est l’une des maladies ORL les plus courantes chez l’adulte. Ce terme est le nom général de tous les processus inflammatoires de la structure muqueuse recouvrant les sinus paranasaux (un ou plusieurs).

Une certaine localisation du processus inflammatoire, et qui a donné son nom à diverses maladies, dont l’ethmoïdite. Qu'est ce que c'est Il s'agit d'un processus inflammatoire pathologique qui se développe dans la membrane muqueuse du labyrinthe ethmoïdal.

  • Considérez ce qu'est un labyrinthe, pourquoi sa membrane muqueuse est enflammée, comment elle se manifeste et est traitée.

Les tâches du labyrinthe en réseau sont dues à des fonctions de protection - empêcher la pénétration de l'infection (par inhalation) dans le cerveau et le réchauffement de l'air froid avant qu'il ne pénètre dans le système respiratoire. Avec d’autres sinus, participe à la formation du timbre vocal.

Le labyrinthe en treillis est représenté par une paire d'os formant une structure creuse, sous la forme de cellules pneumatiques creuses qui marquent l'os. Il est situé entre les cavités crânienne et nasale, dans la zone de la partie antérieure de la voûte crânienne, représentée par l'os frontal. Un septum osseux mince sépare le labyrinthe de l'orbite et du nez. La cavité interne des cellules caverneuses aérées est tapissée d'épithélium visqueux. C'est lui qui est enclin aux inflammations qui forment la maladie ethmoïdite.

La proximité des canaux d'autres sinus crée un risque de propagation du processus inflammatoire localisé dans la membrane muqueuse de la cavité de l'ethmoïde vers la muqueuse maxillaire (maxillaire), provoquant une sinusite, ou vers la membrane muqueuse du sinus frontal, entraînant une sinusite frontale. C'est pourquoi l'ethmoïdite est souvent accompagnée de ces maladies.

La genèse du développement est due à l'influence de diverses infections causées par des cocci et des représentants fongiques de la flore pathogène, des adénovirus et des souches virales d'influenza. Les causes de l’éthmoïdite sont parfois: une conséquence de la rhinite chronique, ou une inflammation de la nature chronique de la membrane muqueuse de la muqueuse frontale, ou des sinus maxillaires.

Le facteur prédisposant au développement de l’ethmoïdite peut être: l’échec du facteur protecteur de l’immunité et l’incompatibilité de la structure anatomique, sous la forme d’anomalies des orifices nasaux de sortie et de son parcours moyen, exprimées par leur étranglement excessif. Cela se manifeste par une difficulté ou une cessation complète de la sortie muqueuse des sinus nasaux, même avec un gonflement légèrement prononcé des muqueuses.

Formes d'ethmoïdite

En médecine, il est d'usage de classer l'ethmoïdite en fonction de la nature de la maladie:

  • aiguë, subdivisée en ethmoïdite primaire et secondaire;
  • Chronique - se manifeste comme conséquence de la forme aiguë de la maladie.

Par type de processus inflammatoires:

  • l’ethmoïdite catarrhale, purulente et polypoïde, qui ne se développe qu’après une maladie chronique et de longue durée.

Si la forme aiguë de la maladie est capable de manifester une ethmoïdite bilatérale du côté gauche, du côté droit et des côtés gauches, l'inflammation bilatérale se manifeste plus souvent avec sa forme chronique.

Symptômes de l'ethmoïdite chez les adultes par type

symptômes d'ethmoïdite purulente, photo 3

Les symptômes communs de l'ethmoïdite comprennent:

  • forte hausse de la température;
  • faiblesse et faiblesse générale;
  • symptômes d'intoxication sous la forme de régurgitations et de vomissements chez les bébés;
  • développement de neurotoxicose.

S'il existe une tendance aux toxines du tube digestif, les signes de troubles intestinaux prévalent. Les signes d'ethmoïdite septiques chez l'adulte peuvent entraîner une insuffisance rénale aiguë. Lorsque les toxines tropicales envahissent le système nerveux central, les signes caractéristiques de la neurotoxicose prévalent: migraines intolérables et douloureuses, provoquant des vomissements ou une agitation, suivies de léthargie, de somnolence et d’apathie.

L'ethmoïdite catarrhale se manifeste par une intoxication grave, se manifestant par des nausées, une faiblesse générale, des signes de vertige et des douleurs musculaires. Les patients présentent une sclérotique et des larmes aux yeux rouges, des signes d'éclatement des capillaires et une perte de l'odorat. Un œdème apparaît dans la zone du nez et s'étend progressivement aux coins des orbites.

L’ethmoïdite polypoïde se caractérise par le développement d’une ethmoïdite polypoïde chronique, résultat d’une rhinite prolongée. Puffiness des tissus muqueux en raison d'un cours prolongé et se propage rapidement à l'os du labyrinthe. Le long gonflement est soutenu par des formations polypes qui occupent et chevauchent ses lacunes.

L'ethmoïdite purulente est la forme la plus dangereuse et la plus désagréable de la maladie. Elle se caractérise par des symptômes prononcés: température très élevée (fébrile), douleur affectant les dents, les yeux (photo 3), le front et le nez, une augmentation des déchirures et une forte augmentation de l'intoxication.

L'ethmoïdite purulente chez les enfants se développe plus souvent et, lorsqu'elle est associée à des maladies infectieuses de l'enfance, elle peut sembler de nature agressive.

Les signes de l'ethmoïdite aiguë et chronique

L'ethmoïdite aiguë peut déclencher une rhinite ordinaire, la grippe ou d'autres pathologies virales. Dans les processus inflammatoires qui se développent dans les sinus maxillaires ou frontaux, les cellules situées à l'avant de l'os creux du labyrinthe sont soumises à des lésions inflammatoires.

Si des réactions inflammatoires se produisent dans le sinus sphénoïdal (au-dessus de l'espace nasopharyngé), la cavité aérostatique postérieure de l'os est affectée.

Dans le même temps, le processus inflammatoire atteint assez rapidement la structure profonde de la membrane muqueuse, provoquant un gonflement de la lumière des cellules et de leurs canaux de sortie. Leur élimination du mucus est très difficile, ce qui complique la situation.

Lors de la manifestation initiale de la forme aiguë d'ethmoïdite, ses signes se traduisent par des modifications plus prononcées de l'état de santé du patient:

  • fortement fébrile
  • augmentation rapide des signes d'intoxication;
  • symptômes sévères de lésions du système nerveux central;
  • signes d'exsiccose (déshydratation).

Dans le même temps, des symptômes de troubles parentaux dyspeptiques, des douleurs dans les ponts frontal et nasal, une violation de la respiration nasale et une anosmie (altération du sens de l'odorat) sont notés. En raison d'une infection hématogène ou d'une septicémie, des signes d'ethmoïdite aiguë apparaissent chez les enfants quelques jours seulement après la naissance.

À cet âge, la localisation du processus inflammatoire n’est que isolée, en raison du sous-développement des sinus. Et seulement après l'âge de trois ans, le tissu muqueux du labyrinthe se développe dans l'os frontal. C'est alors que peuvent se manifester des processus inflammatoires exprimés par une gaimorotmoïdite, ou frontoétmoïdite, se manifestant:

  • malaise général et léthargie;
  • rhinite sévère;
  • haute température;
  • gonflement des paupières et gonflement;
  • signes d'exophtalmie (déplacement orbital des globes oculaires);
  • douleur intense dans la région des coins intérieurs des orbites;
  • régurgitation, vomissements et diarrhée.

Dans la sinusite ethmoïdale secondaire, le tableau clinique de la maladie se caractérise par une évolution complexe et une progression rapide. Diverses complications peuvent apparaître même après quelques jours, après le développement de réactions inflammatoires. Le patient présente un état très grave présentant des signes de troubles parentéraux, de déshydratation, de multiples foyers purulents métastatiques et de toxémie.

Lorsque les symptômes aigus de l’ethmoïdite se manifestent, il est préférable de commencer immédiatement le traitement chez les adultes et les enfants, jusqu’à ce que le processus se transforme en une forme chronique, qui peut déjà se développer trois mois après le début du processus aigu. Ensuite, il se déroulera avec plus d’efficacité et moins de «pertes».

Une caractéristique distinctive de la forme chronique d'ethmoïdite est la capacité du processus infectieux inflammatoire à affecter non seulement la muqueuse de l'os, mais également l'os lui-même. L'infection se propage aux cellules situées à l'arrière de l'os et infecte le septum.

La croissance active de la flore infectieuse entraîne des lésions du périoste de l'os «caverneux», accompagnées d'une inflammation (périoste) et du développement d'une ostéite locale déformante dans l'os éthmoïde lui-même.

  • Cela menace de détruire l'os lui-même et d'endommager ou de détruire les cloisons entre les cavités des cellules.

Ce processus contribue à la percée du contenu purulent dans la cavité de l'espace nasopharyngé (sinus en forme de coin), situé à proximité immédiate des orbites et des structures cérébrales (hypophyse et hypothalamus), entraînant un risque d'infection. Les signes de sinusite chronique ethmoïde apparaissent en fonction de l'activité de la réaction inflammatoire et peuvent être exprimés:

  • douleur périodique au nez, dans la zone adjacente au front;
  • petites sécrétions nauséabondes;
  • localisation incompréhensible des migraines;
  • perte de force et irritation;
  • anosnie et activité réduite.

Au stade de l'exacerbation de la maladie, un substrat purulent est sécrété par le nez. Il coule le long des parois du nasopharynx. Pendant la nuit, il accumule tellement que le patient crache sa douleur. Migraines et tiraillements douloureux dans la zone du pont nasal, son intensification provoque le moindre mouvement de la tête lors de la flexion. Les paupières sont gonflées, la douleur reflète toute modification de la position des yeux.

Dans cette phase de la sinusite ethmoïdale, le développement de l'ethmoïdite d'une espèce hyperplasique est possible, caractérisé par un épaississement important du tissu muqueux lui-même. Il se développe rapidement dans la partie médiane du cornet et peut s’effondrer dans le septum nasal.

Les modifications dégénératives de l'épithélium muqueux contribuent au développement de nombreuses formations polypeuses. Ils peuvent remplir complètement la cavité nasale, déformer son septum ou aller à l'extérieur.

Traitement de l'ethmoïdite, médicaments

Le traitement de l'ethmoïdite chez les enfants et les adultes est effectué principalement avec des médicaments visant à réduire la membrane muqueuse de la structure cellulaire de l'os et à assurer les fonctions de drainage.

  1. Des antibiotiques ayant un large éventail d’effets sont prescrits pour contrôler une infection bactérienne - médicaments et analogues de Cypromed, Cifazoline, Amoxicilline, Augmentina, Sumamed, Clacida, Céfaloridine et Roxithromycine.
  2. Les médicaments anti-inflammatoires sous la forme de - "Ebastina", "Chloropyramin" ou "Fenspirida".
  3. Pour éliminer les symptômes de congestion, utilisez des médicaments à effet vasoconstricteur sous forme de "Naphazolin", "Dimetinden", et "Ephedrine" (en solution) et de la préparation homéopathique "Sinuforte" en cas d'intolérance individuelle à des médicaments antérieurs.

En complément de la pharmacothérapie, appliquez diverses méthodes de physiothérapie:

  • électrophorèse médicamenteuse - administration de préparations de chlorure de calcium ou de Sedasena dans le corps;
  • introduction par ultrasons de "Hydrocarthysone";
  • Thérapie UHF;
  • conchotomie rasoir des cavités nasales et irradiation au laser;
  • effectuer des procédures en utilisant la méthode de Yamik.

Lorsque les signes de la propagation de l'inflammation dans le labyrinthe périosté ou osseuse, une ouverture chirurgicale des cavités cellulaires en utilisant des techniques endoscopiques.

En coordination avec le médecin traitant, un traitement supplémentaire à domicile de l'ethmoïdite chez l'adulte est possible avec l'utilisation de solutions thérapeutiques pour le lavage du nez et des sinus. Pour ce faire, utilisez des solutions et des teintures bien filtrées - camomille en pharmacie, sauge, thé fort. Des solutions chauffées brassées sur le ledum, une série d’herbes d’épilobe à feuilles étroites.

Vous pouvez inhaler le nez en inspirant les vapeurs d'huile de sapin chauffée, d'aneth vaporisé dans un thermos ou de vapeurs d'un mélange à parts égales (30 g. De chaque ingrédient pour 0,5 eau) d'oignon, de miel et d'huile de camphre.

Quelle est la prévision?

Un traitement correct et opportun de l’éthmoïdite donne un pronostic favorable, qui ne peut être prédit lors du développement de processus compliqués. Il est clair en soi que la plus grande efficacité du traitement est obtenue avec un traitement rapide chez un médecin.