Régime alimentaire dans l'asthme bronchique

L'asthme bronchique est une maladie caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire chronique dans la muqueuse bronchique. Son exacerbation provoque souvent divers allergènes. C'est pour cette raison que la nourriture pour l'asthme bronchique devrait inclure le moins possible de telles substances, dont la plupart sont des protéines.

Règles de base de la nutrition

Un régime alimentaire pour l'asthme bronchique chez les enfants et les adultes devrait exclure les produits qui ont une activité allergénique accrue. En conséquence, le patient doit limiter les catégories gastronomiques suivantes dans son régime alimentaire:

  • agrumes;
  • les noix;
  • assaisonnements épicés, y compris ceux d'origine végétale;
  • des oeufs;
  • lait concentré;
  • lait entier;
  • la plupart des additifs alimentaires, y compris le glutamate monosodique;
  • aliments trop salés;
  • bouillons riches;
  • des fruits de mer;
  • toute nourriture en conserve.

Il n'est pas nécessaire que la nourriture pour l'asthme exclue complètement toutes ces catégories d'aliments. En petites quantités, ils ne devraient pas avoir d’impact significatif sur l’évolution de la maladie.

En ce qui concerne l'exacerbation de l'asthme, pendant cette période, il est préférable d'abandonner complètement les produits ci-dessus. Cela facilitera le rétablissement rapide du patient.

Outre le rejet des groupes de produits ci-dessus lors de l'exacerbation de la maladie, plusieurs autres règles doivent être suivies, les principales étant les suivantes:

  1. Limitez votre consommation de sucre.
  2. Encore plus pour réduire la quantité de sel dans le régime.
  3. Mangez plus d'aliments riches en vitamines B, A, C et R.
  4. Mangez des aliments en petites fractions (sa taille doit correspondre approximativement au volume du poing serré du patient) 6 fois par jour.
  5. Le dîner doit être pris au plus tard 2 heures avant le coucher.
  6. Si possible, organisez des journées de "jeûne" chaque semaine ou deux de nourriture normale. Dans ce cas, vous ne pouvez boire qu'un thé faible et légèrement sucré.

Si vous suivez toutes ces règles assez simples, cela contribuera grandement au passage rapide de la maladie au stade de rémission.

Dans les hôpitaux, une table pour l'asthme bronchique est généralement prescrite avec l'inclusion de produits exclusivement hypoallergéniques. Après le congé, les experts recommandent aux asthmatiques d’y adhérer à l’avenir. Le régime alimentaire autorisé par les allergologues et les pneumologues pour cette maladie comprend les produits suivants:

  • les verts;
  • les betteraves;
  • des pommes de terre;
  • le chou;
  • les carottes;
  • oignon;
  • poisson maigre;
  • viande maigre (standard "or" - lapin);
  • oiseau maigre (le meilleur choix est la poitrine de poulet bouillie);
  • fruits secs (il est préférable d’utiliser de nouveaux types de ce produit en quantités très limitées, car ils peuvent dans certains cas provoquer des réactions allergiques);
  • fruits frais (il est préférable de supprimer les espèces exotiques de l'alimentation et de les limiter aux espèces traditionnelles, comme les pommes et les poires);
  • tous les produits laitiers sans additifs;
  • pain blanc, pain aux grains et seigle;
  • toutes les pâtes;
  • thé (plutôt faible);
  • décoction de dogrose;
  • jus de pomme droit pressé;
  • lait pasteurisé faible en gras (1-2%, c'est mieux).

Chacun de ces produits pour l'asthme bronchique peut être consommé presque sans restriction.

Diététique active en période d'exacerbation

Le régime alimentaire dans cette maladie empêche le développement d'attaques de suffocation dues à la prise de nourriture. Si l'activité d'exacerbation augmente pour d'autres raisons, vous pouvez essayer de la réduire à l'aide d'aliments et de plats spéciaux. Les plus populaires parmi les asthmatiques sont les suivants:

  1. Il est nécessaire de faire tremper 3 figues sèches dans l’eau pendant la nuit. Après le réveil, ils devraient être sortis de l'eau et mangés. Dans le même temps, vous ne devriez pas manger 3 fruits à la fois. Mieux vaut en manger un pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.
  2. Bien que l'ail puisse être attribué aux plats épicés, le régime alimentaire contre l'asthme ne l'interdit pas. De plus, ce produit peut également être utilisé en période d'exacerbation pour améliorer l'état du patient. Pour ce faire, prenez une douzaine de gousses d’ail et mettez-les dans une casserole. Suivant dans le même plat devrait verser 0,3 litres de lait. Ensuite, vous devez mettre la casserole sur le feu, laissez le lait à l'intérieur bouillir. Retirer la vaisselle du feu ne devrait être qu'un quart d'heure après le début de l'ébullition active. Une fois que le bouillon à l’ail est refroidi, il doit être passé à travers une gaze pliée en plusieurs couches. À l'avenir, le remède résultant devrait être bu 3 fois par jour, 0,1 l.
  3. Dans le menu d'un régime hypoallergénique pour l'asthme bronchique, vous pouvez inclure du jus de gingembre ou du thé. Il a un effet légèrement positif sur l’état de la membrane muqueuse des voies respiratoires et peut affaiblir la gravité des crises d’asthme.
  4. Beaucoup notent l'amélioration après avoir bu une tasse de café fort. Dans le même temps, vous devez être aussi prudent que possible, car cette boisson peut augmenter de manière significative le rythme cardiaque ainsi que le niveau de pression artérielle. Dans les maladies du système cardiovasculaire, il est recommandé de l'abandonner. Naturellement, l'enfant ne devrait pas consommer cette boisson.
  5. Avec l'aide de la décoction de lin, il est possible d'éviter le développement d'une crise d'asphyxie grave, voire d'asthme. Pour ce faire, prenez une cuillère à café de graines de cette plante et écrasez-la. Après ce type de gruau, versez 250 ml d’eau et mettez à chauffer. Faites bouillir les graines de lin écrasées dans les 15 minutes. Après que ce bouillon soit passé à travers une gaze pliée en plusieurs couches, divisée en 4 portions égales et bue pendant la journée.

Avec un tel régime pour les asthmatiques peut obtenir le plus grand effet.

L'exacerbation réduira progressivement sa gravité en raison d'une diminution de l'activité du processus inflammatoire dans la muqueuse bronchique.

Exemple de menu

Beaucoup de patients asthmatiques ne savent pas quels produits ils peuvent et commencent à aller aux extrêmes, se limitant à tout. Dans le même temps, la nutrition dans cette maladie, en particulier chez les enfants, devrait être aussi complète que possible. Un régime quotidien approximatif peut ressembler à:

  1. Le petit-déjeuner devrait être riche en calories pour fournir de l'énergie au corps toute la journée. Pour les asthmatiques, le porridge au sarrasin et son pâté à la viande sont une excellente option. Vous pouvez boire ce plat avec du thé faible.
  2. Le deuxième petit déjeuner devrait être "déchargement". La meilleure option pour ce repas sera toutes sortes de fruits, en particulier les pommes fraîches.
  3. En cas d’asthme bronchique chez l’adulte et surtout chez l’enfant, le déjeuner doit être le repas principal de la journée. Le bon choix pour lui serait de faire bouillir de la viande avec de la purée de pommes de terre. La soupe aux légumes est parfaite comme plat chaud. Vous pouvez tout boire avec une compote de fruits secs.
  4. L'heure du thé devrait inclure les boissons. Un excellent choix serait le jus de légumes ou la compote d'églantier.
  5. La plupart des autres repas, les gens s'inquiètent généralement de ce qu'il faut manger pour le dîner. Idéalement, cet apport alimentaire devrait être au moins inférieur d'un tiers à celui du petit-déjeuner et du dîner. Parfaitement dans ce cas, le poisson bouilli avec zrazami de fromage cottage et les carottes. Vous pouvez boire ce plat avec du thé faible.
  6. La version classique du dernier repas sera un verre de kéfir, ivre la nuit.

Un tel régime hypoallergénique pour l'asthme contribuera à soulager l'aggravation et à fournir au corps toutes les vitamines et tous les oligo-éléments nécessaires.

Les recommandations ci-dessus peuvent être utilisées en toute sécurité non seulement pour l'asthme, mais également pour les allergies de toute étiologie.

En ce qui concerne la présence de maladies concomitantes des systèmes cardiovasculaire, digestif, urogénital, endocrinien et autres, l’avis d’un spécialiste est important. Indépendamment, sans connaissances spéciales, il est presque impossible de créer un menu de haute qualité.

Un nutritionniste expérimenté vous indiquera non seulement ce que vous ne pouvez pas manger en cas d'asthme bronchique, mais également les produits que vous ne devriez pas manger ou, au contraire, devraient être utilisés pour des maladies d'autres organes et systèmes. Dans le même temps, il tiendra compte de l'état nutritionnel allergique possible, du nombre de calories nécessaires et de la fréquence des repas.

Quel régime devrait être suivi pour l'asthme bronchique?

Il a été constaté qu'une crise d'asthme bronchique est souvent due à l'ingestion de protéines étrangères. Par conséquent, dans le menu quotidien d'une personne souffrant de cette maladie, les protéines devraient être contenues en quantité limitée. Certains patients présentent une hypersensibilité, même aux produits contenant des composants d’origine végétale.

Régime hypoallergénique pour l'asthme bronchique

En présence de pollen, une crise d'asthme bronchique peut survenir lors de la consommation d'aliments contenant des céréales. Mais les plats ayant subi un traitement culinaire préalable (bouillies) ne sont généralement pas exclus du menu.

Les patients allergiques à l'aspirine doivent abandonner les produits contenant divers additifs. Il leur est interdit de manger des bonbons contenant le colorant jaune Tatrazin. Ces personnes sont contre-indiquées et les boissons à base d’essences d’origine artificielle.

Les patients ne doivent pas manger de produits à base de poisson contenant du benzoate de sodium. En Russie, l'acide salicylique n'est pas utilisé comme additif alimentaire. Mais cette substance dans une petite concentration est présente dans certains fruits et légumes. Les personnes présentant une hypersensibilité à l'acide salicylique peuvent développer un bronchospasme lors de l'utilisation.

Le régime hypoallergénique pour l'asthme bronchique chez les enfants doit être strict. Les aliments contenant de l'histamine sont exclus du régime alimentaire. Cette substance provoque souvent une réaction allergique. Certains types de fromages à pâte dure, saucisses cuites, produits fumés sont riches en histamine. Une grande partie de cette substance est contenue dans la choucroute. Ces produits ne doivent pas être consommés par les enfants, même en rémission.

L'importance de l'alimentation dans l'asthme bronchique

Les médecins recommandent de cuire les plats à la vapeur et de les cuire au four. Certains produits doivent être prétraités: les pommes de terre doivent être laissées à tremper au moins 12 heures avant la cuisson et les céréales doivent rester dans l'eau pendant 2 heures.

Régime alimentaire pour l'asthme bronchique aide à renforcer le système immunitaire, à réduire le processus inflammatoire dans le corps, à restaurer la sensibilité de la muqueuse bronchique.

Il est nécessaire d'abandonner les produits contenant de l'acide oxalique. L'interdiction concerne également les boissons à l'origine d'une irritabilité accrue (café fort, alcool).

Vous ne devriez pas économiser sur votre santé, vous devez acheter du café cher et de haute qualité. Les fabricants de produits bon marché ajoutent souvent des additifs nocifs au produit. Vous ne devriez pas acheter de petits sacs de café: cela n'a rien à voir avec une boisson noble.

En cas d’asthme bronchique, il est nécessaire de limiter la consommation de sel de table. Le patient doit exclure de son régime les légumes marinés et les produits salés.

Vous devez faire attention à la taille des portions. Trop manger conduit à un étirement de l'estomac, augmente le risque d'attaque d'asthme bronchique. Il n'est pas recommandé de manger avant de se coucher.

Dans la plupart des cas, le patient n'a pas besoin de limiter sa consommation de glucides. En cas de maladie grave, diminution de la tolérance au glucose, consommation prolongée de glucocorticoïdes, il est nécessaire de remplacer les produits à base de farine cuite, les pâtes alimentaires par des fruits et des jus de fruits frais.

Selon les experts, le patient doit boire suffisamment de liquide. Mais avec l'apparition d'un œdème puissant, d'une circulation sanguine altérée dans le corps, il est recommandé de ne pas boire plus d'un litre de liquide. Dans ce cas, le régime alimentaire doit contenir des produits laitiers. Ils contiennent des sels de calcium et de potassium. Les produits laitiers ont des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires. Dans la forme bénigne de l'asthme bronchique, l'utilisation de boissons à faible teneur en alcool est autorisée.

Les personnes qui ont reçu un diagnostic d'asthme bronchique doivent absolument suivre un régime. Mais il ne faut pas oublier que le pouvoir devrait être fractionnaire. Vous devez manger au moins cinq fois par jour. En l'absence de contre-indications, vous pouvez organiser des jours de jeûne. A cette époque, il est recommandé de ne boire que du thé légèrement certifié. La valeur énergétique quotidienne moyenne ne doit pas dépasser 2230 kcal.

Les dîners tardifs ne sont pas les bienvenus: la dernière fois, il est recommandé de ne pas manger plus de deux heures avant le coucher.

Menu approximatif pour tous les jours

Si le patient se voit prescrire un régime pour l'asthme bronchique, il peut suivre ce menu:

  • Le matin, vous devriez manger 100 grammes de pâté de viande et 200 grammes de porridge au sarrasin. La nourriture doit boire du thé.
  • Le deuxième petit-déjeuner est composé de plusieurs pommes fraîches.
  • Pour le déjeuner, vous devez préparer une soupe de légumes, 200 grammes de purée de pommes de terre, 100 grammes de viande bouillie. Compléter la compote de repas, bouillie à partir de fruits secs.
  • Au déjeuner devrait boire 200 ml de bouillon de hanches.
  • Le soir, vous pouvez manger des carottes zrazy, 100 grammes de poisson bouilli. La nourriture est lavée avec du thé faiblement brassé.
  • Au coucher, il est recommandé de boire 200 ml de kéfir ou une autre boisson à base de lait fermenté.

Par jour est autorisé à ne pas manger plus de 300 grammes de pain. En cas d'asthme bronchique, il est nécessaire de prendre des complexes de vitamines et de minéraux contenant les vitamines B, C et E. Ces substances ont un effet antioxydant sur le corps du patient.

Liste de produits utiles

Dans cette maladie, vous devriez manger les aliments suivants:

  • Des pommes Ils contiennent une grande quantité de pectine. Vous pouvez faire de délicieuses pommes de terre en purée à partir de pommes, les faire cuire au four avec d'autres produits.
  • Les légumes. Grâce aux carottes, aux poivrons doux, aux tomates, à la verdure, l’immunité de la personne augmente. Ces légumes contiennent beaucoup de bêta-kératine et de sélénium. Ils ont un effet tonique sur le corps.
  • Céréales Ils sont une source de vitamine E.
  • Les yaourts qui ne contiennent pas d'additifs fournissent au patient du calcium et du zinc.
  • Viandes faibles en gras. Ils sont riches en substances telles que le phosphore. Cette viande contient des fibres alimentaires saines.
  • Foie De Poulet. Ce produit est riche en vitamine B12. Il améliore le système hématopoïétique, la glande thyroïde. Le produit peut être mangé pour les petits enfants. Les foies de poulet ne sont pas recommandés pour les personnes ayant un taux de cholestérol élevé.
  • Pain de blé Il contient de grandes quantités de zinc. Le pain de blé augmente la résistance du corps aux allergènes.

Comment réduire le risque de crise d'asthme?

Avant d'appliquer ces recommandations, vous devriez consulter votre médecin. Conseils de base pour l'asthme:

  1. Vous pouvez faire tremper quelques figues sèches pendant la nuit. Vous devez les manger pendant la journée.
  2. Il est recommandé d'inclure dans le régime alimentaire du jus de gingembre, du thé au gingembre.
  3. En présence de maladies des bronches, vous pouvez utiliser cette recette: 10 gousses d'ail versent 0,3 litre de lait. Mettez le mélange sur le feu, il doit être bouilli pendant au moins 15 minutes. Ensuite, le bouillon résultant doit être filtré, il est nécessaire de boire un demi-verre trois fois par jour. La durée de la prise de cours ne doit pas être inférieure à cinq jours.
  4. Pour améliorer l'état du patient, ils utilisent la décoction de graines de lin: vous devez verser 5 grammes de graines finement hachées avec 200 ml d'eau bouillante. On fait bouillir au moins 20 minutes, puis le bouillon doit être filtré. Il se boit 50 ml deux fois par jour.
  5. Avec la maladie des bronches, on peut prendre la teinture de pommes de pin. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, expectorantes et antiseptiques. Lorsque l'utilisation de teinture de pin chez l'homme augmente le système immunitaire, le corps est nettoyé des toxines, le processus de décharge des expectorations s'accélère. L'outil doit être préparé comme suit: 100 grammes de pommes de pin versent 400 ml d'alcool. Le mélange doit être insisté pendant au moins 10 jours, puis égoutté. Prenez 5 ml du médicament deux fois par jour.

Si un asthme bronchique est diagnostiqué chez un patient, le régime alimentaire doit être établi par un médecin compétent et hautement qualifié. Il sera capable de prendre en compte les caractéristiques individuelles du patient.

Régime alimentaire pour l'asthme

Une maladie comme l'asthme est une pathologie de l'évolution chronique. Son traitement est long, souvent tout au long de la vie. Il est important non seulement de lutter contre les infections existantes, mais aussi d'éliminer les allergènes de l'environnement d'un malade, qui peuvent également être présents dans les produits alimentaires. Cela renforcera le système immunitaire et orientera ses forces contre la maladie.

Les médecins recommandent aux patients asthmatiques de se conformer à la table de régime numéro neuf. Grâce au régime compilé, il sera possible de réduire le nombre de rechutes de la maladie, de soulager la gravité des symptômes et de normaliser le métabolisme. La valeur énergétique du régime alimentaire est dans les limites de la normale, c’est-à-dire qu’une personne reçoit de 2300 à 2500 kcal par jour. Cela vous permet d’ajuster le métabolisme des glucides et des lipides, de ne pas prendre de poids et d’empêcher le développement de complications de la maladie.

Le régime alimentaire pour asthmatiques implique le rejet de tout produit qui provoque des allergies. S'ils ne sont pas installés, vous devez suivre les règles générales de nutrition pour les personnes allergiques.

Ce qui devrait être exclu du menu:

Le sel de table est strictement limité. Sa quantité par jour ne doit pas dépasser 6-8 g.

Vous devez abandonner toutes les noix, tout d’abord les arachides.

Les œufs de poule et parfois la volaille, en particulier l’oie et le canard, sont des allergènes puissants.

L'interdiction s'applique aux fruits de mer, aux poissons de mer et au caviar.

Sous la restriction champignons d'automne, agrumes, framboises, fraises, tomates.

Le chocolat, le café, les confiseries, les boissons gazeuses et le miel provoquent des réactions allergiques.

Il est possible que l'exacerbation de la crise d'asthme cause les produits laitiers. Ceci s'applique à la crème sure, au fromage cottage, au lait entier.

Vous devez abandonner tous les assaisonnements, les produits au goût et à l'odeur prononcés - c'est du raifort, du radis, du radis, etc. Toutes les substances semblables à l'histamine peuvent provoquer une exacerbation de la maladie. Cette liste inclut également des épices telles que l'oignon et l'ail.

Le boeuf et le porc gras doivent être supprimés de l'alimentation.

Un régime alimentaire pour l'asthme suggère un échec des produits contenant de la thiamine et de l'histamine, car ils libèrent des médiateurs d'allergie à partir des cellules cibles. La plupart de ces substances se trouvent dans les boissons alcoolisées, le fromage, les conserves de poisson, la choucroute et les saucisses fumées. C'est-à-dire dans les produits qui ont été fermentés. À cet égard, les conserves, les cornichons, les cornichons et les produits fumés sont interdits sous toutes leurs formes.

Régime d'élimination pour l'asthme

Un régime d'élimination consiste à éliminer les produits qui sont des allergènes potentiels. Afin de faciliter leur identification, il est recommandé à une personne souffrant d'asthme de tenir un journal alimentaire. Il est nécessaire de fixer ce qui a été mangé au cours d'une journée, à quelle heure cela s'est produit et s'il y a eu une réaction allergique de la part du corps à tel ou tel plat. Cela vous permettra d'identifier avec précision l'allergène, sans renoncer à de nombreux aliments. Par exemple, si la réaction apparaissait sur une bouillie de sarrasin avec du beurre, alors très probablement, la bouillie contenant du gluten était un allergène. Dans ce cas, l'huile ne peut pas refuser, en l'ajoutant à d'autres plats.

De sarrasin refuser complètement jusqu'à 3 semaines. S'il y a une amélioration, essayez à nouveau d'entrer le produit dans le menu, mais cela est fait avec beaucoup de précautions. Lorsqu'une réaction indésirable est répétée, le produit est reconnu comme problématique et est jeté. Naturellement, un tel système de test est prolongé dans le temps, mais c’est ce système qui vous permet de créer un régime d’élimination individuel qui ne peut être obtenu d’un allergologue pour consultation.

Ainsi composé, le régime réduira au minimum les manifestations d’allergies alimentaires, ce qui signifie une réduction du risque d’exacerbation de la maladie. Dans le même temps, la surcharge sera éliminée du système immunitaire.

Directives diététiques d'asthme

Causer des réactions allergiques, les additifs chimiques, qui sont largement utilisés dans l'industrie alimentaire. Il a été prouvé que des substances telles que: la tartrazine, les salicylates, le benzonate, le nitrite et le sulfate de sodium, le glutamate monosodique, ont un effet défavorable sur l'asthme. Par conséquent, les patients asthmatiques devraient avoir pour règle de minimiser la consommation d'aliments en conserve, de confiseries, de plats préparés - tous ces produits ayant une longue durée de vie. En effet, souvent, en plus des additifs chimiques indiqués sur l'emballage, ces produits contiennent des traces d'antibiotiques, d'arachides et d'autres allergènes potentiels.

La cause de l'asthme bronchique devient souvent très sensible aux moisissures. On les trouve dans les fromages, le fromage cottage, les légumes et les fruits. Par conséquent, la règle suivante pour les asthmatiques consiste à ne consommer que des aliments frais, qui ont été conservés au réfrigérateur pendant une journée tout au plus. Avant de manger des légumes et des fruits doivent être soigneusement traités.

La troisième règle pour les personnes asthmatiques est un traitement culinaire compétent des plats. Les produits peuvent être cuits, bouillis, cuits au four. Mais il convient de rappeler que les bouillons de viande, de poisson et de poulet sont plus susceptibles de provoquer des allergies que le poisson, la volaille ou la viande simplement bouillie. Par conséquent, il doit être changé au moins trois fois pendant la cuisson. Pour abandonner les aliments frits devrait être complètement.

La quatrième règle est de maintenir le fonctionnement normal du tube digestif. Il est important que la fonction de barrière intestinale ne soit pas altérée et que l'organe permette aux allergènes de passer librement à travers la barrière entérohépatique. Cela leur permettra de ne pas rester dans le corps et, par conséquent, le risque d'effets indésirables sera minimisé. À cet égard, les boissons à base de lait fermenté, telles que: yaourt, kéfir, yaourt, sont utiles. Il en va de même pour les fibres alimentaires, en normalisant la motilité intestinale et en stimulant l'immunité locale.

La dernière règle, mais la plus importante pour les patients asthmatiques est un menu complet et varié. Une mauvaise nutrition affecte négativement l'état de santé, pas moins que l'utilisation d'aliments nocifs. Avec un apport limité en nutriments, le travail des muscles respiratoires est perturbé, les échanges gazeux en pâtissent, l'immunité se détériore encore.

Comment faire un menu pour l'asthme?

Le calcul de l'alimentation quotidienne devrait être basé sur la taille et le poids de la personne, sur son âge et son activité physique. La principale recommandation est la suivante:

Protéines - jusqu'à 80g par jour (mais pas moins de 70 g). 50% d'entre eux doivent être d'origine végétale.

Graisse jusqu’à 70 g par jour (mais pas moins de 50 g). La quantité de graisse végétale - 40 g.

Glucides - 300 g par jour.

Il est possible d'éliminer l'inflammation de la bronche en raison du rejet des glucides, qui sont rapidement absorbés - sucre, confiture, miel, etc. Il est important que les antioxydants naturels soient absorbés de manière suffisante. Ce sont des produits contenant du sélénium, des vitamines C, E, A. La plupart d'entre eux peuvent être obtenus à partir d'huiles végétales, de légumes et de fruits.

Assurez-vous d'inclure dans le régime alimentaire du riz brun, des légumineuses, des légumes verts. Ils contiennent du magnésium, ce qui aide à normaliser le tonus des muscles des bronches et réduit leur activité excessive.

Exemple de menu pourrait ressembler à ceci:

Petit déjeuner: bouillie de riz avec du sucre, poire au four, thé.

Snack: crêpes à la courge avec de la confiture de groseilles.

Déjeuner: salade à l'huile végétale, côtelettes de veau pour un couple avec purée de pommes de terre, bouillon d'églantier.

Snack: banane et compote de fruits secs.

Dîner: ragoût de lapin, ragoût de chou aux oignons, thé vert.

Au coucher, un verre de kéfir ou autre boisson au lait aigre.

Il est impossible de fournir un seul menu alimentaire à tous les patients asthmatiques, car les allergènes alimentaires sont individuels. Néanmoins, les interdictions et règles décrites sont les plus courantes et, en les respectant, vous pouvez réaliser le régime le plus asthmatique possible pour une personne en particulier.

Régime alimentaire pour l'asthme bronchique

Description au 28/04/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique du jour 7-14
  • Termes: 14-21 jours
  • Coût des produits: 2000-2200 roubles par semaine

Règles générales

Un régime alimentaire pour l'asthme bronchique est un bon complément au traitement et à la prévention des crises d'asthme. Le régime alimentaire de l'apport alimentaire est en grande partie déterminé par la forme d'asthme bronchique (infectieux-allergique ou atonique). Si le patient ne présente pas de réactions allergiques aux déclencheurs alimentaires, la variante de Diet n ° 9 est généralement prescrite (pour les patients souffrant d’asthme bronchique), qui est un régime hypoallergénique.

Son objectif principal est de réduire la sensibilité de l'appareil bronchique, de réduire l'intensité des attaques et la gravité des processus allergiques et inflammatoires. Le principe de base d'un tel régime est l'exclusion du régime des aliments potentiellement allergisants ayant un effet sensibilisant prononcé et des substances irritantes extractives. En général, c'est un régime physiologiquement à part entière, mais avec une restriction des sucres et des produits en contenant.

L'apport calorique quotidien moyen des patients souffrant d'asthme bronchique est compris entre 2400 et 2700 kcal. La quantité de liquide 1,7-1,8 litres. Puissance fractionnée (4-5 réceptions). La restriction s’applique aux bouillons de viande, de champignons et de poisson forts et au sel (jusqu’à 10-11 g). Traitement des aliments culinaires - conduisant à la dénaturation des protéines.

Les produits potentiellement allergènes comprennent les fruits de mer et le poisson, le caviar, la viande d'oie et de canard, les œufs, les noix, les légumineuses, les agrumes, les tomates, les melons, les pêches, les fraises, les framboises, le chocolat et le miel et la levure. Pendant la période d'exacerbation de l'asthme, ces produits doivent être exclus du régime alimentaire.

Il est important de limiter dans le régime alimentaire les glucides facilement digestibles (miel, sucre, confiture, sirops, etc.), qui contribuent à l'exacerbation des processus inflammatoires. Limité également à l'utilisation de pain de froment, de variétés de porc et de boeuf gras, de lait entier, de fromage cottage, de semoule et de crème sure.

Une attention particulière doit être portée aux produits contenant de grandes quantités de tyramine et d'histamine, qui participent activement au développement de réactions allergiques. La teneur la plus élevée en ces substances se trouve dans les produits fabriqués à l'aide de technologies incluant des procédés de fermentation (fromage à pâte dure, poisson en conserve, choucroute, saucisse fumée, saucisses et saucisses fumées).

Il est également important de limiter l'utilisation de produits qui contribuent à accélérer l'absorption des allergènes: épices et épices (oignon, poivron, ail, moutarde), boissons gazéifiées et alcoolisées, poisson et légumes salés, café.

Les réactions allergiques peuvent être à l'origine non seulement de produits, mais également de divers additifs chimiques largement utilisés dans l'industrie alimentaire (émulsifiants, colorants, conservateurs, arômes). Les plus dangereux sont les salicylates, la tartrazine, le nitrite, le glutamate, le benzoate de sodium. Par conséquent, il est important d'exclure tous les produits en conserve et les produits semi-finis.

Pour assurer une nutrition adéquate avec ce régime, il est recommandé d'inclure dans le menu:

  • produits contenant des protéines animales (boeuf maigre, veau, viande de lapin);
  • glucides (pommes de terre, orge, sarrasin, flocons d'avoine);
  • légumes et fruits contenant des vitamines et des micro-éléments (chou, concombres, courgettes, poires, pommes);
  • matières grasses (beurre, huiles végétales);
  • produits laitiers fermentés (kéfir, yaourt, ryazhenka);
  • décoction de baies de rose sauvage, compotes de fruits, thé, eau minérale sans gaz.

Certaines caractéristiques ont un régime alimentaire dans le diagnostic de l'asthme bronchique à l'aspirine. Dans ce cas, tous les produits contenant des acides acétylsalicylique et benzoïque utilisés comme conservateurs sont exclus. Les produits contenant des salicylates comprennent les oranges, les framboises, les raisins, les abricots, les cerises, les clous de girofle, les fraises, les mûres, la menthe, les groseilles à maquereau, les pêches et les prunes.

Les salicylates sont contenus dans un grand nombre de produits, vous pouvez donc les exclure de manière sélective, en fonction du niveau de sensibilité qui leur est associé. Les bronchospasmes sévères peuvent provoquer la coloration des aliments, la tartrazine, qui fait partie de la crème glacée, des bonbons, des pâtes, du pain d'épices, des puddings et des guimauves colorées.

Espèces

Régime d'élimination

Dans le cas de la forme atonique de la maladie avec des allergènes alimentaires identifiés, un régime d'élimination est prescrit, dans lequel seuls les produits provoquant des crises d'asthme de manière fiable sont exclus, et non tous les produits ayant un "pouvoir antigénique élevé". Les produits qui provoquent de manière fiable des réactions allergiques sont exclus du régime alimentaire. Dans le même temps, non seulement les produits eux-mêmes, mais aussi leurs plats contenant sont exclus. Par exemple, en cas d'intolérance aux œufs de poule, la mayonnaise, les crèmes, les produits à base de farine, les cocottes et tous les plats contenant des œufs sont exclus. Dans le reste, la nutrition devrait être physiologiquement complète, avec une restriction plus forte des glucides facilement digestibles.

Il est recommandé de remplacer le sucre par la saccharine, le xylitol et d'adoucir. Réduire considérablement le sel de table et l'utilisation de produits salés, il est souhaitable d'augmenter la teneur en huiles végétales dans le régime alimentaire. Les repas sont préparés sous forme de compote, bouillie, cuite au four, mais non frite. Il est extrêmement important dans la forme atonique des selles régulières.

En cas de constipation, le régime alimentaire comprend des aliments et des plats laxatifs. Le régime est enrichi d'aliments contenant du calcium (produits laitiers, fromage cottage), qui a un effet antiallergique. Lors de l'exclusion de tout aliment de l'alimentation, il convient de choisir des substituts équivalents appropriés. Par exemple, remplacez le lait de vache entier par du soja, du poisson - par des légumineuses, du fromage cottage.

Déchargement et thérapie diététique

Un type de thérapie diététique est la thérapie diététique prescrite pour les formes sévères de la maladie (combinaison d'allergies médicamenteuses et alimentaires polyvalentes, d'asthme et d'obésité, avec psoriasis et eczéma). Il est contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement, la tuberculose active, les violations des fonctions des organes internes, des enfants et des personnes âgées.

La thérapie du régime de déchargement pour les asthmatiques implique l’hospitalisation du patient, il est formellement interdit de l’exécuter à domicile et sans ordonnance du médecin. Cependant, au lieu de cela, nous pouvons recommander de courtes périodes de famine, qui sont presque aussi efficaces que les complications associées, mais moins dangereuses. La durée de ces cours est de 3 à 7 jours.

Des indications

Produits autorisés

Dans le régime alimentaire devrait être nécessairement présents les premiers plats cuits dans des bouillons de viande, de poisson et de légumes faibles en gras contenant le minimum d'extraits.

Pour le deuxième plat, on utilise du bœuf maigre, du veau ou du lapin. Il est recommandé de préparer des garnitures pour les plats principaux à partir de légumes, de sarrasin, d'orge ou de flocons d'avoine, de pommes de terre. Pour le ravitaillement en carburant, il est recommandé d'utiliser principalement des huiles végétales (tournesol, maïs et olive), riches en PUFA oméga-3.

La préférence est donnée à l'ébullition, à la cuisson ou à la vapeur.

Régime alimentaire pour l'asthme bronchique

L'asthme bronchique se caractérisant par une évolution chronique, le traitement d'une maladie dure généralement longtemps, parfois même toute la vie. Dans le traitement de l’asthme, l’accent est mis sur la lutte contre les infections et les réactions allergiques, ainsi que sur l’amélioration de l’immunité. Pour ce faire, il est essentiel de disposer d’un traitement compétent et d’une nutrition adéquate. Régime alimentaire pour l'asthme bronchique - qu'est-ce que c'est? Est-il possible de guérir une maladie avec des changements de nutrition?

L'essence de l'alimentation dans l'asthme bronchique

En cas d’asthme bronchique, le tableau de traitement n ° 9 a pour objet de normaliser les processus métaboliques, de soulager les symptômes et de prévenir de nouvelles poussées de la maladie.

Le régime numéro 9 doit assurer la consommation de tous les nutriments nécessaires.

La valeur énergétique du menu du jour est dans les limites de la normale, les glucides digestibles étant exclus, l'utilisation d'épices et d'assaisonnements est autorisée en très petite quantité.

Il est recommandé de cuisiner au bain-marie, à bouillir ou à cuire. Produits d'extinction autorisés.

La table de traitement n ° 9 implique l’utilisation fréquente de nourriture, jusqu’à environ cinq fois par jour.

Un régime hypoallergénique pour l'asthme devrait avoir la composition et le contenu calorique suivants:

  • protéines - de 100 à 130 g;
  • lipides - 85 g;
  • quantité de glucides complexes - 300 g;
  • valeur énergétique quotidienne moyenne - de 2600 à 2700 kcal;
  • la quantité de fluide consommée - de 1,5 à 1,8 litres;
  • la quantité de sel consommée par jour - jusqu'à 10 g;
  • La température des aliments recommandée est comprise entre +15 et + 65 ° C.

La méthode de nutrition proposée stabilise le métabolisme des glucides et a également un effet positif sur l'ensemble des processus métaboliques du corps. Il peut être utilisé non seulement pour l'asthme bronchique, mais également pour d'autres maladies associées à des manifestations allergiques ou à des troubles métaboliques.

Régime alimentaire pour l'asthme chez les adultes

La lutte contre l'humeur allergique du corps à l'aide d'un régime alimentaire implique un rejet complet des aliments et des produits sucrés.

Vous devez utiliser moins de sel, car le sodium dans l'humeur allergique du corps augmente l'hypersensibilité bronchique aux stimuli externes. Pour cette raison, ne consommez pas d'aliments salés et ajoutez du sel aux plats cuisinés. Entre autres choses, le sodium, qui est capable de retenir l'humidité, peut créer toutes les conditions pour le développement d'un œdème des tissus muqueux du système respiratoire, ce qui affectera négativement la fonction respiratoire.

Les patients souffrant d'asthme bronchique devraient limiter l'utilisation d'épices, de vinaigre et de sauces. Même les phytoncides banals, contenus dans les oignons et l'ail, peuvent provoquer une attaque de la maladie. Par conséquent, les oignons et l'ail, avant de les ajouter à la vaisselle, doivent être traités thermiquement.

Les aliments salés et fumés qui peuvent provoquer l’inflammation du pancréas et de la vésicule biliaire sont extrêmement nocifs pour les asthmatiques. Il est également souhaitable d'exclure divers fruits exotiques pour notre région: agrumes, ananas, mangues, etc.

Vous devez faire très attention lorsque vous choisissez du thé ou du café - ces boissons ne doivent être que de haute qualité, car les arômes et autres additifs présents dans les boissons peuvent provoquer une crise d'asthme. Pour votre propre sécurité, il est préférable de remplacer le thé ou le café par une décoction d'églantine, de rose soudanaise ou de tisane.

Régime alimentaire pour les enfants souffrant d'asthme bronchique

La nutrition d'un enfant asthmatique chez qui on diagnostique l'asthme ne devrait pas consister en des produits contenant des substances telles que l'histamine et la tyramine, car ils provoquent une réaction allergique. La plus grande quantité de ces substances se trouve dans les fromages à pâte dure, les saucisses de bœuf (y compris les saucisses cuites), dans les viandes fumées, les conserves, la choucroute. De tels produits ne sont pas recommandés pour les enfants, même pendant la rémission.

Un régime alimentaire pour un enfant asthmatique devrait inclure l'élimination des allergènes dans le système digestif, ainsi que la création d'obstacles à leur absorption. Il est prouvé que toutes sortes de compléments alimentaires sous forme d’épices et d’assaisonnements accélèrent la pénétration dans le sang de substances inutiles pour le corps de l’enfant.

Si les enfants plus âgés déterminent le produit qui cause une crise d’asthme, c’est assez difficile, étant donné que la nutrition à un âge avancé est déjà très diversifiée, elle est relativement facile à faire chez les enfants de moins d’un an. L'alimentation complémentaire est introduite progressivement et en plusieurs étapes chez le bébé. Par conséquent, grâce à sa réaction, vous pouvez détecter un allergène potentiel et l'exclure du menu.

Régime alimentaire pour l'aspirine d'asthme bronchique

Une crise d'asthme bronchique à l'aspirine peut causer de l'acide acétylsalicylique et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens. En règle générale, après une apparition, l'hypersensibilité à l'aspirine et à des médicaments similaires persiste toute la vie.

En plus du fait qu'il est fortement conseillé aux patients d'éviter les médicaments à base d'acide acétylsalicylique et les autres médicaments non stéroïdiens, l'alimentation est importante pour eux.

La tartrazine (E 102) est un agent colorant qui donne une teinte jaune à de nombreux aliments et médicaments. Il est ajouté aux boissons gazeuses, jus de fruits, crème glacée, caramel, pâtisseries, biscuits, chips, craquelins, muesli, sauces en magasin, soupes pré-emballées et aliments prêts à cuire, conserves, fromages, nouilles et chewing-gum.

Chez les asthmatiques, l’utilisation de produits contenant de la tartrazine après quelques minutes peut provoquer une crise d’asthme bronchique. Pour cette raison, vous devriez examiner attentivement l'emballage avant d'acheter des produits. Si la composition du produit n'est pas indiquée sur l'étiquette, il faut tout d'abord l'avertir de sa couleur jaunâtre, qui peut avoir différents degrés de saturation - du jaune pâle au jaune toxique.

Menu diététique pour l'asthme bronchique

  • Le premier petit-déjeuner peut être composé de plats à base de fromage cottage, avec addition de crème sure, de fruits et de beurre. De temps en temps, une bouillie de céréales peut être autorisée, à la fois dans l'eau et dans le lait (avec une tolérance normale). À la fin du petit-déjeuner, vous pourrez boire du thé (avec du lait, de la crème), du bouillon d'églantier, du jus de fruits fraîchement pressé et dilué dans de l'eau.
  • Une salade de fruits, un pudding et un yaourt sont parfaits pour un deuxième petit-déjeuner.
  • À l'heure du déjeuner, vous pouvez préparer une soupe de légumes, du bortsch ou n'importe quel plat principal dans un bouillon faible. Le déjeuner est complété par des ragoûts de légumes, un morceau de viande bouillie ou des filets de poisson, des escalopes de légumes à la vapeur, des ragoûts. Comme boisson, vous pouvez préparer une compote sans sucre, thé ou infusion à base de plantes.
  • Les produits à base de lait de sésame, les mousses aux fruits ou la gelée sans sucre, les fruits frais conviennent parfaitement comme collation dans l'après-midi.
  • Pour le dîner, vous pouvez manger des salades à base de légumes frais et en sauce, des croquettes à la vapeur, des ragoûts à la viande.
  • Au coucher, il est recommandé de boire 100-200 ml de yogourt ou de kéfir frais.

Recettes diététiques pour l'asthme bronchique

Côtelettes de vapeur avec une pomme. Composants du plat: 0,5 kg de dinde hachée ou de filet de poulet, une pomme pas très sucrée, 1-2 oignons, 2 c. cuillère de semoule, un peu de sel.

Broyez la viande hachée dans un moulin ou un mélangeur avec des tranches de pomme et d'oignon. Saler la masse obtenue, verser la semoule, mélanger, laisser reposer environ une heure (gonfler la semoule). Une heure plus tard, sculptez les galettes et répartissez-les sur le gril à vapeur. Temps de cuisson - 25 minutes.

  • Velouté à la courge. Nous aurons besoin de: 1 litre de bouillon, 200 ml de crème, 2 c. cuillères d'huile végétale, un oignon, une gousse d'ail, une carotte, une pomme de terre, 4 courgettes moyennes, du sel, des cubes de pain séché.

Nous nettoyons les légumes, les hachons et les mijotons dans une casserole à parois épaisses avec des oignons et de l'ail hachés. Remuer périodiquement. Après 6-7 minutes, ajoutez le bouillon et laissez mijoter jusqu'à ce que le composant de légume soit complètement cuit.

Chauffer un peu de crème, verser un peu du bouillon dans un récipient. Les légumes cuits deviennent une purée avec un mélangeur, versent la crème et, si nécessaire, le bouillon. Tout en remuant, réchauffer et retirer du feu. Servi avec des morceaux de pain séché.

  • Un soufflé rapide et sain. Nous aurons besoin de: une pomme douce, environ 200 g de fromage cottage, un œuf.

Râpez une pomme, mélangez-le avec du fromage cottage et un œuf. Nous distribuons dans des moules pouvant être utilisés dans un four à micro-ondes. Nous plaçons au micro-ondes pendant 5 minutes à puissance maximale: vérifiez si la croûte supérieure est prête, elle devrait être de couleur crème. Au moment de servir, vous pouvez verser de la crème sure ou du jus de fruits.

  • Mini puddings au chou. Ingrédients plats: 2 c. cuillères d'huile végétale, deux œufs, 100 ml de lait, 3 c. cuillères d'avoine roulée, 400 g de chou frais haché, sel.

Faites cuire le chou avec du beurre et une petite quantité d'eau pendant environ 15 minutes. Versez les flocons d'avoine, ajoutez un peu de sel, du lait et laissez cuire encore 10 minutes. Retirer du feu, laisser refroidir. Dans le chou refroidi, ajoutez les œufs, mélangez et étalez dans des moules. Mettre au four à 200 ° C pendant une demi-heure. Servi avec de la crème sure. Bon appétit!

Que pouvez-vous manger avec l'asthme bronchique?

  • Pain à grains noirs, avec ajout de son, de céréales complètes, de pâtisseries pour diabétiques.
  • Les premiers plats sur un bouillon faible.
  • Viande pas trop grasse (veau, lapin, dinde) bouillie, cuite au bain-marie ou cuite au four; viande de poulet avec restrictions.
  • Les poissons de mer sous forme de filet bouilli ou cuit à la vapeur peuvent être cuits dans du papier d'aluminium au four.
  • Accompagnements de légumes, dans une petite quantité de céréales.
  • Produits laitiers, fromage cottage, lait entier - avec une bonne tolérance.
  • Plats avec du poulet et des oeufs de caille - soigneusement, avec une bonne endurance.
  • Salade de légumes, aspic, aspic.
  • Plats de fruits frais et de baies, sans sucre.
  • Thé noir et vert de qualité, vous pouvez ajouter du lait. Décoction ou infusion aux herbes, jus de fruits fraîchement pressés sans sucre (dilué avec de l’eau), eau salée.
  • Beurre naturel, huiles non raffinées de haute qualité.

Que ne peut pas manger avec l'asthme bronchique?

  • Les aliments frits, ainsi que cuit au four avec une croûte.
  • Produits de boulangerie à partir de farine blanche, cuisson.
  • Produits et plats avec adjonction de chocolat, poudre de cacao, café.
  • Produits de confiserie, plats à la confiture, confiture, miel.
  • Dans la plupart des cas, il est déconseillé d’utiliser des fruits exotiques, tels que les agrumes, les dattes, les figues, ainsi que des produits potentiellement allergènes - fraises, raisins, framboises.
  • Viande grasse (y compris les volailles à chair), saindoux, produits à base de foie.
  • Mélanges gras culinaires, pâte à tartiner, margarine.
  • Bouillons forts, riches et gras.
  • Poisson et produits à base de viande salés et séchés.
  • Produits fumés, conserves, produits au vinaigre.
  • Épices et épices, vinaigre, moutarde, raifort, ketchup, mayonnaise et autres sauces en magasin.
  • Soda sucré et alcool.

Avis de régime pour l'asthme bronchique

Un régime alimentaire pour les patients souffrant d'asthme bronchique est utilisé non seulement à des fins préventives et thérapeutiques, mais également pour détecter et exclure les produits qui provoquent une crise d'asthme chez un patient. Les patients eux-mêmes ont remarqué qu’avec le respect intégral des règles de la nutrition, on pouvait parfois se permettre de consommer certains des aliments interdits. L'absence de réponse du corps à ce produit peut indiquer que son utilisation est sans danger et ne provoque pas d'hypersensibilité du corps. Chaque composant du menu est introduit séparément des autres, et la reprise des premiers symptômes d'une exacerbation de la maladie indique la présence d'une allergie au produit.

Avec cette méthode «d’essais et d’erreur», de nombreux patients définissent eux-mêmes leur propre liste de produits et de plats, à partir desquels ils élaborent ensuite un régime alimentaire quotidien.

Pour sa part, il convient de noter que de telles expériences ne devraient être effectuées que sous la supervision du médecin traitant, qui sera en mesure d’assister à temps et de réorienter le traitement dans la bonne direction. Le régime d'auto-ajustement, sans le consentement d'un spécialiste, n'est pas le bienvenu.

Le régime alimentaire pour l'asthme bronchique est obligatoire et les patients doivent souvent s'y tenir toute leur vie. Cependant, de nombreux médecins nutritionnistes comparent ce type de régime à l’un des types d’aliments normaux et sains. Le nouveau régime peut donc aider les patients non seulement à soulager les symptômes de l’asthme, mais également à améliorer l’ensemble du corps.

Éditeur expert médical

Portnov Alexey Alexandrovich

Éducation: Université de médecine nationale de Kiev. A.A. Bogomolets, spécialité - "Médecine"

Quel devrait être l'aliment dans l'asthme bronchique chez l'adulte

L'asthme bronchique est une inflammation chronique des voies respiratoires, dans laquelle il est très difficile pour une personne de respirer et qui provoque des accès de toux et d'étouffement.

Le traitement de cette maladie est très long, et il est parfois nécessaire de faire face à la maladie et à toute la vie. Le traitement consiste à éliminer l'infection et la réaction allergique. Il est également nécessaire d'améliorer l'immunité du patient et la nutrition joue donc un rôle très important dans l'asthme bronchique chez l'adulte.

Une personne souffrant d'asthme bronchique doit suivre un certain régime tout au long de sa vie. Le régime alimentaire doit être équilibré, inclure diverses vitamines et autres éléments utiles. Une nutrition adéquate aidera à améliorer l'état du patient et à éliminer les complications possibles.

Résumé de l'article

Qu'est-ce qu'un régime pour l'asthme bronchique chez l'adulte et comment passer à celui-ci?

Pour obtenir un effet positif sur le régime proposé, vous devez y accéder correctement. Cette transition doit être douce et progressive, car un changement radical dans le régime alimentaire sera stressant pour le corps, et la prise de nourriture ne fera que nuire à l'asthme.

Il est nécessaire pendant 2 ou 3 semaines, en fonction de l'état du patient et de son âge, pendant le repas, d'inclure les produits nécessaires. En plus d'une alimentation adéquate et d'un régime amaigrissant, un exercice quotidien léger, l'exercice du matin et la marche au grand air auront également un effet positif sur un adulte asthmatique.

IMPORTANT! Le respect du régime alimentaire joue un rôle très important dans la lutte contre l'asthme chez les adultes. Manger devrait se produire de 4 à 6 fois par jour en petites portions, car les excès alimentaires et l’estomac distendu contribuent à l’apparition d’un bronchospasme.

L'alimentation joue un rôle important dans l'asthme bronchique chez l'adulte, car elle aide à normaliser les processus métaboliques, soulage les symptômes et prévient les attaques de cette maladie. Avec une nutrition et un régime appropriés, le corps consomme une quantité suffisante de nutriments essentiels et reçoit de l'énergie.

Avec l'aide d'une alimentation compétente et équilibrée dans l'asthme chez l'adulte, vous pouvez atteindre les objectifs suivants:

  • le métabolisme est normalisé;
  • l'immunité sera plus forte;
  • le processus inflammatoire diminuera légèrement;
  • la barrière entéro-pulmonaire sera plus forte;
  • les symptômes cliniques de l'asthme bronchique vont diminuer;
  • la fréquence des attaques diminue également.

Quel régime devrait être suivi par les adultes souffrant d'asthme bronchique?

Pendant le traitement de l'asthme bronchique chez l'adulte, des spécialistes élaborent un régime individuel pour le patient. Les repas sont préparés selon le calendrier alimentaire. Le régime alimentaire est conçu de telle sorte qu'une personne ne mange pas beaucoup, mais son régime est varié.

Selon le régime alimentaire des personnes asthmatiques, le repas du matin se compose généralement de céréales aux noix ou au miel, fruit de saison comme les poires, les pommes et le thé au citron. Les produits laitiers fermentés et les jus fraîchement cultivés sans sucre sont recommandés pour les repas de la journée.

Ensuite, vous devriez manger une soupe de poulet faible en gras, du poisson avec de la bouillie de riz, ainsi que de la compote ou du thé chaud. Les biscuits au thé sont parfaits pour le dernier repas.

S'il est nécessaire de manger plus souvent en fonction du programme alimentaire, celui-ci peut être rempli de produits à base de lait fermenté, de légumes et de fruits. Les bénéfices seront également les brioches à la cannelle et le fromage cottage.

Afin d'éviter les réactions allergiques chez l'adulte asthmatique, vous devez abandonner l'édulcoration des aliments et des plats pendant les repas. En outre, n'abusez pas du sel, car le sodium contribue à augmenter l'hypersensibilité des bronches à différents stimuli. De plus, la consommation de sodium est reconnue pour sa capacité à retenir les liquides, ce qui peut entraîner un gonflement des organes du système respiratoire.

En tant qu'adulte aux prises avec un asthme bronchique, vous devez choisir avec soin des produits pour vos repas. Les oignons et l'ail peuvent être nocifs à l'état pur dans l'asthme bronchique, car ils provoquent des attaques de la maladie. Pour neutraliser les facteurs négatifs, ces produits doivent être soumis à un traitement thermique.

Les produits salés et fumés, les différentes sauces, les épices et le vinaigre dans le régime alimentaire des adultes asthmatiques doivent être minimisés, car ils peuvent endommager le tractus gastro-intestinal. Les fruits exotiques tels que l'ananas, la mangue, les oranges, etc., devraient également être exclus.

En ce qui concerne les boissons, le thé et le café utilisés doivent être caractérisés par la plus haute qualité, dans la composition ne devrait pas être divers additifs et arômes. Pour plus d'avantages, ces boissons peuvent généralement être remplacées par une décoction de rose sauvage, de camomille, de rose soudanaise et d'autres infusions utiles d'herbes.

Qu'est-ce qui est interdit dans l'asthme?

Pendant le traitement de l'asthme bronchique chez l'adulte est inacceptable:

  1. Arrêtez de manger des produits à base de viande. Il est seulement nécessaire de limiter leur quantité dans le régime.
  2. Réduisez votre consommation de liquide.
  3. Buvez des boissons alcoolisées.
  4. Attribuez-vous un régime vous-même.

IMPORTANT! Avec l'asthme bronchique, comme avec toute autre maladie, il est inacceptable de se soigner soi-même. Le régime est fait par des spécialistes hautement qualifiés. Un nutritionniste, en collaboration avec un pneumologue, sélectionnera le régime requis, qui variera en fonction de la variété de la prise alimentaire et qui convient à une personne en particulier.

Qu'est-ce qui aidera à soulager la crise d'asthme chez l'adulte dans l'asthme?

  • vous devez faire tremper quelques dattes sèches le soir et les manger un peu le lendemain;
  • lors d'une crise d'asthme bronchique, vous devez boire du thé au gingembre;
  • l'ail est versé avec du lait, bouilli, et le bouillon résultant est filtré (la boisson est bue à plusieurs reprises);
  • café fort et une décoction de graines de lin faciliteront également l'attaque de suffocation chez les adultes.

Dans la lutte contre l'asthme bronchique chez l'adulte, il est nécessaire de respecter scrupuleusement le régime alimentaire et le calendrier des repas en fonction d'un régime alimentaire élaboré par des spécialistes. Le respect des recommandations du médecin, des exercices légers et la marche à l'air frais auront une incidence positive sur l'état général du patient.

Vous devez vous aimer, prendre soin de votre santé et, en cas de symptômes suspects, demandez immédiatement l'aide de spécialistes.