Douleur pulmonaire lors de la toux: causes et méthodes de traitement

Les douleurs pulmonaires liées à la toux peuvent indiquer diverses pathologies, y compris celles qui ne sont pas liées au système broncho-pulmonaire.

Il n'y a pas de terminaison nerveuse dans les poumons et par conséquent, ils ne peuvent pas se blesser. Les nocicepteurs sont présents dans la plèvre, la membrane qui recouvre le poumon de l'extérieur et le protège des dommages lorsque la poitrine se touche, ils sont également présents dans la trachée et les grandes bronches.

Dans ces organes, les terminaisons nerveuses sensorielles sont localisées, ce qui peut percevoir les signaux de douleur, puis les poumons sont douloureux lorsqu'ils toussent.

Causes de la douleur dans les poumons en toussant

Les causes de la douleur dans les poumons lors de la toux peuvent être différentes. Le plus souvent, ils sont causés par les maladies suivantes:

  1. ARI provoqué par des infections des voies respiratoires. Dans ce cas, les sensations douloureuses sont généralement associées à un dysfonctionnement du système musculaire, dû à un grand nombre d'attaques réflexes.
  2. Tuberculose Cette infection s'accompagne d'une forte toux grasse, caractérisée par des douleurs à la poitrine, une perte de poids rapide et d'autres symptômes.
  3. Le cancer C'est une maladie dangereuse qui peut aussi être fatale. Elle se caractérise par des lésions des alvéoles et une détresse respiratoire. Avec l'apparition de tumeurs malignes, une toux improductive, des douleurs aux poumons, une perte de poids rapide et une mauvaise santé se développent.
  4. Inflammation des poumons. Cela peut également se produire avec des douleurs à la poitrine lorsque vous toussez. Dans les cas graves, la destruction des poumons est possible. Cela peut être accompagné de toux, de brûlures à la poitrine, de fièvre et d'autres signes.
  5. Pleurésie. C'est une maladie inflammatoire de la plèvre. L'inflammation de la plèvre s'accompagne de brûlures à la poitrine, de toux, de fièvre et de fatigue. Car la pleurésie se caractérise par l'apparition de douleurs, même avec une toux faible.
  6. Abcès pulmonaire. Son parcours s'apparente à la pneumonie. Lorsqu'un abcès se déclare dans les bronches, il y a une toux avec beaucoup de sécrétion expectorante, puis la chaleur disparaît et la condition s'améliore. Dans ce cas, une hospitalisation urgente et une intervention chirurgicale d'urgence sont nécessaires.
  7. Bronchite et trachéite. Peut aussi être accompagné de douleur en toussant. Ce sont les maladies les plus courantes du système respiratoire. Ils se caractérisent par une toux grasse, une détérioration du bien-être général, de la fièvre.
  8. Crise cardiaque du poumon. Cela se développe rapidement. Le patient souffre de dyspnée, de douleurs thoraciques, de pâleur cutanée, de cyanose des extrémités et du triangle nasolabial, de fortes fièvres, une tachycardie, des arythmies, des évanouissements et une toux sanglante avec du sang.
  9. Pneumothorax. Avec le pneumothorax spontané, une douleur lancinante est observée du côté du processus pathologique, qui augmente avec la toux, la respiration et les mouvements.
  10. Pathologie du système cardiovasculaire. Peut également être accompagné de douleurs dans les poumons après une quinte de toux.

Si vous ressentez de la douleur et que vous toussez dans les poumons, vous ne devriez pas vous soigner vous-même, mais vous devriez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic plus précis et un traitement rapide.

Quand devrais-je voir un médecin?

L'apparition d'une douleur dans les poumons nécessite souvent des soins médicaux d'urgence. Vous devez donc immédiatement appeler une ambulance si:

  • la douleur saisit toute la poitrine et ne peut pas localiser avec précision la douleur, elle irradie vers le membre supérieur ou la mâchoire;
  • sauf pour la douleur, il existe: vertiges, nausées, palpitations, essoufflement, sons inhabituels en respiration, dysphagie, pâleur ou cyanose de la peau, malaise général;
  • en plus de la douleur, il y a des problèmes de respiration, surtout s'il y a peu de temps, il y a eu une intervention chirurgicale, un vol long ou une fuite;
  • les sensations douloureuses augmentent constamment et ne passent pas au cours de la semaine;
  • difficulté à respirer;
  • pendant la respiration, les deux côtés de la poitrine ne montent et ne tombent pas simultanément.

N'importe lequel de ces symptômes peut indiquer une maladie dangereuse et un retard peut être fatal.

Types de douleur dans les poumons et différenciation des maladies

Pour clarifier le diagnostic et identifier les causes qui ont provoqué l'apparition de la douleur, un spécialiste doit déterminer:

  • combien de douleur
  • la nature de la douleur;
  • quand il apparaît lors de la toux ou de la respiration profonde;
  • si une dyspnée est observée;
  • s'il passe après avoir pris des analgésiques.

Si une plèvre est impliquée dans le processus pathologique, l'inconfort est aggravé par une respiration profonde et, en règle générale, une dyspnée est observée.

Les douleurs thoraciques graves, aggravées par la toux, se manifestent généralement dans les cas d'inflammation aiguë de la trachée.

Si la douleur irradie dans le sternum, dans la main gauche, cela peut indiquer une pathologie du système cardiovasculaire. Parfois, une douleur dans la région du poumon droit peut être observée en raison de problèmes de vésicule biliaire ou d'ulcères d'estomac. Le diagnostic est établi sur la base du tableau clinique et des résultats du test. Le médecin peut prescrire:

  • test sanguin général et biochimique, qui peut être détecté processus inflammatoire;
  • La radiographie qui permet de différencier des maladies telles que la bronchite, la tuberculose, l'œdème pulmonaire et l'inflammation des poumons;
  • culture des expectorations suivie de l'identification de l'agent pathogène et de la détermination de sa sensibilité aux antibiotiques;
  • spirométrie;
  • la bronchoscopie, qui vous permet d'évaluer le degré de lésion du tissu pulmonaire et de réaliser une biopsie en cas de cancer suspecté;
  • biopsie pulmonaire, qui permet de diagnostiquer une tumeur maligne;
  • électrocardiogramme, qui aide à identifier les violations du coeur;
  • tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique;
  • la fluorographie, qui permet de détecter la tuberculose;
  • diagnostic tuberculinique;
  • Échographie de la poitrine;
  • ponction pleurale, en cas de suspicion d'inflammation de la plèvre;
  • thoracoscopie avec biopsie de la plèvre, en cas de suspicion de pleurésie, cette méthode permet d’identifier la cause de la maladie.

Ces études aident le médecin à poser le bon diagnostic et, par conséquent, à choisir un traitement adéquat. Après tout, seul un spécialiste sait exactement quoi faire en cas de douleur à la poitrine en toussant.

Thérapie pulmonaire contre la toux

Après avoir posé un diagnostic précis, éliminer la douleur à la poitrine dans la plupart des cas n’est pas difficile. Après tout, ils ne sont qu’un signe de la maladie sous-jacente, qui peut être guérie et éliminée. La douleur disparaît généralement beaucoup plus tôt que le patient ne récupère complètement.

Si la toux douloureuse est associée à une tension musculaire, toute pommade chauffante aidera, par exemple, les Nayatoks, Viprosal, Kapsikam. Vous pouvez également réduire les douleurs musculaires avec Menovazin. Mais vous ne pouvez utiliser ces outils que s’il n’ya pas de température.

Pour les infections respiratoires aiguës, une bronchite, une trachéite, une pneumonie, des abcès, des antibiotiques ou des médicaments antiviraux peuvent être prescrits.

Pour la toux grasse, des médicaments mucolytiques et expectorants sont prescrits pour la décharge des expectorations, par exemple, Lasolvan, ACC. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de prendre des médicaments qui suppriment la toux, car ils interféreront avec l'écoulement des expectorations et, par conséquent, le processus de guérison sera retardé.

Le médecin peut prescrire:

  • inhalation de médicaments bronchodilatateurs;
  • massage
  • physiothérapie;
  • peut avoir besoin d'une intervention chirurgicale.

Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans les poumons lors de quintes de toux, il n'est pas nécessaire de vous auto-traiter, car la progression de la maladie sous-jacente et le bien-être du patient sont possibles.

Douleurs aux poumons lors du traitement de la toux

Toux douleur dans les poumons

La douleur dans les poumons est caractéristique de nombreuses maladies. La douleur provient à la fois de pathologies pulmonaires et de maladies d'autres organes. Les poumons eux-mêmes n'ont pas de terminaison nerveuse, ils ne sont donc pas douloureux. Lorsque des problèmes surviennent, il arrive souvent que les poumons soient douloureux comme une toux, ce qui indique une altération de la fonction respiratoire. Il s'avère qu'une personne ressent de la douleur à cause d'une violation de la plèvre - un film protecteur pulmonaire et à la suite de pathologies des grandes bronches ou de la trachée. Ces organes ont des récepteurs de douleur qui provoquent des douleurs lors de la toux et de la respiration

Causes de la douleur dans les poumons en toussant

Puisque les poumons ne sont pas une source de douleur, il est nécessaire d'identifier et d'isoler les problèmes qui causent la douleur.

C'est souvent la toux qui provoque une douleur désagréable. Ceci est caractéristique du cancer du poumon, au cours duquel les sensations douloureuses sont les principaux signes de la maladie. Dans ces cas, la toux se produit régulièrement et périodiquement, il ne peut pas être appelé persistant. Plus souvent, il est sec, parfois humide. Une telle toux prend une nature prolongée et ne répond pas à l'action des drogues. L'aide peut seulement un examen approfondi et un traitement complet.

Dans la plupart des situations, les manifestations douloureuses lors de la toux sont directement liées aux problèmes pulmonaires. Ce sont des processus inflammatoires. Des sensations désagréables de douleur apparaissent dans la région de la trachée ou près des grandes bronches. Par conséquent, vous ne devriez pas être immédiatement inquiet et transformer la maladie en un problème grave. Il vaut mieux être examiné, identifier la cause exacte et commencer les mesures thérapeutiques.

Types de douleur

Pendant la toux, une douleur vive ou légère peut être ressentie. Ces sensations sont importantes pour déterminer le bon diagnostic. De plus, la fréquence des manifestations ou en général l'action en cours est prise en compte. La présence de douleur est prise en compte uniquement lors d'une respiration profonde ou lors d'une toux. Dans le même temps, la présence ou l'absence d'essoufflement est prise en compte.

Voir aussi: Grippe porcine: symptômes et traitement

Ces douleurs accompagnent des maladies comme la pneumonie et la bronchite. Ils se manifestent dans le processus de marche ou en position couchée. La combinaison de ces facteurs vous permet d'identifier la présence d'un problème spécifique. La douleur dans les poumons n'apparaît pas sans raison. Parfois, il s'agit d'une conséquence d'une fracture, bien que le patient associe lui-même la douleur à l'inflammation. Mais en fait, les côtes cassées font mal, ce qui se manifeste lors de la toux, de la marche et du séjour prolongé dans la même position. La nature de cette douleur n’est pas aiguë, mais au contraire constante et douloureuse.

Comment guérir la douleur dans les poumons

Pour résoudre le problème, il est nécessaire de ne pas traiter la douleur dans les poumons, mais les raisons qui provoquent l'apparition de ces sensations. La décision finale sur le déroulement du traitement est prise par le médecin après un diagnostic approfondi et l'identification de causes spécifiques. En aucun cas, ne peut prendre des décisions indépendantes, même avec l'établissement exact de la pneumonie. Pour un traitement normal n'est pas assez de pilules. Vous aurez besoin d'injections, y compris d'antibiotiques.

Par conséquent, un examen complet est nécessaire pour déterminer la raison de la toux dans les poumons, après quoi le médecin traitant vous prescrira le traitement nécessaire. Sinon, il existe un risque de complications graves.

Douleur pulmonaire lors de la toux: traitement et causes

Une douleur dans les poumons lors de la toux n'est pas toujours un signe de pneumonie. Un tel symptôme peut indiquer les problèmes les plus différents. L'éventail des maladies est assez vaste - des problèmes du système respiratoire aux organes digestifs. Cela inclut également le système respiratoire et certains problèmes osseux. Par conséquent, nous ne devons en aucun cas penser que la cause de la douleur réside uniquement dans l'inflammation.

D'où vient la douleur?

Les poumons eux-mêmes ne peuvent pas tomber malades, car ils n'ont pas de terminaison nerveuse. C'est pourquoi il est nécessaire d'identifier avec précision les problèmes existants et ceux pour lesquels une douleur peut survenir.

Il convient également de noter que cela se manifeste à l'aide de la toux. Par exemple, une toux pour cancer du poumon montre les premiers signes de douleur. Dans ce cas, la toux elle-même n'est pas très persistante, mais plutôt périodique et régulière. Rarement quand il fait humide, souvent sec. Il a une forme longue et ne réagit à aucun médicament contre la toux. Dans ce cas, le traitement devrait être prescrit plus sévère et, surtout, il doit être effectué à temps, car, comme vous le savez, le cancer ne peut être guéri que s'il est détecté à temps et qu'il aborde immédiatement le problème dans son ensemble.

La toux causée par le cancer du poumon n'est pas le premier symptôme pouvant indiquer la présence de la maladie. Il est donc nécessaire que chaque personne subisse chaque année une radiographie afin de toujours contrôler l'état de santé de ses organes respiratoires.

Dans un autre cas, toutes les manifestations de la toux avec douleur sont surtout des problèmes avec les poumons et, le plus souvent, il ne s'agit que d'une inflammation. Par conséquent, ne vous inquiétez pas immédiatement à ce sujet et de problèmes graves. Il vaut mieux être examiné et commencer le traitement dès que possible. L'inconfort donne la zone de la trachée, ou une zone de grandes bronches. Ce n'est que chez eux qu'il y a des récepteurs de la douleur et que leur état affecte complètement l'état des poumons.

La douleur peut être vive et faible. Pour déterminer le diagnostic, le médecin se fie uniquement à son intensité et à son apparence. À quelle fréquence apparaît-il ou, en général, ne s'arrête pas? Est-il présent lorsque vous prenez une profonde respiration ou seulement lorsque vous toussez, existe-t-il un essoufflement ou non? La douleur lors de la toux et de la respiration profonde est plus fréquente dans les cas de bronchite et de pneumonie. Un autre problème souvent rencontré est son apparition lorsqu’on marche ou, au contraire, allongé. Tous ces facteurs caractérisent l’existence d’un problème particulier à leur manière. Par conséquent, il est très important que le médecin connaisse tous les détails afin de déterminer correctement le diagnostic.

Naturellement, chacun sait par lui-même que la douleur dans les poumons n'apparaît tout simplement pas.
Par exemple, ce sentiment peut indiquer un tournant. Il semble simplement à une personne que ce sont précisément les poumons et qu'il y a une sorte d'inflammation. Mais en fait, comme ils ne peuvent pas tomber malades, cela donne une douleur costale. Cela se manifeste nécessairement quand on tousse ou marche, il est désagréable pour une personne de s'asseoir dans une position. Toutefois, il convient de noter que son personnage n’est pas dur, mais douloureux et permanent.

Traitement des sensations désagréables

Traitement de la douleur - en général, la phrase est stupide, car ce n’est pas le sentiment en soi qui doit être traité, mais la cause qui a provoqué la survenue de cette maladie. Prescrire le traitement devrait seulement médecin après l'examen, car dès qu'il sera possible de déterminer la cause réelle. Prendre des décisions indépendamment est très dangereux, même si vous savez vous-même que vous avez une pneumonie. Cette maladie ne peut être guérie avec des pilules simples. Cela nécessitera un traitement avec des injections, en particulier des antibiotiques.

En règle générale, toute inflammation est plus souvent caractérisée par de la fièvre et même une fracture des côtes peut provoquer cela. Par conséquent, pour commencer un traitement à domicile, ne sachant pas de quoi exactement # 8212; stupide, parce que les raisons peuvent être nombreuses. Si vous ignorez l'examen par un médecin, il y a beaucoup de chances que des complications graves se produisent. Par exemple, après un traitement froid et inapproprié, une bronchite ou une pneumonie peut survenir.

Toux et douleur thoracique

Tout le monde souffre périodiquement de rhumes. À cet égard, il n’ya rien d’étonnant à ce que la toux ne nous cause généralement pas d’expérience sérieuse.

Cependant, les choses changent rapidement lorsque le patient commence à ressentir de la douleur dans les poumons lorsqu'il tousse. Après tout, il ne ressemble pas du tout au symptôme habituel d’une maladie virale respiratoire aiguë.

Dans cette situation, les gens posent souvent deux questions. Pourquoi ai-je mal aux poumons et à la poitrine lorsque je tousse? Que faire avec ces sentiments? Voyons le comprendre.

Causes possibles de l'état pathologique

Tout d’abord, vous devez vous rappeler que si vous avez une toux douloureuse à la poitrine et aux poumons, vous ne pouvez pas déterminer la maladie de façon indépendante, mais aussi vous prescrire un traitement. Le diagnostic doit être effectué par un médecin qualifié. Des mesures thérapeutiques efficaces et sûres ne peuvent être choisies qu’après un diagnostic correct.

De nombreuses raisons peuvent provoquer une telle pathologie. Et pas toujours la douleur dans la poitrine et les poumons qui se produit lorsque vous toussez, indique une maladie. Donc, une telle douleur peut être causée par:

  • dommages à la poitrine ou aux côtes;
  • complications du rhume et de la grippe;
  • la tuberculose;
  • problèmes oncologiques;
  • d'autres maladies.

Chaque élément de cette liste doit être discuté plus en détail.

Problèmes musculaires et des côtes

C'est la cause la plus sûre de toux et de douleur thoracique. Bien sûr, de telles sensations douloureuses sont désagréables, mais uniques. Chaque personne peut les affronter à la maison.

Le plus souvent, cette situation peut survenir à la suite d'une blessure. Par exemple, cela pourrait être un accident dans un accident de la route. En outre, vous pouvez tirer les muscles pectoraux dans les sports et le fitness. Enfin, une personne peut être triviale.

En règle générale, pour faire face à une telle douleur, il suffit d'utiliser un peu de pommade ou de gel chauffant.

Si, au bout de quelques jours, la douleur dans la poitrine et les poumons ne disparaît pas, il est nécessaire de consulter un médecin pour identifier une fracture et des côtes fissurées. Il vaut également la peine d'aller dans un centre médical si la douleur est causée par le processus respiratoire.

Complications du rhume et de la grippe

C'est peut-être la cause la plus courante de douleur dans les poumons qui survient lorsque vous toussez. À un tel développement d'événements peuvent entraîner un traitement inapproprié du rhume. De telles situations peuvent survenir tant chez les enfants que chez les patients adultes.

Douleurs dans les poumons lors de la toux peuvent survenir avec de telles complications par le froid:

  • pneumonie (pneumonie);
  • bronchite aiguë;
  • trachéite

Souvent, cette condition est compliquée par la température élevée du patient. Cela indique un processus inflammatoire. La température indique également le plus souvent le caractère froid de l'état pathologique.

Si, dans ce cas, le patient ne fournit pas rapidement une assistance médicale qualifiée, la situation peut être compliquée par une pleurésie.

Traiter indépendamment dans de telles situations est impossible. D'abord, parce qu'il est impossible de comprendre la cause première en soi, qui doit être traitée. Deuxièmement, un tel traitement nécessite souvent des antibiotiques, qui sont également impossibles à choisir seuls.

La tuberculose

C'est une maladie infectieuse dangereuse causée par une bactérie pathogène spécifique. La tuberculose affecte de nombreux systèmes du corps humain. Cependant, le plus grand dommage qu'il cause est facile.

L'un des symptômes de la tuberculose est une toux grasse ou sèche accompagnée d'une vive douleur à la poitrine et aux poumons. Si la maladie débute, le patient ressentira également une respiration douloureuse et une hémoptysie. Des détails peuvent être trouvés dans la publication "Toux avec du sang".

Dans le cas de la tuberculose, il est inapproprié de parler de traitement indépendant à domicile. Cette maladie est mortelle et nécessite une intervention médicale qualifiée.

Oncologie

Une toux persistante et sévère, accompagnée d'une douleur dans les poumons, peut indiquer la survenue d'une tumeur maligne. La spécificité des maladies oncologiques est que si elles sont détectées à un stade précoce, il est alors possible d'aider une personne dans la plupart des cas.

Cependant, plus le patient tire longtemps de l'examen, plus la probabilité d'un résultat favorable est faible.

Autres maladies

Ci-dessus, nous avons répertorié les cas les plus courants de douleur dans les poumons, qui surviennent lorsqu'un adulte ou un enfant tousse. Cependant, ce symptôme peut indiquer d'autres maladies. Ceux-ci comprennent:

  • un abcès;
  • infarctus pulmonaire;
  • pneumothorax;
  • bardeaux;
  • infarctus du myocarde;
  • radiculite thoracique;
  • ostéomyélite et autres.

Comme vous pouvez le constater, les causes possibles de douleur dans les poumons lors de la toux sont très nombreuses et variées. Parmi eux figurent des maladies mortelles. Si vous ressentez une douleur aux poumons dès que vous toussez, consultez un médecin dès que possible.

Peut-il y avoir une douleur dans les poumons quand on tousse?

Comme vous le savez, les maladies les plus courantes sont les maladies respiratoires. Ils ont blessé toutes les personnes sur la planète et nombre d'entre eux ont ressenti des sensations désagréables, telles que des douleurs aux poumons.

Un grand nombre de scientifiques mènent des recherches depuis longtemps, identifiant la raison pour laquelle les poumons peuvent faire mal et recherchant le problème qui le précède. En conséquence, il est apparu clairement qu'ils ne souffraient pas lorsqu'ils toussaient, car ce corps ne possède pas les terminaisons nerveuses nécessaires et les sensations désagréables provoquent une irritation des membranes entourant le système respiratoire, ainsi que des anomalies du travail thoracique, associées à des blessures et une entorse.

Causes de la douleur dans les poumons en toussant

La douleur dans les voies respiratoires lorsque la toux est précédée de certaines maladies et troubles. Considérons les plus courants:

  • Infections respiratoires aiguës causées par des infections des voies respiratoires. Fondamentalement, ces douleurs sont accompagnées d'un dysfonctionnement du système musculaire dû à de fréquentes attaques réflexes. Les muscles intercostaux sont fatigués par un grand nombre de contractions et la douleur est légère et croissante.
  • Tuberculose Cette maladie se caractérise par une forte toux qui blesse les poumons, les expectorations, une nette diminution du poids et d'autres symptômes. Lorsque cette maladie est détectée, le traitement doit commencer immédiatement. Si cela n'est pas fait, les symptômes s'aggraveront et la situation s'aggravera.
  • Tumeurs dans lesquelles il y a violation de l'intégrité de l'alviol et difficulté à respirer. Avec cette maladie, on assiste à une toux sèche, à une douleur dans les poumons, à une perte de poids rapide et à un malaise. La maladie est dangereuse et sa négligence peut mettre la vie en danger.
  • La pneumonie est également une cause de douleur désagréable. Dans les formes les plus graves d'infection, emprisonné dans les voies respiratoires, peut les détruire. On observe une toux, des brûlures dans les poumons, de la fièvre et d’autres symptômes.
  • Pleurésie - maladies associées à une inflammation de la membrane située entre la cavité thoracique et le système respiratoire. Ils sont de types différents et sont souvent des complications après des maladies respiratoires négligées. Pour cela, la maladie se caractérise par une sensation de brûlure dans les poumons, une toux, une forte augmentation de la température et une faiblesse générale. Dans certaines formes, il y a un sentiment que la douleur après la toux donne aux poumons.
  • La bronchite, la trachéite, sont les maladies les plus courantes du système respiratoire. Ils apparaissent lorsque l'hypothermie et l'infection par des gouttelettes aéroportées. L'état général de la maladie est caractérisé par de la fièvre, des frissons, une sensation de malaise, une toux, un sentiment que les poumons sont rayés. La maladie est traitée avec la médecine traditionnelle et traditionnelle prescrite par le médecin traitant.
  • Les maladies cardiaques peuvent causer des douleurs aux poumons après la toux. Si une personne a des maladies cardiovasculaires, de tels symptômes le tourmenteront assez souvent. Dans la plupart des cas, ce sentiment est trompeur et implique des raisons complètement différentes. Par conséquent, ne soyez pas paresseux pour demander de l'aide à un cardiologue.

Traitement de la douleur dans les poumons en toussant

Avec le bon diagnostic, il n’est pas difficile de guérir une telle maladie. En tant que symptôme secondaire, il disparaît souvent beaucoup plus tôt que la maladie. En ce qui concerne votre médecin, n'oubliez pas de décrire ce symptôme autant que possible. Cela aidera peut-être le médecin à diagnostiquer avec plus de précision et à modifier le déroulement du traitement.

Pour éliminer la toux en tant qu'irritant, diverses méthodes sont utilisées, telles que le traitement avec des préparations pharmacologiques, l'utilisation de remèdes populaires. En l'absence de contre-indications utilisées, inhalation, frottement, massage et autres procédures. Ne négligez pas ce symptôme et soyez en bonne santé.

Comment traiter la douleur dans les poumons en toussant

La douleur dans les poumons lors de la toux devrait alerter le patient, car il s’agit d’un symptôme certain d’une pathologie dangereuse. Le plus souvent, lors du diagnostic d'un patient, une inflammation se trouve dans le système broncho-pulmonaire. À ce stade, le patient peut se plaindre de fièvre, de frissons, de fièvre, d’essoufflement, de malaises et de signes d’intoxication grave.

En soi, les poumons n'ont pas de terminaisons nerveuses, donc le processus inflammatoire et l'inconfort associés à la perturbation des nocicepteurs qui se trouvent dans la plèvre du patient. Au contact de la membrane muqueuse, qui recouvre le poumon de l'extérieur, et le thorax, des sensations aiguës et douloureuses se forment, provoquant une gêne sévère.

Pourquoi les poumons font-ils mal?

La douleur dans la poitrine ou les poumons se forme au fond de l'inflammation de la plèvre, qui protège les poumons de l'extérieur. Au contact de cette partie et de la poitrine, le patient remarque l'apparition de sensations insignifiantes mais bientôt assez douloureuses. Le fait est que lorsqu’il tousse, le patient stimule les terminaisons nerveuses sensibles qui perçoivent les signaux de douleur.

Pour établir les vraies causes de douleur dans les poumons lors de la toux, le patient lui-même ne peut donc pas ignorer la médecine moderne.

La raison de ce processus réside dans de nombreux processus pathologiques. Laissez-nous examiner les principaux.

Infections respiratoires aiguës

Le plus souvent, la douleur dans les poumons se forme sur le fond d'infection des voies respiratoires supérieures. Dans ce cas, le patient reçoit un diagnostic de maladie respiratoire aiguë nécessitant un traitement spécifique.

À ce stade, les patients se plaignent de fièvre, de frissons, de fièvre, de léthargie, de somnolence, de fatigue.

Si le patient ignore les signes de la maladie, il existe un risque de dysfonctionnement du système musculaire, ce qui entraîne la formation de nombreuses attaques réflexes.

La tuberculose

La tuberculose est une cause fréquente de douleur. Cette maladie infectieuse est accompagnée d'une forte toux de forme productive, ainsi que de la fièvre, des douleurs dans la poitrine et les poumons.

Outre les poumons, la tuberculose, apparue dans le contexte d'une infection par le bacille de Koch, affecte les os, les articulations et les intestins.

Les maladies infectieuses sont exacerbées le soir ou la nuit. Par conséquent, lors de la formation d'une toux débilitante dans les sensations noires et douloureuses des poumons pendant une période de une à trois semaines, vous devez recevoir un diagnostic.

La tuberculose est particulièrement dangereuse et s'accompagne de sécrétions sanglantes. L'hémoptysie est un signe certain de la progression de la maladie. Dans ce cas, il existe un risque de saignement pulmonaire préjudiciable à l'homme.

Maladies oncologiques

La douleur à la poitrine ou aux poumons causée par la toux peut apparaître comme l'un des symptômes du cancer. Une maladie dangereuse est accompagnée d'une toux non productive, d'une perte de poids rapide, de troubles du sommeil et d'une perte d'appétit.

En outre, le patient peut sentir des objets étrangers dans le système respiratoire. Cela est dû à une violation de l'exutoire des expectorations. Lorsque les conduits sont obstrués, le patient a du mal à respirer, il existe une faiblesse dans tout le corps ainsi que des signes d'intoxication grave du corps.

En outre, le cancer provoque un trouble alvéolaire et une détresse respiratoire grave. En l'absence de chirurgie, il y a un risque de mort.

Pneumonie

Une toux prolongée et une douleur thoracique sont un symptôme de la pneumonie. La pneumonie est dangereuse car, au début, les symptômes de la maladie ressemblent à ceux de la bronchite aiguë. En l'absence de traitement approprié, il existe un risque d'exacerbation de la maladie. Dans le même temps, les douleurs thoraciques ne se manifestent qu’au stade aigu, ce qui est dangereux pour la destruction des poumons.

En outre, la pneumonie s'accompagne d'une forte toux non productive, de brûlures, d'une gorge sèche et de fièvre.

Comment traiter la toux dans le contexte de la pneumonie peut être trouvé dans cet article.

Pleurésie

L'inflammation dans les membranes muqueuses de l'hymen est un autre signe de douleur. En règle générale, l'inflammation de la plèvre s'accompagne non seulement de douleur, mais aussi de brûlure à la poitrine. En outre, les patients se plaignent de fatigue chronique, de léthargie, de fièvre, de toux et d'autres symptômes.

Il convient de noter que la douleur dans les poumons avec la pleurésie survient même avec une légère toux.

Bronchite et trachéite

Souvent, lorsqu'un patient a des douleurs aux poumons, une bronchite aiguë ou chronique est diagnostiquée. De plus, l'apparition d'une inflammation de la muqueuse trachéale n'est pas exclue.

Pour la trachéite et la bronchite se caractérise par la formation de toux sèche, qui le troisième jour se transforme en une forme productive. En outre, les maladies entraînent une détérioration de la santé, de la fièvre, une léthargie, de la fatigue, des douleurs à la poitrine et aux poumons.

On pense que la bronchite est l'inflammation la plus courante dans le système respiratoire. Comment guérir la toux dans le contexte du développement de la maladie peut être trouvé dans ce matériel.

Abcès pulmonaire

La douleur thoracique peut être le premier symptôme d'un abcès pulmonaire. En cas d'abcès dans la muqueuse bronchique, il se forme non seulement une forte toux, mais également une grande quantité de sécrétion muqueuse. Après cela, la température du corps du patient augmente, l'état de santé général se dégrade.

En cas d'abcès pulmonaire, le patient nécessite une hospitalisation urgente, puis une intervention chirurgicale d'urgence.

Infarctus pulmonaire

La crise cardiaque est considérée comme la maladie la plus dangereuse qui provoque des douleurs dans les poumons. Il se développe rapidement, alors qu'il peut être déterminé par les symptômes suivants:

  • augmentation progressive de la douleur à la poitrine et aux poumons;
  • décoloration de la peau dans la partie nasogénienne;
  • haute température;
  • rythme cardiaque irrégulier;
  • l'arythmie;
  • évanouissement;
  • violation de l'appareil vestibulaire;
  • toux humide avec écoulement sanglant.

Lorsque vous combinez ces symptômes, appelez immédiatement l’ambulance.

Pneumothorax

Le pneumothorax est une condition dangereuse dans laquelle l'air s'accumule dans la cavité pleurale. Si à l'état naturel, il y a toujours une pression négative dans la cavité, alors si le travail de ce compartiment échoue, une pathologie se forme dans la paroi externe des poumons.

Le dysfonctionnement de cette zone dû à la rupture des bronches ou des poumons provoque la pénétration d'air dans la cavité de la plèvre. Ce processus viole la pression qui s'aligne avec les autres et provoque la formation de douleur.

L'égalisation des pressions négatives atmosphérique et interne dans la cavité pleurale provoque une compression du poumon, ce qui entraîne son effondrement et l'arrêt complet du système respiratoire.

Pour référence! La pénétration de l'air dans la cavité pleurale est dangereuse pour le patient. Dans ce cas, une opération urgente est nécessaire.

Violation du système cardiovasculaire

Une cause fréquente de douleur dans les poumons est un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Au cours d'un tel développement d'inflammation, le patient ressent non seulement de la douleur, mais également des accès de toux sévère, une perturbation de la motricité et des défaillances du rythme des contractions cardiaques.

Ces signes sont accompagnés d'un essoufflement non seulement immédiatement après l'éducation physique, mais également dans un état calme. En outre, le patient peut présenter une hypertension artérielle, une peau pâle et de graves vertiges. Probablement une hémorragie cérébrale.

La formation de ces symptômes nécessite une consultation immédiate avec le médecin.

Que faire si vos poumons vous font mal lorsque vous toussez

Traitement de la douleur aiguë dans les poumons lorsque la toux est prescrite en fonction de la nature de la maladie. En cas d'inflammation virale, il suffit que le patient suive un traitement à l'aide d'antiviraux. Et si la cause en est une tumeur ou un infarctus du poumon, le patient a besoin des premiers soins immédiats.

Déterminez comment traiter la douleur dans les poumons lorsque vous toussez dans le cadre d’une inflammation virale, infectieuse et bactérienne:

  1. Si la douleur est causée par le développement viral de la maladie, utilisez Relenza, Tamiflu, Peramivir, Amiksinom ou Tiloronoy.
  2. Il est possible de réduire les attaques de toux en cas d'inflammation virale ou infectieuse à l'aide des comprimés en attente «ACC», «Hexal», «ACC Long», «Viks Active», «Fluimucil».
  3. Lorsque la flore bactérienne dans la gorge se voit attribuer un large spectre signifie "amoxicilline", "ampicilline", "tikartsiklin".
  4. Dans les cas d’inflammation infectieuse aiguë, l’albendazole, le lévamisole, le mébendazole et le Niklozamid sont nécessaires.
  5. La toux allergique aidera à arrêter les médicaments suivants "Zirtek", "Erius", "Tsetrin", "Suprastin", "Zodak" et d'autres.
  6. Le traitement complexe comprend l’utilisation d’anti-inflammatoires - Praziquantel, Pyrantel, Ivermectine, Diéthylcarbamazine.
  7. Si vous ressentez une très forte douleur aux poumons, prenez un analgésique à base d’ibuprofène ou d’aspirine - paracétamol, nimésulide.

La dose requise ainsi que la durée du traitement doivent être sélectionnées en consultation avec un médecin qualifié. L'auto-traitement peut entraîner une détérioration du bien-être.

Thérapie à domicile

Pour arrêter la douleur et arrêter le développement de l'inflammation chez le patient, il est utile de prendre des décoctions à base d'herbes médicinales. De plus, profitez d'un traitement thermique, d'un léger massage et ne négligez pas les compresses.

  1. Pour les maladies virales ou infectieuses aiguës, en association avec un traitement médicamenteux, prenez des décoctions de camomille et de menthe. Ils vont améliorer la circulation du mucus et restaurer certaines fonctions dans le mucus. De plus, les boissons renforceront le système immunitaire.
  2. Si le patient ne souffre pas de la température, appliquez une compresse de pomme de terre sur sa poitrine. Comment exactement effectuer la procédure et quelle en est l'utilisation décrite dans cet article.
  3. En tant que médecine traditionnelle, les experts conseillent l’utilisation de l’aloès. Si vous préparez la bouillie à partir d'une feuille de plante et que vous la prenez tous les jours pendant trois cuillères à thé, le patient remarquera une amélioration significative de sa santé. Pour cuisiner, il faut couper une feuille de la plante, puis ramasser toute la pulpe d’aloès avec une cuillère. Ajoutez une cuillère à café d'huile d'arbre à thé et mélangez bien. Conservez le gruau au réfrigérateur.
  4. En outre, le patient est utile de boire des décoctions de racine de réglisse. Pour préparer une boisson, ajoutez 20 grammes de racine de plante broyée à deux litres d’eau. Faites bouillir le mélange pendant vingt minutes, puis laissez-le refroidir. Buvez le bouillon doit être siroté chaque jour jusqu'à la disparition complète de tous les symptômes.

Des méthodes encore plus populaires pour le traitement de la toux peuvent être trouvées ici.

Conclusion

Si le patient a remarqué que le poumon lui faisait mal lorsque vous toussez, consultez immédiatement un médecin. La douleur peut être associée à un processus inflammatoire en présence d'une lésion infectieuse ou virale du système respiratoire. Dans ce cas, on prescrira au patient un traitement complexe avec l'utilisation d'antiviraux et d'anti-inflammatoires. Mais si la douleur et l’inconfort sont causés par le cancer, le patient doit subir une intervention chirurgicale immédiate.

Toux douleur dans les poumons

La douleur dans les poumons est caractéristique de nombreuses maladies. La douleur provient à la fois de pathologies pulmonaires et de maladies d'autres organes. Les poumons eux-mêmes n'ont pas de terminaison nerveuse, ils ne sont donc pas douloureux. Lorsque des problèmes surviennent, il arrive souvent que les poumons soient douloureux comme une toux, ce qui indique une altération de la fonction respiratoire. Il s'avère qu'une personne ressent de la douleur à cause d'une violation de la plèvre - un film protecteur pulmonaire et à la suite de pathologies des grandes bronches ou de la trachée. Ces organes ont des récepteurs de douleur qui provoquent des douleurs lors de la toux et de la respiration

Causes de la douleur dans les poumons en toussant

Puisque les poumons ne sont pas une source de douleur, il est nécessaire d'identifier et d'isoler les problèmes qui causent la douleur.

C'est souvent la toux qui provoque une douleur désagréable. Ceci est caractéristique du cancer du poumon, au cours duquel les sensations douloureuses sont les principaux signes de la maladie. Dans ces cas, la toux se produit régulièrement et périodiquement, il ne peut pas être appelé persistant. Plus souvent, il est sec, parfois humide. Une telle toux prend une nature prolongée et ne répond pas à l'action des drogues. L'aide peut seulement un examen approfondi et un traitement complet.

Dans la plupart des situations, les manifestations douloureuses lors de la toux sont directement liées aux problèmes pulmonaires. Ce sont des processus inflammatoires. Des sensations désagréables de douleur apparaissent dans la région de la trachée ou près des grandes bronches. Par conséquent, vous ne devriez pas être immédiatement inquiet et transformer la maladie en un problème grave. Il vaut mieux être examiné, identifier la cause exacte et commencer les mesures thérapeutiques.

Types de douleur

Pendant la toux, une douleur vive ou légère peut être ressentie. Ces sensations sont importantes pour déterminer le bon diagnostic. De plus, la fréquence des manifestations ou en général l'action en cours est prise en compte. La présence de douleur est prise en compte uniquement lors d'une respiration profonde ou lors d'une toux. Dans le même temps, la présence ou l'absence d'essoufflement est prise en compte.

Ces douleurs accompagnent des maladies comme la pneumonie et la bronchite. Ils se manifestent dans le processus de marche ou en position couchée. La combinaison de ces facteurs vous permet d'identifier la présence d'un problème spécifique. La douleur dans les poumons n'apparaît pas sans raison. Parfois, il s'agit d'une conséquence d'une fracture, bien que le patient associe lui-même la douleur à l'inflammation. Mais en fait, les côtes cassées font mal, ce qui se manifeste lors de la toux, de la marche et du séjour prolongé dans la même position. La nature de cette douleur n’est pas aiguë, mais au contraire constante et douloureuse.

Comment guérir la douleur dans les poumons

Pour résoudre le problème, il est nécessaire de ne pas traiter la douleur dans les poumons, mais les raisons qui provoquent l'apparition de ces sensations. La décision finale sur le déroulement du traitement est prise par le médecin après un diagnostic approfondi et l'identification de causes spécifiques. En aucun cas, ne peut prendre des décisions indépendantes, même avec l'établissement exact de la pneumonie. Pour un traitement normal n'est pas assez de pilules. Vous aurez besoin d'injections, y compris d'antibiotiques.

Par conséquent, un examen complet est nécessaire pour déterminer la raison de la toux dans les poumons, après quoi le médecin traitant vous prescrira le traitement nécessaire. Sinon, il existe un risque de complications graves.

Toux dans les poumons - les causes principales et la bonne approche du traitement

La douleur thoracique est un symptôme grave et dangereux. Lorsqu'une étiologie de ce phénomène est recommandée, consulter un médecin et recevoir un traitement. Mais pour comprendre en raison de quelle maladie les poumons font mal en toussant, il est nécessaire de reconnaître toutes les causes de la formation de symptômes et de pouvoir les différencier.

Les principales causes de douleur dans les poumons

Même un spécialiste expérimenté sans examens auxiliaires ne sera pas en mesure de déterminer d'où provient l'inconfort, des poumons ou d'autres organes de la cavité thoracique. Ne distinguer que par la nature du symptôme qui gêne le patient: une pneumonie ou un infarctus du myocarde est impossible, surtout chez les personnes âgées.

Les causes de la clinique peuvent être divisées en deux groupes:

  1. Sortant du système respiratoire.
  2. Autres

Le facteur étiologique dans l'apparition de la douleur est souvent une infection des poumons, des bronches, de la plèvre.

Les maladies sont présentées ci-dessous:

  • Bronchite
  • Pneumonie.
  • Pleurésie.
  • Tuberculose
  • Cancer du poumon
  • Asthme bronchique.
  • La silicose
  • Pneumothorax.

La douleur dans les poumons sans toux est généralement causée par des causes extrapulmonaires. Mais il existe des exceptions, par exemple, des maladies du système cardiovasculaire peuvent survenir avec une toux.

Les autres sources sont les suivantes:

  1. Angor stable, infarctus du myocarde.
  2. Névralgie.
  3. Ostéochondrose, hernie intervertébrale.

Pour comprendre pourquoi les poumons vous font mal lorsque vous toussez ou non, vous devez analyser la nature du symptôme.

Douleur dans les poumons - vive ou faible

Au cours de la recherche de diagnostic, l’intensité du symptôme joue un rôle important. Une douleur aiguë est inhérente aux maladies aiguës ou à la période d'exacerbation d'un courant de longue durée. Par exemple, une pneumonie, une pleurésie, une bronchite aiguë, un pneumothorax, une névralgie, une crise cardiaque ou un angor provoquent une douleur aiguë de localisation différente.

C'est important! Si une douleur aiguë apparaît après une lésion traumatique au niveau des poumons, vous devez contacter une ambulance, car il peut s’agir d’un pneumothorax, qui peut entraîner un effondrement des poumons.

Faible, douloureux et tirant - caractéristique d'un processus chronique et lent. La pleurésie limitée, la tuberculose, le cancer du poumon, la silicose et l'asthme bronchique peuvent en être la cause.

L'ostéochondrose, les hernies provoquent une douleur légère, mais lorsque la racine nerveuse est pincée, une attaque douloureuse intense commence.

Douleur dans les poumons lors de l'inhalation

Plèvre, côtes, muscles intercostaux sont impliqués dans la respiration. Lorsque vous inspirez la tension du diaphragme se produit, les muscles, à la suite de quoi le volume de la poitrine augmente, les poumons s'étirent, aspirant de l'air.

Une blessure costale, telle qu'une fracture, peut causer de la douleur lorsque, lorsqu'un muscle est contracté, les tissus environnants sont endommagés par un morceau d'os. Le pincement et l'inflammation des nerfs causent également une gêne lors d'une respiration profonde. Ces causes provoquent des douleurs dans les poumons sans fièvre ni toux.

Le processus inflammatoire des feuilles de la plèvre provoque une douleur lors de la respiration.

Douleur pulmonaire en toussant

Les infections des voies respiratoires provoquent des douleurs dans les poumons lors de la toux, mais en même temps, le patient s'inquiète de la fièvre, d'autres signes d'intoxication.

Sans fièvre ni inflammation, les poumons font mal quand on tousse, à cause des processus suivants:

  • Bronchite chronique due au tabagisme, toux avec expectorations de couleur brune ou jaune.
  • La silicose est accompagnée d'une toux improductive.
  • L'asthme bronchique se poursuit avec toux, écoulement muqueux, expectoration visqueuse.
  • Angine de poitrine, infarctus du myocarde, qui se produit avec la stagnation du sang dans le petit cercle de la circulation sanguine.
  • Le pneumothorax provoque une douleur thoracique intense, la peur de la mort, une toux sèche.

Au cours d'une infection respiratoire, de la laryngite et d'autres maladies, accompagnées d'attaques graves, les poumons font mal après avoir toussé.

Douleur dans le poumon gauche, douleur dans le poumon droit

Un symptôme localisé peut apparaître lors d'infections ou d'autres processus. Le tableau clinique, plus prononcé à gauche, indique des problèmes cardiaques. Dans ce cas, la douleur dans le bras, l’oreille reste.

Pleurésie, pneumonie focale, abcès pulmonaire, tuberculose, cancer ont une lésion unilatérale. Dans ce cas, le côté gauche ou le côté droit sera à la traîne lorsqu’on inspirera un être en bonne santé, on entendra une respiration sifflante ou un affaiblissement de la respiration au-dessus de la surface des poumons.

Un symptôme aigu unilatéral parle de pneumothorax, rupture d'un kyste.

Douleur pulmonaire et fièvre

Si la température augmente lorsque vous toussez, le patient présente l'un des processus inflammatoires aigus suivants: pneumonie, pleurésie, trachéite, bronchite. Dans ce cas, la marque du thermomètre peut atteindre 39-40 ° C.

Les maladies sont accompagnées de symptômes d'intoxication:

  1. Faiblesse, fatigue, somnolence.
  2. Maux de tête, vertiges.
  3. Douleur dans les yeux, les muscles, les articulations.
  4. Muqueuses sèches.
  5. Pâleur

Le cancer du poumon, la tuberculose sont accompagnés d'une fièvre légère, que le patient peut ne même pas remarquer.

Douleur pulmonaire

La raison du développement du symptôme est détectée par une clinique concomitante, la sensation douloureuse à la poitrine n'étant pas un signe pathognomonique, elle n'est donc jamais diagnostiquée.

Toutes les maladies peuvent être divisées en mortelles et non dangereuses. Par exemple, une infection respiratoire, une trachéite, une bronchite ne font pas partie des affections potentiellement mortelles. Pneumonie, pleurésie, tuberculose, cardiopathie, cancer, silicose doivent être traités sous la surveillance obligatoire d'un médecin, tests, radiographies.

Infections respiratoires

Les infections virales affectent la membrane muqueuse de la trachée, les bronches. En conséquence, une inflammation se développe, qui s'accompagne d'une toux sèche, d'un œdème et d'une douleur. Les quintes de toux peuvent être très fortes, ainsi la cellule thoracique sera douloureuse après en raison de la surcharge des muscles intercostaux. L'infection virale est caractérisée par la fièvre, un syndrome d'intoxication prononcé. La maladie disparaît généralement en 5 à 7 jours.

Si les expectorations apparaissent, une infection bactérienne peut être suspectée.

Bronchite

Dans la bronchite, en plus des douleurs pulmonaires, les symptômes suivants sont observés:

  • La toux au début de la maladie est sèche, et dans la taille est humide avec des expectorations purulentes.
  • Augmentation de la température corporelle jusqu'à 38-39 ° C
  • Hochets de sonorités diverses.

La bronchite est causée par des virus, des bactéries, le tabagisme, des risques professionnels.

Trachéite

La lésion trachéale survient avec l'apparition d'une toux sèche et douloureuse. Les attaques surviennent lorsque vous respirez de l’air froid ou chaud, riez ou parlez. À mesure que la maladie progresse, la toux devient humide. Le patient s'inquiète de la fièvre, des douleurs à la poitrine.

Si le patient a mal à la gorge, une voix rauque, des spasmes lors de la respiration, la trachéite se poursuit avec la laryngite.

Asthme bronchique

La douleur survient après une attaque de bronchospasme, qui se développe après l'inhalation d'un allergène, l'exercice ou l'exposition à d'autres facteurs déclencheurs.

La maladie est accompagnée d'un spasme des bronches, à la suite duquel une perturbation expiratoire se produit. Après avoir pris des médicaments pour soulager une crise, des sécrétions visqueuses commencent.

Pleurésie

Le processus est caractérisé par la présence de fluide entre les feuilles de la plèvre ou par une inflammation sèche. Le patient s'inquiète d'une toux sèche, car les récepteurs de la plèvre sont irrités, la température corporelle augmente, la douleur lors de la respiration. Le soulagement de la maladie survient lorsque le patient est du côté du patient car l'excursion thoracique est limitée.

Pneumothorax

L'air dans la cavité pleurale provoque l'effondrement du poumon, ce qui perturbe les échanges gazeux et développe l'essoufflement. Il y a une irritation de la douleur, des récepteurs de la toux. Les symptômes sont aggravés par l'inhalation d'air. Les patients ont peur de la mort, d'apparence pâle.

Maladies du système cardiovasculaire

Habituellement, en cas d’angine de poitrine ou d’infarctus du myocarde, le patient a de nombreux antécédents de pathologie du coeur, des vaisseaux sanguins. La douleur peut accompagner la toux, le gargouillement de la respiration, l'écoulement d'expectorations mousseuses et roses. Les symptômes suggèrent un œdème pulmonaire cardiogénique aigu.

Chez les patients souffrant d'asthme cardiaque chronique, les poumons peuvent être douloureux sans fièvre ni toux. Les symptômes seront la toux, l'essoufflement, qui passe en position assise et, pire encore, la position couchée.

La tuberculose

L'infection survient lors d'une longue maladie sous-fébrile, toux, sueurs nocturnes, douleur, intoxication. Si la tuberculose se transforme en une forme ouverte, une toux productive peut apparaître, aggravant l'état général. La maladie se caractérise par des cavernes - des cavités formées par la dégradation du tissu pulmonaire. En même temps que l’hémoptysie, des expectorations abondantes seront observées.

Pneumonie

L'inflammation des poumons est caractérisée par les symptômes suivants:

  • Douleur pulmonaire.
  • Toux avec expectorations purulentes.
  • Augmenter le nombre de mouvements respiratoires.
  • La fièvre
  • L'intoxication.

Le diagnostic n'est posé qu'après examen radiographique.

Une complication de l'inflammation est un abcès - une cavité remplie de pus. Lorsqu'un abcès se déclare, il se produit une expectoration des expectorations bouche pleine, une diminution de tous les symptômes d'intoxication, un soulagement de la douleur.

Tumeurs cancéreuses

Le cancer du poumon se développe longtemps, mais provoque également l'apparition tardive de symptômes. Les symptômes les plus alarmants:

  • Douleur de la poitrine, généralement unilatérale.
  • Toux ou toux sèche.
  • Hémoptysie ou hémorragie pulmonaire.
  • Condition subfébrile
  • Leucocytose, anémie, thrombocytopénie.
  • Perte de poids de 5 kg ou plus au cours des derniers mois.
  • Ganglions lymphatiques élargis au-dessus, sous-clavier, axillaire.
  • Symptômes neurologiques.

Le cancer est plus fréquent chez les fumeurs expérimentés, principalement chez les hommes.

La silicose

La maladie se caractérise par une accumulation de poussière de silicium légère, ce qui entraîne les symptômes suivants:

  • Manque d'air, suffocation, essoufflement.
  • Toux improductive.
  • Douleur à la poitrine.

Les patients peuvent être inquiets de l’expectoration des expectorations si une inflammation des bronches est attachée.

Diagnostics

Une radiographie des organes thoraciques est prise pour identifier la cause de la douleur. Cette étude est un dépistage, met souvent un terme, car elle peut exclure ou confirmer les maladies suivantes:

  • Pneumonie.
  • Tuberculose
  • Cancer du poumon
  • Pleurésie.
  • Pneumothorax.
  • Côtes fracturées ou fissurées.
  • La silicose

Dans la mise en œuvre de la radiographie de la colonne vertébrale peut être suspectée ostéochondrose, la hernie.

Si le patient a des antécédents cardiovasculaires compliqués, son âge avancé, un diagnostic établi de maladie coronarienne, un électrocardiogramme est pris pour exclure l'infarctus du myocarde.

L'asthme bronchique est différencié de la bronchite chronique à l'aide d'un spirogramme.

Les techniques de diagnostic auxiliaires sont:

  1. Examiner les expectorations s'il tousse.
  2. Échographie des sinus pleuraux, cœur.
  3. TDM - tomodensitométrie.
  4. IRM - imagerie par résonance magnétique.

Que faire et comment traiter si vos poumons toussent?

Toute infection avec une thoracalgie doit être traitée avec des médicaments antibactériens, si le symptôme est net et prononcé. La gravité des attaques indique l'intensité de l'inflammation. La trachéite, la bronchite et la pneumonie non compliquée sont traitées en ambulatoire avec des préparations en comprimés. La pneumonie sévère, la tuberculose, la pleurésie nécessitent nécessairement une hospitalisation. Dans ce processus, il est autorisé de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire la douleur et réduire la température.

La violation de la racine, la névralgie intercostale, les blessures, les fractures sont également traités avec des analgésiques. Attribué aux inhibiteurs de la COX-2, qui n'affectent pas la muqueuse gastrique.

Les nitrates sont utilisés pour réduire les douleurs cardiaques. Lors d'une crise cardiaque, des analgésiques narcotiques sont administrés, comme au stade avancé du cancer du poumon.

La ponction de la cavité pleurale avec pompage de liquide, l'air aidera à réduire la douleur en pneumothorax, la pleurésie de l'épanchement.

Le traitement de la douleur dans les poumons à la maison est inacceptable La seule exception est les sensations désagréables après de longues attaques sur le fond d’une infection respiratoire, qui sont stoppées par inhalation, humidification de l’air, prise de sirop d’expectorant.

Quel médecin avez-vous pour la douleur dans les poumons?

En cas de douleur aiguë causant toux, fièvre ou sans eux, vous devez contacter une ambulance. Les médecins suggéreront la cause, seront conduits à l'hôpital nécessaire. Dans les processus inflammatoires, ce sera un département thérapeutique ou infectieux. Avec pneumothorax - chirurgical. En raison d'une blessure ou d'une fracture de la côte - traumatologique.

La tuberculose est traitée par un phthisiologue, un cancérologue - oncologue, une silicose - un pathologiste du travail, une ostéochondrose et une névralgie intercostale - un neurologue. Le cardiologue s'occupe des maladies du coeur et des vaisseaux et le cardioreanimatologue de l'infarctus du myocarde.

C'est important! En cas de douleur faible et douloureuse aux poumons, il est préférable de contacter le médecin généraliste local ou le médecin généraliste.

Quels tests les médecins peuvent-ils prescrire pour la douleur dans les poumons?

Standard sont les tests sanguins cliniques, l'urine. Les analyses aident à déterminer le niveau de leucocytes sur la base duquel il est possible de juger du processus inflammatoire ou non. Toute infection entraîne une augmentation modérée des leucocytes. Dans le cancer du poumon, il existe une leucocytose prononcée, une diminution du taux d'hémoglobine. Marqueurs tumoraux spécifiques: CEA, NSE, Cyfra-21-1.

Le test d'urine n'est pas spécifique pour déterminer la cause de la douleur.

Des recherches biochimiques sont menées pour déterminer le niveau de troponine - protéines qui augmentent lors d’un infarctus du myocarde.

Le diagnostic cytologique et bactérien des expectorations aidera à détecter la tuberculose, la pneumonie et le cancer.

Prévention des maladies pulmonaires

Le respect des mesures suivantes aidera à prévenir les douleurs thoraciques:

  • Cesser de fumer.
  • Fluorographie annuelle.
  • Aliment à haute teneur en aliments végétaux, avec une consommation réduite de matières grasses, de sel.
  • Humidification de l'air.
  • Rinçage du nez, de la gorge avec une solution saline lors d'infections.
  • Respect obligatoire des recommandations du médecin.
  • Marcher dans l'air frais.
  • Quantité suffisante d'eau consommée, jusqu'à 2 litres par jour.
  • Soulagement de haute pression.
  • Charge régulière pendant au moins 30 minutes par jour.

Conclusion

L'inconfort des voies respiratoires inférieures nécessite un examen supplémentaire, une détermination précise de la cause de la pathologie et le choix d'un traitement adéquat. Une visite opportune chez le médecin aide à prévenir une dégradation de la qualité de vie, un handicap et parfois la mort. À cet égard, les médecins ne conseillent pas de traitement à domicile en présence de symptômes.