Comment traiter la pharyngite atrophique chronique?

Il existe différents types de pharyngites et la forme atrophique est considérée comme l'une des plus dangereuses. Avec une telle pathologie, il y a une atrophie des tissus et en particulier de la muqueuse pharyngée.

Avec la progression de cette maladie et non la nomination d'un traitement efficace, il se produit une perte progressive de la muqueuse de ses fonctions. La pharyngite atrophique chronique est la dernière étape de la pathologie, nécessitant un traitement obligatoire, qui n’apporte pas toujours un effet positif.

Causes et signes de maladie

La pharyngite atrophique chronique est une maladie grave et dangereuse.

La pharyngite atrophique est considérée comme le stade final de la forme chronique de cette pathologie. La pratique médicale montre que parfois la maladie peut être indépendante et se produire dans le contexte d'un état de santé du pharynx.

Il y a beaucoup de raisons qui causent le développement d'une pharyngite atrophique, mais les plus courantes parmi elles sont les suivantes:

  1. divers problèmes liés aux processus métaboliques dans le corps humain
  2. la présence de pathologies telles que la rhinite, la sinusite et la sinusite
  3. maladies dentaires sous la forme de caries
  4. mauvaises habitudes et surtout le tabagisme et l'alcoolisme
  5. pathologie du système génito-urinaire
  6. gastrite chronique et dysbiose intestinale
  7. pancréatite et cholécystite
  8. échec de traitement opportun et correct de la pharyngite aiguë

Souvent, l'utilisation de gouttes vasoconstrictrices pendant une longue période devient la cause du développement de la pharyngite atrophique chez une personne sous forme chronique.

L'absence de fièvre est la principale différence entre les formes atrophique et aiguë de la maladie. Cette forme de la maladie est caractérisée par l'apparition chez le patient des mêmes signes que dans d'autres types de la maladie.

Dans la pharyngite atrophique chronique, les symptômes suivants apparaissent:

  • l'apparition d'une sensation de chatouillement dans la région de la gorge
  • sécheresse accrue dans la gorge et la cavité buccale
  • avoir un désir constant de se racler la gorge
  • l'apparition de douleur lors de la déglutition
  • sensation de présence dans la gorge d'un corps étranger ou d'une masse qui empêche d'avaler

La forme atrophique de la maladie se caractérise par une membrane muqueuse trop mince du larynx, complétée par le remplacement du tissu lymphoïde par du tissu conjonctif. Tous les changements survenant chez le patient entraînent une diminution significative du nombre de glandes muqueuses.

Un symptôme caractéristique de la pharyngite atrophique sous forme chronique est la présence de mucus visqueux et de croûtes sur les parois de la gorge. De plus, la muqueuse elle-même est plutôt sèche et de couleur pâle, et sa surface est pourvue de vaisseaux sanguins faisant saillie.

Complications possibles

La maladie lancée peut causer des complications plus graves.

Divers changements atrophiques survenant dans la gorge du patient lui causent un grand inconfort. Cette pathologie s'accompagne de l'apparition de douleurs et d'irritations graves, de sorte que les patients refusent souvent de manger. La conséquence de cette pathologie devient une perte de poids. En l'absence de traitement efficace de la pharyngite chronique, une laryngite peut se développer. Chez l'homme, le ton de la voix change et, dans certaines situations, il disparaît complètement.

La pharyngite atrophique peut déclencher des processus oncologiques dans la gorge. Compte tenu de ce facteur, le patient devrait être sous le contrôle d'un oto-rhino-laryngologiste et procéder périodiquement à une biopsie pour examen histologique.

Afin d'éviter le développement de diverses complications, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie.

Avec l'exacerbation de la pharyngite chronique peut développer une trachéite et une bronchite. En outre, des complications systémiques du cœur, des vaisseaux sanguins, des reins et des articulations apparaissent souvent. Cela est particulièrement fréquent dans le cas où la pharyngite chez une personne a été déclenchée par le streptocoque hémolytique du groupe A. Un abcès paratonsaire se développe rarement, c’est-à-dire que des pustules se forment dans la gorge.

Traitement médicamenteux

Le traitement dépend du degré d'atrophie de la muqueuse pharyngée!

La pharyngite atrophique chronique est considérée comme une pathologie assez compliquée nécessitant un traitement obligatoire. Malheureusement, le résultat d'un traitement médicamenteux en cours peut ne pas toujours être positif.

Lorsqu’on se plaint à un spécialiste, on examine le pharynx et la pharyngoscopie du patient. À l'aide de telles études, il est possible d'identifier le degré de changement de la muqueuse pharyngée chez un patient et de choisir un traitement efficace. Pour lutter contre la pathologie, diverses mesures thérapeutiques sont prescrites, qui sont effectuées en plusieurs étapes. Tout d'abord, le patient est sélectionné traitement symptomatique, ce qui implique l'élimination des symptômes désagréables de la maladie et la restauration de l'état du pharynx.

Avant le traitement de la pharyngite, il est impératif de connaître la raison qui a provoqué son développement.

Afin de libérer les parois du pharynx d’une grande quantité de mucus et de croûtes, des solutions de rinçage sont fixées avec des solutions alcalines. Il convient de rappeler que dans cette maladie, l'utilisation d'une solution sodée saline n'est pas autorisée, car elle provoque une irritation encore plus grave de la membrane muqueuse.

Il est possible de se débarrasser des symptômes désagréables de la pharyngite atrophique chronique avec l’aide d’un médicament tel que Lugol. Il est utilisé pour traiter les parois de la gorge et il est nécessaire d'effectuer une telle procédure plusieurs fois par jour.

Pour la pharyngite, le traitement consiste à utiliser des antiseptiques:

Plus d'informations sur comment et comment traiter la pharyngite peuvent être trouvées dans la vidéo:

Afin d'augmenter la protection locale de la membrane muqueuse du pharynx, il est recommandé d'utiliser:

Le traitement médicamenteux de la pharyngite chronique atrophique implique l’administration de complexes de minéraux et de vitamines contenant la quantité requise de vitamine A, E et C.

Il est important de savoir que l'utilisation de l'huile de menthol, de l'argousier et de l'huile d'eucalyptus est interdite dans cette maladie, car elles assèchent davantage la membrane muqueuse. Après le nettoyage du pharynx, des procédures physiologiques telles qu'une thérapie UHF, UHF et laser sont effectuées. L’élimination de la pharyngite chronique atrophique n’est réalisée que sous la surveillance d’un spécialiste et tout auto-traitement doit être abandonné.

Traitement antibactérien de la maladie

Seul un médecin peut prescrire un antibiotique correct et efficace!

Quand un patient a une pharyngite non compliquée, les médicaments antibactériens systémiques ne sont généralement pas prescrits. Dans ce cas, utilisez un traitement antibactérien non systémique et local.

Le plus souvent, chez les patients atteints de pharyngite atrophique chronique, on utilise des préparations du groupe de la pénicilline, grâce auxquelles il est possible de se débarrasser de la maladie à streptocoque.

Il faut se rappeler qu’un antibiotique n’est prescrit qu’après la détection de la forme bactériologique de la pharyngite atrophique. Si le patient est allergique aux pénicillines, des céphalosporines peuvent être prescrites:

Des macrolides tels que l'azithromycine, l'érythromycine et la clarithromycine sont également utilisés pour éliminer cette maladie. Un agent antibactérien tel que Bioparox est particulièrement populaire dans le traitement de la pharyngite atrophique chronique. Dans cette préparation, les propriétés antibactériennes sont associées à des propriétés anti-inflammatoires, et la principale forme de libération de médicament est l’aérosol.

Remèdes populaires

Le gargarisme peut guérir plus rapidement les maladies du pharynx.

L'utilisation de remèdes populaires dans le traitement de la pharyngite chronique atrophique aide à éliminer les symptômes, mais non les causes de la maladie. En outre, à l'aide de diverses décoctions et perfusions, il est possible de soulager le patient de la douleur, de réduire l'inflammation et d'adoucir la gorge. Les méthodes les plus courantes de la thérapie populaire sont l'inhalation, le rinçage et la lubrification du pharynx avec des solutions spéciales.

Avec la pharyngite, vous pouvez faire des bains aux herbes en ajoutant quelques gouttes d’huile de thym ou d’eucalyptus à l’eau de baignade. En outre, vous pouvez faire une infusion de thym, mélanger 20 grammes d'herbe sèche avec un litre d'eau bouillante. Le mélange résultant devrait insister une demi-heure, puis filtrer et verser dans de l'eau.

Pour divers maux de gorge, il est recommandé de mâcher quelques boutons du clou de girofle, et cela doit être fait toutes les 3-4 heures jusqu'à l'amélioration de l'état.

Les recettes suivantes sont considérées comme les remèdes populaires les plus efficaces dans le traitement de la pharyngite atrophique:

  1. Il faut faire fondre 200 ml d’eau chaude avec 10 ml de miel et se gargariser avec le mélange obtenu plusieurs fois par jour.
  2. Il est nécessaire de combiner 2 blancs d'œufs avec 2 ml d'huile de rose musquée, le mélange doit être soigneusement mélangé et siroté.
  3. Dans un litre d'eau, 10 grammes de sel de mer doivent être mélangés et mélangés avec cet agent plusieurs fois par jour.

Afin d'empêcher le développement de la forme chronique de la pharyngite, il est nécessaire de protéger le patient de l'influence de facteurs externes indésirables sur son corps. Dans le salon, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide tous les jours et de l'aérer.

Il convient de rappeler que l’utilisation des remèdes traditionnels doit être associée aux méthodes de la médecine classique.

Il est recommandé d’abandonner les mauvaises habitudes et d’exclure de votre régime les aliments irritants pour la gorge. Les experts disent qu'il est nécessaire de traiter rapidement diverses maladies de la cavité nasale, des gencives et des dents.

En outre, il est interdit de manger des aliments trop chauds ou trop froids, ainsi que des plats gras et épicés. Il est important de durcir votre corps et d'adopter un mode de vie sain, afin d'éviter le développement de nombreuses maladies, notamment la pharyngite atrophique.

Traitement de pharyngite atrophique

La pharyngite atrophique est une maladie chronique caractérisée par un amincissement de la muqueuse pharyngée. Le plus souvent, la pathologie se retrouve chez les personnes âgées. En deuxième place dans le groupe à risque - les patients atteints de maladies du tube digestif.

Comment manifeste

Les principaux symptômes de la pharyngite atrophique sont les suivants:

La gêne se manifeste clairement dans la période d'exacerbations de la maladie. Les patients se plaignent d'une sensation de boule dans la gorge, ce qui provoque le désir de tousser. Mais même après une toux persistante ne devient pas plus facile. À l'examen, le médecin révèle des écoulements épais et purulents ou des pelures grises à l'arrière du pharynx. Certains patients peuvent ressentir une légère augmentation de la température (jusqu'à 37,5 degrés).

Causes de la maladie

La pharyngite atrophique de type sec est souvent le résultat d'une forme aiguë de la maladie sous-traitée. En raison d'un traitement inapproprié, l'immunité locale de la muqueuse pharyngée est réduite. En conséquence, même un effet à court terme d'un facteur négatif (par exemple, un aliment froid ou épicé) entraîne son inflammation.

En outre, la maladie peut provoquer:

  • modifications dégénératives des muqueuses liées à l'âge,
  • diabète sucré, hypothyroïdie et autres pathologies endocriniennes provoquant des muqueuses sèches
  • maladies inflammatoires du tube digestif (gastrite, pancréatite, cholécystite),
  • la présence de foyers d'infection chroniques dans la bouche ou les sinus paranasaux,
  • troubles respiratoires nasaux,
  • inhalation prolongée de fumée de tabac, air sec, poussière.

Méthodes de thérapie

La pharyngite atrophique ne peut être complètement guérie. L'objectif principal dans la lutte contre cette maladie est de préserver le patient des sensations désagréables dans la gorge et de réduire la fréquence des rechutes.

Le traitement vise principalement à éliminer les irritants. Le patient est recommandé:

  • Ne pas fumer La fumée de tabac assèche la muqueuse pharyngée et augmente l'inflammation.
  • Suivez un régime. Ne buvez pas de boissons gazeuses et d'alcool. Ne prenez pas d'aliments épicés, salés, acides et chauds.
  • Consommez plus de liquide - jusqu'à 2-2,5 litres par jour.
  • Humidifiez l'air dans la maison. À cet effet, des humidificateurs et des purificateurs d'air spéciaux peuvent être utilisés ou des recettes éprouvées: une serviette humide sur la batterie, un bassin d'eau au milieu de la pièce.
  • Évitez les longues conversations, chantant.
  • Lorsque les exacerbations - mettre sur la gorge compresses chauffantes, faire des bains de pieds chauds, boire du lait avec du miel.

Le schéma de traitement médicamenteux est sélectionné pour chaque patient individuellement. Si la pharyngite est provoquée par une pathologie différente, le traitement commence par son élimination. Par exemple, en cas de gastrite avec une acidité élevée, un traitement anti-acide (Almagel, Maalox) et des inhibiteurs de la pompe à protons (omeprozole, rabéprozol) sont prescrits. Lors de la détection des dents carieuses du patient est envoyé au dentiste. Le traitement hormonal substitutif peut être recommandé aux femmes ménopausées.

Les patients atteints de pharyngite atrophique ont besoin d'un nettoyage quotidien de la cavité pharyngienne des sécrétions purulentes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un rinçage avec une solution à 1% de chlorure de sodium ou d'eau de mer. Avec une abondance de croûtes sèches, les inhalations sont prescrites avec des solutions médicamenteuses qui diluent les expectorations - acétylcystéine et carbométhylcystéine (Fluditec, Bronhoboss). Procédures effectuées par la méthode "à froid" - utilisant des inhalateurs à ultrasons. Ils créent une phase dispersée fine non chaude du médicament, qui n’irrite pas le pharynx enflammé.

Pour restaurer le mucus endommagé chez le patient, des injections de mise en réserve peuvent être recommandées - Solcoseryl, Actovegin, Aloe, ATP. Les injections sont effectuées par voie intramusculaire ou dans le septum nasal (sous anesthésie locale) pendant 10 à 14 jours. Dans le même but, la consommation de préparations de vitamines A, E, de fer et de sélénium est prescrite.

Pour hydrater la muqueuse et atténuer les symptômes de la maladie, prescrivez des solutions à base d’huile (vitamine A, vitamine E, mélange d’huile d’argousier et d’acétate de rétinol). Les préparations sont enfouies profondément dans le nez ou enduites de la paroi arrière du pharynx.

L'utilisation d'immunomodulateurs donne de bons résultats en cas de pharyngite atrophique. Des agents locaux (sprays, losanges) et systémiques sont utilisés. Local (Imudon, Lizobakt, IRS-19) sont constitués de lysats de bactéries qui augmentent les propriétés protectrices de la muqueuse pharyngée. Ils sont efficaces, inoffensifs et ne provoquent pratiquement pas de réactions allergiques. Cours assigné dans 3-4 semaines. Les immunomodulateurs systémiques (Licopid, Ribomunil) augmentent la résistance globale du corps aux effets de facteurs pathogènes. Accepté selon les instructions dans les 4 à 10 jours.

Une méthode rapide pour soulager les souffrances des patients présentant une exacerbation de la maladie est considérée comme un "blocage pharyngé". Le patient reçoit une injection d'aloès dans Novocain à l'arrière du pharynx. Les médicaments stimulent la formation de mucus, vous permettant d’éliminer rapidement la sécheresse et les chatouillements dans la gorge. La durée du traitement est de 7 à 10 jours. Les injections sont effectuées avec un intervalle de 7 jours.

Physiothérapie

Des procédures physiothérapeutiques sont largement utilisées:

  • thérapie magnétique
  • thérapie au laser
  • Irradiation UV
  • thérapie par ultrasons
  • électrophorèse d'une solution d'acide nicotinique sur la région sous-maxillaire.

Ces méthodes stimulent les réactions biochimiques, améliorent la circulation sanguine et activent les processus de réduction du pharynx.

Il n'est pas recommandé d'utiliser des préparations locales pour la pharyngite atrophique, qui peuvent augmenter la sécheresse et l'irritation des muqueuses: solutions contenant de l'iode, de la soude, de l'alcool, des antiseptiques et des produits à base de menthol.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les guérisseurs populaires offrent les moyens suivants pour se débarrasser de la maladie:

  • Une cuillère à soupe de miel dissous dans un verre d'eau tiède. Se gargariser 2-3 fois par jour.
  • Battez 2 blancs d'œufs avec 2 ml d'huile de rose musquée. Buvez la solution par petites gorgées.
  • Une cuillère à soupe de sel de mer dissous dans un litre d'eau. Se gargariser 3 fois par jour.

Pharyngite atrophique

La pharyngite atrophique est un processus inflammatoire courant à long terme dans la membrane muqueuse de la gorge, accompagné de transformations pathologiques des cellules, d'un amincissement des tissus et de la perte de leurs fonctions physiologiques naturelles. La pharyngite atrophique est une maladie dangereuse considérée comme une condition prédisposant au développement ultérieur de processus oncologiques. Le traitement de ce type de pharyngite chronique devrait être long et complexe. Il est possible que si vous le démarrez à temps, vous puissiez obtenir une restauration complète de la structure de la membrane muqueuse de la gorge.

La pharyngite atrophique est le stade terminal de la pharyngite chronique, précédée par une forme catarrhale et hypertrophique de la maladie.

Causes de la pharyngite atrophique

Les causes de la pharyngite atrophique peuvent être à la fois d'origine endogène et exogène.

Il est important d'établir le facteur étiologique qui a conduit au développement de la maladie, car le succès du traitement en dépend dans le futur:

Niveau élevé de pollution de l'air dans la zone de résidence.

Maladies du nez qui gênent la respiration nasale normale. En conséquence, une personne respire par la bouche et un air non traité et non humide pénètre dans la gorge muqueuse.

Risques professionnels. La pharyngite chronique est un satellite fréquent des métallurgistes, des travailleurs de l'industrie chimique, des cimenteries, de la minoterie, etc.

Le tabagisme De plus, la fumée de tabac est dangereuse non seulement pour les fumeurs, mais aussi pour ceux qui respirent cet air.

Réception de boissons alcoolisées fortes.

La présence d'une infection chronique dans la bouche, le nez, les sinus paranasaux, dans la gorge.

Violations dans le travail de l'immunité cellulaire et humorale.

L'habitude de boire des boissons trop chaudes, ce qui a un effet traumatique permanent sur la membrane muqueuse de la gorge.

Utilisation fréquente de gouttes nasales vasoconstricteurs qui coulent dans le fond de la gorge et l'irritent.

Maladies de l'appareil digestif: œsophagite par reflux, hernie de l'ouverture alimentaire du diaphragme, ulcère peptique, gastrite. Le contenu acide de l'estomac est jeté dans la gorge le plus souvent pendant le repos nocturne. Se débarrasser de la pharyngite ne réussira pas si vous n'éliminez pas la pathologie du tractus gastro-intestinal.

Caractéristiques constitutionnelles de la structure de la gorge et du tractus gastro-intestinal en général.

Pathologies endocriniennes (ménopause, hyperthyroïdite, etc.).

Carence en vitamine A

Diabète, troubles du système cardiovasculaire.

Pharyngite, complication postopératoire apparue après une amygdalectomie.

Blessures à la gorge - chimiques, thermiques, mécaniques.

Certains experts suggèrent qu'il existe un lien entre la pharyngite chronique atrophique et la prédisposition héréditaire à cette maladie.

Symptômes de la pharyngite atrophique

En règle générale, les symptômes de pharyngite atrophique sont prononcés et incitent le patient à consulter un médecin. L'absence de traitement entraîne une sclérose progressive de la membrane muqueuse de la gorge, ainsi que de l'appareil lymphoïde glandulaire et de la couche sous-muqueuse de la gorge.

Les symptômes de ce processus pathologique sont les suivants:

Gêne prononcée dans la gorge, qui s'explique par la présence en elle d'un secret épais et visqueux. Le mucus est très difficile à séparer, il se dessèche souvent et forme des croûtes.

Une forte toux, avec laquelle le patient tente de se débarrasser des croûtes. Parfois, avec des efforts considérables, cela peut être fait. Les croûtes se présentent sous la forme de gros fragments ou forment ensemble des moulages de la surface interne de la gorge. Toux persistante et sèche, il n'est pas difficile de distinguer de la toux broncho-pulmonaire.

Un inconfort constant dans la gorge rend une personne irritable, gêne ses activités quotidiennes et perturbe son sommeil.

L'état général du patient n'est pas grandement perturbé, la température corporelle n'augmentera que pendant l'exacerbation du processus pathologique.

La membrane muqueuse de la gorge devient pâle, sèche, a un vernis pathologique brillant. À travers il est clairement visible réseau tortueux de vaisseaux sanguins.

L'atrophie des terminaisons nerveuses végétatives et sensibles conduit à l'extinction des réflexes pharyngiens.

Les patients ont de la difficulté à avaler les aliments. Ce processus peut faire mal.

Si la maladie est déclenchée par des problèmes dans le travail du tube digestif, le patient présentera des éructations et des brûlures d'estomac. Lorsque la gastrite se résorbe, l'ulcère peptique deviendra des symptômes moins prononcés de pharyngite atrophique.

Les petits vaisseaux du pharynx sont sujets aux saignements.

Le patient est constamment tourmenté par la soif, ce qui le force à boire davantage.

Diagnostic de pharyngite atrophique

Le diagnostic de pharyngite atrophique est engagé dans un otolaryngologist. Le diagnostic est établi sur la base des plaintes du patient et après pharyngoscopie.

La pharyngite atrophique devrait être l’objet d’un examen approfondi des organes de l’appareil digestif, puisqu’une relation claire a été établie entre ces maladies. Par conséquent, le patient est envoyé pour consultation chez le gastro-entérologue.

L'examen bactériologique et virologique d'un frottis prélevé dans la gorge est obligatoire. Cela vous permet d'évaluer l'état de la microflore de la gorge muqueuse, d'identifier d'éventuels agents pathogènes pathogènes et de déterminer leur sensibilité à un médicament particulier.

Traitement de pharyngite atrophique

Le traitement de la pharyngite atrophique devrait être fondé sur les mécanismes pathogénétiques de la maladie. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les affections pathologiques devenues la cause d'inflammation chronique. Il est important de bien assainir le nez et les sinus paranasaux, de normaliser la respiration nasale, de traiter (de manière conservatrice ou opératoire) une amygdalite. Ce qui compte, c’est l’élimination des influences industrielles et domestiques défavorables.

Le régime alimentaire, qui implique l'exclusion complète de tout aliment gênant, est tout aussi important. Ceci s'applique aux aliments chauds, froids, épicés, acides et salés.

Dans le traitement local de la pharyngite atrophique, diverses méthodes sont applicables, notamment:

Inhalation avec divers médicaments;

Il existe un grand nombre de médicaments topiques permettant de faire face à la maladie, ce qui permet de faire le meilleur choix dans chaque cas particulier. Lors de l'utilisation d'agents antibactériens, il convient de garder à l'esprit qu'après la destruction de tous les microbes présents sur la gorge muqueuse, les microorganismes mycotiques prendront probablement leur place. Par conséquent, il est important de traitement antiseptique action antifongique. Mais il est important de respecter cette mesure car la muqueuse amincie est pratiquement dépourvue d'épithélium superficiel et qu'un traitement amélioré peut entraîner sa destruction complète. Cela provoquera une gêne importante chez le patient et entraînera la progression de la pathologie.

Lors du choix d'un médicament local pour le traitement de la pharyngite atrophique, il est nécessaire de prendre en compte les exigences suivantes:

L'outil doit combattre les bactéries, les virus et les champignons.

De la membrane muqueuse du médicament doit être absorbé lentement.

Le médicament ne doit pas provoquer de réactions allergiques.

L'outil ne doit pas irriter ni dessécher la membrane muqueuse de la gorge.

Il ne doit pas être utilisé pour le rinçage des solutions de soude pour la gorge et des agents à base de sulfamides (Ingalipt), car ils ont un effet desséchant qui est contre-indiqué dans les cas de pharyngite atrophique. Parmi les antibiotiques locaux, le médicament Fyazafunzhin est préférable. Vous pouvez également utiliser les antiseptiques suivants: Hexétidine, Biclotymol, Yoks, Antiangine, Rotokan, Sebidine, Terasil, Octenisept. En cas d'infection fongique, il est conseillé d'inclure le clotrimazole et le candide dans le schéma thérapeutique. Il est nécessaire de traiter avec prudence l'utilisation de médicaments à base d'iode et de propolis, car ils ont un effet irritant sur la membrane muqueuse de la gorge.

Les médicaments à base de plantes (Tonsilgon, Faringomed, Traumel C, etc.) sont considérés comme inoffensifs, mais il faut être conscient de la possibilité d’une réaction allergique.

Les immunocorrecteurs permettent d’accroître la protection locale de la membrane muqueuse de la gorge; les médicaments suivants peuvent être inclus dans le schéma thérapeutique: Bronkhomunal, Imudon, IRS 19, Gepon, Lizobact, Polyoxidonium, Hexalysis, Licopid.

Pour éliminer la douleur et réduire l'inflammation, vous pouvez utiliser le médicament Strepfen ou Tetrakain.

Pour liquéfier un mucus épais et visqueux et éliminer les croûtes de la gorge, il est recommandé de procéder à l'inhalation avec des eaux salines et alcalines à l'aide d'un nébuliseur. Eh bien humidifie la membrane muqueuse de la gorge gargarisme avec une solution saline. La mise en œuvre régulière de cette procédure vous permet d'éliminer les symptômes de la maladie, de normaliser le fonctionnement de la membrane muqueuse. Des croûtes multiples dans la gorge peuvent être éliminées par inhalation avec les médicaments Bronhoboss, Fluditek.

Des solutions huileuses de vitamine A et de vitamine E aident à atténuer les symptômes de la maladie, qui sont enfouies au fond de la cavité nasale ou qui en maculent le fond de la gorge.

Le blocage de Novocainic à l’aloès vous permet de soulager rapidement et efficacement les symptômes de la maladie. Cette procédure favorise la formation de mucus, ce qui soulage la sécheresse et les picotements. Un cycle complet de traitement comprend 10 procédures, l’intervalle entre elles doit être d’au moins 7 jours.

Efficace en ce qui concerne le traitement de la pharyngite atrophique, l'irrigation du nasopharynx avec du spray Aqua Maris contenant de l'eau de mer. L'utilisation de cet outil contribue à la mort des microorganismes pathogènes, a un effet antiseptique, hydrate la muqueuse de la gorge.

Le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal est tout aussi important. Si ce sont les pathologies des organes digestifs qui ont conduit au développement de la pharyngite, leur élimination peut conduire à un rétablissement complet et à la normalisation du fonctionnement de la gorge. Le gastro-entérologue s'occupe du traitement des maladies gastro-intestinales.

En ce qui concerne la réception d'antibiotiques systémiques, les médicaments les plus couramment utilisés sont le groupe de la pénicilline, à savoir la phénoxyméthylpénicilline, qui permet de se débarrasser de la pharyngite à streptocoque. Un antibiotique n'est prescrit à l'intérieur qu'après clarification de la nature bactérienne de la pharyngite atrophique. Si vous êtes allergique aux pénicillines, vous pouvez utiliser les céphalosporines (céfixime, céfuroxime axétil, ceftibuten) ou les macrolides (azithromycine, érythromycine, clarithromycine, etc.).

En ce qui concerne la physiothérapie, les méthodes suivantes ont été largement utilisées dans le traitement de la pharyngite atrophique: irradiation UV, électrophorèse médicinale de la gorge, thérapie par ultrasons, phonophorèse de la gorge, diathermie des faisceaux neurovasculaires du cou, courant diadynamique, diarsynamie du dos du cou.

Pharyngite atrophique: causes, évolution et conséquences

La pharyngite se réfère au rhume, mais contrairement à la plupart d’entre eux, elle a la capacité déplaisante de se transformer en formes chroniques. La pharyngite atrophique sera l’un des plus difficiles du traitement. Elle peut survenir à la suite de formes de pharyngite aiguë fréquentes et non entièrement traitées, mais peut survenir pour plusieurs autres raisons. La pharyngite atrophique nécessite un traitement à long terme, qui ne conduit pas toujours au rétablissement.

Pharyngite, ses types et ses causes

En soi, la pharyngite est une inflammation du pharynx: le palais, la paroi arrière du pharynx et le mucus autour des amygdales (glandes).

Il existe trois formes de la maladie:

  • La pharyngite catarrhale implique l’inflammation résultant de virus, microbes, allergènes ou champignons pénétrant dans la muqueuse du pharynx. Le traitement est déterminé par le type d'infection. Habituellement, cette forme aiguë de la maladie conduit rapidement à la guérison grâce à un traitement approprié et rapide.
  • Sous forme hypertrophique, l'inflammation qui en résulte entraîne un épaississement de la membrane muqueuse du pharynx et sa croissance. La pharyngite hypertrophique est déjà une forme chronique de la maladie, elle se poursuit avec des exacerbations et des périodes de rémission, son traitement prend beaucoup plus de temps.
  • Quand la pharyngite atrophique s'amincit, atrophie du tissu muqueux. Le processus devient irréversible. La pharyngite atrophique est la forme la plus grave de la maladie et n’est pas toujours traitable.

Caractéristiques de la pharyngite atrophique

Parmi les caractéristiques des formes atrophiques de pharyngite, il n'y a pas que la complexité et la durée du traitement.

Le fait est qu’avec un processus inflammatoire prolongé dans le pharynx, la membrane muqueuse de la gorge, initialement hyperémique, œdémateuse et enflammée, commence progressivement à s’atrophier. Il devient plus mince, les vaisseaux s'épaississent d'abord, puis leur lumière se rétrécit. Les glandes muqueuses microscopiques (il y en a beaucoup ici) cessent de fonctionner, moins de mucus est produit, le pharynx se dessèche et cesse de remplir son rôle de barrière contre les infections. Une irritation constante de la gorge muqueuse provoque une atrophie des terminaisons nerveuses, ce qui conduit à un affaiblissement du réflexe pharyngé, puis à son absence complète.

Il en résulte des rhinites, des otites et des laryngites fréquentes. En outre, le patient ressent des symptômes prononcés.

  • Douleur, maux de gorge.
  • Bouche sèche.
  • Sur le pharynx se forment des croûtes blanchâtres.
  • Il y a une sensation constante d'objet étranger dans la gorge.
  • Douleur à la déglutition, violation des fonctions de déglutition.
  • Enrouement ou changer de ton.

À l'examen, à l'arrière du pharynx, les croûtes caractéristiques de la muqueuse elle-même sont sèches, pâles, comme si elles étaient brillantes et les vaisseaux sont visibles à travers sa mince couche. Les réflexes sont considérablement réduits.

La pharyngite atrophique se compose de deux phases: la pharyngite sous-anthropique chronique et la phase atrophique proprement dite. Subatrophic - c'est la phase initiale, qui est traitée. Quand cela se produit, l’amincissement de la muqueuse, l’atrophie vasculaire et la sclérose des glandes muqueuses.

Si la maladie a acquis une forme atrophique et que le mucus est partiellement remplacé par du tissu conjonctif, seul un traitement de soutien est possible.

Causes de la pharyngite atrophique


Une pharyngite atrophique peut survenir à la suite d’une pharyngite aiguë prolongée et mal traitée, mais dans certains cas, d’autres maladies en deviennent la cause.

Si les processus inflammatoires du pharynx sont devenus la cause de la pharyngite subatrophe, il faut parler de la pharyngite chronique. Il se poursuit avec des périodes d'exacerbation et de rémission. Parmi les principaux facteurs de son apparition figurent généralement:

  • air sec, froid et pollué;
  • rhumes, maladies infectieuses;
  • pharyngite catarrhale mal traitée.

La pharyngite subatrophe est une complication de la forme hypertrophique.

Les complications de la sinusite, les maladies des dents et des gencives, les autres processus inflammatoires dans les zones adjacentes, les problèmes de glande thyroïde peuvent également causer une pharyngite atrophique. Avec un processus inflammatoire prolongé dans les parties adjacentes du mucus, coule à l'arrière du pharynx, ce qui provoque une inflammation constante des membranes muqueuses et entraîne des conséquences atrophiques.

Une des causes de la pharyngite atrophique sera la complication de problèmes gastro-intestinaux. Le reflux gastro-oesophagien, la gastrite, la dysbiose intestinale, la pancréatite, la cholécystite et un certain nombre de maladies du système génito-urinaire peuvent également causer une pharyngite atrophique. Ses symptômes sont secondaires et se produisent dans le contexte de la maladie sous-jacente.

Les statistiques affirment que les habitants des grandes villes fortement polluées en air, les gros fumeurs et les personnes vivant dans des climats froids et humides sont également plus sensibles à cette maladie. Ici, des signes d'atrophie du pharynx apparaissent principalement sans les stades les plus bénins de la pharyngite catarrhale.

Caractéristiques de l'évolution de la pharyngite atrophique et ses prédictions de guérison

Parmi les caractéristiques de l'évolution de la maladie devrait être appelé un long processus de traitement, qui ne conduit pas toujours à la récupération.

Dans certains cas, les oto-rhino-laryngologistes ne peuvent parvenir à une stabilisation de l'état du patient, mais aucun rétablissement complet ne se produit.

Une autre caractéristique de cette maladie est sa probabilité d'apparition immédiate, une pharyngite atrophique sans forme plus légère - catarrhale.

Dans les cas graves de dégénérescence de la muqueuse dans le tissu conjonctif, une tumeur peut survenir (mais cela est rarement réparé). Dans les cas plus simples, il provoque, comme indiqué précédemment, un certain nombre de maladies infectieuses et inflammatoires du rhinopharynx (rhinopharyngite, rhinite, laryngite, etc.).

Cependant, il est également significatif que la pharyngite atrophique chronique entraîne une atténuation, allant jusqu'à la disparition complète des réflexes pharyngés (provoquant une incapacité à avaler).

Méthodes de traitement de la pharyngite atrophique

La durée du traitement (jusqu'à plusieurs mois) implique la mise en œuvre d'un certain nombre de procédures.

Le premier sera une visite à l'ENT. Le médecin procédera à un examen, mènera une enquête détaillée sur le patient, nommera une série de tests et d'examens. Ainsi, une analyse générale (clinique) du sang, une radiographie (ou tomographie par ordinateur) des sinus maxillaires sera effectuée. Vous devrez peut-être être examiné par d'autres spécialistes.

Le traitement de la pharyngite sous-trophique doit nécessairement commencer par établir la cause de son apparition. Un traitement productif n’est possible qu’après avoir éliminé la cause de la maladie.

Après avoir établi la cause de la maladie et son élimination, il est nécessaire de commencer le traitement de la pharyngite atrophique. Les procédures thérapeutiques sont effectuées périodiquement 3 à 4 fois par an.

Les traitements généraux incluent.

  • Consommation de fluide en abondance. Il est utile de boire des tisanes (tussilage, menthe, plantain) avec du miel. Lait recommandé, jus de fruits.
  • L'utilisation de complexes vitaminiques recommandés par le médecin. Souvent, le milgamma, les vitamines A, E, C, les préparations à base de fer et le sélénium sont prescrits pour le traitement.
  • Assurer une bonne humidité ambiante.
  • Cesser de fumer.

Thérapie locale de la gorge

Les procédures visent initialement à enlever les croûtes, et ce n’est qu’alors que le traitement est effectué, la présence de mucus séché empêche l’entrée de substances médicamenteuses. Lors du traitement, respectez l’algorithme suivant.

  1. Premièrement, ils améliorent la sortie de mucus et le diluent. La pharyngite sèche consiste à humidifier la membrane muqueuse séchée du pharynx, pour laquelle on utilise l'irrigation à l'eau minérale, à l'eau de mer, à une solution d'eau sodée. Les oto-rhino-laryngologistes recommandent très souvent l'utilisation de UHF et UFD, ou de la thérapie magnétique, qui augmentent le flux sanguin vers le mal de gorge.
  2. Ensuite, retirez les croûtes séchées. Coton ou compresse imbibée d'huile (tournesol, eucalyptus, argousier), retirez les croûtes ramollies.
  3. En outre mis des préparations médicales. Ceci est fait avec l'irrigation, en utilisant Physiomer, Aqualor, Aquamaris. Ou en lubrifiant la gorge avec des huiles d'eucalyptus, d'argousier. Pour la lubrification utilisée avec succès le miel avec de la propolis, ainsi que des préparations pharmaceutiques: Vitaon, Solcoseryl, Tykveol, Chlorofillipt.
  4. Le traitement de la pharyngite sous-trophique nécessitera un tel traitement supplémentaire.
  • Le miel se rince la gorge.
  • Novocainic blocus avec l’introduction d’écarlate dans les parois du pharynx.
  • Lubrification du pharynx avec Shostakovsky Balsam.
  • Gouttes nasales grasses: huile de thuya, pinosol.
  • Inhalation de stimulants biogènes, enzymes, mucolytiques.
  • Acceptation orale des immunostimulants: Imudon, Licopid.
  • Acceptation des stimulants d'approvisionnement en sang: Aktovigel, Apilak.
  • Réception des mucolytiques: ACC, Arbidol.

La pharyngite atrophique est difficile à traiter. Le traitement ici est souvent réduit pour soulager les symptômes, mais ne conduit pas au rétablissement. Les procédures seront les mêmes.

  1. Dans le traitement des pharyngites subatrophes et atrophiques, la physiothérapie occupe une place importante: rayons ultraviolets, thérapie UHF, procédures au laser. Ils sont montrés pendant le traitement, ainsi que pendant le traitement dans les sanatoriums avec une direction ORL. Ces procédures donnent un effet positif pendant la période de traitement avant la restauration de la membrane muqueuse de la gorge et ensuite pendant la consolidation des résultats.

La valeur des remèdes populaires dans le traitement de la pharyngite

Un bon résultat donne l’utilisation des méthodes traditionnelles de traitement. Les pommades et les rinçures à base de miel et d'aloès contribuent à la restauration de la muqueuse. Les tisanes et les infusions ont un effet de renforcement général sur le corps, augmentent l'immunité et luttent contre la maladie.

Bon dans le traitement de l'huile d'eucalyptus pharyngite atrophique, l'argousier, ales, clou de girofle.

Après consultation avec le médecin, les techniques traditionnelles peuvent être utilisées conjointement avec un traitement médical. En outre, ils sont utilisés en période de récupération et après la fin du traitement, en thérapie systémique.

Qu'est-ce qui peut provoquer une exacerbation de la maladie?

Lors du traitement de la pharyngite atrophique, il convient d’éviter ce qui suit.

  • Ne consommez pas d'aliments épicés, salés, amers ou grossiers. La nourriture doit être douce, chaude et ménageant la gorge.
  • Ne buvez pas de boissons gazeuses, ne buvez pas d'alcool, ne buvez pas de boissons froides ou chaudes.
  • Ne pas fumer
  • N'utilisez pas de préparations locales contenant du menthol, de l'iode et de l'alcool.
  • N'utilisez pas de préparations huileuses ni de médicaments contenant du bicarbonate de sodium pendant une longue période.
  • L'air intérieur doit être modérément humide. Sec doit être humidifié.

Pharyngite atrophique - dégénérescence cellulaire dans la gorge

Le terme "atrophie" désigne le processus de dégénérescence (dégradation, mort) de cellules, tissus ou organes. Les tissus dégradés commencent à être simplifiés, les couches de cellules deviennent plus minces, les organes perdent leur fonctionnalité. Tous ces processus avec l'âge peuvent commencer à progresser dans la gorge. L'atrophie des tissus pharyngés résultant d'une exposition constante à des facteurs destructeurs est appelée pharyngite atrophique.

Les causes

Les facteurs conduisant à l'atrophie des tissus du pharynx sont divisés en:

  • Infectieux secondaire;
  • primaire non infectieux.

Dans le premier cas, la pharyngite atrophique est secondaire à une maladie nasopharyngée chronique, telle que:

Dans le deuxième cas, l'atrophie de la muqueuse pharyngée n'a pas de cause inflammatoire. Il se développe en arrière plan:

  • maladies gastro-entérologiques (en particulier œsophagite par reflux);
  • long tabagisme;
  • air pollué par les déchets industriels.

Tableau clinique

Les patients atteints de pharyngite atrophique présentent le plus souvent les symptômes suivants:

  • Toux sèche;
  • chatouilles, inconfort, mal de gorge;
  • la gorge sèche;
  • odeur d'haleine.

Avec la forme courante de la maladie, le secret sécrété par la membrane muqueuse du pharynx change de consistance et devient si épais qu'il forme une couche corticale dont certaines parties sont recouvertes par le malade.

Lorsque l'inspection visuelle du pharynx est fixée:

  • Amincissement et pâleur du mucus;
  • translucidité des vaisseaux sanguins;
  • sécheresse, surface "vernie" de la membrane muqueuse;
  • augmentation des granules lymphoïdes;
  • réflexe pharyngé faiblement exprimé.
au contenu ↑

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic se fait par inspection visuelle du pharynx, ainsi que par des recherches au moyen d'un pharyngoscope.

Méthodes de traitement

Le traitement de la pharyngite atrophique vise à soulager l’état du patient et à ralentir les processus dégénératifs de la muqueuse pharyngée. La restauration complète de la fonctionnalité de la membrane muqueuse ne peut pas être réalisée.

Médicamenteux

Le traitement implique la réorganisation quotidienne du pharynx: les écoulements purulents accumulés sont éliminés à l'aide d'un coton-tige trempé dans de l'huile végétale. Pour ramollir les formations purulentes séchées, rincez à l'eau salée.

Après le nettoyage, faites les inhalations froides en utilisant l’un des moyens suivants:

  • Acétylcystéine;
  • la carotoline;
  • solcoséryle;
  • huile d'eucalyptus, d'argousier ou d'églantier;
  • extrait de propolis.

Des solutions grasses et vitaminées peuvent être instillées dans le nez.

Les sprays immunomodulateurs (IRS-19, Lizobact, etc.), les vitamines sont indispensables pour stimuler le travail de la muqueuse pharyngée.

Dans les formes graves d’atrophie, les médicaments réducteurs sont prescrits sous forme d’injections:

Physiothérapie

Les séances de physiothérapie sont conçues pour améliorer l'apport sanguin aux tissus de la gorge et ralentir le processus de dégradation:

  • Thérapie par ultrasons;
  • irradiation ultraviolette;
  • thérapie au laser;
  • électrophorèse.

Toutes ces techniques sont également effectuées après le nettoyage de la gorge. Pour améliorer l'effet de la pré-médication peut être appliqué à la muqueuse.

Remèdes populaires de thérapie

Utiliser la phytothérapie pour la pharyngite atrophique doit être faite avec prudence. La plupart des herbes ont un effet desséchant. Tandis que le patient a besoin du contraire - humidifier. En outre, vous ne pouvez pas utiliser des irritants, tels que l'ail, les oignons, les sodas.

Les solutions au miel pour le rinçage et l’ingestion sont absolument sans danger:

  • Dissolvez autant que vous voulez de miel dans n'importe quel volume d'eau bouillie. Se gargariser aussi souvent que vous le souhaitez;
  • Infuser une cuillère à soupe ou une cuillère à café de feuilles de sauge dans un demi-verre d'eau chaude tout au long de la journée. Avant de se coucher, ajoutez du miel et des boissons.

Le tilleul, les graines de lin, l'herbe du trèfle rouge possèdent les propriétés régénérantes.

Qu'est-ce qui est interdit de faire

  • Fumer
  • manger des aliments épicés;
  • abuser des assaisonnements agaçants;
  • boire et manger plus chaud;
  • faire des inhalations chaudes;
  • parle beaucoup;
  • respirer fortement (par exemple en grimpant des escaliers ou en faisant du sport).
au contenu ↑

Complications possibles

La forme pharyngite atrophique apparaît dans le contexte d'autres maladies chroniques qui durent des années et des décennies. Pour la plupart des patients, ce diagnostic est posé après l’âge de 50 ans. Ainsi, la pharyngite atrophique elle-même est une complication qui survient chez les personnes âgées.

En l'absence de traitement, les modifications dégénératives de la membrane muqueuse et des autres tissus du pharynx progressent. Les symptômes sont exacerbés par la dégradation de la qualité de la vie et la souffrance causée par la toux et la douleur.

Prévention

La base de la prévention est de prévenir l'hypothermie, les maladies inflammatoires chroniques du nasopharynx (amygdalite, amygdalite, sinusite), les maladies gastro-entérologiques (y compris les brûlures d'estomac).

Si la pharyngite atrophique chez une personne est déjà diagnostiquée, il devrait adhérer aux recommandations suivantes:

  • Ne consommez pas d'aliments à effet irritant, y compris ceux qui peuvent endommager mécaniquement les tissus affaiblis du pharynx - graines, noix, craquelins, croûtes de pain, poisson avec os, etc.
  • Ne buvez pas de boissons agressives (eau gazeuse, alcool);
  • mettre dans le salon la climatisation;
  • maintenir un niveau d'humidité suffisant dans la pièce à vivre;
  • subir un traitement périodique dans des sanatoriums spéciaux.

La bonne prévention consiste à vivre l'été dans une région au climat maritime humide.

La pharyngite atrophique est la maladie la plus dangereuse et la plus difficile à traiter.

Parmi les différentes formes de pharyngite, il s'agit de l'atrophique considérée comme la plus dangereuse pour le patient et difficile même pour le traitement symptomatique.

Il s’agit d’un stade chronique de la maladie, qui se développe en raison de l’absence de traitement adéquat de la maladie sous-jacente.

Pharyngite atrophique

La pharyngite est une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse et des tissus de la paroi arrière du larynx.

Au stade atrophique, la pathologie se développe à un point tel que le processus de dégradation et de mort (atrophie) des cellules du tissu larynx se produit.

En conséquence, ces tissus deviennent plus minces et perdent la capacité de fonctionner normalement.

Le traitement dans ce cas est possible, bien que difficile, car dans la pharyngite atrophique, dans la plupart des cas, un certain nombre de comorbidités se développent sous forme de complications.

La photo montre des signes de pharyngite atrophique:

Causes de la maladie chez l'adulte

La pharyngite atrophique nécessite non seulement un diagnostic rapide, mais également la raison de son évolution. Cela simplifiera le traitement en prescrivant un traitement approprié et approprié.

Les experts identifient les raisons suivantes pour le développement de la maladie:

  • séjour permanent dans un climat pollué ou chaud.
    Peu importe si une personne vit dans de telles conditions ou si elle est obligée d'y travailler quotidiennement;
  • l'abus d'alcool et le tabagisme;
  • les pathologies des organes respiratoires, dans lesquelles une personne est obligée de respirer par la bouche, ce qui a pour effet que davantage de micro-organismes pathogènes parviennent à la surface des muqueuses;
  • pathologie du système immunitaire, qui n'est pas capable de combattre les agents pathogènes de la maladie;
  • foyers d'infection chronique dans la bouche, la gorge ou les sinus maxillaires;
  • traitement à long terme avec l'utilisation de gouttes nasales vasoconstricteurs;
  • complications postopératoires;
  • lésions thermiques, chimiques ou mécaniques de la gorge.

Les symptômes

La pharyngite atrophique se caractérise par les signes et symptômes suivants:

  • toux sèche et improductive;
  • sensation de gorge sèche;
  • douleur et mal de gorge;
  • mauvaise haleine;
  • couleur pâle de la membrane muqueuse lors de l'inspection visuelle;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • la muqueuse devient sèche et semble brillante, comme recouverte de vernis.

Comment est le diagnostic?

Tout d'abord, le patient est examiné par un oto-rhino-laryngologiste, qui tire des conclusions sur la présence d'une forme atrophique de la maladie, à la fois sur la base de l'anamnèse et après une procédure de pharyngoscopie.

Cela est dû au fait qu'un certain nombre de maladies gastro-intestinales chroniques peuvent également provoquer le développement d'une forme de pharyngite atrophique.

Ensuite, examen virologique et bactériologique du matériel obtenu en prélevant un frottis dans la gorge.

Une telle étape permet de déterminer avec précision l'agent responsable de la maladie et de déterminer la résistance ou la sensibilité de ces microorganismes à certains médicaments, qui devraient ensuite être inclus dans le déroulement du traitement.

Traitement de la pharyngite atrophique chez l'adulte

Le traitement principal de la pharyngite atrophique vise à soulager les symptômes et, surtout, à éliminer la sensation constante de sécheresse de la gorge.

Dans le même temps, le patient ne peut pas guérir complètement l'ENT, mais il peut déjà soulager son état de santé en suivant les recommandations des médecins, qui doivent être observées pendant le traitement:

  1. Il est nécessaire de maintenir le niveau de température optimal dans la pièce.
    Il devrait être de 19 à 22 degrés Celsius, l'humidité devrait varier dans la gamme de 50 à 70%.
  2. Le régime de consommation doit être stable: vous devez boire au moins un litre et demi de liquides de larynx chauds et non irritants par jour.
    Thés appropriés (y compris - à base de plantes), jus non concentrés et eau bouillie ordinaire.
  3. Il est important d’ajuster votre régime alimentaire.
    En particulier, exclure du menu les plats gras, frits, épicés, trop salés, froids et chauds, ainsi que les boissons alcoolisées et gazéifiées, tout en ajoutant des légumes et des fruits.
    Dans le même temps, les agrumes doivent également être exclus, car ils irritent les muqueuses.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement médicamenteux est directement axé sur la thérapie de la gorge et les méthodes suivantes sont utilisées ici:

Dans ce cas, toutes ces procédures doivent être effectuées régulièrement et quotidiennement, car l’utilisation à court terme des médicaments ne donne aucun résultat.

Indépendamment, il est plus pratique de le faire par rinçage, alors qu’il est préférable d’utiliser du furatsilinom, une solution saline ou "eau de mer" (une solution de sel et d’iode dans de l’eau).

Il est nécessaire d'effectuer de telles procédures immédiatement après le réveil le matin et pendant la journée après chaque repas (bien que, selon la recommandation du médecin traitant, des rinçages puissent être effectués plus souvent).

Lorsqu'un mucus épais et visqueux est libéré, ainsi que lorsque des croûtes trop dures se forment, il est nécessaire d'effectuer des inhalations avec de l'eau minérale saline et alcaline.

Ces procédures sont effectuées à l'aide d'un nébuliseur.

Si cela ne contribue pas à éliminer les croûtes, vous pouvez utiliser des médicaments pour l'inhalation de fludetek et de bronhoboss.

En général, atténuer les principaux symptômes de la maladie aidera à lubrifier les solutions d'huile des vitamines A et E. Elles traitent l'arrière de la gorge, mais elles peuvent également être instillées dans le nez.

Antibiotiques

Dans les cas graves, des antibiotiques peuvent être prescrits.

Il s'agit essentiellement de phénoxyméthylpénicilline, qui, en cas d'allergie aux pénicillines, peut être remplacée par des antibiotiques macrolides (érythromycine, azithromycine) ou des groupes céphalosporine (céfuroxime, céfixime).

Mais utiliser de tels médicaments ne peut être prescrit que par le médecin traitant.

Méthodes folkloriques

En cas de pharyngite atrophique, il est préférable de ne pas abuser des remèdes populaires, car ils ne sont généralement pas assez efficaces.

Mais une fois que le médecin est convenu comme méthode de traitement supplémentaire, vous pouvez recourir à la phytothérapie (phytothérapie).

Vous pouvez donc lubrifier l'argousier ou l'huile d'eucalyptus endoloris du larynx. De plus, ces deux fonds pour 3 à 5 gouttes peuvent être ajoutés au thé.

Lorsqu'il est une forme atrophique, le miel aide bien: il est utilisé pour le rinçage, alors qu'il n'existe pas de critères stricts pour préparer une solution.

Il se dissout simplement dans de l'eau bouillie et se rince la gorge un nombre arbitraire de fois par jour. Le meilleur est considéré comme le moyen par lequel une cuillère à soupe de miel est ajoutée à un verre d'eau.

Complications possibles

La pharyngite atrophique est en soi une complication, bien que cette maladie puisse au fil du temps avoir des conséquences plus graves.

En particulier, le patient commence à manger beaucoup moins, le processus même d'avaler des aliments lui causant une douleur physique. En conséquence, au fil du temps, il se produit une perte de poids et un certain nombre de pathologies du tractus gastro-intestinal peuvent également se développer.

Les autres complications de la forme atrophique incluent:

  • la trachéite;
  • une bronchite;
  • formations oncologiques;
  • complications systémiques touchant le cœur;
  • maladie articulaire;
  • maladie rénale;
  • abcès paratonsaire.

Prévention des maladies

La principale mesure de prévention de la pharyngite atrophique consiste à maintenir un mode de vie sain et à éviter les mauvaises habitudes.

Cela vaut également pour les habitudes de manger des aliments trop chauds, froids ou épicés, qui irritent grandement le larynx.

Vous devez également éviter de rester longtemps dans des endroits où une personne peut être affectée négativement par des facteurs externes négatifs. Nous parlons de zones remplies de fumée et poussiéreuses et de lieux où la température de l'air est trop basse ou très élevée.

Si cela ne peut pas être évité car il est nécessaire de travailler dans de telles conditions, il est nécessaire d'utiliser un masque de protection ou un appareil respiratoire.

Vidéo utile

Dans cette vidéo, vous apprendrez tout sur la pharyngite chronique:

La laryngite atrophique est une raison sérieuse de consulter un oto-rhino-laryngologiste, car tout retard dans le traitement peut avoir des conséquences graves et irréversibles.