Trachéite allergique chez les enfants

La trachéite allergique est une maladie qui se développe lorsqu'un enfant présente une hypersensibilité aux allergènes, le plus souvent d'origine domestique. Symptômes distinctifs: inflammation et hyperémie (gonflement, rougeur) de la muqueuse trachéale. La maladie est accompagnée d'une coqueluche sèche, allant parfois jusqu'à des attaques violentes provoquant des vomissements. Il est typique pour les enfants âgés de 3 à 8 ans, mais peut également se produire chez les enfants plus âgés.

Il peut être associé à d'autres maladies des voies respiratoires, telles que bronchites, pneumonies, laryngites et autres. Il existe deux types: aiguë et chronique.

Pointu

Il résulte d'une lésion de la muqueuse trachéale provoquée par une infection virale ou bactérienne. Il est généralement montré sur le fond d'autres maladies respiratoires. Symptômes typiques: toux, congestion nasale, voix enrouée, parfois disparue.

Chronique

Forme chronique - la deuxième étape de la trachéite allergique, sa forme négligée. Les symptômes caractéristiques sont la toux et les expectorations. Le plus souvent, il est vert purulent, abondant ou maigre.

Raisons

La trachéite allergique a plusieurs causes, mais la principale est la présence d’une hypersensibilité acquise de l’enfant à l’allergène. C'est l'un des principaux symptômes. Les allergènes sont d'origine fongique ou microbienne, médicamenteuse ou alimentaire. Cependant, les particules de poussière, c’est-à-dire le responsable de la poussière domestique, sont la cause la plus courante de la maladie.

Les allergies peuvent être provoquées par un nettoyage de qualité médiocre ou par la présence dans la maison d'un grand nombre de livres, de peluches, de tapis et d'autres éléments de dépoussiéreur.

L'hypercooling, les infections concomitantes et l'absence ou la faiblesse de l'immunité contribuent au développement actif de la maladie chez l'enfant.

Les autres causes possibles sont les infections (infections respiratoires aiguës, coqueluche, rougeole), les changements brusques de température, l’air pollué, les produits chimiques (peinture, vernis).

Les symptômes

Les symptômes caractéristiques de la trachéite allergique: accès douloureux de la coqueluche, le plus souvent à sec. La maladie a une dynamique de développement: au début, seule une petite toux, caractéristique du rhume, se manifeste et devient alors paroxystique. L'attaque commence généralement par une profonde respiration, par des éclats de rire et des pleurs. Pendant ou après de telles attaques, l’enfant peut ressentir une sensation de brûlure sous le sternum, des maux de tête.

Lors de l'examen du patient, le médecin constate les symptômes associés: hyperémie de la muqueuse trachéale, plaque sur les amygdales.

  • Douleur, crudité, démangeaisons et mal de gorge, derrière le sternum. Même une petite quantité de mucus à l'endroit de la ramification de la trachée provoque une crise de toux convulsive. L'enfant a du mal à avaler.
  • La voix disparaît périodiquement ou devient enrouée;
  • La respiration est difficile, elle devient superficielle et rapide, le manque d'oxygène (au lieu de 15 à 18 respirations par minute, le patient fait plus de 25 respirations), il y a une sensation de pression sur la poitrine;
  • L'enfant ressent de la faiblesse, des maux de tête, est méchant, devient lent;
  • La température dépasse rarement la norme limite - 37,3 à 37,5 degrés;
  • Le flegme est difficile à enlever, a une couleur blanc laiteux avec des veines vertes et une consistance visqueuse. En l'absence de traitement approprié au stade initial de la maladie acquiert un caractère mucopurulent, il devient plus abondant, mais il est plus facile de se séparer.

Très souvent, la trachéite allergique se transforme en trachéobronchite lorsque l’inflammation infectieuse et allergique se propage aux bronches et aux voies respiratoires inférieures (les symptômes de la maladie sont différents de ceux de la trachéite).

Traitement

Le traitement de la trachéite allergique est simple, mais peut être compliqué par des rechutes - une exacerbation de la maladie au contact d'un allergène.

Il est recommandé de suivre le traitement de l'enfant exclusivement sous la surveillance d'un médecin et en tenant toujours compte des résultats de l'examen réalisé par un allergologue et Laura. Il est possible de parler d'un résultat positif du traitement uniquement après la détection et l'élimination du facteur allergène.

Médicamenteux

Des médicaments antihistaminiques (antiallergiques) sont utilisés, tels que Suprastin, Loratadine et d’autres. Si une flore bactérienne est détectée, des antibiotiques sont prescrits. Pour éliminer les expectorations avec des expectorants - ACC, Fluimucil, Ascoril et autres. Si la trachéite est d'origine virale, le type de grippe A et B est prescrit à Rematadine.

Attention! Tous les médicaments sont prescrits individuellement par le médecin traitant! L'article ne donne que des exemples!

Remèdes populaires

Il est impossible de guérir un enfant en utilisant les méthodes de la médecine traditionnelle, mais il est tout à fait possible d’améliorer légèrement son état, de soulager sa toux et de stimuler son immunité au travail.

Pour réduire les rougeurs, divers moyens de rinçage de la bouche sont utilisés: décoction de betteraves, teinture de feuilles de mûres et de fruits. Pour ramollir la toux - boisson chaude. Il peut s'agir de jus d'agrumes (contre-indiqués en cas d'allergie à ces fruits), de décoctions d'églantier ou d'aubépine, de boissons aux fruits de baies, en priorité des airelles et des canneberges. Boire se prend à petites gorgées.

Les emplâtres à la moutarde peuvent être attribués à des remèdes efficaces - interscapulaire et thoracique, enveloppements d'huile, bains chauds, compresses de miel ou de moutarde. Compresses de pommes de terre éprouvées. Donnons deux exemples:

D'abord:

  1. Cuire 2 pommes de terre de taille moyenne dans leurs uniformes;
  2. Jusqu'à ce qu'ils soient froids, réduire en purée et verser une cuillerée à soupe d'huile végétale;
  3. Enveloppez la bouillie résultante dans de la gaze ou un chiffon propre et placez-la sur la poitrine;
  4. Gardez jusqu'à cool.

Deuxième:

  1. Faire bouillir 500 ml de lait, retirer du feu;
  2. Ajouter des boutons de pin;
  3. Moins d'une heure pour défendre la décoction;
  4. Boire un jour par parties (3-6 fois par jour la même quantité de lait). Répétez la procédure si nécessaire.

L'utilisation d'inhalations à la vapeur est également recommandée - la méthode de l'ancienne grand-mère consistant à «respirer par-dessus une patate chaude». L'inhalation stimule le corps pour éliminer les expectorations.

Prévention

La prévention consiste à renforcer le système immunitaire de l'enfant, le renforcement général du corps. Il est recommandé de sortir à la campagne au moins une fois par mois afin de ventiler les poumons de l’air gazeux de la ville. Essayez d’éviter les odeurs de peinture, de vernis et d’autres matériaux de construction. Faites un nettoyage quotidien des surfaces, un nettoyage humide hebdomadaire et un nettoyage général tous les mois.

Trachéite allergique: symptômes, traitement

La trachéite allergique est une maladie provoquée par une lésion inflammatoire de la muqueuse trachéale sur fond d’une sensibilité accrue du corps aux agents étrangers - allergènes. Cette maladie est rarement indépendante et survient plus souvent en même temps que la rhinite allergique, la laryngite, la kératite ou la conjonctivite.

Le contenu

Causes et mécanisme de développement

Pour la survenue d'une inflammation dans la trachée, deux facteurs principaux suffisent:

  1. Sensibilisation du corps, c’est-à-dire une réponse agressive déformée du système immunitaire aux allergènes.
  2. Contact direct avec ces antigènes.

Les allergènes sont des médicaments, la poussière domestique, la moisissure et les spores d'autres champignons, des aliments, des duvet de peuplier, des particules de plumes d'oiseau, du pollen de fleurs et de plantes, du latex, de l'épiderme et des poils d'animaux.

L'hypothermie, les infections bactériennes et virales fréquentes entraînant une diminution de l'immunité, les maladies des voies respiratoires supérieures, le travail dans des entreprises dangereuses, le tabagisme, contribuent à l'apparition de la trachéite.

Les allergènes après contact avec la membrane muqueuse et absorption dans le sang sont «capturés» par les cellules du système immunitaire qui produisent des anticorps. L'interaction des anticorps et des antigènes entraîne l'apparition d'un œdème de la membrane muqueuse, son irritation, une augmentation de la sécrétion de mucus, des démangeaisons, une inflammation. Cette tendance s’observe au contact même d’une petite quantité de l’allergène.

Signes cliniques de trachéite allergique chez l'adulte

Les principaux symptômes de la trachéite allergique sont comme un rhume. La voix est enrouée, il y a "grattage", maux de gorge. Après 2 à 3 jours, les symptômes augmentent: la douleur dans le pharynx devient coupante, elle augmente avec la déglutition, la toux, l'alcool et l'alimentation. Un signe caractéristique de la trachéite allergique est une toux sèche et douloureuse qui finit par devenir un "aboiement" et une suffocation. Le temps d'attaque augmente, après quoi on ressent des vertiges, des douleurs derrière le sternum et dans la région des côtes. Instinctivement, une personne essaie de faire des mouvements respiratoires avec précaution, en respirant lentement.

Chez l'adulte, la maladie survient à la suite d'une légère augmentation de la température, ses taux élevés sont rares, mais non exclus. Perte temporaire temporaire de la voix (aphonie).

Au cours des premiers jours, les expectorations visqueuses sont à peine excrétées en petite quantité; au 4 ou 5e jour de la maladie, leur quantité augmente, leur consistance et leur couleur changent - du mucus transparent à des écoulements purulents jaunâtres. Au fil du temps, l'enflure, l'irritation de la membrane muqueuse diminuent, la douleur derrière le sternum et la gorge disparaît.

Manifestations de trachéite allergique chez les enfants

Chez les enfants, il y a une respiration superficielle rapide. Une attaque de toux peut être déclenchée non seulement en pleurant, en criant ou en riant, mais également en sanglotant, avec une simple et profonde respiration. La trachéite allergique chez les enfants s'accompagne d'une élévation de la température jusqu'à un nombre subfébrile (parfois jusqu'à fébrile), d'une augmentation de la faiblesse. L'enfant devient irritable, mange mal, se plaint d'avoir mal à la gorge et le sommeil est perturbé. Une attaque de toux chez les enfants peut provoquer des étouffements, des vomissements.

Si vous n'éliminez pas immédiatement les effets des agents allergiques sur le corps et ne commencez pas le traitement à temps, le processus infectieux-allergique se déplace vers les voies respiratoires inférieures, ce qui entraîne l'apparition d'une trachéobronchite ou d'une bronchopneumonie allergiques. De telles conséquences sont plus souvent observées chez les jeunes enfants et les personnes âgées, d’une part en raison de l’imperfection du système immunitaire, et d'autre part en raison d'une diminution de la résistance corporelle.

Méthodes de diagnostic

Dans un premier temps, la consultation d'un oto-rhino-laryngologiste est requise. Après une inspection visuelle, une anamnèse et une clarification des raisons, vous serez dirigé vers un allergologue. Clarifier le diagnostic nécessite des méthodes de recherche de laboratoire et instrumentales.

  • test sanguin clinique (marqué éosinophilie);
  • culture bactériologique des expectorations pour éliminer le caractère infectieux de l'inflammation;
  • tests d'allergie pour déterminer la sensibilité individuelle aux allergènes.
  • radiographie des poumons;
  • laryngotrachéoscopie;
  • pharyngoscopie.

Dans la plupart des cas, il suffit simplement d'une inspection visuelle de la gorge, d'une auscultation, d'un test d'allergie. À l’aide de tests cutanés, il est important de déterminer quel allergène est responsable de la réaction afin de protéger le patient de tout contact ultérieur avec lui.

Traitement

Un accès opportun au médecin ORL pour la nomination du traitement approprié empêche la transition de la forme aiguë de la muqueuse trachéale vers la forme chronique. L’accent est mis sur l’élimination immédiate des facteurs ayant conduit à une réaction allergique et sur le traitement étiotropique consistant à prendre des antihistaminiques (cétirizine, fexofénadine, kétotifène). La loratadine, la cétirizine et la desloratadine sont présentées aux enfants de moins de 5 ans. Les médicaments, leur posologie, la durée d'admission sont déterminés individuellement et uniquement par le médecin traitant.

Le traitement de la trachéite allergique est complété par un traitement symptomatique. On prescrit des médicaments antipyrétiques (aspirine) et anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, ibuprofène) et pour éclaircir les expectorations - expectorant (thermopsis, althea root), mucolytics (bromhexin, ambrobene).

Physiothérapie bien établie (électrophorèse, UHF, diverses inhalations, y compris l’utilisation d’un nébuliseur).

Tests cutanés réalisés lors de l'exacerbation (afin d'identifier l'allergène), minimisation du contact avec elle au quotidien, un traitement immédiat vous permettra d'oublier la trachéite allergique, ainsi que d'autres manifestations de l'allergie.

Symptômes et traitement de la trachéite allergique chez les enfants et les adultes

Les maladies des voies respiratoires supérieures ne peuvent pas toujours être déclenchées par des processus inflammatoires dans le corps. Un exemple en est la trachéite allergique, qui apparaît dans le contexte de la tendance du corps aux réactions allergiques causées par des facteurs naturels: poussière, microparticules de poils, pollen de plantes, produits de l'industrie pharmaceutique et de la parfumerie, tabac. Cette maladie peut également apparaître sur le fond d'une maladie infectieuse en raison d'une réaction spécifique aux anticorps microbiens qui pénètrent dans l'organisme.

Toute manifestation d’une maladie allergique est une réaction de l’organisme tout entier; son évolution, son traitement et sa prévention sont donc un processus complexe et varié.

Symptômes de la maladie

En plus de la toux paroxystique fréquente avec l'apparition d'une trachéite provoquée par des allergies, lors d'un examen approfondi, les médecins déterminent la rougeur et le gonflement de la membrane muqueuse de la gorge. La condition, accompagnée d'une toux douloureuse, semblable aux attaques de la coqueluche, des démangeaisons, des maux de gorge, un enrouement sont les principaux symptômes de la maladie.

La toux est considérée comme la principale manifestation caractéristique de la maladie. Habituellement, cela commence par des crises respiratoires profondes, des pleurs, des changements brusques de la température et se produit le plus souvent la nuit. Après des épisodes de toux, les patients ont une respiration rapide et superficielle. Parfois, la trachéite allergique s'accompagne d'une légère augmentation de la température corporelle, de maux de tête et d'une perte de force. Les crachats dans les premiers stades de la maladie d'une nature mineure, il a un état muqueux visqueux.

Si les mesures thérapeutiques ne sont pas lancées à temps, les pertes peuvent devenir abondantes et mucopurulentes. La toux devient moins agressive, la maladie disparaît progressivement, mais après un certain temps, elle peut redevenir aiguë si l’allergène réintègre le corps. Avec un traitement opportun et approprié, le pronostic est presque toujours favorable et il n'y a pas de complications dans le système respiratoire du corps.

Thérapie Thérapeutique

Quelle que soit la cause première de la maladie, elle se manifeste toujours par une inflammation de la muqueuse trachéale. Les facteurs contribuant à l'apparition et au développement de la trachéite incluent: la poussière et la pollution gazeuse de l'air que respirent les gens, la fumée de tabac, les conditions environnementales défavorables (forte humidité ou sécheresse excessive de l'air, chaleur ou froid).

Il est considéré comme normal que l'air inspiré passe d'abord par le nez, où il est réchauffé et humidifié. La cavité nasale retient de grosses particules de poussière. Ils sont ensuite retirés du corps en éternuant ou sous l'action des cils épithéliaux de la membrane muqueuse. Si le corps subit des processus douloureux ou une courbure du septum nasal, ce mécanisme échoue.

La priorité dans le traitement de la trachéite allergique est la nécessité de trouver la source qui a provoqué la réaction allergique.

Après avoir identifié l’allergène, le patient doit éliminer tout contact avec lui, puis le rétablissement peut commencer le lendemain. Dans certains cas, il est difficile d'identifier l'agent responsable d'un processus allergique. Les médecins prescrivent ensuite des tests cutanés de sensibilité aux allergènes et déterminent le traitement nécessaire.

Le traitement prescrit par un allergologue, est effectué uniquement à l'hôpital. L'autotraitement de la maladie ou un jugement fondé sur le principe du "dépassement de soi" est absolument inacceptable. La base de la thérapie thérapeutique contre les maladies de la trachéite causées par des facteurs allergiques, mis un traitement complexe, qui est:

  • éliminer toutes les causes d'une réaction allergique;
  • nettoyage en profondeur des voies nasales, de la trachée, de la gorge;
  • améliorer les propriétés protectrices des surfaces muqueuses des voies respiratoires;
  • élimination de la toux;
  • renforcer le système immunitaire du corps.

Toux allergique chez les enfants

Plus de 50% des enfants sont sujets aux manifestations allergiques de la toux. Les formes les plus bénignes d'allergènes respiratoires comprennent les lésions allergiques des voies respiratoires supérieures: laryngite, trachéite et pharyngite. Les formes plus lourdes peuvent provoquer le développement de l'asthme et de la pneumopathie allergique.

Les plus dangereux sont les processus causés par les allergènes alimentaires. La trachéite allergique chez un enfant se manifeste par une toux sèche, qui s'accompagne d'une douleur derrière la poitrine le long de la trachée. Les processus allergiques dans les voies respiratoires inférieures sont caractérisés par la présence d'une respiration sifflante dans les poumons, une sensation de lourdeur dans la poitrine, une difficulté à respirer, un essoufflement. Dans l'état le plus négligé, une suffocation peut survenir.

Dans la pratique médicale, la variation de la prédisposition des enfants aux allergènes selon l’âge est qualifiée par les indicateurs suivants:

  1. Les jeunes enfants qui ont une cause fréquente de toux allergique sont des allergies alimentaires.
  2. Catégorie d'âge des enfants de 4 à 6 ans, sujets aux allergies aux irritants domestiques (poussières, produits chimiques ménagers).
  3. Les écoliers qui souffrent le plus souvent sont allergiques au pollen.

Un facteur important qui augmente le risque de toux allergique chez un enfant peut être une prédisposition génétique, des infections respiratoires fréquentes, le tabagisme passif, les effets secondaires d'une surdose de drogues.

Dès que les premiers symptômes de cette maladie apparaissent chez l’enfant, un diagnostic précis est demandé aux parents: un pédiatre, un allergologue, un oto-rhino-laryngologiste, un gastro-entérologue et un spécialiste de la tuberculose, car d’autres maladies, telles que des infections, des inflammations, pathologie du tractus gastro-intestinal. Les principaux domaines de diagnostic sont:

  • analyse détaillée de l'histoire;
  • examen clinique général;
  • études spéciales, y compris l'analyse des tests cutanés et l'étude de la fonction respiratoire.

Pour le traitement des allergies des voies respiratoires chez les enfants, il est nécessaire de réduire ou d’éliminer le contact de l’enfant avec l’allergène à l’origine des symptômes de la maladie. En outre, une thérapie immunitaire et l'introduction d'antihistaminiques sont effectuées. La physiothérapie est extrêmement utile et efficace pour les enfants souffrant de toux allergique, qui comprend le rayonnement ultraviolet à une dose thérapeutique, l’électrophorèse avec des médicaments spéciaux et des exercices de respiration.

En outre, le durcissement et la phytothérapie jouent un rôle important dans la prévention et la résistance de l'organisme à cette maladie chez les enfants, à condition que l'enfant ne présente pas de réaction allergique au pollen, en particulier lors de la floraison rapide de certaines espèces de plantes.

Conseils de guérisseurs populaires

Il a longtemps été dans le traitement des maladies associées au système respiratoire de l'homme, activement utilisé des remèdes populaires. L’homéopathie est aujourd’hui un concurrent sérieux de l’industrie pharmaceutique et propose des médicaments qui ne sont pas pires que les médicaments industriels pour aider à soulager l’état du patient atteint de trachéite allergique.

L'objectif principal, poursuivi par l'utilisation de médicaments à base de plantes, est l'élimination des symptômes de la toux. Pour ce faire, utilisez des infusions qui atténuent la toux: mauve, Altea medicinal, mauve, Dahlia medicinal et autres. La racine de saxifrage, bouillie au lait pendant une demi-heure, aide les enfants. Il est filtré et donné sous forme de chaleur.

En cas d'intoxication grave à l'aide des compositions à base de plantes: adonis printemps, aronia et aubépine. Ils aident à soutenir le coeur.

Lorsque la toux hydratée aidera à soulager la condition du patient infusions de sauge, aulne soufre, écorce de chêne. Le marais Bagulik, le pied européen, le mélilot, le thym, l’hysope sont reconnus comme de bons expectorants.

Ledum roseum, violet tricolore, petite lentille d'eau, prêle, fraise des bois aideront à réduire la réaction allergique. Parallèlement au traitement de la trachéite allergique, les inhalations avec des bourgeons et des feuilles de bouleau sont efficaces.

Ne pas oublier le renforcement des remèdes à base de plantes: échinacée, extrait d’Eleutherococcus et autres immunostimulants. Il ne faut pas sous-estimer le rôle des vitamines, riches en fruits et légumes de saison.

Trachéite allergique

La trachéite allergique est une maladie inflammatoire de la muqueuse trachéale causée par un agent étranger (allergène). Se produit en raison de la sensibilité individuelle à la poussière, aux poils d'animaux, au pollen, etc.

La maladie n'appartient pas à un indépendant, elle se manifeste principalement par une conjonctivite allergique, une kératite, une laryngite et une rhinite.

Symptomatologie chez l'adulte: caractéristique de la maladie

La trachéite allergique débute de façon aiguë, les symptômes ressemblent aux signes du rhume:

  • maux de gorge;
  • enrouement, enrouement dans la voix;
  • sensation de "gratter" dans la gorge.

En outre, le patient constate une détérioration, il présente les symptômes suivants:

  • mal de gorge, aggravé par la déglutition et air sec;
  • toux sèche, angoissante, irritante, après un ou deux jours, elle devient un aboiement;
  • les accès de toux deviennent fréquents, accompagnés de vertiges, de douleurs au sternum et aux poumons;
  • la respiration devient superficielle, rare;
  • une légère hausse de température est possible.

Dans les premiers jours de la maladie a marqué la libération d'une petite quantité d'expectorations visqueuses. Après 4-6 jours, il s'intensifie, la couleur devient jaunâtre, la consistance est purulente.

Les signes de la maladie chez les enfants

Le diagnostic de la trachéite chez l'enfant n'est problématique que par les symptômes, car les symptômes de la maladie ressemblent beaucoup à ceux de la coqueluche et d'autres maladies inflammatoires. La principale différence dans la trachéite est une forte toux qui survient lorsque vous prenez une profonde respiration, riez, pleurez. L'attaque provoque une douleur dans le sternum, l'enfant peut se plaindre d'un mal de tête.

Les autres symptômes incluent:

  • plaque sur les amygdales;
  • enrouement, la voix de l'enfant disparaît;
  • manque d'oxygène dû à une respiration difficile et superficielle;
  • léthargie, mal de tête, somnolence;
  • crachat difficile à séparer.

La température corporelle de l'enfant peut rester normale, une légère augmentation est possible. Mais ce sont des symptômes indirects caractéristiques d'autres maladies inflammatoires.

L'allergie alimentaire, à l'origine des symptômes de trachéite, est particulièrement dangereuse pour un enfant. Ignorer la maladie et ne pas éliminer l'allergène augmente le risque d'étouffement lors de la prochaine attaque de toux. Un traitement précoce élimine le danger posé par l'inflammation du larynx.

Traitement chez l'adulte et l'enfant

Pour éliminer les symptômes et soulager le processus inflammatoire aidera un traitement complexe, composé de plusieurs étapes:

  • éliminer les causes des allergies;
  • nettoyer la trachée, le nez, la gorge;
  • augmenter les propriétés protectrices des muqueuses;
  • éliminer la toux, soulager les attaques;
  • augmenter l'immunité;
  • mesures préventives.

Le traitement de la trachéite de type allergique commence par l'élimination du facteur qui a provoqué la maladie et provoqué une augmentation des crises convulsives. Pour ce faire, le médecin prescrit des médicaments anti-allergiques (Loratadin, Suprastin, etc.). Le patient est tenu d’exclure ou de limiter au maximum le contact avec l’allergène.

Des médicaments expectorants sont prescrits pour éliminer les expectorations (ACC, Ascoril, etc.).

Si des symptômes et des signes d'autres maladies inflammatoires sont présents, leur traitement dans le complexe est nécessaire. La trachéite allergique est souvent accompagnée d'une trachéite bactérienne qui, sans antibiotiques, contribue à la détérioration rapide de l'état du patient.

Les médicaments ne sont prescrits que par un médecin. Le traitement de la trachéite sans consultation d'un spécialiste n'est pas autorisé!

L'efficacité de la kinésithérapie pour un enfant

Le traitement de la trachéite peut être effectué conjointement avec la physiothérapie. Pour un enfant, les inhalations sont prescrites pour faciliter la respiration et aider les expectorations. La physiothérapie soulage le gonflement du larynx et des amygdales, élimine la douleur, les maux de gorge et autres symptômes de la maladie, réduit le nombre de rechutes et la gravité des attaques.

Pour la trachéite allergique, des médicaments expectorants et anti-inflammatoires sont utilisés pour l'inhalation.

Recettes populaires contre la maladie

Le traitement des remèdes populaires est discuté avec le spécialiste de l'observation. Il élimine efficacement les symptômes de la maladie, facilite la respiration chez l'adulte et l'enfant, réduit la toux.

  1. Prenez une décoction de: racine de saxifrage, mauve, altea médicinal, mauve, angélique médicinale.
  2. Pour éliminer les expectorations, prenez des décoctions de: thym, trèfle médicinal, romarin sauvage des marais.
  3. Les propriétés antiallergiques ont des décoctions de: prêle, fraise des bois, violette tricolore.
  4. Faire des compresses à partir de bouilli, ramolli à l'état de purée de pommes de terre.

Dans la plupart des cas, le traitement est efficace, le résultat d'une thérapie complexe est perceptible après 2-3 jours. Mais pour cela, il est nécessaire d’éliminer le contact avec l’allergène. Dans ce cas, le soulagement vient le lendemain.

La trachéite allergique est une maladie inflammatoire des voies respiratoires qui survient dans le contexte d'une réaction allergique du corps. L'élimination du facteur provoquant en association avec le traitement principal accélère la récupération et réduit la fréquence des rechutes.

Symptômes et traitement de la trachéite allergique chez un enfant

La trachéite allergique chez un enfant ou un adulte est une réaction défensive du corps lorsque, lorsqu’un allergène est ingéré, le corps le perçoit comme un agent pathogène et commence à le combattre, par analogie avec une protection contre un virus ou une bactérie. Une telle réaction est associée à un dysfonctionnement du système immunitaire. Une inflammation de la trachée, des écoulements muqueux, des maux de gorge, une toux et une respiration superficielle sont observés. Les symptômes ressemblent aux signes d'un rhume.

Tout peut agir comme un allergène. Les catalyseurs les plus courants sont:

  • produits;
  • les poils d'animaux;
  • la poussière;
  • pollen de fleurs ou duvet de peuplier.

Pour l’apparition d’une réaction négative du corps, il faut suffisamment de contact avec une petite quantité de l’allergène. Les facteurs aggravants comprennent:

  • violation des normes sanitaires dans la chambre;
  • l'hypothermie;
  • stress constant;
  • niveau élevé de stress physique et mental.

Dans certains cas, une trachéite allergique peut se développer dans le contexte d’une maladie infectieuse. Les causes courantes incluent le tabagisme et l'abus d'alcool.

Comment se manifestent les symptômes de la trachéite allergique?

La complexité du traitement de la maladie réside dans le fait que la trachéite allergique peut être difficile à distinguer des maladies infectieuses. Sa particularité est l’apparition d’une toux sèche, également caractéristique d’une inflammation infectieuse de la gorge.

Les symptômes de la maladie se développent en trois étapes:

  • Au cours des trois premiers jours, les chatouillements commencent, la personne se sent sèche et irritée dans la gorge; à la suite d'une inflammation naissante, la température corporelle peut atteindre 38 ° C;
  • au cours des deux prochains jours, l'inconfort de la gorge augmente, les accès de toux aboyants deviennent plus forts et plus fréquents, ce qui entraîne des maux de tête, des vertiges et un assombrissement des yeux, de la lutte contre la toux, une respiration superficielle et l'observateur somnolent ;
  • La dernière étape est caractérisée par l'apparition d'expectorations à inclusions purulentes.

La phase d'exacerbation dure en moyenne de 7 à 14 jours, après quoi les sensations inconfortables disparaissent et disparaissent. Dans certains cas, une personne peut perdre complètement sa voix.

Caractéristiques du diagnostic de la maladie

Si les symptômes de la trachéite allergique sont caractéristiques d’une nature allergique, il est conseillé aux adultes de contacter Laura. Tout d'abord, les bébés sont amenés à une consultation avec un médecin généraliste qui, après un examen, donne des directives à un spécialiste. L'essence du diagnostic repose sur la détermination précise de l'allergène, ce qui provoque l'apparition d'une réaction négative du corps. Si l'on soupçonne le caractère allergique de la maladie, il faudra consulter l'allergologue.

Le diagnostic de la trachéite allergique est réalisé à l'aide de tests et de recherches. Pour identifier le tableau clinique complet est attribué:

  • analyse du sang pour la détection de l'immunoglobuline E, dont la présence indique la survenue de processus allergiques;
  • ensemencement des expectorations pour éliminer les processus inflammatoires bactériens;
  • tests cutanés qui sont la preuve d'allergies;
  • fluorographie, trachéoscopie pour déterminer l'étendue des lésions au larynx et aux poumons.

Les symptômes et le traitement dépendent de la forme de la maladie. En fonction des résultats de la recherche, le médecin détermine le déroulement du traitement. La trachéite allergique chez les enfants est rarement retrouvée chez les moins de 2 ans. L'échantillonnage de peau n'est pas une étude indicative chez les enfants de moins de 5 ans. Le principal danger de la maladie chez les enfants est associé à une toux étouffante, qui oblige le bébé à respirer superficiellement. En cas de contact prolongé avec l'allergène et de traitement retardé, l'inflammation peut se propager aux voies respiratoires inférieures et déclencher l'asthme.

Quel est le traitement traditionnel?

Pendant de nombreuses années, les allergies ont été attribuées à une maladie chronique. Le traitement visait essentiellement à soulager les principaux symptômes et à éliminer le contact de la personne avec l’allergène à l’origine de la réaction.

Aujourd'hui, le traitement implique le traitement des drogues, un bon effet peut être obtenu en utilisant des méthodes traditionnelles.

Quelle que soit la nature de l'allergène, l'algorithme de traitement est le suivant:

  • éliminer la cause des allergies;
  • purification maximale de la cavité nasale du mucus, effectuer des procédures de lavage et de rinçage;
  • augmenter les propriétés protectrices des membranes muqueuses grâce à l'utilisation de médicaments;
  • arrêter la toux;
  • augmenter les propriétés protectrices de l'organisme.

Aujourd'hui, les fabricants produisent des médicaments contre la toux sous forme de sprays, d'aérosols et de sirops. Dans la plupart des cas, en cas de trachéite allergique, des médicaments à action antihistaminique sont prescrits - kétotifène, cétirizine.

Traiter la trachéite allergique est nécessaire d’une manière complète et symptomatique. Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  • Bioporox est un médicament à effet antibactérien destiné à l’irrigation de la gorge et des fosses nasales, qui a un effet antibactérien et anti-inflammatoire en raison de la teneur en fusafungine;
  • dans la forme aiguë de la maladie, des antibiotiques de la catégorie de la pénicilline sous forme d'injections ou de comprimés sont prescrits;
  • pour le soulagement de la toux prescrit Lasolvan, Bromhexin ou Ambroxol;
  • quand la température augmente, l'aspirine est prise.

Détection rapide de la trachéite allergique, identification des causes et élimination des causes de l'apparition de la maladie, ce traitement complexe réduit le risque d'inflammation des muqueuses allant de la forme aiguë à la forme chronique.

Quelles sont les recommandations?

Une cause fréquente de trachéite allergique est la poussière, les pellicules d'animaux et d'autres allergènes que l'on trouve à l'intérieur. Il est possible de réduire le risque et la gravité de la réaction négative du corps lors du nettoyage humide, dont la quantité doit être au moins 2 fois par semaine. Il est recommandé de maintenir l'humidité dans le salon, dont la valeur devrait être d'environ 40%.

Il est intéressant d’envisager la possibilité de recourir à la médecine traditionnelle, qui peut non seulement soulager les symptômes de la trachéite allergique, mais aussi augmenter de manière significative la résistance du corps.

Les recettes suivantes sont considérées comme les plus populaires et les plus efficaces:

  • 1 cuillère à café hacher et faire bouillir la racine de kamnelom pendant 3 minutes dans un verre de lait, filtrer et ajouter du miel - le remède peut être utilisé par les enfants et les adultes pour soulager les forts épisodes de toux;
  • des fleurs tricolores de violette et de souci se mélangent à parts égales, ajoutent la même quantité de petite herbe de ducel, versent de l'eau bouillante - le produit a un effet antihistaminique et pour soulager les symptômes, les adultes prennent 200 grammes de thé 3 fois par jour pendant 3 jours;
  • hacher les pommes de terre bouillies, ajouter 3 gouttes d'huile de sapin - pour soulager la gorge, appliquer le mélange tiède sur le cou en l'enveloppant d'une écharpe;
  • 2 cuillères à soupe l on verse de l’aulne grise dans deux tasses d’eau bouillante - la perfusion est capable d’éliminer les accès de toux très forte, pour lesquels le liquide est pris par voie orale à raison de 1 adulte et 1 tasse 3 fois par jour.

L'essence du traitement avec des méthodes traditionnelles ne diffère pas des principes du traitement avec des méthodes de médecine traditionnelle. La tâche principale est de soulager les symptômes de la maladie sous la forme de toux, de congestion et d'inflammation de la trachée, après quoi les forces sont dirigées vers l'amélioration des propriétés immunitaires du corps.

Trachéite allergique

La trachéite allergique est une maladie caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse de la trachée provoquée par une hypersensibilité à certaines substances - les allergènes.

La trachéite allergique se produit souvent en même temps que d'autres pathologies d'origine allergique, par exemple:

Étiologie

La trachéite allergique survient lorsque le patient présente deux facteurs pathologiques complémentaires:

  1. Hypersensibilité à la substance allergène, qui survient lorsque le système immunitaire est altéré.
  2. Contact direct avec une telle substance.

Dans le rôle des allergènes sont souvent les substances suivantes:

  • des médicaments;
  • poussière domestique;
  • champignons de moisissure;
  • les spores d'autres champignons;
  • certains aliments;
  • duvet de peuplier;
  • pollen de différentes couleurs;
  • particules de peau humaine;
  • fourrure animale.

En outre, le développement de la trachéite allergique contribue à diverses circonstances qui réduisent la résistance du corps:

  • l'hypothermie;
  • maladies bactériennes fréquentes;
  • SRAS des voies respiratoires supérieures;
  • exposition constante à des substances toxiques ou nocives sur la membrane muqueuse. Par exemple dans les entreprises;
  • utilisation de produits du tabac - cigarettes, cigares, etc.

Pathogenèse

Le développement d'une inflammation allergique sur la muqueuse trachéale se produit par contact direct avec l'allergène. Après cela, la substance à travers la membrane muqueuse pénètre dans le sang, où elle interagit avec les cellules du système immunitaire. À leur tour, ces cellules produisent des substances spéciales - des anticorps qui doivent résister aux allergènes. Dans ce cas, l'allergène agit comme un antigène.

Dans l'interaction des anticorps et des antigènes se produisent des réactions caractéristiques de l'inflammation allergique:

  • irritation de la membrane muqueuse;
  • gonflement;
  • augmentation de la sécrétion de mucus;
  • des démangeaisons;
  • hyperémie.

Ces réactions se produisent même lorsqu'une quantité négligeable de l'allergène pénètre dans le corps d'une personne sensibilisée.

Les symptômes

Les premières manifestations cliniques sont les symptômes caractéristiques du rhume classique: la voix "s'assied", il y a une sensation de "grattage" dans la gorge. Après 2-3 jours, d'autres symptômes apparaissent, indiquant une trachéite allergique:

  • Caractère coupant maux de gorge. En même temps, il augmente au moment d’avaler de l’eau ou de la nourriture, en toussant.
  • Toux sèche et épuisante, adoptant progressivement un caractère "aboyant". Souvent accompagné de suffocation. Ce symptôme est caractéristique de la trachéite allergique.

Chez les patients adultes, la trachéite allergique est accompagnée d’une faible fièvre (jusqu’à 37,9 ° C), mais la température peut parfois atteindre 38-39 ° C. Dans de rares cas cliniques, il peut y avoir une perte complète de la voix - aphonie - pendant toute la durée de la maladie.

Dans les premiers jours de la maladie, une petite quantité d'expectorations transparentes et visqueuses est excrétée. Mais après 3-5 jours, son volume augmente de manière significative, il devient plus liquide et devient jaune.

Progressivement, le gonflement et la réaction inflammatoire de la membrane muqueuse diminuent, la douleur et les autres symptômes disparaissent.

Manifestations cliniques chez les enfants

Chez les enfants, le tachypia à respiration rapide et superficielle se manifeste d’abord. Ensuite, il y a une toux, qui peut être causée par presque n'importe quel mouvement de respiration - rire, pleurs, pleurs ou entrée profonde.

De plus, les enfants connaissent une augmentation de la température corporelle. Souvent, il est de faible qualité, mais il peut parfois devenir fébrile. En règle générale, l'augmentation de la température s'accompagne de la faiblesse et de l'anxiété de l'enfant. En outre, les enfants ont souvent:

  • irritabilité;
  • diminution ou manque d'appétit;
  • plaintes de maux de gorge;
  • troubles du sommeil.

Les quintes de toux sévères peuvent être accompagnées d'étouffement ou de vomissements.

Diagnostics

Tout d'abord, en cas d'apparition de manifestations pathologiques, vous devez contacter l'otolaryngologue. Après inspection et exclusion des autres maladies ORL, les patients sont envoyés chez un allergologue pour déterminer la cause de l'événement.

Le diagnostic détaillé de la trachéite allergique comprend des tests de laboratoire:

  • numération globulaire complète;
  • culture bactériologique des expectorations;
  • tests d'allergie pour la sensibilité.

Méthodes de diagnostic instrumentales:

  • radiographie des organes de la cavité thoracique (OGP);
  • pharyngoscopie;
  • laryngoscopie.

Traitement

Le traitement principal de la trachéite allergique consiste à soulager l'inflammation allergique de la membrane muqueuse et à empêcher le patient sensibilisé d'entrer en contact avec la substance allergène.

Pour lutter contre l'inflammation à l'aide d'antihistaminiques, notamment:

  • le kétotifène,
  • la fexofénadine,
  • desloratadine,
  • loratadine
  • cetirizine.

Pour le traitement de la trachéite allergique chez les enfants de moins de 5 ans, seuls les trois derniers médicaments de la liste ci-dessus sont autorisés. Dans ce cas, le choix d'un médicament particulier et son dosage ne sont effectués que par un médecin, en fonction de la situation clinique et des caractéristiques individuelles du patient.

En plus du traitement étiotropique principal, un traitement symptomatique de la trachéite allergique est appliqué séparément. Il comprend de tels moments.

Pour réduire l'augmentation de la température corporelle et réduire la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont prescrits:

  • antipyrétiques - aspirine, etc.
  • analgésiques - ibuprofène, etc.

Pour favoriser la dilution des crachats prescrits:

  • expectorants - Herbe Thermopsis, racine d’Althea;
  • mucolytiques - ambrobène, bromhexine.

Pour un traitement plus efficace, la prise de médicaments est complétée par des procédures physiothérapeutiques: UHF, électrophorèse, inhalations.

Prévention

Pour prévenir le développement de la trachéite allergique, il est tout d'abord nécessaire de minimiser le contact possible du patient avec des substances allergènes.

En outre, la prévention du développement de la maladie peut être attribuée au début du traitement de la trachéite allergique, car dans ce cas, les symptômes restent minimes et disparaissent en 1/2 à 1 jour.

Conclusion

La trachéite allergique est une maladie qui survient au contact direct d'une substance spécifique à laquelle une personne est hypersensible. Cette pathologie se manifeste par des symptômes caractéristiques, tels qu'une "toux aboyante" et des maux de gorge spécifiques. Tant pour le traitement que pour la prophylaxie, les principaux aspects sont la prévention du contact du patient avec l’allergène et l’initiation du traitement en temps voulu.

Trachéite allergique

Inflammation trachéale ou trachéite - une maladie associée à des lésions de la membrane muqueuse de la gorge et du larynx. L'allergique est appelée trachéite, en raison d'une réaction aiguë du corps à un allergène. Cette maladie survient en conjonction avec des processus inflammatoires des sinus, la dermatite atopique.

Causes de la trachéite allergique

Un organisme allergique prend une substance inoffensive pour un agent pathogène et commence à le combattre, comme un virus ou une bactérie. Le catalyseur de la réaction peut être la nourriture, la poussière, le pollen, les duvet de peuplier, les poils d'animaux. Le contact avec la substance muqueuse provoque des symptômes, comme avec le rhume. En cas de trachéite allergique, il s'agit d'un mal de gorge, d'une toux, d'un essoufflement.
Pour le développement de la trachéite allergique assez de contact avec une petite quantité de l'allergène.

Parmi les causes de la maladie:

  1. Sensibilité à l'allergène. Immunité irrégulière aux stimuli.
  2. Contact avec irritant.
  3. Le rhume. La trachéite allergique se développe dans le contexte d'une maladie infectieuse.
  4. Hypothermie, abus d’alcool, tabagisme.

Les causes des réactions allergiques ne sont pas encore bien comprises. La plupart des chercheurs s'accordent à dire que les allergies résultent de la séparation de la personne et de la nature. Cette maladie n'est apparue qu'au 19ème siècle.

Symptômes de trachéite allergique

AT procède en trois étapes. Les 2-3 premiers jours, la gorge est douloureuse, il y a sécheresse et irritation. Les patients se plaignent de se couper et de se gratter la gorge. Le processus inflammatoire peut avoir lieu dans le contexte d'une augmentation de la température corporelle (pas plus de 38 degrés).

Pendant 3-4 jours d'exacerbation, le mal de gorge devient plus fort et tousse plus souvent. Toux sèche, aboie. Après une attaque, une personne peut avoir la tête qui tourne, avoir mal à la poitrine, assombrir les yeux. Craignant la répétition, le patient commence à respirer superficiellement, à cause des symptômes de manque d'oxygène.

Après quelques jours de maladie, la trachéite est allergique, les symptômes s'atténuent progressivement, les expectorations de toux commencent à se séparer, ce qui devient purulent. Une exacerbation dure une semaine ou demi, puis les symptômes disparaissent d'eux-mêmes.

Trachéite allergique chez les enfants

Le plus grand danger de trachéite allergique pour un enfant est une toux. L'attaque peut provoquer une respiration profonde, le bébé commence à respirer superficiellement. De là faiblesse, mauvaise humeur, troubles du sommeil. La trachéite allergique chez un enfant peut être accompagnée de fièvre, d’un nez qui coule et de maux de tête. En cas de contact prolongé avec l’allergène, l’inflammation peut se propager aux voies respiratoires inférieures, provoquant ainsi l’asthme.

Dans le cas des jeunes enfants, il est important de distinguer rapidement la trachéite allergique de la trachéite infectieuse, de comprendre ce que le corps produit une réaction malsaine et d’éliminer le contact avec l’allergène. Les pédiatres notent que dans la plupart des cas, s’il s’agit d’un enfant de moins de cinq ans, il faut rechercher l’allergène à la maison (poussière, détergents, squames animales), s’il a plus de cinq ans - à l’extérieur (pollen de plantes, duvet de peuplier).

Seul un médecin peut traiter la trachéite allergique. À titre préventif, il est nécessaire de maintenir l'humidité au moins 40% dans la pièce, la température ne dépassant pas 21 ° C en hiver et 25 ° C en été, retirer tous les tapis de la maison, effectuer un nettoyage humide une fois tous les deux jours. Bonne aide gargariser et rincer le nez avec une solution saline. Des chercheurs ont montré que plus un enfant est confronté tôt à un allergène, moins il est probable qu'il développe une allergie. À cet égard, il est bon que l'enfant grandisse avec un animal.

Diagnostic de la trachéite allergique

  1. Test sanguin La présence d'immunoglobuline de classe E dans le matériau indique des processus allergiques.
  2. Culture d'expectorations. Cela élimine la nature bactérienne de l'inflammation.
  3. Tests cutanés. L'étude montrera à quoi vous êtes allergique. N'oubliez pas que le test n'est pas indicatif pour les enfants de moins de cinq ans.

Pour déterminer l'étendue des dommages aux organes internes, des études sur les poumons et le larynx sont réalisées - fluorographie, trachéoscopie.

Traitement de la trachéite allergique

Les comprimés de loratadine sont prescrits aux enfants de moins de cinq ans, ce qui peut provoquer somnolence et apathie. Les antihistaminiques fonctionnent mieux s'ils sont pris avant le contact avec l'allergène.

Les gouttes hormonales aident à lutter contre les allergies. Ils ne sont nommés que par le médecin traitant. Symptomatiquement, la trachéite allergique aide au gargarisme, aux sprays anti-inflammatoires et aux pastilles. Pour atténuer la toux, des mucolytiques sont prescrits, ce qui facilite la séparation et la dilution des expectorations. En outre, la physiothérapie et l'inhalation avec un équipement physique utilisant un nébuliseur fonctionnent bien.

Les méthodes modernes de traitement des allergies peuvent, si elles ne sont pas définitivement débarrassées de la maladie, l’oublier pendant longtemps. Ceci est fait par des cliniques spécialisées. Le traitement dure plusieurs mois. Ce sont la physiothérapie, les injections, les médicaments, l’entraînement progressif du corps pour l’allergène et le travail avec une immunité spécifique.

Traitement efficace de la trachéite allergique chez l'adulte et l'enfant à l'aide de médicaments et de remèdes populaires

Très souvent, le système respiratoire est exposé aux allergies, le processus inflammatoire peut également affecter la trachée.

La trachéite allergique est une inflammation de la trachée associée à des lésions de la membrane muqueuse dues à la sensibilité accrue de l'organisme à certains stimuli. Dans la plupart des cas, la maladie ne survient pas indépendamment, mais se manifeste dans le contexte d'une laryngite allergique, d'une rhinite ou d'une conjonctivite.

Causes et mécanisme de développement

Le développement du processus inflammatoire dans la trachée peut se produire sous l'influence de 2 facteurs:

  • contact direct avec l'allergène;
  • développement du processus de sensibilisation de l'immunité à certains stimuli.

Les provocateurs de la trachéite allergique peuvent être:

  • spores de moisissures;
  • le pollen;
  • produits de déchets animaux;
  • la nourriture;
  • les médicaments;
  • produits chimiques.

Une simple trachéite allergique est à l'origine d'allergènes et une association mixte est associée à un processus infectieux en raison duquel une réponse aux anticorps microbiens se développe.

Lorsqu'un allergène se trouve directement dans la région de la trachée, une réaction allergique se développe généralement rapidement. Le processus n'implique pas le système immunitaire. Avec le développement de la sensibilisation, la pénétration initiale d'un allergène dans le corps amène le système immunitaire à produire des immunoglobulines spécifiques. Les symptômes d'allergie n'apparaissent pas à ce stade. Lors d'un contact répété avec des stimuli, les anticorps et les antigènes interagissent, ce qui entraîne la destruction des mastocytes et la libération d'histamine. Une réaction allergique commence par des symptômes caractéristiques.

Comment traiter les allergies à l'ambroisie? Voir une sélection d'options de traitement efficaces.

Caractéristiques et liste d'antihistaminiques pour enfants et adultes, consultez cet article.

Trachéite allergique:

  • l'hypothermie;
  • rhumes fréquents;
  • foyers d'infection chroniques;
  • situations stressantes;
  • travailler dans une production dangereuse;
  • mauvaises habitudes (surtout fumer).

Ils affaiblissent tous le système immunitaire. Par la suite, elle perd la capacité de résister de manière adéquate aux «attaques» d'agents étrangers.

Tableau clinique

Les principaux symptômes de la trachéite sont similaires à ceux du rhume. La voix du patient change, sa gorge est douloureuse. Progressivement, les symptômes de la trachéite commencent à augmenter. Les maux de gorge deviennent plus intenses, deviennent coupants. Il existe un symptôme majeur de la trachéite - une toux sèche obsessionnelle.

La toux est accompagnée des symptômes suivants:

  • douleur thoracique et région du diaphragme;
  • réflexe nauséeux;
  • respiration sifflante;
  • augmente avec une respiration saccadée, lors d'une conversation ou d'un rire;
  • accumulation de crachats dans la trachée inférieure;
  • faiblesse générale et malaise.

Les expectorations apparaissent progressivement légèrement en raison de l'apparition d'une bronchite allergique. Le flegme a initialement une structure visqueuse, il est difficile de tousser. Après 3-5 jours, une toux allergique avec trachéite devient plus productive, la sécrétion de mucus augmente, elle laisse plus facilement. Au début, les crachats sont légers, puis ils peuvent devenir troubles avec des impuretés purulentes.

Peu à peu, les poches muqueuses s'atténuent, la douleur à la poitrine et à la gorge s'estompe. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, le processus inflammatoire se propage plus profondément et la trachéobronchite ou la bronchopneumonie se rejoignent. Leurs symptômes sont plus graves, avec fièvre et toux douloureuse constante. Sur fond de trachéite chronique à long terme, l'asthme bronchique peut se développer.

Trachéite allergique chez les enfants

La trachéite allergique est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes. Environ 50% des jeunes patients au moins une fois confrontés à un tel problème. Chez les enfants de moins de 3 ans, les réactions allergiques sont plus souvent associées aux allergies alimentaires. Les enfants plus âgés réagissent davantage à divers irritants domestiques (pollen, laine, détergents).

Parmi les symptômes de la trachéite allergique chez les enfants peuvent être distingués par une respiration rapide et superficielle. Lorsqu'un enfant pleure, crie ou parle, il y a des accès de toux sèche. La température des allergies chez les enfants peut atteindre 37,5 ° C et plus. La faiblesse, l'irritabilité augmente, l'appétit s'aggrave, le sommeil est perturbé. Une toux sévère peut provoquer des vomissements et un étouffement.

Une réaction allergique peut provoquer un gonflement des tissus de l'oropharynx, pouvant entraîner une asphyxie. Dans un tel cas, des mesures d'urgence sont nécessaires.

Mesures de diagnostic

Vous devez d’abord contacter l’otolaryngologue afin qu’il procède à une inspection visuelle afin de déterminer les causes de la trachéite. Si nécessaire, le spécialiste référera le patient à un allergologue pour consultation. Pour clarifier le diagnostic, des analyses de laboratoire et instrumentales sont attribuées:

  • test sanguin clinique;
  • expectoration bakposev;
  • tests d'allergie (enfants à partir de 3 ans);
  • laryngotrachéoscopie;
  • radiographie.

Si la trachéite est de nature allergique, il est important de déterminer exactement quelle substance provoque la réaction correspondante du corps. Cela éliminera davantage le contact avec lui et évitera les exacerbations de la maladie.

Règles générales et méthodes de traitement

Comment traiter la nature allergique à la trachéite? Si vous ne commencez pas immédiatement le traitement, la maladie passera de aiguë à chronique, avec exacerbations et rémissions périodiques. Après avoir déterminé la cause de la trachéite, vous devez d'abord éliminer le facteur provoquant - le contact avec l'allergène.

Les médicaments

La prochaine étape dans le traitement de la trachéite devrait être le traitement étiotropique. Pour un soulagement rapide des symptômes de réactions allergiques, des préparations antihistaminiques sont prescrites:

Pour faciliter la décharge des expectorations, les expectorants sont pris:

  • La bromhexine;
  • ACC;
  • Stoptussin;
  • Lasolvan;
  • Mukaltin et d'autres.

Ces médicaments réduisent la viscosité des expectorations, facilitent le processus de décharge. Les expectorants sont généralement pris sous forme de sirop ou de comprimés. Les inhalations utilisant des mucolytiques sont également efficaces.

En cas de douleur dans la gorge, utilisez des aérosols ou des pastilles pour sucer:

Si une maladie allergique est accompagnée d'une infection bactérienne secondaire, un traitement antibiotique est prescrit pour la trachéite:

Physiothérapie

Pour accélérer la récupération, en dehors des médicaments, des méthodes de physiothérapie sont efficacement utilisées:

Avec un traitement complexe en temps opportun, la maladie disparaît généralement en quelques jours si le contact avec l'allergène provoquant est supprimé.

Apprenez les instructions d'utilisation d'une solution de chlorure de calcium pour le traitement des pathologies allergiques.

Les symptômes du syndrome de Stevens-Johnson et le traitement de la maladie sont écrits sur cette page.

Rendez-vous sur http://allergiinet.com/articles/pediatricheskaya-panel-allergenov.html pour en savoir plus sur le panel d'enfants allergiques invitro et sur son déchiffrement.

Remèdes et recettes populaires

Recettes de médecine traditionnelle éprouvées:

  • Verser des grains entiers d'avoine avec de l'eau. Faire bouillir jusqu'à ce qu'il fonde. Buvez le bouillon par petites gorgées de 100 ml à 5-6 fois par jour.
  • Prenez à l’intérieur des décoctions de racine de pissenlit, de pied de patte, de thym, de racine d’Althea et de plantain pour soulager la toux.
  • Se gargariser avec du jus de betterave frais 2-3 fois par jour.
  • Mélanger le jus de radis avec du miel. Manger 2 cuillères avant de manger.
  • Préparez un mélange de 100 g de beurre et de 100 g de miel. Ajoutez 15 g de jus d'aloès. Manger 1 cuillère à café deux fois par jour.

Les infusions et les décoctions d'herbes doivent être prises avec beaucoup de précaution, afin de ne pas renforcer davantage la réaction allergique du corps.

Directives de prévention

La trachéite allergique se développe sous l'influence de substances irritantes en raison de la sensibilité accrue du corps. Le meilleur moyen d'éviter la maladie est d'éviter le contact avec des allergènes. De plus, vous devriez suivre ces recommandations:

  • Mangez bien, éliminez les aliments allergènes du régime alimentaire.
  • Prenez les médicaments uniquement tels que prescrits par un médecin.
  • Quittez les mauvaises habitudes;
  • Traiter rapidement les foyers d’infection dans le corps;
  • Renforcer le système immunitaire (marcher au grand air, bouger plus, faire du sport).

Comment guérir rapidement la trachéite allergique à la maison? Regardez la vidéo suivante et découvrez des recettes efficaces de remèdes populaires: