Trachéite allergique: symptômes, traitement

La trachéite allergique est une maladie provoquée par une lésion inflammatoire de la muqueuse trachéale sur fond d’une sensibilité accrue du corps aux agents étrangers - allergènes. Cette maladie est rarement indépendante et survient plus souvent en même temps que la rhinite allergique, la laryngite, la kératite ou la conjonctivite.

Le contenu

Causes et mécanisme de développement

Pour la survenue d'une inflammation dans la trachée, deux facteurs principaux suffisent:

  1. Sensibilisation du corps, c’est-à-dire une réponse agressive déformée du système immunitaire aux allergènes.
  2. Contact direct avec ces antigènes.

Les allergènes sont des médicaments, la poussière domestique, la moisissure et les spores d'autres champignons, des aliments, des duvet de peuplier, des particules de plumes d'oiseau, du pollen de fleurs et de plantes, du latex, de l'épiderme et des poils d'animaux.

L'hypothermie, les infections bactériennes et virales fréquentes entraînant une diminution de l'immunité, les maladies des voies respiratoires supérieures, le travail dans des entreprises dangereuses, le tabagisme, contribuent à l'apparition de la trachéite.

Les allergènes après contact avec la membrane muqueuse et absorption dans le sang sont «capturés» par les cellules du système immunitaire qui produisent des anticorps. L'interaction des anticorps et des antigènes entraîne l'apparition d'un œdème de la membrane muqueuse, son irritation, une augmentation de la sécrétion de mucus, des démangeaisons, une inflammation. Cette tendance s’observe au contact même d’une petite quantité de l’allergène.

Signes cliniques de trachéite allergique chez l'adulte

Les principaux symptômes de la trachéite allergique sont comme un rhume. La voix est enrouée, il y a "grattage", maux de gorge. Après 2 à 3 jours, les symptômes augmentent: la douleur dans le pharynx devient coupante, elle augmente avec la déglutition, la toux, l'alcool et l'alimentation. Un signe caractéristique de la trachéite allergique est une toux sèche et douloureuse qui finit par devenir un "aboiement" et une suffocation. Le temps d'attaque augmente, après quoi on ressent des vertiges, des douleurs derrière le sternum et dans la région des côtes. Instinctivement, une personne essaie de faire des mouvements respiratoires avec précaution, en respirant lentement.

Chez l'adulte, la maladie survient à la suite d'une légère augmentation de la température, ses taux élevés sont rares, mais non exclus. Perte temporaire temporaire de la voix (aphonie).

Au cours des premiers jours, les expectorations visqueuses sont à peine excrétées en petite quantité; au 4 ou 5e jour de la maladie, leur quantité augmente, leur consistance et leur couleur changent - du mucus transparent à des écoulements purulents jaunâtres. Au fil du temps, l'enflure, l'irritation de la membrane muqueuse diminuent, la douleur derrière le sternum et la gorge disparaît.

Manifestations de trachéite allergique chez les enfants

Chez les enfants, il y a une respiration superficielle rapide. Une attaque de toux peut être déclenchée non seulement en pleurant, en criant ou en riant, mais également en sanglotant, avec une simple et profonde respiration. La trachéite allergique chez les enfants s'accompagne d'une élévation de la température jusqu'à un nombre subfébrile (parfois jusqu'à fébrile), d'une augmentation de la faiblesse. L'enfant devient irritable, mange mal, se plaint d'avoir mal à la gorge et le sommeil est perturbé. Une attaque de toux chez les enfants peut provoquer des étouffements, des vomissements.

Si vous n'éliminez pas immédiatement les effets des agents allergiques sur le corps et ne commencez pas le traitement à temps, le processus infectieux-allergique se déplace vers les voies respiratoires inférieures, ce qui entraîne l'apparition d'une trachéobronchite ou d'une bronchopneumonie allergiques. De telles conséquences sont plus souvent observées chez les jeunes enfants et les personnes âgées, d’une part en raison de l’imperfection du système immunitaire, et d'autre part en raison d'une diminution de la résistance corporelle.

Méthodes de diagnostic

Dans un premier temps, la consultation d'un oto-rhino-laryngologiste est requise. Après une inspection visuelle, une anamnèse et une clarification des raisons, vous serez dirigé vers un allergologue. Clarifier le diagnostic nécessite des méthodes de recherche de laboratoire et instrumentales.

  • test sanguin clinique (marqué éosinophilie);
  • culture bactériologique des expectorations pour éliminer le caractère infectieux de l'inflammation;
  • tests d'allergie pour déterminer la sensibilité individuelle aux allergènes.
  • radiographie des poumons;
  • laryngotrachéoscopie;
  • pharyngoscopie.

Dans la plupart des cas, il suffit simplement d'une inspection visuelle de la gorge, d'une auscultation, d'un test d'allergie. À l’aide de tests cutanés, il est important de déterminer quel allergène est responsable de la réaction afin de protéger le patient de tout contact ultérieur avec lui.

Traitement

Un accès opportun au médecin ORL pour la nomination du traitement approprié empêche la transition de la forme aiguë de la muqueuse trachéale vers la forme chronique. L’accent est mis sur l’élimination immédiate des facteurs ayant conduit à une réaction allergique et sur le traitement étiotropique consistant à prendre des antihistaminiques (cétirizine, fexofénadine, kétotifène). La loratadine, la cétirizine et la desloratadine sont présentées aux enfants de moins de 5 ans. Les médicaments, leur posologie, la durée d'admission sont déterminés individuellement et uniquement par le médecin traitant.

Le traitement de la trachéite allergique est complété par un traitement symptomatique. On prescrit des médicaments antipyrétiques (aspirine) et anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, ibuprofène) et pour éclaircir les expectorations - expectorant (thermopsis, althea root), mucolytics (bromhexin, ambrobene).

Physiothérapie bien établie (électrophorèse, UHF, diverses inhalations, y compris l’utilisation d’un nébuliseur).

Tests cutanés réalisés lors de l'exacerbation (afin d'identifier l'allergène), minimisation du contact avec elle au quotidien, un traitement immédiat vous permettra d'oublier la trachéite allergique, ainsi que d'autres manifestations de l'allergie.

Comment traiter la trachéite allergique

La trachéite allergique est un processus inflammatoire de la muqueuse trachéale qui se développe à la suite d'une réaction allergique au contact d'allergènes. La cause de la maladie réside dans le mauvais fonctionnement du système immunitaire (il réagit avec une sensibilité accrue à la poussière, à la nourriture, aux poils d'animaux et à d'autres facteurs environnementaux).

Le symptôme principal de la trachéite allergique est une toux sèche et larmoyante et une sensation de mal de gorge. La maladie peut survenir sous une forme aiguë et chronique. Le plus souvent, il est diagnostiqué chez les enfants car son système immunitaire n’est pas encore complètement formé.

Le traitement n'est possible qu'avec l'élimination complète du contact avec l'allergène. Ensuite, vous devez éliminer l'inflammation de la trachée et améliorer l'immunité. Les remèdes populaires feront face à cette tâche - ils conviennent aux adultes et aux enfants, ils ne créent pas de dépendance, ils sont abordables.

Raisons

Nous décrivons les causes et le mécanisme de développement de la trachéite allergique. Notre système immunitaire répond aux «invités non invités» (bactéries, virus, champignons) par une production accrue de lymphocytes T et une inflammation locale au centre de l'infection. Mais parfois, elle commet une erreur et prend des substances inoffensives pour l'ennemi - poussière, pollen végétal, squames animales, nourriture. Les allergies se développent. Ainsi, sa cause est un travail impropre d'immunité. La trachéite allergique est rarement une maladie indépendante, elle est généralement accompagnée d'une conjonctivite allergique, d'une bronchite allergique et d'autres affections.

Les enfants âgés de 3 à 6 ans ont une sensibilité accrue aux allergènes, car leur système immunitaire n'est pas encore complètement formé (bien qu'un adulte puisse également souffrir de ce problème).

Certains facteurs de risque peuvent déclencher l'apparition d'une trachéite allergique:

  • des conditions sanitaires défavorables dans la maison (une grande quantité de poussière ainsi que des éléments qui l'accumulent - jouets en peluche, vieux papiers, etc.);
  • l'hypothermie;
  • le stress;
  • augmentation du stress physique et mental;
  • maladies infectieuses antérieures des voies respiratoires supérieures.

Les allergènes peuvent être la poussière, les aliments (en particulier les fruits de mer, le miel et les fraises), les émissions provenant des poils des animaux, le pollen des plantes, les produits chimiques ménagers, les cosmétiques, le latex et certains métaux.

Les symptômes

Il existe une forme aiguë et chronique de cette maladie. Dans la forme aiguë, il y a une symptomatologie claire sous forme d'attaques de toux, d'enrouement et d'enrouement, de douleur à la poitrine. Dans la forme chronique, les symptômes sont flous - le patient ne peut que se plaindre d'une toux périodique et d'un écoulement du contenu purulent de la gorge.

Ainsi, les signes cliniques de trachéite allergique aiguë chez l’adulte:

  • gorge irritée et égratignée;
  • enrouement et enrouement;
  • détérioration générale;
  • douleur à la poitrine et à la gorge (à l'endroit où la trachée passe);
  • la toux sèche et larmoyante, il y a une augmentation des attaques lors du changement de la température ambiante, du rire et des pleurs;
  • dans les 3 premiers jours - une légère décharge de crachats légers et visqueux, la décharge devient alors abondante et purulente;
  • respiration superficielle et rapide;
  • des vertiges;
  • dans certains cas, une augmentation de la température corporelle.

Si elle n’est pas traitée à temps, une trachéite chronique se développe - paresseuse, avec des épisodes de toux occasionnels et une gêne dans la région du sternum.

Les manifestations de la trachéite allergique chez les enfants se confondent facilement avec la coqueluche, la laryngite, la bronchite et d'autres maladies du système respiratoire. L'enfant a des accès de toux sévère (surtout lorsqu'il rit ou prend une profonde respiration), le bébé devient paresseux et agité. Les symptômes sont les mêmes que chez l’adulte - enrouement, séparation des expectorations purulentes ou mucopuruleuses, douleur à la poitrine. Parfois, la température augmente. Chez un enfant, cette maladie est dangereuse car, si vous n'éliminez pas le contact avec l'allergène, des crises d'asthme peuvent survenir à l'avenir. En outre, la trachéite peut évoluer en bronchite allergique ou en asthme bronchique.

Prévention

La prévention de la trachéite allergique est similaire à la prévention d’autres types de réactions allergiques. Tout d'abord, il est nécessaire d'ajuster le travail du système immunitaire par le biais d'un durcissement, d'une nutrition adéquate et de nombreuses activités de plein air. Éliminer complètement le contact avec l'allergène, si possible. Évitez les mauvaises habitudes, la vie dans une région peu écologique, l’inhalation de vapeurs de peinture, d’essence et d’autres produits chimiques.

La nature allergique à la trachéite d'un enfant en âge passe, mais vous devez vous assurer qu'il n'a pas développé d'autres types d'allergies. C'est précisément ce que l'on peut atteindre grâce à la prévention.

Traitement

Le traitement de la trachéite allergique commence par l’établissement de ses causes. Déterminez quel allergène a provoqué cette réaction et éliminez-le. Ensuite, il est nécessaire d'éliminer la toux et d'autres symptômes, de soulager les sécrétions d'expectorations, d'arrêter le processus inflammatoire, de nettoyer le système respiratoire et d'améliorer l'immunité. Les remèdes naturels à base d'herbes et de nourriture nous aideront à cela.

Décoction de lait de racine de saxifrage

Cet outil peut être utilisé par les adultes et les enfants. Faites bouillir une cuillerée à thé de racine de saucisse hachée dans un verre de lait (laissez bouillir pendant 3 minutes à feu doux), puis égouttez-les, ajoutez du miel et buvez. Après plusieurs portions de ce remède, les attaques de toux vont diminuer, l'inflammation disparaîtra.

Collection d'herbe

Si vous souffrez de trachéite allergique, utilisez la collection à effet antihistaminique:

  • Herbe tricolore violette - 1 partie;
  • Fleurs de souci - 1 partie;
  • Lentille petit herbe - 2 parties.

Versez une poignée de collection avec un litre d'eau, amenez à ébullition et retirez immédiatement du feu (ne pas faire bouillir). Un adulte devrait boire un verre de bouillon trois fois par jour. Pour l'enfant, la posologie est réduite de 2 à 4 fois (en fonction de l'âge). Ce traitement ne doit pas durer plus de 3 jours, au cours desquels l’allergie disparaîtra.

Compresse Gorge

Un autre remède universel pour le traitement d'un enfant et d'un adulte. Faire bouillir la pomme de terre, la mélanger à l'état de purée de pomme de terre, ajouter 2 à 3 gouttes d'huile essentielle de genièvre ou de sapin et bien mélanger. Appliquez une purée tiède (mais pas chaude!) Sur votre cou, enveloppez-la avec une toile cirée et une écharpe par-dessus. Gardez la compresse pendant environ une heure.

Feuilles d'aulne gris

Une décoction de cette plante aide à éliminer une forte toux. Faites bouillir 2 verres d'eau, ajoutez 2 cuillères à soupe de feuilles broyées et laissez bouillir pendant 5 minutes. Le moyen filtré signifie boire un verre 3 fois par jour, pour les enfants, la posologie doit être réduite.

Sirop de plantain

Pour soulager l'inflammation trachéale, utilisez le pouvoir guérisseur de la banane plantain. Mélangez les plantes sèches ou fraîches avec la même quantité de sucre, ajoutez de l'eau (pour obtenir un sirop épais) et laissez cuire 15 minutes. Après refroidissement, filtrez l'outil et ajoutez du miel au goût. Donnez à un adulte une cuillère à soupe 3-4 fois par jour. Pour les bébés, la posologie est réduite à 1 cuillerée à thé.

Infusion de mûre

Cette plante élimine la toux et l'enrouement, soulage la fièvre, combat l'inflammation trachéale. Les deux feuilles de mûres et les fruits feront l'affaire. Préparez une cuillère à soupe de matières premières dans un verre d'eau, couvrez et attendez 10 minutes. Buvez un peu de sucre avec du miel.

Aiguilles et cônes de pin

Un autre remède pour toutes les maladies respiratoires. Il est recommandé de faire bouillir les jeunes pommes de pin dans du lait (à base d’une cuillère à dessert de matière première par verre de lait) et de boire 100 ml de chaleur 3 à 4 fois par jour. La décoction chaude d’aiguilles de pin est utilisée pour les inhalations - cela facilitera la décharge des expectorations et réduira l’inflammation. Huile essentielle de pin, mélangée avec de l'huile végétale simple, frottée sur la poitrine la nuit.

Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site!
Partagez des contenus sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

Traitement de la trachéite allergique

Trachéite allergique - inflammation non infectieuse de la muqueuse trachéale, provoquée par une réponse inadéquate du système immunitaire aux allergènes. La maladie respiratoire se développe sous l’influence de deux facteurs: la sensibilisation (sensibilité accrue du corps aux allergènes) et le contact direct avec les antigènes - poussière, air pollué, pollen de plantes, poils d’animaux, etc.

Contenu de l'article

En pénétrant dans le système respiratoire, les allergènes sont absorbés par la muqueuse trachéale. Les cellules immunitaires commencent à attaquer les antigènes qui ont pénétré dans l'organisme et libèrent de l'histamine. Cette substance appartient aux médiateurs de l'inflammation, c'est pourquoi, dans les lieux de sa localisation, les tissus mous commencent à s'enflammer et à gonfler, ce qui aggrave le bien-être de la personne.

Manifestations cliniques chez l'adulte

Les symptômes de la trachéite allergique ne diffèrent pas beaucoup des signes du développement d'un ARVI. Les allergènes qui envahissent les voies respiratoires provoquent des réactions pathologiques entraînant une détérioration de l’état de santé du patient. Les principales manifestations de la maladie chez l'adulte comprennent:

L'inconfort est aggravé pendant la déglutition, les repas et les conversations. En raison du gonflement des muqueuses, les attaques de toux deviennent plus fréquentes, entraînant une insuffisance respiratoire. Pour réduire l'irritation trachéale, une personne commence instinctivement à respirer de manière superficielle. Cependant, le manque d'oxygène dans le corps provoque des nausées, une cyanose des lèvres, une tachycardie, etc. Sur fond de tuméfaction grave des muqueuses, une perte temporaire de la voix (aphonie) n’est pas exclue.

Si vous n'éliminez pas la source des allergies, les symptômes de la trachéite ne feront que s'aggraver. La boursouflure des muqueuses peut entraîner une sténose trachéale et, par conséquent, des crises d'asthme. En cas de soins intempestifs, le patient peut perdre conscience et s'étouffer.

Manifestations cliniques chez les enfants

Il convient de noter que les symptômes de la trachéite allergique chez les jeunes enfants sont presque les mêmes que ceux de la coqueluche.

Par conséquent, en cas de toux sèche spasmodique chez un enfant, vous devez contacter un pédiatre et vous soumettre à un examen médical approprié. Très souvent, les allergies sont accompagnées d'une légère fièvre, raison pour laquelle de nombreux parents commencent à traiter leurs enfants avec des remèdes anti-rhume.

En l'absence de traitement approprié, les symptômes d'allergie ne font qu'augmenter. L'enfant devient pleurnichard et irritable, peut refuser de manger et dormir mal. Les crises de toux se produisent le plus souvent lors des pleurs, des rires et des soupirs profonds. Les enfants de plus de 2 ans se plaignent de maux de gorge, de douleurs à la poitrine et d'essoufflement.

Le traitement tardif de la trachéite allergique entraîne le développement de la trachéobronchite et de la bronchopneumonie.

En règle générale, les enfants sont plus difficiles à tolérer les allergies que les adultes. Cela est dû à l'imperfection du système immunitaire et à une sensibilisation accrue du corps. L'œdème et l'inflammation des tissus réduisent l'immunité locale. Par conséquent, dans le contexte de la trachéite, les enfants peuvent développer des maladies infectieuses - pharyngite bactérienne, laryngite, amygdalite, etc.

Principes de traitement

Comment éliminer rapidement les symptômes de la trachéite allergique? Avant de prendre des médicaments, il est nécessaire d’éliminer les allergènes et les facteurs susceptibles de provoquer une inflammation de la trachée. Après cela, le patient doit suivre un traitement étiotrope consistant à prendre des médicaments antiallergiques (antihistaminiques).

Le traitement de l'inflammation et de l'œdème dans les voies respiratoires implique l'administration de médicaments anti-inflammatoires à action systémique et locale. Des médicaments antipyrétiques sont prescrits si la température corporelle atteint des marques fébriles (plus de 38 ° C). La durée du traitement et la posologie des produits pharmaceutiques ne doivent être déterminées que par le médecin traitant. Les médicaments irrationnels peuvent aggraver l’état du patient et entraîner des complications.

Il est possible d'arrêter une toux spastique sèche au moyen d'antitussifs. Mais si les expectorations sont séparées des voies respiratoires lors de la toux, les mucolytiques contribueront à accélérer son élimination, c'est-à-dire médicaments expectorants. La physiothérapie est tout aussi efficace dans le traitement de la trachéite allergique. Il est possible de restaurer le trophisme tissulaire et d’éliminer les poches au cours de la thérapie UHF.

Antihistaminiques

Les agents antiallergiques réduisent considérablement la sensibilité du corps à l'action des allergènes. Ils inhibent l'activité des récepteurs d'histamine. Ainsi, lorsqu'ils sont utilisés, l'inflammation de la muqueuse trachéale régresse très rapidement. Les antihistaminiques sont des médicaments étiotropes qui doivent être pris en premier lieu lorsque des réactions allergiques apparaissent.

Il convient de noter que le traitement des enfants avec des médicaments antiallergiques doit être surveillé par un spécialiste. Les composants de certains médicaments peuvent affecter le système nerveux et entraîner un comportement inadéquat chez l'enfant - agressivité, dépression, anxiété, etc. Par conséquent, dans le traitement des jeunes enfants, il est recommandé d'utiliser des antihistaminiques des 2ème et 3ème générations. Ils ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires et de somnolence.

Pour arrêter les symptômes de la trachéite allergique, vous pouvez utiliser:

Un traitement précoce des allergies aux antihistaminiques peut éliminer l'œdème trachéal, les maux de gorge et la toux suffocante pendant 2 à 3 jours. Très souvent, la trachéite se produit sur fond de rhinite allergique. Pour faciliter la respiration nasale, il est conseillé d'utiliser des agents antiallergiques sous forme de gouttes nasales - Allergodil, Levocabastin, etc.

Médicaments mucolytiques

Les médicaments antitussifs et expectorants sont les médicaments les plus efficaces pour arrêter les quintes de toux.

Le traitement avec des médicaments antitussifs est effectué uniquement avec une toux non productive. À leur tour, les médicaments expectorants sont prescrits pour liquéfier et éliminer rapidement les expectorations des bronches et de la trachée.

En pratique pédiatrique dans le traitement de la trachéite allergique à l’aide de médicaments non narcotiques d’origine végétale. Ils ne provoquent pas d'effets secondaires et ne sollicitent pas le foie. Parmi les mucolytiques les plus sûrs figurent:

En outre, le traitement de la toux peut être effectué à l'aide de collections de thorax, qui incluent des herbes médicinales. Pour la préparation des infusions, il est préférable de choisir des remèdes à base de plantes médicinales, parmi lesquels on compte le pied, l’origan, la racine d’Altea, la camomille, le calendula, l’élecampane et le plantain. Les inhalations avec expectorants accélèrent la dilution du mucus, rendant une toux sèche devient productive. Ambroxol, Bronkhoksal et Flavamed sont utilisés comme inhalants.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens interfèrent avec la synthèse de produits chimiques qui entraînent une inflammation des tissus. Ils bloquent la production de prostaglandines, réduisant ainsi l'œdème et l'hyperémie trachéale. Les AINS ont un effet antipyrétique et analgésique prononcé, ils sont donc souvent utilisés pour traiter des maladies respiratoires, en particulier la trachéite allergique.

De nombreux médicaments anti-inflammatoires comprennent le paracétamol, qui ne provoque pas de modifications érosives des muqueuses du tractus gastro-intestinal. C'est pour cette raison qu'il est préférable de choisir ceux qui contiennent du paracétamol parmi les médicaments en vente libre:

Les AINS à base de paracétamol peuvent être utilisés pour traiter les femmes enceintes et les enfants d’âge préscolaire.

Les médicaments symptomatiques éliminent rapidement la douleur, la fièvre, les malaises et la gêne causés par la trachée en avalant. En plus de la trachéite allergique, ils peuvent traiter les maladies respiratoires infectieuses provoquées par les microbes et les virus.

5 principaux symptômes de trachéite allergique chez l'adulte

Quels sont les symptômes d'allergie à la trachéite et les méthodes de traitement. La toux sèche est généralement considérée comme un compagnon des maladies respiratoires. Et peu de gens savent que la nature de ce réflexe peut être complètement différente. Une telle toux peut indiquer la présence de nombreuses autres maladies dont les symptômes sont très similaires. Les personnes sujettes à divers types d'allergies ont parfois une trachéite allergique. Il s’agit d’une inflammation de la trachée - un large tube respiratoire qui relie le larynx et les bronches. La trachéite ordinaire se développe sur le fond d’une infection virale ou bactérienne. Mais les raisons allergiques complètement différentes. Cette maladie n’est pas infectieuse, car elle est une manifestation d’allergies. La raison en est une forte réaction négative du système immunitaire à une protéine étrangère agressive. Cela peut être du pollen végétal, de la nourriture, de la poussière, des poils d'animaux, des cosmétiques, etc. Cette maladie survient à la suite d'un antigène agressif présent dans le corps. Il ne peut pas y faire face tout seul, il signale donc avec diverses manifestations.
Si l'inflammation ne commence pas à guérir à temps, elle progressera et ira de l'avant.

Comment se manifeste la maladie

Les personnes ayant un système immunitaire affaibli, sujet à toutes les allergies, ainsi que celles atteintes de maladies chroniques sous forme aiguë, courent un risque de contracter cette maladie. Dans la trachéite allergique, les symptômes peuvent être très similaires à ceux de la pharyngite ou de la bronchite.

Il peut se manifester de manière aiguë ou chronique.

La forme aiguë est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • toux grinçante, accompagnée d'une douleur intense, irradiant entre les omoplates. Au début, il est toujours sec et gêne davantage la nuit et le matin. Après quelques jours, des expectorations peuvent apparaître;
  • rougeur et gonflement du larynx;
  • dans certains cas, il y a une légère augmentation de la température corporelle. L'état général du patient ne change pas trop;
  • des maux de tête peuvent être présents;
  • enrouement.

La forme chronique de la trachéite allergique se produit avec une irritation prolongée des voies respiratoires avec un antigène - une protéine agressive qui provoque l’allergie elle-même. Avec cette forme de maladie, la toux devient débilitante et surtout livre le supplice à la victime la nuit. La toux peut être sèche ou humide. Il peut durer longtemps, s’affaiblir périodiquement puis s’aggraver. L'exacerbation se produit lorsque vous pleurez, riez, changez la température de l'air. Seul un médecin doit diagnostiquer la maladie sur la base du tableau clinique complet et des résultats des tests de laboratoire.

La règle de base pour le traitement de toutes les allergies est l'identification et l'élimination complète du contact de la victime avec l'antigène. Il est également important de suivre toutes les recommandations du médecin traitant. Vous ne pouvez pas prescrire un traitement vous-même - les conséquences peuvent être graves et parfois irréversibles.

Une telle toux est très dangereuse car les organes respiratoires sont touchés. Avec un traitement approprié, la trachéite disparaît sans conséquences pour la personne. Si la trachéite allergique n'est pas traitée, un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke peut survenir.

Si cela se produisait, appelez immédiatement une ambulance pour que le projet de loi continue pendant quelques minutes et dépend de la réaction des autres s'ils peuvent ou non sauver la personne.

Se débarrasser de la trachéite

Le traitement implique le respect des conditions suivantes:

  1. Enlèvement de l'allergène.
  2. Nettoyage approfondi du système respiratoire.
  3. Restauration des organes respiratoires.
  4. Enlèvement de l'hyperhémie.
  5. Élimination de la toux
  6. Améliorer l'immunité.

Thérapie traditionnelle prescrite par un médecin, il est possible de combiner avec le traitement des remèdes populaires. Cela aidera à améliorer l'état du patient. Cependant, tous les moyens utilisés doivent être signalés au spécialiste dirigeant votre traitement.

Excellente aide à soulager l'inhalation de toux avec la vapeur de pomme de terre. Pour cela, les fruits des pommes de terre sont bouillis avec la pelure, puis l'eau est égouttée. Puis, penché au-dessus de la casserole, inspirez la vapeur. La procédure prend 15-20 minutes par jour.

Vous pouvez boire un verre de jus de carotte fraîchement pressé tous les jours. Il ralentit les processus inflammatoires et fournit au corps toutes les vitamines nécessaires.

Il est conseillé de se gargariser avec une décoction de zeste d'oignon. Un rinçage avec un extrait de feuille de framboise donnera un bon effet. En cas de trachéite, la paix de la parole est importante.

Le traitement chez l'adulte et l'enfant n'est pratiquement pas différent.

Cela est particulièrement vrai pour le tabagisme et l'alcool. Il est nécessaire de traiter la cause et non les symptômes, car il est très important de déterminer à temps la cause de la maladie et de consulter un spécialiste à temps.

Traitement et prévention de la trachéite allergique

Le principal facteur étiologique de la trachéite allergique est constitué de différents types d’allergènes: poussière alimentaire, moisissure, bactérienne, médicinale et domestique, dont la distribution est très répandue. Pour cette raison, un nettoyage mal effectué peut être une source de toux avec trachéite. Les sources de poussière domestique peuvent être: jouets, livres, oreillers, vêtements, tapis, autres dépoussiéreurs domestiques.

Symptômes de la maladie

La pénétration de l'allergène dans les voies respiratoires d'une personne

Il existe deux formes de trachéite allergique: aiguë et chronique. Les symptômes de ces formes de la maladie peuvent varier légèrement. Dans la forme aiguë, toux, congestion nasale, enrouement. La forme chronique de trachéite allergique est une conséquence de la forme aiguë négligée. Il se manifeste également par une toux, mais il se caractérise par un écoulement abondant de crachats purulents de couleur jaune-vert.

Les principaux signes de la maladie sont:

  • augmentation de la température;
  • malaise;
  • toux
  • enrouement;
  • congestion nasale;
  • difficulté à respirer;
  • maux de gorge;
  • brûlant dans la poitrine;
  • difficulté à avaler.

La principale manifestation de la maladie est la toux. Il a un caractère sec et dérange le plus souvent le patient la nuit. Cela est dû au fait que, en position couchée, les expectorations s'accumulent dans la projection de la bifurcation de la trachée, où se trouve le centre de la toux. Le centre est irrité et provoque une quinte de toux.

Au début, la toux est rare, avec une augmentation des symptômes, la toux devient paroxystique, obsessionnelle, ressemblant à une toux avec une coqueluche. Le patient ne peut pas se calmer, des accès de toux provoquent de graves maux de tête, sensation de mal de gorge. La toux peut provoquer une respiration profonde ou une chute de la température.

Un examen objectif a révélé une hyperhémie de la paroi pharyngée postérieure. La toux incite le patient à restreindre sa respiration et à respirer souvent et superficiellement (ceci est dû à des sensations désagréables derrière le sternum). Le rythme respiratoire du patient augmente et atteint 25 fois par minute à un rythme de 16 à 18 mouvements respiratoires par minute.

Toux avec trachéite

Les flegmes atteints de trachéite sont initialement visqueux et mal séparés, ce qui explique l'obsession de la toux. Mais au jour 5, les expectorations deviennent plus fines et un composant purulent y est ajouté, ce qui le dilue. Après la décharge des expectorations, les symptômes de la maladie s'atténuent, mais lorsqu’une nouvelle portion de l’allergène est ingérée, elle se renouvelle et s’intensifie.

Si le processus pathologique se propage aux bronches et que se produit une trachéobronchite, l'évolution de la maladie s'aggrave, la toux atteint son apogée et la température corporelle augmente.

La trachéite allergique chez un enfant est caractérisée par un certain nombre de caractéristiques. La toux chez les enfants est particulièrement douloureuse, la coqueluche, convulsive, conduisant à des vomissements. Le flegme a une couleur blanchâtre et contient des veines verdâtres.

Les crises de toux provoquent des pleurs et des éclats de rire, l'enfant ressent une sensation de brûlure désagréable dans la poitrine lors des crises. Objectivement, il y a gonflement et hyperémie du pharynx, il y a un dépôt sur les amygdales. L'enfant est capricieux, pleure, refuse la nourriture.

Diagnostics

Le diagnostic de la maladie repose sur l'évaluation des plaintes du patient, de l'historique de la maladie, des symptômes et des données objectives. En règle générale, le diagnostic est hors de doute.

Si une trachéite d'origine allergique est suspectée, le patient est référé pour consultation à un oto-rhino-laryngologiste et à un allergologue dans le but de réaliser des tests d'allergie. La patiente reçoit également une laryngotrachéoscopie, des frottis de bakposev, des écouvillons nasaux et pharyngés.

En règle générale, le médecin note dans les antécédents du patient la présence de maladies allergiques (dermatite allergique, pollinose, etc.). Dans le test sanguin, il y a une augmentation du nombre de leucocytes et une augmentation de la RSE, ainsi qu'une augmentation du nombre d'éosinophiles (confirmant des allergies).

Lors de l'examen du larynx chez un patient, on observe un gonflement, une hypertrophie et une rougeur de la membrane muqueuse (parfois même sa cyanose), ainsi que la présence de petites hémorragies pétéchiales. Sur les parois de la trachée, on peut observer un amincissement de la couche muqueuse et de multiples croûtes.

Traitement de la trachéite allergique

L'élément principal du traitement est l'élimination de l'allergène provoquant la maladie!

Réception de mucolytiques pour la liquéfaction des expectorations

Dans l'intervalle des crises, le patient doit subir un examen approfondi par un allergologue et identifier l'allergène provoquant, après quoi il est nécessaire de changer le mode de vie. Si l'allergène est de la poussière domestique, vous devez enlever les tapis et les animaux domestiques, effectuer régulièrement un nettoyage humide et, pendant la période de floraison des plantes, isoler le patient de l'allergène autant que possible (ne pas ventiler la pièce, limiter le contact avec la rue, etc.).

Pour lutter contre la toux sèche douloureuse, on utilise un traitement antitussif narcotique (codéine, dionine, morphine); ces médicaments peuvent être achetés en pharmacie uniquement sur ordonnance spéciale. Ils aident à combattre l'inhalation de toux avec un anesthésique (lidocaïne). Également recommandé pour le traitement des antitussifs non narcotiques (intussin, glauvent, tusuprex).

Les mucolytiques sont indiqués (ils diluent les expectorations visqueuses) et les médicaments expectorants (améliorent son excrétion) - bromhexine, ambroxol, ACC, mukaltin, ascoril, ainsi que des médicaments antihistaminiques (antiallergiques): loratadine, suprastine.

Utiliser une compresse pour réduire la température

Les inhalations nébuleuses avec infusion de thermopsis, althée racine, inhalations alcalines (soude, eau minérale) aident les patients à bien se comporter.

Le frottement de la poitrine la nuit avec des pommades chauffantes, du plâtre à la moutarde et du plâtre au poivre dans la zone de l’espace interscapulaire a un effet apaisant.

Parmi les méthodes populaires recommandées se gargariser avec une décoction de betterave, inhalations à la vapeur, infusions de feuilles de mûre, jus d'agrumes, bouillons d'églantier, boissons aux fruits de baies, ainsi que des compresses, à partir de pommes de terre et de miel.

Des complications

La trachéite aiguë sans traitement peut devenir chronique. Si le processus s'étend jusqu'aux bronches, la trachéite est compliquée par le développement de la trachéobronchite.

La bronchopneumonie est la mauvaise complication de la maladie. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les enfants et les personnes âgées, ils ont cette pathologie nécessitant un traitement spécial.

Pronostic et prévention

La prévention des maladies repose sur la lutte contre les allergènes provocateurs. Joue également un rôle important en augmentant l'immunité, le durcissement et l'enrichissement. Impact positif sur la nature, loisirs à la campagne, à la montagne et dans d’autres régions respectueuses de l’environnement.

Le patient doit être protégé contre les odeurs de réactifs chimiques, de peintures, de vernis, de produits chimiques ménagers et de matériaux de construction. Il est recommandé de procéder à des nettoyages à domicile fréquents et courants ainsi qu’à des nettoyages généraux hebdomadaires.

Le pronostic pour la maladie est favorable. La période d'exacerbation avec un traitement adéquat disparaît après quelques jours. Après avoir atteint une rémission durable, il est nécessaire de mettre au point un ensemble de méthodes pour lutter contre le facteur étiologique de la maladie.

Conclusion

La trachéite est une maladie spécifique qui se démarque dans le contexte d'une autre pathologie du système respiratoire. La trachéite n'est pas dangereuse pour la santé des adultes et des enfants, mais peut causer un inconfort et une gêne au corps. C'est pourquoi il a besoin d'un diagnostic rapide et d'un traitement approprié.

Trachéite allergique

La trachéite allergique est une maladie inflammatoire de la muqueuse trachéale causée par un agent étranger (allergène). Se produit en raison de la sensibilité individuelle à la poussière, aux poils d'animaux, au pollen, etc.

La maladie n'appartient pas à un indépendant, elle se manifeste principalement par une conjonctivite allergique, une kératite, une laryngite et une rhinite.

Symptomatologie chez l'adulte: caractéristique de la maladie

La trachéite allergique débute de façon aiguë, les symptômes ressemblent aux signes du rhume:

  • maux de gorge;
  • enrouement, enrouement dans la voix;
  • sensation de "gratter" dans la gorge.

En outre, le patient constate une détérioration, il présente les symptômes suivants:

  • mal de gorge, aggravé par la déglutition et air sec;
  • toux sèche, angoissante, irritante, après un ou deux jours, elle devient un aboiement;
  • les accès de toux deviennent fréquents, accompagnés de vertiges, de douleurs au sternum et aux poumons;
  • la respiration devient superficielle, rare;
  • une légère hausse de température est possible.

Dans les premiers jours de la maladie a marqué la libération d'une petite quantité d'expectorations visqueuses. Après 4-6 jours, il s'intensifie, la couleur devient jaunâtre, la consistance est purulente.

Les signes de la maladie chez les enfants

Le diagnostic de la trachéite chez l'enfant n'est problématique que par les symptômes, car les symptômes de la maladie ressemblent beaucoup à ceux de la coqueluche et d'autres maladies inflammatoires. La principale différence dans la trachéite est une forte toux qui survient lorsque vous prenez une profonde respiration, riez, pleurez. L'attaque provoque une douleur dans le sternum, l'enfant peut se plaindre d'un mal de tête.

Les autres symptômes incluent:

  • plaque sur les amygdales;
  • enrouement, la voix de l'enfant disparaît;
  • manque d'oxygène dû à une respiration difficile et superficielle;
  • léthargie, mal de tête, somnolence;
  • crachat difficile à séparer.

La température corporelle de l'enfant peut rester normale, une légère augmentation est possible. Mais ce sont des symptômes indirects caractéristiques d'autres maladies inflammatoires.

L'allergie alimentaire, à l'origine des symptômes de trachéite, est particulièrement dangereuse pour un enfant. Ignorer la maladie et ne pas éliminer l'allergène augmente le risque d'étouffement lors de la prochaine attaque de toux. Un traitement précoce élimine le danger posé par l'inflammation du larynx.

Traitement chez l'adulte et l'enfant

Pour éliminer les symptômes et soulager le processus inflammatoire aidera un traitement complexe, composé de plusieurs étapes:

  • éliminer les causes des allergies;
  • nettoyer la trachée, le nez, la gorge;
  • augmenter les propriétés protectrices des muqueuses;
  • éliminer la toux, soulager les attaques;
  • augmenter l'immunité;
  • mesures préventives.

Le traitement de la trachéite de type allergique commence par l'élimination du facteur qui a provoqué la maladie et provoqué une augmentation des crises convulsives. Pour ce faire, le médecin prescrit des médicaments anti-allergiques (Loratadin, Suprastin, etc.). Le patient est tenu d’exclure ou de limiter au maximum le contact avec l’allergène.

Des médicaments expectorants sont prescrits pour éliminer les expectorations (ACC, Ascoril, etc.).

Si des symptômes et des signes d'autres maladies inflammatoires sont présents, leur traitement dans le complexe est nécessaire. La trachéite allergique est souvent accompagnée d'une trachéite bactérienne qui, sans antibiotiques, contribue à la détérioration rapide de l'état du patient.

Les médicaments ne sont prescrits que par un médecin. Le traitement de la trachéite sans consultation d'un spécialiste n'est pas autorisé!

L'efficacité de la kinésithérapie pour un enfant

Le traitement de la trachéite peut être effectué conjointement avec la physiothérapie. Pour un enfant, les inhalations sont prescrites pour faciliter la respiration et aider les expectorations. La physiothérapie soulage le gonflement du larynx et des amygdales, élimine la douleur, les maux de gorge et autres symptômes de la maladie, réduit le nombre de rechutes et la gravité des attaques.

Pour la trachéite allergique, des médicaments expectorants et anti-inflammatoires sont utilisés pour l'inhalation.

Recettes populaires contre la maladie

Le traitement des remèdes populaires est discuté avec le spécialiste de l'observation. Il élimine efficacement les symptômes de la maladie, facilite la respiration chez l'adulte et l'enfant, réduit la toux.

  1. Prenez une décoction de: racine de saxifrage, mauve, altea médicinal, mauve, angélique médicinale.
  2. Pour éliminer les expectorations, prenez des décoctions de: thym, trèfle médicinal, romarin sauvage des marais.
  3. Les propriétés antiallergiques ont des décoctions de: prêle, fraise des bois, violette tricolore.
  4. Faire des compresses à partir de bouilli, ramolli à l'état de purée de pommes de terre.

Dans la plupart des cas, le traitement est efficace, le résultat d'une thérapie complexe est perceptible après 2-3 jours. Mais pour cela, il est nécessaire d’éliminer le contact avec l’allergène. Dans ce cas, le soulagement vient le lendemain.

La trachéite allergique est une maladie inflammatoire des voies respiratoires qui survient dans le contexte d'une réaction allergique du corps. L'élimination du facteur provoquant en association avec le traitement principal accélère la récupération et réduit la fréquence des rechutes.

Traitement efficace de la trachéite allergique chez l'adulte et l'enfant à l'aide de médicaments et de remèdes populaires

Très souvent, le système respiratoire est exposé aux allergies, le processus inflammatoire peut également affecter la trachée.

La trachéite allergique est une inflammation de la trachée associée à des lésions de la membrane muqueuse dues à la sensibilité accrue de l'organisme à certains stimuli. Dans la plupart des cas, la maladie ne survient pas indépendamment, mais se manifeste dans le contexte d'une laryngite allergique, d'une rhinite ou d'une conjonctivite.

Causes et mécanisme de développement

Le développement du processus inflammatoire dans la trachée peut se produire sous l'influence de 2 facteurs:

  • contact direct avec l'allergène;
  • développement du processus de sensibilisation de l'immunité à certains stimuli.

Les provocateurs de la trachéite allergique peuvent être:

  • spores de moisissures;
  • le pollen;
  • produits de déchets animaux;
  • la nourriture;
  • les médicaments;
  • produits chimiques.

Une simple trachéite allergique est à l'origine d'allergènes et une association mixte est associée à un processus infectieux en raison duquel une réponse aux anticorps microbiens se développe.

Lorsqu'un allergène se trouve directement dans la région de la trachée, une réaction allergique se développe généralement rapidement. Le processus n'implique pas le système immunitaire. Avec le développement de la sensibilisation, la pénétration initiale d'un allergène dans le corps amène le système immunitaire à produire des immunoglobulines spécifiques. Les symptômes d'allergie n'apparaissent pas à ce stade. Lors d'un contact répété avec des stimuli, les anticorps et les antigènes interagissent, ce qui entraîne la destruction des mastocytes et la libération d'histamine. Une réaction allergique commence par des symptômes caractéristiques.

Comment traiter les allergies à l'ambroisie? Voir une sélection d'options de traitement efficaces.

Caractéristiques et liste d'antihistaminiques pour enfants et adultes, consultez cet article.

Trachéite allergique:

  • l'hypothermie;
  • rhumes fréquents;
  • foyers d'infection chroniques;
  • situations stressantes;
  • travailler dans une production dangereuse;
  • mauvaises habitudes (surtout fumer).

Ils affaiblissent tous le système immunitaire. Par la suite, elle perd la capacité de résister de manière adéquate aux «attaques» d'agents étrangers.

Tableau clinique

Les principaux symptômes de la trachéite sont similaires à ceux du rhume. La voix du patient change, sa gorge est douloureuse. Progressivement, les symptômes de la trachéite commencent à augmenter. Les maux de gorge deviennent plus intenses, deviennent coupants. Il existe un symptôme majeur de la trachéite - une toux sèche obsessionnelle.

La toux est accompagnée des symptômes suivants:

  • douleur thoracique et région du diaphragme;
  • réflexe nauséeux;
  • respiration sifflante;
  • augmente avec une respiration saccadée, lors d'une conversation ou d'un rire;
  • accumulation de crachats dans la trachée inférieure;
  • faiblesse générale et malaise.

Les expectorations apparaissent progressivement légèrement en raison de l'apparition d'une bronchite allergique. Le flegme a initialement une structure visqueuse, il est difficile de tousser. Après 3-5 jours, une toux allergique avec trachéite devient plus productive, la sécrétion de mucus augmente, elle laisse plus facilement. Au début, les crachats sont légers, puis ils peuvent devenir troubles avec des impuretés purulentes.

Peu à peu, les poches muqueuses s'atténuent, la douleur à la poitrine et à la gorge s'estompe. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, le processus inflammatoire se propage plus profondément et la trachéobronchite ou la bronchopneumonie se rejoignent. Leurs symptômes sont plus graves, avec fièvre et toux douloureuse constante. Sur fond de trachéite chronique à long terme, l'asthme bronchique peut se développer.

Trachéite allergique chez les enfants

La trachéite allergique est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes. Environ 50% des jeunes patients au moins une fois confrontés à un tel problème. Chez les enfants de moins de 3 ans, les réactions allergiques sont plus souvent associées aux allergies alimentaires. Les enfants plus âgés réagissent davantage à divers irritants domestiques (pollen, laine, détergents).

Parmi les symptômes de la trachéite allergique chez les enfants peuvent être distingués par une respiration rapide et superficielle. Lorsqu'un enfant pleure, crie ou parle, il y a des accès de toux sèche. La température des allergies chez les enfants peut atteindre 37,5 ° C et plus. La faiblesse, l'irritabilité augmente, l'appétit s'aggrave, le sommeil est perturbé. Une toux sévère peut provoquer des vomissements et un étouffement.

Une réaction allergique peut provoquer un gonflement des tissus de l'oropharynx, pouvant entraîner une asphyxie. Dans un tel cas, des mesures d'urgence sont nécessaires.

Mesures de diagnostic

Vous devez d’abord contacter l’otolaryngologue afin qu’il procède à une inspection visuelle afin de déterminer les causes de la trachéite. Si nécessaire, le spécialiste référera le patient à un allergologue pour consultation. Pour clarifier le diagnostic, des analyses de laboratoire et instrumentales sont attribuées:

  • test sanguin clinique;
  • expectoration bakposev;
  • tests d'allergie (enfants à partir de 3 ans);
  • laryngotrachéoscopie;
  • radiographie.

Si la trachéite est de nature allergique, il est important de déterminer exactement quelle substance provoque la réaction correspondante du corps. Cela éliminera davantage le contact avec lui et évitera les exacerbations de la maladie.

Règles générales et méthodes de traitement

Comment traiter la nature allergique à la trachéite? Si vous ne commencez pas immédiatement le traitement, la maladie passera de aiguë à chronique, avec exacerbations et rémissions périodiques. Après avoir déterminé la cause de la trachéite, vous devez d'abord éliminer le facteur provoquant - le contact avec l'allergène.

Les médicaments

La prochaine étape dans le traitement de la trachéite devrait être le traitement étiotropique. Pour un soulagement rapide des symptômes de réactions allergiques, des préparations antihistaminiques sont prescrites:

Pour faciliter la décharge des expectorations, les expectorants sont pris:

  • La bromhexine;
  • ACC;
  • Stoptussin;
  • Lasolvan;
  • Mukaltin et d'autres.

Ces médicaments réduisent la viscosité des expectorations, facilitent le processus de décharge. Les expectorants sont généralement pris sous forme de sirop ou de comprimés. Les inhalations utilisant des mucolytiques sont également efficaces.

En cas de douleur dans la gorge, utilisez des aérosols ou des pastilles pour sucer:

Si une maladie allergique est accompagnée d'une infection bactérienne secondaire, un traitement antibiotique est prescrit pour la trachéite:

Physiothérapie

Pour accélérer la récupération, en dehors des médicaments, des méthodes de physiothérapie sont efficacement utilisées:

Avec un traitement complexe en temps opportun, la maladie disparaît généralement en quelques jours si le contact avec l'allergène provoquant est supprimé.

Apprenez les instructions d'utilisation d'une solution de chlorure de calcium pour le traitement des pathologies allergiques.

Les symptômes du syndrome de Stevens-Johnson et le traitement de la maladie sont écrits sur cette page.

Rendez-vous sur http://allergiinet.com/articles/pediatricheskaya-panel-allergenov.html pour en savoir plus sur le panel d'enfants allergiques invitro et sur son déchiffrement.

Remèdes et recettes populaires

Recettes de médecine traditionnelle éprouvées:

  • Verser des grains entiers d'avoine avec de l'eau. Faire bouillir jusqu'à ce qu'il fonde. Buvez le bouillon par petites gorgées de 100 ml à 5-6 fois par jour.
  • Prenez à l’intérieur des décoctions de racine de pissenlit, de pied de patte, de thym, de racine d’Althea et de plantain pour soulager la toux.
  • Se gargariser avec du jus de betterave frais 2-3 fois par jour.
  • Mélanger le jus de radis avec du miel. Manger 2 cuillères avant de manger.
  • Préparez un mélange de 100 g de beurre et de 100 g de miel. Ajoutez 15 g de jus d'aloès. Manger 1 cuillère à café deux fois par jour.

Les infusions et les décoctions d'herbes doivent être prises avec beaucoup de précaution, afin de ne pas renforcer davantage la réaction allergique du corps.

Directives de prévention

La trachéite allergique se développe sous l'influence de substances irritantes en raison de la sensibilité accrue du corps. Le meilleur moyen d'éviter la maladie est d'éviter le contact avec des allergènes. De plus, vous devriez suivre ces recommandations:

  • Mangez bien, éliminez les aliments allergènes du régime alimentaire.
  • Prenez les médicaments uniquement tels que prescrits par un médecin.
  • Quittez les mauvaises habitudes;
  • Traiter rapidement les foyers d’infection dans le corps;
  • Renforcer le système immunitaire (marcher au grand air, bouger plus, faire du sport).

Comment guérir rapidement la trachéite allergique à la maison? Regardez la vidéo suivante et découvrez des recettes efficaces de remèdes populaires:

Trachéite allergique

Inflammation trachéale ou trachéite - une maladie associée à des lésions de la membrane muqueuse de la gorge et du larynx. L'allergique est appelée trachéite, en raison d'une réaction aiguë du corps à un allergène. Cette maladie survient en conjonction avec des processus inflammatoires des sinus, la dermatite atopique.

Causes de la trachéite allergique

Un organisme allergique prend une substance inoffensive pour un agent pathogène et commence à le combattre, comme un virus ou une bactérie. Le catalyseur de la réaction peut être la nourriture, la poussière, le pollen, les duvet de peuplier, les poils d'animaux. Le contact avec la substance muqueuse provoque des symptômes, comme avec le rhume. En cas de trachéite allergique, il s'agit d'un mal de gorge, d'une toux, d'un essoufflement.
Pour le développement de la trachéite allergique assez de contact avec une petite quantité de l'allergène.

Parmi les causes de la maladie:

  1. Sensibilité à l'allergène. Immunité irrégulière aux stimuli.
  2. Contact avec irritant.
  3. Le rhume. La trachéite allergique se développe dans le contexte d'une maladie infectieuse.
  4. Hypothermie, abus d’alcool, tabagisme.

Les causes des réactions allergiques ne sont pas encore bien comprises. La plupart des chercheurs s'accordent à dire que les allergies résultent de la séparation de la personne et de la nature. Cette maladie n'est apparue qu'au 19ème siècle.

Symptômes de trachéite allergique

AT procède en trois étapes. Les 2-3 premiers jours, la gorge est douloureuse, il y a sécheresse et irritation. Les patients se plaignent de se couper et de se gratter la gorge. Le processus inflammatoire peut avoir lieu dans le contexte d'une augmentation de la température corporelle (pas plus de 38 degrés).

Pendant 3-4 jours d'exacerbation, le mal de gorge devient plus fort et tousse plus souvent. Toux sèche, aboie. Après une attaque, une personne peut avoir la tête qui tourne, avoir mal à la poitrine, assombrir les yeux. Craignant la répétition, le patient commence à respirer superficiellement, à cause des symptômes de manque d'oxygène.

Après quelques jours de maladie, la trachéite est allergique, les symptômes s'atténuent progressivement, les expectorations de toux commencent à se séparer, ce qui devient purulent. Une exacerbation dure une semaine ou demi, puis les symptômes disparaissent d'eux-mêmes.

Trachéite allergique chez les enfants

Le plus grand danger de trachéite allergique pour un enfant est une toux. L'attaque peut provoquer une respiration profonde, le bébé commence à respirer superficiellement. De là faiblesse, mauvaise humeur, troubles du sommeil. La trachéite allergique chez un enfant peut être accompagnée de fièvre, d’un nez qui coule et de maux de tête. En cas de contact prolongé avec l’allergène, l’inflammation peut se propager aux voies respiratoires inférieures, provoquant ainsi l’asthme.

Dans le cas des jeunes enfants, il est important de distinguer rapidement la trachéite allergique de la trachéite infectieuse, de comprendre ce que le corps produit une réaction malsaine et d’éliminer le contact avec l’allergène. Les pédiatres notent que dans la plupart des cas, s’il s’agit d’un enfant de moins de cinq ans, il faut rechercher l’allergène à la maison (poussière, détergents, squames animales), s’il a plus de cinq ans - à l’extérieur (pollen de plantes, duvet de peuplier).

Seul un médecin peut traiter la trachéite allergique. À titre préventif, il est nécessaire de maintenir l'humidité au moins 40% dans la pièce, la température ne dépassant pas 21 ° C en hiver et 25 ° C en été, retirer tous les tapis de la maison, effectuer un nettoyage humide une fois tous les deux jours. Bonne aide gargariser et rincer le nez avec une solution saline. Des chercheurs ont montré que plus un enfant est confronté tôt à un allergène, moins il est probable qu'il développe une allergie. À cet égard, il est bon que l'enfant grandisse avec un animal.

Diagnostic de la trachéite allergique

  1. Test sanguin La présence d'immunoglobuline de classe E dans le matériau indique des processus allergiques.
  2. Culture d'expectorations. Cela élimine la nature bactérienne de l'inflammation.
  3. Tests cutanés. L'étude montrera à quoi vous êtes allergique. N'oubliez pas que le test n'est pas indicatif pour les enfants de moins de cinq ans.

Pour déterminer l'étendue des dommages aux organes internes, des études sur les poumons et le larynx sont réalisées - fluorographie, trachéoscopie.

Traitement de la trachéite allergique

Les comprimés de loratadine sont prescrits aux enfants de moins de cinq ans, ce qui peut provoquer somnolence et apathie. Les antihistaminiques fonctionnent mieux s'ils sont pris avant le contact avec l'allergène.

Les gouttes hormonales aident à lutter contre les allergies. Ils ne sont nommés que par le médecin traitant. Symptomatiquement, la trachéite allergique aide au gargarisme, aux sprays anti-inflammatoires et aux pastilles. Pour atténuer la toux, des mucolytiques sont prescrits, ce qui facilite la séparation et la dilution des expectorations. En outre, la physiothérapie et l'inhalation avec un équipement physique utilisant un nébuliseur fonctionnent bien.

Les méthodes modernes de traitement des allergies peuvent, si elles ne sont pas définitivement débarrassées de la maladie, l’oublier pendant longtemps. Ceci est fait par des cliniques spécialisées. Le traitement dure plusieurs mois. Ce sont la physiothérapie, les injections, les médicaments, l’entraînement progressif du corps pour l’allergène et le travail avec une immunité spécifique.